UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » Les lumières de Lubbock

Les lumières de Lubbock

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

1 Les lumières de Lubbock le 10.10.11 23:25

Invité


Invité
HS divisé du sujet sur le carroussel de Washington 1952.
-nab


Surtout que pour Lubbock, l'hypothèse d'oiseaux doit être sérieusement considérée. Cela n'avait pas échappé à Ruppelt, encore une fois. Mais on ne le dit jamais, comme d'hab'...

2 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 3:40

Jojo Lapin

avatar
Cortex a osé Very Happy :

Surtout que pour Lubbock, l'hypothèse d'oiseaux doit être sérieusement considérée. Cela n'avait pas échappé à Ruppelt, encore une fois. Mais on ne le dit jamais, comme d'hab'...



Dans:

http://en.wikipedia.org/wiki/Lubbock_Lights - Réf: Clark, Jerome. "The Lubbock Lights", from The UFO Book. Detroit: Visible Ink Press, 1998. ppgs. 342-350.

On trouve:

The three professors became determined to view the objects again and perhaps discover their identity. On September 5, 1951, all three men, along with two other professors from Texas Tech, were sitting in Dr. Robinson's frontyard when the lights flew overhead. According to Dr. Grayson Mead the lights "appeared to be about the size of a dinner plate and they were greenish-blue, slightly fluorescent in color. They were smaller than the full moon at the horizon. There were about a dozen to fifteen of these lights...they were absolutely circular...it gave all of us...an extremely eerie feeling." Mead claimed that the lights could not have been birds, but he also stated that they "went over so fast...that we wished we could have had a better look." The professors observed one formation of lights flying above a thin cloud at about 2,000 feet (610 m); this allowed them to calculate that the lights were traveling at over 600 miles per hour (970 km/h)


Ça devait être de sacrés volatiles. Very Happy

3 Lumières de Lubbock le 11.10.11 10:35

Invité


Invité
Laughing

Désolé, mais ce que vous écrivez procède de la naïveté ufologique la plus primaire. Ce "calcul" dépend en fait de l'altitude donnée... et voir des lumières "à travers un nuage fin" ne me paraît pas être une garantie suffisante au vu de la brièveté de l'observation.

Donc oui, j'ose. Very Happy

4 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 11:36

nablator

avatar
Administration
Administration
Dans l'édition originale de 1956, chapitre 17 Ruppelt prétend qu'il connait la solution mais ne peut la révéler :
It is very unfortunate that I can't divulge exactly the way the answer was found because it is an interesting story of how a scientist set up complete instrumentation to track down the lights and how he spent several months testing theory after theory until he finally hit upon the answer. Telling the story would lead to his identity and, in exchange for his story, I promised the man complete anonymity. But he fully convinced me that he had the answer, and after having heard hundreds of explanations of UFO's, I don't convince easily.
Dans l'édition révisée de 1959, chapitre 20 Ruppelt révèle la solution du mystère : des papillons !

The men who made the original sightings stuck by the case and furnished the "more detailed objective observational data" the Air Force speaks of.

The mysterious lights appeared again and instead of looking for something high in the air the looked for something low and found the solution.

The world famous Lubbock Lights were night flying moths reflecting the bluish-green light of a nearby row of mercury vapour street lights.
http://books.google.com/books?id=hDtd6CLa1aEC&pg=PA247&lpg=PA247&source=bl&ots=8PRSIyCL8G&sig=SEzES1b2ya6qdRRdCg8vh7jep_g&hl=en&ei=5fGTTqbUFIeWOtXRwcUH&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=6&f=false#v=onepage&q&f=false

La solution des oiseaux serait néanmoins la bonne, comme le confirmerait la correspondance de Ruppelt. Le mystérieux scientifique serait le Professeur Ducker, l'un des trois ayant fait l'observation initiale, et il aurait identifié formellement la cause.

J'ai trouvé ça dans l'étude bibliographique d'Isaac Koi :
In "Captain Edward J Ruppelt : Summer of the Saucers - 1952" (2000) Michael David Hall and Wendy Ann Connors refer to research by David Wheeler identifying the mysterious scientist as Professor Ducker. Their book suggests that "Ducker had had conversations with Ruppelt in later years and told him that he conclusively proved their UFO sightings were caused by birds. In fact, these author's have recently discovered this correspondence in Ruppelt's personal papers." (The relevant observation at page 35 is part of the discussion of the Lubbock Lights in that book at pages 30-31, 32-35 (in Chapter 1), 65, 74 (in Chapter 2), 245 (in the unnumbered chapter entitled "Final Word - The Forgotten Correspondence of Edward Ruppelt") of the Rose Press softcover edition.)
http://www.abovetopsecret.com/forum/thread327015/pg1

N.B. : Il s'agit là des observations des 3 professeurs du Texas Technical College (W. I. Robinson, A. G. Oberg et W. L. Ducker à partir du 25 août 1951), et pas des photos de Carl Hart Jr (prises selon lui le 31 août 1951).
http://www.ufocasebook.com/lubbocklights3.jpg



Dernière édition par nablator le 11.10.11 12:27, édité 1 fois

http://nabbed.unblog.fr/

5 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 12:14

oncle dom

avatar
Jojo Lapin nous a bien fait rigoler quand il a écrit:
The three professors became determined to view the objects again and perhaps discover their identity. On September 5, 1951, all three men, along with two other professors from Texas Tech, were sitting in Dr. Robinson's frontyard when the lights flew overhead. According to Dr. Grayson Mead the lights "appeared to be about the size of a dinner plate and they were greenish-blue, slightly fluorescent in color. They were smaller than the full moon at the horizon. There were about a dozen to fifteen of these lights...they were absolutely circular...it gave all of us...an extremely eerie feeling." Mead claimed that the lights could not have been birds, but he also stated that they "went over so fast...that we wished we could have had a better look." The professors observed one formation of lights flying above a thin cloud at about 2,000 feet (610 m); this allowed them to calculate that the lights were traveling at over 600 miles per hour (970 km/h)
Ça devait être de sacrés volatiles. Very Happy
the lights "appeared to be about the size of a dinner plate
Donc les témoins n'ont pas la notion de diamètre angulaire
They were smaller than the full moon at the horizon
Donc les témoins ignorent que la grandeur de la lune à l'horizon n'est qu'une illusion
The professors observed one formation of lights flying above a thin cloud at about 2,000 feet (610 m)
mais si le nuage est diaphane, il n'est pas possible de savoir si les objets sont devant ou derrière. A preuve: la lune derrière des stratus diaphanes parait parfois être devant. Et l'estimation de vitesse qui suit tombe à l'eau
Ma conclusion: Ça devait être de sacrés professeurs. :(MRDgreen):

http://oncle-dom.fr/index.htm

6 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 12:28

Invité


Invité
J'allais envoyé la citation/recherche d'Isaac Koi aussi, dont je suis grand fan. lol
Et puis, il y a "l'individu isolé" sur les photos. Je me suis toujours demandé s'il ne s'agissait pas d'un volatile "lâché/fatigué" d'un autre groupe, rejoignant/rattrapé petit à petit par la formation photographiée par Carl Hart dans sa série et la séquence des photos...
Cela m'a toujours frappé et c'est assez typique des vols en V des oiseaux migrateurs, où celui-ci serait rejoint par les individus les moins éprouvés et irait se placer en queue de chevron.

Le problème, c'est qu'à ma connaissance, quand un individu est lâché, ce sont des individus du chevron qui quittent celui-ci, décrochent et se laissent rattraper par l'individu lâché (ou le rejoignent) pour former un nouveau chevron et le protéger.
http://www.youtube.com/watch?v=ImbalBnzW24&feature=related
Bref, s'il y a un ornithologue dans la salle ^^
***
Bon, cela ne correspond pas forcément, mais voici des oies du Canada en vol à... Lubbock.
http://www.youtube.com/watch?v=fRSST_85MkA&feature=related
***
Ça devait être de sacrés volatiles.
Arf, Jojo Lapin au pays des merveilles de l'Homme Machine et de l'Homme Instrument de mesure fiable.
Quand il s'agit d'évaluer la distance d'un objet dans le ciel (l’œil est un pointeur laser de mesure, voyez-vous !), puis, à partir de la taille réelle qu'on lui attribue (laquelle, puisqu'il est inconnu/non identifié ?), on calcule une vitesse... il en découle une mesure parfaitement fiable ufologiquement... clown



Dernière édition par nablator le 11.10.11 15:06, édité 4 fois (Raison : vidéos)

7 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 12:30

oncle dom

avatar
nablator a écrit:Dans l'édition originale de 1956, chapitre 17 Ruppelt prétend qu'il connait la solution mais ne peut la révéler :
Voila qui m'a toujours énervé. :(discuss):
Merci pour ton complément d'informations

Dans l'édition révisée de 1959, chapitre 20 Ruppelt révèle la solution du mystère : des papillons !
The men who made the original sightings stuck by the case and furnished the "more detailed objective observational data" the Air Force speaks of.

The mysterious lights appeared again and instead of looking for something high in the air the looked for something low and found the solution.

The world famous Lubbock Lights were night flying moths reflecting the bluish-green light of a nearby row of mercury vapour street lights.
cette explication, en apparence farfelue, expliquait peut être UNE observation, et nous permet de comprendre que toutes les lumières qui traversaient le ciel à Lubbock étaient interprétées comme un phénomène unique.

La solution des oiseaux serait néanmoins la bonne, comme le confirmerait la correspondance de Ruppelt. Le mystérieux scientifique serait le Professeur Ducker, l'un des trois ayant fait l'observation initiale, et il aurait identifié formellement la cause.

J'ai trouvé ça dans l'étude bibliographique d'Isaac Koi :
In "Captain Edward J Ruppelt : Summer of the Saucers - 1952" (2000) Michael David Hall and Wendy Ann Connors refer to research by David Wheeler identifying the mysterious scientist as Professor Ducker. Their book suggests that "Ducker had had conversations with Ruppelt in later years and told him that he conclusively proved their UFO sightings were caused by birds. In fact, these author's have recently discovered this correspondence in Ruppelt's personal papers." (The relevant observation at page 35 is part of the discussion of the Lubbock Lights in that book at pages 30-31, 32-35 (in Chapter 1), 65, 74 (in Chapter 2), 245 (in the unnumbered chapter entitled "Final Word - The Forgotten Correspondence of Edward Ruppelt") of the Rose Press softcover edition.)
http://www.abovetopsecret.com/forum/thread327015/pg1

N.B. : Il s'agit là des observations des 3 professeurs du Texas Technical College (W. I. Robinson, A. G. Oberg et W. L. Ducker à partir du 25 août 1951), et pas des photos de Carl Hart Jr (prises selon lui le 31 août 1951).
http://www.ufocasebook.com/lubbocklights3.jpg
Bon. n'empèche que noous commençons à comprendre. C'est que ça devenait stressant, cette histoire d'explication impossible à révéler

A part ça, j'adore ton nouvel avatar. cheers
J'espère que tu vas le garder longtemps

http://oncle-dom.fr/index.htm

8 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 12:33

oncle dom

avatar
Gilles F. a écrit:il en découle une mesure parfaitement fiable ufologiquement...
Ben, puisqu'elle a été faite par des sacrés professeurs.

http://oncle-dom.fr/index.htm

9 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 12:40

nablator

avatar
Administration
Administration
Gilles F. a écrit:Et puis, il y a "l'individu isolé" sur les photos. Je me suis toujours demandé s'il ne s'agissait pas d'un volatile "lâché/fatigué" d'un autre groupe, rejoignant/rattrapé petit à petit par la formation photographiée par Carl Hart dans sa série et la séquence des photos...
Il y en a aussi un 19ème qui apparaît sur une photo au bout du "V" à droite.

Sais pas... D'aussi bonnes photos de nuit (donc temps d'exposition court) avec des lumières parfaitement contrastées ? Hmmm...

http://nabbed.unblog.fr/

10 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 18:16

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Le fait que le plumage de certains volatils puisse refléter la lumière des villes (par exemple) n'est plus à démontrer. Quelques cas figurent dans mon modeste opus et nous en avons un autre vérifié récemment près de Toulon (enquête in situ encore une fois).
Wink


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Pratique : :-)

https://www.youtube.com/watch?v=VqwzBeIEfdE
http://ufo-scepticisme.forumactif.com

11 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 18:53

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Et j'ai eu le coup l'année dernière lors d'une soirée d'observation. Vraiment très impressionnant ! Smile

Vous voulez que je vous raconte ?


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

12 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 19:03

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Vi ! Une expérience de plus cela ne fait pas de mal.


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Pratique : :-)

https://www.youtube.com/watch?v=VqwzBeIEfdE
http://ufo-scepticisme.forumactif.com

13 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 19:11

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Ok ! Bah je vous écrit ça pour demain après-midi, car là, je n'ai pas trop le temps. Wink


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

14 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 20:30

Jojo Lapin

avatar
Ma conclusion: Ça devait être de sacrés professeurs.



5 PhD et un doctorant dans des domaines complètement farfelus. :(MRDgreen): Mathématiques, physique,géologie,...



Dans l'édition révisée de 1959, chapitre 20 Ruppelt révèle la solution du mystère : des papillons !

Des papillons. What a Face

On comprend pourquoi il n'en a pas parlé plutôt. :(MRDgreen):

15 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 20:41

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Laughing
Il faut qu'on le garde ce Jojo. Quid des oiseaux ? (faut parfois se mettre à la page). Wink


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Pratique : :-)

https://www.youtube.com/watch?v=VqwzBeIEfdE
http://ufo-scepticisme.forumactif.com

16 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 21:25

nablator

avatar
Administration
Administration
J'ai bien regardé les photos des ovnis bien contrastés sur fond noir...

Surtout les deux premières A et B.

Frigoliiiite ! m’écriai-je soudain. (L'équivalent d'eurêka chez les photodébunkistes.)

Ce qui m'a sauté aux yeux, c'est qu'elles sont parfaitement superposables :

A


B + rotation


Version plus contrastée de B trouvée ailleurs sur le web :


De plus l'épaisseur des taches lumineuses surexposées sur la photo B est proportionnelle à l'intensité lumineuse sur la photo A.

Les positions des lumières les unes par rapport aux autres n'ont donc pas bougé d'un poil pendant que le photographe tournait le levier pour réarmer (c'était manuel à l'époque)... contrairement aux autres photos ou les points lumineux se sont déplacés. Étonnant, non ?

Conclusion : le même cache troué a été utilisé pour les deux premières photos, l'une avec un bougé, l'autre sans.

Je ne sais pas si l'on devine le carton ou bien les défauts de la pellicule là :

Source : http://www.santafeghostandhistorytours.com/ufoIII.html

Smile

http://nabbed.unblog.fr/

17 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 21:35

nablator

avatar
Administration
Administration
Recette pour gagner 10 $ très simplement.

Prendre un carton d'emballage. Taper dedans 19 fois avec un crayon pointu. Photographier à contre jour devant une lampe ou une fenêtre. Recommencer.

NE PAS OUBLIER DE CHANGER DE CARTON A CHAQUE PHOTO. Razz

http://nabbed.unblog.fr/

18 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 22:11

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
nablator a écrit:Recette pour gagner 10 $ très simplement.

Prendre un carton d'emballage. Taper dedans 19 fois avec un crayon pointu. Photographier à contre jour devant une lampe ou une fenêtre. Recommencer.

NE PAS OUBLIER DE CHANGER DE CARTON A CHAQUE PHOTO. Razz

cheers cheers cheers et un mystère en moins !! Et mieux engager mon avatar pour ses yeux lasers.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

19 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 22:32

Jojo Lapin

avatar
Prendre un carton d'emballage.

Euh... est-ce qu'on doit comprendre par là que les 5 professeurs regardaient des papillons à travers un carton d'emballage avec 19 trous ? Very Happy

Blague à part, ces photos (de Hart) n'ont jamais été confirmées comme étant authentiques.

D'ailleurs, les 5 professeurs y avaient décelé une incohérence par rapport à leurs observations. Ils avaient rapporté avoir observé des formations en "U".

Alors que les photos (non authentifiées et potentiellement des faux) semblent indiquer des formations en "V".

Ce qui semble indiquer que ces photos sont plutôt des faux.


On ne peut pas déduire pour autant que les témoignages ont été faits par 6 scientifiques farfelus. Shocked



Dernière édition par Jojo Lapin le 11.10.11 22:57, édité 2 fois

20 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 22:40

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Dans l'hypothèse d'un carton (bien vu!), les clichés C et D seraient faits avec d'autres cartons. Mais ça fait rien, je trouve comme toi effectivement pour les photos A et B un superposition satisfaisante(avec quand même un agrandissement en B en plus de la rotation). Etait-ce le même type d'appareil que Rex Heflin?


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

21 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 22:49

Invité


Invité
Non d'un petit Rechain beurre !
Joli Nab ^^

22 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 23:01

nablator

avatar
Administration
Administration
Sebastien a écrit:Dans l'hypothèse d'un carton (bien vu!), les clichés C et D seraient faits avec d'autres cartons. Mais ça fait rien, je trouve comme toi effectivement pour les photos A et B un superposition satisfaisante(avec quand même un agrandissement en B en plus de la rotation).
L'appareil photo était tenu à la main, donc un petit déplacement / rotation / éloignement est normal.

Etait-ce le même type d'appareil que Rex Heflin?
Sais pas... un Kodak 35 mm selon http://www.ufocasebook.com/lubbocklights.html .
Les photos ne correspondent pas aux témoignages, en 1/10 de seconde on ne peut pas obtenir d'aussi bonnes images avec des objets décrits comme peu lumineux et en mouvement. Personne n'y est arrivé. Conclusion logique : fake.

Plus de détails sur l'enquête dans un article de Kevin Randle :
http://ufoscience.org/lubbock.html

No one has ever presented any evidence to support the accusa­tion, nor has anyone explained how they could have been faked
Voilà c'est fait. Smile

http://nabbed.unblog.fr/

23 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 23:17

Invité


Invité
Jojo Lapin a écrit:On ne peut pas déduire pour autant que les témoignages ont été faits par 6 scientifiques farfelus. Shocked


Tellement farfelus qu'ils ont trouvé eux-mêmes l'explication à leur observation.

Dis-moi, tu aimes le riz cantonais ?

24 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 23:38

nablator

avatar
Administration
Administration
Hart rather enjoyed the attention he was receiving. The professors, he would remark, "felt like I had stolen their glory."
http://ufoscience.org/lubbock.html

Ou comment un gars de 18 ans en première année de college a volé la vedette à ses professeurs. Wink

http://nabbed.unblog.fr/

25 Re: Les lumières de Lubbock le 11.10.11 23:43

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
nablator a écrit:
Ou comment un gars de 18 ans en première année de college a volé la vedette à ses professeurs. Wink

Moi je ne comprends pas comment les experts ne se soient pas aperçus du trucage rien qu'en augmentant le contraste (donnée utilisée avec les logiciels modernes de retouche d'image) au vu de la photo du site ?

http://www.santafeghostandhistorytours.com/images/r0300248.jpg


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum