UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » L'ovni de Téhéran 1976 (+ sauvegarde de UL)

L'ovni de Téhéran 1976 (+ sauvegarde de UL)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 19]

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Jere

l'ensemble doit se passe à 12000 pieds (3600 metres d'altitude) (en tout cas l'ovni se trouve a cette altitude au debut et a la fin).

Pour la guerre electronique, je n'ai rien trouvé de précis.
Sauriez-vous me dire
- comment on peut neutralisez les commandes d'un avion ?
- a quel distance ?

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Dodgson

Salut Buck,

Le SR-71 n'a jamais eu de version "guerre électronique". Voici les seules versions qui ont existé (je mélange A-12 et SR-71, qui étaient très semblables) :

A-12, avion de reconnaissance (CIA), monoplace (le SR-71 était biplace)
YF-12, dérivé du A-12, intercepteur à long rayon d'action, 3 exemplaires construits, vols d'essai, jamais mis en service
M-21, dérivé du A-12, M pour "mother ship", lanceur du drone D-21, utilisé 4 fois, accident mortel la 4ème fois, abandonné
SR-71, avion de reconnaissance (USAF)

Si ce genre d'avions t'intéresse, il y a un livre formidable, texte très dense, photos nombreuses et parfois magnifiques (que du noir et blanc hélas) :
Lochheed Martin's Skunk Works, par Jay Miller, Midland Publishing Ltd., 1993 et 1995 (j'ai l'édition de 1995).

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Buckwild

Salut Jere,

Des questions très techniques que tu poses là.

Voici une partie de la conclusion de Brumac sur ce cas :

"What could have affected the avionics at a distance of many miles from each jet? Would intense electromagnetic radiation beamed at a jet cause temporary electronics failure? How about a beamed “electromagnetic pulse” (EMP)? (EMP is a high strength, very short pulse of electromagnetic field that can cause temporary or permanent failure of some types of electronics and computer systems.)"

Il faut fouiner maintenant...voir aussi les bombes EMP (électromagnétique) et les différents systèmes de brouillage embarqués (ECM)

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Buckwild

Merci Dodgson pour ces précisions.

Ceci dit, cet appareil était et est encore assez secret, on ne sait toujours pas quel était
sa vitesse et son altitude maximum. Etant de taille importante (emport d'équipement lourd) et prévu pour remplir un nombre assez important de missions, il n'est pas impossible que cet appareil ait pu servir à des fins non déclassifiées. C'est même tout à fait probable même si nous sommes en pleine spéculation.

Figurez vous, que j'ai habité pendant un moment à Hell's Kitchen (quartier de NYC) et que j'ai eu
la chance de toucher de mes mains le SR-71 qui se trouve toujours sur le Musée Porte-avions USS Intrepid lequel se situe sur la partie Ouest de Midtown Manhattan, à 10 mn à l'époque de mon appartement. Si vous passez par NYC, allez y :

http://maps.google.com/?ie=UTF8&z=19&ll=40.764456,-74.00002&spn…

EDIT : Vous noterez au passage que sur la photo, il y a un Super-Etendard il me semble, juste derrière le SR-71. Cocorico, qué chauvin ce Buck

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Re,

J'ai trouvé cela assez intéressant :

"A Radio Frequency Weapon is one that uses intense pulses of RF energy to destroy or degrade the electronics in a target. These weapons can be employed in a narrow beam over a long distance to a point target. They are categorized as High Power Microwave Weapons (HPM) and Ultra Wide Band Weapon (UWB). The phrase non-nuclear electro-magnetic pulse is sometimes used.

Advantages of the HPM:

All weather
Buckwild

Low cost per engagement
Possible to engage multiple targets
Non-lethal to humans
Not able to detect attacks"

Source : http://www.tfd.chalmers.se/~valeri/EMP.html

Il est dit toujours dans ce même lien :

"Russia is among the best in the world when it comes to manufacturing this type of electronic weapon," said Anders Kallenaas of the Swedish National Defense's Research Institute (FOA).

Cdlt,
Buck

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Buckwild

Re,

Intéressant mais pas daté (mais assez récent je suppose) :

Coordinated Army, Navy, Air Force and DNA HPM transition plans are focused on demonstrations of mission-oriented concepts: aircraft self protection, anti-ship missile defense, and counter munitions (EW Electronic Attack - degrade/neutralize enemy defenses); and lethal Suppression of Enemy Air Defenses (SEAD) and C2W/IW (Precision Force, MOUT, and IW). Potential Warfighter payoffs include generic protection against a wide variety of missile/munition threats (IR, EO, RF, laser-guided), improved effectiveness and lower attrition rates of friendly systems, and negation (permanent damage, long-term disruption, and temporary degradation) of enemy command, control, and general information systems.

Source : http://www.fas.org/spp/military/docops/defense/dtap/weapons/ch100309.htm

Il serait idiot de ma part de continuer à mettre des liens sans faire un récapitulatif des problèmes rencontrés sur le F4, une fois fait, nous pourrons peut être identifier le genre de système qui aurait pu causer ces défaillances.

Je ne trouve rien par contre sur les dispositifs qui auraient été dissimulé à leur insu dans les avions vendu à l'Egypte par les USA. Help !!!

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Dodgson
Buck,

Si tu as des relations de ce côté-là, regarde aussi le MiG-25. Il surclassait largement le F-4 (3000 km/h contre 2300 km/h).

J'ai lu qu'il y en avait 5 types :

A intercepteur de base
B reconnaissance
C avion d'entraînement biplace
D reconnaissance avec radar modifié
E ???

Il avait des contre-mesures apparemment standard : active jamming (brouillage) et electronic reconnaissance systems (rien qui puisse mettre en panne
les systèmes adverses).

L'histoire égyptienne me semble assez farfelue.

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Voici quelques infos sur le MiG-25 :

The Mikoyan-Gurevich MiG-25 Foxbat was specially developed to give the Soviets a fighter that was capable to intercept the USAF's North America B-70 'Valkyrie' Mach 3 'high altitude' strategic bomber.

When the B-70 was taken out of service the soviets continued to develop this state of the art interceptor-fighter witch flew for the first time in 1964 as the Ye-266. The type is manly build of rust free steel with titanium wing-edges witch are capable to withstand the high temperatures that come up when flying at mach 3 and faster, maneuvering at those speeds is almost out of the question.

The MiG-25 came in use in 1970 including 'valve technology' radar witch did not have the refinement of western technology but was very powerful. With this radar the aircraft could 'burn' itself thru the defenses that was created by electronic counter measures of the enemy.

Current versions of the MiG-25 are:

MiG-25 Foxbat-A: Interceptor-fighter with four air to air missiles

MiG-25 Foxbat-B: Operational reconnaissance aircraft.

MiG-25 Foxbat-C: two seated conversion / trainer

MiG-25 Foxbat-D: Improved reconnaissance aircraft.

The MiG-25 as interceptor is no longer needed, but old airframes are being used as more effective fighters that were produced as two converted types: The Foxbat-E is the Foxbat-A modified for attacking penetration-bombers and cruise-missiles, and the Foxbat-F is a similar version only prepared for attacking air-defenses with a specialized radar-warning system and AS-11 'Kilter' anti-radar missiles.

The MiG-31 Foxhound came in use in the mid-eighties and was developed from the MiG-25 with more Power and a combination of 'pulse-Doppler look-down/shoot-down' radar and modern missiles intended for destroying low flying attackers. Maximum speed of this type is "just" Mach 2,4

- - - - - - - -

On peut y trouver la définition du type E, qui n'apparaissait pas dans ce que j'avais déjà dit :

intercepteur contre les bombardiers à pénétration (?) et les missiles de croisière

et aussi type F : version analogue préparée pour attaquer les défenses anti-aériennes

Ces deux derniers type semblent récents (noter une spécificité anti missiles de croisière).

Dodgson

J'ai aussi trouvé un commentaire marrant dans un groupe de discussion :

Comment by Stuart
2007-11-11 01:13:31
A good example, Paul, would be the MiG-25;
Instead of making with all the new flash equipment that was sensitive to EMP and electronic counter measure, The Russians used old style vacuum tubing.
This was seen as a brilliant move to reverse engineer to counter new measures.
This scared the pants off NATO air forces as the MiG-25 was effectively immune to all ECM, EMP and due to its speed (Mach 3), most AA systems...
As they say regarding Russian equipment, it either works brilliantly, for ever, or not at all!!

En tout cas, toujours pas de mention d'un MiG-25 boosté pour la guerre électronique.

Dodgson

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Dodgson

Je vais essayer de lancer une discussion sur ce cas dans une liste qui n'est pas dépourvue de militaires... Wait and see.

Je me suis sans doute mal exprimé quand j'ai dit que l'histoire égyptienne me semblait assez farfelue. Elle n'est pas du tout farfelue vis-à-vis des F-16 egyptiens, mais j'ai du mal à y croire pour l'Iran, fidèle allié des Etats-Unis depuis 1953 (renversement de Mossadegh), à moins que les USA n'aient eu un pressentiment de Khomeyni (1979), ce qui m'étonnerait compte-tenu de leurs bourdes successives au Moyen-Orient. En tout cas mes excuses pour ma formulation hâtive.

Dodgson

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Dodgson

Deux points assez importants :

1) J'ai reçu une réponse d'un gars qui a l'air de s'y connaître :

Les contre-mesures électroniques (ECM, electronic counter measures) basiques sont conçues pour brouiller ou troubler les radars ennemis, rien de plus
(les ECM leurres sont extrêmement complexes et n'étaient pas utilisées en 1976). Les ECM ne mettent pas hors de service les systèmes électroniques
comme les radars, ce qui est fait par les impulsions électromagnétiques (EMP, electro magnetic pulses). Les EMP détruisent les systèmes électroniques,
plus particulièrement certains microcircuits très vulnérables. Les EMP détruisent ces systèmes électroniques de façon permanente, ils ne peuvent pas
les mettre hors de service de façon temporaire (il y a bien eu quelques cas isolés, mais c'était arrivé par hasard, et cela ne pouvait pas être prévu).

[ici considérations techniques sur les EMP des années 70 (au moins), qui ne pouvaient pas être utilisés d'avion à avion - je passe]

Enfin, il n'y avait aucun moyen que les ECM ou EMP puissent mettre hors service temporairement certains systèmes à bord des F-4 lors de l'incident de
1976, et que ces systèmes se remettent à fonctionner spontanément, sans réparation ou maintenance au sol, et sans aucune trace de dommage.

2) Ce qui suit n'est pas dans la réponse que j'ai reçue, mais une réflexion personnelle :

Supposons que les USA, se méfiant de l'évolution future de l'Iran, aient vendu à ce pays des F-4 légèrement trafiqués, dont l'électronique pouvait être
désactivée depuis un autre aéronef. Pourquoi auraient-ils fait les tests après livraison en Iran, alors que c'était si simple de faire ces tests chez eux, avant
de livrer, par exemple au dessus de Nellis Air Force Range (Nevada) ? Risquer l'accident technique (avec possibilité de divulgation d'informations
confidentielles sur les technologies militaires) et/ou l'incident diplomatique n'aurait aucun sens. C'est pourquoi l'hypothèse soviétique me semble
bien plus vraisemblable, mais (voir le point 1) elle impliquerait que les Russes, dans les années 70, étaient en avance d'une ou plutôt plusieurs
décennies sur les Américains, ce qui ne correspond pas du tout à ce qu'on sait de l'histoire de l'aviation militaire.

Dodgson

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Jere

bon je n'apporte rien de neuf sur téhéran, mais je viens de trouver une observation rapprochée d'un triangle lumineux avec des effets électro-magnétique

http://www.cnes-geipan.fr/geipan/regions/ile/etude_1994-06-01360.html

L'observation a été faite par trois gendarmes et a duré 10 minutes. L'ovni est parti avec une vitesse fulgurante lorsque les gendarmes ont redémarré leur voiture. Pendant l'observation, les appareils radio se sont éteints (mais le reste fonctionnait, donc comme pour Téhéran c'est l'électronique qui a été temporairement touchée). Ce cas n'est pas le seul (loin de la) ou des effets electro-magnétiques sont observés.

Téhéran n'est donc pas un cas particulier en ce sens là.

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Dodgson

J'ai lu il y a quelques heures, sur une liste internationale à forte composante US, un message sur l'incident de Téhéran, de la part d'un journaliste spécialisé en aéronautique. Il m'a autorisé à le traduire et à le répercuter sur ufo-logic :

L'an dernier j'ai eu le privilège de passer plusieurs jours avec le général Parviz Jafari, qui était le pilote du second McDonnell Douglas F-4E "Phantom II" du Squadron 32 basé à Shahrokhi AB. Nous avons parlé longuement du cas et mis toutes les données sur la table.

Résultat :

1) Il n'existe pas d'explication de ce cas. Jafari est affirmatif. Rien dans ses connaissances aéronautiques ne peut expliquer les performances de vol (y compris le vol stationnaire) et le comportement de l'objet vu en termes de vitesse, taille et pouvoir lumineux ! En ce qui concerne un possible effet EMP, pour autant que nous sachions, rien ne peut mettre hors service momentanément seulement le panneau d'état des missiles, la communication radio et l'intercom d'un chasseur Phantom à l'intérieur d'un rayon de 25 miles et pas plus loin. L'Union Soviétique ne possédait pas d'ECMs aussi sophistiqués en ce temps.

2) Les données reccueillies visuellement, électroniquement (par le radar aéroporté AN/APQ-120 fabriqué par Westinghouse) sur les deux F-4Es impliqués ne correspondaient pas à un MiG-25 mais à quelque chose de beaucoup plus gros, équivalent à un Boeing 707 !

3) Tous les témoignages des deux équipages militaires : Premier F-4 (capitaine Azizkhani et son officier d'interception radar Lt. Shokri), et second F-4 (Major Jafari et son officier d'interception radar Lt. Damirian) sont clairs et ne peuvent être reliés à un aéronef militaire opérationnel d'aucune sorte (même maintenant). Ceci avec référence au rapport iranien officiel publié en farsi (que j'ai vu).

4) Malheureusement, toutes les archives, données techniques, photos etc.. ont été détruites durant la révolution islamique 1979-1980. Il est possible que le DoD (Department of Defense) ait des copies de tous les documents, mais elles sont probablement classifiées et enfouies quelque part...

5) La seule information vraie reliée au MiG-25 confirmée à cette époque est :
les unités de la Force Aérienne Iranienne devaient effectivement faire face à des vols de reconnaissance de MiG-25s venant de la frontière soviétique, mais aucun jet n'était capable de les intercepter (c'est la raison pour laquelle Israel acheta des F-15s quand des MiG-25s russes survolèrent son territoire en 1973).
"Last but not the least", quelques jours auparavant, le 6 septembre 1976, un pilote déserteur russe, le Lt. Viktor Bilenko, avait posé son MiG-25P (tout neuf) à Hakodate, au Japon. En 67 jours, le MiG fut démantelé et analysé par la Foreign Technology Division. Inutile de dire que chaque unité en Union Soviétique était alors en état d'alerte, et je ne pense pas qu'ils auraient pris le risque de perdre un autre "Foxbat" dans une opération fofolle de reconnaissance au-dessus de Téhéran. Non sens !

Je suis aussi pratiquement sûr que le général Jafari aurait été soulagé de savoir qu'il avait vu un MiG-25 cette nuit-là.

[fin de la traduction]

Dodgson

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Buckwild

Salut Dodgson,

Merci pour ces informations complémentaires.

J'ai trouvé une vidéo qui parle du cas :





ainsi qu'une vidéo avec Mr Jafari en personne :





Cdlt,
Buck

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Cristaline
Cas très intéressant en tout cas, du moins si les faits rapportés par la 1ère vidéo sont tout à fait exacte. Si c'est le cas, ça serait presque une preuve irréfutable de la présence des

Rosetta

avatar
Administration
Administration
DAR

Citation:

4) Malheureusement, toutes les archives, données techniques, photos etc.. ont été détruites durant la révolution islamique 1979-1980. Il est possible que le DoD (Department of Defense) ait des copies de tous les documents, mais elles sont probablement classifiées et enfouies quelque part...





On en revient tout simplement à ce que les sceptiques disent depuis le début : seule la déclassification de docs par les USA ou/et la Russie permettra de savoir et de démontrer ce qu'il s'est réellement passé ce jour-là. Avant que de telles déclassifications aient lieu, aucun ufologue ou ufosceptique n'était pas en mesure d'expliquer précisément le crash de Roswell (train de ballons Mogul) ou la mort de Mantell (poursuite d'un ballon Skyhook). Pour l'instant, nous devons nous contenter de présomptions (implication des USA dans l'affaire, couverte par Klass)

Buckwild dit quelque part que l'on détient assez de docs pour le cas de Téhéran. Cela est faux : pour le prétendu cas visuel/radar de mars 1990 lors de la vague belge, les témoignages des gendarmes au sol, les échos radar et le rapport (militaire) Lambrechts ne suffisaient pas à comprendre ce qu'il s'était réellement passé. C'est parce que Meessen a eu accès à d'autres données qu'il a pu expliquer l'origine de ce qui s'est révélé être de faux échos...

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Buckwild

Salut DAR,

Oui, je le maintiens, il y a assez de documents et d'études sur ce cas pour appuyer l'idée d'une intrusion & violation de territoire & espace aérien. Surement plus en tout cas que pour bien d'autres cas aéronautiques qui ont pourtant fait l'oeuvre d'une étude & enquête. Ce qui ne veut pas dire que des sources complémentaires ne seraient
pas les bienvenues mais il y a assez d'informations pour entamer une étude & enquête et ce fut le cas.

EDIT : Propos tenu par la DIA au sujet de ce cas :

The Defense Intelligence Agency itself called this report:
An outstanding report. This case is a classic which meets all the criteria necessary for a valid study of the UFO phenomenon...

Ceci dit, voici un nouvel élément qui ne demande qu'à être vérifié :

One of the most interesting things about this event is that it was apparently detected by a military spy satellite. This satellite, the DSP-1, was launched to warn of ballistic missile launches by detecting infrared heat sources. It was used to detect SCUD missile launches during Desert Storm. An analysis of computer printouts from DSP-1 by researchers Lee Graham and Ron Reghr, of Aero-Jet in California, shows that it definitely detected an infrared anomaly over Tehran at the time of the UFO event reported above.

Source : http://www.iiaf.net/stories/warstories/s8.html

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Dodgson

L'interprétation de l'incident de Téhéran est délicate. En particulier, il faut éviter de passer du folklore ufologique à la mythologie militariste. Il y a une école de pensée, surtout aux USA, qui prétend expliquer les cas les plus "solides" par les "Govt UFOs" (ovnis du gouvernement). Elle invoque par exemple des avions aux performances extraordinaires dont l'existence n'a jamais été prouvée, comme Aurora (qui à mon humble avis, s'il a existé, n'a jamais dépassé le stade de tests préliminaires) ou le TR-3B, qui lui est purement un mythe.

Si les rapports et témoignages relatifs à l'"ovni" de Téhéran sont exacts, et si cet "ovni" est américain, comment expliquer que les Américains aient utilisé 408 missiles anti-radar pour détruire les radars de Saddam Hussein en 2003, alors que plus d'un quart de siècle auparavant ils disposaient de dispositifs électromagnétiques embarqués quasi-magiques, capables de mettre hors d'état les dispositifs adverses à 40 km de distance ?

Les dispositifs militaires secrets US sont très généralement (sinon exclusivement) testés sur le sol américain. On peut citer Groom Lake et Tonopah Test Range pour l'USAF, China Lake pour l'US Navy. Effectuer des tests à proximité de la frontère soviétique me semblerait aberrant.

Klass était certes un bon enquêteur, mais il lui est arrivé de se tromper, et surtout il était aveuglé par un anti-soviétisme virulent, qui peut-être lui faisait refuser d'admettre une supériorité tecnnologique russe.

Toutes ces raisons m'ont amené à privilégier la thèse d'une démonstration de puissance soviétique. Mais je crains fort que cette thèse, elle non plus, ne tienne pas la route.

L'existence éventuelle de documents classifiés ne devrait pas interdire la réflexion; il se peut que des avancées dans cette réflexion conduise à une déclassification au moins partielle. Le travail de Greenwood, Fawcett et d'autres aux Etats-Unis, de Clarke, Roberts, Anthony, McGonagle en Grande-Bretagne, a permis d'obtenir pas mal d'informations.

Dodgson

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Buckwild

Salut Dodgson,

Tu disais : Les dispositifs militaires secrets US sont très généralement (sinon exclusivement) testés sur le sol américain. On peut citer Groom Lake et Tonopah Test Range pour l'USAF, China Lake pour l'US Navy. Effectuer des tests à proximité de la frontère soviétique me semblerait aberrant.

Ceux ne sont que des suppositions, ce qui peut te sembler aberrant peut avoir un sens pour les intéressés.

Remuer le spectre d'un contexte géopolitique & stratégique des plus complexes comme c'était le cas est forcément intéressant mais quelles sont les limites dans ce genre de recherches et de déductions qu'elles peuvent entraînées ? Quelle est la marge d'erreur, comment affiner la maille pour réduire cette dernière sachant que nombre de données sont invérifiables ou tout simplement tronquées à ce niveau ?

Retenir les éléments factuels et définir & classer ces derniers semble être la meilleur approche, la plus consistante car la moins spéculative. Cas complexe et à aborder pragmatiquement pour ce qu'il est, c'est à dire une intrusion dans un espace aérien X (ce qui est vérifiable). Le reste (caractéristiques "exotiques) fait partie de l'étude à mettre sur pieds et nécessite des vérifications approfondies pour celui qui veut mener à bien cette étude.

Maintenant que certains pensent qu'il n'y a pas eu d'intrusion, soit mais il faudrait avoir un minimum d'éléments ou trouver d'autres enquêtes qui sont parti dans ce sens. Est ce le cas ? Pas que je sache...EDIT : Pourquoi ? La réponse est sûrement là...

Rosetta

avatar
Administration
Administration
DAR

Aucun sceptique de ce forum n'a jamais fait appel à aucun moment à des "avions aux performances extraordinaires dont l'existence n'a jamais été prouvée" et aucun n'a jamais nié non plus une possible intrusion (c'est moi-même qui ai évoqué le premier les intrusions de Mig-25)

Personnellement, j'ai évoqué en revanche un système analogue aux dispositifs installés par les Américains sur les F-16 égyptiens (sécurité contre une utilisation éventuelle de ces chasseurs contre Israël), qui produiraient des effets semblables, s'ils étaient activés, à ce qui s'est passé à Téhéran (commandes des missiles inactivées). Rien de magique là dedans mais impossible à prouver sans déclassifications de documents militaires...

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Buckwild

J'y pense DAR, j'y pense, tu peux me croire. Mais ces dispositifs (jamming systems) ne pourraient à eux seul rendre
compte de tout ce qui s'est passé mais que partiellement...et cela resterait encore à démontrer.

Pas facile si ce n'est pas déclassifié et en ce sens tu as raison àmha. Tester certaines hypothèses dans ces conditions
peut s'avérer quasiment impossible.

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Dodgson

Citation de DAR :

"Personnellement, j'ai évoqué en revanche un système analogue aux dispositifs installés par les Américains sur les F-16 égyptiens (sécurité contre une utilisation éventuelle de ces chasseurs contre Israël), qui produiraient des effets semblables, s'ils étaient activés, à ce qui s'est passé à Téhéran (commandes des missiles inactivées"

Le problème avec cette hypothèse, c'est que les Américains (si ce sont eux les responsables de l'intrusion) pouvaient faire tranquillement les tests dans le Nevada, avant d'avoir livré les F-4 à l'Iran. Le cirque de la nuit du 18 au 19 septembre du côté de Téhéran était totalement inutile. Raison de plus d'en venir à l'hypothèse russe, mais là aussi des objections se présentent : notamment, qui leur aurait refilé l'électronique susceptible d'activer à distance le dispositif américain d'inhibition ?

Rosetta

avatar
Administration
Administration
DAR

Qui te dit que c'était un test ?

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Marius

Et rien ne dit qu'il ne s'agissait pas d'un test pour observer les réactions Irannienne (et ainsi voir où ils en étaient de la défense aérienne) ?

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Dodgson

Test ou pas test : le fait de se présenter en mode hyper-lumineux (comment ont-ils fait d'ailleurs ?) suggère un test. Un acte hostile se fait en général dans la discrétion.

Test des défenses aériennes : oui si ça vient des Russes, mais on tombe sur l'objection que les Russes ont alors dû acquérir, d'une façon ou d'une autre, les ECM américaines qui permettent d'activer à distance le système - hypothétique ! - d'inhibition de tir de missile. Cela fait beaucoup de conditionnels. Non si ça vient des Américains : ils sont à l'époque les grands alliés de l'Iran, il y a une présence militaire américaine, il y a effectivement des intrusions de MiG-25 soviétiques (voir un de mes précédents messages ), donc il y a des militaires américains sur place en train d'étudier à la fois ces intrusions et les réactions de la défense aérienne iranienne. Vraiment pas la peine d'en rajouter, au risque de se faire prendre en flagrant délit.

Bon, je suis d'accord que tout ça c'est du Kriegspiel, mais il faut bien réfléchir avant d'avancer des hypothèses.

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Buckwild

Bonjour,

J'ai fait quelques petites recherches sur le satellite DSP-1 et cet incident :

A military spy satellite also recorded this incident. The DSP-1 satellite detected an infrared anomaly during the time of this event that lasted for about an hour.

Source : http://en.wikipedia.org/wiki/1976_Tehran_UFO_incident

http://en.wikipedia.org/wiki/Defense_Support_Program
http://members.fortunecity.com/prisyura1/iran_dsp.html
http://www.ufodigest.com/shadowmag/extra/topsecret.html


Defense Support Platform

An impressive breakthrough in the confirmation of this encounter was uncovered by researchers Lee Graham and Ron Reghr of Aero-Jet in California. They confirmed that the UFO sighting over Tehran was, in fact, tracked by the United States military's DSP-1 satellite.

Some of our readers may be aware that the primary responsibility of the DSP-1 satellite is to detect the launch of ballistic missiles. This deep-space platform detects infrared heat through sensors that are mounted on the body of the satellite. ANYTHING that emits infrared heat is detected by this apparatus. It can determine different types of aircraft simply by comparing the "signature" of the infrared signals displayed by an object against an intensely complete database of all known aircraft. The DSP-1 was, as we now know, responsible for the detection of Iraqi SCUD missile launches during Operation Desert Storm.

During their investigations, Graham and Reghr have located computer print-outs from the time frame of the the Iranian UFO overflight, which show that the DSP-1 definitely detected an "anomalous object" in Iranian air space.

Computer printout revealing the anomalous event with the classified term "238 SCANS - POSSIBLE SR".

To the best of our knowledge, this is the ONLY case in history where we have confirmation of a UFO sighting by the DSP-1. The magnitude of this revelation should not be overlooked. It would be an interesting project to compare DSP-1 records to other reported anomalous sightings around the world.


Source : http://209.85.135.104/search?q=cache:ruCuemVgnuQJ:archive.anomalies.net/ind…


Je n'arrive pas à trouver le document émis par Lee Graham et Ron Reghr et vous ? (Je vais continuer)

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 19]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum