UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.
Les adresses mail alternatives ne donneront plus lieu à validation de l'inscription.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » RESSOURCES SCEPTIQUES SUR LE NET » Expériences de mort imminente (EMI/NDE)

Expériences de mort imminente (EMI/NDE)

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 15 sur 18]

Invité


Invité
mufon1 a écrit:quel est ton point de vue gilles? j'ai relu une bonne partie du fil de discussions, tu as des sources encyclopediques, un vif interet pour le sujet, une formation de psychologue apparemment, mais comment résumerais tu ton approche du phenomene de la meme façon que tu m'as demandé de faire plus haut.
par ailleurs, rosetta m'a donné les détails inhérents au noble banni....
Bonjour,

Vais essayer de faire "court". D'abord, je n'ai pas une connaissance encyclopédique du sujet, je m'y intéresse et essaie de suivre au mieux.

Ma position générale sur le sujet et ses implications, est moniste, en ce sens que je ne trouve aucun élément scientifique (à ce jour et de ce que je connais, bien sûr) pointant vers le dualisme : l'esprit ou la conscience - comme tu veux - et le corps ne feraient qu'un, ou plutôt les premiers seraient un produit du second, ou le second serait le substrat et le siège des premiers.
Pour cela, je m'appuie sur les avancées et les résultats du paradigme scientifique de l'imagerie cérébrale fonctionnelle, où il n'y a rien invalidant à ce jour (à ma connaissance en tout cas) l'hypothèse moniste.
Cette position ne veut pas dire que je prétends que l'on sait tout de la conscience, il reste des choses à découvrir.
Pareil sur les mécanismes, circuits, etc. régissant les NDE/EMI, où il reste beaucoup à comprendre, mais il n'y a aucune évidence scientifique que le substrat cerveau n'en soit pas le siège. Cela ne veut pas dire non plus que j'exclue l'hypothèse dualiste, mais là encore, aucune preuve scientifique en ce sens.

Comme tu pourras le lire, chacun des épisodes des NDE trouve ou pointe un corrélat neuropsychologique, physiologique (même si encore une fois, on ne connait pas tout). Mais tous ces travaux tendent vers le substrat cerveau comme siège de ces expériences relatées par les témoins.
D'autres travaux montrent qu'il est possible d'en provoquer certains (des épisodes/séquences NDE) sans qu'il y ait de situation critique (comme l'arrêt cardiaque) - par électro-stimulation, la prise de drogues médicamenteuses ou bien comme le relatent des "psychonautes" qui prennent des drogues "volontairement", la méditation, suite à fatigue physique après un effort considérable, suite à la privation de sommeil, ou des expérience ingénieuses pour les OBE - Olaf Blanke team - etc -, c'est à dire des situations où le cerveau n'est pas mourant.

Aussi, d'autres études montrent que des patients hospitalisés, et qui n'ont jamais été en situation de mort clinique, ni même en danger dans mort, ont éprouvé/expériencé tout ou certains épisodes NDE/EMI.

Deux expériences au moins ont permis de démontrer, que par électro-stimulation d'une certaine région du cerveau (cette fameuse région temporo-pariétale - droite ici -), que des patients épileptiques peuvent éprouver un vécu NDE. Ce n'est pas rien, à mon sens, pour valider l'hypothèse neuropsychologique (les NDE/EMI sont un produit du cerveau)...

J'essaie de suivre également d'autres travaux ou plutôt initiatives, dont le principe majeur consiste à placer des objets au-dessus d'armoires, des enveloppes cachées, etc, - initiative Sam Parnia, par exemple) et de voir si, pour des patients ayant éprouvé une sensation de décorporation (OBE) ou une EMI/NDE, ils avaient découvert ou rendaient compte de ces objets pourtant cachés, selon un protocole "scientifique". Aucun résultat positif à ce jour et à ma connaissance, bien sûr.

Là encore, au sujet des OBE (sentiment/sensation de décorporation donc), les expériences d'Olaf Blanke, voire la méditation, montrent que cette sensation peut être éprouvée par des sujets en situation "vigiles" (sans qu'il ait mort clinique ou cerveau mourant, j'entends).
Le tunnel, autre épisode, trouve lui-aussi une explication/hypothèse et semble lié à l'anoxie du cortex visuel durant le "cerveau mourrant". Pour faire court, on a plus de neurones attachés à la vision (réelle ou bien mentale) du centre du champ perceptif (qu'il soit réellement vécu ou bien imaginé/rêvé) que pour sa périphérie. Lorsque ces neurones manquent d'oxygène en anoxie, logiquement -j'aurais envie de dire-, l'imagerie mentale perd d'abord les représentations mentales de la périphérie du champ, où les "neurones" alloués à celle-ci sont moindres, la vision se "concentre" donc uniquement sur ce qui reste de fonctionnel, soit le centre, donnant lieu à l'impression d'un tunnel, pour se perdre définitivement. A posteriori de ce type d'expérience, on trouve à nouveau des "cicatrices" au niveau du cortex visuel (par imagerie cérébrale fonctionnelle), corroborant donc "structuralement", par un substrat neuropsychologique cette hypothèse.

Les travaux neuropsychologiques résumés par Dr Laureys dans la petite vidéo au-dessus ou sur différents web-médias, montrent bien l'implication des régions temporo-pariètales, gauche -rencontre avec des proches, décédés ou non - ou bien droite - impliquée dans les OBE - car on trouve par exemple des lésions a posteriori grâce à l'imagerie cérébrale fonctionnelle. chez des patients ayant "expériencé" une NDE/EMI. Pour la revue de vie, les flasbacks, etc, il semble bien que l'hippocampe et les amygdales sont impliqués.
Pour le sentiment de bien être, certains avancent qu'il est dû à la reprise cardiaque et respiratoire : se produit alors un afflux "d'oxygène", libérant des endorphines produisant au niveau du cortex cingulaire antérieur (CCA) des "effets endorphiniens", dont/donc ce sentiment de bien être, d'apaisement, d'Amour, de Paix etc.

Au total, les travaux des neuropsychologues pointent vers un enchainement, tant sériel que parallèle de circuits neuronaux ou effets physiologiques impliqués, liés à l'anoxie en général (le cerveau mourant).
Bref, la position "moniste" n'est pas invalidée à ce jour. Je serais "content" bien sûr, que l'on trouve des preuves contraires et d'apprendre que ma conscience ou mon âme survit après la mort. Mais, force est-il de constater que les travaux scientifiques ne pointent pas du tout en ce sens Wink Quant à la littérature "survivaliste", de Moody à Charbonnier, Van Lommel, Alexander, heu, en restant courtois, je ne trouve pas cela très scientifique et mon "Red Flag" se lève très vite.

Gilles

PS:
par ailleurs, rosetta m'a donné les détails inhérents au noble banni....
Good Wink

Superman


que penses tu des travaux de recherches au sein de la horizon research foundation? de ses membres et scientifiques? dont l'evocation curieuse de recherches pour trouver la conscience par la physique quantique par un ou des scientifiques universitaires?

ton point de vue tient la route bien que certains temoignages font etat de visualisation par le " mort ressucité" d'evenements, de conversations durant sa mort dite clinique, et apres plusieurs dizaines de minutes, ce qui semblerait difficile physiologiquement en etat de mort pour un corps.

Invité


Invité
Salut,
dont l'evocation curieuse de recherches pour trouver la conscience par la physique quantique par un ou des scientifiques universitaires?
Honnêtement, MUFON1, ce n'est pas ma spécialité. De ce que je connais et en particulier de la théorie Penrose-Hameroff (Orchestrated Objective Reduction -ORCH-OR-), faudrait donc plus (+) parler de "théorie" que de recherches, au sens que ceci serait appuyé par la méthodologie expérimentale.

La critique majeure envoyée par les biologistes ou neurobiologistes est que la vitesse des évènements quantiques, tels qu'invoqués par le modèle, serait beaucoup trop élevée pour avoir une quelconque incidence/influence sur le cerveau et les processus neuronaux. Il existe également d'autres problèmes.
Le physicien Max Tegmark a réfuté le modèle en calculant que si des états ou évènements quantiques se produisaient aux niveau des microtubules (c'est ce qu'ORCH-OR énonce), ils ne seraient "soutenus" que quelques femtosecond (10 puissance -15 seconde!!!) et donc que cet évènement ou ces évènements seraient sans importance, beaucoup trop courts, pour avoir quelque incidence au niveau neurobiologique et des processus neuronaux.
Engel a produit un papier dans Nature, pour lequel je n'ai pas tout compris (puisque ce n'est pas ma spécialité, hélas), corroborant/validant les points soulevés par Tegmark qui invalidaient le modèle ORCH-OR.
Il y a également les critiques du modèle dans différents papiers de D. Georgiev.

Quoi qu'il en soit, ce n'est pas le même niveau paradigmatique que le mien (je n'ai pas toutes les compétences requises pour en faire une meta-analyse ou une revue de la question), mais force est-il de constater que le débat est fécond et nourri et que le modèle ou l'approche "quantique" de la conscience ne fait aucunement consensus.

certains temoignages font etat de visualisation par le " mort ressucité" d'evenements, de conversations durant sa mort dite clinique, et apres plusieurs dizaines de minutes, ce qui semblerait difficile physiologiquement en etat de mort pour un corps.
C'est ce que l'on dit... Il faut se méfier quand une affirmation est extraordinaire.
Je n'ai jamais lu de preuves extraordinaire (telles qu'attendues pour de telles affirmations) les validant.
Je les considère à ce jour "anecdotiques" (sens non péjoratif, car c'est intéressant), en ce sens qu'elles ne viennent pas d'un strict protocole ayant entouré ces expériences et témoignages. C'est pourquoi je pointais les initiatives style Sam Parnia, qui se prêtent ou semblent se prêter au "jeu" du protocole "strict". Or, les résultats sont négatifs à ce jour.

De nombreux "artefacts" (contamination a posteriori, par exemple) peuvent venir se glisser dans l'histoire et ces histoires. Mais aussi des "mécanismes", un peu comme pour les rêves dits prémonitoires : par exemple, des détails, à peine visibles attentionnellement, peuvent pourtant avoir été retenus par un sujet (et son cerveau), a priori, donnant, a posteriori, l'impression et le sentiment que celui-ci a vécu mentalement ou vu quelque chose, alors qu'il a simplement bien prédit... ce qui était prévisible. Sans parler des coïncidences remarquables.

Pour l'anecdote, j'avais demandé à examiner de tels cas. Ou plutôt, "fidèle" à un des principes de P. Klass* (du moins en ufologie), examiner (avec d'autres, hein, suis pas Zorro !) "le meilleur des cas" (ou deux ou trois)- sur le forum de l'OZ-, ou que considérait en tout cas comme tel(s) "mon" contradicteur, mais il m'avait renvoyé à l'éternel classique, "tu as qu'à lire la littérature"... Shocked

Nous avions pourtant montré/rappelé que les quatre expériences auditives de Pam Reynolds ne se sont AUCUNEMENT produites lors de la période critique de son opération (arrêt cardiaque, hypothermie, dérivation sanguine), alors que ce cas est avancé par les partisans de la théorie "survivaliste" comme "one of the best ones"...

**

* Klass pensait/proposait à propos des cas OVNI :
don't waste precious time investigating low-value UFO claims. Instead, wait for the UFO proponents themselves to declare which UFO cases are the best, then focus in on those. After all, if the "best" cases, as selected by the UFO proponents themselves, are wobbly, how much less credible must be those cases that even the proponents largely ignore!
Smile

Cordialement,

Gilles

Invité


Invité
Gilles F. a écrit:Bonjour,

Reportage en Français (télévision Suisse), très intéressant Aux frontières de la conscience. Merci à Venom du partage (page FB Scepticisme Scientifique et à Curieuse pour le signalement).

http://www.rts.ch/emissions/36-9/4592576-aux-frontieres-de-la-conscience.html

Bons visionnage et esprit critique.

Gilles

J'aime bien l'expérience où Fraisse projette sa conscience dans la boulangerie (vers 15mn). Au signal, le complice doit prendre une photo. Fraisse indique qu'il y avait trois personnes dans la boulangerie. Le complice prend alors une photo, sur laquelle on voit... quatre personnes (trois clients et la boulangère). Very Happy

355 Breaking News le 12.04.13 7:37

Superman


Un Français fait un reve premonitoire et en fait un livre.
plusieurs decennies plus tard son reve se realise!
oui, les Americains sont allés sur la lune et amerrissent au
large de la Floride tel que Jules Verne l'avait rêvé!et décrit.

Superman


le dr greer donne dans les minizitis et le NDE ce que je ne savais pas

http://www.youtube.com/watch?v=GJhAx3834qg à la poubelle

Rosetta


Administration
Administration
J'aime bien l'expérience où Fraisse projette sa conscience dans la boulangerie (vers 15mn). Au signal, le complice doit prendre une photo. Fraisse indique qu'il y avait trois personnes dans la boulangerie. Le complice prend alors une photo, sur laquelle on voit... quatre personnes (trois clients et la boulangère).


Ce qui fait 5 puisqu'il y a aussi celui (ou celle) qui fait la photographie des 3 clients et de la boulangère Very Happy

Admettons que Nicolas parle uniquement de la clientèle quand il dit 3 personnes, puisqu'il parle après de la boulangère. Mais le photographe, il l'occulte totalement. Je serais suspicieuse, je dirais que le coup a été mal monté.

Pour le reste des détails, on ne sait pas si le positionnement de la caisse est quelque chose de régulier et on ne sait pas ce que signifie "récemment" pour l'acquisition des boucles d'oreilles.

Vraiment pas probant.


_________________
Conclusion d'un exoticien : "S'il n'y a pas de preuves c'est qu'on nous les cache". 
Question d'un sceptique : "Si les preuves sont cachées comment sais tu qu'il y en a ?"

oncle dom


mufon1 a écrit:Un Français fait un reve premonitoire et en fait un livre.
plusieurs decennies plus tard son reve se realise!
oui, les Americains sont allés sur la lune et amerrissent au
large de la Floride tel que Jules Verne l'avait rêvé!et décrit.

Hé ho!
Le récit de Jules Verne est absurde. Esnault Pelterie, qui lui s'y connaissait, à fait un article: les sept erreurs de Jules Verne.
Et encore ne comptait il pas les invraisemblances, comme la visite des 1200 fours de fonderie, à l'initiative de J.T.Maston.
Il faut dire que Jules Verne n'avait pas imaginé la fusée, et en était resté au canon, comme Hitler plus tard (Je sais, point Godwin, mais c'est un fait historique). Pourtant, la fusée était utilisée militairement depuis près d'un siècle, et surtout le canon aurait tué instantanément les occupants de l'obus lunaire.
Jules Verne ne fait pas alunir non plus ses héros: Il n'aurait pas pu les faire revenir. Il leur fait faire un des voyages circumlunaire dont Lowell avait le secret (Apollo VIII et Apollo XIII). Mais il ne se rend pas compte que ses héros n'amerriront jamais: l'obus brulera comme un météore dans l'atmosphère.
En fait si Jules Verne situe le départ en Floride, c'est pour une raison astronomique, voisine mais pas identique au choix de cap Canaveral. Et si ce sont les américains qui réussissent l'exploit, c'est Parce que c'est le seul peuple qui en soit capable, tout comme en 1969.
Jules verne précurseur? On pourrait faire un livre avec ses âneries. Car il n'y a pas que la lune.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Invité


Invité
Un Français fait un reve premonitoire et en fait un livre.
plusieurs decennies plus tard son reve se realise!
oui, les Americains sont allés sur la lune et amerrissent au
large de la Floride tel que Jules Verne l'avait rêvé!et décrit.
Je ne vois pas trop le rapport avec les NDE.
Jules Verne était un écrivain ayant un parti pris scientifique (même s'il y a de nombreuses erreurs) plus que littéraire ou purement romanesque. L'action du dyptique prend place après la guerre de Sécession au Gun Club de Baltimore (Maryland). Son canon est inspiré des Columbiad et est construit à Tampa en Floride. Pourquoi un tir en Floride ? Son parti pris scientifique fait que Verne prend en compte les contraintes physiques dans son livre pour qu'un projectile puisse joindre la Lune, et, "scientifiquement", eu égard à ces contraintes physiques, la Floride s'impose comme le meilleur endroit... Verne n'a pas "rêvé" ou eu une vison divine, mais "scientifique" : son roman prenant place aux États-Unis et celui-ci intégrant/s'inspirant d'un parti pris scientifique dans ses écrits (avec des erreurs), la Floride s'impose comme le lieu aux États-Unis où les contraintes physiques pour envoyer un projectile au dessus de l'atmosphère sont minimales. C'est expliqué dans le chapitre 11 du livre...

Sinon, celui qui fabrique le canon dans le livre et qui résout le conflit avec Nicholl et les Américains n'est pas uniquement Américain, mais Français (Michel Ardan), il me semble. Dire que ce sont les Américains qui ont construit le canon, etc, du livre, c'est imho aller à l'encontre de ce que justement Verne "le pacifique" cherchait à montrer : l'entreprise scientifique favorise la collaboration, la complémentarité et l'entente.

Cordialement,

Gilles

Invité


Invité
Nos messages se sont croisés, mon Oncle, en une minute^^

Invité


Invité
Pour continuer dans le HS, Verne ne devait pas beaucoup s'y connaître en artillerie pour que son roman s'inspire du Columbiad, un type de canon déjà assez ancien (les premiers doivent remonter aux années 1810). Le procédé Rodman était plus récent (autour de 1840) et permettait d'obtenir des tubes plus résistants (ceci dit, on confondait parfois les deux types, tant "columbiad" était devenu synonyme de canon lourd aux États-Unis). En outre, les columbiads étaient des canons à âme lisse, moins performants (même si certains furent rayés pendant la guerre de Sécession), et tiraient de ce fait des projectiles sphériques plutôt que cylindro-coniques. J'ignore si le canon imaginé par Verne était rayé, ceci dit ; s'il l'était, il y avait d'autres techniques de fabrication à même de le rendre plus solide. Comme fer fretté (procédé Parrott), ou le système Whitworth, reconnaissable à ses projectiles de section hexagonale, et qui fournissait les canons les plus performants de l'époque sur le plan balistique (mais seuls les Anglais maîtrisaient cette technique, donc pas bon pour le scénar').

nablator


Administration
Administration
mufon1 a écrit:oui, les Americains sont allés sur la lune et amerrissent au large de la Floride
Amerrissage dans le Pacifique pour Apollo.

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom


Cortex a écrit:Pour continuer dans le HS, Verne ne devait pas beaucoup s'y connaître en artillerie
Toujours plus HS. Jules Verne imagine pour construire son canon, que 1200 fours déversent en même temps des milliers de tonnes de fonte dans un puit de 300 m, dont le centre est occupé par un moule en sable. Une prémonition me dit que même si son moule en sable de 3 mètres de diamètres sur 300 mètres de haut, avait pu tenir debout, il se serait effondré lamentablement sous le choc de cette énorme masse.
C'est vraiment de la technique fiction :(MRDgreen):

http://oncle-dom.fr/index.htm

Invité


Invité
Euh... ouais, c'est nawak. Very Happy La technique traditionnelle consistait à forer le tube après que le canon ait été moulé. Le procédé Rodman introduisait un "moule refroidissant" au centre du premier moule, qui servait à former le tube. Mais il était maintenu par le haut (ce qui aurait du être le cas du supercanon de Jules Verne, la chambre de tir étant nécessairement en bas) et n'était pas en sable, mais en fer. On y faisait circuler de l'eau, tout en continuant à faire chauffer le moule extérieur. Ainsi, le canon refroidissait de l'intérieur vers l'extérieur, et pas le contraire comme sur les canons précédents. Le résultat est un tube nettement plus résistant à la pression des gaz issus de la combustion de la poudre (qui s'exerce elle aussi de l'intérieur vers l'extérieur).

J'ai l'impression que Verne a lu un peu de documentation de ci de là sur les méthodes de fabrication, mais n'a pas réellement compris ce qui en faisait l'intérêt...

NEMROD34


Modération
Modération
http://www.huffingtonpost.fr/2013/04/12/mort-numerique-donnees-personnelles-deces_n_3067426.html?1365861744&utm_hp_ref=france

Sinon un jour il faudra clairement expliquer que "science-fiction" contient dans son nom sa définition:
-On prend des théories = Science.
-On les extrapoles et c'est plus une théorie, mais c'est dans un roman = Fiction.

Une fois comprit ça on s’étonne beaucoup moins ...


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

Invité


Invité
Bonsoir,
Je signale Les expériences de mort imminente, une excellente (àmha) interview de Sebastian Dieguez * , (pas encore tout écouté^^) sur le balado de Jean-Michel Abrassart. S. Dieguez a effectué sa thèse avec Olaf Blanke, de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), lequel nous avons déjà causé plus haut Wink
Gilles

* http://www.unifr.ch/neurology/fr/team/dieguez

nablator


Administration
Administration
Houlala :
http://www.theatlanticwire.com/entertainment/2013/07/proof-heaven-author-debunked/66772/

http://nabbed.unblog.fr/

NEMROD34


Modération
Modération
Mort imminente : des scientifiques américains expliquent le phénomène sur des rats

http://www.huffingtonpost.fr/2013/08/13/sensations-mort-imminente-etude-rats_n_3747598.html?utm_hp_ref=france


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

lw86


NEMROD34 a écrit:Mort imminente : des scientifiques américains expliquent le phénomène sur des rats
Même si ça se confirmait pour les humains( "Mais l'homme n'est pas comparable, voyons!"), on trouvera toujours le "ça n'explique pas tout!" qui permet de rester sur ses positions...

370 ... le 15.08.13 12:01

freddo


Le titre de l'article est volontairement trompeur, façon d'édifier les lecteurs. Car ça n'explique rien du tout.
Le Figaro donne des infos plus précises à ce sujet:
http://www.lefigaro.fr/sciences/2013/08/13/01008-20130813ARTFIG00401-l-etonnante-activite-du-cerveau-juste-apres-la-mort.php

freddo


j'ai aussi trouvé ça qui va je pense vous faire bondir. Il y a un peu de tout est n'importe quoi avec cette étude, chacun semblant y voir un peu ce qu'il veut.

"Controverse

Évidemment, la conclusion de ces recherches ne fait pas l’unanimité dans la sphère scientifique. Chris Chambler est lui aussi chercheur en neurologie mais à l’Université de Cardiff, Grande-Bretagne. Selon lui, “on se heurte à deux problèmes : le premier est qu’on ignore si les rats ont un état de conscience et, même si c’était le cas, conclure que ce regain d’activité cérébrale est la signature d’un tel état est probablement trompeur”.

Une autre voix vient contredire les conclusions de l’équipe du Dr Borjigin. Sam Parnia, de l’Université de Southampton en Grande-Bretagne, juge que la comparaison entre un électro-encéphalogramme utilisé chez des rats et chez des humains en situation d’arrêt cardiaque “est extrêmement hypothétique et ne s’appuie sur aucune indication tangible”. Reste que si les études du Dr Borgijn se vérifiaient, cela viendrait bel et bien accréditer l’hypothèse selon laquelle il n’y a pas qu’un grand vide après la mort."
http://www.konbini.com/fr/lifestyle/comprendre-lexperience-de-mort-imminente-grace-aux-rats/

L.J. Silver


freddo a écrit:j'ai aussi trouvé ça qui va je pense vous faire bondir. Il y a un peu de tout est n'importe quoi avec cette étude, chacun semblant y voir un peu ce qu'il veut.

"Controverse

Évidemment, la conclusion de ces recherches ne fait pas l’unanimité dans la sphère scientifique. Chris Chambler est lui aussi chercheur en neurologie mais à l’Université de Cardiff, Grande-Bretagne. Selon lui, “on se heurte à deux problèmes : le premier est qu’on ignore si les rats ont un état de conscience et, même si c’était le cas, conclure que ce regain d’activité cérébrale est la signature d’un tel état est probablement trompeur”.

Une autre voix vient contredire les conclusions de l’équipe du Dr Borjigin. Sam Parnia, de l’Université de Southampton en Grande-Bretagne, juge que la comparaison entre un électro-encéphalogramme utilisé chez des rats et chez des humains en situation d’arrêt cardiaque “est extrêmement hypothétique et ne s’appuie sur aucune indication tangible”. Reste que si les études du Dr Borgijn se vérifiaient, cela viendrait bel et bien accréditer l’hypothèse selon laquelle il n’y a pas qu’un grand vide après la mort."
http://www.konbini.com/fr/lifestyle/comprendre-lexperience-de-mort-imminente-grace-aux-rats/

Allez, pour rigoler un peu :


Un état de conscience chez les rats impliquerait une certaine forme de pensée "rat" !
D'où quantité de questions intéressantes :
Les rats croient ils être la seule forme de conscience et d'intelligence sur Terre ?
Ont ils conscience d'être dominés par une super-intelligence ( relativement à leur référentiel à eux) ,
et d'être un sujet d'expériences ?

Dans le cas où ils soupçonneraient quelque chose, pourraient ils envisager l'intervention d'une super-intelligence
 "extra-rat" ?
Si oui, comment pourraient ils prouver rationnellement ( entre rats) ne serait ce que l'existence de cette intelligence ?

Comment interprèteraient ils les "abductions" pratiquées sur eux-mêmes par les humains, ainsi que les autres
interactions entre leur univers de rat et celui des humains ?

A partir de quelles hypothèses débattraient ils ?

L'hypothèse "extra-rat", l'hypothèse socio-psychologique, l'inconscient collectif des rats ?
Ce qu'un rat ne peut pas faire, est ce qu'une autre forme d'intelligence pourrait le faire ?

Les rats qui ont vu des manifestations étranges ont ils été sujets à des hallucinations collectives?

Le témoignage "rat" est il crédible ?

Scrogneugneu...si des formes d'intelligence "extra-rats" existaient, pourquoi ne tentent elles pas de prendre contact avec les rats ?

Certains témoignages hautement improbables tendraient à démontrer qu'une intelligence pratiquerait des expériences sur des rats.

Comment se fait il que cette forme d'intelligence ne manifeste aucune forme d'éthique envers une autre forme
d'intelligence, celle des rats, toute aussi respectable ?

L'intelligence des rats représente t elle la seule forme de conscience de l'Univers ?

Les savants-rats ont démontré que si des intelligences existaient, elles seraient très éloignées de l'habitat des rats...

L'espace habitable le plus proche de celui des rats étant éloigné de 45 millions d'unités-rats, les savants-rats ont calculé qu'à la vitesse-rat limite, il faudrait des siècles-rats pour qu'une intelligence puisse atteindre la capitale-rat !

Les savants-rats les plus éminents ont démontré que la vitesse d'écoulement du temps dépend du référentiel, le temps-rat n'étant pas universel... d'autres créatures pourraient avoir une autre conception du temps.

Mais méfiance,tout ceci n'est que spéculation hasardeuse.

Depuis l'apparition de ces manifestations extraordinaires, qui se perd dans la nuit des temps, les rats n'ont aucune
preuve acceptable, hormis des milliers de témoignages douteux !

En particulier, jamais ils n'ont pu capturer aucune de ces prétendues créatures...dont le comportement à l'égard de la communauté des rats est au demeurant illogique et absurde...
Pour étudier les rats, on s'y prendrait autrement, n'est ce pas ?

Alors ? quand aura t on la réponse ?
Serait ce des manifestations paranormales ou diaboliques ?
Les militaires-rats détiendraient ils quelque preuve soigneusement cachée ?
La désinformation cacherait elle un complot ?

Pour l'intant, les débats restent ouverts, entre les rats-tenants de HER ( hypothèse extra-rat) et les rats-sceptiques !

A quand la vérité ?

Laughing Laughing Laughing

 P.S.
Aux dernières nouvelles, l'armée-rat abandonne ses recherches, au motif de l'absence de danger pour la population !

Invité


Invité
Heu, merci de rester dans le sujet.
Ce qui est particulièrement intéressant, c'est la détection d'une activité neuronale intense, et surtout très organisée dans tout le cerveau, correspondant à un état d'éveil élevé, alors que le cerveau s'asphyxie. Les signatures électriques enregistrées alors semblent dépasser celles, "contrôles", enregistrées en état de veille.
En d'autres termes, un des stades précédant la mort clinique du cerveau serait une activité corticale et sans doute sous-corticale, très intense et très organisée : la réduction d'oxygène et de glucose stimulerait l'activité cérébrale (libération de neurotransmetteurs ?) dans un stade précédant la mort clinique (ce qui paraît contre-intuitif).
Cette expérience montre donc qu'une réduction d'oxygène, ou d'oxygène et de glucose lors d'un arrêt cardiaque peut stimuler l'activité cérébrale caractéristique d'un état conscient, alors que le cerveau s'asphyxie. Très intéressant !
http://www.pnas.org/content/early/2013/08/08/1308285110
Décidément, l'approche neuropsychologique des EMI nous en apprend beaucoup, pas à pas (voir les travaux de Laurens plus haut et consorts). Et c'est sans doute pas terminé...

freddo


http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23100413

Which neural processes underlie our conscious experience? One theoretical view argues that the neural correlates of consciousness (NCC) reside in local activity in sensory cortices. Accordingly, local category-specific gamma band responses in visual cortex correlate with conscious perception. However, as most studies manipulated conscious perception by altering the amount of sensory evidence, it is possible that they reflect prerequisites or consequences of consciousness rather than the actual NCC. Here we directly address this issue by developing a new experimental paradigm in which conscious perception is modulated either by sensory evidence or by previous exposure of the images while recording intracranial EEG from the higher-order visual cortex of human epilepsy patients. A clear prediction is that neural processes directly reflecting conscious perception should be present regardless of how it comes about. In contrast, we observed that although subjective reports were modulated both by sensory evidence and by previous exposure, gamma band responses solely reflected sensory evidence. This result contradicts the proposal that local gamma band responses in the higher-order visual cortex reflect conscious perception.

Invité


Invité
Vanessa Charland-Verville qui fait partie de l'équipe Coma Science Group (ULG) du Docteur Steven Laureys (voir plus haut) sera l'invitée du Brussels, Skeptics in the Pub, le 22 mars prochain. Je pense que je ferai le déplacement. S'il y a des personnes du forum intéressées, PM.
http://brussels.skepticsinthepub.org/Event.aspx/1751/Expriences-de-mort-imminente-survol-de-prs-de-40-ans-de-recherche-et-considrations-actuelles
diablotin content

En outre, vous pouvez écouter une récente interview de Vanessa Charland-Verville sur le balado de Jean-Michel Abrassart :
Les expériences de mort imminente sont-elles des faux souvenirs?
http://pangolia.com/blog/?p=1521

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 15 sur 18]

Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum