UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » LES PAN DU GEIPAN » Les PAN D du Geipan

Les PAN D du Geipan

Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 12 ... 16  Suivant

Aller en bas  Message [Page 9 sur 16]

201 Re: Les PAN D du Geipan le 27.05.11 18:30

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Un petit 109ème ? Wink

Cormery (37), le 16 mai 1993
http://www.cnes-geipan.fr/geipan/regions/cen/etude_1993-05-01301.html
"CORMERY (37) 1993
Observé le 16/05/1993
Région Centre
Département Indre-et-Loire
Classe D
Résumé
Observation d'un objet semblant suivre les témoins
Description détaillée Le 16 mai 1993 vers minuit un couple accompagné de leur fille rentrent à leur domicile en voiture après une soirée. Ils observent soudain une forme éclairée par-dessous d'une lumière bleutée, se situant devant le véhicule à la hauteur des phares et se maintenant devant le véhicule qui roule à environ 100 km/h. Durant 4 km, cette forme allongée, qui semblait sans consistance, a précédé le véhicule en s'adaptant à sa vitesse. Il a disparu à l'intersection d'un rue. Seule la femme du couple témoin a été entendue, les autres témoins se trouvant absents pour l'audition. Le phénomène n'a pu être expliqué.
Compte-rendu de l'enquête Aucun.
"

Trois témoins, mais un seul est entendu ! cheers Ha bah il est beau le PAN D tiens... Rolling Eyes

Un objet qui suit une voiture en s'adaptant à sa vitesse, ça ne vous rappelle rien ? Boule suiveuse bien sûr, et donc probable méprise astronomique. Par contre, vu que tous les noms de lieu sont caviardés, impossible de reconstituer le trajet des témoins. "Sens SUD/NORD EST", on est bien avancé sans plan de situation (ici absent. Et pourtant, "le GEIPAN communique tout !" Rolling Eyes )

En tout cas, erreur méthodologique manifeste : le cas est classé D alors qu'un seul témoignage est recueilli. Impossible de recouper avec ce qu'aurait pu dire le mari et la fille, vu qu'ils n'étaient pas là. Et vu que le cas date de bientôt vingt ans... Rolling Eyes

A reclasser PAN C.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

202 Re: Les PAN D du Geipan le 27.05.11 19:16

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Marcoing (59), le 16 décembre 1988
http://www.cnes-geipan.fr/geipan/regions/nor/etude_1988-12-01156.html
"MARCOING (59) 1988
Observé le 16/12/1988
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Classe D
Résumé
Observation par un témoin unique d'un objet rond et silencieux stabilisé au dessus d'un champ avec plusieurs lumières
Description détaillée Le 16 décembre 1988 dans la région de Cambrai, au coucher du soleil, une étudiante au volant de sa voiture observe un objet rond et silencieux stabilisé à 20 mètres environ au-dessus d'un champ avec 4 ou 6 "grosses lampes" sur la partie inférieure. Par ailleurs de la lumière apparaît dans une maison voisine en principe abandonnée. L'observation a duré environ 1 minute car le témoin n'a pas osé s'arrêter. Après enquête, la lumière dans la maison a pu être expliquée car la ferme était en réalité utilisée par les militaires en manœuvre mais aucune autre donnée n'a pu être recueillie concernant la forme observée qui n'a pu être identifiée.
Compte-rendu de l'enquête Aucun.
"

Voyons, voyons... Un objet à quelques mètres au-dessus d'un champ "labouré" (dixit le témoin), avec quatre ou six grosses lampes pointées vers le bas ("dégageaient des lumières par le dessous") et qui "éclairait le champ". Je vais peut-être dire une bêtise, mais... ça ne pourrait tout simplement pas être une méprise avec un engin agricole ? scratch (d'ailleurs, le témoin y pense en premier lieu)

La gendarmerie fouille le champ (vide, d'après les photos), contacte la station météo et la station radar de la base aérienne du coin, mais visiblement n'a pas contacté le propriétaire du champ où semblait être situé l'OVNI, juste histoire de savoir s'il était occupé dans son champ au moment de l'observation. Bref, rien n'exclut une possible méprise avec un engin agricole travaillant de nuit.

Je ne sais pas où le GEIPAN a été pêché que le cas se déroulait "au coucher du Soleil". L'observation s'est faite à 23h50 en plein mois de décembre ! Shocked

Un témoin unique, qui n'est pas sûre d'elle ("je ne peut être affirmative", "j'ai eu l'impression", "je pense que le ciel devait être couvert"), un nombre et une description des lumières imprécis ("4 à 6 lampes", qui "ne dégageaient pas une lumière intense. Elles étaient puissantes mais modérément"). Bref, pas de quoi en faire un PAN D.
A reclasser PAN C (témoignage trop imprécis), avec possible méprise avec un engin agricole.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

203 Re: Les PAN D du Geipan le 09.07.11 13:30

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
marcassite a écrit:
CHATEAURENARD (45) 1981
Observé le 28/08/1981
Région Centre
Département Loiret
Classe D
Résumé Observation d'un point lumineux changeant de direction.
Description détaillée Entre le 28 et 30 Août 1981 entre 23h 45 et 1h 30 du matin plusieurs personnes dont des gendarmes ont pu observer un point lumineux de couleur orange. Celui-ci était placé bien plus bas que les étoiles. Ce point semblait clignoter et se déplacer à des vitesses variables avec des mouvements désordonnés. L'observation se poursuivra plusieurs soirs de suite par la brigade. Aucune autre information ne sera recueillie sur ce phénomène qui reste inexpliqué.
Compte-rendu de l'enquête Aucun.


http://www.cnes-geipan.fr/geipan/regions/cen/etude_1981-08-00884.html
http://www.cnes-geipan.fr/documents/1981308232-575-1981-R.pdf


Explication : méprise astronomique probable
Pour le lieu 43.53N 4°51E , Capella, Arcturus (coucher au Nord Ouest) et toute autre étoile très visible, basse sur l’horizon sont des candidats pour une méprise à vérifier . L’indication d’azimut « 350 grades » est donnée pour quelle date/heure ? On l’ignore.
Un azimut est caviardé dans le PV. Il permettait une vérification avec un logiciel d’éphémérides astronomiques.
La récurrence des observations est typique des méprises astronomiques, surtout pour des PAN ponctuels … Les micromouvements erratiques ou « browniens » sont courants dans les méprises astronomiques. Ils peuvent être causés par l’atmosphère, par les mouvements autocinétiques des yeux, de petits mouvements de la tête ou du corps de l’observateur (si l’ovni lointain est angulairement près d’un repère proche du témoin) ou l’usage d’un instrument optique grossissant (jumelles, APN, camera, …) .
Les témoins gendarmes sont sensés donner du crédit, par pur argument d’autorité, à ce PAN qui n’a pas à être classé D tant que la méprise astronomique n’a pas été invalidée.
On notera une erreur méthodologique du GEIPAN qui consiste à accumuler diverses observations faites à des dates différentes comme étant un même PAN (sans que cela ne soit démontré).

A reclasser PAN B voire C (manque d’informations).
Juste pour signaler que la première intuition de Marcassite était la bonne : il s'agit d'une méprise très probable avec Capella.
Le cas est décrit sur le site Base Ovni France ici : http://baseovnifrance.free.fr/listgen.php?typlist=2&page=0&numobs=1983
Site qui nous indique comme source le magazine Lumières dans la nuit n°209 (novembre 1981). Effectivement, on peut lire à la page 34 :
"Le 28 août 1981 à Chuelles (Loiret) vers 22 h, M. et Mme Alain G. faisaient une promenade autour de leur résidence de Chuelles. Ils repèrent en direction de Courtenay un point lumineux.
Pendant 2 heures il suivirent cette lueur électrique qui se mouvait en spirale, montait, descendait, se déplaçait vers la gauche, et la droit remontait et s'immobilisait durant plusieurs minutes. Des voisins vinrent aussi observer. Il était difficile, de connaître l'engin et de le situer par rapport à la terre.
Le lendemain soir les G. reprirent leur observation et les gendarmes de Courtenay et de Châteaucreux constatèrent les faits et durant plusieurs heures virent évoluer cet engin.
Ils remarquèrent même la lumière clignotante rouge allant au jaune en passant par le vert.
Le dimanche soir le commandant G. de Montargis vint aussi observer et vit une boule de la grosseur d'un ballon de foot émettant une lumière clignotante
"

Le cas fait aussi l'objet d'un article dans L'éclaireur du Gatinais et du Centre du 3 septembre 1981, que je n'ai pas.
Nous avons donc la direction de l'observation ! Depuis Chuelles, la ville de Courtenay est située vers le Nord-Est.
De nombreux indices font irrésistiblement penser à une méprise avec une étoile brillante :
- durée d'observation longue (deux heures)
- observation récurrente sur plusieurs jours, aux mêmes heures et au même endroit dans le ciel
- des variations de couleurs typiques de la turbulence atmosphérique, d'autant plus que l'OVNI est décrit "plus bas que les étoiles" (donc proche de l'horizon)
- et surtout, la description qu'en fait l'un des témoins principaux : "Mon ami a attiré mon attention sur un point lumineux dans le ciel. Ce point qui semblait être de la même grosseur qu'une étoile se déplaçait et était nettement plus bas que les autres étoiles". En clair, c'est juste un point, plus lumineux que les étoiles alentours...

A 22h45 les trois jours de l'observation, Capella à une vingtaine de degrés d'azimut (Nord-Nord-Est), à 9° de hauteur angulaire. A 1h00 du matin, elle est quasi-pile au Nord-Est, à 22° de hauteur. Notons que quand les témoins vont se coucher, "le point" (c'est même Mme G. qui le dit !) est toujours là...
Capella, 6ème étoile la plus brillante du ciel, magnitude apparente de +0,1, caractérisée par une belle couleur jaune, visuellement parlant. N'est ce pas justement l'une des couleurs décrite par les témoins ? Smile

A classer PAN A ou B, suivant votre humeur ? Smile


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

204 Re: Les PAN D du Geipan le 09.07.11 13:48

Patrice

avatar
Administration
Administration
NICE (06) 1981
Observé le 19/12/1981
Région Provence Alpes Cote d'azur
Département Alpes-Maritimes
Classe D
Résumé Observation de 80 à 100 objets lumineux dans le ciel.
Description détaillée Le 19 décembre 1981 entre 10h 30 et 10h 50 une centaine d'objets volants très haut dans le ciel, ont été aperçus par de nombreux témoins. Ces objets étaient pour la plupart de forme ronde d'un diamètre de 10 cm environ. Blancs et brillants, ils se déplaçaient dans la direction du Sud-Ouest en une seule formation avec une distance inégale entre chaque objet. Leur vitesse était lente et ils n'émettaient aucun bruit. Les trois derniers objets avaient une forme différente, sorte de tube de 20cm de long sur 2 cm de large. Ces tubes changeaient de couleur passant du blanc à l'orange alternativement. Ces objets ont disparu cachés par le paysage et les nuages. Aucune autre information n'a été recueillie sur ce phénomène qui reste inexpliqué.
Compte-rendu de l'enquête Aucun.

http://www.cnes-geipan.fr/geipan/regions/pro/etude_1982-01-00910.html

Observation identique publiée dans mon opus "Les OVNI font leur show". Probablement un vol de flamands roses une fois encore !
Un cas identique (encore) vu très récemment près de Toulon ne souffre d'aucune contestation.
A reclasser en C si vous voulez, mieux en B.

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

205 Re: Les PAN D du Geipan le 09.07.11 13:58

Patrice

avatar
Administration
Administration
MARTIGUES (13) 2001
Observé le 24/06/2001
Région Provence Alpes Cote d'azur
Département Bouches-du-Rhône
Classe D
Résumé Observation d'un objet cylindrique brillant se déplaçant lentement
Description détaillée Le 24 juin 2001 vers 19 heures un témoin observe un objet cylindrique vertical se déplaçant lentement. Le témoin filme le phénomène en le suivant en moto pour mieux le voir dans ses déplacements. L'altitude estimée de l'objet est de 600 mètres et celui-ci semblait mesurer 15 mètres de hauteur sur 2,5 mètres de diamètre. Il était couleur aluminium avec des points brillants comme des phares. Le déplacement était lent, estimé à 10 km/h environ. L'enquête n'a pas permis d'identifier cette observation.
Compte-rendu de l'enquête Aucun.


http://www.cnes-geipan.fr/documents/MARTIGUES%20(13)%202001%20[T-M%20PV%20T%20S,A]%202001308317-1117-01-R.pdf

Dans le PV de gendarmerie les gendarmes eux-mêmes disent : "Après avoir visionné cet enregistrement, li semblerait qu'il s'agisse d'un ballon sonde." et en effet la description selon les circonstances d'observations correspond parfaitement. Lire ici :

http://ufo-scepticisme.forumactif.com/t164-meprise-a-st-mandrier-83


A reclasser d'urgence à minima en Pan B.

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

206 Re: Les PAN D du Geipan le 25.07.11 11:15

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Etauliers (17), le 13 "janvier" 1980
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1980-01-00716

"ETAULIERS (17) 1980
Observé le : 13-01-1980
Région : Poitou Charentes
Département : Charente-Maritime
Classe : D
Résumé : Observation d'un engin en forme de soucoupe.
Description : Le 13 janvier 1980 vers 7h 10, un automobiliste de passage dans les Charente-Maritime, aperçoit un engin en forme de soucoupe. Stationnaire, l'objet a un diamètre d'environ 5 à 6 mètres et des lumières cligotent à ses extrémités. Descendant de son véhicule, le témoin, agent des douanes, constate alors que l'engin s'éloigne lentement à environ 30 ou 40 km/h. Ce qui étonnera le témoin c'est que durant les 5 minutes d'observation, il n'entendra aucun bruit provenant de cet engin. Le témoin, pressé, fera sa déposition à son arrivée en Haute-Garonne. Aucun autre témoin ne se fera connaître dans le secteur de l'observation et aucune autre information ne sera recueillie sur ce phénomène qui reste inexpliqué.
Compte-rendu : Aucun.
"

Janvier ou février ?
La date du cas n'est pas claire en soit. Les gendarmes de Charente-Maritime sont avisés téléphoniquement le 13 février au soir pour un fait s'étant déroulé le matin ("Le 13 février 1980 à 17 heures 30, Monsieur A, P, agent des douanes, nous avise téléphoniquement de (Cierpgault), (Haute-Garonne), que dans la matinée, à 7 heures 10").
Ils recherchent d'autres témoins dans la matinée du 14 février et contactent l'observatoire de (Floirac, Gironde) pour savoir s'il y a eu quelque phénomène particulier le matin du 13 février.
Mais le 26 février, ils reçoivent une copie du PV fait en gendarmerie de Cierpgault (31), daté du... 13 janvier !

"Gai, gai, l'Etauliers, c'est c'matin que j'rentrerai !"
Si vous voulez le texte non caviardé du PV de gendarmerie, je vous encourage à lire le chapitre "Les extrêmités clignotaient" du livre OVNI, les vérités cachées de l'enquête officielle de Robert Roussel, en pages 341 et 342. Wink
On y apprend ainsi que le témoin roulait sur la N137, vers le Sud, puisqu'il rentrait de vacances en Charente-Maritime, direction la Haute-Garonne, et que l'OVNI a été vu à la sortie sud de l'agglomération sud d'Etauliers.
Contrairement à ce qu'on pourrait penser, Etauliers n'est pas en Charente-Maritime, mais en Gironde : http://fr.wikipedia.org/wiki/Etauliers (et elle est bien traversée par la N137).

Souci : le témoin nous dit en long, en large et en travers la forme de la "soucoupe volante", mais... ne précise pas dans quelle direction il observe. Est ce à gauche ou à droite de la route ? Devant lui ? Tout juste sait on que "l'OVNI s'est immobilisé un instant pour repartir en direction de Saintes" (qui est dans le dos du témoin).

Bref : un témoin unique, à une date non précise (normalement, c'est le 13 février) et un OVNI vu dans une direction inconnue. Voilà qui fait bien léger pour le classer carrément D. La profession du témoin ("agent des Douanes") a dû jouer à plein dans la classification de ce cas, argument d'autorité oblige.
A reclasser PAN C, c'est-à-dire "non identifiable par manque de données". Smile


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

207 Re: Les PAN D du Geipan le 28.07.11 22:39

DAR

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Dans l'émission radio d'Europe 1 du 24 juillet 2011 déjà évoquée (voir le fil de discussion sur la version radio de "la Guerre des Mondes" par Orson Welles en 1938), le cas de Trans-en-Provence a été remis sur le tapis par les journalistes. Petit extrait savoureux, avec mes petits commentaires entre crochets :

Journaliste 1 (femme) : … certains disent que le GEPAN aurait bouclé l’affaire un peu n’importe comment… j’ai entendu parler de certaines preuves qui auraient été examinées bien trop tard, etc.

Xavier Passot (directeur du GEIPAN) : … oui, ce sujet a été très contesté… Bon, moi j’y étais pas, hein… bon, aujourd’hui je peux vous dire que ce soit moi ou mon prédécesseur, Yvan Blanc, ça fait partie des dossiers qu’on aimerait requalifier avec un œil neuf.

[donc reclasser le cas de PAN D en PAN A ou B... en canular ? Mieux vaut tard que jamais]

Journaliste 2 (homme) : je pense que Pierre Lagrange peut vous être utile là (rires)

Pierre Lagrange : Je pense qu’il faut effectivement se reposer tout un tas de questions sur ces dossiers… le problème c’est que beaucoup d’arguments qui ont été opposés le sont par des gens qui ont des a priori forts contre et là la discussion n’avance pas.

[qui peuvent bien être ces "certains", ces "gens" que les intervenants s'entendent à ne jamais nommer explicitement ?... Smile ]

Xavier Passot (directeur du GEIPAN) : oui, voilà, et puis ça reste toujours…

[ces "gens" peu recommandables sont quand même directement à l'origine du fait que vous pensez désormais nécessaire de "requalifier" le cas. Un peu de respect et d'honnêteté intellectuelle ne nuiraient pas pour débuter dans vos fonctions, il me semble]

Pierre Lagrange : …un cas étrange.

Xavier Passot (directeur du GEIPAN) : …un témoignage unique.

[et non Pierre il ne voulait pas dire ce que tu espérais !]

Pierre Lagrange : …oui mais il y a quand même ces traces : si on pouvait les réexaminer, il y aurait peut-être des choses à trouver…

[ne voyez surtout pas ici un fort a priori pour de la part de notre sociologue-ufologue]

208 Re: Les PAN D du Geipan le 01.08.11 12:12

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Chabeuil (26), le 28 février 1978
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1978-02-00491
"CHABEUIL (26) 1978
Observé le : 28-02-1978
Région : Rhône Alpes
Département : Drôme
Classe : D
Résumé : Observation du déplacement et de la disparitin sans bruit d'un objet volant
Description : Le 28 février 1978 entre 19h 30 et19h 40 une automobiliste et son fils aperçoivent un objet très lumineux avec des fenètres ovales à deux mètres du sol. Cet objet de couleur orange à la forme d'une banane avec les extrémités tournées vers le haut qui émettent des étincelles orange et bleues. L'objet a décollé en prenant de la vitesse selon une trajectoire Nord-SUD puis s'est stabilisé avant de disparaître instantanément. L'observation a duré trois minutes durant laquelle aucun bruit particulier n'a été entendu. Aucune trace n'a été découverte sur les lieux. Aucun autre témoignage ne sera recueilli sur ce phénomène qui reste inexpliqué.
Compte-rendu : Aucun.
retour
"

Pas facile d'y voir clair avec tout ce caviardage, mais nous pouvons trouver un renseignement supplémentaire sur le site de Base Ovni France : http://baseovnifrance.free.fr/listgen.php?typlist=20&page=0&numobs=2204
"Une femme observe un objet allongé, arrondi au centre et pointu sur les bords près de l'aérodrome."

Le cas est décrit (sans le caviardage) dans l'édition 1979 de OVNI, le premier dossier complet des rencontres rapprochées en France de Michel Figuet et Jean-Louis Ruchon. Malheureusement, je n'ai que l'édition 1977... Sad Une âme charitable serait la bienvenue. Wink

Bref ! Nous avons un objet avec des loupiottes, qui décolle près d'un aérodrome, sur un axe Nord-Sud.
Des aérodromes près de Chabeuil, il n'y en a pas 36, mais un seul : l'aéroport (carrément !) de Valence-Chabeuil.
http://fr.wikipedia.org/wiki/A%C3%A9roport_de_Valence_-_Chabeuil
http://www.aeroport.fr/les-aeroports-de-l-uaf/valence-chabeuil.php

Situé à 7 km à l'Est de Valence, l'aéroport de Valence-Chabeuil possède une piste orientée... Nord-Sud ! Etrange coïncidence... Smile
[IMG=http://img683.imageshack.us/img683/9089/chabeuil.jpg][/IMG]

La gendarmerie, au cours de son enquête, n'a semble t'il pas contacté l'aéroport... Rolling Eyes
Je ne suis pas expert en aéronautique, mais pensez vous que ce cas puisse être une possible méprise avec un aéronef ?


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

209 Re: Les PAN D du Geipan le 01.08.11 12:39

nablator

avatar
Administration
Administration
Bob Rekin a écrit:Malheureusement, je n'ai que l'édition 1977... Sad Une âme charitable serait la bienvenue. Wink
J'ai ((c) Editions Alain Lefeuvre 1979) mais le catalogue s'arrête en 1977.

http://nabbed.unblog.fr/

210 Re: Les PAN D du Geipan le 09.08.11 12:54

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Lille (59), le 20 août 2000
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=2000-08-01553
"LILLE (59) 2000
Observé le : 20-08-2000
Région : Nord-Pas-de-Calais
Département : Nord
Classe : D
Résumé : Observation d'une grande forme lumineuse tournant dans le ciel
Description : Le 20 août 2000 à partir de 23 heures 30, un homme au volant de sa voiture observe un objet volant à basse altitude d'au moins 50 métres de diamétre. Cet objet a la forme d'un grand cercle constitué de carrés lumineux. Le témoin suit cet objet sur environ 8 km puis, celui-ci disparaît. Plus loin lorsqu'il s'arrête, le témoin observe sur son capot un point rouge qui s'agite en tout sens. Relevant la tête, il constate à nouveau à en viron 300 mètres de hauteur le même phénomène stationnaire au-dessus de sa voiture. Au bout de quelques secondes, le phénomène disparaît ainsi que le point rouge. Aucune explication n'a pu être trouvée à ce phénomène
Compte-rendu : Aucun.
"

Les noms de lieux sont complètement caviardés, et c'est bien dommage, car cela pourrait nous donner des repères utiles. Le cas est censé se passer à Lille, mais le témoin parle d'une forêt et du littoral... Bref, sans les noms de lieux, impossible de savoir où ça se passe. Du côté de Boulogne-sur-Mer ?

Le cas se compose de deux phénomènes :
- "un objet volant en forme de cercle", lumineux, jaune, "en position verticale" (?) pui "horizontale" (??) visible près de l'horizon("lègèrement au-dessus des arbres") vers 23h30, puis 23h45
- une lumière rouge "genre faisceau laser" qui bouge sur le capot de sa voiture alors que le témoin vient de se garer sur le parking de son hôtel (quel hôtel ? )

Hypothèses explicatives possibles pour ce cas :
- premier objet : il serait très utile de connaitre la direction du phénomène, car l'observation correspond peu ou prou au lever de la Lune, source d'OVNI s'il en est. A Lille (mais le cas se passe t'il à Lille ?), la Lune se lève ce jour là à 23h25. A 23h30, elle est à 0,5° de hauteur angulaire, azimut 78° (Est-Nord-Est). A 23h45, elle est à 2,5° de hauteur, azimut 81° (Est). Nous sommes à l'avant-veille du Dernier Quartier, et la Lune est éclairée à 73%
- deuxième objet : il peut tout simplement s'agir comme le suggère le témoin d'un laser rouge, gadget utilisé par un plaisantin de l'hôtel ou d'une des habitations aux alentours (cf par exemple une des scènes du film Les Randonneurs avec Benoît Poelvoorde, Karin Viard et Vincent Elbaz, sorti au cinéma en 1997)

Note : le témoin n'était pas seul dans la voiture, mais était accompagné de sa mère, qui n'a "rien vu du phénomène". Le témoin reviendra d'ailleurs à la gendarmerie pour préciser ce fait, comme il est indiqué en début de PV. Pourquoi n'a t'elle rien vu ? Dormait elle ? A t'elle une très mauvaise vue ?

Que d'imprécisions dans ce témoignage. A reclasser PAN C (cas anecdotique), voire B en fonction des données géographiques, effacées dans le PV...


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

211 Re: Les PAN D du Geipan le 09.08.11 13:18

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Martigues (13), le 27 septembre 1998
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1998-09-01518
"MARTIGUES (13) 1998
Observé le : 27-09-1998
Région : Provence Alpes Cote d'azur
Département : Bouches-du-Rhône
Classe : D
Résumé : Observation d'un objet lumineux rond stationnaire puis partant à grande vitesse.
Description : Le 27 septembre 1998 à 3h un témoin observe dans le ciel un objet rond et lumineux de couleur jaunâtre. L'objet est à flanc de colline et se déplace très lentement. Au bout de cinq bonnes minutes, l'objet est parti à très grande vitesse avant de disparaître. Aucune explication n'a été donnée à ce phénomène.
Compte-rendu : Aucun.
"

Un témoin unique qui voit un OVNI à une heure approximative de la nuit ("il était environ 03 heures du matin"), voila qui fait un joli PAN D... Smile
On sait que le témoin regardait vers le Sud, car elle était sur sa terrasse, "située au sud".
L'OVNI, brillant et jaune clair, se déplace sans clignoter durant "au moins 5 bonnes minutes" vers la gauche, soit grosso modo de l'Ouest vers l'Est, avec un fin de trajectoire vers le Nord.

Hypothèses explicatives possibles :
- aéronef (avion, hélicoptère). Le témoin est "sûre" que "ce n'était pas un avion" car il lui a semblé (c'est elle même qui le dit) "que sa vitesse était supérieure à celle d'un avion"
- satellite ou étage de fusée, ce qui expliquerait le déplacement en quelques minutes sans clignotement apparent. Station Mir ? Mon JSatTrack est tout cassé, et je ne peux le vérifier... Sad Un autre satellite ? Il faudrait connaitre les plus gros objets alors en orbite et passant dans le ciel de Martigues à ce moment là
- ballon (genre ballon-sonde ou autre) volant au gré du vent (indications météo non précisée dans le PV !), éclairé par la pollution lumineuse du secteur (Marseille, Marignane, Istres et zones portuaires de Port-St-Louis-du-Rhône). Je ne connais pas la région, mais vu les constructions dans le secteur, cela doit être un véritable cauchemar de gaspillage lumineux.

A reclasser PAN C (cas anecdotique)

Note : il doit être possible de retrouver la localisation du témoin, car celle-ci habite un immeuble à l'architecture assez particulière ! "J'habite un appartement donnant côté Sud au 6ème et côté nord au 4ème étage (Déclinaison suite à la colline). Peut-être Sebastien (originaire de Martigues, si je ne me trompe Wink ) pourra t'il nous en dire un peu plus ?


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

212 Re: Les PAN D du Geipan le 09.08.11 16:09

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Grenade sur l'Adour (40), le 1er novembre 2002
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=2002-11-01598
"GRENADE SUR L'ADOUR (40) 2002
Observé le : 01-11-2002
Région : Aquitaine
Département : Landes
Classe : D
Résumé : Observation par un témoin d'une boule couleur feu possédant plusieurs feux clignotants
Description : Le 01 novembre 2002 vers 22 heures, observation par un témoin d'une boule couleur feu possédant plusieurs feux clignotants. Cette boule a fait plusieurs va et vient. Le phénomène a disparu au bout de 30 secondes environ. Cette observation semble également avoir été faite par des pilotes. Phénomène inexpliqué classé D.
Compte-rendu : Aucun.
"

Encore un cas où le caviardage est plus que gênant. Il serait en effet intéressant de connaitre la position exacte du témoin afin de vérifier une hypothèse explicative possible pour ce cas : un skytracer (boîte de nuit ou fête locale) :
- nous sommes un vendredi soir
- le ciel est couvert
- la "boule de feu" fait des allers retours rapide

Avec un seul témoignage, le cas mériterait largement d'être classé PAN C. Mais il a sans doute été classé D car il y aurait (notez bien le conditionnel) d'autres témoins. Et pas n'importe qui : des pilotes d'avion (argument d'autorité, quand tu nous tiens).
Le GEIPAN le dit lui-même dans la description détaillée : "Cette observation semble également avoir été faite par des pilotes." Semble ! Fichtre, rien de sûr finalement.
En fait, la validation par d'autres témoins est encore plus vague : c'est la gendarmerie qui a fait le rapprochement en lisant la presse locale le 20 novembre. Mais tenez vous bien :
"Il est important de préciser que deux militaires ont entendu lors de la revue de presse de (...) du 20/11/02 (sur (...)) que des pilotes avaient aperçu un phénomène lumineux le 1/11/02". En fait, il n'y a que la date qui concorde. Ces fameux deux pilotes (dont on connait pas les identités... Rolling Eyes ) ont ils observé le même phénomène que le témoin de Grenade sur l'Adour ? Impossible de le savoir, nous n'avons pas la description de leur observation. Si tant est qu'ils aient observé quelque chose : car finalement, ce sont finalement deux gendarmes qui ont entendu dire que deux pilotes d'avion avaient vu quelque chose.
Plus vague, tu meurs ! What a Face


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

213 Re: Les PAN D du Geipan le 24.08.11 18:25

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Retour sur le cas de Metz (57), le 31 mars 1981, déjà traité au post n°175 de ce fil.

Pour rappel : http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1981-03-00864
"METZ (57) 1981
Observé le : 31-03-1981
Région : Lorraine
Département : Moselle
Classe : D
Résumé : Observation d'un gros ballon stagnant 1/2 heure.
Description : Le 30 mars 1981 entre 11h et 12h plusieurs témoins voient un objet volant immobile au-dessus de leur quartier. Cet objet ressemble à un ballon de dimension importante mais sans forme bien précise. Il serait venu suivant un axe S-N avant de s'immobiliser pendant presque une demi heure. Plusieurs couleurs ( noir, rouge, bleu et argent) seront aperçues. Ensuite l'objet s'est mis a dériver lentement pour reprendre de la hauteur et disparaître dans les nuages. Durant tout le temps de l'observation aucun bruit n'a été entendu. Curieusement l'observation a été faite par plusieurs habitants d'un quartier, ceux du quartier voisin n'ayant rien vu. Aucune d'observation particulière n'a été signalée à la tour de contrôle de la base aerienne. L'heure de l'observation ne correspond pas non plus à un possible ballon météo lancé depuis Nancy. L'enquête n'a pas permis de déterminer la nature de l'observation bien que plusieurs hypothèses soient envisageables : - Observation d'un halo de diffraction du soleil derrière la brume, ce qui peux expliquer l'étonnement d'un seul petit groupe de témoins. - Observation d'un ballon genre dirigeable, il est curieux alors de ne pas avoir d'autres témoins. Compte tenu de ces éléments, le cas a été classé D
Compte-rendu : Aucun.
"

Comme déjà dit, il est très curieux que ce cas soit classé D alors que le GEIPAN avance au moins deux hypothèses explicatives, non confirmées fautes d'éléments. Normalement, c'est la définition parfaite pour un PAN C.

Je me suis probablement planté en beauté à l'époque en écrivant "Le GEIPAN a-t-il vérifié la piste du halo solaire (peu probable) évoqué dans le PV ?" (mais tout le monde peut faire des erreurs, moi le premier).
Ce qui ne retire en rien le sens de ma question : le GEIPAN a-t-il vérifié la piste du halo solaire ?

Parce que l'image du nuage iridescent publié aujourd'hui sur Ciel des Hommes m'évoque la description de l'OVNI :

http://www.cidehom.com/apod.php?_date=110824
http://ufo-scepticisme.forumactif.com/t217p120-les-plus-belles-photos-du-web#38923

Pour rappel : "Cet objet ressemble à un ballon de dimension importante mais sans forme bien précise. Il serait venu suivant un axe S-N avant de s'immobiliser pendant presque une demi heure. Plusieurs couleurs ( noir, rouge, bleu et argent) seront aperçues. Ensuite l'objet s'est mis a dériver lentement pour reprendre de la hauteur et disparaître dans les nuages. Durant tout le temps de l'observation aucun bruit n'a été entendu."
Qu'en dites vous ?


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

214 Re: Les PAN D du Geipan le 11.09.11 17:15

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Plérin (22), le 29 décembre 1994
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1994-12-02367
« PLERIN (22) 29.12.1994
Observé le : 29-12-1994
Région : Bretagne
Département : Côtes-d'Armor
Classe : D
Résumé : Observation de lumières blanche et bleues par plusieurs témoins durant plusieurs jours.
Description : Le 29 décembre 1995 vers 19h30, deux témoins qui circulent en voiture observent des lumières bleues comme des éclairs, se produisant successivement et changeant de place. Les témoins décident de se diriger vers ce phénomène mais sont "arrêtés" par une barrière lumineuse stationnaire à 1,5 mètres du sol environ. Ils ressentent alors des sensations de chaleur désagréables et décident de quitter les lieux au plus vite. La veille ainsi que le lendemain et le surlendemain deux autres personnes sont témoins de phénomènes analogues, soit vers 19 h00, soit vers 6h00 6h30 du matin. Aucune explication n'a pu être avancée pour expliquer ce phénomène.
Compte-rendu : Aucun.
 »

Le GEIPAN commet une petite erreur de date dans la description : il s'agit du 29 décembre 1994, et non 1995.Wink

Le cas est en fait un amalgame de plusieurs observations réalisées par des témoins différents, à des dates différentes, voire même avec des descriptions différentes...:face : Le seul truc qui les relient entre eux est leur proximité géographique.

Donc, avant toute chose, posons clairement les éléments. Car la lecture de tout le PV d'une traite est assez confuse.

Les témoins:
- Mme G. A., employée de ménage, qui a vu un OVNI (OVNI n°1, cf ci-dessous), en compagnie de M. L.
- M. M. L., boulanger, témoin avec G. A. de l'OVNI n°1. Il ressentira un échauffement de tout le corps de la tête aux pieds à la fin de son voiture.
A noter : G. A. et M. L. étaient en voiture quand ils ont réalisé leur observation.
- M. B. G., cuisinier, qui dira à Mme G. A. avoir avoir vu « des choses étranges » après que celle-ci l'ait rencontré afin de savoir si quelqu'un d'autre avait vu la même chose qu'elle (contagion, quand tu nous tient...). Il a été témoin des OVNI n°2, 3, 4 et 6.
- Mme B., distributrice du journal (…), femme de B. G., témoin de l'OVNI n°2.
A noter: Les époux B. sont eux aussi en voiture quand ils réalisent leur observation.
- M. B. C., étudiant, fils de B. G., témoin des OVNI n°3, 4, 5 et 6.
- M. B. S., apprenti dans un restaurant, frère de B. C., témoin de l'OVNI n°5.
A noter: C. et S. B. sont en voiture quand ils sont témoins de l'OVNI n°5.

Mme B. et son fils B. S. « n'ont pas souhaité être entendu » par la gendarmerie. Sur les 6 témoins, nous en éliminons déjà deux... Du coup, les OVNI n°2 et 5 se retrouvent avec un seul témoin interrogé, empêchant de recouper les informations...

Les OVNI:
- OVNI n°1 : vu par G. A. et M. L., le 29 décembre 1994, entre 19h00 et 19h30. « Vives lumières bleues assez basses dans le ciel » observées à partir du haut de la côte aux Roux (un lieu-dit juste à l'Ouest de Plérin, seul nom de lieu non caviardé, hihi!). L'observation n'est pas continue et dure plusieurs minutes. « Il s'agissait en fait d'une seule lumière bleue qui changeait d'endroits ». Cela finira par ressembler à « une barrière formée de masses de lumières qui ondulent à environ 1,50 m du sol ».
- OVNI n°2 : vu par B. G. et sa femme le 29 décembre 1994 à 6h30. « Lumière intense de couleur blanche, de forme allongée et n'émettant aucun bruit ».
- OVNI n°3 : vu par B. G. et son fils C. le 30 décembre 1994 à 6h30 (ou 6h05, d'après B. G.). Il est a priori similaire au précédent, car B. G. fait le rapprochement entre les deux (« le même phénomène s'est produit au même endroit avec les mêmes caractéristiques », « nous déclare avoir observé le même phénomène décrit ci-dessus »). Donc, il s'agit a priori encore d'une lumière intense de couleur blanche, de forme allongée et n'émettant aucun bruit.
- OVNI n°4: vu par B. G. et son fils C. le 31 décembre 1994 à 6h05, vu au même endroit et avec les mêmes caractéristiques que les deux précédents.
- OVNI n°5: vu par les frères B., le 28 décembre 1994 vers 19h00. « Lueur bleue avec à l'intérieur une lueur blanche » traversant la route « à une vitesse très élevée devant la voiture ». La gendarmerie en déduit qu'il s'agit du « même P.A.N observé par Madame G. et Monsieur M. » (OVNI n°1), mais la date et la description ne correspondent pas...
- OVNI n°6: vu par B. G. et son fils C. le 31 décembre 1994 vers 19h00. « Lumière bleutée avec à l'intérieur une lueur blanche cette lumière était très vive ».

Localisation géographique
Vraiment pas facile à déterminer, vu le caviardage systématique des noms de lieux. Un seul en a réchappé : la côté au Roux, juste à la sortie Ouest de Plérin (22).
On apprend dans le PV que « le phénomène aérospatial (sic!) non identifié a été observé par les différents témoins dans un secteur (…) situé à mi-distance entre le centre de (Plérin?) et le bord de mer, au nord de l'agglomération. »
Nous sommes donc ici à proximité immédiate du bord de mer, en Baie de St-Brieuc. Retenez bien ce détail, car il peut avoir son importance.

Eléments rapportés par la gendarmerie au cours de l'enquête
La gendarmerie a peut-être relevé sans le savoir deux éléments pouvant avoir leur importance pour la compréhension de ces cas :
- « Des renseignements pris auprès du service de météorologie de l'aéroport de (…) nous signale que le 29/12/94 en début de soirée a eu lieu un orage en mer visible de la côte. »
- « Il est à noter que dans un passé proche, des faisceaux lumineux, émanant de la discothèque de la région (…) avaient créé une confusion dans les esprits de certaines personnes.
Cependant dans le cas présent, il est difficile d'émettre cette même hypothèse compte tenu des horaires d'observation par les témoins.
 »

OVNI n°1 : confusion avec des éclairs ?
Il y a a priori une contradiction entre la météo donnée par les témoins, et les relevés météo donnés par l'aéroport. En effet, les deux témoins disent que le ciel était parfaitement dégagé (« il faisait nuit mais le ciel était clair et dégagé, il ne pleuvait pas il n'y avait pas de vent, ou peut-être un petit peu », « le ciel était dégagé et bien étoilé »).
Or, nous avons vu que l'aéroport, pour la même soirée, rapporte « un orage en mer visible de la côte ». Et, justement, les deux témoins sont a proximité de la côte...
Et si les deux témoins avaient simplement vu l'orage, mais sans le savoir ?
Relisons les descriptions des témoins : « une seule lumière bleue qui changeait d'endroits », « ont sic!) aurait dit comme des explosions mais à des kilomètres l'une de l'autre et toujours une à la fois », « vive lumière bleue avec à l'intérieur une lueur blanche », « j'ai pris cette lumière pour un énorme champignon », « je me suis donc dirigée vers cette lumière qui entre-temps avait disparu », « j'ai vu une sorte de barrière formée de masses de lumières qui bougeaient dans le ciel à 1M50 du sol, elles flottaient devant nous à 20 mètres de nous sans nous aveugler car ces lumières étaient comme spectrales », « j'ai encore vu une vive lumière bleue, immense, en direction de (…) peut-être au-dessus de la mer », « en ce qui concerne les petites lueurs qui formaient la barrière, elles étaient de forme ovale mais ondulées et avaient à peu près une dimension de 50 à 60 cms », « en ce qui concerne les vives lueurs bleues, elles étaient gigantesques on aurait dit des explosions mais cela ne se déplaçait pas » d'après Mme G.
Les propos de M. M. sont encore plus explicites : « il y avait dans le ciel des espèces d'éclairs », « ces éclairs étaient plats et très longs », « ils étaient de couleur bleue et à l'intérieur il y avait une lumière blanche », « on aurait dit comme des flashs mais beaucoup plus gros », « il n'y avait plus rien quand tout à coup un nouvel éclair est apparu », « nous avons vu à environ 5 mètres de nous des lumières de forme ovale, cette lumière était de couleur vieil or », « cette lumière flottait dans l'air et se déplaçait d'un bord à l'autre de la route », « le flash semblait nous suivre ».

En clair, nous avons une série d' « explosions » bleutées, visibles bas sur l'horizon, et a priori au-dessus de la mer. Or, en mer, au moment de l'observation (ou à un moment proche), on sait qu'il y a un orage. J'ai déjà pu observé par deux fois un orage sur l'horizon alors que le ciel était dégagé au-dessus de ma tête (une fois à Léré (18), et il y a deux semaines depuis Soissons). La description donnée par les témoins ressemble à ce phénomène.
Seul souci : est-on sûr que les témoins voyaient le phénomène au-dessus de la mer ? Pas sûr, car les noms de lieux sont caviardés...

Pistes explicatives alternatives possibles : confusion avec des faisceaux de bateaux (?) ou de phares (?). Il y a deux phares proches du lieu d'observation : l'un à Plérin (phare de Saint-Laurent), à l'Est, l'autre à Binic, au Nord-Ouest. Il y en a même un troisième à La Guette, plus à l'Est. Une confusion avec des phares de véhicules n'est pas non plus à exclure pour la série de lumières ovales.
Dans tous les cas, la connaissance des lieux exacts serait très utiles.

OVNI n°2, 3 et 4 : méprise Vénus probable!
Bien que j'ai différencié chaque cas d'OVNI, ces trois cas peuvent réunis ensemble car ils sont décrits de la même manière : « une lumière intense de couleur blanche, de forme allongée ».
Le fait qu'il faisait beau que le même OVNI est revu plusieurs d'affilée à peu près aux même heures renforce la piste de la méprise astronomique.
Or, justement, s'il y a bien un objet céleste décrit systématiquement par les témoins comme une vive lumière blanche, c'est bien Vénus. Vénus qui est présente dans le ciel à 12° de hauteur angulaire au Sud-Est.
Pour l'OVNI n°3, la piste astronomique est renforcée par le fait que le témoin principal observe l'objet pendant près de trois quart d'heure(6h05 à 6h45).
On pourrait valider ou non cette hypothèse en connaissant les noms de lieux, mais mon intuition me pousse à avoir confiance dans cette hypothèse. Au GEIPAN de confirmer si mon intuition est bonne.Wink

OVNI n°5 et 6 : anecdotiques
Difficile de savoir précisément ce que sont ces deux derniers cas, car ils ne sont vu que furtivement (« assez rapidement ») par les témoins. Encore une fois, la connaissance des noms de lieux serait d'une grande aide, mais nous attendons pas à des miracles : un seul témoin parle dans ces deux cas, avec une description plus que sommaire...
Piste explicative possible : confusions avec des faisceaux lumineux (phares, véhicules, bateaux), voire peut-être avec le skytracer évoqué par la gendarmerie (a t'elle pris la peine de se renseigner auprès de la discothèque concernée?).
B. C., bien que témoin interrogé par la gendarmerie, n'évoquera même pas l'OVNI n°6 ! C'est dommage, car d'après son père, « mon fils pourra vous apporter de plus amples précisions »...

Conclusion:
Plusieurs témoins, mais les descriptions des cas et les dates sont différentes. Pire, deux témoins sur les six ne veulent même pas témoigner !
Amalgame de différents cas, témoignages sommaires... Franchement pas de quoi en faire un PAN D unique. Un classement en PAN C conviendrait beaucoup mieux pour l'ensemble, avec pourquoi pas des classements en PAN A et B pour certains.
Pour dresser un petit bilan :
OVNI n°1 : possible méprise avec l'orage ayant lieu en mer (PAN B ou C)
OVNI n°2 : probable méprise avec Vénus (PAN B, voire A si les noms de lieux sont connus)
OVNI n°3 : probable méprise avec Vénus (PAN B, voire A si les noms de lieux sont connus)
OVNI n°4 : probable méprise avec Vénus (PAN B, voire A si les noms de lieux sont connus)
OVNI n°5 : anecdotique (PAN C)
OVNI n°6 : anecdotique (PAN C)


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

215 Re: Les PAN D du Geipan le 11.09.11 18:43

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Edifiant ! On nous "vend" ici sous un emballage estampillé "PAN D" un lot en vrac sans consistance informative ni expertise. Encore un bel exemple de "tromperie sur la marchandise" de la belle époque SEPRA.


Pour le cas de Metz , post 213, en plus de ton hypothèse (halo solaire) il faudrait peut-être fouiner dans les archives de l'Est Républicain (=>secteur CNEGU) pour voir s'il y a eu des manifs avec des gros ballons captifs syndicaux multicolores (d'où la localisation à un quartier durant 30 minutes)et qui peuvent s'envoler en fin de manif (si on lâche le cable par mégarde).
L'occasion de la venue de Giscard à Metz le 31 mars 1981 paraît à creuser :
http://www.journaldutemps.com/31-mars-1981

216 Re: Les PAN D du Geipan le 17.09.11 17:55

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Le GEIPAN vient de publier 32 nouveaux cas, dans lequel figure un seul nouveau PAN D (les autres étant des mises à jour).

Mais ce n'est pas tout : certains PAN D ont été réexaminé et reclassé ! Very Happy

Vaucluse (84), le 5 juillet 2002
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=2002-07-01589
Classé maintenant PAN A (Patrouille de France) 8)

Cavaillon (84), le 2 juillet 1993
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1993-07-01308
Classé maintenant PAN A (Patrouille de France) 8)

Il y en a peut-être d'autres. En attendant, notons que ces deux cas avec leurs explications figuraient comme tels sur le forum. Very Happy


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

217 Re: Les PAN D du Geipan le 17.09.11 18:04

Patrice

avatar
Administration
Administration
Very Happy
Notre travail commence à payer ! Le premier opus aurait été lu au Geipan ?
Félicitations au Geipan pour ce courage.

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

218 Re: Les PAN D du Geipan le 18.09.11 14:45

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Espérons que cela va continuer.
Bravo au nouveau responsable GEIPAN ou/et à celui qui a impulsé cette révision des faux PAN D !
Le reclassement est clairement daté et honnêtement indiqué dans la fiche résumée du cas.

On verra si les stats évoluent aussi.

Si le GEIPAN se base sur des investigations ou publications "externes" (PAF , forum SO, Ovni du Cnes, Vague d'ovni ardennaise), souhaitons aussi que s'il vérifient des nouvelles hypothèses proposées et qu'elles s'avèrent fausses, il le préciseront aussi dans leur résumé.

219 Re: Les PAN D du Geipan le 18.09.11 15:58

Patrice

avatar
Administration
Administration
Marcassite
Si le GEIPAN se base sur des investigations ou publications "externes" (PAF , forum SO, Ovni du Cnes, Vague d'ovni ardennaise), souhaitons aussi que s'il vérifient des nouvelles hypothèses proposées et qu'elles s'avèrent fausses, il le préciseront aussi dans leur résumé.

Je penses que ce sera le cas ! En attendant voilà qui me redonne une certaine confiance dans ce Geipan là.

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

220 Re: Les PAN D du Geipan le 18.09.11 16:30

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
marcassite a écrit:Espérons que cela va continuer.
Bravo au nouveau responsable GEIPAN ou/et à celui qui a impulsé cette révision des faux PAN D !
Le reclassement est clairement daté et honnêtement indiqué dans la fiche résumée du cas.

On verra si les stats évoluent aussi.
Entièrement d'accord avec cela ! Smile Le GEIPAN a au moins l'honnêteté d'écrire que ces PAN étaient classés par erreur. Bravo ! Very Happy


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

221 Re: Les PAN D du Geipan le 18.09.11 20:11

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Si les amateurs de rentrées atmosphériques veulent s'y essayer :

Nuku Hiva (987), le 22 octobre 1988
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1988-10-01153
"NUKU HIVA (987) 1988
Observé le : 22-10-1988
Région : Outre-Mer
Département : Polynésie
Classe : D
Résumé : Observation du passage de plusieurs boules lumineuses
Description : Dans la nuit du 21 au 22 octobre 1988 vers 3 heures 30, plusieurs témoins dont certains en train de pêcher observent le passage de trois boules très lumineuses blanches ou rouges orangés selon les témoignages. Ces boules volaient en ligne droite et en silence à 2000 mètres d'altitude environ à une vitesse moyenne et ont disparu après une minute trente d'observation environ. A noter que deux équipages des compagnies New Zealand et UTA ont fait état au large des îles Marquises de plusieurs "OVNI" (3 à 6) Aucune explication n'a été apportée à ce phénomène.
Compte-rendu : Aucun.
retour
"

La description qu'en font les témoins ainsi que les dessins évoquent furieusement une rentrée atmosphérique ou un magnifique bolide se fragmentant (je pencherais plutôt pour la première solution, mais je peux me tromper).
Deux pistes explicatives a priori non évoquées par le SEPRA à l'époque ! :(joker): (euh... vous pouvez me rappeler la signification du sigle "SEPRA" déjà ? Laughing )

C'est bien dommage, car il y a plusieurs grosses rentrées à cette date. Et n'oublions que le Pacifique Sud est connu pour être le cimetière des satellites : les agences spatiales y précipitent en rentrées contrôlées les gros satellites pouvant arriver jusqu'au sol...

Grâce à Space-Track, j'ai relevé les grosses rentrées comprises entre le 21 et le 23 octobre (je prends un peu large, décalage horaire oblige) :
- SL-4 R/B, 1988-094B, n°19583. Un étage supérieur de la fusée Soyouz ayant mis en orbite le satellite Kosmos 1976, le 13 octobre.
Last Elset :
SL-4 R/B (Decayed 1988-10-21)
1 19583U 88094 B 88293.30921915 .04154763 +74000-5 +89493-3 0 00190
2 19583 072.8508 182.2658 0062855 075.2255 285.3865 16.24711340000941

- SL-12 PLAT, 1988-095C, n°19598. Element inter-étage de la fusée Proton ayant mis en orbite le satellite Raduga 22 le 20 octobre
Pas de last Elset Sad

- SL-6 PLAT, 1988-090C, n°19543. Element inter-étage de la fusée Molniya-M, ayant servi à lancer le satellite Molniya-3 51L, le 29 septembre
SL-6 PLAT (Decayed 1988-10-22)
1 19543U 88090 C 88295.87064651 .06701851 +38200-4 +78945-3 0 00516
2 19543 062.8086 009.7209 0076616 116.4349 244.5054 16.25780910003562

- SL-12 R/B(1), 1988-095B, n°19597. L'étage supérieur de la fusée Proton ayant servi à lancer Raduga 22
Last Elset :
SL-12 R/B(1) (Decayed 1988-10-22)
1 19597U 88095 B 88296.05377360 .05882266 +56300-4 +38928-3 0 00084
2 19597 051.6251 266.7644 0004698 244.4318 115.8003 16.40730745000231

- SL-6 PLAT, 1988-092B, n°19555. Etage supérieur de la fusée Molniya-M ayant mis en orbite le satellite Kosmos 1974
Last Elset :
SL-6 PLAT (Decayed 1988-10-23)
1 19555U 88092 B 88295.86087619 .03911636 +36100-4 +10120-2 0 00337
2 19555 062.8437 230.7972 0113284 119.3527 242.1415 16.13460867002827

Messieurs, à vos logiciels de calculs ! Very Happy

Vu qu'apparemment, le SEPRA n'a pas fouillé la piste "rentrée atmosphérique", le cas mériterait à minima un reclassement en C, voire en B, au vu des descriptions et dessins.
Peut-être A si le bon candidat est trouvé. Smile


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

222 Re: Les PAN D du Geipan le 18.09.11 23:39

hal9000

avatar
Modération
Modération
Bob Rekin a écrit:
Messieurs, à vos logiciels de calculs ! Very Happy

Vu qu'apparemment, le SEPRA n'a pas fouillé la piste "rentrée atmosphérique", le cas mériterait à minima un reclassement en C, voire en B, au vu des descriptions et dessins.
Peut-être A si le bon candidat est trouvé. Smile

Bah si tu le prends comme ça, celui-là, le quatrième de ta liste, semble bien correspondre :

- SL-12 R/B(1), 1988-095B, n°19597. L'étage supérieur de la fusée Proton ayant servi à lancer Raduga 22



(image JSatTrak, que je découvre et qui est pas mal du tout)

Passage au plus près à 580 km à 13h45 TU, soit 4h15 locales, probablement en réalité quelques minutes avant en tenant compte de l'accélération du satellite dans ses dernières orbites...

Il y a deux témoins qui disent 4 h et un autre 3h30, un pilote d'avion indique 3h43 et un autre 4h05, ça doit être un problème de fuseau horaire les Marquises étant un cas un peu exceptionnel avec un décalage de 9h30.

La direction correcte NW/SE est donnée aussi par 2 témoins et les autres ne sont pas loin, et tous indiquent un passage droite-gauche...

Bref pas de doute, le SEPRA avait encore raté une bonne occasion d'expertiser...


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

223 Re: Les PAN D du Geipan le 18.09.11 23:59

hal9000

avatar
Modération
Modération
P.S. quand tu recopies des TLE pense à le faire entre balises "code", sinon il y a des espaces qui sautent et les logiciels se perdent...

Ah là là tous ces ptits jeunes qui n'ont pas connu le temps des cartes perforées...

Code:
SL-12 R/B(1) (Decayed 1988-10-22)
1 19597U 88095 B  88296.05377360  .05882266 +56300-4 +38928-3 0 00084
2 19597 051.6251 266.7644 0004698 244.4318 115.8003 16.40730745000231


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

224 Re: Les PAN D du Geipan le 19.09.11 0:11

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
hal9000 a écrit:
Ah là là tous ces ptits jeunes qui n'ont pas connu le temps des cartes perforées...

Parce que t'en as manipulé beaucoup de cartes perforées ? Laughing M'est avis que tu as connu plutôt le ZX-81 de Sinclair.

Le Sinclair ZX81 est un ordinateur personnel 8 bits, conçu et commercialisé par la Sinclair Research en mars 1981. Le boîtier était noir avec un clavier à membrane ; l'apparence distinctive de la machine venait du travail du designer industriel Rick Dickinson.

http://fr.wikipedia.org/wiki/ZX81
Successeur du ZX80, cet ordinateur à prix réduit, basé sur un microprocesseur Zilog Z80A cadencé à 3,25 MHz1 possédait 1 Ko de mémoire vive pour les programmes et l'affichage. Celui-ci se faisait en noir et blanc (22 lignes de 32 caractères) sur un téléviseur standard, sans son mais avec un clavier extra-plat et sensitif (clavier à membrane).

La conception du ZX81 avait pour objectif de produire un ordinateur aux performances certes modestes, mais à un coût raisonnable.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

225 Re: Les PAN D du Geipan le 19.09.11 0:40

hal9000

avatar
Modération
Modération
PhD Smith a écrit:
Parce que t'en as manipulé beaucoup de cartes perforées ? Laughing M'est avis que tu as connu plutôt le ZX-81 de Sinclair.
C'est vrai que c'était mon époque, je n'avais pas débuté sur un ZX-81 mais sur le premier ordinateur de poche Sharp PC 1211... Mais j'ai manipulé à la Fac des cartes non pas perforées mais graphitées (il fallait noircir des cases au crayon).


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 9 sur 16]

Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 12 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum