UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » Trans-en-Provence : Un cas béton ?

Trans-en-Provence : Un cas béton ?

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 9 sur 9]

Invité


Invité
Rosetta a écrit:18 ans et 10 jours Smile  

Naaaaaaaaaaaan, tu t'as trompée ! Ce n'est pas toujours 10 jours car il faut tenir compte du nombre d'années bissextiles dans la période des 18 ans ( 4 ou bien 5), il me semble ? Donc et 11 jours possible aussi (on va laisser de côté les heures et je crois qu'il y a une marge ou un intervalle de confiance de + ou - 52 mn).

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Et pis des fois on parle au téléphone avec un mort! Parce que le témoin est mort et qu'on "manipule sa veuve", et pis il est pas mort, et pis si il est mort, et pis non c'est un autre cas, et tout ça ...  diablotin content


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Vi Gilles, le SAROS est précis et les reconstitutions sont faisables grâce aux calculs pour chaque cas. Pour ça, nous avons la chance d'avoir des astronomes amateurs éclairés compétents qui prennent plaisir à effectuer les calculs et à aller sur le terrain qui + est.

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Je ne vois pas de qui tu parles ! Laughing


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Compétent le Bob , pas de doute !
Mais "éclairé" hmmm...
Seulement lors des pleines lunes ! Smile

Invité


Invité
NEMROD34 a écrit:Et pis des fois on parle au téléphone avec un mort! Parce que le témoin est mort et qu'on "manipule sa veuve", et pis il est pas mort, et pis si il est mort, et pis non c'est un autre cas, et tout ça ...  diablotin content
Je me rappelle de cet épisode" hilarant" ou dit autrement un ufologue prétendant représenter l'ufologie nous envoyait que le témoin d'un cas D du GEIPAN était décédé... Ben non. Et que c'était un truc dégueu que de s’adresser à sa veuve. Bref, un film encore dans la tête d'un ufologue.
Well, that's ufology, after all...

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
On lit des choses sur le web qui méritent d'être archivées (dupliquées) au cas où...

http://www.sceptiques.qc.ca/forum/viewtopic.php?f=6&t=13144&start=25


Messagepar P Seray » 29 août 2016, 12:00

Juliendusud, dans un message en date du 09 juillet 2005 à 10h35 vous écriviez :

"Si je peux me permettre de donner mon avis, tous ces scientifiques qui ont étudiés le phénomène ovni comme Guérin, Petit ou Meessen sont passés à côté de beaucoup de choses. Peut être sont ils trop idéaliste (comme vous d'ailleurs) pour comprendre qu'il est impossible d'étudier le phénomène ovni sans étudier l'homme sans lequel il ne pourrait exister. Savez vous qu'il m'aura suffit d'un seul appel téléphonique et d'un peu de psychologie pour que M. Niccolae Renato le témoin du cas de Trans en Provence m'avoue son faux témoignage? Les gens qui ont cru à son histoire sont des couillons m'a t-il dit Razz:

Réponse de "Juliendusud" (qui semble avoir lu les articles sceptiques sur Trans et en réciter le contenu) :

09 Juillet 2005, vous êtes allés chercher loin...
Comme je l'ai mentionné il s'agit d'une conversation téléphonique qui date de plus d'une décennie. J'avais sans doute retranscris la conversation à l'écrit, mais il n'y a pas très longtemps j'ai jeté aux encombrants toutes mes archives ufologiques.
Mr Renato m'a expliqué avoir été mêlé à cette affaire malgré lui, il a raconté une blague à sa femme, qui en a parlé à sa voisine, qui a prévenu a gendarmerie, qui a transmis au Gepan, qui a rédigé un rapport, qui a fini sur le bureau du président. Sans doute quelques grattes papiers en manque de subventions auront eu intérêt à gonfler cette pathétique histoire que rien ne prédestinait à s'étendre en dehors du café du village.

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Comme quoi, on peut raconter tout et son contraire sur un forum de discussion surtout venant d'un même auteur.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
C'est assez amusant parce que Nemrod34 à contacté R.Niccolai au tel en janvier 2011 mais il ne lui a pas parlé d'un canular.
http://nemrod34baseufo.cmoi.cc/trans-en-provence/data/2011-01-24-time-16_04_19.mp3

Mais il aurait avoué à JulienduSud en 2005 ...si on en croit ses propos ci dessus.

De quoi se demander si JdS n'est pas un peu mytho.

oncle dom

avatar
marcassite a écrit:
Réponse de "Juliendusud" (qui semble avoir lu les articles sceptiques sur Trans et en réciter le contenu) :

J'avais sans doute retranscris la conversation à l'écrit, mais il n'y a pas très longtemps j'ai jeté aux encombrants toutes mes archives ufologiques.
Non mais je rêve ou quoi?
Moi, j'avais acheté un fourgon (sans porte à glissière), rien qu'en prévision que j'aurais un jour à déménager mes archives, et des années plus tard, j'ai du faire 10 voyages avec le fourgon chargé à bloc pour tout transporter.
Et voila des archives ufologiques jetées aux encombrants? J'imagine la désapprobation du SCEAU...

http://oncle-dom.fr/index.htm

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Pour info j'avais écrit cela sur la page Facebook du forum :

"UFO le Savoir (spécial)
Petit constat ufologique logique et quelques dérives. ( ou « si tu es contre je suis pour et si tu es pour je suis contre… »)
Nous avons tous plus ou moins fait le constat qui consiste à dire que le monde de l’ufologie est un monde curieux. Et il s’agit ici d’un euphémisme.
Dire que les ufologues (mot traduisant le fait que des gens s’intéresse peu ou prou aux OVNIs’) sont responsables de l’état de l’ufologie (mot traduisant l’étude des OVNIs’, si le mot « étude » est juste ici) est aussi un euphémisme.
Etre croyant ou pas, sceptique ou pas ne donne aucune légitimité à cette pseudoscience puisque fondamentalement ce qui différentie les uns des autres est la mise en ordre d’une liste d’hypothèses. Celle qui consiste à attribuer l’ « ET » comme étant la résultante d’un ensemble de cas restant énigmatiques n’étant pas plus absurde que celle qui la place en dernier lieu.
En fait personne ne devrait s’enorgueillir d’avoir la réponse ultime !
Internet n’est pas l’outil le plus précieux pour l’ufologie, du moins il ne l’est pas à cause des intervenants de tous poils car l’outil en lui-même est utile.
Récemment l’équipe du logiciel IPACO nous a fait part de son rapport (auquel j'ai eu l'honneur de participer) mis en ligne concernant l’étude d’un cas photo vieux de quelques décennies : Le Lac Chauvet ! Ce cas date des années 1950 et présente la singularité de présenter quatre clichés sensés montrer un disque volant. Ces clichés n’ont rien d’extraordinaires en soi car depuis son avènement en 1952, rien de semblable n’est venu enrichir le dossier OVNI
Sans l’implication d’un scientifique, simple amateur cependant, et comme nous, du feuilleton UFO, ces photos seraient restées dans l’ombre et reléguées dans un coin d’une chemise puis rangées sur une étagère quelconque.
Le rapport IPACO conclut à un objet de petite taille et proche de l ’objectif et suggère qu’un pigeon d’argile pourrait être responsable des clichés. De là bien des voix s’élevèrent, parfois à bon escient, souvent avec une vindicte peu amène contre les auteurs ou participants à ce document particulier.
Ce qui sera retenu n’est pas, étrangement, le fait qu’il puisse s’agir d’un objet de petite taille (après tout un engin exotique d’une race lilliputienne cela n’a rien de surprenant lorsque l’on évoque des « ET » ) mais l’hypothèse pigeon d’argile ! Singulier avais-je écrit plus haut en parlant du monde ufologique. Et, soyons précis, d’un bord comme de l’autre.
Ensuite, au lieu de se féliciter qu’un tel rapport ait été entrepris voilà qu’une frange particulièrement « remontée » accuse les participants à cette consigne de s’en prendre au témoin, aujourd’hui décédé. C’est une constante en ufologie que d’accuser son prochain de vouloir jeter un discrédit (voir pire) sur un témoin lorsque la faction d’en face tente d’expliciter voir d’expliquer un cas. A croire que personne n’a ce droit de compréhension d’un incident, quel qu’il soit, sauf, nuance qu’implicitement nous traduisons en lisant leurs proses à ce sujet, si c’est pour accréditer un peu plus l’étrangeté de l’affaire et donc conforter l’hypothèse ad hoc en vogue (des « ET ») !
Comment voulez-vous que le monde scientifique s’intéresse en premier chef aux documents concernant ce sujet spécifique après cela ?
Prenons l’exemple du cas de Mc Minville (USA), célèbre cas photographique là encore. Lorsque je commis un texte mettant en scène l’hypothèse d’un rétroviseur suspendu à un fil attaché aux fils à linge situé au-dessus de l’objet, je n’eus que quolibets en guise de construction de la part des exoticiens les plus férus de « soucoupes ». Lorsqu’IPACO s’intéressa lui-aussi au fameux cas et détecta la présence effective des fils et conclut à une « maquette suspendue » à nouveau se furent les mêmes rhétoriques : « On ridiculise les témoins…. Facile ils sont morts » etc…
Certes, c’est toujours regrettable une mort, mais en quoi cet état funeste doit nous dédouaner d’expertiser à l’aide d’outils aujourd’hui disponibles un cas ?
Moi et IPACO furent donc accusés d’avoir truqué l’étude, de ridiculiser les témoins « incapables de se défendre puisque mort » (sic) ! Ce traitement est singulier car il n’implique à aucun moment C POHER (créateur du GEPAN au passage) qui conclura , et avant moi et IPACO, à la présence probable d’une maquette suspendue à un fil ! J’ignorais cette étude lorsque j’engageai la mienne…
Deux poids et deux mesures qui s’expliquent en réalité assez bien : En France (et à l’étranger je pense aussi) « nous » avons nos cas fétiches, tout comme « nos » ufologues fétiches ! En clair nous pouvons nous permettent d’expliquer (un bien grand mot ici) un cas ou un autre mais pas « le mien » ! Problème de discernement ?
Cussac (POHER est un ardent défenseur de ce cas !), Trans-En-Provence, l’Amarrante ou Valensole ! Pas touche Messieurs les sceptiques.
Mc Minville, Phoenix voir Roswell pour les cas outre atlantique (et qui ne sont pas forcément ceux que choisiraient les Etats-uniens au passage…) pour d’autres …
Un GUERIN ou un MESSEIN (entre autre) ne peuvent être mis en cause non plus ! Sauf que ce qui importe ce n’est pas le nom de la personne (ou des personnes) mais bel et bien le travail, avec ou sans remise en cause.
Il est évident qu’au vu du nombre de cas existants et restant à analyser, un Cussac ou un Valensole ne change pas vraiment la donne. Ne parlons pas de Quarouble, légende parmi les légendes, prédisposés à un grand nombre d’erreurs qu’il faut taire de grâce… Ces cas sont mythiques, porteurs d’une grande part de la constitution de la croyance en un fait exotique. Tout comme un gamin apprenant que son père lui a menti durant ses jeunes années au sujet du Père Noël, un pan de l’icône se fracture. Sauf qu’en ufologie la fracture est brutale, inconcevable . Cussac, Valensole ou Trans-en-Provence ce sont des murs porteurs et un bon maçon vous dira que l’on ne touche jamais à un mur porteur…
Revenons en au cas du Lac Chauvet à présent :
Nous avons donc lu ailleurs sur le net :
Juliendusud, dans un message en date du 09 juillet 2005 à 10h35 :
"Si je peux me permettre de donner mon avis, tous ces scientifiques qui ont étudiés le phénomène ovni comme Guérin, Petit ou Meessen sont passés à côté de beaucoup de choses. Peut être sont ils trop idéaliste (comme vous d'ailleurs) pour comprendre qu'il est impossible d'étudier le phénomène ovni sans étudier l'homme sans lequel il ne pourrait exister. Savez vous qu'il m'aura suffit d'un seul appel téléphonique et d'un peu de psychologie pour que M. Niccolae Renato le témoin du cas de Trans en Provence m'avoue son faux témoignage? Les gens qui ont cru à son histoire sont des couillons m'a t-il dit
Finalement, vous ne connaissez pas si bien que celà le cas du lac Chauvet, et ce pauvre Frégnale dont vous faites l'apologie dans votre dossier, voulez vous vraiment savoir ce que Robert (que vous avez contacté également) m'a dit à son sujet? Il me l'a décrit comme un huluberlu qui n'a jamais été ni géologue ni ingénieur, il se présentait comme un chercheur mais personne n'a jamais su ce qu'il cherchait. Il m'a également parlé d'un exhibitioniste qui passait la plupart de son temps à poil. Quand je lui ai demandé de quoi il vivait, il m'a répondu qu'il vivait aux crochets de sa soeur et qu'il abusait d'elle. ça casse tout de suite le mythe, mais ne sommes nous pas ici pour rétablir la vérité sur cette affaire, qui s'en plaindrait?"
J'ai, en consèquence osé demander quelques explications sur les affirmations contenus dans ce post. Réponse :
"Quand on sait pas, on ferme sa gueule"
Curieux se comportement non ? D'autant que nous ne pouvons pas dire que Julien du Sud est un croyant style ceux qui nous fustige gratuitement et vertement depuis la publication du fameux rapport IPACO.

L’ufologie a-t-elle un avenir ? Il convient de lui donner un sens avais-je jadis lu dans la revue « LDLN ». Aujourd’hui avant de lui donner ce sens qui lui manque encore cruellement, il conviendrai de lui adjoindre un discernement.
C'est une remarque légitime mais : les photos du Lac Chauvet font très souvent partie du top-ten des ufologues des cas indéboulonnables. Certes le contenu du top-ten est variable selon les penchants de chacun ou selon la mode : Untel va inclure quelques cas d'ufo triangulaires, l'autre y mettra du nuts and bolts, un autre encore des observations de "sa" région mais les photos du Lac Chauvet reviennent de façon récurrente dans les listes personnelles des ufophiles car il s'agit de photos considérées comme "preuves" par ces derniers. A ce titre, c'est à dire faisant régulièrement partie des top-ten, le cas (photos + récit associé) est ce qui s'appelle en ufologie "un cas fétiche", soit un cas auquel il ne faut pas toucher sous peine d'engendrer de violentes répliques.
C'est en cela que c'est intéressant, car c'est quasi de même en ufologie et cela malgré la vulgarisation de la sociologie et de la psychologie et des outils de la zététique qui permettent de décrypter assez bien le processus dont "ne pas enlever les béquilles sans donner une canne en compensation" .
Sans porter aucun jugement sur l'ami Julien décortiquons ce qu'il a écrit dans des forums d'ufologie.
L'ami Julien a donc posté des choses assez terribles sur la moralité du témoin Fregnale. Ses sources seraient sures mais il ne peut plus rien prouver car il a jeté ses archives ufologiques y compris celles relatives à Chauvet. Plus de noms, plus de dates, pas d'articles de presse, rien ...
Comme dit l'autre, c'est fou en ufoulogie (pardon je n'ai pas pu résister) en ufologie comme des preuves disparaissent de chez ceux qui les avancent pourtant.
- Actuellement, l'ami Julien, IQ et quelques autres porte des accusations de dénigrements du témoin par ... l'équipe IPACO ! Or, à ma connaissance ayant lu le rapport et quelques fils de discussions à ce sujet, je n'ai ni lu ni pu interpréter de propos de la part de l'équipe IPACO qui pourraient gravement porter atteinte à la moralité du témoin contrairement aux propos tenus par Julien sur Fregnale.
- L'ami Julien refusant de lire ou tout au moins d'intégrer les réponses à ses questions sur un forum d'ufologie sceptique et réitérant de nombreuses fois des attaques sur les membres eux-mêmes de l'équipe IPACO s'est vu mettre en congés du dit forum. Julien est allé de suite se plaindre de ce bannissement chez des ufophiles, remettant le couvert sur les accusations de dénigrement du témoin par l'équipe IPACO. Forcément, dans cet endroit, la jouissance de pouvoir cracher sur du sceptique est telle que les propos de Julien sont accueillis avec bonheur et des couches de propos tendancieux voire injurieux à l'encontre de l'équipe d'IPACO et des sceptiques (en les nommant parfois) s'empilent sans que personne ne s'y oppose et encore moins l'administration et les modérateurs du lieu.
- L'ami Julien omet de dire que Guerin qui a analysé les photos avait pour le moins une prédisposition à vouloir croire à l'exotisme de l'affaire. Il omet de dire que les analyses de Guerin ont été contestées par d'autres que des sceptiques. Julien omet d'entrevoir que Fregnale (s'il était ce qu'il en a dit) a pu re photographier ses clichés pour en donner une séquence continue cohérente avec son récit. Fregnale avait proposé ses photos contre une grosses somme d'argent, article découvert par l'équipe IPACO. Julien en parle-t-il ? Non. Julien rapporte que Fregnale avait des relations incestueuses sans preuves mais que les sceptiques démontrent que Fregnale avait proposé ses photos contre argent, ça c'est mal !
Alors oui, c'est de la salive ou plutôt c'est du temps perdu pour certainement pas grand chose sur le fond de l'affaire mais sur le fond de l'ufologie c'est un exemple typique de ce que sont capables de faire des ufophiles.
Son nouvel ami IQ ne s'interroge pas non plus sur ces points pourtant révélateurs.
That... non, ce n'est pas de moi ça...
Mais tout cela UFO le savoir non ?"

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 9 sur 9]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum