UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » Les lumières de Phoenix, Arizona 13 mars 1997

Les lumières de Phoenix, Arizona 13 mars 1997

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 6]

Invité


Invité


une petite traduction à terminer ... sur l'analyse de Dr Bruce Maccabee Research Website

nablator

avatar
Administration
Administration
House a écrit:

une petite traduction à terminer ... sur l'analyse de Dr Bruce Maccabee Research Website
Bonne traduction !

Je la termine.

Voilà :


DISCUSSION

Comme il sera évident pour le lecteur, un effort considérable a été fait pour déterminer les caractéristiques de base de ces lumières. Le soin apporté à cet effort était intentionnel, car il a été bien compris très rapidement que si ces lumières s'étaient avérées être à proximité de Phoenix et inexplicables, il aurait été nécessaire d'avoir la meilleure analyse possible. Cependant, même après que les premières analyses ont indiqué que les lumières étaient lointaines, l'attention aux détails dans l'analyse a été poursuivie alors que de plus en plus de caractéristiques des lumières ont été déterminés afin de disposer de preuves suffisantes pour soutenir la conclusion, quelle qu'elle soit.

Une conclusion majeure est que les lumières se sont révélés être lointaines (beaucoup plus lointaines qu'on ne le pensait auparavant). Une autre est que les lumières ne sont pas restées stationnaires. La série linéaire du 14 janvier a été observée se déplaçant vers la gauche alors que les lumières descendaient quelque peu. Des mesures précises sur les lumières individuelles dans la série du 13 mars montre un mouvement vers le bas et vers la gauche. En outre, alors que l'observation complète a duré plusieurs minutes au total (une demi-heure, etc), la durée d'une lumière quelconque a été de l'ordre de 4 à 5 minutes quand elle a été vue pendant toute sa "durée de vie". Les lumières de plus courte durée dans la vidéo K du 13 Mars ont probablement été occultées pendant une partie de leur "durée de vie naturelle" par le sommet des montagnes près du sommet 4512, car il a été déterminé que les lumières étaient légèrement au-dessus des montagnes quand elles sont apparues et se sont ensuite déplacées vers le bas.

L'effet de la ligne de crête irrégulière de la montagne sur l'occultation des lumières à la vue des observateurs peut être constaté en comparant l'ordre de disparition des lumières dans les vidéos K et R. Dans la vidéo K l'ordre de disparition des lumières numérotées de 1 à 9 (par ordre d'apparition dans la vidéo K), avec des temps de visibilité (en secondes) de : 2(?, au moins 16), 3(?, au moins 72), 4(?, au moins 74), 1 (?, au moins 108), 9(79), 6(115), 5(126), 7(112) et 8(130). (Les points d'interrogation indiquent que la caméra a été arrêté pendant une période indéterminée de sorte que la durée effective était supérieure à la durée enregistrée sur la vidéo) Dans la vidéo R toutes les lumières sont allumées au début et elles s'éteignent comme suit : 1 (39 secondes), 2(85), 3(88), 5(95), 4(98), 7(105), 6(117), 8(130) et 9(151). En comparant ces séries de nombres, on peut conclure qu'il y avait une occultation par les montagnes dans les deux cas, mais elle était plus importante dans la vidéo K. Cela est particulièrement évident pour la lumière 9, la dernière à apparaître et la cinquième à disparaître dans la vidéo K, mais la dernière à disparaître dans la vidéo R.

Toutes les caractéristiques décrites ci-dessus sont compatibles avec des fusées éclairantes lâchées à haute altitude au dessus du polygone de l'Air Force et vu à grande distance au dessus de chaînes de montagnes. La luminosité extrême de ces fusées particulières ne doit pas être ignorée. Elles émettent près de 2 millions de lumens de lumière visible, ce qui est comparable à un phare d'avion dirigé vers l'observateur lointain. À une distance de 70 milles environ la difficulté de voir de la fumée ou un parachute soutenant la torche est comparable à la difficulté de voir une grosse planète à côté d'une étoile brillante : le rayonnement réfléchi est largement dépassé par le rayonnement direct provenant de la source lumineuse. Seul un système optique de qualité très supérieure, de fort grossissement et de faible diffusion de la lumière serait capable de séparer l'image de la fumée ou d'un parachute de l'image extrêmement lumineux (et donc optiquement grande) de la fusée elle-même.


CONCLUSION

L'analyse qui précède montre que, à tout le moins, les données de triangulation suggèrent des fusées à haute altitude et grande distance. Celles-ci ne peuvent ne pas être exclues en tant que sources probables des lumières à moins qu'il existe des données très convaincantes d'une autre sorte dont l'auteur n'a pas connaissance. En fait, l'explication la plus parcimonieuse pour ces lumières est que elles étaient des fusées éclairantes (comme nous l'avons indiqué pour les lumières du 13 Mars 1997 par la Garde nationale du Maryland). Cette analyse est donc compatible avec celle que la Société Cognitech (Dr. Leonid Rudin) a fait pour le documentaire du Discovery Channel (novembre 1997). Elle est également compatible avec l'analyse du Dr. Paul Scowen, professeur d'astronomie à l'ASU, tel que rapporté par l'auteur Tony Ortega dans le journal "New Times" de Phoenix, 5-11 mars 1998, qui a montrait que les lumières étaient plus éloignées que les sommets des montagnes dans la vidéo K. Dans cet article de journal l'auteur a aussi indiqué qu'un "officier de la Garde Nationale de l'Arizona, le capitaine Eileen Benz, avait déterminé que les fusées avaient été lâchées à 22 heures au dessus de la chaîne de North Tac, 30 milles au sud-ouest de Phoenix à une altitude anormalement élevé de 15000 pieds." A part la distance indiquée, qui devrait être plutôt de 60 milles (jusqu'à 100 milles), cette déclaration est conforme à l'analyse présentée ici.

Toute observation future de lumières semblables devrait être documentée de manière aussi approfondie que possible en termes de durée, direction et observation d'autant de positions différentes de témoins que possible. (Les témoins devraient s'appeler l'un l'autre pour corroborer leurs observations.) Si possible, il serait souhaitable d'obtenir des photographies et des vidéos de fusées éclairantes de l'Air Force, à la fois de près (moins de 5 milles) et de loin (plus de 60 milles) au même moment afin qu'il n'y ait aucune possibilité d'erreur d'identification. Les résultats de ces observations pourraient être comparés avec les vidéos discutées ici pour confirmer ou infirmer l'idée que le 13 mars et le 14 janvier (et à d'autres dates) les lumières étaient des fusées éclairantes. En utilisant le travail présenté ici comme base il devrait être possible de déterminer rapidement si des observations futures sont des lumières à grande distance ou d'autres lumières, peut-être non-identifiables. Les témoins seront convaincus de l'explication des fusées telle que celle-ci seulement si la documentation suggérée ici est réellement obtenue au cours d'une série de tests connus de fusées éclairantes.



Dernière édition par nablator le 21.01.11 10:42, édité 4 fois (Raison : fautes de frappe)

http://nabbed.unblog.fr/

nablator

avatar
Administration
Administration
Deux détails pour le reste de la traduction : "mile" se traduit mieux par mille et "Air Force range" par polygone (de tir, de test) de l'USAF.

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
merci pour la trad !!

je vais revoir ma copie Very Happy

mais polygone tout seul moi-même je n'aurais pas compris ...
j'imagine que c'est la "zone" de l'air force ?

Invité


Invité
si tu veux nab il y a une dernière page 5 non traduite nommée
ADDENDUM TO THE REPORT ON PHOENIX LIGHT ARRAYS

mais c'est un peu long .....

nablator

avatar
Administration
Administration
House a écrit:mais polygone tout seul moi-même je n'aurais pas compris ...
C'est un peu militaire comme vocabulaire, mais correct. Il y a aussi "champ de tir".

j'imagine que c'est la "zone" de l'air force ?
J'ai vu "secteur" dans la traduction, ce n'est pas le bon mot. "Zone" conviendrait mieux pour "area" que pour "range".

http://nabbed.unblog.fr/

nablator

avatar
Administration
Administration
House a écrit:mais c'est un peu long .....
Oui. Smile

Note : je viens de corriger quelques fautes de frappe.

Merci à toi pour ce gros travail de collecte et de mise à disposition des documentations essentielles à la compréhension des cas, trop souvent manquantes en VF.

http://nabbed.unblog.fr/

Nicolas M.

avatar
J'ai quand même un peu de mal à avaler la couleuvre Rolling Eyes
Des "fusées éclairantes" qui resteraient en formation - en se déplaçant de concert - des dizaines de minutes durant ?

Shocked

nablator

avatar
Administration
Administration
Petits parachutes, grande altitude, très grande distance. Petit déplacement vers la gauche pas très étonnant : c'est le vent.

Le seul truc un peu surprenant c'est le "burn time", 4 à 5 minutes pour chacune c'est très long. En usage normal ce type de fusées sert à éclairer une zone de combat, à beaucoup plus basse altitude.

Un exemple de "parachute flare" qui dure 4 à 5 minutes :
http://www.globalsecurity.org/military/systems/munitions/luu2.htm
http://www.fas.org/man/dod-101/sys/dumb/luu2.htm

http://nabbed.unblog.fr/

Nicolas M.

avatar
Mais le vent, justement, devrait les chasser dans des directions différentes, non ? Je prend exemple sur l'explication désormais "favorite" du Geipan pour expliquer les ovnis : les lanternes thaïlandaises. Emportées par le vent, toutes ne prennent pas la même direction !

Major Boyington

avatar
http://www.spike.com/video/phoenix-lights-part/2820691

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Mais le vent, justement, devrait les chasser dans des directions différentes, non ? Je prend exemple sur l'explication désormais "favorite" du Geipan pour expliquer les ovnis : les lanternes thaïlandaises. Emportées par le vent, toutes ne prennent pas la même direction !


Au moment du lâcher et très peu de temps après oui, ensuite elles prennent toutes la même direction du vent dominant.

Par ailleurs, les lanternes montent puis se stabilisent en altitude et les parachutes flares descendent et son plus stables (par rapport aux possibles courants de vents différents) du fait des poids et gravité.

nablator

avatar
Administration
Administration
Nicolas M. a écrit:Mais le vent, justement, devrait les chasser dans des directions différentes, non ?
Non, pourquoi ?

Je prend exemple sur l'explication désormais "favorite" du Geipan pour expliquer les ovnis : les lanternes thaïlandaises. Emportées par le vent, toutes ne prennent pas la même direction !
C'était pour quel cas du GEIPAN ?

http://nabbed.unblog.fr/

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Des éléments pour comprendre "pi t'ête" certaines choses :

http://cnegu.info/product_info.php?cPath=456_528&products_id=1086&osCsid=629fe5fb480d0fa246812ef8de83e20c

C'est encore sur le site maudit du Cnegu, mais... Wink


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Pratique : :-)

https://www.youtube.com/watch?v=VqwzBeIEfdE
http://ufo-scepticisme.forumactif.com

irvingquester


Voici les résultats d'un travail qui peut être qualifié de scientifique récent sur les lumières de Phoenix.

- Les témoignages concordent sur ce qui a été observé et sur la trajectoire.

- Ce ne sont pas des flares (différence de signature)

- Ni des avions (la tour de contrôle a bien observé des lumières mais sans signature radar)

Partie 1:


Partie 2:


Partie 3: (comparaison avec les flares)


Personnellement, je ne pense pas qu'on a affaire à des vaisseaux extra-terrestres. À mon avis, les témoins font de l'interprétation. Mais ça n'enlève rien au fait qu'il a eu de très nombreuses observations de deux ou trois phénomènes.

Il y a bien des phénomènes lumineux utiisant une forme d'énergie inconnue (à date) et laissant transparaître des actions guidées par une intelligence (Encore une fois, rien à voir avec les aliens).

Qu'est-ce que ça peut bien être ?

Irving
Montréal

41 Déplacé de Greifswald le 20.09.11 21:53

Jojo Lapin

avatar
Déplacé du sujet sur Greifswald
--nab


Bonjour Nablator,


L'explication par les flares des cas comme Greifswald ou de Phoenix est très tentante mais ne tient pas la route (voir les explications de Maya).

Si vous avez déjà vu des flares vous sauriez que ceux-ci ne se comportent pas du tout mais alors pas du tout de la sorte même à très grande distance... La variation de la luminosité n'est pas la même, la trainée n'est pas là pour les cas présents. Des flares qui montent, qui descendent ou qui se déplacent horizontalement, c'est de la science-fiction :crackpipe: :crackpipe: :crackpipe: :crackpipe:

Vous citez le cas de Phoenix. Les centaines de témoins (dont le gouverneur de l'époque) ayant vu clairement des lumières se déplaçant en formation ('V') contredisent totalement l'hypothèse des flares...

Vous en faites quoi de ces centaines de témoins ?

Tous des adorateurs de petits bonhommes verts ? Une hallucination collective ?






nablator

avatar
Administration
Administration
Bonsoir Jojo Lapin,

Attention de ne pas tout mélanger. Personne ne prétend que le gouverneur et les nombreux témoins de la formation en V ont vu des flares.

rabbit rabbit rabbit rabbit

Il y a un truc formidable qui s'appelle "Rechercher" dans le menu en haut. Ca donne :
http://ufo-scepticisme.forumactif.com/t1590-les-lumieres-de-phoenix-arizona-13-mars-1997

Aussi on trouve des détails techniques supplémentaires dans un fil sur le forum des Sceptiques du Québec :
http://www.sceptiques.qc.ca/forum/les-lumieres-de-phoenix-1997-t8739.html

http://nabbed.unblog.fr/

nablator

avatar
Administration
Administration
Jojo Lapin a écrit:Si vous avez déjà vu des flares vous sauriez que ceux-ci ne se comportent pas du tout mais alors pas du tout de la sorte même à très grande distance... La variation de la luminosité n'est pas la même, la trainée n'est pas là pour les cas présents.
Quelle variation ? Z'avez lu le document du MUFON ? Dommage. Il mentionne la fumée visible sur une des vidéos : "On his film luminous clouds are visible between the light spheres, they look like pyrotechnical smoke (Fig. 5)"

Des flares qui montent, qui descendent ou qui se déplacent horizontalement, c'est de la science-fiction
Oui. Z'aimez pas ?

http://nabbed.unblog.fr/

Jojo Lapin

avatar
Salut Nablator,

Merci pour le fil sur le cas, je l'ai déjà parcouru depuis longtemps. Il y a beaucoup d'informations.


Des flares qui se déplacent en formation tel que ça a été décrit par des centaines de témoins, ça ne se peut point.


Pour le moment, RIEN n'explique le comportement de La formation en 'V'

Surtout pas des flares.

Invité


Invité
Des flares qui se déplacent en formation tel que ça a été décrit par des centaines de témoins, ça ne se peut point.
Vous mêlez Science et Inexpliqué -sic-.



Dernière édition par Gilles F. le 21.09.11 0:04, édité 1 fois

nablator

avatar
Administration
Administration
Jojo Lapin a écrit:Pour le moment, RIEN n'explique le comportement de La formation en 'V'

Surtout pas des flares.
Z'avez remarqué que PERSONNE ne suggère des flares pour cette formation en "V" ?
(2ème fois que je l'écris, ça va finir par rentrer)
rabbit

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
Non Nab', ça ne rentrera pas. C'est bien trop commode pour évacuer les flares - bien réels, mais dont l'observation est distincte.

nablator

avatar
Administration
Administration
J'étais assez impressionné par cette partie de l'observation (avec le chevron géant que même dans Stargate ils n'ont pas osé) jusqu'à ce que je lise des témoignages.

Par exemple dans ce résumé du rapport de William F. Hamilton, MUFON :
http://web.archive.org/web/20110611062435/http://www.ufoevidence.org/documents/doc1509.htm

On trouve :
- déplacements de l'une des 5 (ou 7) lumières indépendamment des autres puis retour (3 témoignages)
- mouvements relatifs entre les lumières
- un témoin a vu la Lune au travers : elle est devenue jaune.

Pas très solide l'objet...

http://nabbed.unblog.fr/

nablator

avatar
Administration
Administration
Aussi, à propos du Dr Kitei, une "sceptique"... Laughing
http://www.ufowatchdog.com/lynn_kitei.htm

http://nabbed.unblog.fr/

Sebastien

avatar
Modération
Modération
En réponse à Odin57 sur Ufofu:

SebastienP a écrit:Pour la première partie, c'est bien le témoignage du jeune astronome et sa mère dont Buck avait parlé il y a quelques années. Mais alors pourquoi les gens n'auraient pas entendu ces Fairchild A-10 Warthog Thunder II passer? Et bien, au vu de la forme des ailes, comme tu le montres, et du fait que la deuxième observation leur est imputable (larguage de flares), je me suis mis à la recherche des caractéristiques acoustiques de ces avions, pour voir s'il est envisageable qu'ils n'aient pas été entendus. J'ai trouvé dans plusieurs sources qu'une caractéristique principale de l'A-10 Warthog est d'être silencieux. Surnommé le 'Silent Thunder' par les américains. Ses moteurs TC34 General Electrics ont été notamment repris pour un projet de VTOL de la NASA en vertu de son silence relatif:
http://ntrs.nasa.gov/search.jsp?R=19720019042

" The bypass ratio is 6:1 and so the engines are very quiet which aids against detection. " / " Le ratio de bypass est de 6:1 et ainsi, les moteurs sont très peu bruyants ce qui aide à déjouer les détections. "
http://www.aviationfans.com/node/14

Surnommé par les irakiens également en '91 le 'Silent Gun':

http://www.youtube.com/watch?v=vtRIi2zVQp4

Il y a donc une chance que ce soit le bon candidat, présent dans la région ce soir-là, capable lors de démonstration de larguer des flares lentement, et plus tôt dans la soirée, d'avoir volé en formation relativement silencieuse (cf lumières de Venelles = Patrouille de France).

Question, est-ce que les observations de la PAF donnaient aussi une impression "solide" au témoins(pas d'étoiles au travers)?


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 6]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum