UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » Roswell : l'affaire est-elle définitivement classée ?

Roswell : l'affaire est-elle définitivement classée ?

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 5 sur 8]

Jeansériel

avatar
...Avec le tien ça fait 3!
Bonne journée

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Jeansériel a écrit:...Avec le tien ça fait 3!
Bonne journée

Dommage Roswell est un cas classé définitivement.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

Robert.G

avatar


pourquoi?

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Robert.G a écrit:

pourquoi?



ou ici.

On peut aussi crier comme Baine chez Mulder et Scully: "Roswell! Roswell! The People Have a Right to Know!" Roswell, Roswell les gens ont le droit de savoir ! Very Happy


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

Robert.G

avatar
Moi je pense que Roswell ne sera pas classé de sitôt,car il y aura toujours quelqu'un qui exploitera les quelques lacunes qui peuvent encore être présentes sur toutes les explications du cas,et qui demanderont d'autres explications,etc,etc

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Roswell est classé. C'est un mythe auquel des ufologues croient. Le reste n'est que délire ou invention.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

PhD Smith

avatar
Modération
Modération


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

Invité


Invité
Venom a écrit:Encore deux commentaires d'une profondeur insondable de Jeansériel et Jean-Jacques Tabasco. Merci les gars pour m'avoir fait perdre du temps que j'aurais pu consacrer à lire quelque chose de réellement intéressant et pertinent sur l'affaire Roswell.

Cher Venom,

La réflexion de Jeansériel était, me semble-t-il, assez pertinente... Alors que faites-vous ? Vous passez outre avec, au passage, un "zeste" de condescendance. Moi je dis bravo cheers

PS : je vous en prie, ne perdez surtout pas un poil de votre temps à me répondre !

Invité


Invité

Ce lien, c'est du foutage de gueule complet sérieux !!!!!!!!

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Le lien de l'air force c'est tout ce qu'il y a d' "officiel" (les mannequins et tout et tout, c'est la position de l'Air Force) et je reconnais qu'il y a un peu de provocation de ma part Surprised face aux complotistes C'est un peu pour enfoncer le clou, mais ma position rejoint celle de Gilles.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Un passage de Parmentier résumant Roswell est caractéristique du «complot» pour nous cacher la «Vérité». Gilles l’appréciera à sa juste valeur, je pense.

Dans le cas de l’affaire Roswell, l’annonce, faite à la presse de la récupération d’une soucoupe volante, laisse supposer que les responsables de la base aérienne et l’officier des relations publiques n’avaient pas reçu préalablement de consigne particulière de la part de l’état-major.
Selon le capitaine Edward Ruppelt, l’état-major est dans un état proche de la panique et cherche probablement à évaluer l’urgence de la nature des soucoupes déferlant dans le ciel américain. Les rencontres de pilotes militaires avec des engins inconnus s’intensifient depuis juin 47, et une soucoupe volante est même détectée au radar et photographiée au-dessus d’Oak Ridge [...].
Face à cette situation de crise, l’état-major met logiquement plusieurs avions de chasse en état d’alerte, durant le week-end du 4 juillet. Mais il n’envisage probablement pas que l’un de ces insaisissables engins puisse s’écraser. Cela peut expliquer l’initiative de Blanchard, commandant du 509è groupe de bombardiers de Roswell, d’annoncer la nouvelle du crash d’une soucoupe et de sa récupération par l’armée. Mais d’autres hypothèses, plus complexes sont possibles notamment celle d’une action délibérée pour détourner l’attention d’une autre crash.

Parmentier fait référence au livre de Bourdais «Roswell, enquêtes, secret et désinformation».

Quoi qu’il en soit, l’annonce initiale est corrigée le jour même. La rapidité de cette contre-mesure prouve l’importance de l’affaire et la réactivité de l’état-major. Ramey, commandant de la 8è armée aérienne, organise, en soirée une conférence de presse dans son bureau au cours de laquelle il déclare aux journalistes que ce n’est pas une soucoupe qui s’est écrasée, mais un ballon météo. Pour compenser la faiblesse inhérente à tout démenti, il utilise le registre de la mise en scène en exhibant des restes d’un authentique ballon météo, mais sans rapport avec les véritables débris ramassés sur le site du crash. Cette substitution est un point essentiel de l’affaire car elle est la preuve matérielle de la désinformation. Elle est révélée en 1978 par Jesse Marcel, chef du renseignement de la base de Roswell, qui avait ramassé les débris sur le site du crash, et confirmée en 1991 par DuBose, à l’époque colonel et adjoint de Ramey.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

Invité


Invité
Vi, je connais bien le livre.

Cette substitution est un point essentiel de l’affaire car elle est la preuve matérielle de la désinformation. Elle est révélée en 1978 par Jesse Marcel, chef du renseignement de la base de Roswell, qui avait ramassé les débris sur le site du crash, et confirmée en 1991 par DuBose, à l’époque colonel et adjoint de Ramey.

Ce qu'oublie Parmentier, et ce qu'occultent souvent les sensationnalistes, ce sont les déclarations de Marcel. C'est encore un véritable boulet à traîner encore pour les plus fervents soucoupistes à l'affaire Roswell :

p.171 de mon ouvrage :

Marcel confirmera dans différentes interviews que les débris sur les photos où il se trouve sont bien ceux du champ de Brazel, mais simplement qu'il n'y a pas tout.
Cette déclaration (plutôt « ces » déclarations répétées) comme on va le voir, à un moment où n'étaient disponibles que deux des six photos prises lors de la « conférence de presse » est un véritable boulet à traîner pour les auteurs favorables à la thèse extraterrestre. La réaction de ces ufologues sera typique : Jesse Marcel aurait tort quand il affirme que les débris avec lesquels il est photographié sont les débris du ranch Foster, mais dirait vrai en revanche sur certains points de son témoignage qui convergent vers un "engin extraterrestre". Ceux-ci doivent encore et toujours ajouter des arguments ad hoc pour maintenir vivant le mythe, quitte à faire mentir leurs propres pièces maîtresses.
Dans "The Roswell Incident" (1980), Jessie Marcel déclare :
« En fait, ces pièces peuvent ressembler à de l’aluminium et du balsa, mais la ressemblance s’arrête là. Ils ont pris une photo de moi au sol, tenant des débris métalliques parmi les moins intéressants... Les pièces dans cette photo étaient réellement celles qu’on a trouvées. Ce n’était pas une mise en scène. »

cheers



p172:

Mais de plus, comme nous l’avons démontré sur le blog de K. Randle dans un fil de discussion1, Mann présenta également à Marcel les deux photos du livre de Berlitz et Moore reproduites après. Ces photos sont des photos largement "tronquées" ou coupées, ne montrant pas les débris. De là, on comprend que Marcel, ne voyant pas les "étranges" matériaux, baguettes, structure cerf-volant, etc., soit interpellé, d'autant que Mann lui dit que c'est un débris de ballon qu'il tient à la main dans la photo tronquée, et le guide. Si bien que Marcel considère alors qu'il s'agit de photos truquées.

[...] p172/173

Mais si on se plonge dans les déclarations initiales de Marcel, au moment où la contamination psychosociologique est la plus faible, on s'aperçoit que la thèse de la substitution ne tient pas et que ses déclarations posent un problème objectif aux auteurs en faveur de la thèse extraterrestre. Dans le livre de Berlitz & Moore The Roswell Incident (1980), Marcel indique qu’il pose avec les débris les moins intéressants du Ranch Foster (voir sa citation plus haut). Puis, il affirme qu’après son départ, alors que les débris sont en cours d’acheminement à Wrigth Field pour examen, Ramey invite alors à faire des photos avec de « faux » débris, ceux d’une cible radar, celles qui seront remises à la presse afin d’étouffer l’affaire. De là, les photos de Marcel seraient avec les vrais débris, les autres photos avec Ramey, Dubose ou Newton seraient avec les débris substitués. Si Marcel est parti, on peut tout d’abord se demander d’où il tient ce scenario.
Pour que cette théorie de la substitution ne soit pas complètement ridicule, les deux photos en page 34 et 35 dans The Roswell Incident sont cadrées de telle façon qu'il est impossible de comparer les débris éparpillés au sol avant (p. 34, photo page suivante) et après le départ de Marcel (p. 35, photo seconde page suivante), parce qu'elles sont tout simplement coupées. On peut même se demander si cette tronque n'est pas délibérée du fait de l'embarras dans lequel Marcel place les auteurs par ses déclarations...
En effet, quand les photos entières et en haute résolution ont enfin été publiées (voir pages suivantes), on a pu constater que ce sont à chaque fois les mêmes débris d'une photo à l'autre, quels que soient les protagonistes photographiés avec (Marcel, Ramey, Newton, Dubose), notamment grâce au travail de David Rudiak, mais Marcel était alors décédé. Moore et Berlitz devaient également disposer d'au-moins deux photographies entières et constater également qu'il s'agissait des mêmes débris sur chacune des deux photographies.
Voilà le contexte qui explique ce revirement... en apparence seulement de ce témoin phare, et qui "assied" la thèse de la substitution des débris chez certains auteurs. Ce (non) revirement est au contraire une nouvelle pièce pouvant au final étayer la piste prosaïque.

p179 :
Quand Marcel parle de substitution donc, ce n’est pas à propos des photos où il pose, mais à propos des autres photos prises ce jour. En effet, dans The Roswell Incident, Marcel ajoute :
« Les choses sur la photo sont les vraies pièces de ce que nous avions trouvé [photo sur laquelle il pose]. Ce n’était pas un montage. Plus tard, ils ont enlevé nos débris et les ont remplacés par des débris à eux. Alors ils ont autorisé plus de photos. Ces photos ont été prises tandis que les vrais débris étaient déjà en voie d’acheminement sur Wright Field. Je ne suis pas sur celles-ci. Je crois qu’elles ont été prises avec le général [Ramey] et l’un de ses aides [DuBose].»
En d'autres termes, là encore, lorsque Marcel est sur les photos, ce sont les débris du ranch Foster, quand il n'y est pas, ce sont des débris "substitués". Il affirme encore cela dans une émission TV avec Stanton Friedman, défendant la thèse que les photos où il est, sont avec des débris du ranch, les autres prises après, non. Mais à l'analyse, toutes les photos réalisées par Johnson montrent exactement les mêmes débris, que Marcel y figure ou non. Voilà la "substitution" invoquée, qui ne tient pas à l'analyse.



Dernière édition par Gilles F. le 23.09.11 11:14, édité 3 fois

Invité


Invité
Je suis HS mais Parmentier = pas son vrai nom. Qui a donc rédigé ce livre ?

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Jean-Jacques Tabasco a écrit:Je suis HS mais Parmentier = pas son vrai nom. Qui a donc rédigé ce livre ?

C'est un auteur qui a lu pas mal de livres sur les services secrets et qui a une bonne plume. Bourdais est une hypothèse de départ, puisque Parmentier dit du bien de Bourdais. Tout deux sont des complotistes pro-HET apparemment au vu de leur bouquin.
La 4e de couverture du livre ne contient rien de la vie dissolue de Parmentier (congrès ziti, exo-politique, radio I&C, enquêteur pour le GEIPAN) Smile Ce type est inconnu. Il est évident que c'est un pseudo car il veut nous refiler la patate chaude du scandale des soucoupes. (Parmentier = patate Laughing ) Ceux qui ont un peu de culture historique à l'école primaire ou ceux qui aiment lire les pages histoire de Wikipédia apprécieront. Comme je parie le reste de l'histoire Haut la main (Roswell, Haut toussa). monkey


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

Majorsimx

avatar
Vous avez en partie raison pour cette affaire Gilles. Une trentaine de témoins ont halluciné des corps d'extraterrestres.

Mais est ce que cela veut dire que tout ça n'était pas réel ? Qu'il y avait bien une présence ET ?

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Mais encore ? Pouvez vous en dire plus ?
Sachant que je suis d'accord bien au contraire. :(joker): Question
J'dis ça; c 'est juste pour faire avancer le chimilili blik de Roswell Wink

PS : Il y a des jours où j'ai l'impression de lire un sketch ici. :(MRDgreen):

Majorsimx

avatar
Les ETs sont dans notre inconscient collectif => Jung.
C'est l'inconscient qui nous pilote et qui manipule nos perceptions. ça peut aller jusqu’à la psychose.

Ils existent donc...et ils sont la ici avec nous... Twisted Evil

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
C'est l'inconscient qui nous pilote et qui manipule nos perceptions. ça peut aller jusqu’à la psychose.
Il est peut-être temps et judicieux de consulter en effet ...

T'as essayé de prendre des vacances ufologiques pour voir ? Se tenir loin un mois entier de tout ce qui est ovni , t'as essayé?


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

oncle dom

avatar
Majorsimx a écrit:Les ETs sont dans notre inconscient collectif => Jung.
Jung a aussi dit quelques conneries ...

http://oncle-dom.fr/index.htm

Invité


Invité
Personne n'a halluciné au sujet des "corps". La preuve : l'US Air Force a contrattaquée avec les dummies... Je rêve du jour ou nous connaitrons LA vérité sur "Roswell"...

Invité


Invité
Majorsimx a écrit:Une trentaine de témoins ont halluciné des corps d'extraterrestres.
Cela fait plusieurs fois que vous écrivez/affirmez des choses (conneries) qui vous prennent 2 secondes sans sourcer, ni rien, aucune investigation. Rien.

Citez moi 30 noms de témoins de première main qui ont déclaré avoir vu des corps extraterrestres pour illustrer/valider votre assertion (autres que les fraudeurs/hoaxeurs démontrés comme). Merci.

Majorsimx

avatar
Cela fait plusieurs fois que vous écrivez/affirmez des choses (conneries) qui vous prennent 2 secondes sans sourcer, ni rien, aucune investigation. Rien.

Citez moi 30 noms de témoins

http://en.wikipedia.org/wiki/Witness_accounts_of_the_Roswell_UFO_incident

Invité


Invité
Majorsimx a écrit:
Cela fait plusieurs fois que vous écrivez/affirmez des choses (conneries) qui vous prennent 2 secondes sans sourcer, ni rien, aucune investigation. Rien.

Citez moi 30 noms de témoins

http://en.wikipedia.org/wiki/Witness_accounts_of_the_Roswell_UFO_incident

Non non, vous ne savez pas lire ? Et vous avez tronqué ma question (délibérément ?) :

Citez moi 30 noms de témoins de première main qui ont déclaré avoir vu des corps extraterrestres pour illustrer/valider votre assertion (autres que les fraudeurs/hoaxeurs démontrés comme). Merci.

Majorsimx

avatar
Sgt. Frederick Benthal, a photographic specialist, claimed that he and Cpl. Al Kirkpatrick were flown in from Washington D.C., to photograph alien wreckage and bodies. They were first driven north of town to one site, where Benthal said he witnessed covered trucks carrying wreckage of some sort. Then Kirkpatrick was sent to another site where they were picking up pieces, while Benthal was taken to a nearby tent. There he photographed several little bodies lying on a tarp. "They were all just about identical, with dark complexions, thin and with large heads. There was a strange smell inside the tent that smelled something like formaldehyde." Kirkpatrick later returned from the other site in a truck loaded down with wreckage. All their equipment and film was confiscated. They were returned to the base and then flown back to Washington, debriefed and told they hadn't seen anything.[24]

Sgt. Thomas Gonzales, in an interview with Don Ecker, editor of UFO magazine, said he helped guard a crash site and saw aliens and a craft. Ecker wrote that Gonzales said he saw "little men." They were human-looking but had eyes and heads slightly larger than human. The craft was an "airfoil" design.[25]

Jim Ragsdale claimed to have witnessed first-hand aliens and their craft. His accounts first appeared in 1994's The Truth About the UFO Crash at Roswell. He claimed, while out camping about 30 miles (48 km) north of Roswell with a lady friend, to have seen an object fly overhead and crash. He described seeing a craft partially embedded in the ground. Near the craft were "bodies or something laying there. They weren't very long... four or five feet at the most." He and his girlfriend threw some of the wreckage into their jeep and left as the army arrived. (Randle and Scmitt, 1994, p. 7-8)

Walter Haut, Roswell public information officer, who put out the base flying disc press release, mostly denied any other direct knowledge of the incident. However, in his first affidavit he did state, “I am convinced that the material recovered was some type of craft from outer space.” [26] Then a few years before his death (in Dec. 2005) he elaborated on that statement. The 2002 affidavit, to be released after his death he stated he had direct knowledge about a spacecraft and aliens. "Col. Blanchard took me personally to Building 84, a B-29 hangar located on the east side of the tarmac. ...I observed that it was under heavy guard both outside and inside. Once inside I was permitted from a safe distance to first observe the object just recovered north of town. It was approx. 12 to 15 feet (4.6 m) in length, not quite as wide, about 6 feet (1.8 m) high, and more of an egg shape. ...Also from a distance, I was able to see a couple of bodies under a canvas tarpaulin. Only the heads extended beyond the covering, and I was not able to make out any features. The heads did appear larger than normal and the contour of the canvas over the bodies suggested the size of a 10-year old child. ...[Later Blanchard] would extend his arm about 4 feet (1.2 m) above the floor to indicate the height. I was informed of a temporary morgue set up to accommodate the recovered bodies. ...I am convinced that what I personally observed was some type of craft and its crew from outer space." [27]

PFC Elias Benjamin was an MP with 390th Air Service Squadron. On the evening of Monday July 7 or morning of Tuesday, July 8, he was placed in charge of escorting three or four bodies covered with sheets on gurneys from Hangar 84 to the Roswell base hospital. One appeared to be moving. During transfer, the sheet slipped off of one "revealing the grayish face and swollen, hairless head of a species that I realized was not human." Later at the base hospital, with the sheet removed, he could make out "a very small person with an egg-shaped head that was oversized for its body. ...The only facial features that stick out in my mind now are that it had slanted eyes, two holes where its nose should have been, and a small slit where its mouth should have been. I think it was alive." He noticed a "terrible smell" at the hospital. He had also seen metallic crash debris in the hangar which wasn't from a plane crash because it wasn't burned. Later, "I was debriefed and made to sign a nondisclosure statement. ...I was told that if I ever spoke about it, something bad would happen, not only to me, but also to my family."

Majorsimx

avatar
Des témoignages qui se corroborent !!!


Numerous other people say they heard reports of recovered aliens and/or an alien craft from others. In some cases, several people heard similar alien stories from the same person. Numerous others claimed to have seen, handled or been told about crash material with strange physical properties.[29]


C'est pas la peine de recopier toute une page wikipedia. Un lien suffit.
-nab

http://en.wikipedia.org/wiki/Witness_accounts_of_the_Roswell_UFO_incident

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 5 sur 8]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum