UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.
Les adresses mail alternatives ne donneront plus lieu à validation de l'inscription.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » RESSOURCES SCEPTIQUES SUR LE NET » Aerospace site pour les rentrées atmosphériques

Aerospace site pour les rentrées atmosphériques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Rosetta


Administration
Administration
passées et futures :

http://www.aero.org/capabilities/cords/reentry-stats.html

Invité


Invité
comment savoir si une observation est liée à une rentrée atmosphérique ? y a t'il des sites qui listent ces rentrées et les endroits depuis lesquels on peux les voir ?

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Une rentrée atmosphérique ressemble en gros à un bolide, mais en beaucoup plus lent : si un météore dure quelques secondes, une rentrée atmosphérique est visible quelques minutes (cf le 5 novembre 1990 par exemple).

Il existe des sites de prévisions, mais celles-ci sont plus ou moins fiables (à quelques minutes près). En voici une liste non exhaustive :
- sur Calsky, il y a une section "Decaying satellites". Mettez vous en mode "astronomer" et faites de prévisions à 3 mois ! http://www.calsky.com/cs.cgi/Satellites/15?
- http://reentrynews.aero.org/upcoming.html , qui référence les "grosses" rentrées atmosphériques, passées ou prochaines.
- quand Daniel Deak est disponible, on peut avoir des prévisions sur le site Obsat : http://www.obsat.com/rentree.htm (et en s'inscrivant à la liste Yahoo, on peut éventuellement être prévenu par mail si une grosse rentrée va avoir lieu au-dessus de la France)
- et sinon, l'indispensable Space-Track : http://www.space-track.org/perl/home.pl , où il faut s'inscrire au préalable. Section "60 Day Decay Predictions", que je ne peux pas vous montrer pour clause de non-divulgation (sont un peu parano chez Space-Track lol! )


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Invité


Invité
merci
il faudra que je cherche aussi pour les satellites russes ...

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Pour les satellites russes ?


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Invité


Invité
heu je voulais dire pour les entrées atmosphériques russes, je me suis mépris car 3 satellites russes sont tombés le 5 décembre près d'Hawaï, j'avais ça dans la tête ...

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
C'est bien ce qu'il me semblait. Wink
En effet, le dernier lancement de la fusée Proton a été un échec dimanche, puisque les trois satellites Glonass n'ont pu être mis en orbite et sont retombés dans l'océan Pacifique au large d'Hawaï.
http://www.spaceflightnow.com/news/n1012/05proton/

Mais les sites de prévisions de rentrées atmosphériques incluent tous les débris devant rentrer dans l'atmosphère, quelle que soit leur nationalité. Wink
Par exemple, d'après Space-Track, la prochaine rentrée atmosphérique est justement le fait d'un débris de satellite russe, et qui interviendra demain, 8 décembre 2010.
Pour plus de précisions : l'objet en question est un débris de l'ancien satellite espion russe Cosmos 2251. Sa désignation internationale est 1993-036AUF, et son numéro USSPACECOM est le 35892. Wink


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Invité


Invité
pour space-track j'attends la confirmation de mon inscription (2 jours semble t'il)...c'est vrai qu'ils sont paranos hé hé

Invité


Invité
Bob Rekin a écrit:C'est bien ce qu'il me semblait. Wink
En effet, le dernier lancement de la fusée Proton a été un échec dimanche, puisque les trois satellites Glonass n'ont pu être mis en orbite et sont retombés dans l'océan Pacifique au large d'Hawaï.
http://www.spaceflightnow.com/news/n1012/05proton/

Mais les sites de prévisions de rentrées atmosphériques incluent tous les débris devant rentrer dans l'atmosphère, quelle que soit leur nationalité. Wink
Par exemple, d'après Space-Track, la prochaine rentrée atmosphérique est justement le fait d'un débris de satellite russe, et qui interviendra demain, 8 décembre 2010.
Pour plus de précisions : l'objet en question est un débris de l'ancien satellite espion russe Cosmos 2251. Sa désignation internationale est 1993-036AUF, et son numéro USSPACECOM est le 35892. Wink

par contre je n'ai pas vu sur ces sites les débris russes justement qui sont tombés le 5 je crois ??

et ça n'a rien à voir mais je recherche un mode d'emploi avec images pour utiliser le site heavens-above.com (savoir si une observation passée n'est pas due à un staellite)

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Pour les "débris" russes (en fait, des satellites tout beau tout neuf) tombés le 5, c'est normal qu'il ne fasse pas partie de la liste, puisqu'ils n'ont pas réussi à être satellisés (la fusée est tombée en panne). Pas de mise en orbite = pas d'enregistrement sur les listes du NORAD. Wink

Pour un tutorial de Heavens-Above, je pourrai en faire, quand j'aurai le temps (ufologie et livraisons de colis pour Noël sont un p'tit peu incompatibles ! lol! ). Mais pour savoir si une observation passée est due à un satellite, je préfère utiliser Calsky, qui a l'avantage de conserver pendant deux ans les anciens passages de satellites.
Heavens-Above donne des horaires calculés avec les derniers paramètres orbitaux disponibles : passé une dizaine de jours, les données ne sont plus très fiables, surtout pour les satellites en orbite basse.
Pour illustrer la chose, je pourrai citer le cas d'Aiglemont (Ardennes), du 14 juillet 2009, si ça te dit. Wink


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Invité


Invité
extra merci
et merci pour les explications !

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Voici un petit test de comparaison des prévisions d'anciens passages de l'ISS par Heavens Above et Calsky.

Pour pouvoir comparer les deux sites, il faut déjà connaitre l'horaire d'un ancien passage de l'ISS. En farfouillant un peu sur le net, c'est possible.
Il existe par exemple un fil spécifique à l'observation de l'ISS sur le Forum de la Conquête Spatiale : http://astronautique.actifforum.com/
Le fil ici : http://astronautique.actifforum.com/t5119-observation-de-l-iss
Dans ce sujet, les membres postent des photos ou des vidéos des passages de l'ISS qu'ils ont observé. C'est beau, mais c'est aussi très pratique, puisque nous avons les heures des anciens passages ! Very Happy

Prenons un "ancien" passage datant du début de cette année. En page 39, dans un post datant du 9 mars 2010, nous avons cette carte montrant le passage de l'ISS du jour :


Si on lit cette carte, on se rend compte que l'ISS passait presque à la verticale de Paris à 19h19 et une vingtaine de secondes. On doit pouvoir s'attendre à retrouver cet horaire sur un site de prévision de passage de satellite.

Voici ce qu'on peut obtenir aujourd'hui sur Heavens-Above. La localisation, comme on peut le voir est à Paris :


Il y a bien un passage qui pourrait correspondre, mais il est en décalage de 10 minutes (culmination à 19h09'36'') et également en hauteur (69°, alors qu'on pourrait s'attendre à du quasi 90° / environ 85 ou 86°)

Sur Calsky, on obtient un autre résultat que Heavens Above :


Dans une partie de fléchettes, on appelle ça un Double Bull Eye ! Regardez moi cette précision : culmination à 19h19'22'' (j'avais dit "19h19 et une vingtaine de secondes"), à 86,8° de hauteur ("presque à la verticale").
Et j'ai réalisé ce test aujourd'hui, pas à l'époque ! Vous pouvez d'ailleurs l'essayer chez vous. Wink

Alors, coup de chance de Calsky ? Non. Par expérience, je sais que ce site conserve les anciens horaires de passages de satellites.
Pourquoi un tel décalage sur Heavens-Above (qui est quand même excellent quand il s'agit des passages du jour même) ? Parce que ce site travaille avec les dernières données orbitales dont il dispose. Regardez sur l'image de Heavens-Above, juste avant le tableau, dans la ligne "Orbit" : "Epoch Dec 17" signifie que HA travaille avec les données orbitales du 17 décembre.
Sauf qu'entre le 9 mars et le 17 décembre, les données orbitales de l'ISS ont beaucoup changé, comme c'est le cas pour tous les satellites en orbite basse. La Station Spatiale Internationale est fréquemment réhaussée, pour éviter qu'elle retombe dans l'atmosphère. Un phénomène qui serait très rapide : dans Ciel & Espace de septembre, dans un article concernant les retombées de satellites, on peut y lire que l'ISS retomberait en à peine trois mois !

Bref, comme je le disais dans mon post précédent, je prèfère utiliser le site Calsky pour connaitre les anciens passages de satellites. Ce site est d'une précision redoutable ! 8)


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Maintenant, la question qu'on peut se poser sur le forum est "Est-ce qu'on peut appliquer ceci à l'ufologie ?".
Je répondrai : oui, certainement ! Very Happy

Et en voici d'ailleurs un exemple : Aiglemont, le 14 juillet 2009, comme j'avais proposé de le faire il y a quelques jours.
Voici le cas tel qu'il peut apparaitre dans la presse : http://www.lunion.presse.fr/article/faits-divers/ardennes-le-temoin-est-un-ufologue-averti-il-a-vu-un-ovni-dans-le-ciel-daiglemo
Cet article ne manque pas d'intérêt, puisque nous avons une photo (floue) de l'OVNI, mais que l'observation émane d'un ufologue "averti" ! Ce n'est pas rien, n'est-ce-pas ? Wink

On y apprend que le soir du 14 juillet 2009, une boule blanche très lumineuse se déplaçait d'Ouest en Est en quelques minutes aux alentours de 22h46. La description peut bien sûr faire penser à un passage de l'ISS, mais, nous dit-on, c'est impossible, puisque l'ISS était "invisible à cette heure".
Il faut savoir qu'en juillet 2009, nous étions en période de passage de l'ISS, tous les soirs (sauf dans les derniers jours du mois). Bref, si l'ISS était "invisible" à 22h46, elle ne devait pas l'être à un autre horaire. Voyons voir sur Calsky quels pouvaient être les horaires de passage de l'ISS le soir du 14 juillet à Aiglemont :


What a Face Hum... Toujours "invisible" l'ISS ?

Pour la petite anecdote, c'est cet article qui m'a fait basculer dans l'ufologie. On peut d'ailleurs lire mes commentaires d'époque dans l'article en ligne.
Avec les données Heavens-Above du 24 juillet 2009 (soit 10 jours après l'observation), j'obtenais un passage de l'ISS entre 22h40 et 22h46. Mais je ne connaissais pas encore à l'époque l'efficacité de Calsky.
Avec les données du 17 décembre 2010 sur Heavens Above, j'obtiens un passage de l'ISS à Aiglemont entre 23h24 et 23h28 : vous voyez bien que les horaires sur Heavens Above changent en fonction des mises à jour des données orbitales ! Wink
Il ne fait aucun doute que le 14 juillet 2009, on pouvait obtenir sur Heavens Above un horaire de passage de l'ISS correspondant "bizarrement" à celui de l'OVNI d'Aiglemont... Rolling Eyes
Mais bon, puisqu'un "spécialiste" nous dit que l'ISS était invisible à cette heure là... Rolling Eyes

Enfin, c'est pas si sûr, car d'après le même spécialiste, on peut lire dans les commentaires de cet article (et je ne me priverai pas d'utiliser ce commentaire, dans la mesure où il est public) : http://www.lunion.presse.fr/article/autres-actus/phenomenes-inexpliques-nouveaux-temoignages-rethelois-epidemie-dovni
Arrow "Pour le 14 juillet l'ISS était visible à l'horizon à 22:48:15 mais à une élévation quasi nulle à 78° d'azimut soit presque à l'est."

Ca c'est très intéressant, car on apprend que le soir du 14 juillet, l'ISS était visible presque à l'horizon Est à 22h48.
Souvenez vous de ce que j'ai dit plus haut : l'ISS traverse le ciel d'Ouest en Est en quelques minutes.
Si à 22h48 elle est presque à l'horizon Est, c'est qu'elle termine un passage. Ce qui signifie qu'à 22h46, soit à peine deux minutes plus tôt, elle est largement en hauteur dans le ciel, et donc... visible ! What a Face
Mais puisqu'on nous assure (dans la presse) qu'elle était invisible à cette heure là... Rolling Eyes


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Invité


Invité

merci Bob Rekin
suis-je autorisé à copier/coller sur mon forum ?

Bob Rekin


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Bien entendu ! Smile


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Invité


Invité
merci merci Very Happy

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum