UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.
Les adresses mail alternatives ne donneront plus lieu à validation de l'inscription.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » RESSOURCES SCEPTIQUES SUR LE NET » Balado: "365 Days of Astronomy"

Balado: "365 Days of Astronomy"

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

PhD Smith


Modération
Modération
Venom a écrit: et quelle serait prétendument la différence entre ça et un fringe researcher? Un fringe researcher est par définition un researcher qui à un intérêt dans les fringe subjects.

Non, un "fringe researcher" est un scientifique qui joue dans la série "Fringe", comme Walter Bishop ou mieux Robert Langdon

http://en.wikipedia.org/wiki/Walter_Bishop_%28Fringe%29

http://en.wikipedia.org/wiki/Robert_Langdon

Havard, la fac de Boston qui fait dans la science parallèle Wink

nablator


Administration
Administration
Venom a écrit:Pour revenir à un point évoqué plus haut, à propos du fait qu'ayant un statut social bas (étant un immigré, parlant mal la langue française, etc.), cela l'aurait motivé pour faire une blague à sa femme, je suis quelque peu troublé que Nablator considère l'idée comme stupide.
Ce n'est pas stupide, c'est possible, comme beaucoup d'autres choses.

EDIT : "possible" dans le sens où deux faits apparemment sans rapport peuvent être liés pour des raisons pas évidentes du tout. Ce qui est dommage, c'est d'en parler : ça tombe comme un cheveu sur la soupe.



Dernière édition par nablator le 27.04.11 9:29, édité 1 fois

http://nabbed.unblog.fr/

Venom


Membre d'honneur
Membre d'honneur
PhD Smith a écrit:Non, un "fringe researcher" est un scientifique qui joue dans la série "Fringe", comme Walter Bishop ou mieux Robert Langdon

http://en.wikipedia.org/wiki/Walter_Bishop_%28Fringe%29

http://en.wikipedia.org/wiki/Robert_Langdon

Havard, la fac de Boston qui fait dans la science parallèle Wink

MDR C'était Caroline Watt, de la chaire de parpasychologie d'Édimbourg, qui disait récemment sur Twitter (si mes souvenirs sont bons) qu'elle cherchait une vache pour son labo (clin d'oeil à Fringe bien entendu). Razz

http://scepticismescientifique.blogspot.com/

PhD Smith


Modération
Modération
Venom a écrit:

MDR C'était Caroline Watt, de la chaire de parpasychologie d'Édimbourg, qui disait récemment sur Twitter (si mes souvenirs sont bons) qu'elle cherchait une vache pour son labo (clin d'oeil à Fringe bien entendu). Razz

C'est un aveu ! elle a cherché ses enfants dans un univers paralèlle What a Face

Venom


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Pour ceux qui ne visitent pas spontanément mon blog:

"Quand simplifier amène à trop simplier: Retour sur Trans-en-Provence"

http://scepticismescientifique.blogspot.com/

hal9000


Modération
Modération
And of course, those analysis made by Michel Bounias, who was a fringe researcher in ufology and other similar subjects, are not valid. Those traces were just made by cars or trucks parking in the garden.
Personnellement ça n'est pas le fait de dire que Bounias était un chercheur marginal qui me dérange, mais le fait d'affirmer péremptoirement et sans aucune discussion ni référence que "bien sûr, ses analyses ne sont pas valides". Etant donné que ce sont précisément ces analyses qui ont fait la réputation du cas, ça méritait un minimum de développement... Et il est vrai que ces analyses ont été beaucoup discréditées par les sceptiques, mais justement je crois que ces critiques sont très excessives. Les analyses de Bounias mettent en évidence, de façon très convaincante, une anomalie biochimique décroissant depuis le centre de la trace. Il est par ailleurs tout à fait clair que la trace en question a été faite par un véhicule bien terrien, mais la coïncidence est là et ne peut pas être balayée aussi facilement.
J'avais proposé il y a quelques années une alternative mettant en cause Velasco plutôt que Bounias :
http://univers-ovni.com/sepra/trans/trans_fraude.html
Je n'étais peut-être pas très objectif à l'époque, mais je crois toujours que l'idée mériterait d'être approfondie...
Je n'ai en tout cas trouvé aucune raison de mettre en doute le sérieux de Michel Bounias, même si son étude qui était sa première (et pratiquement dernière !) incursion dans le domaine était criticable sur de nombreux points...


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

Dossiers de S.O


Administration
Administration
Hall
Et il est vrai que ces analyses ont été beaucoup discréditées par les sceptiques, mais justement je crois que ces critiques sont très excessives

Pas si certain que cela. En revanche c'est surtout ce que les tenants-croyants veulent faire croire a en lire les propos sur différent blogs et forums. Le dernier exemple en date impliquait un mensonge qui disait qu'Eric maillot avait critiqué Bounias après sa mort ! Ce qui est faux bien entendu, avec un peu de recherche les personnes qui ont dit cela et ceux qui ont repris les propos auraient eu une autre réponse.
Nous ne pouvons rien contre les imbéciles et encore moins contre ceux (imbéciles aussi) qui les reprennent pour argent comptant.

Concernant Bounias, page 41 du doument SERPAN (à lire pour ceux qui veulent en savoir plus et sur le cas et sur les analyses de Bounias) nous apprnons que dés 1984 plusieurs personnes ufologues s'étonnèrent des "étrangetés" figurant dans la note technique n° 16 du Gepan et au sein de l'INRA.
Un professeur d'une université de belgique, phytopatologue, travaillant dans un laboratoire de cytologie végétale émis de nombreuses critiques qua,nt aux analyses de Bounias et surtout sur la méthodologie.

Concernant Bounias, à savoir : "Le Pr Bounias a préparé son doctorat au Commissariat à l'Energie Atomique. Il entre à l'Institut National de la recherche Agronomique en tant que directeur de recherche. Professeur associé aux universités d'Avignon et de belgrade. Il est auteur de 170 publications".
Après vérifications, il est bon de savoir que sur ces 170 publications peu traitent des végétaux et infimes sont celles relatives à l'identification des traumatismes végétaux !

Il s'oriente ensuite de plus en plus vers la biophysique théorique et publie trois ouvrages :
- L'analyses biochimique quantitative par nanochromatolographie en couche mince (ed. Masson - 1983)
- La création de la vie : de la matière à l'esprit ed. du Rocher 1990.
- Les chaines de Dieu ou si Dieu avait créé le monde, ed. P Lebaud 1990.

Plus ?

Marius


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Les petits gris je les aimes avec de l'ail et du persil, accompagné d'un bon verre de blanc !

"Avec une ou deux bouteilles de rosé, nous arrivons à apprendre des choses"  un aveu qui en dit long sur la façon de procéder  en ufologie de la part d'un conférencier.
http://ufo-scepticisme.forumactif.com

hal9000


Modération
Modération
Marius a écrit:
Concernant Bounias, page 41 du doument SERPAN (à lire pour ceux qui veulent en savoir plus et sur le cas et sur les analyses de Bounias) nous apprnons que dés 1984 plusieurs personnes ufologues s'étonnèrent des "étrangetés" figurant dans la note technique n° 16 du Gepan et au sein de l'INRA.
Un professeur d'une université de belgique, phytopatologue, travaillant dans un laboratoire de cytologie végétale émis de nombreuses critiques qua,nt aux analyses de Bounias et surtout sur la méthodologie.

Concernant Bounias, à savoir : "Le Pr Bounias a préparé son doctorat au Commissariat à l'Energie Atomique. Il entre à l'Institut National de la recherche Agronomique en tant que directeur de recherche. Professeur associé aux universités d'Avignon et de belgrade. Il est auteur de 170 publications".
Après vérifications, il est bon de savoir que sur ces 170 publications peu traitent des végétaux et infimes sont celles relatives à l'identification des traumatismes végétaux !

Je n'ai pas sous la main la critique du phytopathyologue belge, mais il est un peu gênant qu'il ait tenu à rester anonyme, et il me semble qu'il introduisait sa critique en disant en gros qu'il avait un peu cherché la petite bête mais que c'était ce qu'on lui avait demandé ! Il me semble aussi que ses critiques portaient essentiellement sur la méthodologie (et elles étaient en grande partie fondées, je ne dis pas le contraire, mais elles ne remettaient pas complètement en cause les conclusions de Bounias), et pas sur les causes possibles des effets constatés, qui relevaient justement de sa spécialité !

Pour le reste, j'avais eu une discussion assez animée avec Eric Maillot sur la liste Aleph, dont les archives ne sont plus disponibles (et je les ai malheureusement égarées... Si quelqu'un les a ça m'intéresse), et je maintiens que les analyses de Bounias montrent bien, avec un niveau d'évidence élevé, un effet décroissant avec la distance.


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

Dossiers de S.O


Administration
Administration
Bonsoir hall,

J'y reviendrai alors, sans soucis.
En attendant sur cela :
je maintiens que les analyses de Bounias montrent bien, avec un niveau d'évidence élevé, un effet décroissant avec la distance.


je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de sceptiques pour dire l'inverse. Même le scientifique nettement plus calé que Bounias sur le point qui nous interpelle, ne dit pas l'inverse, c'est dire...
C'est la conclusion qui n'est, à mes yeux, pas juste.
Ceux qui pensent voir dans ce résultat (à discuter tout de même, mais sur son importance) un élément en faveur de l'att. d'un engin tel que décrit par R Nicolai oublie très vite cette histoire avérée de planche... Wink

A bientôt alors.

Patrice

PS- Concernant l'anonymat du scientifique, Bounias connaissait parfaitement son identité. En outre le document SERPAN (que je re-conseille à ceux qui veulent vraiment connaitre les tenants- et - aboutissants de l'affaire) publie deux courriers on ne peut plus explicites. Sauf à fermer les yeux, l'anonymat n'est plus aussi gênant finalement... Wink



Dernière édition par Marius le 03.05.11 18:24, édité 1 fois


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Les petits gris je les aimes avec de l'ail et du persil, accompagné d'un bon verre de blanc !

"Avec une ou deux bouteilles de rosé, nous arrivons à apprendre des choses"  un aveu qui en dit long sur la façon de procéder  en ufologie de la part d'un conférencier.
http://ufo-scepticisme.forumactif.com

marcassite


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Rapido :
-le professeur en question qui a critiqué les travaux de Bounias se nomme Auquières.
Bounias n'avait pas daigné répondre à son confrère... Il a juste tenté de faire une expé tardive (et méthodologiquement peu rigoureuse!) sur le pHsol/ciment pour essayer de contrer une partie de la critique d'Auquières.
-Bounias avait eu connaissance de mes critiques et de celles de la SERPAN. Il n'y a pas répondu de son vivant et ça dérange certains tenants actuels qui mentent donc...
- Bounias était plus axé sur la glycémie des abeilles que sur les analyses végétales avant TRans.
- Bounias a fait un travail d'analyse des composants des végétaux techniquement correct (malgré un appareillage +/- défectueux selon son rapport). L'ennui est que la méthodo de prélèvement était très mauvaise et que l'interprétation l'était tout autant !
-Les marges d'erreur sur les mesures des pigments, non présentées dans la N.T GEPAN, sont importantes et je doute qu'elles aient été prises en compte...
-Qu'il y ait eu un léger effet X lié à la distance, c'est très possible (même sans considérer E1, échantillon central mais hors norme!). Le CISU en avait fait la démonstration. Cet effet n'a nul besoin de micro-ondes pour s'expliquer (piétinement diminuant avec la distance à la trace, idem pour influence du ciment transporté à cet endroit).
-Ce que je conteste c'est l'existence démontrée avec rigueur d'une relation 1/d2 (=> effet de type E.M) avec 5 échantillons sur 4 stations!
-Que Bounias mette en avant une explication principale de type E.M (micro-onde) alors qu'il sait (et l'écrit) que l'échantillon central E1 est "mécaniquement altéré" montre bien ses biais et attentes perso (thèses pro-JPP).
- Enfin , tout le monde oublie que Bounias avait prétendu qe l'effet X persistait sur les échantilons pris en .. 1983 ! => cet effet n'était donc pas lié à l'ovni. CQFD

Hal a un dossier EXCEL (que je tiens a disposition de ceux que cela intéresse)que je lui avais transmis à l'époque d'Aleph avec toutes les valeurs de toutes les analyses de Bounias dont j'ai connaissance.

Je n'ai pas souvenir d'avoir eu ensuite une démo de la part de HAL qu'il existait une relation 1/d2, cf Bounias puis JJ Vélasco.
PS : je n'ai jamais cru que JJVo avait joué avec un micro-onde, une hypothèse trop complexe de HAL.

36 Re: Balado: "365 Days of Astronomy" Aujourd'hui à 12:51

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum