UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » Bataille de Los Angeles 1942

Bataille de Los Angeles 1942

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 5]

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Oui pas mal!
Le temps d'exposition, ca pourrait être ca. Quelqu'un a les EXIFs? Laughing
Quant à la vidéo du film... difficile d'en tirer quelquechose.
Je me demande si les militaires eux-même ont vu qqchose...

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Je trouvais les faisceaux très net avec un (trop)beau dégradé...
En cherchant des images de searchlights, j'ai trouvé ceci:



C'est justement pris en temps de pose long(plusieurs secondes) et l'un des faisceaux présente exactement le même aspect que celui vu pour L.A. 1942.

Ainsi donc, le temps de pose était long, les montagnes apparaissent donc et les faisceaux suivent un objet en déplacement constant.
Les projecteurs étaient peut-être sur le relief de Baldwin Hills:



Tout ce qu'on peut donc dire(merci Nablator pour ta suggestion) c'est que les projos ont suivi quelquechose depuis le centre des quatiers résidentiels(d'où les morts). Et "ca" se déplacait à allure constante(suivant le vent?).

Dans ces conditions, difficile de distinguer une forme, forcément bougée, dans les projecteurs.

nablator

avatar
Administration
Administration
Sebastien a écrit:
Dans ces conditions, difficile de distinguer une forme, forcément bougée, dans les projecteurs.
Oui, mais sur la vidéo ? J'aimerais avoir une confirmation que cette vidéo Youtube n'est pas trafiquée (on ne sais jamais).

Sur AboveTopSecret il y a un long thread de WitnessFromAfar sur la BOLA avec des liens vers des documents contenant la position des batteries AA, où se trouvaient les projecteurs. Pas le temps de retrouver ça, faut que j'y aille.

A+

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
pour la position des défenses antiaériennes de Los Angeles:
http://www.militarymuseum.org/HDLA.html
mais cette liste ne semble pas exhaustive, vu que certaines unités étaient dotées de canons légers mobiles...

Invité


Invité
nablator a écrit:

J'hallucine ou il y a vraiment quelque chose qui se déplace par rapport aux nuages ?

Je pense plutôt que ce sont les nuages qui se déplacent avec le vent. Faudrait voir les relevés météo ?

D'autant que les faisceaux de différents skylighters, en cas de déplacement d'un objet, sont trop bien "synchronisés". De plus, les angles des quatre faisceaux devraient changés, si déplacement, or je n'en ai pas l'impression.

à Sebastien :

Ainsi donc, le temps de pose était long, les montagnes apparaissent donc et les faisceaux suivent un objet en déplacement constant.

Si l'objet était en déplacement, le temps "long" de l'exposition ne ferait-il pas qu'on aurait un tout autre rendu (traînée, ligne) concernant l'ellipse ? (bien entendu cela dépend de la vitesse d'un supposé objet)

Au total, je ne pense pas qu'il y ait quelque déplacement, mais c'est plus une question, qu'une affirmation.

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Pour moi, les ellipses sont les explosions des obus. Sont-ils allongés ou non? Zissiz the question.
Une analyse par un contributeur d'ATS:



En tout cas belle analyse on peut pas mieux voir.
Certains on l'air allongés, d'autres, limite hors faisceaux, sont ponctuels.

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Dans le thread d'ATS, ils attendent un acte de "FOIA"...
Il comptent obtenir les informations qui sont encore classifiées sur la nature de l'objet. Pas si mal pour un simple thread!

La carte des unités AA qu'ils ont élaboré jusqu'à présent:


Ils identifient(en s'étant rendu sur place) la montagne du premier plan comme celle de Culver City, Baldwin/Beverly Hills, celle que j'ai mis plus haut.

Point de discordance: ils placent les batteries de projecteurs suivant la carte, sur la côte au niveau de la mer.
Sur l'épure que j'ai mise plus haut, je les imaginais plutôt sur le réseau de sentier des collines(si la photo a bien été prise en contre-plongée).

Quand à la météo du jour, on l'a, mais pas niveau anémométrie!
http://xrl.us/bgvzv6
Bref, on tourne autour du pot... On en est au point d'attendre que la FOIA arrive Sad

Invité


Invité
la question que je me pose concerne l'élévation des canons antiaériens au moment de la photo. Il semble que l'essentiel de la DCA soit regroupé sur la côte pour défendre les installations portuaires, ce qui semble logique.
Pour tirer sur une cible volant à basse ou moyenne altitude à environ 5km de la côte (lieu où a été prise la photo), ces canons devraient effectuer des tirs rasants, au risque de toucher tous batiments un tant soit peu élevés entre eux et la cible.
Les canons de 3 pouces sont mobiles, mais leur déplacement et leur mise en batterie n'est quand même pas chose aisée.
Quant à imaginer des canons installés à des endroits non stratégiques en divers lieux de la ville, c'est une autre affaire..

deux liens à lire, même s'ils n'apportent pas un éclairage définitif:


http://skeptoid.com/episodes/4171

http://www.sfmuseum.org/hist9/aaf2.html

On peut seulement affirmer que celle nuit là fut un bordel sans nom et que les artilleurs américains ont tiré sur un OVNI (au sens littéral du terme et non pas au sens ) après son repérage et...on n'en a pas retrouvé les morceaux (soit ils tiraient comme des pieds, soit ils ont tiré dans le vide)

Invité


Invité
Le "bordel sans nom", c'est surtout que sans le fake MJ12 l'introduisant au début des années 80 comme un "incident UFO", personne, aucun organisme ufologique tels les féconds et puissants NICAP, MUFON, CUFOS, etc. n'avaient "liés" cet incident avec les ovnis à ma connaissance, comme aucun témoin ne s'étaient manifestés en ce sens.

Il n'a jamais appartenu à la casuistique "classique", mais est un de ces nouveaux "produits" dû à S. Friedman et W. Moore et tous apparus au début des années 80 (encore eux !).

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Pas trop le temps de creuser mais l'incident aurait-il un lien avec ceci ?

http://www.economicexpert.com/a/Fire:balloon.htm

The balloon campaign was not the first time the Japanese attacked the American mainland. It was, in fact, the fourth attack. In February 1942, even before the Doolittle raid, Japanese submarine I-17 shelled an oil field up the beach from Santa Barbara (CA) and damaged a pump house.

et ceci :
" `The Battle of Los Angeles was a myth; the Japaneses did not send planes over that city the night of Feb 2-25, 1942, a Japanese navy spokesman told the Associated Press today.

The question was put because the Fourth Air Force at San Francisco on October 28th said that planes, possibly Japanese, were overhead that night. Lt. Gen. John L. DeWitt, former commander of the Western Defense Command at San Francisco, was quoted, "It is my belief that those planes were launched from submarines somewhere close to the shore under our detectors."

Capt. Omae of the Japanese navy said, however, that a plane was launched from a submarine and sent over the Southern Oregon coast on Feb. 9, 1942, "to attack military installations, but the lone pilot was unable to discover any. Another purpose was to keep Americans worried over coastal attacks and force them to keep many planes at home. This would cut down the air strength America could send overseas." Omae said the reason the Oregon coast was selected was not indicated in navy files.

The submarine, which shelled Ft. Stevens, Oregon, near the mouth of the Columbia River, approached its objective by remaining submerged during the day and surfacing late at night. Omae said the submarine commander had a full set of plans of Ft. Stevens and his objective was to destroy the military installations.

The submarine which shelled the Goleta oil filed near Santa Barbara, CA., early in 1942, also sought military installations, and to nail down American forces in the United States. That attack was made so the Japanese people could be told that one of their submarines easily reached the United States coast. "When the submarine commander failed to find military installations he shelled oil property," Omae said.`



If Omae was recounting their successes, I don't see why he wouldn't mention fire balloons. That is unless of course he wasn't familiar with their launch. If that's your argument I'd then counter that it still couldn't be the case because the first launch was two years later in '44. Also the LA Times picture strongly suggests the "balloon" was elliptical along the horizontal. Whereas we can assume a partially deflated balloon would be elliptical along the vertical axis. The general shapes don't match up. That aside, also take in to account that the balloon was reported to be incandescent according to a number of people, including, Halbert P. Gillette of San Marino who wrote a Letters to The Times, L.A.T (pp. 81, Sword, Terrenz (2002). Battle of Los Angeles 1942: The Mystery Air Raid, 60th Anniversary Edition. New Bruncswick, NJ: Global Communications. ISBN N/A.)


"Wednesday morning a friend told me that he had witnessed the first "dog-fight" between airplanes over America. Later it turned out that what he had seen was a "dog-less dog-fight," for no enemy airplanes had been seen or even heard, and that what looked like a balloon had been spotted by searchlights and fired upon.

The photograph in Thursday's ''Times'' shows the alleged balloon clearly, illuminated by nine converging searchlight beams, and with half a dozen blobs of light from bursting anti-aircraft shells near it. This "balloon" has a nearly hemispherical top and possibly a similar base. That it was not a balloon seems probable because the escape of a no balloon has been reported, as well as because it failed to collapse under intense and apparently accurate shellfire. What was it then?

The answer is that it was probably an approximately globular cloud of exceptional character. There is a well-known, though rare, meteorological phenomenon known as a fireball. Occasionally such a luminous ball drops out of a thundercloud and drifts away looking like an incandescent balloon. The astonishing features about a fireball are two, first its almost perfect sphericity, and second its incandescent."

http://rrrgroup.blogspot.com/2008/10/1942-ufo-battle-for-los-angeles.html

---------------

Avis perso
Allez chercher des ovnis dans les projo antiaériens/DCAalors que l'on sait qu'il y a eu une attaque ennemie (japonaise?) dans ce secteur précis est un gag... Ce peut être un simple spot d'explosion et/ou son nuage éclairé par les projos. Un sous marin aurait pu larguer des leurres (ballons?) pour détourner l'attention et pouvoir tranquillement accomplir sa mission en Californie.
Bref. Rien de potentiellement exotique là-dedans. Sad

Invité


Invité
Bien évidemment pour les liens : l'incursion à Santa Barbara est 24 ou 36h avant la "bataille" de L.A.... Les américains s'attendent à quelque chose sur L.A. (grosses installations névralgiques portuaires).

Quelque chose est détecté sur la côte par radar, et ils passent en "green alert". 20 mn plus tard, l'objet tracé continue à approcher. Black out sur la ville. Perte radar.

On ordonne le déclenchement des Searchlights. Premiers rapports faisant état d'avions (ceux des américains ? cf Marius plus haut). Un ballon aurait été aperçu près de Santa Monica. Les DCA's ouvrent le feu.

A careful study of the evidence suggests that meteorological balloons — known to have been released over Los Angeles — may well have caused the initial alarm. This theory is supported by the fact that anti-aircraft artillery units were officially criticized for having wasted ammunition on targets which moved too slowly to have been airplanes. After the firing started, careful observation was difficult because of drifting smoke from shell bursts. The acting commander of the anti-aircraft artillery brigade in the area testified that he had first been convinced that he had seen fifteen planes in the air, but had quickly decided that he was seeing smoke. Competent correspondents like Ernie Pyle and Bill Henry witnessed the shooting and wrote that they were never able to make out an airplane.

Effectivement, après la guerre, les américains interrogèrent les japonais qui indiquèrent qu'aucun hydravion de sous-marin n'avait été lancé cette nuit là (ce qui ne veut rien dire, par ailleurs).

Dans les années 1980 le cas se mythifie (rien avant), Friedman, Moore et Shandera présentent les documents MJ12, dont un indiquant que deux objets ET ont été récupérés ce jour là...

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Encore quelques infos sur le contexte historique local :

February 23, 1942
A Japanese submarine fired 13 shells at the Bankline Refinery at Goleta in Southern California shortly after 7 p.m.
One oil well was damaged. The Civilian Defense control center in San Francisco's City Hall was activiated when the news arrived from Goleta of the enemy attack. Police Chief Charles W. Dullea put all officers on standby for emergency duty.


February 24, 1942
All of northern California was declared a "strategic area" and Axis aliens were subject to a 9 p.m. curfew. In addition, enemy aliens must evacuate areas around Army posts, airfields and vital utilities. Lt. Gen. DeWitt will lay out many additional areas from which aliens, and some citizens, will be removed. The first 250 enemy aliens, mostly Japanese, left San Francisco for a camp at Bismarck, North Dakota.

February 25, 1942
Several thousand anti-aircraft rounds were fired by the Army at an unidentified target near Santa Monica. It was later determined to be a lost weather balloon. It became known as "The Battle of Los Angeles.

----------------

La défense et la DCA du secteur de Californie était à cran et prête à tirer sur n'importe quoi de suspect ou mal idenifié. C'est évident.
De là à ce qu'en 2010 des ufomanes US nous présentent la potentielle menace japonaise (venant du ciel?) Mad de 1942 pour une invasion d'Alien (venus de l'espace !) alien ... tout est possible de nos jours !
:crackpipe: :(joker):

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Effectivement, les troupes étaient sur les dents...
Quand à Friedman&Co et MJ12, pas étonnant que ce cas soit tombé dans les documents puisqu'il présentait réellement un intérêt ufologique(certes équivoque).

"That it was not a balloon seems probable - What was it then?" -article de Marcassite-

Je note que certains témoins dirent que l'ellipse semblait incandescante. Ce qui pourrait alimenter des convictions pro-HET. Mais ca veut aussi dire que l'hypothèse du nuage s'en voit confortée ainsi que celle du ballon. Statu quo sur ce point.

"WFA" d'ATS semble avoir bel et bien lancé une demande de déclassification. Je garderai un oeil ca peut être intéressant. S'il s'agissait d'un nuage, pas grand chose devrait être caviardé à la publication. Cas contraire, intéressant.

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Après, au vu de ce que la photo montre, je pense que rien ne sera caviardé.
On voit plusieurs explosion dans la convergence des faisceaux, et rien de plus. J'ai beau me forcer, j'ai du mal à expliquer comment un objet structuré apparaitrait sous un aspect chaotique comme sur la photo de haut.

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Quand à Friedman&Co et MJ12, pas étonnant que ce cas soit tombé dans les documents puisqu'il présentait réellement un intérêt ufologique(certes équivoque).
Je dirais plutôt que friedman est un escroc de première qualité !
Quand tu entend le mec (c'était sur le forum du jdu) dans je sais plus quelle émissions tv, dire " c'est un cas exceptionnel et très bien documenté" alors qu'une heure avant ce cas il ne connait pas et parle avec les témoins une demi-heure, excuse moi mais là je lui ferais bien bouffer son diplôme de physicien ... Laughing


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Ah la pression médiatique. Or bien sûr, on ne l'entend qu'à travers les médias forcément et voilà.

Ceci dit, parlant de lui, je n'ai plus trouvé trace du docu tourné par des canadiens sur les Hills, où pendant le tournage, une sorte de flare s'était montré en arrière-plan. Il était resté très stoique, comme sachant pertinemment que ces trucs-là n'existent pas. :crackpipe:

Invité


Invité
Si un sous marin japonais a ouvert le feu sur des installations, il ne peut s'agir que d'un sous marin classique semblable aux UBoot allemands, sous marins d'attaque munis de canons de pont.

Le lancement d'un hydravion ou de ballons aurait demandé la présence d'un sous-marin plus grand de type J3 ou Sen Toku

Les 2 J3 étaient en opération dans les Aléoutiennes et dans l'Atlantique et le premier sous-marin de la classe Sen Toku fut lancé en janvier 1943.

A moins que ce qui a servi de cible ne soit venu d'un navire de surface ou directement du Japon par ses propres moyens, il y a tres peu de chance qu'il provienne du sous marin repéré précédemment.

Ces "happy triggers" ont à mon avis joyeusement allumé des nuages de fumée (du moins sur la photo)...

Et depuis, certains en ont fait une légende!

Est ce quelqu'un aurait connaissance de la mention cette "bataille" avec une connotation ufologique dans des ouvrages antérieurs aux dires du sieur Friedman ?

Invité


Invité
Le lancement d'un hydravion ou de ballons aurait demandé la présence d'un sous-marin plus grand de type J3 ou Sen Toku

Suis pas tout à fait d'accord.

Les I-8 emportaient un hydravion (E14Y) pouvant être équipé de bombes incendiaires, et justement le I-17.

C'est justement le I-17 et son attaque à Santa-Barbara (avec ses canons et non par hydravion, en effet) la veille, qui explique la "bataille" de L.A., ou plutôt le facteur humain à mettre dans l'équation

Cette "attaque" avait mis en "excitation" toute la côte.

D'où la "panique" du lendemain, si un objet prosaïque s'est pointé le lendemain (un ballon ? - voir plus haut -).



Dernière édition par Kri§tinne le 15.02.10 22:54, édité 1 fois

Invité


Invité
le probleme du I17 est l'exiguité du hangar reservé à l'hydravion, qui nécessite le demontage des flotteurs et des ailes. Il faut ensuite le mettre à l'eau...
Et au retour de l'appareil, nouvelle opération fastidieuse, de démontage cette fois, qui laisse le sous marin à portée d'une riposte ennemie, ses tirs ayant révélé sa position.
Un sous marin plus gros (122 mèrtres) équipé de M6 seiran aurait pu effectuer cette opération plus rapidement, mais toujours dans des conditions de sécurité inacceptables pour le navire et l'équipage (je sais, les Japonais s'en souciaient peu)
De plus, le commandant du I17 affirme n'avoir lancé aucun aéronef, et on peut penser qu'il n'a aucune raison de mentir à ce sujet.

Toute cette histoire ressemble beaucoup à l'hystérie collective du film "1941" de Spielberg, où un sous-marin japonais avec Christopher Lee en officier allemand attaquait la côte californienne...

Invité


Invité
Vi,

Je soulignais juste qu'il y avait des hydravions sur sous-marin à cette époque.

Dont le I-17, qui n'en a pas eu besoin pour son opération à Santa Barbara, la veille, alertant L.A. et les USA d'une attaque imminente.

De là, on conviendra, qu'un simple "truc" le lendemain, pour la première fois (et la dernière?) si près du territoire, ait pu déclencher un tel incident.

Incident, ressorti sauce "HET" dans les 80's, sans jamais qu'il en eut été question dans la casuistique (c'est àMHA le point important).

EspressoFrog

avatar
Modération
Modération
Ca me fait penser de revoir le film "1941" de Steven Spielberg qui pour une fois ne parle pas d'UFO mais de John Belushi ;-) Je me demande combien d'éléments de cette histoires se sont retrouvés dans ce film.




http://www.imdb.com/title/tt0078723/

1941 de Spielberg (1979) le trailer...

Invité


Invité
un témoignage EDIFIANT sur des OVNI survolant les USA pendant la seconde guerre mondiale...
Bon je sais, çà aurait plus sa place chez mais je ne pouvais pas passer à côté sur ce fil...

nablator

avatar
Administration
Administration
Ben voyons. D'ailleurs tout le monde sait que les nazis préféraient survoler la côte ouest, Los Angeles avec leur prototype de soucoupe blindée. L'autre côte étant trop près de l'Allemagne on pourrait les suspecter, donc c'est parfaitement logique. :(joker):

Ca a été proposé sérieusement sur ATS il y a quelques jours !

The Battle of L.A in 1942 was a Nazi Haunebu III UFO? New Enchanced Photos.
http://www.abovetopsecret.com/forum/thread543760/pg1

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
Ce document est hyyyyyyper convaincant!!!
Quand je vois la dégaine des auteurs (surtout le motard des village people), je ne puis qu'adhérer à leurs théories! :crackpipe:
Je crois qu'on a pas fini d'entendre parler des OVNI nazis, ils sont à la mode...
mais jusqu'à la prochaine lubie des !

Plus sérieusement, cette "hypothèse" a été mise en avant par des auteurs ouvertement révisionnistes voire néo nazis tels que Farell ou Van Helsing, dans le but d'une propagande d'ideaux malsains auprès d'une population avide de sensations.
Ceux qui croient à de telles théories mériteraient des coups de pied où je pense, tout comme ceux qui perdent une guerre en disposant de telles technologies!

Invité


Invité
Bonjour,

Je découvre ce jour (grâce à un petit propos "anodin" de Kevin Randle et quelques recherches sur le web toujours en cours) qu'il existe un autre exemple de "fausse alarme" durant la Seconde Guerre Mondiale, dont la littérature ufologique ne s'est pas encore "emparé", ne s'est pas encore permis de décontextualiser, à l'inverse de l'incident de L.A.

Il s'agit de la "battle of the blibs" (ou pips), j'ai du mal à traduire (pépins ?), ayant pris place dans les Îles Aléoutiennes durant l'été 1943.

Cette bataille a été imputée à des anomalies qui apparurent sur écran radar indiquant un contact avec navire(s) ou aéronef(s).

À 7h00 du matin, le 26 Juillet 1943, un hydravion US signale un contact avec 7 navires (japonais) à 320 km au sud-ouest d'Attu (îles Aléoutiennes).

Des navires de guerre américains au large de Kiska, occupée à ce moment par les Japonais, se mirent à patrouiller, et se rendent au sud-ouest de l'île. A leur tour, ils ont un contact radar et pensent qu'il s'agit d'ennemis à destination de Kiska.

L'engagement a lieu, un total de 1000 obus auraient été tirés, des sillages de torpilles auraient été aperçus également, fusées éclairantes, feux signalés.

Des hommes de pont (dans les navires US) auraient même ressenti des "chocs" (imaginés) de coups loupés et on a (comme pour L.A.) une bataille imputable à la tension nerveuse.

Cette "fausse" bataille aurait même permis aux japonais de Kiska ( plus à l'est de la "bataille") de profiter de la panique" et d'évacuer l'île paisiblement !

Enfin, lorsque le jour se leva, les américains comprennent que les contacts radar sont imputables à des retours d'échos du fait des montagnes situées à 160 km.

Traduction "à l'arrache" de :
http://www.google.fr/url?sa=t&source=web&ct=res&cd=8&ved=0CCgQFjAH&url=http%3A%2F%2Fww2f.com%2Fwar-pacific%2F13782-battle-pips.html&ei=uXiLS8z_KtSRjAe7jszRDA&usg=AFQjCNEjUJK_E8RqMMFTPLBs3t09nt7k8A&sig2=keNGqSDuPp2pFaOeoz-N6A

Après avoir lu :

Reporter: Wasn’t there a naval battle during the war in which there was a great engagement fought against an inversion of radar?

This refers to an incident during the summer of 1943 in which a Navy task force fired a thousand rounds at objects that had appeared on radar. Lookouts reported seeing flares from the Japanese navy. Vice Admiral Robert C. Giffen had commanded the American forces in what he described as a battle of the blips. In other words, Giffen was suggesting that the Navy had fired on targets that were a result of temperature inversions and not on something real, that is Japanese, that was attempting to invade one of the Aleutian Islands. James said that he understood that this had happened.

sur le long thread en plusieurs épisodes du blog de Kevin Randle sur l'incident du Carrousel de Washington (ou plutôt la Conférence de Presse). http://kevinrandle.blogspot.com/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum