UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » Cash-Landrum 29 décembre 1980 DAYTON TEXAS

Cash-Landrum 29 décembre 1980 DAYTON TEXAS

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 12 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 23]

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Serieusement, je recherchais un panneau dans le brouillard en fait...
Que jamais il ne trouva, mais il les a vu!


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

Jeansériel

avatar
...On parle , on parle..mais finalement qui a lu le livre "The Cash-Landrum UFO incident" ?

hal9000

avatar
Modération
Modération
Bonjour...
J'avais écrit ce texte il y a quelques années défendant la possibilité d'un drone nucléaire sans protection :
Drones à propulsion nucléaire
Ça n'était pas spécialement dédié au cas de Cash Landrum, et puis à l'époque j'étais très influencé par le livre de J'an-Pierre Petit et j'imaginais volontiers que le drone supposé ait pu fonctionner en partie par MHD... Je suis beaucoup plus réservé maintenant, en tout cas pour quelque chose qui datait de 1980, mais l'existence de drones nucléaires, utilisant peut-être plus simplement une propulsion d'hélicoptère, me paraît toujours vraisemblable.
Et je suis moins convaincu que nablator par les arguments de Brad Sparks pour réfuter que les témoins aient reçu des rayonnements ionisants...
Sparks explique :

Dans les cas classiques de d'expositions non mortelles à des radiations ionisantes, les victimes ne ressentent pas les symptômes de nausées-vomissements-diarrhées avant 1 ou 2 jours après l'exposition (c'est la "phase prodromique"), ensuite il y a à peu près deux semaines de "période de latence" sans symptômes apparents suivie par le retour des nausées-vomissements-diarrhées avec d'autres effets tels qu'alopécie (perte de cheveux), pétéchies (taches d'hémorragie sous la peau), etc, qui constituent le "syndrome"

Cependant, les symptômes de Betty Cash apparaissent environ 1/2 HEURE après l'exposition à l'ovni et ne cesse pas pendant des SEMAINES -- il n'y a PAS de "période de latence". Sa perte de cheveux commence aussi beaucoup trop tôt, après un jour ou deux comme je m'en souviens d'après les rapports d'investigation, au lieu de 2 SEMAINES plus tard dans les cas classiques de radiations.
Mais si on lit l'interrogatoire des témoins on voit que ça n'est pas aussi clair que Sparks le prétend... Ce que Betty Cash a ressenti une demi-heure après son "exposition", ce sont simplement les symptômes d'un coup de soleil : "je brûlais, j'étais boursouflée de partout, comme si je m'étais étendue sur une plage"... Et le lendemain matin, elle était malade au point de ne pas pouvoir se lever, et se sentait complètement déshydratée... Les vomissements et diarrhées on ne sait pas quand ils ont commencé, et pour la perte des cheveux ça n'est pas clair, l'enquêteur lui demande à propos de photos d'elle-même où on la voit avec une partie du crâne dégarnie si ces photos ont été prises le jour suivant, et elle répond "Non, elles ont été faites plus tard".

Et dans le cas de Vicki Landrum c'est après 4 à 6 semaines que les cheveux sont tombés (elle a aussi perdu ses ongles).
Bref tout ça n'est pas très clair mais il semble que les symptômes ne sont pas aussi éloignés de ceux d'une exposition à des rayonnements ionisants que Brad Sparks le prétend, pour peu qu'on y ajoute aussi une bonne dose d'UV.

Il faudrait avoir des données précises sur l'évolution des différents symptômes pour pouvoir se faire vraiment une idée.




_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

Jeansériel

avatar
Tout à fait d'accord. Ma pratique m'incite à rajouter qu'une exposition à de forts champs électromagnétiques pulsés, même non ionisant, peuvent également induire de tels symptômes. Notons également qu'un rayonnement ultraviolet, ionisant, pourrait également avoir participé aux pathologies constatées.



Dernière édition par Jeansériel le 05.01.11 15:32, édité 1 fois

Nicolas M.

avatar
Ce qui reviendrait à dire, en somme, que "l'on nous cache quelque chose"... Wink

nablator

avatar
Administration
Administration
Nicolas M. a écrit:Ce qui reviendrait à dire, en somme, que "l'on nous cache quelque chose"... Wink
Pourquoi pas... J'ai cherché sans succès une raison de suspecter des recherches secrètes sur le moteur nucléaire à une date ou officiellement il n'y en avait pas (il y en a eu avant et après). Mais le principe de recherches secrètes, c'est qu'on n'en sait rien... alors ce n'est pas convaincant dans un sens ou dans l'autre. C'est pour dire que je suis un cryptoconspirozozo mais je me soigne. Smile

http://nabbed.unblog.fr/

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Hal9000 (hello Robert !) peux-tu me dire pourquoi opter pour des radiations (et donc un engin proto secret nucléaire) ce qui est très improbable alors qu'une simple intoxication alim au restau avant l'observation expliquerait très bien les symptômes sans aucun recours à des radiations et sans engin atomico-secret (juste avec une méprise avec le panneau routier) ?

ce qui reste à éclaircir dans cette affaire me semble uniquement un point : d'où sortaient les hélicos CH47 dont le projecteur a éclairé intensément le panneau routier ?

Un ami (X.P) me transmet cette réflexion que je cite :" Je vous suggère d’ailleurs, si vous avez des contacts militaires aux Etats-Unis, d’aller voir du côté de la Task Force 160, créée au milieu de l’année 1980, suite à l’échec de la première tentative de libérations des otages américains à Téhéran et qui possédait des hélicoptères CH 47C camouflés spécialement pour vol nocturne… Se pourrait-il que cette escadrille, classée secret défense à l’époque, héritière du 160th Special Operations Aviation Regiment, puisse s’être entraînée le long de la route nationale FM 1485 le soir du 29 décembre 1980, notamment en vue de préparer une seconde tentative de libération des otages ? Tentative avortée suite à leur libération politique en janvier 1981 ? Ce qui expliquerait que l’Armée n’ait jamais voulu dire à l’époque que des hélicoptères se trouvaient bien sur la zone cette nuit-là (ce qui fut apparemment confirmé par d’autres témoins civils)… "

Invité


Invité
Intéressant. Cela me rappelle que si l'armée cache souvent des choses en matière d'ovnis, c'est rarement celles qu'on voudrait imaginer...

Jeansériel

avatar
Sans vouloir douter de tout, l'intoxication alimentaire ne tient pas debout! Si vous lisez le livre vous y apprendrez que les deux femmes et l'enfant ont subi des examens médicaux ad hoc. Et, je ne crois pas que plusieurs médecins se trompent à ce propos. Si j'ai bonne mémoire l'enquête parle d'un échauffement notable du tableau de bord, visible après l'observation. Si ceci est vrai, fondamental, cela pourrait impliquer des artefacts liés à un objet inconnu.
Je répète la question que j'ai déjà posé à ce sujet, "Qui a lu le livre "The Cash-Landrum UFO Incident" ?

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Si je comprends bien vos propos, un médecin et encore moins plusieurs ne peuvent de tromper ?!
On ne doit pas vivre dans la même société...nin avoir vécu les mêmes experiences de vraie vie (hors ufologie).

J'ai souvenir d'une discussion ici sur un cas U.K avec hallucination (visuelle et olfactive) par intox alimentaire très probable (baie en forêt) et le toubib n'y a vu que du feu à l'époque. Il faut savoir tirer les leçons des méprises que l'on découvre : Si une intox alim a provoqué un cas ovni, c'est une piste à envisager sérieusement sans la balayer d'un revers de main comme vous le faites.

Quels sont donc les symptomes qui sont incompatibles avec une telle intoxication ? Listez les selon votre bible "Cash landrum incident" SVP ! Voilà juste ce que j'attends comme contre argument, pas un argument d'autorité du genre "t'es pas médecin et 2 médecins ne se trompent pas" Very Happy .

"Les symptômes débutent typiquement plusieurs heures à plusieurs jours après l’ingestion et selon l'agent en cause, peut comprendre un ou plusieurs des troubles suivants : nausée, douleur abdominale, vomissements, diarrhée, gastroentérite, fièvre, maux de tête ou fatigue physique. Dans la plupart des cas les symptômes disparaissent sans lendemain après une courte période d’indisposition et de maladie. Cependant, la maladie transmise par les aliments peut avoir comme conséquence des problèmes de santé permanents "


Les victimes toxi-infections alimentaires collectives TIAC sont plus courantes dans la vie (la vraie , pas celle de l'ufomane) que celle d'émissions de radiations ou hyperfréquences.

Je me demande même si une toxi-infection ou empoisonement par toxine alimentaire (bactérienne ou autre) peut altérer la vision ou perception visuelle des témoins Cash et Landrum. A creuser ?



nablator

avatar
Administration
Administration
Les cheveux qui tombent du côté exposé seulement, il y a une photo quelque part il me semble. C'est compatible avec une intoxication alimentaire ?

Pour l'hypothèse du PAN-O, il aurait du être éclairé par les phares sur une route toute droite (les panneaux sont placés pour être vus, normalement). Les témoins sont repartis avec leur propre voiture, et ne l'auraient pas vu après l'incident ?

Comme disait un certain E. M. "Il y a des debunkers qui poussent le bouchon un peu loin." (Désolé, j'adore cette citation) Laughing

Edit : chute de cheveux à l'arrière du crâne en fait !
http://www.youtube.com/watch?v=RD8bZoeTVi0



Dernière édition par nablator le 06.01.11 0:04, édité 1 fois

http://nabbed.unblog.fr/

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Et une intox avec causes multiples du genre "histaminique + bactérienne" peut dérouter un médecin.
http://www.guide-des-aliments.com/dietetique/Information/Micro-organismes/Toxi-infections-alimentaires/AF-Histamine.html

Bref un thon + oeuf mayonnaise tous deux pas frais et on a une durée d'apparition et de fin des symptômes qui peuvent déboussoler un diagnostic médical. Surtout si on dit au médecin de l'hopital qu'on a été irradié (parce qu'un ufologue le soutient au témoin !).

Que j'aimerai savoir ce qu'elles ont mangé ce soir là.

hal9000

avatar
Modération
Modération
marcassite a écrit:Hal9000 (hello Robert !) peux-tu me dire pourquoi opter pour des radiations (et donc un engin proto secret nucléaire) ce qui est très improbable alors qu'une simple intoxication alim au restau avant l'observation expliquerait très bien les symptômes sans aucun recours à des radiations et sans engin atomico-secret (juste avec une méprise avec le panneau routier) ?
Justement je considère au contraire qu'il est très probable que les Ricains aient fabriqué des drones nucléaires à réacteur "nu", et ça n'est pas du tout pour expliquer le cas CL... Si je n'étais pas extrêmement sceptique au sujet des relations secrètes entre extraterrestres et gouvernements je serais tout prêt à accepter l'idée d'une authentique soucoupe volante!
Mais ça me paraît beaucoup plus improbable qu'il y ait eu la conjonction d'un gros coup de soleil attrapé on ne sait trop comment par une journée d'hiver pas très ensoleillée, une intoxication alimentaire très exceptionnelle (parce que je veux bien croire que ça existe des cas où on perd les cheveux, mais ça doit pas être très courant quand même !), intoxication que les médecins ne diagnostiquent pas et qu'ils prennent pour une exposition à des radiations, une confusion tout aussi exceptionnelle où trois témoins prennent pendant un bon quart d'heure un panneau de signalisation pour un ovni, plus un troupeau d'hélicoptères qui se promène par là par hasard... Tout ça dépasse largement ma capacité de scepticisme!

Jeansériel a écrit:Si j'ai bonne mémoire l'enquête parle d'un échauffement notable du tableau de bord, visible après l'observation. Si ceci est vrai, fondamental, cela pourrait impliquer des artefacts liés à un objet inconnu.
Je répète la question que j'ai déjà posé à ce sujet, "Qui a lu le livre "The Cash-Landrum UFO Incident" ?
Oui le tableau de bord était déformé par la chaleur au point qu'il a gardé l'empreinte des doigts... Et non je n'ai pas lu ce livre et je le regrette...


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

nablator

avatar
Administration
Administration
marcassite a écrit:J'ai souvenir d'une discussion ici sur un cas U.K avec hallucination (visuelle et olfactive) par intox alimentaire très probable (baie en forêt) et le toubib n'y a vu que du feu à l'époque.
Olfactive probable, donc peut-être aussi visuelle, éventuellement par baies ou champignons. Le toubib n'a rien dit même s'il a tout compris (secret médical).

http://nabbed.unblog.fr/

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Les témoins sont repartis avec leur propre voiture, et ne l'auraient pas vu après l'incident ?

C'est pour cela que je m'interroge sur un problème de perception (état de confusion suite à une intox au restau).
Ceci dit si la distance du panneau est en limite de portée des codes ou phares (bien ou mal réglés?) d'un véhicule des années 80 , il n'y a rien d'étonnant que dès que ce panneau n'est plus puissamment éclairé par le projo d' hélico, les yeux des témoins ne le perçoivent plus comme origine de la méprise.
Ce d'autant que dans de telle circonstances (panique dans un véhicule de nuit à l'arrêt), on a facilement tendance à allumer le plafonnier de la voiture ... réaction qui n'aide pas à percevoir un panneau mal éclairé.
Disons que pour des personnes âgées l'éclairage du paneau par un projo peut donner l'équivalent d'un éblouissement par des phares et impliquer une certaine difficulté à recouvrer une vision "normale" (temps de récupération de la rétine plus long, persistance plus longue).

Enfin si l'une d'elle était atteinte de la cataracte (je crois que ce fut découvert pour un des témoins, à vérifier), cela ne fait que rendre un panneau mal éclairé peu remarquable alors que ce même panneau éclairé se nimbera d'un aura lumineuse floue assez ovniesque.

Puisque Jean Sériel a le bouquin (que je n'ai pas mais que j'aii lu il y a quelques décennies chez un ami qui lui lit l'anglais) peut-il nous dire
a/ quelles conditions météo y sont décrites par les témoins pour _la journée_ et pour _le moment de l'observation_ ?
b/ quels sont les symptômes avec leur délai d'apparition ?
c/ roulaient-elles en code/feux croisement ou en phares ?
d/ ont-elles allumé le plafonnier ?
e/ ont-elles éteint les phares à l'arrêt (un réflexe courant chez les témoins pour ne pas être vu de l'ovni) ?
f/ se sont-elles arrêtées sur la route ou dans le bas côté ?


marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Le toubib n'a rien dit même s'il a tout compris (secret médical).

Je ne saisis pas ?! Le toubib n'a aucun secret médical envers son patient, le témoin, qui était venu le voir suite à son observation (si ma mémoire est bonne). Soit le toubib n'a pas donné à son patient un diagnostic correct (intox /empoisonnement) ou alors le témoin a caché ce diagnostic.
PS : pour ceux qu n'ont pas suivi, ceci ne concerne pas Cash/Landrum mais un autre cas.

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
"Avec les feux de croisement, on ne voit pas au-delà de 50 mètres"
"un feu déréglé d’à peine 1 % vers le haut peut entraîner l’éblouissement des autres usagers. Si ce dérèglement est dirigé vers le bas, il entraîne pour le conducteur une perte moyenne de visibilité de 30 mètres."
http://www.code-test.com/conduite-de-nuit.html

Nablator, STP, rappelle nous la fourchette de distance estimée de l'ovni/PAN-O ?

hal9000

avatar
Modération
Modération
marcassite a écrit:si la distance du panneau est en limite de portée des codes ou phares (bien ou mal réglés?) d'un véhicule des années 80 , il n'y a rien d'étonnant que dès que ce panneau n'est plus puissamment éclairé par le projo d' hélico, les yeux des témoins ne le perçoivent plus comme origine de la méprise.
Je réagis juste sur ce point... Les panneaux routiers sont bien visibles parce qu'ils sont couverts d'une peinture rétroréfléchissante... Aussi il me semble que pour les témoins ils seront toujours beaucoup plus lumineux du fait de leurs propres phares que par le projecteur d'un hélico, aussi puissant soit-il


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

nablator

avatar
Administration
Administration
Je ne saisis pas ?! Le toubib n'a aucun secret médical envers son patient, le témoin, qui était venu le voir suite à son observation (si ma mémoire est bonne).
Oui mais la police n'a rien su de ce qui a été dit. Si je me rappelle bien, dans l'interview du policier, il se lamentait de ne pas avoir d'information à cause du secret médical. Louche. Faux souvenir de ma part possible aussi. Smile

Soit le toubib n'a pas donné à son patient un diagnostic correct (intox /empoisonnement) ou alors le témoin a caché ce diagnostic.
Possible.

http://nabbed.unblog.fr/

nablator

avatar
Administration
Administration
marcassite a écrit:
Nablator, STP, rappelle nous la fourchette de distance estimée de l'ovni/PAN-O ?
Brad Sparks parle de 120-140 pieds (36-43 m) mais quelle est la précision je ne sais pas.

130 pieds dans l'UFO Encyclopedia de Jerome Clark. J'y lis aussi que John Schuessler a vu les empreintes de doigts sur le plastique du tableau de bord. C'est un critère assez lourd au niveau de la puissance émise.

http://nabbed.unblog.fr/

Jeansériel

avatar
…J'ai l'impression que je suis un des seuls à avoir lu le bouquin de Schuessler…
J'ai également l'impression que l'on fait de l'archéologie ufologique. Les événements dont on parle datent de plus de 30 ans. Que reste-t-il de cet incident? Des témoins? Deux une femme et un enfant, devenu grand, le troisième témoin est décédé depuis ces événements. La voiture? Qui sait si elle existe encore ? Il reste finalement un témoin avec la fragilité de la mémoire d'un épisode s'étant déroulé il y a longtemps. Gilles sera d'accord avec moi, il ne reste rien qui permette une enquête scientifique.
Relativement à la méprise avec un signal routier, il est à noter que les deux témoins sont sortis de leur voiture et on observé un objet qui se déplaçait.
A l'époque des faits, un élément de l'observation m'avait semblé étrange: les témoins ont été "irradiés" par une source de rayonnement très puissante... Alors, pour quelles raison les occupants des hélicoptères de semblaient pas gênés par cette source? Par ignorance, ou plus spécifiquement parce qu'ils étaient à l'intérieur de leur appareil?
Si cette hypothèse est bonne, la source d'émission potentielle pourrait tout à fait être une source UV ionisante.
Voilà, c'est tout pour moi, affaire close à moins que l'on retrouve la voiture.

nablator

avatar
Administration
Administration
Jeansériel a écrit:Si cette hypothèse est bonne, la source d'émission potentielle pourrait tout à fait être une source UV ionisante.
La voiture n'avait rien de spécial à part l'empreinte de doigts. Dixit Philip Klass d'après Schuessler. Le problème de la source UV, c'est qu'elle ne suffit pas pour commencer à fondre le tableau de bord sans tuer les témoins, il faut un spectre large, visible (observé) et surtout IR, et une puissance hallucinante (calculée par Brad Sparks, je n'ai pas vérifié) gaspillée en lumière.

Ca ne colle pas bien du tout avec un engin secret "classique", à réaction, à propulsion nucléaire.

Spéculer sans pouvoir vérifier, c'est dommage, mais parfois un élément connu non exploité permet de résoudre ou au moins d'orienter les hypothèses dans une direction privilégiée.

Vickie Landrum est décédée en 2007, Betty Cash en 1998.

Dur de trouver un article sceptique sur ce cas. Seul Philip Klass s'est aventuré à le commenter.

http://nabbed.unblog.fr/

nablator

avatar
Administration
Administration
A propos de l'empreinte de doigts...

Dans l'interview des témoins à Bergstrom AFB en août 1981 :
http://www.cufon.org/cufon/cashlani.htm

Betty Cash: Well, I guess that the dashboard melted, her fingerprints right where she pressed on my dash, when I threw on my brakes to save, to keep from going under it... they're imbedded in my dash.
C. à. d.
BC: Et bien, je suppose que le tableau de bord a fondu, ses empreintes de doigts juste là où elle [Vicky] s'est appuyée dessus, quand j'ai freiné pour sauver, pour éviter d'aller en dessous... elles sont incrustées dans mon tableau de bord.
Ca voudrait dire que l'empreinte a été laissée dès l'arrêt de la voiture, et même un peu avant... bizarre que le plastique ait fondu aussi rapidement. Hmmm...

http://nabbed.unblog.fr/

DAR

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
BC: Et bien, je suppose que le tableau de bord a fondu, ses empreintes de doigts juste là où elle [Vicky] s'est appuyée dessus, quand j'ai freiné pour sauver, pour éviter d'aller en dessous... elles sont incrustées dans mon tableau de bord.

Un point m'interpelle et me rend sceptique : un tableau de bord "fondu" dans une affaire d'ovni c'est une "preuve" matérielle rêvée à la fois pour les témoins/victimes et pour les ufologues. Comment se fait-il que des photos du tableau de bord avec les empreintes de doigts ne circulent pas ?

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Jean Seriel : c'est génial tu as lu le livre ! Dommage que tu ne sois pas alors capable d'en extraire les infos qui répondraient à mes (ou nos) questions. Bref, à quoi cela sert de le lire si c'est pour ne pas informer aussi les autres ? Sad
Donc affaire close pour toi mais tu n'a pas pu (ou essayer d') exclure proprement ici les symptômes d'une intox alim sur des personnes âgées fragiles.

Pour les UV, je suis d'accord avec Nablator, cela ne tient pas.

Nab : pertinent constat sur l'instant de "fusion alléguée", très précocoe, trop.
Perso, je penche simplement (hé oui, je suis un esprit simple Very Happy ) pour quelques vagues traces mécaniques (forte pression des doigts avec multiplication du poids du corps au freinage/inertie) sur un revêtement en similicuir ou sky ramolli car chaud à cause de la clim (sur chaud au max) quand la passagère s'est cramponnée (pas de ceinture probablement !) lors du freinage. Itou.
Si c'était autre chose qu'une exagération cette "fusion du tableau de bord", on aurait comme le dit très logiquement DAR une preuve photo brandie fièrement par Schuesler (et des brulûres aux doigts de la passagère dans le plastique fondu!).

Hal9000 : je vais vérifier et donc faire le test comparatif du panneau (phare et lampe torche) et vous envoyer la vidéo ou photo. A suivre...


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 23]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 12 ... 23  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum