UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.
Les adresses mail alternatives ne donneront plus lieu à validation de l'inscription.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » RESSOURCES SCEPTIQUES SUR LE NET » De l'efficacité de Calsky sur les anciens passages de l'ISS

De l'efficacité de Calsky sur les anciens passages de l'ISS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
"C'est à celui qui affirme quelque chose que revient la charge de la preuve"
Il y a un mois, je disais dans un autre fil qu'il était impossible de retrouver les anciens horaires de passages de satellites avec le site Heavens-Above, les données orbitales de ces derniers, servant à calculer leurs passages, évoluant sans cesse. En revanche, je disais avoir remarqué que le site Calsky conservait les anciens horaires de passages, et ce sur une période de deux ans.
De plus, le tome 2 des dossiers de Sceptic-Ovni sortira dans les semaines à venir. Il traitera de deux vagues ufologiques médiatisées au cours de l'année 2009 par le journal local (L'Union) dans les départements de l'Aisne, des Ardennes et de la Marne. Etant directement "sur place", je suis le principal rédacteur de ce dossier.
Or, pour pas mal de cas (pas tous), ma démonstration tient sur les données calculées par Calsky. N'ayant pas vraiment la place de faire toute la démonstration dans le dossier, je me propose à travers ce fil de vérifier l'efficacité du site Calsky sur les anciens passages de l'ISS.
Ce site étant public, tout à chacun pourra vérifier par soi même ce que j'avance. Smile

Principe : si Calsky est réellement efficace, on doit pouvoir retrouver sur ce site les anciens passages de l'ISS, non seulement avec des horaires précis (à quelques secondes près), mais aussi avec des azimuts précis.
Une précision de quelques secondes (dans le temps) et de quelques degrés (en azimut ou en hauteur angulaire), au bout de deux ans (l'orbite de l'ISS a énormément bougé durant ce laps de temps), serait, vous en conviendrez, un gage de qualité.

Où trouver d'anciens horaires de passages ? en fouillant un peu sur internet, j'ai trouvé un fil spécifique sur le Forum de la Conquête Spatiale, intitulé "Observation de l'ISS". Les membres du forum postent leurs observations qu'ils ont fait de l'ISS. On peut retrouver, au grè des pages, les prévisions Heavens-Above d'époque. Car si HA ne permet pas de reconstituer a posteriori les anciens passages, ce site est en revanche d'une redoutable efficacité pour les observations le jour même. Je m'en sers par exemple en soirée publique d'astronomie (Nuits des Etoiles par exemple), en disant à la foule, quelques secondes avant le phénomène calculé par HA le jour-même (que ce soit un passage de satellite ou un flash Iridium), de regarder à tel endroit, à tel moment. A chaque fois, le "miracle" a lieu. La Station Spatiale ou le flash d'un satellite Iridium apparait à l'endroit voulu, au moment prévu. Il y a d'ailleurs un petit stress avant l'évènement : de quoi aurai-je l'air si ça ne se passait pas comme prévu ? Laughing
Bref !
Il est impossible de dire que le Forum de la Conquête Spatiale n'est pas neutre, car d'une part je n'y suis pas inscrit, et d'autre part, bon nombre d'observations de l'ISS sont repertoriées avant un fameux passage de la Station du 14 juillet 2009, et qui a fait couler beaucoup d'encre sur ce forum le mois dernier... Laughing Ou alors, il aurait fallu que les membres de ce forum anticipent des mois à l'avance qu'un ufologue, sans doute en manque de reconnaissance médiatique, décide de jouer au malin au cours de l'été 2009 ! Rolling Eyes
Et puis, quel intérêt les membres de ce forum auraient à donner quelques heures à l'avance des horaires faux ?

Comme je l'ai déjà dit, un inconvénient de Calsky est qu'on ne peut pas remonter avant 2009, les anciens horaires de passages de satellites étant "conservés" pendant deux ans.
Ceci dit, sur une période de deux ans, on devrait déjà obtenir assez d'échantillons d'anciens passages de l'ISS pour tester l'efficacité de Calsky.
L'année 2009 commence à la page 15 dans le fil des observations de l'ISS sur le FCS : http://astronautique.actifforum.com/t5119p210-observation-de-l-iss
Il faut donc, à partir de cette page, relever les anciens horaires de passages, et vérifier qu'ils collent bien avec ce que nous dit Calsky aujourd'hui.

Procédure expérimentale : Une fois qu'on a un ancien horaire de passage de l'ISS assez précis sur le FCS (azimut d'arrivée, de départ, heure de culmination, et éventuellement heure de disparition dans l'ombre), il faut se rendre sur Calsky pour vérifier qu'on retrouve les mêmes données, plusieurs mois ou plusieurs années après.
Attention toutefois, il y a un paramètre à prendre en compte : Heavens-Above donne les passages dont la hauteur angulaire est strictement supérieure à 10°, alors que Calsky les donne dès que l'ISS est visible à l'horizon (0° de hauteur angulaire). Le déplacement apparent d'un satellite entre 0° et 10° de hauteur angulaire étant très lent (on peut observer le même phénomène avec les avions, qui semblent immobiles près de l'horizon), il ne faut pas hésiter à rajouter une ou deux minutes (désolé pour l'imprécision) aux levers ou couchers de l'ISS donnés par Heavens-Above.
En fait, il existe deux points précis où on peut réellement mesurer l'efficacité de Calsky : le point de culmination, qui correspond au point le plus élevé de la trajectoire du satellite sur la voûte céleste, et éventuellement le point de disparition (ou d'apparition), qui correspond au moment où le satellite entre (ou sort) du cône d'ombre terrestre. S'il n'est plus éclairé, il n'est plus visible, et évidemment, les sites de prévisions de passages de satellites en tiennent compte.

Comment calculer avec Calsky ? Une fois un ancien passage de l'ISS obtenu, il faut se rendre sur le site Calsky : http://www.calsky.com/
En haut à droite de la page d'accueil apparait une carte de la Terre. Il faut se positionner à l'endroit correspondant à l'ancien horaire obtenu sur le FCS en cliquant sur cette carte.
On a alors la page "Personalize your Calsky"
En haut à gauche, apparait une nouvelle carte, avec juste au-dessus une ligne nommée "Map Search". Tapez le nom de la ville correspondante.
Celle-ci apparait, avec une petite bulle où il est écrit "click here to use this place as observer site in Calsky". Cliquez sur "Click here".
Dans "Your Astronomical Experience", sélectionnez "Astronomer" dans le menu déroulant, puis glisser avec votre souris tout en bas de la page. Apparait une ligne verte nommée "You must press this button to accepts your inputs". Cliquez sur "GO !"
Et hop, normalement, c'est bon, le site va calculer les passages de satellites pour le lieu sélectionné. Vérifiez toutefois que l'opération a bien marché en regardant les coordonnées géographiques indiquées à côté du globe terrestre. Wink

Maintenant, vérifions par le calcul l'ancien passage donné sur le FCS. Cliquez sur "Satellites", en haut à droite de la page.
En rouge apparaissent différents menus.
On peut retrouver l'ISS de deux façons :
- soit en cliquant tout simplement sur "Internat. Space Station ISS"
- soit en cliquant sur "Satellites within interval" (attention toutefois, ce dernier menu vous donne absolument TOUS les passages de satellites sur un intervalle donné. Vous risquez d'être vite noyé sous la masse de données ! :(MRDgreen): )

Une fois votre menu choisi, régler les paramètres correspondants en haut à gauche dans "Select start of calculation :", cliquez sur "go !", et en avant Guingamp ! Very Happy
Ne reste plus qu'à faire des copies d'écran pour montrer les résultats.

Premier exemple
J'espère ne pas vous avoir trop ennuyé avec mon précédent discours. Place maintenant à la pratique.
Le premier ancien passage de l'ISS référencé est en bas de page de 16 du FCS ( http://astronautique.actifforum.com/t5119p225-observation-de-l-iss ), avec un message de fredB, datant du 16 mars 2009.


Cette image est intéressante, car elle nous montre quelques points qui pourront nous servir dans ce fil :
- le cercle rouge montre la zone de visibilité de l'ISS quand celle-ci est à 10° au-dessus de l'horizon.
- quand le trait noir montrant la trajectoire de l'ISS est complet, c'est que la Station est éclairée par le Soleil, et donc visible. Quand il est en pointillé, c'est que la Station n'est plus éclairée par le Soleil, et donc invisible.

Nous n'avons ici pas de données écrites à la seconde près, mais on peut arriver à les déduire en lisant la carte.

Exemple n°1 :
- Localisation utilisée : Mauzac
- trajectoire attendue de l'ISS : 17 mars 2009, trajectoire en gros Sud-Ouest / Nord-Est, avec arrivée à 10° Sud-Ouest vers 20h06'40'' (et donc arrivée à l'horizon Sud-Ouest vers 20h04'40''), culmination vers 20h09'30'' à la quasi-verticale (en gros 85° Nord-Nord-Ouest), et disparition dans l'ombre à une vingtaine de degrés de hauteur au Nord-Est vers 20h11'30''.
Bon, je suis désolé de ces approximations, mais on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a. Embarassed
Ceci dit, cela devrait déjà nous donner une petite idée de Calsky.
- trajectoire calculée par Calsky (fait le 24 janvier 2011) :

(dans la section "International Space Station")
et

(dans la section "Satellites intervals")

Tout ceci est intéressant, car il existe un décalage sur le même entre deux sections. Certes minimes (ici, 13 secondes), mais il existe. Nous pourrons tester dans ce fil laquelle est la plus précise. Smile
En tout cas, on retrouve bien les données calculées à l'époque sur Calsky : trajectoire Ouest-Sud-Ouest / Nord-Est, avec apparition à l'horizon Ouest-Sud-Ouest aux alentours de 20h04'30'', culmination à 83° de hauteur au Nord-Nord-Ouest vers 20h09'30'', et disparition dans l'ombre vers 20h11'30'' à 17° de hauteur au Nord-Est.
Avouons quand même que pour un premier exemple, ce n'est déjà pas si mal.
Reste maintenant à faire le test sur d'autres passages...


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Exemple n°2
En page 19 ( http://astronautique.actifforum.com/t5119p270-observation-de-l-iss ), message de Luckyfox, en date du 27 mars 2009 à 14h02.
- Localisation utilisée : Aix en Provence
- Trajectoire attendue : Nord-Ouest / Nord-Est, de 19h53 à 19h58. Malheureusement pas de hauteur angulaire donnée. Sad
On a toutefois les horaires de deux autres satellites (STS 119 et Soyuz TMA 14). Une bonne occasion pour tester le "Satellites interval"
- Trajectoire calculée par Calsky (fait le 24 janvier 2011) :

(pour la section "Satellites within interval")
et

(pour la section "International Space Station")

Tiens, ici, nous n'avons aucun décalage entre les deux sections.
Mais nous retrouvons bien une trajectoire Nord-Ouest / Nord-Est, aux heures correspondantes.
Mieux : STS 119 apparait bien une minute, comme prévu.
Je n'avais pas la place de faire apparaitre Soyuz TMA14 sur la copie d'écran, mais il apparait effectivement dans le tableau, sur une trajectoire identique à l'ISS, jusqu'à 20h21
(" Soyuz TMA14
(34669 2009-015-A)
→Ground track →Star chart Appears 20h17m15s 8.3mag az:308.3° NW horizon
Disappears 20h21m01s 3.2mag az: 18.9° NNE h:21.6°")

*Pour l'anecdote : dans le tableau "Satellites within interval", juste avant l'ISS, apparait l'étage de fusée Cosmos 1143 rocket.
Si ce dernier était effectivement en orbite à l'époque, il ne l'est en revanche plus aujourd'hui, car il est retombé dans l'atmosphère le 30 avril 2010. Quand je vous dit que Calsky conserve les anciens passages de satellites... Smile


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Exemple n°3
En page 19 ( http://astronautique.actifforum.com/t5119p270-observation-de-l-iss ), message de fredB en date du 27 mars 2009, à 17h26.


- Localisation : Mauzac
- trajectoire attendue : 29 mars 2009, en gros Nord-Ouest / Sud-Est, avec arrivée à 10° Nord-Ouest vers 21h47'15'' (et donc arrivée à l'horizon Nord-Ouest vers 21h45'15''), culmination à environ 80/85° de hauteur au Sud-Sud-Ouest vers 21h50'20'', et entrée dans l'ombre vers 21h50'40'' aux alentours de 70/75° de hauteur au Sud-Est.
- trajectoire calculée par Calsky (fait le 24 janvier 2011) :

(pour la section "International Space Station")
et

(pour la section "Satellites within interval")

Et bien encore une fois, on retombe bien sur nos pattes, avec une différence de 1 seconde entre les deux sections. Trajectoire et horaires cohérents.
En fait, je me suis trompé sur la hauteur de disparition, mais c'est difficile de la juger sur une simple carte. L'horaire correspond tout à fait (21h50'49'' ou 51'')


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Exemple n°4
En page 20 ( http://astronautique.actifforum.com/t5119p285-observation-de-l-iss ), message de Jeep, en date du 28 mars 2009, à 20h46.
- localisation : en Charente (mais je n'ai pas la ville Sad ). Je prendrai donc Angoulême, préfecture de ce département, et géographiquement centrée.
- trajectoire attendue de l'ISS : 27 mars 2009, Nord-Ouest / Est-Nord-Est, avec "apparition" à 10° de hauteur au Nord-Ouest à 19h53'12'' (et donc apparition à l'horizon vers 19h51'12''), culmination à 30°N à 19h55'50'', et "disparition" à 10° de hauteur Est-Nord-Est à 19h58'31''
On a en prime la carte du ciel de ce passage :


On peut même tester la trajectoire de Cosmos 1143 rocket.
"Cosmos 1143 Rocket 3.2 19:53:29 10° N 19:56:12 41° ENE 19:58:51 10° SSE"


- trajectoire de l'ISS calculée par Calsky (fait le 24 janvier 2011) :
URL=http://img41.imageshack.us/i/iss270309ter.jpg/][/URL]
(section "International Space Station")
et
URL=http://img266.imageshack.us/i/iss270309qua.jpg/][/URL]
(section "Satellites within interval")

Pas de décalage pour l'ISS entre les deux sections. Décalage de 3 secondes avec l'horaire attendu, mais il faut rappeler que la localisation exacte n'est pas connue.
Trajectoires et horaires carrément cohérents ! cheers

Déjà 4 exemples, et à chaque fois, on retrouve bien les anciens horaires donnés ! Very Happy

Ha oui, j'oubliais la carte du ciel donnée par Calsky :


Un sacré air de famille avec la carte donnée par Heavens-Above, n'est-ce-pas ? 8)
Près de deux ans plus tard, être capable de retrouver exactement la même carte, c'est soit un immense coup de bol, soit que le site de Calsky est d'une redoutable efficacité...


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Message intéressant en page 21 ( http://astronautique.actifforum.com/t5119p300-observation-de-l-iss ), de la part d'un Invité, en date du 29 mars 2009, à 11h04 :
"Vous pouvez également utiliser Calsky, à la rubrique tracking/identification, qui permet de faire des recherches assez poussées (passé et futur)."

Bon, ça ne trouve rien, mais... Smile

Sur ce, Exemple n°5
Message de Sidjay, en date du 20 avril 2009, à 18h20.
Nous avons toute une série de passages sur Paris, pour les 10 jours suivants. Les prévisions sur HA ayant tendance à se dégrader au fur et à mesure du temps (10 jours, c'est beaucoup), nous pouvons nous contenter du passage du 23 avril, pour voir.

- localisation utilisée : Paris
- trajectoire attendue : trajectoire Sud-Sud-Ouest / Est, avec "apparition" à 10° Sud-Sud-Ouest à 5h52'06'', culmination à 23° Sud-Est à 5h54'31'', et "disparition" à 10° Est à 5h56'58''
- trajectoire calculée par Calsky (fait le 24 janvier 2011) :

(section "International Space Station")
et

(section "Satellites within interval")

Mince alors, ça colle encore parfaitement ! :(MRDgreen):


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Exemples n°6 et 7
En page 26 ( http://astronautique.actifforum.com/t5119p375-observation-de-l-iss ), message de gst, en date du 19 juillet 2009 à 17h03.
Message très intéressant, puisque nous disposons de deux horaires de passages, le deuxième étant plus précis, puisque nous avons un horaire pour l'ISS à 0° de hauteur angulaire (Heavens-Above est tout à fait capable de calculer un tel paramètre, mais il faut se rendre dans les détails du passage en question).

Localisation utilisée : Liège
Premier passage :
- trajectoire attendue : 19 juillet 2009, Ouest / Est, "apparition" à 10° Ouest à 21h36'55'', culmination à 74° Nord à 21h36'55'', et "disparition" à 10° Est à 21h39'51''
- trajectoire calculée sur Calsky (fait le 24 janvier 2011) :

(dans la section "International Space Station")
et

(dans la section "Satellite within interval")

Il existe ici un décalage assez important entre les deux sections (près d'une minute d'écart). La section "Satellite within interval" colle parfaitement avec les prévisions Heavens-Above d'époque.

On va pouvoir trancher avec le passage suivant :
- trajectoire attendue : apparition à 0° à 23h07'11'' (azimut 285°), arrivée à 10° Ouest à 23h09'14'' (quand je vous disais qu'il fallait rajouter deux minutes ! Smile ), culmination à 42° Sud-Sud-Ouest (azimut 202°) à 23h12'07'', et disparition dans l'ombre à 23h13'39'' à 21° Sud-Est (azimut 21°)
- trajectoire calculée sur Calsky (fait le 24 janvier 2011).
Pour la section "International Space Station", nous l'avons déjà ci-dessus.
Maintenant, voilà pour la section "Satellite within interval"


Il existe un petit décalage de quelques secondes et degrés avec ce qui avait été prévu à l'époque sur Heavens-Above, mais dans l'ensemble, la section "Satellite within interval" colle parfaitement. Imperfection de Calsky, ou de Heavens-Above (les données orbitales dataient du 17 juillet, soit deux jours avant) ?
Il va nous falloir d'autres exemples, mais avouons que nous retombons toujours sur nos pattes. Si Calsky n'est pas parfaitement précis, il n'est quand même loin de la vérité. Smile


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Exemple n°8
En page 29 ( http://astronautique.actifforum.com/t5119p420-observation-de-l-iss ), message de BeWaRe, en date du 11 septembre 2009 à 17h22.
Très intéressant, car nous avons une copie d'écran de Calsky d'époque ! Very Happy


La localisation est a priori à Nantes.

Une bonne occasion de tester la section "Satellites within interval", près d'un an et demie après.
Je me suis mis en mode "astronomer", et donc j'ai plus de passages de satellites que BeWaRe : il était certainement en mode "hobby".
Ma copie d'écran étant trop grande, je l'ai scindé en deux : passages des résidus de la fusée du HTV 1, et passages navette/ISS

et


Maintenant, on peut faire une comparaison pour plusieurs objets. La première colonne représente ce qui était prévu à l'époque, la deuxième montre ce qu'on peut voir aujourd'hui sur le site (calcul fait le 25 janvier 2011)
Object B (qui était le dernier étage de la fusée H-2B ayant servi à lancer le HTV-1 le jour même)
- Apparition : horizon 242,2° (Ouest-Sud-Ouest) à 21h44'15'' / horizon 241,0° (Ouest-Sud-Ouest) à 21h44'06''
- Culmination : 83,1° à l'azimut 153,8° (Sud-Sud-Est) à 21h48'08'' / 77,5° à l'azimut 153,3° (Sud-Sud-Est) à 21h48'00''
- Disparition : 49,2° à l'azimut 72,0° (Est-Nord-Est) à 21h48'36'' / 43,9° à l'azimut 76,0° (Est-Nord-Est) à 21h48'33''
Arrow petit décalage dans l'espace et dans le temps, mais il faut noter que les données de cet étage de fusée ne sont pas connues avec précision (la fusée a été lancé le jour même, à 17h01 TU, soit 19h01 heure de Paris). Il existait une imprécision de 7 secondes ("time uncertainty of about 7 seconds", qui est aujourd'hui de 37 secondes. 30 secondes de marge en un an et demie, ce n'est pas si mal, et cela explique parfaitement le décalage constaté ! Smile

Object A (en fait, le HTV-1)
- apparition : horizon 242,7° (Ouest-Sud-Ouest) à 21h44'29'' / horizon 241,3° (Ouest-Sud-Ouest) à 21h43'41''
- culmination : 86,2° à l'azimut 153,8° (Sud-Sud-Est) à 21h48'36'' / 80,2° à l'azimut 153,3° (Sud-Sud-Est) à 21h47'51''
- disparition : 33,9° à l'azimut 67,1° (Est-Nord-Est) à 21h49'22'' / 33,2° à l'azimut 70,3° (Est-Nord-Est) à 21h48'45''
On constate à peu près le même décalage que précédemment, peut-être dû aux même imprécisions.

Cosmos 1470 (n'apparait pas sur ma copie d'écran, mais je vous invite à vérifier par vous même sur Calsky Wink )
- apparition : horizon 195,0° (Sud-Sud-Ouest) à 21h42'53'' / horizon 193,8° (Sud-Sud-Ouest) à 21h42'52''
- culmination : 65,0° à l'azimut 280,9° (Ouest) à 21h49'10'' / 68,6° à l'azimut 280,6° à 21h49'10''
- disparition : horizon 7,2° (Nord) à 21h55'32'' / horizon 7,6° à 21h55'33''
Mis à part un petit décalage angulaire (au plus, 3,6°), les horaires sont carrément cohérents ! Very Happy

Yaogan 1 LM Rocket
- apparition : 23,2° à l'azimut 132,6° (Sud-Est) à 21h50'49'' / 22,3° à l'azimut 131,1° (Sud-Est) à 21h50'49''
- culmination : 45,3° à l'azimut 71,7° (Est-Nord-Est) à 21h52'56'' / 43,2° à l'azimut 71,4° (Est-Nord-Est) à 21h52'59''
- disparition : horizon 353,1° (Nord) à 21h58'43'' / horizon 353,5° (Nord) à 21h58'45''
Même si ça ne colle pas parfaitement (décalage de 2° en angle et de deux secondes dans le temps), il faut bien avouer que c'est toujours bien cohérent. Smile

Cosmos 1508 rocket
- apparition : horizon 351,5° (Nord) à 21h47'12'' / horizon 351,9° (Nord) à 21h47'11'' (c'est quasi de la précision d'horlogerie à ce niveau là ! Shocked )
- culmination : 84,1° à l'azimut 81,7° (Est) à 21h53'34'' / 80,7° à l'azimut 81,5° (Est) à 21h53'32''
- disparition : 5,9° à l'azimut 171,1° (Sud) à 21h59'46'' / 5,7° à l'azimut 169,9° (Sud) à 21h59'46''
Vraiment pas mal du tout ! Very Happy

Resurs 1-4 rocket
- apparition : 7,4° à l'azimut 162,0° (Sud-Sud-Est) à 21h49'24'' / 7,2° à l'azimut 160,9° (Sud-Sud-Est) à 21h49'24''
- culmination : 85,1° à l'azimut 74,4° (Est-Nord-Est) à 21h55'12'' / 82,3° à l'azimut 74,1° (Est-Nord-Est) à 21h55'15''
- disparition : horizon 347,1° (Nord-Nord-Ouest) à 22h02'52'' / horizon 347,3° (Nord-Nord-Ouest) à 22h02'55''
C'est pas 100% parfait, mais ça mérite déjà la mention "très bien" ! 8)

STS 128 Space Shuttle
- apparition : horizon 248,9° (Ouest-Sud-Ouest) à 21h53'40'' / horizon 247,9° (Ouest-Sud-Ouest) à 21h53'35''
- culmination : 72,1° à l'azimut 337,0° (Nord-Nord-Ouest) à 21h58'18'' / 75,8° à l'azimut 336,6° (Nord-Nord-Ouest) à 21h58'13''
- disparition : 33,9° à l'azimut 54,1° (Nord-Est) à 21h59'18'' / 32,4° à l'azimut 57,1° (Est-Nord-Est) à 21h59'17''
Encore un petit décalage, mais on retombe quand très bien sur les prévisions d'époque.

ISS
- apparition : horizon 249,8° (Ouest-Sud-Ouest) à 21h56'10'' / horizon 248,8° (Ouest-Sud-Ouest) à 21h56'05''
- culmination : 70,3° à l'azimut 337,5° (Nord-Nord-Ouest) à 22h01'02'' / 73,6° à l'azimut 337,0° (Nord-Nord-Ouest) à 22h00'57''
- disparition : 32,1° à l'azimut 54,0° (Nord-Est) à 22h02'10'' / 30,5° à l'azimut 56,7° à 22h02'10''
Toujours un petit décalage, mais décidément, on retombe toujours sur nos pattes.

Avec cette série de passages de satellites, il est de plus en plus évident que Calsky est d'une efficacité redoutable. Ou alors on a à chaque fois un énorme coup de bol. Ce n'est pas à 100% précis, mais la marge d'erreur est minime (décalage de quelques degrés en angle, et de quelques secondes dans le temps).
A noter toutefois qu'il y a une imprécision quant à la localisation exacte pour cette série de passages. J'ai pris Nantes par défaut sur Calsky, mais il est possible que BeWaRe ait sélectionné un endroit très proche de Nantes (pas le centre-ville, mais un quartier ou une commune périphérique).

Bref, il va nous falloir d'autres exemples ! Very Happy


EDIT : on peut ici faire une presque-application ufologique de l'observation de BeWaRe, décrite ent date du 10 septembre 2009 à 22h17.
Arrow "donc je suis sortit 5-10 min avant le passage de l'iss et le d'un coup je vois pas un... pas deux... mais 3 ou 4 points lumineux se suivre les uns après les autres et le dernier brillait plus fort (mag -1 a peut près...) sur le coup je savais pas quoi penser tellement c'était inhabituel de voir ca... et après j'ai penser a HTV qui a décoller ce soir... avec tout les éléments disloqués... est ce que avec un gros gros coup de chance ca pourait etre ca ?! en tout cas j'ai jamais vu un truc pareille !!!!"
Bien vu d'avoir pensé au lancement du HTV, car effectivement, on voit bien sur Calsky le passage successifs de 4 pièces liées au lancement (HTV, dernier étage de la fusée H-2B, plus deux débris), le tout 10 minutes avant le passage de l'ISS, comme décrit par BeWaRe.

Mais ce n'est pas tout : le membre seb, à 22h34, dit : "superbe passage ce soir avec le petit point blanc de la navette qui est passé à peine 2 minutes avant l'iss."
Et effectivement, il y a un écart de deux minutes entre la navette et l'ISS !

Magique, non ? What a Face


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Exemple n°9
En page 30 ( http://astronautique.actifforum.com/t5119p435-observation-de-l-iss ), message de Sidjay, en date du 8 novembre 2009, à 14h36.

Nous avons ici un tableau de prévisions à 10 jours, calculé a priori pour Paris :


Vérifions juste pour le 8 novembre :

(pour la section "International Space Station")
et

(pour la section "Satellites within interval")

Encore une fois, parfaitement cohérent ! Very Happy


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
En page 31 ( http://astronautique.actifforum.com/t5119p450-observation-de-l-iss ), je n'ai pas vraiment d'exemple détaillé d'ancien passage à relever, mais je voudrais m'attarder sur deux remarques faites pas des membres du forum.

Arrow En date du 13 novembre 2009 à 22h36, Astro-notes écrit ceci :
"Pour ce passage, elle était visible sous la couche nuageuse !

Non, je ne galège pas, il y avait sur Porticcio une fine couche de stratus couvrant presque la totalité du ciel. Pas d'étoile, ni de Lune ; mais à l'heure
elle est arrivée sur mon horizon Nord Ouest, un court moment hors nuage, histoire de confirmer que c'était bien l'ISS ; puis oh miracle elle est passée sur
la fine couche et j'ai vu sa lueur diffuse se déplacer sur sa route. Un moment magique pour moi, et c'est la première fois que je vois ça !

Entre nous il faut qu'elle en renvoie de la lumière pour faire un coup pareil.
"
J'ai déjà observé le même phénomène, et j'en parle d'ailleurs brièvement dans le futur dossier.
Si la luminosité de l'ISS arrive à traverser une fine couche nuageuse, c'est dire si l'ISS est sacrément brillante. 8)

Arrow dans un autre registre, en date du 13 novembre 2009 à 18h53, spacemen1969 dit : "Superbe passage il y a 20 minutes à la verticale de Dugny... Ciel dégagé, visibilité maximale, luminosité intense. Près de 3 minutes...

Mais j'étais à la sortie de l'école pour ma fille, alors petite vidéo très rapide avec le portable (les gens se demandaient bien ce que je regardais comme cela ) et petit montage à la va-vite avec le téléphone
"
Le tout accompagné d'une vidéo où l'ISS apparait clairement.

En gros, spacemen1969 a réussit très facilement à filmer l'ISS sur son téléphone portable.
C'est dommage que M6 ne vérifie pas les propos affirmées dans certains de ses reportages, car un mois plus tard, dans un numéro du magazine 100% Mag, nous pouvions entendre un ufologue privé des Ardennes dire texto à propos de l'ISS : "Faites une photo avec votre portable, y a rien. Y a rien. Et là, il y a quelque chose. Donc, tout laisse penser qu'il ne s'agit pas de l'ISS" Suspect

Nous avons pourtant là la preuve du contraire ! Ou alors, il faudrait imaginer qu'un malicieux OVNI se soit glissé en temps et en heure pile devant l'ISS, histoire de tromper un membre du Forum de la Conquête Spatiale qui connaissait à l'avance l'heure de passage de l'ISS ce soir-là... Il faudrait alors expliquer pourquoi ce même membre n'ait rien remarqué d'étrange avec l'ISS lors de ce passage (genre elle aurait due être plus brillante que d'habitude).
Ha, ces OVNI mimétiques... :(MRDgreen):

Vous pouvez vérifier les propos de l'ufologue privé des Ardennes en tapant "OVNI 100% Mag" sur Youtube.

Passage de l'ISS à Dugny ce soir là :


Qui vérifie bien les dires de spacemen1969
- "superbe passage il y a 20 minutes" : le post a été publié à 18h53, l'ISS est passée aux alentours de 18h29, les 20 minutes sont donc respectées. Smile
- "à la verticale de Dugny" : bon, l'ISS n'est pas passée au zénith, mais avec une hauteur angulaire de 65,3°, il fallait quand même bien lever la tête pour la voir passer.
- "Ciel dégagé, visibilité maximale, luminosité intense" : la météo, ce n'est pas du ressort de Calsky. Mais pour ce qui est de la visibilité maximale et de la luminosité intense, le site donne une magnitude de -4,4, c'est-à-dire comparable à l'éclat de Vénus, troisième astre le plus brillant du ciel !
- "Près de 3 minutes..." : en fait, le passage a duré 6 minutes, mais il est possible que spacemen1969 n'ait pas repéré l'ISS tout de suite (présence d'un bâtiment, occupation diverse, etc)


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Allez, Exemple n°10
En page 34, ( http://astronautique.actifforum.com/t5119p495-observation-de-l-iss ), message de d'ICTINOS, en date du 25 novembre 2009 à 10h20.
Raaah, le filou, il a masqué le nom de sa ville ! Laughing Bon, vu l'emplacement, ça doit être Marseille ou sa proche région. Mais avec cette incertitude, ne vous étonnez pas si les données de Calsky ne collent pas parfaitement. Wink



- Trajectoire attendue : Ouest-Nord-Ouest / Sud-Est, avec arrivée à l'horizon Ouest-Nord-Ouest aux alentours de 18h09'32'' (puisqu'arrivée à 10° de hauteur à 18h11'32''), culmination à 89° de hauteur au Sud-Ouest à 18h14'25'', et disparition à 14° de hauteur au Sud-Est à 18h16'48''.
D'après les messages qui suivent, on doit même s'attendre à voir la navette spatiale juste derrière dans la section "Satellites within interval" Smile

C'est parti !
Voici pour la section "International Space Station" :


et pour la section "Satellites within interval" :


Et bien malgré l'imprécision de départ, je dis "Bingo !". A noter toutefois une imprécision de 13 secondes, l'ISS étant censée disparaitre à 18h16'48''.
Le décalage de 4 secondes entre l'ISS et la navette est cohérent avec ce qui est rapporté sur le FCS : "difficile a distinguer le trait de la navette...( juste au dessus de celui de l'iss dans la continuité... pour ceux qui ont l'oeil...) ils étaient pile poil sur la même trajectoire encore..."

-----------------------------------------
EDIT : et bien en fait, la localisation n'est pas à Marseille, mais à Aix-en-Provence, comme on l'apprend en page 36.
Voici donc une capture d'écran adéquate :



Dernière édition par Bob Rekin le 25.01.11 19:35, édité 1 fois


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Exemple n°11
On continue avec ICTINOS, en page 35 ( http://astronautique.actifforum.com/t5119p510-observation-de-l-iss ), avec un message en date du 26 novembre 2009, à 12h34.
Nouveau tableau, certainement pour le même endroit que précédemment (Marseille ?)



- Section "International Space Station" :


et section "Satellites within interval" (avec en prime le passage de la navette, dont nous disposons de la prévision d'époque) :


Incroyable ! On retrouve encore parfaitement les trajectoires de l'ISS et de la navette, avec toutefois un décalage de 7 secondes pour l'ISS et de 14 secondes pour la navette. Laughing Plus d'un an après, c'est déjà pas si mal, non ?

-----------------------------------------------
EDIT : pareil que précédemment, voici une capture d'écran pour Aix-en-Provence



Dernière édition par Bob Rekin le 25.01.11 19:44, édité 1 fois


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

nablator


Administration
Administration
Bob Rekin a écrit:Plus d'un an après, c'est déjà pas si mal, non ?
Si ça se trouve les nouvelles valeurs sont plus précises que les anciennes. C'est toujours plus précis quand les paramètres orbitaux sont établis après coup plutôt qu'extrapolés.

http://nabbed.unblog.fr/

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
nablator a écrit:
Bob Rekin a écrit:Plus d'un an après, c'est déjà pas si mal, non ?
Si ça se trouve les nouvelles valeurs sont plus précises que les anciennes. C'est toujours plus précis quand les paramètres orbitaux sont établis après coup plutôt qu'extrapolés.
J'y ai songé, en particulier pour les satellites espions américains, dont les TLE ne sont pas rendus publics, mais calculés grâce aux observations acharnées d'amateurs à travers le monde.
Mais qu'ils soient établis après coup ou extrapolés, il faut reconnaitre que la différence n'est pas énorme à chaque fois : tout au plus quelques degrés et une poignée de secondes. Avec à chaque fois des trajectoires cohérentes. C'est déjà rudement mieux que ce qu'on peut obtenir avec Heavens-Above, où les résultats changent au fur et à mesure des mises à jour des TLE.

Après relecture du FCS, je viens de me rendre d'une petite erreur dans mes deux exemples précédents : ICTINOS n'est pas situé à Marseille, mais à Aix-en-Provence !
Je vais refaire des captures d'écrans adéquates de ce pas ! Wink


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Exemple n°12
Page 36, on continue avec ICTINOS, en date du 18 décembre 2009 à 23h47, qui donne un tableau de prévisions à 10 jours.


Intéressons nous au passage du 18 décembre, qui doit être calculé ici "après coup" par Heavens Above (message posté à 23h47, alors que le passage a eu lieu le matin même, aux alentours de 6h15).

Trajectoire attendue : Nord-Nord-Est vers Nord-Est, avec apparition à 6h15'29'' à 14° de hauteur au Nord-Nord-Est, et disparition à l'horizon Nord-Est vers 6h18'29'' (puisque passage sous la barre des 10° de hauteur angulaire à 6h16'29'').

Que dit Calsky ?
Section "International Space Station" :


et "Satellites within interval" :


Détail amusant : il existe ici un décalage de 10 secondes entre l'ISS et POISK, qui n'est autre... qu'un des modules de l'ISS, amarré un mois plus tôt (plus exactement le 12 novembre. Source : http://en.wikipedia.org/wiki/POISK )
Il existe donc bien une imprécision de Calsky quant aux prévisions a posteriori, qu'il va falloir chiffrer. J'aurai tendance à dire que la marge d'erreur de Calsky est de 10/15 secondes, ce qui serait tout de même très satisfaisant. Smile


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Exemple n°13 (haaaaa, ça porte malheur ! affraid )

En page 37 ( http://astronautique.actifforum.com/t5119p540-observation-de-l-iss ), message de Main engine start, en date du 16 février 2010 à 19h47.
Nous disposons d'un tableau de prévision à 10 jours pour Savigny-le-Temple (à proximité de Melun) !
[img]https://i66.servimg.com/u/f66/12/86/53/64/fofo_i10.jpg[:img]

Le tableau ayant été édité le 16 au soir, on peut tester Calsky sur les deux passages du 16 au matin, mais également sur les deux passages du 17.
Quatre tests en un ! cheers

D'abord les passages du 16 février au matin.
- Section "International Space Station" :

- Section "Satellites within interval" :
1er passage

2ème passage


Fichtre ! Encore une fois, Calsky se montre d'une précision redoutable (et n'oubliant pas une petite marge d'erreur)

Passons aux passages du 17 février.
- Section "International Space Station"

- Section "Satellites within interval"
1er passage

2ème passage


Non mais c'est dingue ça !
Quels que soient la date et le lieu qu'on utilise, on retrouve systématiquement, avec une marge d'erreur plus qu'acceptable, les trajectoires et les horaires des anciens passages de l'ISS (mais également des autres satellites).
Mais qu'elle est donc l'astuce de Calsky ?
Je pourrai multiplier les exemples de tests, avec toujours d'aussi bons résultats. Mais il est peut-être temps de révéler le "truc" qu'utilise Calsky. Vous allez voir, c'est à la fois tout bête, mais ô combien précieux. Very Happy

Rendez-vous au post suivant... Wink


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

nablator


Administration
Administration
Bob Rekin a écrit:
Mais qu'elle est donc l'astuce de Calsky ?
Ben euh... ils archivent les paramètres orbitaux ?
Ignorantement vôtre,
Nab the n00b.

http://nabbed.unblog.fr/

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Bravo Nablator ! C'est exactement ça. Very Happy

La réponse en images.
Quand on sélectionne par exemple la section "International Space Station", on n'a pas qu'un tableau nous montrant les horaires de passages
On a également tout un petit speech sur l'orbite de l'ISS.

Voici par exemple ce qu'on obtient en sélectionnant la date du 16 février 2010 à 5h00 :


Pour le 17 février 2010 à 5h00 :


Ou pour le 26 janvier 2011 à 5h00 :


Regardez bien les lignes "orbit :" et "ages elements :". Surprise ! Les chiffres ont évolués, alors que les copies d'écran ont été faites à quelques minutes d'intervalle (cf l'horloge en bas à droite).
Les paramètres orbitaux d'époque sont donc conservés par Calsky ! Et appliqués lors des calculs a posteriori !
Very Happy
Voilà pourquoi on retrouve systématiquement horaires et trajectoires, et ce, jusqu'à deux ans plus tard.

Avec ces quelques copies d'écran, qui peut mettre en doute du sérieux de Calsky ? Very Happy
Bref, je pense pouvoir dire que Calsky peut s'avérer un excellent outil ufologique, dans le cas d'une méprise avec un satellite artificiel. En tenant compte bien entendu d'une petite marge d'erreur, tout à fait acceptable : un décalage de quelques secondes et degrés, pour un passage de satellite, qui dure au minimum 5 bonnes minutes, c'est vraiment très peu, n'est-ce-pas ? Wink


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Bon, maintenant qu'il est clair que Calsky est un outil de confiance, on va pouvoir faire quelques applications ufologiques. Laughing

Mais d'abord, revenons à la page 33 du fil "Observation de l'ISS" du FCS : http://astronautique.actifforum.com/t5119p480-observation-de-l-iss
En date du 19 novembre 2009 à 19h00, spacemen1969 poste deux vidéos du premier passage de l'ISS ce soir là, qui a eu lieu aux alentours de 17h32.
Fait intéressant, son post indique qu'il y a eu deux passages ce soir là, puisqu'il rajoute "Le passage de 19h07 sera-t-il aussi beau ?". Le futur et l'heure du post indiquent que ce deuxième passage n'a pas encore eu lieu, mais qu'il ne va pas tarder.
Vu que le post a été écrit entre les deux passages, on peut raisonnablement penser que les heures données sont exactes. Smile

Coup d'oeil sur Calsky :


C'est agaçant, hein, de toujours retrouver les bons horaires ? What a Face

spacemen1969 n'est pas le seul à avoir vu ces passages. Comme on peut le voir, d'autres membres du FCS également : Sidjay et Main engin start. Ce dernier a d'ailleurs posté une photo très intéressante, puisqu'elle montre un tracé de l'ISS dans le ciel (photo longue pose) sur laquelle nous voyons l'entrée de l'ISS dans l'ombre de la Terre.
En effet, regardez bien la copie d'écran ci-dessus, qui nous montre que l'ISS est entrée dans le cône terrestre (et donc a disparu) à 19h08'37'' à 46° de hauteur au Nord-Ouest. N'oubliez pas de tenir compte de la marge d'incertitude du site. On peut même voir que cette disparation n'est pas brutale, mais progressive. La trajectoire de l'ISS forme d'abord un beau trait blanc, bien marqué, qui s'estompe de plus en plus au fur et à mesure qu'il monte. Et si vous avez déjà observé les passages de l'ISS, vous avez certainement dû vous en rendre compte : quand elle disparait, la Station Spatiale ne le fait pas brutalement, mais s'estompe, s'évanouit, baisse de luminosité en une petite dizaine de secondes.
Arrow Notez le, car ça aura son importance dans quelques posts. Wink
Revenons au post de Main engine start : il indique "Le passage de 19h09 du 19/11 :", ce qui, à quelques secondes près, est confirmé par ce que nous dit Calsky. Smile

Le premier passage de ce soir là, aux alentours de 17h32, n'a pas été observé que par des membres du FCS. Je peux par exemple vous en citer 4, à une petite centaine de km au Nord-Est de Paris : mes parents, mon oncle... et moi !
Instant 3615 Mylife : ce jour-là, mon oncle était venu chez mes parents (chez qui j'habite) vers 17h00. Histoire de nous apporter les journaux (L'Union) de la semaine, et aussi pour voir comment avançait le petit sujet qu'il m'avait demandé de préparer pour sa fête de retraite, qui a eut lieu le dimanche qui suivait. Comme il faisait beau et que l'ISS s'apprêtait à passer, nous sommes tous les 4 sortis dehors pour regarder le passage, qui a effectivement eu lieu. Smile

Bref ! Nous avons déjà 6 témoins volontaires (j'entend par là des témoins sachant par avance que l'ISS allait passer à cette heure là) pour ce premier passage : spacemen1969, Sidjay, ma famille et moi-même. Il y en a certainement eu d'autres.
Et des témoins involontaires aussi. Au moins un, qui a donné lieu à une sacrée observation ufologique. C'est ce que nous verrons dans le post suivant.

En attendant, vu que je suis un vil et fourbe sceptique, je n'ai pas pu m'empêcher de faire une copie d'écran de la première vidéo de spacemen1969 :


Cet aspect de boule blanche sur fond bleu a un sacré air de famille avec le fameux OVNI d'Aiglemont du 14 juillet 2009 (cf d'autres fils de ce forum). Vous savez, cette fameuse histoire où l'ISS était censée être invisible à 22h46. Sauf qu'avec Calsky (objet central de ce fil), il ne fait aucun doute qu'elle était carrément visible au moment de l'observation. C'est ballot, hein ? :(MRDgreen):
Histoire de comparer : http://www.lunion.presse.fr/article/faits-divers/ardennes-le-temoin-est-un-ufologue-averti-il-a-vu-un-ovni-dans-le-ciel-daiglemo
Un OVNI qui ressemble bougrement à l'ISS, au moment où cette dernière passe dans le ciel, sur la trajectoire indiquée par le témoin... Mais que cela peut-il bien être ? scratch What a Face


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
L'OVNI de Logny-Bogny (19 novembre 2009)

Autant pour les PAN du GEIPAN, je me plains sans cesse du manque d'informations dûs aux caviardages (alors que, rappelons-le, "le GEIPAN communique tout" ! :(MRDgreen): ), autant pour ce cas, nous avons une belle couverture médiatique ! Very Happy
Mais avant d'y venir, laisser moi prendre une couleur rouge, des cornes de boucs et une queue fourchue (Hum... N'ayez pas l'esprit mal placé... Wink ). Non pas pour chanter "Oui oui oui, je suis Belzebuth !" (horreur ! affraid ), mais pour dire ceci :
"Homme au blanco, je te mauuuuuuuuuudiiiiiiiis !" Twisted Evil

Kof ! Kof !

Bon. Je reprends mon aspect normal, ça ne me réussit pas de me changer en créature démoniaque. Laughing

Revenons à des choses plus sérieuses.
Comme je le disais, le cas de Logny-Bogny est bien médiatisé :
Article dans L'Union : http://www.lunion.presse.fr/article/autres-actus/observations-tous-azimuts
Article sur le blog d'un ufologue privé : http://jeanluclemaire.fr/blog2/?p=149
Article sur le post.fr : http://www.lepost.fr/article/2009/11/30/1817206_ovnis-pres-de-reims-il-se-passe-quelque-chose.html
Article sur La Semaine des Ardennes : http://www.lasemainedesardennes.fr/L39OVNI-survolait-Charleville-Mezieres,1.media?a=403
Ce dernier article étant complété... d'une interview vidéo du témoin ! Very Happy

Et ce n'est pas tout : le cas est évoqué dans un reportage du magazine 100% Mag du 11 décembre 2009 sur M6. Je n'ai pas le reportage sous la main, mais vous pouvez aisément le visualiser à tapant "Ovni 100% Mag" sur les moteurs de recherches de Dailymotion ou Youtube par exemple. Smile
4 articles papiers et deux interviews vidéos : on doit sûrement pouvoir faire quelque chose avec ce cas. Smile

Résumé du cas d'après ce qu'on apprend dans les médias
Le 19 novembre 2009, "à 17h34", un habitant de Logny-Bogny voit un point lumineux se déplace lentement de l'Ouest vers l'Est. L'interview vidéo de la Semaine des Ardennes est d'ailleurs plus précise, puisque le témoin dit que l'OVNI "provenait de Liart et se diriger vers Charleville-Mézières". C'est effectiment une trajectoire Ouest/Est.
Mieux, au cours de son interview, le témoin reconstitue la trajectoire apparente de l'OVNI. Il place l'Ouest à sa gauche, l'Est à sa droite : au cours de sa trajectoire, l'OVNI était donc visible dans la portion Nord du ciel. Et au vu des gestes du témoin, l'OVNI a dû passer en gros à mi-hauteur par rapport à l'horizon, donc vers 45 ou 50° de hauteur angulaire (en prenant en compte les imprécisions).

Nous venons de voir dans le post précédent que l'ISS, qui n'est pas sans rappeler l'aspect de l'OVNI vu à Logny-Bogny (boule lumineuse), était justement visible à Dugny (près de Paris) entre 17h29 et 17h37. Rappelons que l'heure donnée pour l'OVNI de Logny-Bogny est 17h34 !
Mais Dugny n'est pas Logny-Bogny, aussi, regardons si l'ISS était visible ce soir là dans les Ardennes :


Ha ! Et bien oui, effectivement, l'ISS était visible, et même carrément sur la trajectoire de l'OVNI décrite par le témoin. De l'Ouest (Liart) vers l'Est-Nord-Est ("sur le Nord de Charleville-Mézières"). Le tout en culminant à 17h34 à 57° de hauteur au-dessus de l'horizon... Nord ! What a Face
Magnitude estimée de -4,2, ce qui correspond à l'éclat de Vénus ces jours-ci. Bref, à 17h34, qui est l'horaire donné dans L'Union, pour qui regardait le ciel depuis Logny-Bogny, la Station Spatiale Internationale était immanquable.

Je laisse aux soins du lecteur de trouver l'identité plus que probable de cet OVNI. Smile

Qu'un simple particulier ne reconnaisse pas l'ISS en train de passer devant lui est parfaitement normal : tout le monde ne connait pas forcément le ciel, et mon expérience d'animateur d'astronomie me montre qu'à chaque fois que je dis au public "Ca vous dirait de voir passer un satellite ?", il m'est quasi-systématiquement répondu "Au télescope ?". "Non, non, à l'oeil nu !". Et de voir qu'à chaque fois, quelques personnes sont étonnées : "Ha bon, c'est possible ? Suspect "
(à ce sujet : il y a deux semaines, le club d'astronomie dont je fais partie a tenu son assemblée générale en compagnie du maire de Soissons. Alors que nous évoquions la soirée des feux de la St-Jean, à laquelle nous avions participés, le maire s'est tourné vers moi et m'a dit "Oui ! Il y a eu un superbe passage de la Station Spatiale, je m'en souviens. Merci à vous de me l'avoir montré !" Very Happy )
Que des journaux relayent l'information, sans vérifier au préalable s'il y a une piste explicative possible : c'est normal et acceptable.
Ce qui l'est un peu moins, c'est la manière dont ce cas est mystifié... Evil or Very Mad

Car relisez bien l'article de L'Union : "Cette observation pourrait correspondre au passage de la station spatiale internationale ISS « mais ça coince car les photos prises par le témoin avec son portable sont contradictoires avec la description de l'ISS », estime M. L. (l'un des clichés, de faible qualité, montre un rectangle bleuté)."
Sur le papier, c'est facile de nous dire que les clichés sont de faible qualité, encore faut-il en avoir un aperçu visuel.
C'est possible grâce à l'article de la Semaine des Ardennes et à l'émission de M6 ! Very Happy
Et faites le, parce que sur aucune d'entre elle, je n'arrive à voir ce fameux "rectangle bleuté" dont il est question (mis à part l'écran lui-même du portable, mais j'ose espérer que le journaliste qui a écrit ça est plus malin que ça).
On peut déjà noter une erreur d'interprétation : l'hypothèse ISS est rejetée car les photos prises avec le portable "sont contradictoires avec la description de l'ISS". Rappelons que le même article, dans la même phrase, dit que l'un des clichés est de faible qualité. Comment conclure avec si peu de données ? Suspect
Et "de faible qualité", c'est le cas : sur l'article de La Semaine des Ardennes, en bas de page, nous pouvons voir une photo de l'écran du portable... vu avec une loupe ! Sur lequel on ne voit rien, ou alors une grosse tachouille qui peut être n'importe quoi (reflet notamment). Le reportage de M6 nous confirme le fait : "malheureusement, c'était de nuit et avec un téléphone portable standard. Difficile donc de se faire une idée, même à la loupe".
Le reportage de M6 a au moins l'avantage de nous montrer l'aspect de l'OVNI vu sur le téléphone :

Merci Youtube !
Tache bleutée légèrement allongée. De là à dire qu'il s'agit d'un "rectangle"... Mouais, bof !
Bref : conclure ici que l'aspect des photos est contradictoire avec l'aspect de l'ISS est plus que présomptieux.

Mais ce n'est pas tout. Car devant les caméras de M6, notre ufologue privé des Ardennes se lâche carrément !
"S'il n'y avait pas eu les photos, j'aurai dit à ce monsieur : « vous avez vu la station ISS". Et oui, c'est normal, puisque l'ISS était justement visible au moment de l'observation ! Sauf que ça, il ne le précise malheureusement pas dans le reportage... Wink En tout cas, les propos de l'ufologue privé montrent que ce passage d'OVNI ressemble fortement à un passage d'ISS.
Il rajoute ceci : "L'ISS, c'est une étoile qui bouge, on verrait un petit point.". Ben euh... C'est pas justement un petit point qu'on voit sur le portable (à l'aide d'une loupe) ? Suspect
Avant de finir en apothéose : "Faites une photo avec votre portable, y a rien. Y a rien. Et là, il y a quelque chose. Donc, tout laisse penser qu'il ne s'agit pas de l'ISS". Hein ?!! affraid Shocked Outre le fait qu'il vient de dire juste avant que l'ISS apparaitrait sous la forme d'un petit point (mais parle-t-il de vu avec un téléphone portable ?), dire que l'ISS ne peux pas être vue avec un téléphone portable est faux, archi-faux ! Bon, certes, peut-être pas tous les portables, mais la chose est possible, comme nous l'avons vu quelques posts plus haut. J'ai moi-même filmé l'ISS avec mon téléphone portable en décembre 2009, où elle apparait clairement... sous la forme d'un petit point. Quand je saurai transférer des vidéos de mon téléphone vers un ordinateur, ça sera le pied ! Laughing
Rajoutons que sur le téléphone du témoin, même s'il y a quelque chose, il n'y a presque rien à voir. Bref, l'ufologue se contredit presque sur ce coup.
En tout cas, c'est encore une fois une belle erreur que de dire que l'ISS ne peut pas apparaitre sur un écran de téléphone portable. Ce problème a d'ailleurs déjà été débattu sur Ufofu : http://www.ufofu.org/article/un-reportage-sur-les-ovnis-dans-100-mag-sur-m6/

En conclusion : l'ISS passait en date, heure, lieu et trajectoire de l'OVNI. Et les seuls éléments apparemment contradictoires avancés sont faux. Pourquoi défendre à tout prix l'hypothèse "OVNI" pour ce cas ? Suspect Histoire d'entretenir le mystère ou un ego surdimensionné ?


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
On a déjà évoqué sur le forum le cas d'Aiglemont du 14 juillet 2009.
Mais saviez-vous que presque un an jour pour jour, au même endroit, le même témoin a revu un OVNI ? Non ?
Et bien lisez ceci : http://www.lunion.presse.fr/article/autres-actus/phenomenes-inexpliques-dans-le-ciel-jean-michel-ligeron-fixe-un-objet-lumineux

Note au passage : le témoin, qui est censé donner des horaires d'une grande précision (dixit Christian Comtesse), a certainement dû égarer sa montre depuis, car s'il nous donnait des horaires précis à la minute près en 2009, un an plus tard, nous devons nous contenter d'une approximation d'horaire : "vers 23 heures". Histoire de brouiller les pistes ? Rolling Eyes

Des propos bizarres pour un expert
Reprenons les propos que tient le témoin dans l'article : "L'objet insolite que j'ai observé pendant environ 8 minutes avait une dimension de deux fois le diamètre apparent à celui de Venus, sachant que la pleine Lune mesure 5 millimètres, soit le diamètre d'un comprimé d'aspirine vu à 0,57 mètre de l'œil. Sa forme était composite avec la présence de plusieurs sources lumineuses blanchâtres. On aurait dit qu'il était muni de plusieurs phares qui lui donnaient cette apparence, tantôt circulaire, tantôt allongée, selon l'angle de vue. Son angle azimutal était d'environ 30° d'arc. L'objet s'est déplacé sans bruit, du nord-ouest vers le sud-est, puis il a disparu de ma vue en se fondant dans l'atmosphère, au-dessus du Bois de l'Ecuyer, en direction de Sedan ".
Et le témoin n'est pas n'importe qui, puisque comme le dit le journal, il s'intéresse aux ovnis depuis 35 ans, et qu'il a écrit un livre sur le sujet. C'est qu'il doit s'y connaitre !
Mouais... Enfin, d'après ce qu'il dit, il y a de quoi se poser la question.
- "avait une dimension de deux fois le diamètre apparent à celui de Venus" : vache ! Ca ne manque pas de précision, mais notre expert aurait pu prendre un autre astre de référence pour son diamètre apparent. Parce que pour mesurer le diamètre apparent de Vénus, il faudrait déjà pouvoir résoudre l'image de cette planète (genre voir une belle boule, avec des bords bien nets). Et à l'oeil nu, c'est vraiment pas gagné : l'éclat de Vénus est tel qu'on ne voit pas une boule avec des bords bien nets (comme la Lune par exemple), mais un gros point lumineux éblouissant. Comment faire dans ce cas pour mesurer le diamètre apparent à l'oeil nu ? Suspect
Je l'ai déjà évoqué pour un PAN du GEIPAN, c'est en théorie possible, à condition d'avoir une excellente vue ET que Vénus soit dans une phase de croissant très mince, avec un diamètre apparent proche d'une minute d'arc (limite de résolution de l'oeil humain). Ce qui était loin d'être le cas en ce 8 juillet 2010 au soir, où Vénus avait un diamètre de 16,0'' (un quart de minute d'arc), et une phase éclairée à 68% (gibbeuse).
- "sachant que la pleine Lune mesure 5 millimètres, soit le diamètre d'un comprimé d'aspirine vu à 0,57 mètre de l'œil." Hum ! C'est marrant, mais en astronomie, quand on parle du diamètre apparent d'un astre, on parle plutôt en degrés, minutes et secondes d'arc. Etrange de voir un spécialiste des ovnis, avec 35 ans d'expérience, parler d'un diamètre apparent de la Lune exprimé en millimètres... Suspect Et puis surtout, que nous apprend cette mesure ? Rien, absolument rien !
Relisez la phrase ! L'OVNI a deux fois le diamètre apparent de Vénus, sachant que la Lune mesure 5 mm. Oui mais Vénus ? Combien mesure-t-elle dans ce cas ?
Effectuons un petit calcul. Le diamètre apparent de la Lune est de 30' d'arc (un demi-degré). Si 30' = 5 mm, un mm représente 6' d'arc. Ou inversement, une minute d'arc représente 0,1666...mm. Le 8 juillet 2010, Vénus, nous l'avons vu, avait un diamètre apparent de 16''. Arrondissons ça à un quart de minute, vu que tout ça est mesure à l'oeil nu (donc à la louche). Si une minute d'arc représente 0,1666...mm, alors le diamètre apparent de Vénus ce soir là était de 0,041666..mm. Soit 0,08333...mm pour l'OVNI. Allez, soyons beaux joueurs, et arrondissons à 0,1 mm. 0,1 mm, un dixième de millimètre donc, à bout de bras ! Ha bah la vache, c'est plus des yeux qu'il a, c'est des microscopes ! :(MRDgreen):
Pourquoi je prends le diamètre de Vénus de ce jour là ? Ben parce qu'elle était visible au moment de l'observation, basse sur l'horizon Ouest.
Ou alors, ce serait considéré l'éclat visuel de Vénus comme étant son diamètre apparent. Non, je n'ose croire à une erreur pareille de la part d'un spécialiste des ovnis depuis 35 ans... Smile
- "Sa forme était composite avec la présence de plusieurs sources lumineuses blanchâtres. On aurait dit qu'il était muni de plusieurs phares qui lui donnaient cette apparence, tantôt circulaire, tantôt allongée, selon l'angle de vue." OK ! Donc, mon hypothèse de microscope à la place des yeux tient la route, car rappelons le, le diamètre apparent de l'OVNI est proche de 0,1 mm, vu à 57 cm de distance, et que le témoin arrive à y voir une forme composite "avec la présence de plusieurs sources lumineuses blanchâtres". :(MRDgreen): :(MRDgreen): :(MRDgreen):
- "Son angle azimutal était d'environ 30° d'arc" : ha bah tiens, le témoin repasse à une unité de mesure angulaire plus conforme. On se demande pourquoi il ne l'a pas utilisé avant... Rolling Eyes Et euh, c'est quoi un angle azimutal ? Réponse glânée sur internet ( http://aftopo.org/FR/LEXIQUE/Grandeurs-mesurables-7-11 ) : "ANGLE AZIMUTAL OU ANGLE HORIZONTAL (l.m.) Angle dièdre mesuré dans le SENS DIRECT TOPOGRAPHIQUE -1,1-formé par les deux demi-plans contenant chacun la VERTICALE du point de station et une DIRECTION visée.
Symb : À ou a"
Euh... Je n'ai personnellement rien compris à cette définition, mais ça doit vouloir dire quelque chose. Si quelqu'un veut bien éclairer ma lanterne ? Wink

Il faut attendre la fin de la description pour avoir une description de la trajectoire apparente de l'OVNI :
"L'objet s'est déplacé sans bruit, du nord-ouest vers le sud-est, puis il a disparu de ma vue en se fondant dans l'atmosphère, au-dessus du Bois de l'Ecuyer, en direction de Sedan"
L'article évoque la piste de l'ISS, apparemment rejetée puisqu'en début de texte, l'objet est considéré comme "phénomène inexpliqué". Mais bon, avec le cas de l'année précédente, on est prévenu sur la qualité du témoin...

Que nous dit Calsky ?


C'est troublant, mais l'ISS passait ce soir là, au moment de l'observation ("vers 23 heures"), avec une trajectoire qui ressemble beaucoup à ce qui est décrit dans l'article !
- "L'objet s'est déplacé sans bruit" : aux dernières nouvelles, l'ISS est parfaitement silencieuse ("dans l'espace, personne ne vous entendra crier !" Laughing
- "du nord-ouest vers le sud-est" : ha bah là on est en est vraiment pas loin, avec une trajectoire Ouest-Nord-Ouest / Sud-Est
- "puis il a disparu de ma vue en se fondant dans l'atmosphère, au-dessus du Bois de l'Ecuyer, en direction de Sedan" : ça tombe bien, parce que ce soir là, l'ISS disparaissait dans l'ombre de la Terre en cours de route. A 13° de hauteur, à l'azimut 143°, à 23h02. Au fait, qu'est ce qu'on trouve à 143° d'azimut ? Le Bois de l'Ecuyer, bien entendu ! What a Face
Nous avons vu deux posts plus haut que quand l'ISS rentre dans l'ombre de la Terre, elle ne disparait pas d'un coup, mais s'estompe, s'évanouit... se fond dans l'atmosphère. Mince alors, ce n'est pas ce que fait justement l'OVNI ? :(joker):

Se moquerait-on du lecteur ?
Le témoin est loin d'être un idiot, puisqu'il connait l'existence de Heavens-Above, site de prévisions de passages de satellites. C'est dire si cet OVNI ressemble à un satellite artificiel, sinon, pourquoi regarder sur Heavens-Above ? What a Face

La description de ce qu'on y voit est correcte : "Dans le document qu'il nous a adressé, on constate qu'il y a un cercle qui met en évidence la région, cercle dans lequel le satellite est au moins 10° au-dessus de l'horizon.
Il y a aussi un trait noir qui matérialise la trajectoire sur laquelle le satellite est éclairé par le soleil, et une partie en pointillés, celle où la station ISS est invisible dans l'ombre de la Terre."

Là où le témoin ne manque pas de toupet, c'est qu'il ne parvient pas à identifier l'OVNI comme étant l'ISS.
Il a pourtant la carte sous les yeux.
Et à l'époque de la publication de l'article, je me suis empressé de faire des copies d'écran d'Heavens-Above. Voici ce que ça donnait :
http://img340.imageshack.us/i/aiglemont2010a.gif/
http://img338.imageshack.us/i/aiglemont2010c.jpg/

Comme ce qu'on voit sur la photo de l'article. Et également sur Calsky.
Se moquerait-on par hasard des lecteurs de L'Union ? Rolling Eyes

Décidément, il y a quelque chose qui ne tourne pas très rond dans le monde de l'ufologie française...


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

nablator


Administration
Administration
Bob Rekin a écrit:Euh... Je n'ai personnellement rien compris à cette définition, mais ça doit vouloir dire quelque chose. Si quelqu'un veut bien éclairer ma lanterne ?
C'est pourtant clair ! Smile

C'est un angle mesuré dans le plan horizontal, quoi... comme un azimut. What a Face

Le sens direct topographique c'est le sens des aiguilles d'une montre.

http://nabbed.unblog.fr/

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Merci Nab'. Wink
Ce qui nous donnerait une trajectoire inclinée de 30° par rapport à l'horizon ?
Hihi, ça tombe bien, Calsky nous dit que l'ISS a culminé à 37° de hauteur lors de ce passage. Smile

Bon, sinon, vous voulez voir des photos de cet OVNI ? Après tout, l'article de presse nous apprend que l'ufologue a pu réaliser une cinquantaine de photos !
Et bien, ne perdez pas votre temps à les chercher ces photos, elles ne sont pas publiées. On peut essayer de s'en faire une idée sur la photo de l'article, avec les carrés noirs où trainent des taches blanches... Je sais pas pourquoi, mais je sens qu'on a encore de la photo de top qualité ! Laughing Sont-ce vraiment les photos de l'OVNI ?
Et bien apparemment, oui, puisque l'article précité de L'Union est accompagné d'un second, avec un titre qui va vous couper le squeele (coucou aux nanardeurs ).
http://www.lunion.presse.fr/article/autres-actus/ovnis-les-extraterrestres-colonisent-la-region
Et oui, mesdames et messieurs, quelques personnes à Reims ou dans les Ardennes voient des lumières bizarres dans le ciel, ce qui permet au journal de conclure le plus sérieusement du monde que "les extraterrestres colonisent la région" ! Rien que ça ! :(MRDgreen): :(MRDgreen): :(MRDgreen):
Remarquez, je les comprends : le siège central du journal L'Union est situé à Reims, en pleine zone 51... Euh pardon, en plein département 51. Rolling Eyes

Tout ça pour dire que nous pouvons y voir une photo de ce fameux OVNI. Sur laquelle on ne voit pas grand chose, à part qu'elle n'est pas de très bonne qualité. Ha, les flous artistiques ! Laughing C'est dommage que l'appareil photo de l'ufologue soit moins précis que ses yeux, car rappelons, à l'oeil nu il est capable de voir des détails sur un objet de 0,1 mm vu à 57 cm de distance ! :(MRDgreen):
On apprend que la photo est prise à "23h08", ce qui est un peu en dehors du créneau de passage de l'ISS. Mais l'appareil photo de l'ufologue est-il correctement mis à l'heure ? Et puis après tout, la légende de la photo, ce n'est que du texte ajouté par la suite. On peut y écrire ce qu'on veut. Comme par exemple changer l'heure de quelques minutes, histoire de brouiller les pistes et pouvoir contrer un vil sceptique. On pourra s'étonner du fait que l'ufologue dispose de l'heure de passage de l'OVNI grace à son appareil photo, mais ne donne qu'un horaire approximatif dans le journal ("vers 23 heures").

En tout cas, si vous voulez une belle photo, bien nette, du passage de l'ISS ce soir-là, rendez vous ici : http://astronautique.actifforum.com/t5119p645-observation-de-l-iss , avec le post de Main engine start, en date du 9 juillet 2010 à 21h18, où il est écrit "Le passage de 23h du 8 juillet :"


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum