UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » L'ovni de Téhéran 1976 (+ sauvegarde de UL)

L'ovni de Téhéran 1976 (+ sauvegarde de UL)

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 17 sur 19]

Anakin82

avatar
Bonsoir,

Merci pour ta réponse fort bien étayée Gilles.
Et merci aussi à Nablator.

Néanmoins je ne suis nullement convaincu.
J'ai comme l'impression que pour chaque cas , en cherchant bien,on pourrait y trouver des circonstances,qui pour un seul cas, même multipliées par 100 et par un hasardeux concours , seraient l'explication (prosaïque/conventionnelle)la plus probable...

En même temps si on part avec ce genre d'hypothèse de départ je peux comprendre aisément la logique induite :
...comme "je" l'ai exprimé assez souvent, et de la même façon que Sébastien semble le penser également, si on avance à titre d'hypothèse que tous les cas d'OVNI résiduels ont tous une explication prosaïque/conventionnelle (non fortéenne donc) à découvrir et que c'est seulement cela qui leur donnent ce statut d'inexpliqué...

En tout cas merci pour vos réponses aurevoir

Invité


Invité
Néanmoins je ne suis nullement convaincu.
Bonsoir Anakin82,
J'ai juste rappelé que ce genre de cas pouvait s'expliquer sans invoquer Dieu, la Fée Clochette ou Chewbacca. Vous n'êtes pas d'accord ?
Qu'est-ce qui ne vous plait pas dans les explications prosaïques proposées pour chacun des épisodes de ce cas de Téhéran 1976 et/ou proposées afin d'expliquer ce cas, en général ?
J'ai comme l'impression que pour chaque cas , en cherchant bien,on pourrait y trouver des circonstances,qui pour un seul cas, même multipliées par 100 et par un hasardeux concours , seraient l'explication (prosaïque/conventionnelle)la plus probable...
Cet argument serait recevable (pour moi, hein) si on avait un seul cas OVNI démontré scientifiquement comme une manifestation ET, de Gaïa, de la Fée Clochette, ou que sais-je. Vous semblez oublier ce détail (?).
En d'autres termes, la "seule" chose qui existe entre les cas OVNI et les cas OVI est une différence de statut, à ce jour et jusqu'à preuve du contraire : statut expliqué / statut non expliqué. "Rien" de plus, ni de moins, somme toute.

Or, pour la énième fois, bien des cas ayant eu le statut non expliqué pour des raisons tout à fait légitimes (tant, par exemple, les récits présentaient un haut degré d'étrangeté), ont été ensuite expliqués. Les "ex-OVNI', les OVI, représentent de 90 à ...% de la casuistique, etc. "L'appel au résidu" ne me paraît plus un argument recevable : comme s'il n'avait jamais existé un seul cas OVNI, non expliqué sur le moment, qu'on aurait défendu bec et ongle comme "fortéen"... et qui n'aurait pourtant pas été expliqué par la suite. Or, il y en a pléthore...

De là, pourquoi supposer ou soutenir que le résidu de cas inexpliqués relèverait de phénomènes distincts d'une autre nature (càd fortéenne/extraordinaire) que ceux démontrés pourtant au sein des cas expliqués (phénomènes et stimuli de nature conventionnelle/prosaïque) ?

Cordialement,

Gilles.

nablator

avatar
Administration
Administration
Mon opinion c'est qu'il n'y a rien de convaincant dans tout ce qui a été écrit sur ce cas, que des allégations non vérifiables et de la spéculation.

Comme il n'y a pas eu d'enquête,
- pas de témoignages suffisamment précis pour être recoupés avec heures, positions et azimuts, pas de transcriptions de communications, etc.
- pas de rapport sur l'état des systèmes électriques des avions.

Le radar de Mehrabad (aéroport de Téhéran) était en panne donc pas de trace radar.

http://nabbed.unblog.fr/

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
J'ajouterai peut-être un problème avec les traductions premières (déjà signalées par ailleurs)... Soit de l’Iranien vers l'anglais...

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Jeansériel

avatar
Si je puis me permettre d'apporter ma modeste pierre à l'édifice de notre compréhension. J'ai, comme dit dans un précédent message, analysé les pistes tracées par M. Messen.
Je suis vite arrivé devant une impasse matérialisée par le fait que je ne possède pas les enregistrements radar. Donc rien à en tirer...

Relativement à la possibilité de perturber l'équipement électronique d'un avion avec un faisceau radar, cela tient de l'impossibilité de l'époque et d'aujourd'hui encore. Pour preuve tous les avions passent à toute proximité de radars que ce soit des radars (mals et mals + pour l'approche)'aide à l'atterrissage ou des radars destinés à allumer les transpondeurs ou simplement des radars de site.
De plus, si ma vieille mémoire ne me trahit pas, une bonne partie de l'électronique des Phantoms étaient composées de tubes électroniques.

Tous le système électronique des avions est soumis à des tests très poussés (cf. photo jointe)
Ce qui implique une haute immunité aux parasites et aux perturbations, pas comme les ovnis qui se sont crashés à Roswell...

Une tentative d'explication des pannes de radio et de l'acquisition, verrouillage, de cible réside peut être dans une faiblesse des batteries d'apport du système d'alimentation. Si c'est le cas une surcharge du système aura eu pour effet de déconnecter les systèmes non utiles à la survie de l'avion. Je veux dire par là, que lorsque l'énergie électrique vient à manquer, seuls les instruments essentiels et vitaux de navigation sont encore alimentés, les autres mis hors service.

nablator

avatar
Administration
Administration
Jeansériel a écrit:Une tentative d'explication des pannes de radio et de l'acquisition, verrouillage, de cible réside peut être dans une faiblesse des batteries d'apport du système d'alimentation.
C'est une idée pour la sélectivité de la panne, mais il resterait aussi à expliquer cette "faiblesse" temporaire et déterminer s'il y a le moindre rapport avec l'ovni. Le mémo du colonel Mooy mentionne une perte de communication radio pour un avion de ligne en même temps que pour le deuxième F-4 à l'approche de Mehrabad.

Phil Klass a écrit qu'il a été en contact avec des employés (anonymes) de Westinghouse et McDonnell Douglas, qui ont rejeté la faute sur le mauvais entretien des avions par les iraniens. Ca n'a pas été confirmé, et on ne peut pas accepter ce genre de déclaration anonyme. Ce n'est pas très surprenant que les Américains contactés par Klass n'ont pas immédiatement accepté la responsabilité de leur société pour les problèmes électriques éventuels (non confirmés non plus) qui ont pu exister...

Beaucoup d'autres éléments sont difficiles à évaluer, la direction par exemple. Des civils (4) du district de Shémiran, au nord de Téhéran, ont appelé le commandement de la force aérienne impériale iranienne (IIAF) à Téhéran pour signaler un objet similaire à une étoile mais beaucoup plus brillant. On ne sait pas dans quelle direction. Le général Yousefi, qui a confirmé l'observation, ne donne pas non plus de direction. Dans le mémo du Colonel Mooy, compte-rendu du débriefing par l'IIAF auquel il était invité, elle n'est pas précisée, ce n'est que dans la version "romancée" de l'incident publiée en 1978 dans l'article "Now you see it now you don't" d'un magazine interne de l'Air Force qu'il est précisé que l'objet ressemblant à une étoile a été vu au nord. Ce n'est pas une source primaire. Pirouzi, le contrôleur aérien, donne une direction nord-est dans son interview à l'Enquirer, p.87 du paquet de documents "1976 Iran Part1 MUFON Case File.pdf", et il décrit ensuite des déplacements "très très lents vers le nord" et des sauts (disparitions puis ré-apparitions) mais p. 66 il décrit des sauts successifs vers le sud ! Comme il dit que la lumière est basse sur l'horizon p. 66 et dans son estimation de distance p. 87 (6000 ft à 5 miles ça fait 13°), ça ne correspondait pas vraiment bien à Jupiter, très haut à l'est, même sans compter ses descriptions fantastiques de formes changeantes vues aux jumelles.

La direction est-nord-est suivie par le premier Phantom entre sa base de Shahrokhi à Hamadan et Téhéran est intermédiaire entre la direction nord-est de l'ovni depuis Téhéran (selon Pirouzi) et la direction de Jupiter (est), c'est l'argument de Brian Dunning selon qui le pilote a vu Jupiter là où elle se trouve (à l'est). C'est seulement une supposition. Selon le mémo du Colonel Mooy, l'avion a été dirigé vers un point à 40 NM (= 74 km) au nord de Téhéran. Selon Pirouzi, l'avion n'a changé de direction, à ses 10 heures, que lorsqu'il est arrivé au dessus de l'aéroport de Téhéran, p.68 :

An F-4 Phantom jet from the Shahrokhi airbase south, of Tehran was ordered to scramble and investigate the UFO. It was close to 1 a.m. In 15 minutes the plane was over the airport in west Tehran,

"O.K., what can I do for you?" the pilot radioed down. With the general now back on the phone and giving instructions, Pirouzi ordered the pilot to head for 10 o'clock and investigate an unidentified object flying at 12,000 feet.

The pilot reported back: "Yes, I can see it. Are you sure you don't have an aircraft there?"
La fin de cette conversation a-t-elle eu lieu après que l'avion a pris la direction du nord ? On ne sait pas, et de toute manière, selon Pirouzi, le pilote ne dit pas dans quelle direction était l'objet qu'il a repéré en visuel et radar. Il n'y a aucune direction précisée nulle part non plus pour le premier contact visuel-radar du deuxième F-4.

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
nablator a écrit:Mon opinion c'est qu'il n'y a rien de convaincant dans tout ce qui a été écrit sur ce cas, que des allégations non vérifiables et de la spéculation.
Comme il n'y a pas eu d'enquête,
- pas de témoignages suffisamment précis pour être recoupés avec heures, positions et azimuts, pas de transcriptions de communications, etc.
- pas de rapport sur l'état des systèmes électriques des avions.
Le radar de Mehrabad (aéroport de Téhéran) était en panne donc pas de trace radar.


C'est bien vrai. Finalement, on constate qu'une fois de plus, il y a un manque de données et d'informations évident, voire lacunaire, qui permettrait de valider ou d'invalider bien des pistes prosaïques.

Cela va de situer précisément l'OVNI aux "carnets d'entretien" des appareils, notamment du second...
Pourtant, ce cas est classé top 2 selon le sondage "d'experts ufologues" réalisé par Paul Kimball confused

Autrement dit, force est-il de constater que les soit-disants meilleurs cas, même soigneusement sélectionnés par les zufozessepaires manquent cruellement de données pour se prêter à des vérifications permettant de classer de tels cas comme "incontestablement" inexplicables. Ou non ! Décidément, les cas prétendument les plus solides sont assez frustrants et décevants vus sous cet angle qui consiste à vouloir vérifier bien des pistes: on ne peut pas faire grand chose à ce sujet Sad

Ce manque cruel de données empêche aussi donc de vérifier telle ou telle piste conventionnelle, qui pourrait permettre de classer un cas comme expliqué. De là et selon les UFO-sceptiques dont je suis, cela explique àmha pleinement et légitimement l'attitude qui consiste à postuler que ce serait, entre autres, ce genre de manque de données et d'informations qui ferait que certains cas demeureraient résiduels et resteraient classés comme inexpliqués, (et le resteront sans doute!), rien de plus.
Ceci est plus que largement appuyé par le fait que l'on a vu bien des cas prétendument inexpliqués (voire balancés comme inexplicables par les ufomanes) expliqués/identifiés conventionnellement, a posteriori, suite à la chance ou "le petit truc" qui manquaient afin d'expliquer le cas, d'identifier le stimulus trivial responsable, à cause aussi parfois d'une enquête bâclée ou carrément orientée, etc.
Et pourtant, il y a parfois bien des pistes, mais comment les vérifier aujourd'hui et a posteriori ?

Au total, je suis très d'accord avec toi, encore un cas, et pas des moindres, qui n'est guère convainquant, décevant et frustrant.

Gilles


Jeansériel

avatar
oups...Mon post s'est perdu...

Je disais que les problèmes rencontrés par deux appareils relativement aux communications radio peuvent très bien être dus au fading qui est très présent le soir et en fonction de conditions météos particulières et aussi en fonction d'une forte activité solaire. Le fait que ces deux appareils aient eu cet incident en même temps prêche en faveur de cette hypothèse.

Pour ce qui est d'un potentiel problème d'énergie électrique c'est aussi plausible, le tableau de bord du Fa4 montre une gestion des batteries réalisées à l'aide de nombreux switchs qui semble montrer que le problème était courant.

http://www.foinikas.org/ftp/public/FSX/IRIS%20Phantom%20Flight%20Manual.pdf

Et cette histoire de Phantom qui ont eu tour à tour des problèmes électriques et de radar...

http://acepilots.com/vietnam/ritchie.html

Le carnet de service de l'appareil doit, si l'hypothèse est bonne, mentionner un changement d'alternateur ou de batteries à une date proche de l'incident...

nablator

avatar
Administration
Administration
Pirouzi a dit qu'il avait réglé ses jumelles sur la queue d'un avion au sol (p. 87), donc assez proche, ce qui n'est pas une garantie d'avoir une image nette d'une lumière qu'il décrit comme une grosse étoile à l’œil nu, basse sur l'horizon. Les formes changeantes comme des pétales, des couleurs clignotantes peuvent très bien apparaître dans ces conditions. C'est exactement ce que je vois à travers des jumelles quand je regarde Vénus ou Jupiter.

Ensuite ça devient beaucoup plus difficile d'imaginer ce qui a bien pu se passer pendant la poursuite au dessus de Téhéran. Pirouzi et les deux pilotes décrivent des formes diverses et des manœuvres pas facilement explicables...

Je ne retrouve pas la vidéo de l'émission Sightings où l'autre pilote (pas Jafari) était interviewé. Quelqu'un l'aurait conservée ?

P.S.
Ca doit être ça, en qualité "caméscope qui filme un écran de télé" :
http://www.disclose.tv/action/viewvideo/33529/Sightings___Iran_mass_UFO_s_sightings___1976/

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
nablator a écrit:Comme il dit que la lumière est basse sur l'horizon p. 66 et dans son estimation de distance p. 87 (6000 ft à 5 miles ça fait 13°), ça ne correspondait pas vraiment bien à Jupiter, très haut à l'est, même sans compter ses descriptions fantastiques de formes changeantes vues aux jumelles.
Page 66, il estime la taille réelle de l'objet à 6 mètres, ou encore de 7 à 8 mètres sur deux mètres la page précédente (à la jumelle?)... A 6000 pieds de hauteur et 5 miles ???
Hum, faut se méfier de s(c)es estimations àmha... Non ?

nablator

avatar
Administration
Administration
Gilles F. a écrit:Hum, faut se méfier de s(c)es estimations àmha... Non ?
Justement, je ne garde que le rapport altitude estimée/distance estimée, ce qui donne un angle de 13° qui peut être effectivement observé, et qui a quelque chance d'être correct.

Supposons que des hélicoptères aient tournoyé à basse altitude dans les montagnes au nord-est de Téhéran avec leurs phares allumés pour rechercher quelque chose. Ca donnerait des apparitions/disparitions de lumières semblables à ce que Pirouzi a décrit au début. Peut-être que ça a un rapport avec l'histoire (à vérifier) de l'avion cargo qui se serait crashé quelques heures auparavant ( p. 8 ) ?

P.S.
Rien trouvé à ce sujet dans les bases de données disponibles sur le web.
http://planecrashinfo.com/1976/1976.htm
http://aviation-safety.net/database/dblist.php?Year=1976
http://www.airdisaster.com/cgi-bin/view_year.cgi?year=1976

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
Justement, je ne garde que le rapport altitude estimée/distance estimée, ce qui donne un angle de 13° qui peut être effectivement observé, et qui a quelque chance d'être correct.
Je ne comprends pas bien, Nablator. Embarassed Mais bon, suis pas très "matheux"...
Cela ne te donne que l'angle, non ? Et cet angle n'a rien à voir avec une estimation de la hauteur angulaire ou avec la hauteur angulaire tout court, non ?
De plus, et en partant du double principe suivant :
a) L'estimation de la distance réelle à soi d'un point dans le ciel et l'estimation de l'altitude réelle de ce point dans le ciel, par l'Homme, ne sont pas correctes ou fiables.
Alors tu ne peux pas déduire que l'angle calculé reflètera l'angle réel (ni la hauteur angulaire d'ailleurs) ou que celui-ci serait quant à lui correct àmha.

b) L'erreur d'estimation de la distance à soi et de l'altitude ne sont pas proportionnelles pour un même individu - ou chez l'Homme - . En d'autres termes, le principe suivant est faux : si un individu se trompe de x pour estimer la distance réelle d'un objet à soi, alors il se trompera d'autant en altitude ; De là, à partir de ces deux estimations, on obtiendra l'angle réel (reflétant lui même la hauteur angulaire).
Je ne connais en tout cas, pour ma part, aucun principe psychophysique en ce sens de la proportionnalité des erreurs d'estimation distance et hauteur. confused

==> Je ne pense pas que l'on peut déduire la hauteur angulaire ici. On a simplement qu'un angle, et dans l'absolu et ici, "toutes" les hauteurs angulaires sont possibles, suivant l’erreur d'estimation de la distance réelle et l'erreur d'estimation de l'altitude réelle par Pirouzi. Non ?


***

Ceci dit, Pirouzi dirait à un moment que la lumière était proche de l'horizon (p.66) - hormis erreur(s) de traduction du Persan à l'Anglais, argument soulevé par Patrice -. Elle était à quelle hauteur angulaire exactement, Jupiter à cette date (nuit du 18 au 19 septembre 1976) ?



Dernière édition par Gilles F. le 21.07.12 17:28, édité 1 fois

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Gilles F. a écrit:Ceci dit, Pirouzi dirait à un moment que la lumière était proche de l'horizon (p.66) - hormis erreur(s) de traduction du Persan à l'Anglais, argument soulevé par Patrice -. Elle était à quelle hauteur angulaire exactement, Jupiter à cette date (nuit du 18 au 19 septembre 1976) ?

Tout à fait, la lumière est plusieurs fois qualifiée de basse sur l'horizon.
Jupiter était vers l'Est-Sud-Est à environ 54° de hauteur. C'est plutôt très haut, et dans ces cas-là (+ de 45°) les rapports mentionnent souvent "au-dessus de la tête".

Sinon, il reste peu de candidats. Jupiter et la Lune étant les seuls astres à magnitude négative cette nuit-là, avec tiens-tiens Sirius à -1.45 de magnitude sur l'horizon E-S-E à 2° d'élévation...
Ce serait intéressant de savoir d'une part à quelle hauteur les témoins au sol ont déclaré avoir vu la lumière, et d'autre part de retrouver les azimuts, s'ils ont été signalés (EDIT:et à quelles heures).
http://img831.imageshack.us/img831/1810/starheadingnorth.jpg


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

nablator

avatar
Administration
Administration
Gilles F. a écrit:Cela ne te donne que l'angle, non ? Et cet angle n'a rien à voir avec une estimation de la hauteur angulaire ou avec la hauteur angulaire tout court, non ?
Pourquoi "rien à voir" ? Altitude / distance = sinus ou tangente de la hauteur angulaire selon qu'on mesure la distance horizontale ou l’hypoténuse, mais ça ne change presque rien pour des petits angles comme celui-là.

Pour un témoin lambda comme moi les deux estimations seront totalement fausses, donc on ne peut rien en tirer. Quand un contrôleur aérien très expérimenté, qui a l'habitude de suivre les avions en approche en connaissant la distante et l'altitude précisément, donne des estimations c'est par comparaison visuelle avec une trajectoire d'approche dont il a l'habitude. S'il connaît son taf, il ne dira pas n'importe quoi et ce sera fiable, si la lumière suit une trajectoire d'approche typique. Sinon, ce qui reste correct c'est la hauteur angulaire correspondante, qui est la même que pour un avion en approche vu au même endroit. Autrement dit, la seule valeur effectivement observable est le rapport altitude/distance, les valeurs données d'altitude et de distance ne sont que des exemples tirés de son expérience.

Ceci dit, Pirouzi dirait à un moment que la lumière était proche de l'horizon (p.66) - hormis erreur(s) de traduction du Persan à l'Anglais
Des Iraniens qui parlent anglais, ça existe. Wink Surtout quand ils sont pilote ou contrôleur aérien. D'ailleurs, de quelle traduction parle-t-on ?

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
Autrement dit, la seule valeur effectivement observable est le rapport altitude/distance, les valeurs données d'altitude et de distance ne sont que des exemples tirés de son expérience.
Je crois que je comprends mieux ce que tu voulais dire : il donnerait cette distance et cette altitude comme il les fournirait pour un avion en approche (et quand il ferait cela pour des avions, les valeurs seraient assez correctes - expérience -). De là, on pourrait calculer l'angle pour avoir la hauteur angulaire. Je n'avais pas bien compris ton raisonnement, mea culpa, car tenir cela pour "lambda", je n'étais pas "d'accord". De toute manière, "le 13°" semble être corroboré par quand il ne donne pas de valeurs numériques (en utilisant "près de l'horizon", par exemple). oki doki.

Merci Sébastien pour la voûte céleste ! (tu as mis quelle heure, minuit/une heure du matin ?)



Dernière édition par Gilles F. le 22.07.12 23:55, édité 1 fois

Sebastien

avatar
Modération
Modération
J'ai mis 0h15, le 19 septembre 1976 depuis Tehrân.


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

nablator

avatar
Administration
Administration
Sebastien a écrit:J'ai mis 0h15, le 19 septembre 1976 depuis Tehrân.
Sachant que Téhéran était en UTC+3:30h... Wink
http://www.timeanddate.com/worldclock/timezone.html?n=246&syear=1970



Dernière édition par nablator le 23.07.12 2:18, édité 1 fois

http://nabbed.unblog.fr/

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Arf! Ca faisait longtemps que j'avais pas fait l'exercice. 'Vais m'y remettre tiens...

EDIT: c'est corrigé, voir mon post plus haut bas(?). Merci Nab' Smile



Dernière édition par Sebastien le 22.07.12 23:28, édité 1 fois


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Gilles F. a écrit:Ceci dit, Pirouzi dirait à un moment que la lumière était proche de l'horizon (p.66) - hormis erreur(s) de traduction du Persan à l'Anglais, argument soulevé par Patrice -. Elle était à quelle hauteur angulaire exactement, Jupiter à cette date (nuit du 18 au 19 septembre 1976) ?

Tout à fait, la lumière est plusieurs fois qualifiée de basse sur l'horizon.
Jupiter était vers l'Est-Sud-Est le Sud-Sud-Ouest à environ 54° à 82° de hauteur. C'est plutôt très haut, et dans ces cas-là (+ de 45°) les rapports mentionnent souvent "au-dessus de la tête".

Sinon, il reste peu de candidats. Jupiter et la Lune étant les seuls astres à magnitude négative cette nuit-là, avec tiens-tiens Sirius à -1.45 de magnitude sur l'horizon E-S-E à 2° d'élévation...
Ce serait intéressant de savoir d'une part à quelle hauteur les témoins au sol ont déclaré avoir vu la lumière, et d'autre part de retrouver les azimuts, s'ils ont été signalés (EDIT:et à quelles heures).

http://img831.imageshack.us/img831/1810/starheadingnorth.jpg
http://img51.imageshack.us/img51/1810/starheadingnorth.jpg


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Sebastien a écrit:J'ai mis 0h15, le 19 septembre 1976 depuis Tehrân.
J'ai mis 3h05, le 19 septembre 1976 depuis Tehrân. 3h05 c'est pour être pile entre les deux décollages de F-4.


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

nablator

avatar
Administration
Administration
La chronologie n'est pas précise. Pirouzi date de 00:30 son appel téléphonique à l'IIAF, disant voir l'ovni au nord-est (p.88/89) et l'arrivée du premier F-4 à 01:00. C'est aussi l'heure donnée dans le mémo du Col. Mooy. Par contre ce dernier date le décollage du premier F-4 à 01:30.

J'ai installé le tout dernier Stellarium, forcé UTC dans le plugin fuseau horaire, redémarré. Il n'y a rien avec une magnitude négative au nord-est à 00:30 (21:00 UTC). Jupiter est à l'est, magnitude -2,17.



A 01:00 la Lune apparaît.

http://nabbed.unblog.fr/

Sebastien

avatar
Modération
Modération
C'est tout à fait ça Nab'. Je crois que je vais refaire un stage de Stellarium car j'ai tout oublié. Mad

En ce qui concerne cette affaire, la confusion avec un astre n'est en tous cas pas évidente.


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Je constate que vous avez avancé sur les heuresTU et sur l'état du ciel. Bravo.

Ne m'étant plus plngé dans le cas depuis longtemps,
savez-vous si les étoiles étaient visibles des témoins ?
l'un d'eux a-t-il fait mention de la lune qui se lève (repère visuel notable !), d'une planète ou grosse étoile dans la direction de l'ovni ?
Avez vous depuis des indications (officielles ou testimoniales?) sur la météo ou l'état du ciel de cette nuit là ?

Le lever de la lune (en croissant?) peut-il saturer ou géner la vision infrarouge des pilotes ?

Intéressante idée GIlles F que celle de la présence d' hélicos en recherche d'un crash antérieur dans ce secteur.
D'autant que j'ai souvenir d'un rapport qui mentionne un signal ou bipbip de balise (de détresse d'un pilote, signal d'un objet militaire aéro ou spatial tombé du ciel qui doit être récupéré ?) capté lorsque les miliaires sont retournés ensuite (en hélico ou avion) examiner la zone supposée de l'impact de l'ovni.
Cela vous dit-il quelque chose ?





Invité


Invité
marcassite a écrit:
Intéressante idée GIlles F que celle de la présence d' hélicos en recherche d'un crash antérieur dans ce secteur.
D'autant que j'ai souvenir d'un rapport qui mentionne un signal ou bipbip de balise (de détresse d'un pilote, signal d'un objet militaire aéro ou spatial tombé du ciel qui doit être récupéré ?) capté lorsque les miliaires sont retournés ensuite (en hélico ou avion) examiner la zone supposée de l'impact de l'ovni.
Cela vous dit-il quelque chose ?

Coucou,
Oui.
Gilles F. a écrit:
Le jour suivant, Jafari et son officier furent embarqués en hélicoptère afin d'aller voir là où ils pensaient que la lumière avait heurté le sol. Rien ne fut trouvé, excepté le fait qu'ils réceptionnaient un beep de transpondeur. Ils situèrent le signal comme venant des environs d'une maison, où les occupants ne savaient rien excepté qu'ils avaient entendu un bruit fort et un flash lumineux pendant la nuit.

[...]

Bipeur :
Sixièmement, il y avait le bipeur localisé par Jafari et l'équipage de l'hélicoptère le jour suivant, preuve physique apparente d'une technologie intelligente. Et cela l'était probablement. Le Colonel Mooy nota que le signal semblait venir d'un C-141 américain. Ces grands appareils de transport embarquent de tels transpondeurs désignés à être libérés en cas de crash, mais ils avaient été connus comme ayant des problèmes avec les beepers qui se trouvaient éjectés lors de simples turbulences au dessus des montagnes au nord de Téhéran.
http://ufo-scepticisme.forumactif.com/t18p375-l-ovni-de-teheran-1976-sauvegarde-de-ul#57467

Jeansériel

avatar
...En règle générale ce sont des balises ELT qui signalent la position d'un avion accidenté et non pas les transpondeurs qui ont une toute autre utilisation. Si vous pouvez avoir la confirmation qu'il s'agit bien d'une balise et non pas d'un transpondeur, je suis preneur.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 17 sur 19]

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum