UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.
Les adresses mail alternatives ne donneront plus lieu à validation de l'inscription.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES ET PHOTOS DE L'ESPACE » témoignages et fausses mémoires, expérience de psycho cognitive

témoignages et fausses mémoires, expérience de psycho cognitive

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 4]

MasterRat


Récent article sur les témoins et la fausse mémoire

http://www.bps-research-digest.blogspot.com/2012/01/your-memory-of-events-is-distorted.html
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0010027711001259

Rapide traduction de la brève du Research Digest :

La mémoire n'est pas gravée dans la roc des neurones. C'est plutôt un processus créatif, tracé dans le sable. Dans l'une des démonstrations parmi les plus dramatiques présentées à ce jour, Brent Strickland et Frank Keil ont montré comment la mémoire des gens vis-à-vis d'un clip vidéo se déforme en quelques secondes seulement, afin d'élaborer un épisode qui soit cohérent dans son ensemble. Ils ont déclaré que leur recherche a fourni des preuves que l'esprit utilise des «routines de compression sophistiquées ... pour empaqueter de manière efficace les événements précédents lors de leur envoi vers la mémoire."

Cinquante-huit étudiants uni regardé trois types de clip vidéo de 30 secondes, chacun, dans lesquels une personne botte, lance, pousse ou frappe une balle ou un volant. Un type de vidéo 1) se termine avec les conséquences de l'action sportive implicites dans le clip - par exemple, un ballon de football s'envole au loin. Dans l'autre type, 2) il manquait la scène finale qui est remplacée par un extrait vidéo hors de propos, par exemple d'un juge de lignes qui fait du jogging sur la ligne. Le 3e type 3) de vidéo a été brouillé, ou comporte des événements qui se déroulent dans un ordre dispersé. Point crucial de l'expérience, quel que soit le type de vidéo, le 'moment du contact' - par exemple, le tireur est vu frappant réellement dans la balle - a parfois été montré, et parfois pas.

Après avoir regardé chaque clip vidéo, on a montré aux participants une série de clichés et on leur a demandé de dire si chaque cliché avait ou non été présenté dans la vidéo qu'ils venaient de regarder. Voici la principale conclusion. Les participants qui ont regardé le type de vidéo qui culminerait avec la balle (ou etc volant) s'envoler au loin étaient enclins à dire qu'ils avaient vu le 'moment de contact' dans la vidéo, même si cette image particulière n'avait pas été montrée.

En d'autres termes, parce que voir la balle s'envoler implique implicitement que le tireur (ou autre protagoniste) a frappé la balle, les participants avaient tendance à inventer une mémoire de manière à avoir vu que l'action causale se produit, même lorsque ce n'est pas le cas. Cette distorsion de la mémoire qui s'est passée en quelques secondes, parfois une seule seconde après la partie pertinente de la vidéo avait été visionnée.

Cette invention de la mémoire ne s'est pas produite pour les vidéos qui ont une fin non pertinente, ou qui ont été brouillées. Ainsi l'invention de la mémoire a été spécifiquement déclenchée par l'observation d'une conséquence (par exemple un ballon s'envole au loin), qui impliquait une action antérieure de causalité qui était arrivée et qui 'devait donc' avoir été vue. Dans ce cas, les participants semblaient avoir «comblé» le moment manquant du contact de la vidéo, créant ainsi un ensemble causalement cohérent pour leurs souvenirs. Un niveau similaire d'invention de la mémoire ne se produit pas pour d'autres expériences où la scène manquante n'a rien à voir avec l'action implicite dans le clip.

Une deuxième étude reproduit ces effets de distorsion de la mémoire avec plus de 58 participants et de nouveaux contextes impliquant le tir, le lancer et le bowling.

Les chercheurs ont déclaré que leurs résultats ont des implications évidentes pour les témoins des scènes de crime. Imaginez un témoin qui voit un homme armé d'un fusil, et imaginez quelques secondes plus tard qu'ils voient aussi une personne à proximité tombant d'une blessure par balle... - ces nouveaux résultats montrent combien il est facile pour l'esprit du témoin d'inventer un souvenir dans lequel il a vu le moment où le tireur à appuyer su la gâchette. «Dans certaines circonstances», selon les chercheurs, "un empaquetage conceptuel peut conduire la personne qui perçoit à insérer des informations non-vues afin de satisfaire des exigences structurelles. Ce qui fut le cas dans la présente étude."

--

Rien de bien nouveau, sauf peut être les rapidité du processus, dans un contexte de laboratoire par ailleurs peut stressant... Bref, la construction de fausses mémoires, c'est plus la règle que l'exception.

La suite logique d'une telle expérience serait de tester comment "l'ensemble [narratif] cohérent" peut dépendre d'attentes et de croyances issues d'une culture donnée (grosso-modo une culture pro-HET dans notre cas, voir).

NB : Il me semble d'ailleurs de plus en plus que l'ufologie (sceptique), si elle est scientifique, est proche de la science forensique plus que de tout autre. Je me demande si la branche 'psycho' des sceptiques ne devrait pas activement s'inspirer de celle-ci (plus que d'une démarche expérimentale, ou de l'enquête journalistique).

DAR


Membre d'honneur
Membre d'honneur
MasterRat a écrit:NB : Il me semble d'ailleurs de plus en plus que l'ufologie (sceptique), si elle est scientifique, est proche de la science forensique plus que de tout autre. Je me demande si la branche 'psycho' des sceptiques ne devrait pas activement s'inspirer de celle-ci (plus que d'une démarche expérimentale, ou de l'enquête journalistique).[/i]

Si tu regardes bien en page d'accueil du forum la rubrique sur les vrais croyants, les tenants et les sceptiques scientifiques, tu pourras voir qu'en ce qui concerne l'ufologie le modèle sceptique est bien l'enquête policière et ses sciences annexes (forensiques).

nablator


Administration
Administration
MasterRat a écrit:NB : Il me semble d'ailleurs de plus en plus que l'ufologie (sceptique), si elle est scientifique, est proche de la science forensique plus que de tout autre.
Les enquêtes en ufologie sont le plus souvent de type journalistique ou policier. Les sceptiques tentent d'améliorer la qualité dans les limites (vites atteintes) du faisable en ayant une démarche scientifique, c'est à dire critique, dans ce domaine où la pensée critique est souvent mal perçue : ne pas sauter aux conclusions extraordinaires, vérifier les éléments souvent déformés ou pire, tester des hypothèses, mesurer les incertitudes. Il y a des emprunts aux sciences, du travail documentaire qui est celui d'un historien, tenir compte de la psychologie, de la sociologie, de la physique (optique/météorologie/astronomie/astronautique).

Les sceptiques sont-ils ufologues ou ifologues ou anti-ufologues ? Les méthodes et conclusions sont à l'opposé de ce que font certains ufologues, alors on peut se poser la question. Beaucoup ne se considèrent pas comme des ufologues (Marc Hallet, James Oberg, Tim Printy). C'est une manière de voir.

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
MasterRat a écrit:
NB : Il me semble d'ailleurs de plus en plus que l'ufologie (sceptique), si elle est scientifique, est proche de la science forensique plus que de tout autre. Je me demande si la branche 'psycho' des sceptiques ne devrait pas activement s'inspirer de celle-ci (plus que d'une démarche expérimentale, ou de l'enquête journalistique).[/i]
Bonsoir,
En "ufologie", discipline autoproclamée avant tout par des tenants-croyants en des véhicules extraterrestes qui nous visitent, il semble établi une autre croyance ou impression de plus :
Ces tenants/croyants-là mettent au même rang leur Hypothèse Extraterrestre véhiculaire et l'HSP/TRC (Hypothèse Socio-Psychologique/Théorie Réductionniste Composite du Phénomène OVNI)...
Si bien, qu'à suivre certains et toujours des partisans de l'HET "véhiculaire", les affirmations extraordinaires des premiers devraient être remises en questions ou démontées par les seconds. Sinon, l'affirmation de ces croyants-tenants serait/resterait "vraie". Quel confort ! Cela ne se passe pas bien heureusement ainsi en Science, et c'est ce qui diffère entre Science et Croyance. La charge de la preuve incombe à celui qui affirme. Et non l'inverse. L'ufologie pro-HET-véhiculaire "adore" renverser cette charge de la preuve qui lui incombe. C'est pour cela, entre autre, qu'elle EST une "pseudo-science".

Je me permets à ce titre de cette intervention de rappeler que :
a) Il n'existe à ce jour aucune preuve validant scientifiquement ne serait-ce même qu'un seul des cas "avancés" par l'HET-véhiculaire. Rien, un zéro pointé.
b) Mais il existe de la pléthore de cas (et très souvent des cas avancés préalablement comme solides par les défenseurs de l'HET-véhiculaire) entrant pleinement dans le cadre et validant l'HSP/TRC jusqu'à preuve du contraire.

Je ne doute pas que vous avez saisi l'abime ici qui sépare les deux (quel euphémisme !).

Aussi, en ce qui serait de recourir aux sciences forensiques, je suis d'accord que l'ufologie sceptique (l'ufo-scepticisme) y recourt très souvent. Mais pour parler de cas récents en particulier (Golfech par exemple) ou de l'ufologie pro-HET en général, on s'aperçoit très vite que les "partisans de l'HET-véhiculaire" en l'Hexagone ne résistent pas à l'analyse "forensique" (c'est pareil ailleurs, rassurez-vous !). Ils se contre-fichent d'une analyse forensique ou de celle(s) proposée(s).
Ils continuent même à faire, pour ce cas de Golfech, comme si leur ufologie pro-HET véhiculaire, transcendait et dérogeait les preuves et démonstrations forensiques. C'est énorme, flagrant et un précieux enseignement pour toutes celles et ceux qui meta-analysent cette anecdote ufologique, mais également et surtout en ce qui est de l'ufologogie pro-HET en général. C'est en tout cas des choses qui "comptent" pour moi. J'aurais plein d'autres exemples à donner.
Au total, des ufologues pro-HET véhiculaire auto-ridiculisent la discipline qu'ils défendent pourtant. Et surtout, les Sciences Forensiques, je suis d'opinion que c'est aux ufologues pro-HET véhiculaire de s'en inspirer, pas aux "sceptiques" !

Pour les seconds - les sceptiques -, des Sciences Forensiques ? Ils s'en servent, s'en inspirent et en font surtout, quand ils examinent un et des cas "ufologiques".

PhD Smith


Modération
Modération
Gilles F. a écrit:Je me permets à ce titre de cette intervention de rappeler que :
a) Il n'existe à ce jour aucune preuve validant scientifiquement ne serait-ce même qu'un seul des cas "avancés" par l'HET-véhiculaire. Rien, un zéro pointé.

Evidemment, personne parmi les ufologues ne maîtrise toutes les disciplines académiques ou scientifiques que l'ufologie implique. En matière d'enquête, alors...

b) Mais il existe de la pléthore de cas (et très souvent des cas avancés préalablement comme solides par les défenseurs de l'HET-véhiculaire) entrant pleinement dans le cadre et validant l'HSP/TRC jusqu'à preuve du contraire.

Ce qui veut dire que les critères de validation des défenseurs sont lâches ou extensibles.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

Invité


Invité
PhD Smith a écrit:
Ce qui veut dire que les critères de validation des défenseurs sont lâches ou extensibles.
Oui, c'est ce que relèvent (parmi toute une série d'indices convergents appuyant l'HSP/TRC)) les "UFO-sceptiques", par exemple Jacques Scornaux cité dans cet extrait de Les OVNI du CNES (D. Rossoni, E. Maillot & E. Déguillaume) :
La continuïté entre l'ordinaire et l'extraordinaire, l'indiscernabilité entre les cas identifiés et non identifiés ou encore le non-resserrement des caractéristiques entre les cas.

freefighter


Gilles F. a écrit:

Bonsoir,
En "ufologie", discipline autoproclamée avant tout par des tenants-croyants en des véhicules extraterrestes qui nous visitent, il semble établi une autre croyance ou impression de plus :
Ces tenants/croyants-là mettent au même rang leur Hypothèse Extraterrestre véhiculaire et l'HSP/TRC (Hypothèse Socio-Psychologique/Théorie Réductionniste Composite du Phénomène OVNI)...
Si bien, qu'à suivre certains et toujours des partisans de l'HET "véhiculaire", les affirmations extraordinaires des premiers devraient être remises en questions ou démontées par les seconds. Sinon, l'affirmation de ces croyants-tenants serait/resterait "vraie". Quel confort ! Cela ne se passe pas bien heureusement ainsi en Science, et c'est ce qui diffère entre Science et Croyance. La charge de la preuve incombe à celui qui affirme. Et non l'inverse. L'ufologie pro-HET-véhiculaire "adore" renverser cette charge de la preuve qui lui incombe. C'est pour cela, entre autre, qu'elle EST une "pseudo-science".

Je me permets à ce titre de cette intervention de rappeler que :
a) Il n'existe à ce jour aucune preuve validant scientifiquement ne serait-ce même qu'un seul des cas "avancés" par l'HET-véhiculaire. Rien, un zéro pointé.
b) Mais il existe de la pléthore de cas (et très souvent des cas avancés préalablement comme solides par les défenseurs de l'HET-véhiculaire) entrant pleinement dans le cadre et validant l'HSP/TRC jusqu'à preuve du contraire.

Je ne doute pas que vous avez saisi l'abime ici qui sépare les deux (quel euphémisme !).

Aussi, en ce qui serait de recourir aux sciences forensiques, je suis d'accord que l'ufologie sceptique (l'ufo-scepticisme) y recourt très souvent. Mais pour parler de cas récents en particulier (Golfech par exemple) ou de l'ufologie pro-HET en général, on s'aperçoit très vite que les "partisans de l'HET-véhiculaire" en l'Hexagone ne résistent pas à l'analyse "forensique" (c'est pareil ailleurs, rassurez-vous !). Ils se contre-fichent d'une analyse forensique ou de celle(s) proposée(s).
Ils continuent même à faire, pour ce cas de Golfech, comme si leur ufologie pro-HET véhiculaire, transcendait et dérogeait les preuves et démonstrations forensiques. C'est énorme, flagrant et un précieux enseignement pour toutes celles et ceux qui meta-analysent cette anecdote ufologique, mais également et surtout en ce qui est de l'ufologogie pro-HET en général. C'est en tout cas des choses qui "comptent" pour moi. J'aurais plein d'autres exemples à donner.
Au total, des ufologues pro-HET véhiculaire auto-ridiculisent la discipline qu'ils défendent pourtant. Et surtout, les Sciences Forensiques, je suis d'opinion que c'est aux ufologues pro-HET véhiculaire de s'en inspirer, pas aux "sceptiques" !

Pour les seconds - les sceptiques -, des Sciences Forensiques ? Ils s'en servent, s'en inspirent et en font surtout, quand ils examinent un et des cas "ufologiques".

Salut Gilles !
Et bien dit donc tes confrontation avec des gars (Parmentier ou JC !) te rendent nerveux et rancunier, tu n'arrête pas de dire (ou de te plaindre !)que ce ne serait pas à toi de chercher la preuve....Alors pourquoi le fait tu ?
Par exemple pour le RB47h tu dis haut et fort que tu en a fait là preuve, or il suffit de lire les conclusion de SUNlite pour voir que rien n'est prouvé à l'inverse, bref j'y reviendrais sur le fil y affairant plus tard !!

Je ne serais rappeler les cas du blue book, repris par Mac Donald, je ne serais rappeler les cas "résiduels" comme tu dis, que tu balaye d'un revers de la main, je ne sais pas mais le témoignage de Mr KRINE avec ses grosses moustaches, ne te fais pas cogiter, et s'il y avait que lui encore ça irais!!!

Bref il est facile à partir de cas OVI de dire que tout les cas sont identifiés, c'est même trop facile !!
Et c'est ce que tu fais, alors autant certains pro HET se vautrent dans la facilité, autant certains septiques radicaux aussi !

Je ne vais pas rappeler que le phénomène OVNI est quand même unique, il n'y a pas de fumées sans feu, il y a des cas solides, surtout dans les années 50-60 , je veux dire tous les états ont des archives,l'arméee s'y est intéressée, c'est même arrivé jusqu'à l'ONU quand même...
Je rajoutterais que il y a eu le rapport Cometa, il y a eu Poher, Sillard et pâs mal de scientifiques et gars haut placés qui parlent de témoignages assez explicitent, il y a le mémo schulgen, et bien d'autres choses qui amène à pencher vers une HET véhiculaire...Bref on ne peut pas éviter ces choses là..
Et je passe sur des traces au sols, la désinformation flagrante, et que dire de la déclassification mondiale (ou quasi !)
Bref c'est impressionnant ta façon d'éviter tous ce qui fait que le phénomène ovnien n'est pas si facile à balayer !!

Ils y a des résidus de cas non identifiés (et tu le dis toi même), et ces cas résiduels sont balayés sous prétexte que vous l'avais décidés, parce que vous vous étudiez les cas OVI, donc par rapprochement on balaye !!

Bref tu généralises trop et ceci pas très honnettement (intellectuellement parlant !) encore une fois ta rage face aux pro HET transpire !

Quand à prendre l'exemple de Golfech, c'est malin cette façon de généraliser et s'en servir pour rabaisser tout azimut !!

bref ré étudis l'histoire ovnienne depuis 47, et ce sans sélectionner ce qui t'arranges, mais je penses que tu ne le fera pas, tu fais l'invers de ceux que tu critiques, éternel débat !!

Certains évolus, comprennes d'autres non, et tu te gènes pas pour le dire, et bien tu es pareil, enfermé dans tes propres dogmes, avec des oeuillères comme pas possible !!

Invité


Invité
Oui, en expertises automobile ou aéronautique, comme dans bien d'autres domaines, il y a un résidu d'inexpliqués.
Tous ne font pas pour autant l'objet d'un mythe, d'une fascination voire de cultes comme c'est peut-être ou le cas pour les objets volants non-identifiés. Ou encore dans ces autres domaines, on n'a pas besoin d'invoquer les extraterrestres pour tenter de lever le constat d'ignorance sur certains cas.
L'ifologie existe, Monsieur : elle nous enseigne qu'il y a de nombreux cas et récits d'objets volants non identifiés qui présentaient un haut ou très haut degré d'étrangeté, par lesquels beaucoup ont été légitimement fascinés, sur lesquels de nombreux ufologues ont tenu des propos "extraordinaires" et même cru et défendu bec et ongles être en présence de quelque chose de fortéen. Il n'en était rien quand on a identifié l'objet. On zappe et on en tire aucun enseignement : suffit de plonger sa main d'ufologue dans le sac des cas inexpliqués et d'en prendre un autre. Décliner la recette et personne ne verra rien. Tu peux relire le Professeur Meessen à propos de Petit-Rechain, même si visiblement cela n'a pas apporté un peu plus de prudence chez nos chers ufologues hexagonaux. Sont repartis la fleur au fusil comme si de rien n'était.

Aussi, la position consistant à se demander s'il ne pourrait pas en être de même sur le résidu "actuel" (et sur lequel les ufologues tenants sont incapables de se mettre d'accord) est tout à fait légitime. N'en déplaise. En ce sens, le résidu d'inexpliqués serait de même nature que le résidu d'expliqués : trivial et prosaïque. Même si cela fait moins rêver et si cela est moins sexy, j'en conviens !

Bon dimanche.

freefighter


Bon, t'a pas tord sur un truc c'est que l'ufologie (pseudo-science, au même titre que certaines sciences molles ?!) souffre de certains de ses ufologues qui il faut être franc sont bornés, avec pleins d'espérence, des oeillères énormes,un manque de sceptissisme flagrant, et une facilité à "oublier" des éléments plus que probant qui invalident leurs dires...

Bref des gros tebés (en termes "jeunes" !)!!!

Et bien, se servir de leurs conneries pour tout rabaisser à un "mythe", à une "croyance", à des erreurs, au néant ("in fine"), et bien cela est devenu ta spécialité ufologique....Et tu "skill" la dessus, je suis sur que si tu t'employais à étudier des cas bien lourd, ou si tu discutais avec Mr KHRINE par exemple, tu pourrais aussi exéler pour démonter et rabaisser les sceptiques radicaux, et devenir un pro HET véhiculaire efficace !?! Laughing

En fin de compte toi aussi tu choisi la voie de la facilité...

Que penses tu de ces témoignage, sont ils de faux témoignages ?, est ce que ces hommes ont une fausse mémoire ?, je sais qu'un fil fut ouvert sur ce témoignage (Krine !), mais bon, qu'en penses tu vraiment ??



Regarde à 2mn30, ce pilote est réellement perplexe !! Tu va me dire que toi, tu sais, toi tu es sur que les pro HET véhiculaires sont "tous" des mythologistes ?
Toi tu es le gardien de la compréhension humaine ?

Tu a ton avis, certes, mais les autres qui ne pensent pas comme toi, tu les rabaissent systématiquement en faisant des rapprochements malhonnêtes aves les gros "tebés" de l'ufologie !!
Ce genre de témoignages ne te fais pas cogiter ?! Non, tu les balayes, circulez y a rien à voir !!Je fais de l'ifologie alors ce qu'on vu ces gars c'est du prosaïque ! c'est sur !! cheers

Dossiers de S.O


Administration
Administration
Juste deux très petites choses Free si vous le permettez (bien entendu) !
Vous omettez que l'argument d'autorité n'est pas un argument recevable en terme de "preuve/sérieux ou réalité" de la chose ufologique. Ensuite à 2 mn et 30 sec. il: s'agit d'une reconstitution (et rien d'autre). Ceci devrait vous permettre de mieux nous comprendre dans notre démlarche sceptique (pragmatique) et de prudence.

Croyez moi sincère lorsque je dis que je ne juge pas votre croyance (elle est votre) mais si vous avancer comme argument majeur l'argument d'autorité, il va vous falloir convaincre avec force et logique. C'est donc ce que vous englobez qui me gêne. Wink

Merci à vous
Adm.

BB :
"Que penses tu de ces témoignage, sont ils de faux témoignages ?, est ce que ces hommes ont une fausse mémoire ?, je sais qu'un fil fut ouvert sur ce témoignage (Krine !), mais bon, qu'en penses tu vraiment ??"

Donc ce n'est pas de faux témoignages dont il s'agit ici (ou dont nous croyons) mais de comprendre qu'il existe une recontruction mémorielle (nuance importante). Alors oui la méoire est fausse ! Il reste à quantifier cela, d'où cette éternelle question que je soumets à votre sagacité : avez-vous une grille de lecture pour quantifier cela Free ?

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Jojo Lapin


En ce sens, le résidu d'inexpliqués serait de même nature que le résidu d'expliqués

Bonjour Gilles et bonjour à tous,

Mm.... pas si sûr. Surtout que l'étude de ce résidu semble dégager des "patterns" plus qu'intéressants.

On est tous d'accord qu'une très grande partie des observations peut être expliquée de façon prosaïque. Mais (et ce "mais" est de taille) le résidu est imposant et quand on s'y intéresse de très près, on se rend compte que ce n'est pas si simple que ça.

Je suis d'accord que l'hypothèse HET-véhiculaire (des soucoupes volantes faites d'écrous et de boulons) n'est pas très crédible (On n'en a pas retrouvé une seule!). Pour moi, on a longtemp cherché dans la mauvaise direction (pour plein de raisons).

Mais l'étude sérieuse des témoignages fait ressortir des pistes du coté de la conscience qui sont très très loin de correspondre à une explication prosaïque. Les éléments suivants "posent" en effet problème:

- La récurrence persistante de certains caractères dans ces témoignages.
- La très grande ressemblance des témoignages des "abductees" avec des récits et autres légendes de différents folklores.
- Les sous-séquences, souvent absurdes mais qui reviennent de façon notable dans ces expériences.
- La ressemblance plus que frappante de certaines de ces sous-séquences avec les NDE.

Tous ces éléments nous éloignent à mon avis de la piste de méprises ou de toute autre explication prosaïque (ex: fausse mémoire: Pourquoi ces supposées pseudo-mémoires devraient-elles suivre les mêmes sous-séquences ?). Il semble y avoir un authentique phénomène psychologique à l'oeuvre. Et s'il devait y avoir une intelligence (ou un autre pan inconnu de notre conscience) derrière, il faudra bien sûr le prouver scientifiquement.

Mais ce n'est pas tout. L'étude des catalogues de cas compilés par des chercheurs sérieux (ex: catalogue Heines) et la lecture/visualisation de ce que disent ces pilotes et astronautes sont tout simplement époustouflantes. Les aspects psychologiques semblent liés aussi à des aspects physiques. On ne peut pas continuer à rejeter/ridiculiser/moquer ces témoignages. Bien au contraire. Donc, les éléments suivants semblent aussi indiquer l'existence d'un phénomène cette fois-ci physique authentique:

- Le nombre élevé de témoignages de pilotes de ligne ou de guerre.
- Le nombre élevé de témoignages de cosmonautes ou d'astronautes (avec des séquences filmées ou photographiées).
- Des observations au sol (ex: Hessdalen (avec des séquences filmées ou photographiées), peut-être Greifswald & Co)

Tout ceci ne peut pas être rejeté du revers de la main en stipulant que le résidu doit aussi avoir une explication terre à terre...

Certains physiciens de haut vol partent du pricipe suivant: Il n'y a aucune raison:

- que notre univers soit unique ou spécial;
- que notre planète soit la seule à héberger la vie dans cet univers (ou multiverse), unique ou spéciale;
- que l'homme soit la seule espèce intelligente dans tout l'univers (ou le multiverse);
- que l'homme soit l'espèce la plus avancée dans tout l'univers (ou le multiverse);
- qu'il n'y ait pas au moins une autre civilisation dans l'univers (ou dans le multiverse) potentiellement en avance sur nous de plusieurs centaines de millions d'années.

Ce n'est pas un hasard si les pistes les plus en pointe semblent se diriger vers La conscience et la physique du multiverse. Et ce n'est pas un hasard si de très grands scientifiques s'intéressent à ces pistes sans rejeter le phénomène dit des "OV"NI.

Bien sûr, on peut rejeter ces pistes du revers de la main et continuer à se concentrer sur les cas les moins intéressants (soucoupes volantes faites de métal, d'écrous et de boulons).

Bon dimanche,

Julien

PS 1: Pour le "meilleur" cas, l'auteur américain le dit clairement dans son étude, il ne peut pas tirer de conclusion finale.


PS 2: Gilles, Vous ne serez pas surpris si je vous dis que la théorie la plus défendue par les physiciens concernant l'origine de notre univers est le "Big Bang". Maintenant, si je vous dis que selon cette théorie (reconnue par la science mainsteam), notre univers était à un moment donné des milliards de milliards de fois plus petit qu'un atome actuel. Oui vous m'avez bien compris. Est-ce que cette théorie fournit une explication prosaïque de l'origine de l'univers ?

PS 3: On vient de découvrir qu'il existe des milliards de planètes dans notre galaxie. Les neutrinos supra-lumineux pourraient venir mettre à terre notre conception de notre cher espace-temps. En étudiant la matière noire, le satellite Planck est peut-être sur le point de prouver la présence des univers parallèles.

PS 4: Les électrons peuvent émettre des photons... dans le passé et aussi dans le futur? Ce n'est pas moi qui le dit mais la physique quantique.



Tout ceci me donne envie de vous faire écouter une très belle chanson de Jean Gabin: http://www.dailymotion.com/video/x3tge_jean-gabin-je-sais_news

Bon dimanche à tous (ici, il fait - 29 "C)!






Dernière édition par Jojo Lapin le 15.01.12 18:55, édité 10 fois

freefighter


Adm. a écrit:Juste deux très petites choses Free si vous le permettez (bien entendu) !
Vous omettez que l'argument d'autorité n'est pas un argument recevable en terme de "preuve/sérieux ou réalité" de la chose ufologique. Ensuite à 2 mn et 30 sec. il: s'agit d'une reconstitution (et rien d'autre). Ceci devrait vous permettre de mieux nous comprendre dans notre démlarche sceptique (pragmatique) et de prudence.

Croyez moi sincère lorsque je dis que je ne juge pas votre croyance (elle est votre) mais si vous avancer comme argument majeur l'argument d'autorité, il va vous falloir convaincre avec force et logique. C'est donc ce que vous englobez qui me gêne. Wink

Merci à vous
Adm.

BB :
"Que penses tu de ces témoignage, sont ils de faux témoignages ?, est ce que ces hommes ont une fausse mémoire ?, je sais qu'un fil fut ouvert sur ce témoignage (Krine !), mais bon, qu'en penses tu vraiment ??"

Donc ce n'est pas de faux témoignages dont il s'agit ici (ou dont nous croyons) mais de comprendre qu'il existe une recontruction mémorielle (nuance importante). Alors oui la méoire est fausse ! Il reste à quantifier cela, d'où cette éternelle question que je soumets à votre sagacité : avez-vous une grille de lecture pour quantifier cela Free ?

Je trouve que le message que vous écrivez est une façon de compliquer la chose pour mieux l'éviter...
En effet, vous (parmi d'autres) dites en général que les ufologues peuvent compliquer les choses alors que des explications prosaïques sont possible et donc probable, un proHET serait capable de chercher des explications compliquées tendant à montrer que celui-ci a raison en évitant la chose la plus simple (rasoir d'okame)

Hors ici vous faite la même chose en me parlant de grilles de lecture, de reconstruction mémorielle....La chose la plus simple n'est pas de se dire que ces gars retranscrivent ce qu'ils ont vu ? tout simplement !!

Dans le cas de Krine, il a vu trois fois l'objet arriver, il a eu le temps de comprendre la façon qu'avait cette chose de voler, bref moi aussi j'ai des souvenirs et quand je m'en rappelles, je m'en rappelles, point barre, je ne reconstruit pas chacun de mes souvenirs !!

Cette façon de mettre en avant un argument d'autorité, donc de dire, c'est un "argument d'autorité" selon le précepte de Nemrod alors cela ne signifie rien est une échapatoire qui vous est bien utile !!

encore une fois quand c'est des pro qui compliquent les choses pour arriver à leurs fins vous les critiquer de ne pas aller au plus simple, mais quand c'est vous qui le faites, et bien c'est normal, je suis sceptique alors je dis que c'est un argument d'autorité et je zappe des témoignages qui font dire au gouvernement qu'il faut étudier le phénomène !!

Bref c'est vicelard cette façon de dire qu'une grille de lecture est nécessaire ou je sais pas quoi....Et pourquoi ne pas dire (ou reconnaitre )que ce gars raconte ce qu'il a vus, point barre !!
Quand des forces spéciales font du rens, les autorités militaires font confiance à leurs gars et ne commencent pas à se dire qu'il reconstruit ce qu'il a vus !!
Cet argument d'autorité ne résout rien, àmha, c'est une belle façon de faire le ninja avec de la poudre aux yeux avant de disparaitre....

Jojo Lapin


Deux points:

-1- L'argument d'autorité n'est plus recevable dans le domaine scientifique depuis quelques siècles déjà Very Happy . Je rejoins les hyper-sceptiques sur ce point. Mais ce n'est pas une raison valable pour traiter les trop nombreux témoins compétents (pilotes, astronautes, scientifiques ou autres) pratiquement d'affabulateurs. Je suis aussi d'avis que cet argument est trop souvent utilisé par certains pour passer très vite à autre chose. Alors que tout semble indiquer un phénomène psychologique et physique réel digne de constituer un sujet pour la science véritable.

-2- Quant au trop fameux rasoir d'Occam, il est lui aussi trop souvent utilisé à tort et à travers. Et surtout il paraît de plus en plus dépassé...Que peut bien valoir l'application de ce principe face aux bizarreries de la science d'aujourd'hui et surtout de celle de demain ? Quelques exemples:

- Le "Big Bang": Est-ce que le fait que l'Univers ait été dans le passé, plus petit de plusieurs milliards de fois qu'un atome passe le test du rasoir ??? Mad

- En physique quantique: Ce principe paraît totalement dépassé quand on sait que la superposition (ex: Un e-, un photon ou une molécule existant simultanément en différents endroits de l'espace), la cohérence, l'intrication, les photons qui jouent à saute-moutons avec l'espace et le temps, la téléportation quantique et la non-localité sont scientifiquement étudiés et prouvés...

- La relativité: Idem. Ce principe se fait ratatiner par la vérification du fameux paradoxe de Langevin(qui a été testé avec des horloges atomiques au début des années 70...)...

Donc, c'est encore une fois, une façon plus ou moins "élégante" de clouer rapidement le bec à l'adversaire. Mais ça ne marche pas toujours...Et ce principe ne peut plus constituter à lui tout seul et en aucune façon une démarche scientifique alors que notre réalité est chaque jour scientifiquement interrogée et remise en question

Loin de là.

Pour terminer, Le drame est qu'actuellement, il y a plus d'ufo-"logues" idéologues (hyper-croyants et hyper-sceptiques) que de véritables ufologues scientifiques (sceptiques certes mais ouverts d'esprit).

L'ufo-"logie" actuelle n'a absolument rien d'une science véritable.

C'est plus une guerre de religions.

Bien à vous,

Julien



Dernière édition par Jojo Lapin le 15.01.12 20:02, édité 6 fois

Invité


Invité
Mais ce n'est pas tout. L'étude des catalogues de cas compilés par des chercheurs sérieux (ex: catalogue Heines) et la lecture/visualisation de ce que disent ces pilotes et astronautes sont tout simplement époustouflantes.

Bonsoir,
Arf, encore cet argument. Je le trouve pourtant éculé. En effet, cela doit faire 150 fois que cela est rappelé ici ou ailleurs, il existe nombre de récits de pilotes civils ou militaires ou d'astronautes, de gendarmes, de médecins, de fermiers, (toutes CSP/niveau d'étude/classes, etc.) qui présentaient (et présentent toujours si on les lit sans savoir) un bon ou même un très haut degré d'étrangeté, qui sont vraiment époustouflants en effet... Puis que l'on découvre le stimulus prosaïque qui était non identifié/able (souvent très légitimement) avec certitude ou très haute probabilité. Nombre de ces cas ont pourtant figuré (ou figurent) dans les catalogues à la Prévert des ufologues, certains ayant été avancés et présentés comme très sérieux et solides, "époustouflant" si vous préférez. Il y a aussi la variabilité inter-individuelle lorsque nous sommes pourtant face à un même stimulus et décrivons celui-ci très différemment les uns les autres, parfois de façon fort surprenante, sans compter les erreurs (par exemple durant la ré-entrée atmosphérique de novembre 1990).

En d'autres mots, ce n'est pas la force ou le haut degré d'étrangeté d'un récit, ni la notoriété/autorité/légitimité/crédibilité d'un témoin (ou d'un enquêteur) qui sont gages d'être probablement face à un phénomène fortéen ou encore inconnu. L'ifologie nous apprend cela, mais certains ufologues continuent de faire pourtant "comme si" celle-ci n'existait pas et continuent d'utiliser ce type d'arguments.

Parfois même, l'identification du stimulus prosaïque est possible que suite à un concours de circonstances, parfois improbables (la chance) ou encore l'identification possiblement évidente que plusieurs décennies plus tard (exemple l'ovni de Fort-de-France, observation de 1965, objet qui a été "enfin" identifié en 2010 ou 2011). D'autre part, il a été très facile de berner les ufologues et enquêteurs (comme quiconque, je ne leur jette pas la pierre), et des canulars à base de matériels très rudimentaires n'empêchent pas des calculs savants et des affirmations tenues bec et ongles en faveur d'objet(s) époustouflant(s), échappant à toute explication sur le moment et cas présenté de la part d'ufologues comme très solides, sinon même carrément prenant le statut de preuve (en faveur de l'extraordinaire). Jusqu'au moment où, à défaut d'une soucoupe qui s'envole...

tout semble indiquer un phénomène psychologique réel digne de constituer un sujet pour la science véritable.

Le phénomène OVNI est défendu comme "psychosocial" en effet par nombre d'UFO-sceptiques et oui, c'est assurément un bon sujet pour les Sciences Humaines en l'état (je veux dire jusqu'à une preuve indéniable en faveur des théories "exotiques" et parfois respectables défendues par d'autres).

Pour en revenir au sujet, et j'arrêterai ici, nombre d'ufologues n'ont aucune idée des techniques "forensiques" ou de ce dont est capable la cognition humaine face à des stimuli tout à fait prosaïques. Je trouve dommage et dommageable que trop peu d'ufologues s'y intéressent. D'autres ont un niveau d'exigence de la preuve fort déraisonnable ou recourent à des arguments ad hoc le plus souvent, comme le mimétisme, l'élusivité, la théorie du complot, le parasitage, etc. "Devant une cour de loi" comme on dit pour analogie, les arguments pour défendre certains cas seraient fort peu efficaces bien heureusement.

Bon, je vous laisse autour d'hypothèses bien plus sexy. Ptete qu'un jour, vous aurez du neuf et du tangible qui convaincra même les plus sceptiques d'entre nous au sujet des ovnis.

freefighter


Et ben Gilles tu réponds pas à mes questions sur Krine, et sur la petite vidéo !!
A part rabacher que parceque des témoignages époustouflants ont étaient expliqués, et bien tous sont explicables, alors explique moi le truc prosaïque qui se rapproche de ce qu'a vu Krine !!STP

Je sens l'esquive rotative, là !! Sad

Bon allez j'arrête de t'embetter !

Venom


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Jojo Lapin a écrit:-2- Quant au trop fameux rasoir d'Occam, il est lui aussi trop souvent utilisé à tort et à travers. Et surtout il paraît de plus en plus dépassé...Que peut bien valoir l'application de ce principe face aux bizarreries de la science d'aujourd'hui et surtout de celle de demain ? Quelques exemples:

Tous les exemples que tu donnes ne démontre qu'une seule chose: que tu n'as pas bien compris en quoi consiste réellement le rasoir d'Occam.

Note, tu n'es pas le seul. C'est un concept finalement assez complexe en épistémologie, dont une version vulgarisée se trouve popularisée à l'intention du grand public. Mais évidemment cela génère ce genre de problème: les gens pensent (comme trop souvent) que la version vulgarisée est la véritable version.

C'est comme les ufologues qui disent que le rasoir d'Occam est en faveurs de l'hypothèse extraterrestre parce que celle-ci serait plus simple que le modèle sociopsychologique.

Chaque fois que j'entends ça, je suis toujours dépité par le manque de compréhension de l'épistémologie des individus en question.

http://scepticismescientifique.blogspot.com/

Jojo Lapin


Bonjour Venom,

Tous les exemples que tu donnes ne démontre qu'une seule chose: que tu n'as pas bien compris en quoi consiste réellement le rasoir d'Occam.

C'est bien mon point de vue: Le rasoir d'Occam est utilisé à tort et à travers par les ufo-"logues" (et je précise, des deux bords). Quand je cite mes exemples, je veux montrer que la version (j'aurais dû le préciser) populaire n'est pas toujours pertinente.

Je dois avouer que je ne connais de l'épistémologie que les principes généraux (un autre excellent domaine scientifique à approfondir Smile ). Mais je sais qu'il y a une version plus ancienne ("« pluralitas non est ponenda sine necessitate »") que j'ai déjà citée dans l'un de mes posts. À moins qu'il y ait une autre encore plus ancienne Question

Bien à vous et excellent dimanche!

Julien,




Dossiers de S.O


Administration
Administration
Pour Free :

Je trouve que le message que vous écrivez est une façon de compliquer la chose pour mieux l'éviter...
En effet, vous (parmi d'autres) dites en général que les ufologues peuvent compliquer les choses alors que des explications prosaïques sont possible et donc probable, un proHET serait capable de chercher des explications compliquées tendant à montrer que celui-ci a raison en évitant la chose la plus simple (rasoir d'okame)


Désolé de vous avoir déranger dans votre conviction. Ce n'était pas mon intention.

Pour Jojo : Heu ?...Non rien. Bonne soirèe.

Adm.

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

nablator


Administration
Administration
Canard !
Lapin !
Canard !
Lapin !
...
...


(Perso je préfère le canard.)

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
Jojo a écrit :
...

Très franchement et sans détour : pensez-vous que tout ceci rende l'existence de Dieu, celle des fées, du Big-Foot, des Géants, de plasma vivants, de visiteurs extraterrestres, de visiteurs du temps, (ou tout ce que vous voulez) etc. plus probables qu'autrefois ou qu'avant ? Aucunement à mon sens.

Si oui, vous comprendrez sans doute où je veux ou pense pouvoir en venir : on peut se servir des découvertes ou cogitations de disciplines scientifiques connexes (mais véritables et établies) pour rendre plus ou moins probables tout et n'importe quoi et servir la croyance en des choses exotiques/extraordinaires/fortéennes/divines (déclinez tous les vocables en ce sens).

Si non, vous comprendrez que ceci ne rend pas plus probable ou improbable la possibilité que des engins extraterrestres nous visitent, ou non, des visiteurs du temps, ou non, l'existence des fées, ou non, du Big-Foot, ou non, des Géants, de plasma vivants, etc ( à décliner comme bon vous semblera encore).

Bref, il serait temps d'éviter de chercher à vouloir et chercher sans cesse (à) "interpénétrer" différents paradigmes, notamment ou par exemple, l'exobiologie et l'ufologie pro-HET véhiculaire.
La première n'assoit à mon sens aucunement la seconde, mais la seconde se sert un peu trop de la première pour tenter de trouver un semblant de crédit scientifique. Or, une fois de plus (à mon sens), cela procède d'une logique fallacieuse.
Cela me fait l'effet d'une fausse logique et d'un faux raisonnement, où plus on découvre d'espèces et d'espaces, plus on tiendrait là la possibilité que l'existence de créatures "exotiques" comme les fées, le Big-Foot, des visiteurs extraterrestres derrière les ovnis, etc. serait d'autant plus vrai et possible.
Je trouve cela "absurde".

PhD Smith


Modération
Modération
T'es Free, t'as tout compris Very Happy Désolé, c'est plus fort que moi.

freefighter a écrit:

Et bien dit donc tes confrontation avec des gars (Parmentier ou JC !) te rendent nerveux et rancunier, tu n'arrête pas de dire (ou de te plaindre !)que ce ne serait pas à toi de chercher la preuve....Alors pourquoi le fait tu ?

Peut-être que Gilles fait un travail d'utilité publique pour le domaine francophone ? qu'il fait le travail à la place des gens qui sont censés le faire ? Ben, oui, si on se veut scientifique ou expérimentateur, on applique des méthodes que les autres sont censés répliquer. C'est la moindre des choses entres égaux et c'est la moindre des politesses en science. C'est parce qu'un scientifique est pointilleux sur la méthode/protocole qu'il acquiert le respect de ses pairs et le jour où ce même scientifique dira avoir découvert un truc bizarre, ses collègues diront qu'il n'est pas a priori tombé sur la tête...

Par exemple pour le RB47h tu dis haut et fort que tu en a fait là preuve, or il suffit de lire les conclusion de SUNlite pour voir que rien n'est prouvé à l'inverse, bref j'y reviendrais sur le fil y affairant plus tard !!

On attend alors le fil y afférent.

Je ne serais rappeler les cas du blue book, repris par Mac Donald, je ne serais rappeler les cas "résiduels" comme tu dis, que tu balaye d'un revers de la main,

Peut-être que les cas du blue book sont nuls, explicables ? Mac Donald a-t'il eu les compétences pour reprendre les cas inexpliqués ? C'est tout le problème: les compétences.

Quand à prendre l'exemple de Golfech, c'est malin cette façon de généraliser et s'en servir pour rabaisser tout azimut !!

Tu as bien engueulé CC sur FOU, non ? Et ? Le dossier est de l'avis de tous ici, complètement vide. En ufologie, ce sont les plus gueulards qui sont les plus compétents ? Ça reste à prouver.

bref ré étudis l'histoire ovnienne depuis 47, et ce sans sélectionner ce qui t'arranges, mais je penses que tu ne le fera pas, tu fais l'invers de ceux que tu critiques, éternel débat !!

J'ai lu Parmentier et rien dans le livre, zéro, livre avec des complots. Je te conseillerais plutôt de lire "La rumeur de Roswell" de Lagrange: de l'avis des gens qui l'ont lu ici, c'est un bon Lagrange, il connaît la plupart des intervenants et son dossier. Si le dossier Roswell est aussi vide, le reste est le vide intersidéral.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

PhD Smith


Modération
Modération
Gilles F. a écrit:Oui, en expertises automobile ou aéronautique, comme dans bien d'autres domaines, il y a un résidu d'inexpliqués.
Tous ne font pas pour autant l'objet d'un mythe, d'une fascination voire de cultes comme c'est peut-être ou le cas pour les objets volants non-identifiés. Ou encore dans ces autres domaines, on n'a pas besoin d'invoquer les extraterrestres pour tenter de lever le constat d'ignorance sur certains cas.

Contre-exemple Twisted Evil

Le vol 401 Eastern Air Lines:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_401_Eastern_Air_Lines

Le vol 401 était un vol affrété sur Lockheed L-1011 par la compagnie Eastern Air Lines pour effectuer la liaison de New York à Miami. L'avion s'est écrasé sur les Everglades de Floride dans la nuit du 29 décembre 1972, tuant 101 des 176 personnes présentes à bord (2 autres personnes décéderont consécutivement à leurs blessures). C'était la première fois qu'on gros porteur à deux allées s'écrasait.

Qu'a-t'il de spécial ? Ce vol est célèbre car on en a fait un téléfilm, où on a récupéré les pièces de l'avion pour les réutiliser dans d'autres. Et des personnes (passagers, hôtesses, stewards) ont vu les fantômes des membres d'équipages qui semblaient prévenir les gens que les pièces étaient dangereuses.

Twisted Evil "Le fantôme du vol 401" Twisted Evil

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Fantôme_du_vol_401

Le Fantôme du vol 401 (The Ghost of Flight 401) est un téléfilm américain réalisé par Steven Hilliard Stern, diffusé en 1978 et relatif à l'accident du Vol 401 Eastern Air Lines.

Synopsis

En 1972 un appareil de la compagnie Eastern Airlines s’est écrasé dans un marécage en Floride il y eut 101 morts. Plus tard sur cette même compagnie ont dit avoir aperçu le commandant du vol 401 (Bob Loft) Ainsi que le mécanicien de ce vol 401. Après des enquêtes, la compagnie a découvert un détail curieux, chaque appareil concernés par l’apparition du commandant et du mécanicien avait reçu une pièce du vol 401. L’enquête fut menée par Feller J et des membres de la compagnie. Les journaux de bord mentionnent les apparitions Ce téléfilm raconte ainsi l'histoire de ce vol et des ses apparitions

Parmi les rôles, on a:

Ernest Borgnine : Dom Cimoli
Gary Lockwood (qui joue dans 2001 de Kubrick): Jordan Evanhower
Kim Basinger : Prissy Frasier
Tom Clancy (le romancier) : Dutch

L'histoire du vol 401 eut une suite anecdotique. Certains accessoires de l'avion accidenté furent réutilisés sur un autre L-1011. De nombreuses personnes affirmèrent avoir vu les fantômes de Loft et Repo à bord de cet appareil. Cette histoire prit de telles proportions qu'un film en fut tiré, obligeant les dirigeants de la compagnie à poursuivre les producteurs en justice et à retirer des appareils toutes les pièces réutilisées.

Quel rapport avec les soucoupes volantes ? L'auteur du livre John G. Fuller Jr est un journaliste qui a écrit le roman adapté en téléfilm "The Ghost of Flight 401". Il est connu sur RR0:
http://rr0.org/personne/f/FullerJohnG.html

Fuller naît en 1913. Il devient journaliste.

Il meurt en 1990 d'un cancer des poumons.

Auteur de :

The interrupted journey - 2 lost hours abord a flying saucer, New York: Dial Press, 1966 - Récit de l'enlèvement supposé des Hill à bord d'une soucoupe volante. Introduction du Dr. Benjamin Simon.
Incident at Exeter, New York: Putnam's, 1966 - Sur l'incident d'Exeter.
"A Communication Concerning UFOs", Saturday Review, vol. 50, 4 février 1967, pp. 70-72.
"Flying Saucer Fiasco", Magazine Look, 14 mai 1968, pp. 58-63 - Critique du projet Colorado, et du scandale du mémo Low.
The Day of St. Anthony's Fire, 1968
Aliens in the Skies: The Scientific Rebuttal to the Condon Committee Report, Putnam, 1969
We Almost Lost Detroit, 1975
The ghost of flight 401, 1976
The airmen who would not die

Ah, son livre sur le vol 401 n'apparaît pas dans la liste RR0, un livre parlant de fantômes ça ne fait pas sérieux ?

Pourtant, il a popularisé l'abduction des époux Hill :

http://en.wikipedia.org/wiki/John_G._Fuller

John Grant Fuller, Jr. (1913 - 1990) was a New England-based American author of several non-fiction books and newspaper articles, mainly focusing on the theme of extra-terrestrials and the supernatural. For many years he wrote a regular column for the Saturday Review magazine, called "Trade Winds". His three most famous books were The Ghost of Flight 401, Incident at Exeter, and The Interrupted Journey.
The Ghost of Flight 401 was based on the tragic Eastern Air Lines airplane crash in December 1972, and the alleged supernatural events which followed; it was eventually turned into a popular 1978 made-for-television movie.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

Invité


Invité
Et bien dit donc tes confrontation avec des gars (Parmentier ou JC !) te rendent nerveux et rancunier, tu n'arrête pas de dire (ou de te plaindre !)que ce ne serait pas à toi de chercher la preuve....Alors pourquoi le fait tu ?
Je n'avais pas lu.
Je ne sais pas de quelles "confrontations" tu causes. Jacques Vallée, si tu nous lis, ne t'inquiète pas, nous ne causons pas de ton ouvrage.
J'ai échangé très sommairement, et fort honoré de son intérêt pour moi, avec "Parmentier" par emails privés (ou plutôt avec la personne qui se cache sous ce pseudo) il y a bien des années déjà (en 2002,2003 ou 2004 ?).
Je pense que tu n'en sais absolument rien. Cela ne me rend absolument pas nerveux ou rancunier. C'est plutôt entre autres grâce à lui (sans le vouloir de sa part) que je me suis immergé sur le sujet Roswell (cela doit faire 5 fois que je le dis ^^).

//lement, je n'ai jamais échangé avec "JC", "Jean Curnonix", directement, si ce n'est une fois sur un même forum avec un de ses pseudos de plus (ou de trop), à savoir "M51M51" ou un truc comme cela, pseudo que cette personne prend pour écrire des trucs plus ufoulogiques.
C'était sur le forum de l'Observatoire Zététique, si je ne m'abuse, à propos encore du cas du RB47H que l'un comme l'autre surnomme(nt!) "Lucy" au lieu de "Lacy". Ce qui permet, entre autres, de les confondre, forensiquement .
Hihi.

freefighter


Tu n à pas répondu à mes questions sur Krine Gilles !!
Bah bref t à des oeillères énorme....

Smith arrête de fayotter et relis bien mes message car visiblement y à des trucs que t à mal compris...

Allez à plus dans le bus

PhD Smith


Modération
Modération
nablator a écrit:

(Perso je préfère le canard.)

Justement je me posais la question Suspect comme pour le "Dogcow" d'Apple:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dogcow

Le dogcow (« chien-vache » en anglais) est un animal fictif issu à l'origine d'une plaisanterie interne dans l'entreprise Apple.
La graphiste Susan Kare avait dessiné un petit chien parmi les caractères disponibles en plus des lettres dans les polices qu'elle a créées. Ce chien fut utilisé pour indiquer l'orientation de l'impression dans le pilote de la première imprimante laser d'Apple. Trop petit, il était impossible de distinguer s'il s'agissait d'un chien ou d'une vache. Le développeur Marc Harlan harcela son collègue Scott Zimmerman pour savoir s'il s'agissait d'un chien ou d'une vache. La réponse fut: « Les deux, OK! Ça s'appelle un dogcow. Maintenant, vas-tu sortir de mon bureau? »



Dernière édition par PhD Smith le 16.01.12 1:10, édité 1 fois


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 4]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum