UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » Ariel school Zimbabwe 1994

Ariel school Zimbabwe 1994

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 10 sur 11]

226 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 13.07.16 13:37

nablator

avatar
Administration
Administration
gfx a écrit:Du coup, évoqué une contamination médiatique est a mon sens hors de propos. C'est même tout l'inverse en fait... ce cas est très intéressant justement parceque l’idée de contamination médiatique est ici très improbable
L'idée du visiteur extraterrestre ne vient pas de nulle part, même si le lien avec un film Hollywoodien en particulier n'est pas évident. Le lien avec la rentrée atmosphérique et sa couverture médiatique est probable. Et puis que serait un cas ufologique sans un(e) ufologue pour le médiatiser ?

alors même que les témoignages des enfants ont une très grande cohérence. Ils n'ont pas tous vu la même chose, mais aucun d'eux ne décrit un élément qu'aucun autre enfant n'a vu.
Si on oublie les ajouts tardifs (message télépathique), il y a beaucoup de détails uniques et de variations dans les témoignages initiaux des quelques enfants qui se sont approchés : la couleur de l'objet ("rayé avec du vert, noir et argent"), la "tige noire au sommet de l'objet argenté", la disparition "en s'élevant d'un mètre" ou dans une descente, le bruit (vrombissement ou pas de bruit), de mémoire, il y en a sûrement d'autres...

Avec ça est fabriqué un narratif lisse et sans bavure où tout est clair, vu et témoigné avec "très grande cohérence" par 62 témoins.

http://nabbed.unblog.fr/

227 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 13.07.16 16:03

gfx

avatar
nablator a écrit:Le lien avec la rentrée atmosphérique et sa couverture médiatique est probable. Et puis que serait un cas ufologique sans un(e) ufologue pour le médiatiser ?

La rentrée atmosphérique est peut-être une pure coïncidence !
Il y en a souvent, on en parle jamais vraiment, sauf quand des histoires d'ovnis font surface. Là évidement on regarde ce qui est tombé. Des fois c'est une méprise et cela cadre avec ça, et des fois un peu moins...

Après, sans Cynthia Hind cette histoire serait peut-être bien tombée dans les oubliettes de l'ufologie. Ce qui évidement ne prouve rien par rapport à ce cas.


......................................


Bon... je viens de lire tout l'article de Gilles Fernandez sur le cas Ariel !
Apparemment c'est aussi un membre du forum et il lit donc peut-être ceci... enfin c'est au moins une de tes connaissance Nablator.

On peut dire qu'il a un CV en béton (dispo en médaillon sur la droite de sa page web) ! Mais aussi bon que soit son CV, son analyse démontre de bout en bout qu'il est sous l'influence d'un biais manifeste : c'est un sceptique et il analyse ce cas avec un regard de sceptique.

Bref, c'est une enquête à charge, et il n'expose que son point de vu et ne retient que les éléments qui vont dans le sens de son propre avis ! On peut reprocher cela à un enquêteur amateur, mais quelqu'un qui a ses références (et probablement l’expérience qui va avec) devrait être parfaitement au fait de ce problème.

Hors on sait tous vers quel dérive une enquête à charge peut mener (affaire Outrau es-tu la ?).



Mais parlons du cas :

On peut démontrer tant que l'on veut tous les biais liés au manque de professionnalisme avec lequel les témoignages ont été récolté, et les dessins effectués, mais cela ne prouve absolument pas qu'aucune soucoupe volante ne s'est jamais posé dans la cours de l’école. De plus, toutes ces méthodes scientifiques visant à recueillir la parole de l'enfant dans les meilleurs conditions possibles ne sont en rien infaillibles, ce en quoi les erreurs judiciaires dans les affaires d’attouchements seraient très rare, ce qui n'est pas le cas. Même dans les meilleurs conditions des biais reste possibles. Avoir un idée préconçu des conclusions d'un cas est probablement le pire d'entre eux. Ce n'est pas pour rien que l'on appel ça un "préjugé".

Mais comme je l'ai déjà dit, se baser sur un manque de méthodologie pour discréditer un cas c'est un peu la solution de facilité que l'on peut resservir à toutes les sauces. Une enquête n'est jamais parfaite mais il faut faire avec.

Comme le dit l'ufologue Robert Hastings, il faut savoir séparer le signal du bruit. Du bruit il y en a toujours, ça c'est une certitude.
La question est : "y a t'il un signal ou uniquement du bruit ?". Dire que le cas est faux juste parcequ'il y a du bruit (rentrée atmosphérique, vague d'ovnis, contamination médiatique, filtre ufologique...) revient à se mettre la tête dans le sable en refusant d'analyser les éléments significatifs du cas pour ce qu'ils sont.

L'ufologie c'est l'art du tri sans idée préconçues.
Personnellement je me moque de savoir si un cas est ou n'est pas ce qu'il semble être, l'important c'est ce que me disent les données, et qu'est ce qui, dans ces données est probablement du bruit ou probablement du signal ! L'important c'est la vérité, le reste c'est de la littérature...

Lorsque Gilles Fernandez parle des biais que John Mack auraient introduit malgré lui dans cette affaire, il faut avouer qu'il n'a pas tord et que c'est tout à fait possible. C'est d'ailleurs pour cela que de plus amples investigations sont nécessaires et que le docu Ariel Phenomenon sera probablement riche d'enseignement à ce sujet. Toutefois, John Mack est quand même un psychiatre de haut niveau. On peut quand même douter du fait qu'il n'ait pas un minimum conscience des biais découlant de l'influence que peuvent avoir les questions posées sur les réponses obtenues. Alors sauf à faire preuve d'une mauvaise foi intellectuelle manifeste...


Par contre, lorsque M. Fernandez explique ne pas savoir sur quel critère les enfants interviewé par Hind ont été sélectionné, il faut juste qu'il revisionne le passage ou ces derniers rentre dans la pièce. De mémoire le Head Master explique en off que ce sont les enfants les plus âgés qui ont été témoins de l'incident (comprendre qu'ils seront probablement les plus à même de fournir des détails significatifs des faits).

Savaient-ils qu'il y aurait une enquêtrice avec une équipe de télévision à ce moment là ? L’équipe d'enseignant avait probablement déjà choisi ceux qui allaient être interrogé bien avant l'interview. Dire que certains ont pu mentir juste pour passer à la télé, je trouve ça un peu gros, surtout que cela a eu lieu 48h après les fait, à un moment ou "l'affaire" n'existe pas dans son ampleur actuelle !

D'ailleurs, par rapport a cette histoire de mensonge exposé à la fin disant que certains enfants auraient menti pour passer à la télé. C'est peut-être vrai... mais de quelle émission parle t'on ? Celle tournée juste après les faits, avec les témoins clés, ou était-ce l’émission qui a été tourné des années plus tard dans le jardin et ou il y a plein d'enfants qui montrent leurs dessins. Car des tournages il y en a eu au moins trois différents... et apparaître dans le 3eme c’était un peu à la porté de n'importe quel enfant. Il suffisait juste d'avoir fait un dessin comme tous les autres. Mais qu'est ce que cela prouve ?

Le diable est toujours dans les détails !

Je ne reviendrais pas sur tout ce que j'ai déjà dit sur les dessins. Un professionnel comme M. Fernandez devrait savoir que l'enfant dessine ce qu'il peut et interpréte beaucoup les choses qu'il a vu ou vécu par ce biais. Les lire et les interpréter au sens littérale est une erreur.
C'est l'histoire de la cheminée qui fume sur la maison, alors que la maison n'existe pas vraiment. Pointer des incohérence dans les dessins, ou expliquer qu'untel a dessiner quelques chose qu'il dit ne pas avoir vu, c'est vraiment facile. Puisque l'enfant dit qu'il n'a pas vu l'ET, on se moque bien qu'il l'ait dessiné comme ses petits camarades. Oui c'est un biais évident de mimétisme... et alors. Et la aussi, de quel session de dessin parle t'on ?

Aujourd'hui, dans une classe de l’école d'Ariel il y a une peinture au mur montrant un petit homme vert avec de grands yeux. Est-ce que l'enfant qui l'a dessiné était la pendant les faits ? Est-ce que finalement l'ET était vraiment vert... ou est-ce que l'enfant a juste choisi du vert parcequ'il trouvait la couleur jolie, ou à cause de l'expression "petit homme vert" ?

On peut toujours déduire tout et n'importe quoi quand on ne veut pas faire l'effort intellectuel d'analyser les faits à charge et à décharge. En lisant ces pages il y a un fait qui crève les yeux : toutes les tentatives conventionnelles d'explications de ce cas se sont heurté à un véritable mur ! Et ça c'est une réalité.

De l'HSP aux biais cognitifs en passant par la caravane de rasta ou aux hélicoptères, aucune explication conventionnelle n'a réussi à expliquer ne serait-ce que ce que l'affaire à révélé dans la toute première interview des enfants.

Ah oui, une petite dernière que j'adore : "Contrairement à ce que l'on lit parfois, afin de renforcer le cas, beaucoup des enfants avaient "un filtre OVNI" et n'étaient aucunement "UFO-Culture-Free"."

Mais qui sur cette planète est UFO-culture-Free ???
Comment cela est-il juste possible ?
Faut être sérieux cinq minutes là !


Allez, je laisse le mot de la fin à une petite fille que je site de mémoire : I definitely see !!

Cool







228 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 13.07.16 17:02

william l'Ozone


GFX a écrit:Allez, je laisse le mot de la fin à une petite fille que je site de mémoire : I definitely see !!

Allez...comme Bernadette SOUBIROUS...bon j'sais pu quel âge elle avait...ça aurait été une aura de migraine ophtalmique, un cosmonaute dans la grotte ou une reptilienne c'était la même chose...

PS: 16 ans et 18 apparitions...z'auraient pu faire un golf à Lourdes à côté de la piscine!

Pourquoi les enfants dessinent-t-ils si bien le Père Noel qui aux dernières nouvelles n'existe pas (enfin on n'a pas de preuve)?

Si tu fais dessiner le Père Noel à 50 "chiards", va y avoir de sacrées différences, cheminées, pas cheminées, antenne, pas antenne, mais des cadeaux...alors ça les cadeaux...au fait le machin vert ne leur a pas jeté des bonbons? Quels cons ces zitis...aucune culture...

Ah mince je viens de tendre une perche...

Même pas!!!!
tous le dessineront rouge, un peu comme les premiers zitis étaient verts...dans l'inconscient ou conscient collectif...et les daltoniens, parce que dans tous ces gosses, il doit bien y avoir un daltonien et un mal voyant!

Mais bon comme ceux que les armées ont récupérés étaient cramés c'est devenu des petits gris..

Bref...les tenants...est-ce que dans votre vie vous avez fait du RR3/4 ? Voire du 2 ....voire différencier la lune...? Regardez-vous plus le ciel qu'interpasnet?

Ça m'étonnerait bien!

Donc commencez par mater le ciel nocturne avec des connaisseurs (pas des ravagés) et des nuits et des nuits et encore des nuits...ou alors vous direz que vous n'avez pas de chance ou que les autres racontent des conneries...et n'oubliez pas les Bogdanov ont dit que "ya pas de hasard"...

229 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 13.07.16 17:50

oncle dom

avatar
gfx a écrit:Bon... je viens de lire tout l'article de Gilles Fernandez sur le cas Ariel !
Apparemment c'est aussi un membre du forum et il lit donc peut-être ceci... enfin c'est au moins une de tes connaissance Nablator.

On peut dire qu'il a un CV en béton (dispo en médaillon sur la droite de sa page web) ! Mais aussi bon que soit son CV, son analyse démontre de bout en bout qu'il est sous l'influence d'un biais manifeste : c'est un sceptique et il analyse ce cas avec un regard de sceptique.
Hé voila! Ce n'est pas un pieux croyant: c'est un impie!
Au bucher, au bucher!

http://oncle-dom.fr/index.htm

230 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 13.07.16 18:14

oncle dom

avatar
william l'Ozone a écrit:
GFX a écrit:Allez, je laisse le mot de la fin à une petite fille que je site de mémoire : I definitely see !!

Allez...comme Bernadette SOUBIROUS...bon j'sais pu quel âge elle avait...ça aurait été une aura de migraine ophtalmique, un cosmonaute dans la grotte ou une reptilienne c'était la même chose...
Bernadette Soubirous avait 14 ans. Son apparition, qu'elle nommait Aquero, semblait aussi avoir 14 ans  Impossible d'en faire la mère du Christ, qui serait morte assez agée.
Une autre voyante de Lourdes était Marie Courech, la servante du maire, elle voyait aussi l'apparition à la grotte de Massabielle, mais elle ne disait rien
Et de toutes façons, toutes les histoires d'apparitions mariales relèvent du folklore païen, et l'église ne les accepte que contrainte et forcée.
Ici, elle a accepté l'apparition comme mariale,  à cause de "immaculada concepciou" que l'apparition aurait prononcé. Le curé Peyramale, jusque là assez sceptique fut alors convaincu. Comme il avait été obéissant à ce que demandait l'église en pareil cas, il fut plus tard nommé évèque

http://oncle-dom.fr/index.htm

231 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 13.07.16 22:39

william l'Ozone


14 ans? Ah c'était hormonal alors!

c'est dingue comme ça peut perturber son homme...

232 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 14.07.16 7:49

Rosetta

avatar
Administration
Administration
On peut dire qu'il a un CV en béton (dispo en médaillon sur la droite de sa page web) ! Mais aussi bon que soit son CV, son analyse démontre de bout en bout qu'il est sous l'influence d'un biais manifeste : c'est un sceptique et il analyse ce cas avec un regard de sceptique.

... Un professionnel comme M. Fernandez devrait savoir...

Entre autres pour ces phrases et d'autres, attention à l'attaque ad hominem. Que vous discutiez sans être d'accord avec les arguments d'autres, pas de problème, le forum est la pour ça, mais ça ne vous autorise pas des jugements de valeurs sur les personnes, pas plus sur Gilles Fernandez que sur d'autres.

233 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 14.07.16 10:09

Katalamiko


Au cas ou vous l'auriez raté.
http://ovnis-direct.com/un-temoin-de-lobservation-du-zimbabwe-de-1994-sexprime-devant-la-camera-25569.html

Question, quelqu'un a t'il un lien vers les dessins de TOUS les enfants avec le témoignage individuel de chacun?

234 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 14.07.16 11:13

nablator

avatar
Administration
Administration
Katalamiko a écrit:Au cas ou vous l'auriez raté.
On en a parlé par ici : http://ufo-scepticisme.forumactif.com/t1121p125-ariel-school-zimbabwe-1994#96543

Question, quelqu'un a t'il un lien vers les dessins de TOUS les enfants avec le témoignage individuel de chacun?
Bien sûr que non.

http://nabbed.unblog.fr/

235 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 14.07.16 13:09

nablator

avatar
Administration
Administration
gfx a écrit:Est-ce que finalement l'ET était vraiment vert... ou est-ce que l'enfant a juste choisi du vert parcequ'il trouvait la couleur jolie, ou à cause de l'expression "petit homme vert" ? Coincidence ???
J'ai une révélation pour vous : j'ai retrouvé l'homme vert, Oriana (il le dit donc c'est vrai). Coïncidence ??? J'attends votre enquête à charge et à décharge, un simple rejet sans étude approfondie de l'implication du Christ Cosmique au Zimbabwe (ce n'est pas rien, il faudra prendre l'affaire très au sérieux) ferait de vous un horrible sceptique "biaisé".

On peut toujours déduire tout et n'importe quoi quand on ne veut pas faire l'effort intellectuel d'analyser les faits à charge et à décharge. En lisant ces pages il y a un fait qui crève les yeux : toutes les tentatives conventionnelles d'explications de ce cas se sont heurté à un véritable mur ! Et ça c'est une réalité.
De quel mur parlez-vous ? Il n'y a rien de difficile à expliquer dans ce cas, aucun élément vérifiable, que des témoignages dont l'analyse montre très bien les ressorts socio-psychologiques.

Désolé de le dire, mais c'est totalement délirant de reprendre une formule d'enquête judiciaire "à charge et à décharge" à son compte pour justifier n'importe quoi. Il n'y a aucun moyen de vérifier l'emploi du temps des visiteurs pour impliquer ou exonérer les extraterrestres, les gobelins, les djinns, etc. Aucun tribunal n'acceptera de les prendre en compte, pas plus que les démons, des gremlins, des fantômes, etc. non pas parce que c'est un "biais sceptique" mais parce que les juges n'ont pas totalement perdu la raison : il faudrait d'abord apporter des preuves de l'existence de ces entités sur Terre pour qu'un narratif qui les présuppose soit pris au sérieux, avant même d'essayer de prouver leur présence ou absence ce jour là. Bon courage pour ça.

Votre biais est celui de la pseudo-neutralité (que l'on peut aussi appeler crédulité) qui consiste à mettre au même niveau tout et n'importe quoi. Il y a des quantités de narratifs de SF imaginables, autres que la visite d'extraterrestre, qui vont de l'HET au second degré (j'aime le complot des chats, personnellement, parce que la preuve de l'implication des chats est qu'il n'y a pas de chats dans l'histoire) aux réalités multiples à la Philip K. Dick...  doit-on tous les envisager sur un pied d'égalité, et les réfuter solidement (impossible) avant d'oser envisager que, peut-être, l'imagination c'est très bien pour les enfants et les auteurs de fiction mais chez un adulte normalement équipé il y a un moment où il faut savoir faire la part des choses, et remarquer que tout n'est pas également probable. Je dis ça comme ça, vous faites comme vous voulez...

A un moment il faut savoir choisir entre l'oiseau et le lapin, sans réclamer une preuve d'inexistence du lapin qui fait du saut à ski.

http://nabbed.unblog.fr/

236 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 14.07.16 16:21

L.J. Silver


Robert.G a écrit:Vu le raffut que fait un hélico, je pense qu'il aurait rameuté tout le monde, adultes compris.


Très bonne remarque !

237 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 14.07.16 16:46

L.J. Silver


nablator a écrit:
De quel mur parlez-vous ? Il n'y a rien de difficile à expliquer dans ce cas, aucun élément vérifiable, que des témoignages dont l'analyse montre très bien les ressorts socio-psychologiques.

On ressent toute la puissance d'une conviction inébranlable...

Mais amha l'influence des "ressorts socio-psychologiques " devrait quand même diminuer exponentiellement avec le nombre de témoignages cohérents, à  plus forte raison dans une population de témoins d'origines ethniques et culturelles très diverses.

L'hypothèse socio-psycho à l'égard de 3 ou 4 témoins, je veux bien, mais sur 62 qui disent tous, peu ou prou, la même chose...

Je crois en outre que la diversité culturelle aurait dû induire des divergences notables entre les témoignages dans l'hypothèse d'une origine psychologique du phénomène.

Si tel n'est pas le cas en l'espèce, c'est que l'on doit envisager autre chose que la psychologie pour expliquer l'observation.

La cohérence entre les témoignages prend ici une dimension extraordinaire du fait de la diversité d'origine des témoins, et qu'il est nécessaire d'en tenir compte, à moins de vouloir faire de l'HSP un dogme incontestable et universel.

Une religion, en somme...

Soi disant que l'HSP est réfutable, ce qui serait un avantage sur l'HET.

C'est vraiment sûr, que l'HSP est testable/réfutable, plus que 62 témoignages cohérents ?

Envisager autre chose que l'HSP l'espace d'un instant, est ce possible sans finir au bûcher ? Laughing

238 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 14.07.16 17:38

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Robert.G a écrit:
Vu le raffut que fait un hélico, je pense qu'il aurait rameuté tout le monde, adultes compris.

Très bonne remarque ai-je lu ! C'est oublier que justement en ufologie c'est ce genre de "détail" qui fait la différence. Sinon point d"'histoire ovni. Exit la remarque dite pertinente , désolé.

Nous avons enquêté sur un cas de fragmentation d'un bolide dans les Vosges et croyez le ou non mais chat fait un boum du tonnerre. Deux témoins à moins de 50 m l'un de l'autre, l'un entend le bruit et sursaute en levant les yeux, le second n'entend strictement rien ! L'attention que nous avons au moment des faits est un facteur à ne pas négliger.
Second exemple, mais là c'est moi le témoin (donc un sceptique = moins crédible  Laughing ) lors de manœuvre militaire avec des hélicoptères . Nous étions en bordure de champ et nous devions protéger une zone prédéfinie à l'aide de bitube et de canon de 40 mm. Nous n'avons pas (nous étions cinq !!!!) entendu l'hélicoptère de combat venant dans notre dos (moins de 100 m)...

Bonne poursuite des débats.


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Pratique : :-)

https://www.youtube.com/watch?v=VqwzBeIEfdE
http://ufo-scepticisme.forumactif.com

239 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 14.07.16 18:31

L.J. Silver


Dossiers de S.O a écrit: L'attention que nous avons au moment des faits est un facteur à ne pas négliger.
Second exemple, mais là c'est moi le témoin (donc un sceptique = moins crédible  Laughing ) lors de manœuvre militaire avec des hélicoptères . Nous étions en bordure de champ et nous devions protéger une zone prédéfinie à l'aide de bitube et de canon de 40 mm. Nous n'avons pas (nous étions cinq !!!!) entendu l'hélicoptère de combat venant dans notre dos (moins de 100 m)...

Bonne poursuite des débats.

Oui mais l'exemple n'est en rien comparable avec le cas d'Ariel School.
En effet, vous étiez, tous les cinq,manifestement distraits par votre mission.

Si vous aviez été cinq à regarder dans la direction de l'hélico, vous n'auriez pas manqué de l'entendre...et de le voir.

Dans le cas d'Ariel School, l'attention de la majorité des 62 témoins était attirée par l'objet.

Dans ces conditions, si l'objet avait fait autant de bruit qu'un hélico, 90% au moins des témoins attentifs l'auraient entendu, à moins d'être tous sourds.

Qu'aucun témoin sur les 62 n'ait entendu de bruit suffit à rejeter rigoureusement et scientifiquement l'hypothèse de l'hélico.

Attention donc à l'exemple traduisant un biais de confirmation d'hypothèse de l'hélico.

Vous deviez vraiment être très distraits, parce qu'en ce qui me concerne, les hélicos qui arrivent dans mon dos, je les ai toujours entendus bien avant qu'ils n'arrivent à 100 m de moi !

Ceci dit, on peut encore sauver l'hypothèse hélico en ajoutant une autre hypothèse ad hoc, que vous devinerez facilement...

Mais rappelons le, la technique des hypothèses ad hoc est à proscrire en ufologie et ailleurs.

Au surplus, l'hélico est un objet prosaïque reconnaissable entre tous...

240 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 14.07.16 18:44

william l'Ozone


Long John Six verres a écrit:

Dans le cas d'Ariel School, l'attention de la majorité des 62 témoins était attirée par l'objet.

Dans ces conditions, si l'objet avait fait autant de bruit qu'un hélico, 90% au moins des témoins attentifs l'auraient entendu, à moins d'être tous sourds.

Mais est-on bien sourd que c'était pas une institution de malentendants?



Dernière édition par william l'Ozone le 14.07.16 18:51, édité 1 fois

241 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 14.07.16 18:45

L.J. Silver


william l'Ozone a écrit:
Long John Six verres a écrit:

Dans le cas d'Ariel School, l'attention de la majorité des 62 témoins était attirée par l'objet.

Dans ces conditions, si l'objet avait fait autant de bruit qu'un hélico, 90% au moins des témoins attentifs l'auraient entendu, à moins d'être tous sourds.

Mais est bien sourd que c'était pas une institution de malentendants?

Bravo, voilà l'hypothèse ad hoc que j'attendais ! Smile

242 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 14.07.16 19:10

william l'Ozone


L.J. Silver a écrit:
william l'Ozone a écrit:
Long John Six verres a écrit:

Dans le cas d'Ariel School, l'attention de la majorité des 62 témoins était attirée par l'objet.

Dans ces conditions, si l'objet avait fait autant de bruit qu'un hélico, 90% au moins des témoins attentifs l'auraient entendu, à moins d'être tous sourds.

Mais est bien sourd que c'était pas une institution de malentendants?

Bravo, voilà l'hypothèse ad hoc que j'attendais ! Smile

C'est bien parce que des mal voyants c'était pas possible , ...à cause des dessins (bien entendu)...

243 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 14.07.16 21:03

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Rolling Eyes  Silver je donne un exemple pas une explication !
Je ne désirais QUE noter que parfois l'exception (avec phénomène de contagion même à 10 ou 100) est possible. En évacuant cette possibilité vous êtes dans l'erreur et c'est cela qui est anti-scientifique. (dans la méthode).
Pour validité une hypothèse (et n'importe laquelle) il faut un ensemble de données possibles et convergente. Si vous éliminez d'emblée que dire...  Rolling Eyes

PS- Ah oui, nous étions cinq sur une pièce de batterie AA, il existait de très nombreuses pièces proches de nous... et devinez... Cool
Bref l'attention des élèves est sur l'objet qu'ils ne reconnaissent pas, le bruit, si quelques uns l'ont entendu, a peut-être (suis prudent hein ?) a été omis voir gommé pour "coller" à la majorité.


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Pratique : :-)

https://www.youtube.com/watch?v=VqwzBeIEfdE
http://ufo-scepticisme.forumactif.com

244 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 14.07.16 21:26

william l'Ozone


Méthodologie suspecte en effet...

Pour le reste vous devriez vous poser simplement la question du silence caractérisant soi disant les ovni, pourquoi les soucoupes sont rondes , pourquoi les triangles sont triangulaires, les cigares, cylindriques etc etc.
Je dirais que c'est pour forcer l'HET véhiculaire, en comparaison à ce qui se fait à notre niveau terrestre à usage identique, le conventionnel .

Utiliser les antipodes, les contraires absolus, pour tenter d'étayer les choses qu'on n'a jamais pu prouver, je ne sais pas si ça porte un nom
mais faudrait l'inventer!

De l'amalgame inverse...genre on vit parce que d'autres sont morts!

Un genre de poudre aux yeux, mais bon...paraît aussi que chez les plus atteints des  ufologues, que les zovni peuvent prendre l'aspect des nuages, les zavions, donc on n'en sort plus...l'incohérence des proHET est récurrente et totale, elle survit en crédibilité grâce aux plus modérés,

Mais modération n'est pas raison.

245 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 14.07.16 21:57

gfx

avatar
Pour revenir au bruit que fait un hélicoptère, ou tout autre engin, il faut avouer que la perception du son dépend de nombreux facteurs. Le sens du vent ou la nature du terrain peuvent avoir une forte influence sur ce que l'on entend. Évidemment la distraction n'aide pas.

De toute façon le cerveau filtre les bruits ambiants en permanence donc un son audible peu tout à fait passer inaperçu.

Mais bon, pour revenir au cas, personne n'a vu quoi que ce soit qui lui ait fait penser à un hélicoptère, hors je pense que les enfants en avaient déjà tous vu au moins une fois, en vrai ou à la télé !

Pour revenir au son, une petite fille déclaré en interview qu'elle était dans sa salle de classe quand elle a entendu un bruit étrange semblable à celui d'une flûte. C'est ca qui l'a fait réagir...

Mais bon, c'était sûrement le cours de musique dans la salle d'a côté, probablement... jocolor


Ah oui, et pour nablator, non je ne feint pas la neutralité, j'essai justement de l'être un maximum lorsque je travaille sur un cas. C'est chiant, ca oblige à rejeter des éléments intéressant mais invérifiables et ca oblige à envisager plein d'hypotheses... Mais des hypothèses, beaucoup de sceptiques ne s'embêtent même pas à en envisager. Pour eux, sans preuve de l'HET, il faut forcément chercher ailleurs même lorsque tous les témoins disent avoir vu la même chose.

Franchement des fois l'HSP à le dos bien large.

246 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 14.07.16 22:12

gfx

avatar
Rosetta a écrit:
Entre autres pour ces phrases et d'autres, attention à l'attaque ad hominem. Que vous discutiez sans être d'accord avec les arguments d'autres, pas de problème, le forum est la pour ça, mais ça ne vous autorise pas des jugements de valeurs sur les personnes, pas plus sur Gilles Fernandez que sur d'autres.

Je n'ai nullement eu l'intention de m'en prendre nommément à Gilles Fernandez mais il fallait bien que je site son nom. J'ai attaqué ses affirmations et non sa personne, et pour moi il utilisait surtout son CV pour donner du crédit à ses propos... Hors je ne les trouvais pas tous très sérieux.

Franchement quand à la fin il dit que les enfants n'étaient absolument pas ''UFO free'', sur quels éléments concrets se base t'il pour faire une telle affirmation ?


Pensez-vous vraiment (membre du forum) que les enfants baignaient à se point dans la pop culture ufologique qu'ils auraient pu monter cette affaire de toute pièce, ou se faire berner par un truc totalement conventionnel sans qu'aucun d'entre eux ne vienne avec une histoire discordante de celle du groupe ?

247 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 14.07.16 22:31

william l'Ozone


L'ufologie c'est ça principalement , prendre ou être pris de vessie pour lanterne...tout est bon dans l'cochon...et pour paraître crédibles certains fonctionnent avec des filtres ou sas pour se donner un air de méthodologie à deux balles des fois que les couleuvres seraient un peu difficiles à avaler!

Dans la religion il y a le recours au  miracle, en ufologie il y a les miros à court d'argument la nuit tombée. (Et pas que)...

248 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 15.07.16 9:58

Katalamiko


nablator a écrit:
Katalamiko a écrit:Au cas ou vous l'auriez raté.
On en a parlé par ici : http://ufo-scepticisme.forumactif.com/t1121p125-ariel-school-zimbabwe-1994#96543

Question, quelqu'un a t'il un lien vers les dessins de TOUS les enfants avec le témoignage individuel de chacun?
Bien sûr que non.

Sérieusement?
Ce cas est vraiment une bonne blague.

Des personnes sulfureuses utilisant (à tort?) le qualificatif de "docteur" vont polluer le souvenir d'enfants. Ils leurs demandent des témoignages et ne rendent pas public l'intégralité des documents et rush relatifs à cette rencontre mais uniquement ce qui va dans le sens de ce que eux pensent (les "Dr").

Une fois de plus cela prouve pour moi que les cas OVNI les plus solides ne sont ni plus ni moins des cas dont nous n'avons que des informations parcellaires....(et à raison.....)

Sous les pavé la plage, sous les OVNI....rien!

On attend toujours les témoignages des enfants 20 ans après (et pas seulement 1 ou 2 mais de TOUS)
On parle ici d'une éventuelle civilisation ET, je pense que cela vaudrait le coup pour les tenants de se bouger le fion, à moins que......

249 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 15.07.16 11:40

nablator

avatar
Administration
Administration
gfx a écrit:Pensez-vous vraiment (membre du forum) que les enfants baignaient à se point dans la pop culture ufologique qu'ils auraient pu monter cette affaire de toute pièce, ou se faire berner par un truc totalement conventionnel sans qu'aucun d'entre eux ne vienne avec une histoire discordante de celle du groupe ?
Un ou des véhicules inhabituels au sol, une ou des personnes habillées en noir avec ou sans longs cheveux noirs, avec ou sans lunettes de soleil, c'est probablement tout ce qui a été observé. Il n'y a pas besoin de "baigner dans la culture ufologique" pour témoigner de ça. L'interprétation ufologique qui en a été faite ensuite, graduellement, c'est autre chose. Les lieux pointés du doigt par un enfant dans le premier reportage, que Cynthia Hind passe sous silence dans son narratif parce qu'une soucoupe volante ne se déplace pas au sol, la grande distance, l'aspect peu standard des aliens et de leur(s) engin(s) selon les premiers témoignages qui donnent des détails sont complètement discordant avec un narratif ufologique qui a été construit de toutes pièces plus tard : des ET qui s'approchent des enfants, leur transmettent un message...

Le lieu, l'aspect inhabituel et les circonstances (l'invasion des engins de l'espace dont les gens et les médias locaux ont certainement parlé), les certitudes contagieuses des ufologues ont suffi a transformer un incident banal en cas ufologique.

"Le plus célèbre ufosceptique, le journaliste américain Philip J. Klass, avançait déjà en 1986 que si la couverture médiatique d'observations d'ovnis pousse à croire qu'il y en a dans une région, la population sera portée à interpréter toute vision inhabituelle comme un ovni. Ces observations s'ajouteront aux témoignages déjà rapportés par la presse, poussant à chercher d'autres ovnis, jusqu'à ce que l'intérêt des médias retombe."
(S&V hors-série juillet 2016)

Si les enfants d'origine africaine avaient été les seuls à voir quelque chose on aurait eu une panique de Tokoloshe, c'est tout, comme il y en a souvent dans la région, à chaque fois que le contexte suggère quelque chose d'inhabituel et qu'un babouin ou quoi que ce soit d'autre d'inhabituel est aperçu. Ça a commencé comme ça. La peur du Tokoloshe a vite été étouffée : plus personne n'en a parlé, aucun témoignage enregistré. Pourquoi ? Parce que ce n'était pas une explication admissible dans la culture dominante de cette école (pas celle du pays tout entier), celle des profs blancs, celle de la télé : les Tokoloshe ça n'existe pas. Que reste-t-il, comme explication dans la culture : les "aliens" qui se promènent avec leur engin volant : il n'y a rien d'autre, c'est le défaut : "I don't know therefore aliens."

2 mois après les enfants sont définitivement convaincus du "contact" avec les "aliens" par le bon Dr Mack. Les faux souvenirs remplacent peu à peu les vrais, jusqu'à la soucoupe volante vue à la télé : 6 mois après un des enfants décrivait les lumières multicolores qui clignotaient sur l'engin, que personne d'autre n'avait remarqué. 20 ans après Emily T. dessine ces petits gris bien comme il faut : http://www.pikore.com/m/1218183876379875668_1817843781

"Quelle que soit l'origine de ces observations (illusion, méprise, hallucination), une question subsiste: pourquoi leur attribuer une origine extraterrestre? Pascal Merchain, psychologue social, note que personne ne voit le monde tel qu'il est réellement: "Notre œil n'est pas une caméra, notre cerveau interprète ce qu'il voit en fonction de ce qu'il a appris à voir et de ce qu'il est porté à croire." (S&V hors-série juillet 2016)

http://nabbed.unblog.fr/

250 Re: Ariel school Zimbabwe 1994 le 15.07.16 12:54

nablator

avatar
Administration
Administration
L.J. Silver a écrit:On ressent toute la puissance d'une conviction inébranlable...
On ressent toute la puissance du déraisonnable, de la croyance totalement imperméable à toute analyse rationnelle.

L'hypothèse socio-psycho à l'égard de 3 ou 4 témoins, je veux bien, mais sur 62 qui disent tous, peu ou prou, la même chose...
Absolument pas. Répéter de pieux mensonges ufologiques du nombre et de la cohérence ne vous avancera à rien. Pour la nième fois, 62 enfants ont fait de jolis dessins, c'est tout.

Je crois en outre que la diversité culturelle aurait dû induire des divergences notables entre les témoignages dans l'hypothèse d'une origine psychologique du phénomène.
Il n'y a pas d'origine psychologique du phénomène. C'est une observation réelle de quelque chose d'inhabituel, à la base. Je me tue à le répéter en pure perte.

Si tel n'est pas le cas en l'espèce, c'est que l'on doit envisager autre chose que la psychologie pour expliquer l'observation.
Oui, parce que c'est soit la psychologie, soit autre chose. L'humain ufologique n'a pas de psychologie, c'est bien connu. Mad

La cohérence entre les témoignages prend ici une dimension extraordinaire du fait de la diversité d'origine des témoins, et qu'il est nécessaire d'en tenir compte, à moins de vouloir faire de l'HSP un dogme incontestable et universel.
Une religion, en somme...

Soi disant que l'HSP est réfutable, ce qui serait un avantage sur l'HET.

C'est vraiment sûr, que l'HSP est testable/réfutable, plus que 62 témoignages cohérents ?
Les témoignages ne sont suffisants que pour les zitimaniaques déjà convaincus, en dépit de la prudence la plus élémentaire. Ah que voilà un affreux dogme. Un jour viendra ou le "dogme", pardon la "religion" ufosceptique s'écroulera devant le nouveau paradigme ! Bon courage à vous.

Envisager autre chose que l'HSP l'espace d'un instant, est ce possible sans finir au bûcher ?
Depuis plus de 3 ans qu'on vous supporte, oui. Vous avez envie de vous victimiser ? S'il n'y a que ça pour vous faire plaisir, j’accéderai bien volontiers à votre demande de bannissement.



Dernière édition par nablator le 19.07.16 11:45, édité 1 fois

http://nabbed.unblog.fr/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 10 sur 11]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum