UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » LECTURES » Le cas Adamski par M Hallet

Le cas Adamski par M Hallet

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

oncle dom

avatar
NEMROD34 a écrit:En général j'arrive à trouver du bon dans toutes choses, je suis un optimiste humaniste et tolérant, mais là j'ai beau le relire plus de cent fois, je ne trouve rien d'autres que des absurdités, du blabla, de l'argument d'autorité etc.
En général? Hé bien des généraux (en retraite), il y en avait plusieurs, non? :(MRDgreen):

http://oncle-dom.fr/index.htm

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Ah Au temps pour moi !

Il faut dire qu'en dehors de prises de positions incroyablement hardies, la plaquette ne reposait sur aucun support scientifique et ses recommandations étaient indigentes, et même parfaitement ridicules : renforcer le SEPRA ( c'est à dire donner des moyens et des crédits à Jean-Jacques Vélasco ). Un coup d'épée dans l'eau, qui laisse aux auteurs de ce mémoire une certaine amertume. Mais, devant la caméra le responsable de Cometa ne se rétracte pas. Il maintient sa conclusion : selon lui les ovnis sont des machines, mises en oeuvre par des intelligences. Et comme il est exclu que ces engins puissent être conçus avec le technologie terrestre c'est, conclut-il, ... qu'ils viennent d'ailleurs.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

28 Re: Le cas Adamski par M Hallet le 28.09.11 12:44

Majorsimx

avatar
Il disait pas qu'il était en contact avec des plutoniens d'ailleurs ?
Je crois qu'il disait avoir rencontré une femme blonde. Encore ce délires des nordiques.

29 Re: Le cas Adamski par M Hallet le 28.09.11 13:47

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Majorsimx a écrit:Il disait pas qu'il était en contact avec des plutoniens d'ailleurs ?
Je crois qu'il disait avoir rencontré une femme blonde. Encore ce délires des nordiques.

Le cas célèbre après-Adamski est la "Vénusienne" blonde et américaine Omnec Onec:
http://nous-les-dieux.org/erenouvelle/messomne.htm

Lors du premier « Congrès OVNI international » de Tucson, en Arizona, en novembre 1991, une jeune et jolie femme se présenta aux quelques 300 participants comme étant Omnec Onec, originaire de la planète Vénus.

Son âge semblait avoisiner les 35 ans, mais elle en revendiquait 439. L'ensemble de l'auditoire fut impressionné par son aisance et la clarté de son discours, comme le souligne ce témoignage recueilli à l'époque par l'un des journalistes chargés de couvrir l'événement :

« Elle nous a dit qu'elle avait résolu le problème du voyage interplanétaire aussi facilement qu'elle avait résolu celui de la température à la surface de Vénus. Elle nous a expliqué avec une grande éloquence comment elle "hyper-sautait" d'une dimension à une autre. Et tout le monde comprenait. Personne ne comprend jamais rien quand Stanton Friedman explique la physique du voyage dans le temps, mais tout le monde comprenait Omnec. Son message concernait principalement le développement spirituel et l'Amour universel. Mais elle semblait capable de discuter de n'importe quel sujet, y compris de l'algèbre de Grassman ! »

Quelques mois auparavant, plusieurs journaux des États-Unis avaient déjà fait état d'une américaine déclarant être originaire de Teutonia sur Vénus et avoir été transportée en vaisseau jusqu'au Tibet avant de devenir américaine sous le nom de Sheila Gibson.

Elle racontait qu'elle était née sur Vénus, qu'elle y avait été préparée et éduquée durant 8 de nos années en vue de sa future mission sur la Terre, et qu'elle en était partie depuis la cité de Retz, qui est la capitale physique de Vénus, à bord d'un vaisseau en forme de soucoupe.

Elle décrivit Retz comme un port spatial entouré d'un désert chaud et sec ressemblant à ceux du sud-ouest des États-Unis. Elle précisa que la soucoupe à bord de laquelle elle se trouvait avait pénétré rapidement à bord d'un immense vaisseau interplanétaire en forme de long cylindre orbitant autour de Vénus, puis décrivit en détails son court vol à destination de notre planète où elle atterrit au cours de l'été 1954 sur les hauteurs himalayennes du Tibet, à l'intérieur de l'une des nombreuses navettes attenantes au vaisseau, un engin petit et de forme circulaire. Un monastère tibétain isolé avait été choisi comme destination en fonction de deux critères : son altitude élevée et favorable à un ajustement progressif à l'inconfort atmosphérique lié à notre pesanteur terrestre, et son éloignement de notre civilisation matérialiste, destiné à adoucir le fossé entre les valeurs spirituelles de la société vénusienne et les nôtres.

Omnec Onec ajouta que les corps des Vénusiens ressemblent à ceux d'êtres humains exceptionnellement attrayants, mais que ce n'est qu'une apparence, car ils sont avant tout beaucoup plus lumineux, avec une consistance moléculaire et une fréquence différentes de celles de nos corps terrestres, ce qui fait que notre atmosphère est dangereuse pour les Vénusiens, tout comme leur atmosphère s'avérerait mortelle pour nos formes. Il semble que le corps d'Omnec ait ainsi eu à subir une sorte de transformation de densité physique grâce à certaines technologies inconnues de notre civilisation, pour qu'elle puisse débarquer sur notre planète en toute sécurité.

Elle a par la suite affirmé que notre culture est si primitive, si violente, et notre étrange atmosphère si lourde et si polluée qu'il est bien difficile pour une vénusienne de s'y adapter. Elle a même utilisé à différentes reprises le mot « répugnant » pour qualifier la nourriture américaine, parce que cette dernière privilégie la consommation de cadavres d'animaux au détriment des multiples aliments mis généreusement à notre disposition par notre Mère, la Terre.

Sous l'égide de Maîtres spirituels, Omnec étudia notre planète et sa civilisation dans ce monastère tibétain durant toute une année, avant de se trouver une nouvelle fois à bord d'un vaisseau-navette pour y être amenée jusqu'au beau milieu du désert du Névada, où la soucoupe se posa en pleine nuit au cours de l'été 1955. Dans un paysage qui lui rappela les environs de Retz, elle retrouva un vénusien qui l'attendait dans une automobile neuve de marque Cadillac en compagnie d'un autre extraterrestre. Ils la conduisirent alors jusqu'à Memphis, dans le Tennessee, afin qu'elle y soit progressivement conditionnée aux valeurs de notre société décadente. Elle raconte qu'habituée au silence des véhicules vénusiens et à leur fonctionnement à l'énergie libre, elle trouva le bruit de la voiture et ses émanations de fumée tellement insupportables que, plusieurs fois au cours du trajet, elle en perdit connaissance !

Les Américains, et surtout leur nourriture, lui parurent extrêmement grossiers. Mais il avait été programmé qu'elle accepte les coutumes de ce peuple afin de mieux se fondre dans l'anonymat de notre société de consommation. Elle devait en effet impérativement se préserver et taire ses origines jusqu'au jour de ce fameux congrès d'ufologie en Arizona au cours duquel toute l'assistance fut subjuguée par son charme et son aisance, et qui marqua l'ouverture officielle de sa mission terrestre,

Pour mieux s'intégrer aux basses vibrations terrestres, elle choisit d'emprunter l'identité d'une jeune américaine, Sheila Gipson, qui avait été victime d'un accident de bus en se rendant chez sa grand-mère, et dont le corps entièrement calciné n'avait pu être identifié. Et c'est ainsi qu'Omnec devint une américaine en apparence tout à fait ordinaire, jusqu'au jour où elle publia le livre dans lequel elle révèle pourquoi elle s'est exilée sur la Terre. Car il lui faut désormais expliquer aux habitants de notre planète et les convaincre que les Vénusiens furent jadis confrontés aux mêmes problèmes que ceux que nous devons aujourd'hui affronter, et qu'ils sont parvenus à les résoudre.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

30 Re: Le cas Adamski par M Hallet le 28.09.11 13:49

nablator

avatar
Administration
Administration
Majorsimx a écrit:Il disait pas qu'il était en contact avec des plutoniens d'ailleurs ?
Non, c'était la grande époque des Vénusiens. Ne pas confondre avec Partons pour Pluton de Gwen Aduh. Smile

http://nabbed.unblog.fr/

31 Re: Le cas Adamski par M Hallet le 28.09.11 14:13

Majorsimx

avatar
Je me souviens il disait que la femme alien aimait les glaces.
C'est intéressant de voir que cette histoire des aliens qui aiment les glaces on la retrouvé dans une émission américaine ou il y avait un gars qui disait avoir rencontré un "gris" dans une base qui aimait les glaces.
J'avais vu cette histoire dans un livre de Gildas Bourdais : la levée progressive du secret.

32 Re: Le cas Adamski par M Hallet le 28.09.11 14:15

Invité


Invité
Majorsimx a écrit:C'est intéressant de voir que cette histoire des aliens qui aiment les glaces on la retrouvé dans une émission américaine ou il y avait un gars qui disait avoir rencontré un "gris" dans une base qui aimait les glaces.

C'est Jimmy Guieu qui a lancé cette fadaise, non ?

oncle dom

avatar
Majorsimx a écrit:Il disait pas qu'il était en contact avec des plutoniens d'ailleurs ?
Saturniens, plutöt.

http://oncle-dom.fr/index.htm

34 Re: Le cas Adamski par M Hallet le 01.11.11 21:05

Venom

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Comme j'ai fini le bouquin:

Notes de lectures - 59: "Le cas Adamski"

http://scepticismescientifique.blogspot.com/

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Jean-Jacques Tabasco a écrit:

C'est Jimmy Guieu qui a lancé cette fadaise, non ?

Vivi.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

nablator

avatar
Administration
Administration
PhD Smith a écrit:
Jean-Jacques Tabasco a écrit:

C'est Jimmy Guieu qui a lancé cette fadaise, non ?

Vivi.
Non l'histoire du zibi qui aime les glaces à la fraise vient des blagues des deux clowns Faux Con et Con d'Or dans l'émission de TV de 1989 "UFO COVERUP LIVE".

http://nabbed.unblog.fr/

37 Re: Le cas Adamski par M Hallet le 03.11.11 21:24

Jeansériel

avatar
Nablator,

Ces faux cons étaient-ils des travestis?

38 Re: Le cas Adamski par M Hallet le 03.11.11 22:42

nablator

avatar
Administration
Administration
Ils étaient filmés en contre jour, alors s'ils étaient habillés en drag queen, ça ne se voyait pas.

Intéressante question... Merci de l'avoir posée... Razz

Ce ne serait pas une référence cryptique à un autre Richard ?

http://nabbed.unblog.fr/

39 Re: Le cas Adamski par M Hallet le 24.03.12 20:09

Guillaume84


Le livre de M. Hallet est très intéressant. Au-delà de la question OVNI (qui n'est pas le sujet de l'ouvrage), on suit le parcours d'Adamski, un homme qui finit par croire à ses affabulations. L'itinéraire d'un personnage atypique, qui montre bien le mécanisme de croyance aveugle, et surtout de la manipulation sectaire qui peut en découler.

40 Re: Le cas Adamski par M Hallet le 04.11.12 17:14

DAR

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
ENFIN DECOUVERTE ! LA MAQUETTE QUI SERVIT A REALISER LES CELEBRES PHOTOS D'ADAMSKI :

http://www.marc-hallet.be/trucagephotoadamski.html

41 Re: Le cas Adamski par M Hallet le 04.11.12 18:20

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Belle découverte, surtout pour les japonais, qui je crois, est le pays où Adamsky est encore tenu en estime.

Et jolie réflexion du sceptique américain Joel Carpenter qui n'a pas reculé et a même osé la rétro-ingénierie de canular!

Marc Hallet a écrit:Il a alors porté sa réflexion sur ce à quoi pouvait bien servir une coupole ainsi percée de trous. Songeant qu'il pouvait s'agir d'une sorte d'abat-jour de lampe, il finit par imaginer que ces trous servaient en fait à évacuer de la chaleur. Mais quelle lampe pouvait donc produire tant de chaleur qu'il fallait ainsi l'évacuer ? Carpenter songea aussitôt aux lampes ou "lanternes" dites "à pression" qui fonctionnent grâce à une flamme entretenue par un carburant.


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

42 Re: Le cas Adamski par M Hallet le 04.11.12 18:49

nablator

avatar
Administration
Administration

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom

avatar
DAR a écrit:ENFIN DECOUVERTE ! LA MAQUETTE QUI SERVIT A REALISER LES CELEBRES PHOTOS D'ADAMSKI :

http://www.marc-hallet.be/trucagephotoadamski.html
Malheureusement, ce n'est toujours pas ça, mais on chauffe.
L'auteur à compris que les pseudo-hublots sont des trous d'aération pour les gaz brulés, mais
- on sait que l'objet fait environ 35 cm (analyse du flou de la photo au brownie)
- l'objet doit avoir trois séries de trous et non deux
- La géométrie de l'objet n'est pas tout à fait identique
- L'auteur a du rajouter des accessoires pour imiter la photo d'Adamski. Or si Adamski en avait rajouté, il n'aurait pas rajouter ce dessous bizarre, qui est celui d'un réverbère à gaz à 3 manchons de stéatite, mais probablement un classique train d'atterrissage tripode, avec une trappe. Adamski a donc probablement photographié, ou fait photographier un réverbère à gaz à manchon (apparemment inconnu aux USA), sans rien changer.
- On connait pas mal d'ustensiles d'éclairages, ayant des séries de trous sur le dessus, tant à gaz, qu'électriques. Il y en a plein dans le catalogue manufrance d'avant guerre (faudra que je scanne ça)
- Nous avons déjà la photo d'un réverbère à gaz allemand, retrouvé en 1954, par un journaliste dans un dépôt de réverbères au rebut, et paru dans le magazine Stern
En voici une mauvaise reproduction (que je dois à Jacques Bonabot)

Le dessous est identique, mais pas le dessus qui correspond plutôt au "design" d'avant la première guerre mondiale. La soucoupe d'Adamski correspond au même modèle de reverbère, mais fabriqué entre les deux guerres. Je possède d'ailleurs plusieurs lampes à gaz, de ce genre, mais cette fois à un seul manchon.
Il faut se rappeler que, si en France on utilisait des réverbères à gaz à bec, avec flamme éclairante, en Allemagne, on utilisait des réverbères à manchon incandescent, et on les utilise apparemment toujours, du moins récemment, sauf que le design a changé.
AMHA, la soucoupe d'Adamski, si elle existe encore, se trouve dans un dépot de ferrailleur, ou dans un musée

http://oncle-dom.fr/index.htm

44 Re: Le cas Adamski par M Hallet le 05.11.12 19:40

Sénéchal

avatar
Tsss, tsss, tsss... Oncle Dom, il ne faut pas écarter la possibilité d'une soucoupe Vénusienne mimétisée en lampe à Pétrole ! Very Happy
Quoique Jimmy Giueu, dans sa série de vidéos "les portes du futur", prétend que les extra-terrestres ont trompé Adamski en lui disant qu'ils venaient de Venus, où la vie est impossible, alors qu'ils venaient en réalité d'une autre planète. Alors, il s'agit peut-être d'une authentique soucoupe Orionide mimétisée en soucoupe Vénusienne mimétisée en lampe à pétrole. Et hop, je viens de remettre George Adamski à flots! Car rien n'est impossible dans le petit monde soucoupique lorsqu'il s'agit de faire tenir la baraque.


Plus sérieusement, on trouve sur la photo d'Adamski l'ouverture de l'anse de la lampe, ce qui est tout de même bluffant. Pour le calcul précis du diamètre du réflecteur en analysant le flou de l'objectif, je suis assez... sceptique. On n'est pas à l'abri d'une dispersion des caractéristiques dudit objectif (décentrement ou bascule de l'objectif suite à un choc, par exemple).

45 Re: Le cas Adamski par M Hallet le 05.11.12 21:11

nablator

avatar
Administration
Administration
oncle dom a écrit:- on sait que l'objet fait environ 35 cm (analyse du flou de la photo au brownie)
26,7 cm c'est proche.

- l'objet doit avoir trois séries de trous et non deux
On n'en voit qu'un côté, alors comment peut-on le savoir ?

- La géométrie de l'objet n'est pas tout à fait identique
Le diamètre des trous change. Sinon c'est tout à fait ça.

Ca n'empèche pas qu'il y a d'autres solutions possibles. D'ailleurs Adamski avait aussi filmé un autre modèle, bizarrement tordu en bas :



P.S.
C'est ce qui arrive quand on récupère des pièces à la ferraille.



Dernière édition par nablator le 05.11.12 21:23, édité 1 fois

http://nabbed.unblog.fr/

46 Re: Le cas Adamski par M Hallet le 05.11.12 21:19

Invité


Invité
Kentaro Mori avait réalisé un petit billet sur son Blog, Nab, à propos de la soucoupe du film et cette "distorsion".
http://forgetomori.com/2007/ufos/ufo-photos/ufo-photos-adamski-footage/

47 Re: Le cas Adamski par M Hallet le 05.11.12 21:35

nablator

avatar
Administration
Administration
Ah... une vitre ! Drôle d'idée. cyclops

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom

avatar
nablator a écrit:
oncle dom a écrit:- on sait que l'objet fait environ 35 cm (analyse du flou de la photo au brownie)
26,7 cm c'est proche.
Mais ça correspond plutôt à une lampe à un ou deux manchons. Faut que j'aille photographier mon stock de lampes à gaz/essence, qui est au grenier

- l'objet doit avoir trois séries de trous et non deux
On n'en voit qu'un côté, alors comment peut-on le savoir ?
En faisant l'hupothèse que l'objet possède une symétrie

- La géométrie de l'objet n'est pas tout à fait identique
Le diamètre des trous change. Sinon c'est tout à fait ça.
Non, la hauteur du tronc de cylindre n'est pas la même non plus

Ca n'empèche pas qu'il y a d'autres solutions possibles. D'ailleurs Adamski avait aussi filmé un autre modèle, bizarrement tordu en bas :

L'objet n'est pas tordu. J'ai mis 20 ans à comprendre, car c'est trop simple. Adamski avait besoin de filmer son objet au bout d'une canne à pèche, mais son lampadaire de 35 cm était trop lourd. Alors il l'a coupé en deux: on voit que le bas n'est plus qu'une demi ellipse, complété par une ligne droite, et il n'y a plus que deux boules. Kentaro Mori est d'ailleurs d'accord la dessus.
Mais en tournant autour de son axe, l'objet montrait la supercherie, et les spectateurs étaient sceptiques. Alors Adamski aurait supprimé les parties du film ou on voyait l'objet par la tranche, et décrété que de mystérieux visiteurs étaient venus lui voler ces morceaux du film.
Ce qui me fait enrager, c'est que je ne retrouve plus la référence, bien que Frank Boitte et Jacques Scornaux raconte quelque chose de similaire, mais après la mort d'Adamski.
Pendant que s'y suis, l'aveuglement humain trouve un bel exemple dans le récit d'Adamski, "inside the space ship". Tout le monde à discuté du problème des lucioles, mais personne n'a vu une erreur grande comme un "mothership": Dans l'espace, Adamski s'asseye sur une chaise, comme s'il était toujours soumis à la pesanteur!

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom

avatar
nablator a écrit:Ah... une vitre ! Drôle d'idée. cyclops
D'autant que ça correspond mal au mouvement désordonné de l'objet.
Une fantaisie de plus au musée des explications du scoutship.

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator

avatar
Administration
Administration
oncle dom a écrit:Dans l'espace, Adamski s'asseye sur une chaise, comme s'il était toujours soumis à la pesanteur!
La gravité artificielle, Oncle Dom !

http://nabbed.unblog.fr/

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum