UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » MEPRISES » L'histoire de l'heure légale française

L'histoire de l'heure légale française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Historique du Changement d'Heure

En ufologie, il est parfois nécessaire de reconstituer l'aspect du ciel au moment de l'observation d'un cas d'OVNI. Nombre de méprises avec des astres brillants, comme la Lune, Vénus, Jupiter, Capella, Sirius, et bien d'autres encore, peuvent alors être mises en évidence.
Mais il y a un critère à ne surtout jamais oublier : si les témoignages sont donnés en heure légale (l'heure de la montre), la reconstitution de la carte du ciel marche elle à l'heure des astronomes, l'heure TU (Temps Universel). Et la différence peut être importante : en heure d'hiver, nous avançons d'une heure par rapport à l'heure TU, et deux heures en heure d'été.
« Oui, on le savait déjà », entend-je au fond de la salle... Certes ! Et on sait quand ont lieu les dates de changement d'heure : on passe en heure d'été le dernier dimanche de mars, et en heure d'hiver le dernier dimanche d'octobre. Sauf qu'il n'en a pas toujours été ainsi. Les dates ont changé, et il y a même eu une période sans heure d'été. Sachant que les observations ufologiques ont commencé principalement en 1947, il est parfois bien utile de savoir quels étaient les dates de changement d'heure au moment de l'observation.
Mais profitons-en également pour faire un rapide historique de ces changements horaires.

Il y a bien longtemps...
Non pas dans une galaxie lointaine, très lointaine, mais dans nos campagnes. Avant le XIXe siècle, les gens avaient déjà quelque peu la fibre écolo, puisqu'ils marchaient au solaire... euh, à l'heure solaire, pardon ! C'est l'heure des cadrans solaires : quand le Soleil passe au méridien, c'est-à-dire au Sud (au plus haut de sa course dans le ciel), il est 12h00.
Cela avait une conséquence assez importante à l'échelle de la France : l'heure n'était pas la même aux quatre coins de l'Hexagone (mouhahaha, il fallait bien que je la case celle-là !). Ainsi, quand il était 12h00 à Strasbourg, il était 11h32 à Paris. Et 11h15 à Brest ! Ce système peut paraître farfelu, mais à l'époque, l'avion et le train n'existaient pas encore. Et la population, à majorité paysanne, ne voyageait pas tant que ça.
En avril 1784, Benjamin Franklin évoque pour la première fois, dans le quotidien Le Journal de Paris, la possibilité de décaler les horaires afin d'économiser l'énergie. Un visionnaire s'il en est ! L'idée restera cependant sans suite.

Le progrès passe par là
Le XIXe siècle voit le développement d'un nouveau moyen de transport : le chemin de fer. Avec l'amélioration des horloges et le développement des transports, il devient évident que l'heure devait être homogène dans tout le pays. Au cours du XIXe siècle, cette heure nationale s'imposa peu à peu.
C'est finalement en 1911 que la loi fixe l'heure légale en France : quand le Soleil passerait au Sud le 15 avril à Paris, il serait 11h51 partout en France. Pourquoi 11h51 ? Parce que Paris, située à 2°21' à l'Est du méridien du Greenwich, a 9 minutes d'avance sur celui-ci. A partir de 1911, l'ensemble du territoire métropolitain français était donc à l'heure TU.
Entretemps, en 1907, le Britannique William Willet reprend l'idée de Benjamin Franklin de décaler l'heure, et démarre une campagne contre « le gaspillage de la lumière ». A l'époque, l'énergie n'était pas aussi propre que maintenant.

Les débuts de l'heure d'été
Quelques années après l'adoption de l'heure nationale française, le premier conflit mondial éclate. Comme on le sait, la situation s'embourbe, et le front se fige dans les tranchées. Commence alors une longue guerre de position.
La campagne de William Willet porte ses fruits, puisque l'Allemagne est le premier pays au monde à adopter ce changement horaire, le 30 avril 1916. Le Royaume-Uni lui emboite le pas, puisque le 21 mai 1916, le Parlement britannique met en place le British Standard Time, en avance d'une heure sur l'heure du méridien de Greenwich. L'idée sera reprise par l'Irlande (indépendante en 1919) et l'Italie, ainsi que par la plupart des pays européens après la guerre.
Même la France est concernée : toujours en 1916, le député des Basses-Alpes (actuelles Alpes de Haute-Provence) André Honnorat propose le passage à l'heure d'été. La loi est votée à l'Assemblée Nationale le 19 mars 1917, par 291 voix contre 177.
Quand le Soleil passe au Sud, les montres françaises doivent indiquer 13h00, et non plus midi, et ce pour une période de 109 jours. Dès le mois d'octobre, on revient à l'heure normale.
D'année en année, cette période d'heure d'été sera plus ou moins longue, avec un maximum de 252 jours !
De 1917 à 1940, l'heure d'hiver est donc l'heure TU, l'heure d'été l'heure TU+1.

Les Allemands reviennent, ça se complique
En 1940, le passage à l'heure d'été, effectif depuis maintenant 23 ans, a donc normalement au mois de mars (à vérifier cependant).
Début mai, les troupes allemandes ont l'idée saugrenue de mettre fin à la « Drôle de Guerre » en attaquant directement la France, en débordant cependant largement sur les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg. En quelques semaines à peine, Hitler jubile et prend une revanche définitive sur le Traité de Versailles de 1919 : la France capitule, elle est à terre, et elle sera humiliée.
Parmi les premières mesures de l'occupant : la Zone Occupée (qui comprend la moitié Nord de la France, ainsi que la côté Atlantique) passe à l'heure allemande. Nous étions déjà en TU+1, nous voici en TU+2. La Zone Libre, elle, reste à l'heure « normale » française. Mais on n'en parlera pas plus que ça, car suite au débarquement des troupes alliées au Maroc et en Algérie en novembre 1942, la Zone Libre est aussitôt occupée par la Wehrmacht.
De fin juin 1940 à août 1945, la France vit à l'heure allemande : midi solaire à 13h en hiver, et à 14h en été. Ou comment chercher midi à 14h...
Le 14 août 1945 (heure d'été « allemande », soit TU+2), le Gouvernement provisoire de la République française abandonne le principe de l'heure d'été, et c'est le retour pour toute l'année à l'heure de 1916, sans aucun changement horaire.
De 1945 à 1976, la France vit donc à l'heure TU+1.

Des idées, faute de pétrole
Ha, les Trente Glorieuses... Période sereine de boom économique, mise à mal par les choc pétroliers de 1973 et 1974. La hausse des cours du pétrole déstabilise les économies occidentales, et chaque pays se constitue un arsenal de mesures censées limiter la consommation du précieux or noir.
La France s'engage ainsi dans un programme de construction de centrales nucléaires, et fait feu de tout bois. C'est la fameuse période « On a pas de pétrole, mais on a des idées ». L'allumage nocturne des enseignes lumineuses est ainsi interdit (ha, si seulement ça pouvait encore être d'actualité !), et un nouveau changement d'heure est institué.
Le 28 mars 1976, l'heure d'été est rétablie, l'objectif étant d'effectuer des économies d'énergie en réduisant les besoins d'éclairages en soirée. Le passage à l'heure d'été (TU+2) se fera dorénavant le dernier dimanche de mars à 2h00 du matin (il sera donc 3h00). Le retour à l'heure d'hiver a lieu le dernier dimanche de septembre à 3h00 (2h00 en heure d'hiver).
En 1996, le système change : si le passage à l'heure d'été a toujours lieu le dernier dimanche de mars, le passage à l'heure d'hiver est retardé d'un mois, soit le dernier dimanche d'octobre.

Résumons nous
L'heure légale française correspond :
- A partir de 1911 (et même avant) : heure TU toute l'année
- 1917 à 1940 : heure TU+1 de mars à septembre (mais période fluctuante), le reste de l'année en heure TU
- fin juin 1940 au 14 août 1945 : heure TU+2 en été, heure TU +1 en hiver
- 1946 à 1975 : heure TU+1 toute l'année
- 1976 : heure TU+2 du dernier dimanche de mars au dernier dimanche de septembre, heure TU+1 le reste de l'année
- 1977 : heure TU+2 du premier dimanche d'avril au dernier dimanche de septembre, heure TU+1 le reste de l'année
- 1978 : heure TU+2 du premier dimanche d'avril au 1er octobre, heure TU+1 le reste de l'année
- 1979 et 1980 : heure TU+2 du premier dimanche d'avril au dernier dimanche de septembre, heure TU+1 le reste de l'année
- 1981 à 1995 : heure TU+2 du dernier dimanche de mars au dernier dimanche de septembre, heure TU+1 le reste de l'année
- Depuis 1996 : heure TU+2 du dernier dimanche de mars au dernier dimanche d'octobre, heure TU+1 le reste de l'année.

Bibliographie utilisée
Pour rédiger ce court résumé de l'histoire de l'heure en France, j'ai utilisé :
- Wikipedia, article « Heure d'été » : http://fr.wikipedia.org/wiki/Heure_d%27%C3%A9t%C3%A9
- Wikipedia, article « Heure d'hiver » : http://fr.wikipedia.org/wiki/Heure_d%27hiver
- Astronomie Magazine n°100 (avril 2008), article « Faut-il supprimer l'heure d'été ? » (pages 34 à 36), de Christophe Demeulemeester.
- http://www.ovnis-armee.org/livre_ovnis_armee_demasquee_partie_2.pdf



Dernière édition par Bob Rekin le 10.06.13 12:36, édité 3 fois


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Merci Bob'

Et est-ce que Stellarium sait tout ca?? scratch


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Et bien apparemment non. Comme on a pu le voir dans la rubrique PAN C pour le cas de Fos-sur-Mer du 21 octobre 1993 (cf le fil concerné à partir du message n°93), Stellarium dit que la Lune se couche à 22hTU, soit 24h heure locale, ce qui est incorrect puisque nous étions avant 1996.
Stellarium fait apparemment la correction des heures d'été et d'hiver, mais en prenant en compte seulement le système actuel.
Donc, pour un cas antérieur à 1996, et se déroulant dans les derniers jours de septembre et en octobre, méfiance ! Wink

Il faudrait voir quels logiciels et sites prennent en compte les anciens paramètres. Je sais que Calsky.com en tient compte, par exemple.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Donc, pour un cas antérieur à 1996, et se déroulant dans les derniers jours de septembre et en octobre, méfiance !

Tout à fait et merci pour ce rappel de l'histoire de l'heure légale en France, très utile.

oncle dom

avatar
Bob Rekin a écrit:Historique du Changement d'Heure
Il y a bien longtemps...
Non pas dans une galaxie lointaine, très lointaine, mais dans nos campagnes. Avant le XIXe siècle, les gens avaient déjà quelque peu la fibre écolo, puisqu'ils marchaient au solaire... euh, à l'heure solaire, pardon ! C'est l'heure des cadrans solaires : quand le Soleil passe au méridien, c'est-à-dire au Sud (au plus haut de sa course dans le ciel), il est 12h00.
Cela avait une conséquence assez importante à l'échelle de la France : l'heure n'était pas la même aux quatre coins de l'Hexagone (mouhahaha, il fallait bien que je la case celle-là !). Ainsi, quand il était 12h00 à Strasbourg, il était 11h32 à Paris. Et 11h15 à Brest ! Ce système peut paraître farfelu, mais à l'époque, l'avion et le train n'existaient pas encore. Et la population, à majorité paysanne, ne voyageait pas tant que ça.
C'est un peu plus compliqué que ça: Dans l'antiquité, on divisait les 24 heures en 12 heures diurnes et 12 heures nocturnes, de durée variables selon la durée du jour et de la nuit. Avec l'apparition des horloges on utilisa des heures de durée uniforme, mais réglées sur le midi vrai, c'est à dire le midi solaire. Un midi, en avance ou en retard sur le midi moyen, du fait de l'ellipsicité de l'orbite terrestres, dont tient compte "l'équation de temps". Au 17ème siècle les horloges devinrent suffisamment précises pour mettre cette inuniformité en évidence, au point que les horlogers avaient pris cette devise "Solis mendaces arguit horas", c'est à dire: Du soleil menteuses elles prouvent les heures, ou plutôt: Elles prouvent que les heures du soleil sont menteuses (belle marquise, etc...)
Cependant le temps local resta le temps solaire vrai jusqu'au début du 19ème siècle, puisqu'à Paris, les habitants réglaient leurs montres sur le canon du palais royal, qui tonnait chaque fois que la lumière du soleil, concentrée par une lentille, enflammait la poudre. C'est en 1816 que le préfet Chabrol imposa le temps solaire moyen à Paris, c'est à dire le temps des horloges.

Le progrès passe par là
Le XIXe siècle voit le développement d'un nouveau moyen de transport : le chemin de fer. Avec l'amélioration des horloges et le développement des transports, il devient évident que l'heure devait être homogène dans tout le pays. Au cours du XIXe siècle, cette heure nationale s'imposa peu à peu.
Là aussi, c'est légèrement plus compliqué: il y a eu une période intermédiaire, où, dans les communes desservies par le chemin de fer, il y avait l'heure de la ville, c'est à dire le temps solaire moyen du lieu, et l'heure de la gare, uniforme sur tout le réseau.
Le 1 janvier 1890, Lyon et marseille s'alignèrent sur le temps du chemin de fer, qui était en pratique le temps solaire moyen de Paris
Le 14 mars 1891, une loi imposa le temps moyen de Paris sur tout le territoire français
En fin, la loi du 9 mars 1911 énonce:
"L'heure légale en France et en Algérie, est l'heure, temps moyen de Paris, retardée de 9 minutes, vingt et une secondes"
Cocorico! Les apparences sont sauves, et il n'est dit nulle part qu'on s'aligne, en fait sur le temps moyen de Greenwich cheers
Pour résumer:
Dans l'antiquité le temps est à géométrie variable, suivant la saison
Du moyen age, au début du 19ème siècle, le temps est le temps solaire vrai du lieu
Du début du 19ème siècle à 1891, le temps est le temps solaire moyen du lieu
De 1891 à 1911, le temps est le temps solaire moyen de Paris
De 1911 à 1916, le temps est le temps solaire moyen de Greenwich
Après, on retrouve les cafouillages d'antan, mais cette fois dans le temps, et non plus dans l'espace
J'emploie partout la notion de temps solaire, défini par le passage du soleil au méridien, mais il y a aussi le temps sidéral, défini par le passage du point vernal au méridien, et le temps stellaire, défini par le passage d'une étoile fixe au méridien
Personnellement, je suis pour la suppression de cette incongruité qu'est l'heure d'été, qui nous met à l'heure de Berlin l'été, et à l'heure d'été en hiver, sans compter que le jour du passage à l'heure d'hiver, la même période d'une heure est comptée deux fois :(joker):

http://oncle-dom.fr/index.htm

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Merci beaucoup oncle dom pour ces précisions historiques ! Very Happy


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

nablator

avatar
Administration
Administration
Je (re)signale ce site qui donne l'heure légale partout (même au Zimbabwe) et à n'importe quelle date.

En France dans les années 70 par exemple :
http://www.timeanddate.com/worldclock/timezone.html?n=195&syear=1970

http://nabbed.unblog.fr/

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Merci nablator ! C'est un lien très utile ! Very Happy


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

oncle dom

avatar
nablator a écrit:Je (re)signale ce site qui donne l'heure légale partout (même au Zimbabwe) et à n'importe quelle date.

En France dans les années 70 par exemple :
http://www.timeanddate.com/worldclock/timezone.html?n=195&syear=1970
Malheureusement, ces renseignements sont inexacts: A paris, en 1800, le temps est le temps solaire vrai de Paris, et non UTC +9mn 21 s, comme indiqué. Pour une ville comme Marseille, on n'a rien avant 1970
Autant dire que Pour trouver l'heure TU en Westrie le 11 octobre 1527 à 3H 57 mn de l'horloge de l'astrologue Peter Creutzer, c'est pas gagné! No pale

http://oncle-dom.fr/index.htm

R.C

avatar
Super lien, super sujet !!! merci, j'apprend plein de choses une fois encore cheers comme quoi.....

oncle dom

avatar
Bob Rekin a écrit:Et bien apparemment non. Comme on a pu le voir dans la rubrique PAN C pour le cas de Fos-sur-Mer du 21 octobre 1993 (cf le fil concerné à partir du message n°93), Stellarium dit que la Lune se couche à 22hTU, soit 24h heure locale, ce qui est incorrect puisque nous étions avant 1996.
Stellarium fait apparemment la correction des heures d'été et d'hiver, mais en prenant en compte seulement le système actuel.
Donc, pour un cas antérieur à 1996, et se déroulant dans les derniers jours de septembre et en octobre, méfiance ! Wink
Bonne nouvelle: la version 10.6 dispose d'un plugin pour gérer le TU et le décalage horaire cheers
Mauvaise nouvelle: les changements ne se font pas instantanément. Il faut ouvrir la genètre config, choisir l'onglet Plugins, choisir l'option gestion de l'heure, cliquer configurer, donner les nouveaux paramètres, cliquer enregistrer, et le nouveau système horaire sera pris en compte au prochain démarrage pale
Pour compenser, le lancement parait plus rapide

http://oncle-dom.fr/index.htm

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Up !
J'ai fait un petit correctif dans le premier post, suite au partage de ce document ( http://www.ovnis-armee.org/livre_ovnis_armee_demasquee_partie_2.pdf ) par Marcassite. On retrouve bien ces dates sur le site timeanddate.com.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum