UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » MEPRISES » Méprise astronomique commise par des pilotes militaires

Méprise astronomique commise par des pilotes militaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

DAR

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Les sceptiques savent depuis longtemps que les pilotes d'aéronefs se méprennent occasionnellement avec des objets astronomiques (bolide, planète Vénus, etc.). Chose naturellement périodiquement remise en doute par les crackpots qui sévissent dans le domaine ufologique. Voici un nouveau cas spectaculaire, qui ne souffre pas de contestation, à leur destination (même si faire cela s'apparente à vouloir remplir le tonneau des Danaïdes) :

L'aviation israélienne attaque la constellation de Cassiopée

Le site Ria Novosti a publié le 8 juin un court article distrayant mais surtout particulièrement évocateur de l'état psychologique des Israéliens.

Si cette tension nerveuse devait durer, il y aurait fort à craindre d'un dérapage plus important que le dernier en date, sur le plateau du Golan.

“L'aviation israélienne a récemment essayé d'intercepter une cible inconnue qui s'est avéré être des étoiles faisant partie de la constellation de Cassiopée”, a annoncé l'hebdomadaire Bamahane publié par l'armée de défense d'Israël.

Un contrôleur aérien en poste dans une base militaire du nord du pays a remarqué des feux clignotants suspects dans le ciel nocturne. Il a estimé qu'il s'agissait d'une tentative d'attaque aérienne libanaise ou syrienne. Deux chasseurs et deux hélicoptères d'assaut ont recherché des agresseurs inconnus pendant 40 minutes.

Le pilote d'un hélicoptère a enfin supposé que les lumières n'étaient pas des aéronefs ennemis mais la constellation de Cassiopée. Il a posé son hélicoptère près de la tour de contrôle et a confirmé qu'il s'agissait bien des étoiles après avoir observé le ciel avec les contrôleurs aériens.

“Il est clair que les récents événements nous font prendre tout au sérieux (…) Nous ne pouvons pas nous permettre de prendre des risques”, a indiqué un représentant de l'armée israélienne cité par l'hebdomadaire.

source : http://www.dedefensa.org/article-l_aviation_israelienne_attaque_la_constellation_de_cassiopee_10_06_2011.html

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Comment ? Mais je croyais que les pilotes (militaires, de surcroît) ne pouvaient pas se tromper ! affraid Laughing

Merci pour le partage de cette nouvelle ! Very Happy


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Invité


Invité
Enfin là, ce sont plutôt le ou les contrôleurs qui font pas la mauvaise interprétation, non, plutôt que les pilotes ? Ces derniers sont juste envoyés suite à la méprise "au sol", et l'un d'entre eux réagit après quarante minutes de vaine recherche ?

Invité


Invité
N'est il pas possible qu'on ait conseillé au pilote de maintenir cette version pour ne pas avoir de problème ... je n'y été pas donc je ne sais pas ...

DAR

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Gilles F. a écrit:Enfin là, ce sont plutôt le ou les contrôleurs qui font pas la mauvaise interprétation, non, plutôt que les pilotes ?

Oui, comme indiqué dans l'article, l'origine de la méprise vient ici d'un contrôleur aérien militaire. Les contrôleurs aériens ne sont pas non plus immunisés contre les méprises (on se souvient d'un cas français récent impliquant une chute de météorite).

Invité


Invité
Pour rappel, Hynek avait déjà trouvé que les pilotes commettaient plus (+) de mauvaises interprétations d'"OVI" (les considérant donc OVNI) que les sujets lambda et s'en était "étonné" (c'est dans le "Hynek UFO Report", Table 11.7 -Witness Reliability as a Function of Occupation-, p.261).
James Oberg a également repris quelques cas du catalogue de Dominique Weinstein (compilation de cas OVNI de pilotes) et a montré qu'il s'agissait également d'objets prosaïques pourtant. En anglais : http://www.msnbc.msn.com/id/38874521/t/solved-ufo-mysteries-weinstein-list/

Ceci semble, selon pas mal dont je suis (je crois qu'Oberg également, à vérifier), tout à fait "normal" ou presque logique psychophysiquement en termes de la théorie de la détection du signal notamment :
La fonction à "haute responsabilité" que les pilotes, commerciaux ou militaires (de même que le personnel de la navigation aérienne, DCA, etc) occupent, les obligerait à avoir une stratégie en terme de détection du signal à prise de risque plus élevée en comparaison de celle de l'individu lambda, et donc à commettre plus (+) de fausses détections ou de fausses alarmes.
Ajoutons à cela le stress ou la tension en cas de situation à risque (guerre, guérilla, tension géopolitique, etc) et on comprendra que la stratégie de détection du signal soit à prise de risque et conduise à de telles fausses alarmes aussi "étonnant" que cela puisse paraître de prime abord.
On peut penser également que ceux-ci, eu égard à leur métier, ont un système de catégorisation, une "habitude des objets volants" les biaisant et les conduisant à interpréter parfois, des objets célestes par exemple, comme des objets artificiels (ou comme des OVNIs). Je crois que cette interprétation a également été proposée par James Oberg, mais je n'en suis pas certain.

Ces trois variables seraient en interaction (ordonnée) et, à ce titre, elles seraient donc "additives", voire super-additives.

C'est en ces termes "psycho-cognitifs" également que l'on peut comprendre AMHA la Bataille de Los Angeles (voir le topic consacré ici).



Dernière édition par Gilles F. le 14.06.11 17:47, édité 4 fois

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
je profite de ce fil pour essayer de retrouver l'histoire d'un groupe de soldat russes ou austro-hongrois au début du XXème siècle, à la frontière entre les deux empires, qui avaient confondu Vénus avec un avion adverse. Je me souviens avoir lu cette histoire, mais je ne parviens plus à me souvenir où...


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Invité


Invité
Je crois que l'Oncle Dom en fait mention sur son site...

DAR

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Bob Rekin a écrit:je profite de ce fil pour essayer de retrouver l'histoire d'un groupe de soldat russes ou austro-hongrois au début du XXème siècle, à la frontière entre les deux empires, qui avaient confondu Vénus avec un avion adverse. Je me souviens avoir lu cette histoire, mais je ne parviens plus à me souvenir où...

Il y a eu en fait plusieurs cas de dirigeables ou d'avions-espions "fantômes" à cette époque, correspondant très certainement aussi à des méprises astronomiques. J'avais lu un livre de Bartholomew sur le sujet.

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
DAR
Les contrôleurs aériens ne sont pas non plus immunisés contre les méprises (on se souvient d'un cas français récent impliquant une chute de météorite).

Ah oui ! C'était pas celui de Bourges ? Il croyait que c'était tombé à quelques centaines de mètres de lui... 8)

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Invité


Invité
Exact Cortex, quelle mémoire ! : petite illustration, Galicie 1913.
http://oncle.dom.pagesperso-orange.fr/paranormal/ovni/cas/baron_noir/baron_noir.htm
ou ici, un article d'Oncle Dom, toujours sur le "Baron Noir" ( pages 233/34), Iaroslav, Galicie donc :
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/comm_0588-8018_1990_num_52_1_1792
Merci Oncle Dom ^^

DAR

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Marius a écrit:Ah oui ! C'était pas celui de Bourges ? Il croyait que c'était tombé à quelques centaines de mètres de lui... 8)

Voui :

http://ufo-logic.xooit.com/t1073-Meteorite-sur-Bourges.htm?start=60

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Merci les amis ! Very Happy Il me semblait bien l'avoir lu sur le site d'Oncle Dom, mais l'anecdote était bien cachée. Wink


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Invité


Invité
Je me souviens aussi avoir lu plusieurs rapports d'observation d'aérostats "étrangers", dans les mois précédant la Première guerre mondiale, dans un carton de la série R (affaires militaires) des archives départementales du Rhône.

oncle dom

avatar
Gilles F. a écrit:Enfin là, ce sont plutôt le ou les contrôleurs qui font pas la mauvaise interprétation, non, plutôt que les pilotes ? Ces derniers sont juste envoyés suite à la méprise "au sol", et l'un d'entre eux réagit après quarante minutes de vaine recherche ?
Pareil lors de la vague belge, lorsqu'un brave gendarme, au sol, essayait de guider les chasseurs vers Sirius et Orion. Il parait que les chasseurs n'ont pas réussi à intercepter leurs cibles...

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom

avatar
Gilles F. a écrit:Pour rappel, Hynek avait déjà trouvé que les pilotes commettaient plus (+) de mauvaises interprétations d'"OVI" (les considérant donc OVNI) que les sujets lambda et s'en était "étonné" (c'est dans le "Hynek UFO Report", Table 11.7 -Witness Reliability as a Function of Occupation-, p.261).
James Oberg a également repris quelques cas du catalogue de Dominique Weinstein (compilation de cas OVNI de pilotes) et a montré qu'il s'agissait également d'objets prosaïques pourtant. En anglais : http://www.msnbc.msn.com/id/38874521/t/solved-ufo-mysteries-weinstein-list/

Ceci semble, selon pas mal dont je suis (je crois qu'Oberg également, à vérifier), tout à fait "normal" ou presque logique psychophysiquement en termes de la théorie de la détection du signal notamment :
La fonction à "haute responsabilité" que les pilotes, commerciaux ou militaires (de même que le personnel de la navigation aérienne, DCA, etc) occupent, les obligerait à avoir une stratégie en terme de détection du signal à prise de risque plus élevée en comparaison de celle de l'individu lambda, et donc à commettre plus (+) de fausses détections ou de fausses alarmes.
Ajoutons à cela le stress ou la tension en cas de situation à risque (guerre, guérilla, tension géopolitique, etc) et on comprendra que la stratégie de détection du signal soit à prise de risque et conduise à de telles fausses alarmes aussi "étonnant" que cela puisse paraître de prime abord.
On peut penser également que ceux-ci, eu égard à leur métier, ont un système de catégorisation, une "habitude des objets volants" les biaisant et les conduisant à interpréter parfois, des objets célestes par exemple, comme des objets artificiels (ou comme des OVNIs). Je crois que cette interprétation a également été proposée par James Oberg, mais je n'en suis pas certain.
Pour ma part, je considère:
- la responsabilisation (cas des aviateurs qui déroutent brusquement leur avion pour éviter un bolide lointain)
- le stress en cas d'ambiance hostile (cas du controleur aérien inquiété par Cassiopée)
- le déplacement permanent des points de repères en 3 dimensions (donc pire que pour les automobilistes, qui circulent en 2 dimensions)
- l'ignorance en matière de paramètres angulaires et relatifs, qui les empêche d'identifier un objet qui n'appartient pas à leur "bibliothèque" de stimuli
Les pilotes militaires en temps de guerre on donc bien des excuses quand ils titrent sur la planète Vénus (cas assez fréquent, puisque Ruppelt a lui même tiré sur Vénus)

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom

avatar
Bob Rekin a écrit:je profite de ce fil pour essayer de retrouver l'histoire d'un groupe de soldat russes ou austro-hongrois au début du XXème siècle, à la frontière entre les deux empires, qui avaient confondu Vénus avec un avion adverse. Je me souviens avoir lu cette histoire, mais je ne parviens plus à me souvenir où...
voila les documents originaux

Le Petit Journal n'avait pas peur des gros: il tirait à 1 million d'exemplaires des 1895. Et ses illustrations, aujourd'hui recherchées, n'avaient rien à envier à celle de Radar

Le texte vaut son pesant de cacahuètes

Hé oui, ils l'ont descendu. Mais qu'était ce? Un projecteur électrique monté sur un avion, à l'époque, ça n'existait pas encore. Mais nous avons deux suspects. Si le pseudo avion était à l'est, c'était Sirius

S'il était à l'ouest, c'était Vénus

Vénus est plus brillante, mais Sirius est plus dans la direction de l'ennemi. Or la direction n'est pas indiquée. On peut seulement la supposer. Quant au résultat, il ne nous aide pas beaucoup! Ni Vénus, ni Sirius ne manquent à l'appel

Cette mythologie de l'engin muni d'un projecteur est né avec les projecteurs qu'on a commencé d'utiliser dans l'armée à la fin du 19 ème siècle. On inventa alors la bagarre au projecteur. D'abord entre cibles au sol, entre forts français et allemand, puis entre projecteur au sol et Zeppelin, et enfin avec des projecteurs monté sur des Zeppelin (qui eux, pouvaient porter des projecteurs et leurs lourdes batteries, contrairement aux avions)
Cependant, la mythologie du projecteur porté par un avion existait déja aux alentours de 1910, comme le montre cette carte postale reproduisant un tableau de Biraud (désolé, je ne retrouve plus mon Bénézit)

j'ai divers illustrations de l'époque, et ce qui est amusant, c'est que ces illustrations de bagarres au projecteur inspirèrent la Science fiction, qui installa des projecteurs de rayons mortels sur ses engins. Des rayons capables de couper l'engin adverse en deux. Il faudra que je montre tout ça.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Sebastien

avatar
Modération
Modération
OD a écrit:Si le pseudo avion était à l'est, c'était Sirius

Bob parlait d'une méprise avec Venus. A-t-on le texte qui en parle?

OD a écrit:Des rayons capables de couper l'engin adverse en deux. Il faudra que je montre tout ça.

Ah oui!


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

oncle dom

avatar
Sebastien a écrit:
OD a écrit:Si le pseudo avion était à l'est, c'était Sirius
Bob parlait d'une méprise avec Venus. A-t-on le texte qui en parle?
C'est mon texte sur le baron noir, ou je privilégie Vénus, parce que c'était la principale source de confusion avec des aéroplanes à l'époque. Il suffit de lire la collection de l'Astronomie
OD a écrit:Des rayons capables de couper l'engin adverse en deux. Il faudra que je montre tout ça.
Ah oui!
Doucement, je ne sais plus où donner de la tête.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum