UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » ARCHEOVNI » Gênes 1608 les ovnis ils sont où ?

Gênes 1608 les ovnis ils sont où ?

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Je crois que c'est marcassite qui m'en avait parlé, je trouve qu'il serauit intéressant de débunker cette histoire.

Déjà quand on lit le récit il n'y a pas d'ovnis mais deux hommes en l'air qui se battent, après qu'il ait plu du sang.

Voyons le récit :
Au commencement du mois d'août de l'an 1608, sur la mer de Gênes, ont été vus les signes les plus horribles dont ont ait parlé ou écrit de mémoire d'homme. Les uns ressemblaient avait l'apparence humaines avec des bras semblant couverts d'écailles et tenant dans chacune de leur main 2 horribles serpents volants, qui leur entortillaient les bras, et ne paraissant que depuis le nombril, en haut hors de la mer et jettant des cris si horribles qu'il s'agissait de la chose la plus épouvantable, et plongeant parfois dans la mer, puis ressortant en d'autres endroits loin de là, hurlant des cris si épouvantables que plusieurs ont été malades de la peur qu'ils ont eu. Ils en voyaient qui ressemblaient à des femmes ; d'autres avaient des corps d'apparence humaine, couverts d'écailles, mais dont la tête était comme celle d'un dragon.
Depuis le 1er jour dudit mois ils ont été ordinairement vus à la grande frayeur de tous les Genevois. La seigneurie fit tirer quelques coups de canons pour tenter de les faire partir de ce lieu, et on leur tira dessus quelques 800 coups de canon, mais en vain, car ils n'en furent nullement effrayés.
Des animaux rares dans le coin ? Lesquels ?
Les 800 coups de canons sont tirés sur eux et pas sur des ovnis.
Ce qui est présenté comme image d'époques date de 70 et illustre un bouquin de guy tarade:



Soucoupes volantes et civilisations d’outre-espace, J'ai Lu, 1970 de G. Tarade.



Cette information fut portée à la connaissance du grand public par Guy Tarade, dans son ouvrage " Soucoupes Volantes et civilisations d'outre-espace". C'est à partir du document cité dans l'ouvrage que nous avons, fin des années 60, conçue une série de vues pour illustrer cette affaire qui rappelons le, s'est passée à Gênes, Nice, Martigues et en Provence à cette époque.  Publication de la première édition de cette série de diapositive vers 1970.
http://www.les-rencontres-ufologiques.com/photos-nice-1608.html

Donc on  a pas de soucoupe volantes et d'illustration d'époque, suite du récit:

Le 15 août apparurent sur ladite mer du port de Gennes 3 carosses traînant chacune par 6 figures toutes en feu, ressemblant à des dragons. Lesdits carosses marchaient, l'un à l'opposé de l'autre, et étaient trainés par lesdits signes qui avaient toujours leurs serpents, en continuant leurs cris épouvantables et s'approchaient assez près de Gênes, tellement que les spectateurs, du moins la plus grande part, s'enfuirent effrayés, craignant les effets d'un tel prodige mais, ayant tourné 3 fois le long du port après avoir jetté des cris si puissants qu'ils faisaient retentir les montagnes des environs, ils se perdirent tous dans ladite mer, et depuis l'on n'en a vu ni su aucune nouvelle.

Toujours rien de volant ...
Et peut-être toujours une confusion avec un banc d'un animal a identifier.

Ou une symbolique représentant un voisin menaçant ?

Depuis la côte de Nice et tout le côté de la Provence tant du côté de la mer que de la terre : on a vu pleuvoir du sang naturel qui courait et tâchait de rougir les feuilles et les fruits des arbres. A Toulon, la plupart des maisons étaient tachées dudit sang sur le toit, le pavé et l'Eglise paroissale dudit lieu à la sortie de la Messe fut vu pisser le cornet de véritable sang pur et naturel.

Le 18 août à Reillanne en présence de tout le peuple, on vit une telle pluie de sang que personne ne sortit de chez lui de peur d'être taché dudit sang qui s'égouttait des toits, ou qui tombait directement de la pluie. A Lambesc, le 20 août il plut du sang en telle quantité qu'il en coula tant le long des rues que l'on crut qu'ils avaient égorgé dans leur ville une infinité de personnes. Bref tout le long de la côte depuis Nice, jusqu'à Marseille, il plut du sang en divers jours. Prodige certes qui n'est pas sans présager de grands effets.
Les pluies on connait aussi aujourd'hui.


Pour la suite celà semble simplement inventé à des fins de prosélytisme, ou des évènements météo :

D'autres choses également dignes de mémoire arrivèrent presque en même temps dans la ville de l'Ile de Martigue. Le 22 août apparurent 2 hommes en l'air, ayant chacun en main des armes et boucliers et se battant de telle sorte qu'ils effrayèrent les spectateurs et après s'être longuement battus se reposèrent un moment, puis retournèrent se battre, et leur combat dura 2 h.

Le 20 août ils combattirent à pied et se chamaillerent à un point que l'on aurait dit des forgerons battant sur l'enclume. Le lendemain ils étaient à cheval, et faisaient voltiger leurs chevaux comme des soldats, puis se chamaillerent tant que l'on crût que l'un ou l'autre allait tomber. Le jour suivant certain dirent que chacun d'eux s'était emparé d'un boulevert, ou forteresse, et après avoir fait assez bonne figure l'un face à l'autre il y eut un bruit comme des coups de canon, si effroyable que les témoins crurent que c'était la fin du monde, puis ayant continué lesdits jours l'espace de 7 h, tout en un instant une épaissse nuée apparut dans le ciel et couvrit si obscurément que rien de 2 h ne parut que nuées et brouillards noirs, obscurcis sentant comme le salpètre et après que l'air fut purifié on ne vit plus rien de toute ces chimères extravagantes.

Ces prodiges merveilleux ont touché l'âme de plusieurs chrétiens ayant considéré les merveilles du grand Dieu et sachant qu'il est seul puissant et que par sa bonté infinie il veut nous avertir avant que de nous envoyer le châtiment qui nous est dû, les uns se sont rendus religieux, les autres font pénitence, pour appaiser la colère de Dieu. Le saint Esprit les assiste dans cette bonne volonté.

Version guy tarade (visiblement):
Au crépuscule du 5 août 1608, les niçois voient apparaître dans le ciel, 3 masses lumineuses se déplaçant à grande vitesse. Les engins s'arrêtent au dessus de la forteresse. Ils descendent à 1 m de la surface de la mer, à faible vitesse. Les habitants peuvent examiner en détails les 3 engins.

Ces 2 personnages plongent dans l'eau jusqu'aux hanches. Leurs bras maintiennent à la verticale 2 tubes raccordés à la ceinture. Pendant 2 h les engins les engins restent pratiquement en cette position. Puis les êtres embarquent vers 22 h, les engins partent vers l'est, dans un bruit infernal, et disparaissent en quelques secondes.

Au matin du 22 août, les 3 engins se présentent à Gênes. Informé des événements suvenus à Nice 17 jours auparant, il déclenchent un violent tir d'artillerie sur les 3 vaisseaux. 800 boulets sont ainsi tirés, sans que les engins ne subissent de dommage. Après 1 h d'évolution au dessus des flot, un engin se détache du groupe et fonce sur la ville à une vitesse vertigineuse.

Une folle panique s'empare alors de la population, et l'on relève plusieurs morts et blessés après le passage de l'engin à la suite de piétinement, émotions ou radiations émises par le vaisseau. Les 3 vaisseaux se regroupent ensuite et disparaissent vers l'est à une vitesse vertigineuse.

Le 25 août 1608, dans le ciel de Martigues apparait un vaisseau spatial qui évolue durant une 1 h 30 au dessus de l'aglomération. 2 êtres sortent du vaisseau, évoluant autour de l'engin et semblant se livrer à un duel en plein ciel. Ce sera la dernière manifestation relaté par cet écrit dans la région méditerranéenne.








http://fr.wikisource.org/wiki/Discours_des_terribles_et_espouvantables_signes_apparus_sur_la_mer_de_Gennes
http://www.les-ovnis.com/rubrique,1608-entre-genes-et-marseille,399327.html


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

nablator

avatar
Administration
Administration
Compliquée cette histoire. Comme Guy Tarade, qui interprète comme il l'entend, les conteurs à l'époque ont répété et amélioré l'histoire.

A part le sable jaunâtre ou rougeâtre qui tombe sur la région parfois, je connais des collines "tachées de sang" près de Toulon, mais c'est à cause du retardateur largué par les Canadairs. Very Happy

http://nabbed.unblog.fr/

Patrice

avatar
Administration
Administration
J'ai l'explication (origine volcanique d'après mes souvenirs, mais pas certain sur le coup). Faudrait que je recherche cela mais j'avoue être découragé actuellement.

Aller soyez sages surtout. Mad
Bye

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Ovni de GENOVA Du 1608

Le bouquin de l'époque en 5 pages.

sendspace.com gu9tgq

Ou ici:





_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

EspressoFrog

avatar
Modération
Modération
NEMROD34 a écrit:
Toujours rien de volant ...
Et peut-être toujours une confusion avec un banc d'un animal a identifier.

Ou une symbolique représentant un voisin menaçant ?

Je pensais justement a ça.  Je m'explique, je vais souvent en Ligurie pour acheter mon huile, découvrir des nouveaux sentiers de rando, parce que c’est ouvert le Dimanche, pour pratiquer mon Italien... et dans le port de Imperia, une petite ville avant Gênes, on y trouve une plaque qui parle de l'envahisseur français qui est venu faire une opération de débarquement sous Louis XIV et qui a été repoussé par les milices du coin.  La plaque est assez longue a lire.

Gênes pendant longtemps est un mini-empire qui contient la Corse et Monaco au point ou je comprend les gros mots corses ou expressions car se sont les même en Génois ou en Monégasque. On y bouffe les mêmes plats et on y mange aussi le brusu de chèvre qu'on trouve de Vintimille a la Corse.  Gênes a eut pas mal d'ennemis et 800 coups de cannons si (c'est un chiffre réaliste) coûtent cher en poudre et en boulets. Donc je suis partant pour un texte traitant d'un rival (maures, français, espagnols, vénitiens) en termes peu élogieux qui fut mal traduit.  Il reste a trouver lequel.  Je vais lire le reste et merci d'avoir fournit le livre.

EDIT: Oulah, on dirait plus un prêche avec une morale religieuse destiné a être lu par un public français qu'un récit précis.

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Les "monstres marins" sont très probablement des phoques moines méditerranéens, qui poussaient d'espouvantables cris quand ils se rassemblaient. Razz

A lire :
http://www.degruyter.com/dg/viewarticle/j$002fmamm.1980.44.issue-2$002fmamm.1980.44.2.203$002fmamm.1980.44.2.203.xml

http://www.carnivores-rapaces.org/Phoque%20moine/france.htm

http://www.marmoo.com/LE-PHOQUE-MOINE-DE-MEDITERRANEE_a11.html

Faudrait voir si aout cela correspond aux périodes où ils étaient vus par des naturalistes au XVII , XVIII et XIXe siècle.

Un truc me fait marrer : d'un côté on relate tirer des coups de canons en nombre pour effrayer les monstres (ils tentaient d'effrayer les aurores boréales et autres météores effroyables de cette manière, si je ne m'abuse. O.Dom me corrigera si besoin) .Forcément plus loin de là, on relate entendre des détonations, voir de la fumée et sentir des odeurs de "salpètre" (composant de la poudre à canon!). Mouaahhh ah ah.
Bref le contraire eut été étonnant Very Happy

Pour les écailles, les taches du pelage vues de loin peuvent donner cette illusion.
http://dinosoria.com/mammifere/phoque-weddell-5.jpg

Pour les prétendues pluies de sang, on a des papillons et des algues qui sont des candidats potentiels connus pour faire croire à de telles pluies (rarement observées in live).




Dernière édition par marcassite le 16.10.12 23:24, édité 1 fois

EspressoFrog

avatar
Modération
Modération
nablator a écrit:Compliquée cette histoire. Comme Guy Tarade, qui interprète comme il l'entend, les conteurs à l'époque ont répété et amélioré l'histoire.

A part le sable jaunâtre ou rougeâtre qui tombe sur la région parfois, je connais des collines "tachées de sang" près de Toulon, mais c'est à cause du retardateur largué par les Canadairs. Very Happy

Ou on dirait un scenar pour le jeux des années 90 Xcom UFO ou tu butte des zitis qui vivents sous les mers.

EspressoFrog

avatar
Modération
Modération
c'est vrai qu'ils existaient il y a encore un siècle et qu'ils ont disparus des cotes.

Bon, on se fait une enquête locale? On va voir si la socca de Nice a le même goût que la Farinata ligure. Tu viens?


marcassite a écrit:Les "monstres marins" sont très probablement des phoques moines méditerranéens, qui poussaient d'espouvantables cris quand ils se rassemblaient. Razz

A lire :
http://www.degruyter.com/dg/viewarticle/j$002fmamm.1980.44.issue-2$002fmamm.1980.44.2.203$002fmamm.1980.44.2.203.xml

http://www.carnivores-rapaces.org/Phoque%20moine/france.htm

http://www.marmoo.com/LE-PHOQUE-MOINE-DE-MEDITERRANEE_a11.html

Faudrait voir si aout cela correspond aux périodes où ils étaient vus par des naturalistes au XVII , XVIII et XIXe siècle.

Un truc me fait marrer : d'un côté on relate tirer des coups de canons en nombre pour effrayer les monstres (ils tentaient d'effrayer les aurores boréales et autres météores effroyables de cette manière, si je ne m'abuse. O.Dom me corrigera si besoin) .Forcément plus loin de là, on relate entendre des détonations, voir de la fumée et sentir des odeurs de "salpètre" (composant de la poudre à canon!). Mouaahhh ah ah.
Bref le contraire eut été étonnant Very Happy

Pour les écailles, les taches du pelage vues de loin peuvent donner cette illusion.

Pour les prétendues pluies de sang, on a des papillons et des algues qui sont des candidats potentiels connus pour faire croire à de telles pluies (rarement observées in live).


EspressoFrog

avatar
Modération
Modération
On n'a pas eut grand chose ici de ce coté la, c'est un paysage karstique avec plein d'anciens fond marins et le dernier grand tremblement de terre date de 1887. Pas de volcans et pas de roche volcanique récente, on a pas de souffre par exemple.
Ce n'est pas comme dans le sud de l'Italie ou tu as l’Etna, le Vesuve ou Lipari.

Administrateur a écrit:J'ai l'explication (origine volcanique d'après mes souvenirs, mais pas certain sur le coup). Faudrait que je recherche cela mais j'avoue être découragé actuellement.

Aller soyez sages surtout. Mad
Bye

Invité


Invité
Un bon article de mars 2012 en Anglais àmha. Pas encore tout lu (demain sûrement) - mais si vous êtes plus rapides que moi - :
Le passage sur les recherches de Cuoghi et les liens associés, sympatoches.

Let’s start the analysis with what we would expect the record to reflect if these apparitions had occurred. There would be multiple, mutually confirming independent reports, including Church, civil, and military records, about the goings on. This type of archival research can only be conducted on-site. Luckily, Diego Cuoghi has visited the archives of Genoa to investigate the original story. He found no evidence that anything remarkable whatsoever was reflected in the Senate records of the day. Cuoghi’s research is really rather good, as he identifies the time and place when modern UFOlogists changed the story of the carriages to ovals and when the image of the battle was first–and forever–linked to the story: 1970s France. And let’s face it, with the exception of Tokyo, where this sort of thing happens every other day, someone would have mentioned Gamera and Zigra having it out on the front lawn.
http://www.sprezzatura.it/UFO_Genova/index.html
http://skepticalhumanities.com/category/dragons/

oncle dom

avatar
NEMROD34 a écrit:Je crois que c'est marcassite qui m'en avait parlé, je trouve qu'il serauit intéressant de débunker cette histoire.

Déjà quand on lit le récit il n'y a pas d'ovnis mais deux hommes en l'air qui se battent, après qu'il ait plu du sang.

Voyons le récit :
Au commencement du mois d'août de l'an 1608, sur la mer de Gênes, ont été vus les signes les plus horribles dont ont ait parlé ou écrit de mémoire d'homme. Les uns ressemblaient avait l'apparence humaines avec des bras semblant couverts d'écailles et tenant dans chacune de leur main 2 horribles serpents volants, qui leur entortillaient les bras, et ne paraissant que depuis le nombril, en haut hors de la mer et jettant des cris si horribles qu'il s'agissait de la chose la plus épouvantable, et plongeant parfois dans la mer, puis ressortant en d'autres endroits loin de là, hurlant des cris si épouvantables que plusieurs ont été malades de la peur qu'ils ont eu. Ils en voyaient qui ressemblaient à des femmes ; d'autres avaient des corps d'apparence humaine, couverts d'écailles, mais dont la tête était comme celle d'un dragon.
Depuis le 1er jour dudit mois ils ont été ordinairement vus à la grande frayeur de tous les Genevois. La seigneurie fit tirer quelques coups de canons pour tenter de les faire partir de ce lieu, et on leur tira dessus quelques 800 coups de canon, mais en vain, car ils n'en furent nullement effrayés.
Pour l'histoire de la mer de Gènes, Chronicon mirabilium est incontournable

http://oncle-dom.fr/index.htm

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Chronique liée à notre histoire :

http://deliyannis.blogspot.fr/2009/05/16081609-dragon-in-malta-and-its.html

L'idée d'un évènement banal (ni bataille ni grande manifestation marine) tourné à la sauce sensationnaliste me semble le plus probable. Les célébrations à Florence en Novembre 1608 (postérieures donc) ont-elles inspiré le chroniqueur qui en aurait fait un mixage ? Mystère.

Un texte fait mention du phoque moine à Marseille (logique ces Phocidés chez les phocéens!) ainsi que de la frayeur populaire parfois causée par les cris de ces animaux. voir Page 560 et suivantes.
(Nouveau dictionnaire d'histoire naturelle, appliquée aux arts,vol 25)


http://books.google.fr/books?id=jnhIUlllVj0C&pg=PA560&lpg=PA561&ots=RBZGSxAjE5&dq=naturaliste+phoque+moine&hl=fr

Une chose est certaine pour ce texte : il n'a rien à voir avec l'ufologie.






Dernière édition par marcassite le 17.10.12 18:34, édité 1 fois

Invité


Invité
Je lis pas l'Italien (mais je peux demander à un ami), mais Cuoghi semble expliquer que les petites gravures qui illustrent le cas, où il y a des objets ovoïdes, proviendraient de "l'Histoire illustrées des Soucoupes Volantes" ("Storia illustrata dei dischi volanti") de Pattera (ou de Guy Tarade ?) qui auraient lui-même reproduit depuis la brochure de G. Lebat du GEOS ( http://www.les-rencontres-ufologiques.com/photos-nice-1608.html ) des années 70, diapo dessinées originellement par Casadamont (un illustrateur?).
Bref, des gravures de libre interprétation d'ufologues...
Il semble surtout indiquer que le texte originel parle de "chariots, attelés chacun de six [figures]" et cela a été changé par les ufologues (Alfredo Lissoni en l'occurence ?) en "trois objets en forme d’œuf allongé et plat". D'où les gravures..  Shocked

S'il y a un bilingue Italien/Français dans la salle...
http://www.sprezzatura.it/UFO_Genova/index.html



Dernière édition par nablator le 17.03.14 14:18, édité 3 fois (Raison : m.à.j. du lien)

Rosetta

avatar
Modération
Modération
Espressofrog !

EspressoFrog

avatar
Modération
Modération
Rosetta a écrit:Espressofrog !

Merci pour le message, je viens de rentrer du travail. Je vais voir ça.

c'est bien ce passage la?

Il quindicesimo giorno del detto mese, apparvero sul mare tre carrozze, tirate ciascuna da sei figure tutte in fuoco e *** somiglianza di draghi, e correvano le dette carrozze tirate dai detti draghi, accompagnate da quelli che avevano sembianze umane *** i loro serpenti attorcigliati attorno alle braccia e continuando i loro gridi spaventevoli.

je lis ca comme:
Le 15eme jour du dit mois sont apparut sur la mer 3 carrosses tirés chacun par 6 figures en feux et ressemblants a des dragons, accompagné par ceux qui avaient un semblance humaine avec leurs serpents tordus/tournant autour des bras et qui continuaient leur cris effroyables.

Je les verrais bien comme les Naga de World of Warcraft


EspressoFrog

avatar
Modération
Modération
Oh pardon mes excuses je vois ou est le problème. J'ai traduit un passage sans voir ce que l'auteur voulait dire. Il y a un clash entre les deux recis, celui de Lissoni differe de celui de Pattera. Il n'y a plus 3 objets de forme ovoide et plats surmontés d'une sorte de porte fanion mais des trois carrosses tirés par des dragons que j'ai cité plus haut. Un recit de monstres marins gigantesques qui se livrent bataille.

La storia raccontata da Lissoni è molto diversa da quella di Pattera, non compaiono infatti i "tre oggetti, di forma ovoidale allungata e piatta e sormontati da una specie di pennone", ma "tre carrozze, tirate ciascuna da sei figure tutte in fuoco e *** somiglianza di draghi" oltre ad una serie di giganteschi mostri marini che si danno battaglia.

Je vis lire ce texte au calme plutôt que de traduire des bribes et faire un avis de ce que je lis car ca devient intéressant.

EspressoFrog

avatar
Modération
Modération
J'enrichis le texte au fur et a mesure mais voila ce que j'ai compris:



Donc, Diego Cuoghi est allé vérifier le texte a sa source pour ne trouver non pas un texte en provençale mais le même texte français que le sieur Nemrod a publié au début (1608 a Troyes) Pour Diego la transcription de Lissoni est définitivement plus fidèle et fait ressortir le texte de Pattera comme un invention, non moins fantastique que l'originale, mais très différente.

Une recherche ultérieure a permis a Diego de trouver la page web d’où Pattera a traité des descriptions des ces objets volants. On y parle/traite d'une sorte d'histoire des disques volants et les petites images qui accompagnent l'article de Pattera sont des réductions de celles visibles sur le site français qui a son tour reproduit une série de diapositives réalisées par le G.E.O.S.

Ensuite le texte cité par PAterra vient de cette page qui réinvente de toute sortes graphiques l'histoire entière, modifiant sans retenue le genre d'objet, leur mouvement, les réactions de la population. Par la suite cet article fut maintes fois repris, réécrit, renforcé par des ajouts et mal compris par d'autre revues et sites web, a un tel point que une des illustrations qui l'accompagnait est passé au yeux de beaucoup pour une "estampe d’époque" (lien manquant)

Arrivé a ce stade le seul moyen d'en savoir plus sur les faits de Genes en 1608 est de faire une recherche des archives historiques. une chose qu'aucun des auteurs de ces article n'a pensé a faire.

oncle dom

avatar
marcassite a écrit:Chronique liée à notre histoire :

http://deliyannis.blogspot.fr/2009/05/16081609-dragon-in-malta-and-its.html

L'idée d'un évènement banal (ni bataille ni grande manifestation marine) tourné à la sauce sensationnaliste me semble le plus probable. Les célébrations à Florence en Novembre 1608 (postérieures donc) ont-elles inspiré le chroniqueur qui en aurait fait un mixage ? Mystère.
Attention. L'opuscule daté mentionne 1608, sans qu'on connaisse le mois. Quand à la date du 25 aout, quand on sait ce que valent les dates mentionnées par les occasionnels, et en général, par les sources de Nième main, qui se trompent de plusieurs mois, voire plusieurs siècles, elle ne vaut absolument rien.

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom

avatar
EspressoFrog a écrit:Arrivé a ce stade le seul moyen d'en savoir plus sur les faits de Genes en 1608 est de faire une recherche des archives historiques. une chose qu'aucun des auteurs de ces article n'a pensé a faire.
Des ufologues qui feraient une recherche des archives historiques?
Mais s'ils en faisaient, ce ne serait plus des ufologues, ce serait des historiens.

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator

avatar
Administration
Administration
C'est quand même très compliqué. Je suis complètement perdu à propos du rôle de Lissoni, Pattera et Tarade dans les ajouts et déformations.

Cette histoire est à rapprocher des autres histoires merveilleuses du début du 17ème siècle tout aussi ufologiquement exploitables.

- Discours merveilleux des espouvantables signes et prodiges vus en l'aer sur la ville de Sedan (1615)
(ou Discours merveilleux et espouventable des signes et prodiges veus sus et dans la ville de Sedan ces jours passez)

http://archives.cg08.fr/arkotheque/inventaires/inventaires_bibliotheque_detail.php?ref=177933&titre=discours-merveilleux-et-espouventable-des-signes-et-prodiges-veus-sus-et-dans-la-ville-de-sedan-ces-jours-passez-

http://www.lunion.presse.fr/article/ardennes/1615-les-martiens-a-sedan?page=0

http://lesarchivesdusavoirperdu.over-blog.com/article-20931321.html

http://www.forum-ovni-ufologie.com/t11106-une-rencontre-du-3e-type-a-sedan-en-1615

- Les Signes merveilleux et espouvantables apparus au Ciel, en Berry, le jour de la Magdeleine (1617)

- Signes espouvantables et prodigieux apparus sur la ville de Rome, qui remplissent de crainte et de tremblement toute l'Italie (1619)

- Signe prodigieux d'un globe de feu apparu en Allemagne: capable d'espouvanter toute la chrétienté, y ayant été vue un crucifix sanglant (1619)

- La Vision publique d'un horrible & très-espouvantable démon, sur l'église Cathedralle de Quimpercorentin en Bretagne le premier jour de ce mois de février 1620 lequel démon consomma une pyramide par feu, et y survint un grand tonnerre et foudre du ciel (1620)
http://www.sudoc.fr/125268513

- Les Signes effroyables nouvellement apparus en l'air sur les villes de Lyon, Nismes, Montpellier et autres lieux circonvoisins au grand estonnement du peuple (1621)
http://www.sudoc.fr/100391303

- Atestation de la nativité de l'Antechrist par les Chevalliers de Sainct-Juan en l'isle de Malte, ensemble les signes espouvantables apparus en l'air (1623)
http://www.sudoc.fr/099649357

etc.

Les deux derniers sont consultables à la bibliothèque Sainte-Geneviève à Paris. J'irai y faire un tour à l'occasion. Cool

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom

avatar
nablator a écrit:C'est quand même très compliqué. Je suis complètement perdu à propos du rôle de Lissoni, Pattera et Tarade dans les ajouts et déformations.
C'est toujours très compliqué. Il faut disposer de l'ensemble des données parues pour savoir qui à copié qui. Et des données, il en manque presque toujours. Il faut souvent des dizaines d'années pour reconstituer un organigramme, et j'en sais quelque chose

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom

avatar
nablator a écrit:Cette histoire est à rapprocher des autres histoires merveilleuses du début du 17ème siècle tout aussi ufologiquement exploitables.
Les phénomènes de 1615 et 1621 ont déjà été exploités en 1733 par De Mairan dans son traité de l'aurore boréale. Mais vous pensez bien que les ufologues n'ont pas lu De Mairan, ni Pingré, ni Arago, ni Figuier, ni..., ni etc...
Ils ont lu des ouvrages d'ufologie sérieux (i.e. ). Demander donc à Coop

http://oncle-dom.fr/index.htm

Invité


Invité
A noter que Gilles Durand écrit dans son chapitre Motifs du discrédit de certains rapports d'observations anciennes dans l'ouvrage OVNI : vers une anthropologie d'un mythe contemporain, Dir. Thierry Pinvidic, p.376 :

Voilà qui constitue des preuves accablantes contre ces "visions merveilleuses" ou "effroyables", qui attirent dans bien des cas l'intérêt de l'ufologue peu compétent dans l'étude du contexte historique très particulier de cette époque. Ces ufologues furent souvent désabusés par des documents ou des textes obscurs, incompréhensibles pour des personnes non-habituées au vocabulaire utilisé il y a quatre ou cinq siècles. Ainsi imagina-t-on qu'en 1608 des OVNI survolèrent la Méditerranée, alors que rien ne "vole" dans le texte... Mais certains furent prompts à changer des "carrosses flottants" en "objets volants"...

EspressoFrog

avatar
Modération
Modération
J'ai encore deux trois choses a faire et je vais m'y plonger.  Le texte original de Diego est intéressant vu qu'en page 2 il confirme avoir fait faire les recherches par une étudiante Génoise qui a passé en revue les archives historiques Génoises de 1608 pour ne rien trouver.  Ça voudrait dire aussi que le joli texte français qui sers de référence avec ses jolis home poissons qui se battent depuis leurs chars tiré par 6 dragons ne serait pas factuel??  Crying or Very sad

Je retourne manger, répondre a mon courrier et autres affaires et je m'y plonge. Ca fait longtemps que je n'ai pas lu autant d'italien et ce n'est pas désagréable.  Par contre je suis surpris des résultats médiocres de la traduction automatique Italien -> Français de google quand je vérifie un terme. Je reviens aux vieux dicos pour être sûr.

nablator

avatar
Administration
Administration
EspressoFrog a écrit:Par contre je suis surpris des résultats médiocres de la traduction automatique Italien -> Français de google quand je vérifie un terme. Je reviens aux vieux dicos pour être sur.
J'ai remarqué que Google traduit mieux de/vers l'anglais. C'est même très bon dans ce cas-ci.

Si j'ai bien compris Diego Cuoghi a trouvé deux versions en italien sur le web, mais l'une est une traduction de l'original trouvé aux archives municipales de Nice et l'autre ressemble au texte de Guy Tarade, dont on en trouve une adaptation par Gérard Lebat illustrée par des images pieuses soucoupiques réalisées par l'éditeur Casadamont visibles ici :
http://www.les-rencontres-ufologiques.com/photos-nice-1608.html
http://rr0.org/time/1/6/0/8/Signes/index.html



Dernière édition par nablator le 17.03.14 14:38, édité 4 fois

http://nabbed.unblog.fr/

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum