UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » MEPRISES » L'OVNI fait des étincelles !

L'OVNI fait des étincelles !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 L'OVNI fait des étincelles ! le 07.04.09 20:05

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
L'OVNI fait des étincelles !
Enquête de Patrice Seray


Cette affaire m’a été confiée par un agent EDF/GDF de St-Cyr, M.F... F résidant dans la ville du Beausset (83). Il m’écrivit suite à un article de presse que le journal Var Matin me consacra et faisant état de mes travaux d’alors ! L’article sera publié le 25 juillet 1989.
La lettre disait ceci :


« Monsieur,
Veuillez trouver ci-joint les coordonnées d’un
phénomène qui reste à élucider en totalité.
J’ai été contacté en temps que chef responsable
d’Electricité de France de la région, pour
Savoir si mes réseaux H.T ou 220/380 v
n’étaient pas en cause.Par la suite, je n’ai pas
eu le temps de me pencher sur cet incident qui
ne me concerne nullement.
Salutations.
M F...


Suit un nom de témoin, un n° de téléphone et une adresse. Pain béni pour un enquêteur. Bien entendu je téléphone illico, d’abord à ce responsable EDF, lui demande d’autres explications.
Il me propose même un plan détaillé du réseau du secteur concerné…
Ensuite, deuxième coup de fil, je joins le témoin et rendez-vous est enfin prit…
Cette affaire concerne un phénomène au sol faisant un festival d’étincelles…


Les faits :

L’incident eu lieu le 05 août 1987 prés de Bandol (83) au lieu dit « Quartier Vallongue ». Il était 23h30 lorsque le phénomène débuta et prés d’une heure du matin lorsqu’il cessa…
Un objet au sol durant prés d’une heure et trente minutes !
Deux témoins sont connus, il s’agit de M et Mme D...

C’est Madame qui observera la première l’étrange apparition. Elle venait de finir le nettoyage d’un studio de location. Il était alors 23h30 lorsqu’elle se met à la fenêtre donnant sur le Quartier Vallongue. Elle aperçoit alors une curieuse lumière provenant des vignes de son voisin, juste derrière un figuier se situant au nord et à hauteur de la dernière restanque du champ de vigne.
Cette lueur lançait des lumières bleutées, un peu comme le ferait un gyrophare de pompier tournant dans le vallon. Pensant à un accident, elle scrute les environ immédiat et, constatant qu’il n’y avait point de pompiers ou d’ambulance elle vas réveiller son mari afin de lui faire constater la même chose. La lumière continue en s’amplifiant…
Elle continue son récit :

« J’ai alors réveillé mon mari : « Viens voir si tu vois les mêmes choses ! ». C’était des lueurs venant du figuier qui allaient en s’amplifiant, passant au-dessus des hangars (à bateaux), un peu comme un gyrophare. Ca tournait toujours dans le même sens, celui d’une aiguille d’une montre. Circulaire. La lumière semblant provenir de là-bas (figuier).
Au départ, c’était petit, puis ça venait sur le 1er hangar jusqu’à aller sur la propriété du voisin (couvrant ainsi prés de trois cent mètres de circonférence !). Les chiens ne disaient rien. Puis, d’un coup, lorsque le phénomène s’est amplifier de manière si importante, il y eu comme des étincelles prés du compteur EDF. Nous avons cru qu’il prenait feu et nous sommes descendu voir de plus prés. »


Confus, mais l’essentiel est bien là ! Continuons :

Photo n°1 Emplacement du phénomène lumineux.



Son mari se muni alors d’une torche électrique et descend avec sa femme. La lueur, qui continue toujours d’émettre à intervalle régulier au-dessus d’eux, semble provenir du milieu du vallon. M .D... effectue alors le tour de son entreprise et constate que rien ne semble « clocher ». Mme D... reste prés du compteur ou elle observe toujours les fameuses étincelles de couleur bleus verts à environ 1,50 m du sol, et sur la gauche du dit compteur.

Photo n°2Le fameux compteur…



Le mari revient et constate à son tour la présence du phénomène. Le faisceau balaye toujours…Aucun bruit ne se fait entendre, sinon celui curieux du compteur gémissant :

« Le compteur semblait pleurer, gémir, comme un moteur qui force » nous dira notre témoin.
Et sa femme d’ajouter : « Il pleurait comme si quelqu’un lui prenait toute sa puissance. »

Toujours d’après eux, ce bruit singulier provenait bien du compteur et non d’un crépitement des étincelles visibles prés de lui. Le phénomène fut dîment constaté durant une heure et demie. Puis, lasser, ils allèrent se coucher. L’étrange « chose » continuait à cet instant précis… !
Le lendemain, suite à leur appel, EDF se déplaça sur les lieux. Nous y reviendrons brièvement. Les pompiers n’eurent aucun accident à traiter à cet endroit particulier ou même dans les environ immédiat. Une semaine plus tard, un article de presse relata une présence sous forme d’une lueur dans le ciel de Bandol. Le temps était beau et le ciel très étoilé…

De ma visite sur les lieux, le 28 décembre 1989, soit plus de deux ans après les faits, nous pouvons dire que le phénomène à l’origine du faisceau bleutée trouvait sa source en partant des vignes à 250 mètres environ des témoins et à environ 100 mètres de hauteur, guère plus au vue de la configuration du terrain.Nous parlons ici de l’intensité lumineuse et non de sa source qui étais visiblement au sol. L’intervalle de passage du faisceau lumineux fut identique du début jusqu’à la fin et estimer à quelques secondes de durée sans jamais s’éteindre…
Voilà les souvenirs de nos deux témoins. Il est curieux de constater ce comportement des témoins, qui lasser laisse ainsi le phénomène continuer ! Durant combien de temps ?

Il apparaît certain que nous aurions eu une explication plus que probable s’ils avaient assister à sa fin. Mais, les choses en restèrent là, et nous devons faire avec.
Y a t il eu atterrissage ? À la vue des lieux toujours, il est impossible de l’affirmer. De fortes présomptions existent, puisque l’origine du faisceau lumineux se situait derrière le figuier…
Le plan des lieux nous fourni ici un indice plus que précieux et nous y reviendrons.

Plan des lieux.



EDF se déplaça dés le lendemain, comme indiqué plus haut. J’ai pu rencontrer l’ouvrier venu sur les lieux. Aujourd’hui il est responsable du district du Castellet. Il est également à l’origine de cette enquête, M .F... François, c’est son nom, me confirme qu’en aucun cas les réseaux EDF ne pouvait être en cause et m’expliqua longuement que lorsqu’un défaut se produit, ce dernier était enregistré et conservé en mémoire. Divers cause peuvent se produire provoquant des situations extraordinaires aux yeux non avertis. Notamment, il nous faut savoir, qu’une branche d’arbre et autres corps étrangers provoquent un déclenchement rapide sur le disjoncteur de départ (sur réseau 20 KV) et que l’embrassement pouvant suivre ne dure guère que quelques secondes.
Un déclenchement lent existe aussi (d’environ quinze secondes) si le défaut vint à persister. Ce phénomène d’embrassement se manifeste par une ionisation de l’air ambiant, chauffé à haute température et est accompagné d’un bruit plus ou moins important selon l’intensité du réseau. La couleur que prend alors l’inflammation est du bleu clair au vert. Mais la durée reste toujours très courte, souvent de l’ordre d’une seconde. Certaines conditions météo provoquent ce spectacle furtif.

Bien qu’il existe un réseau EDF en 380 volt (voir plan) prés de la maison de nos témoins, bien que les couleurs se confondent, jamais un simple défaut de ce même réseau ne pourrait produire un faisceau balayant tel qu’il a été décrit et constaté, ni une durée aussi longue. En outre, le point d’orgue nous apparaît ici trop loin du poteau que nous pourrions incriminer.


Que conclure alors ? Tentative de camouflage d’un Ovni au sol ? Ce serait bien risible…Il eut été plus pratique pour notre visiteur de ne rien laisser paraître. Besoin d’énergie ? Là encore l’incohérence saute aux yeux.
Votre narrateur, éternel septique, se plait à croire à une source bien naturel. Si, comme nous l’avons dûment noté ci-dessus, EDF n’est pas en cause, comment expliquer l’ensemble du témoignage ?
Notre fameux plan fournit un indice de choix.
De nuit, l’appréciation des distances est peu appréciable, surtout face à une source lumineuse. En outre, il apparaît certain que nos témoins, obnubilés par le spectacle n’a guère fait très attention au point d’origine exact. Nous savons que les pompiers ne sont pas intervenus cette nuit là dans le secteur. Est-ce suffisant pour éliminer d’autres possibilités du même acabit ?


à suivre...

Marius


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Pratique : :-)

https://www.youtube.com/watch?v=VqwzBeIEfdE
http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Suite :

Que penser ?

Si nous pensons que nos témoins, sympathique au demeurant, n’ont pas été l’objet d’une illusion, a la relecture de ce témoignage nous ne pouvons nous abstenir de penser qu’il s’agit en fait de plusieurs concours de circonstances qui se confondirent entre eux !
En premier, Mme D... aperçoit bien une lumière bleutée au sol, qu’elle nous décrira comme ayant une similitude avec un gyrophare de pompier. Cette première réflexion de notre témoin amènera logiquement une vérification auprès de ces derniers. Nous savons que nos sapeurs n’y seront pour rien : en revanche il pourrait fort bien s’agir d’une ambulance privée ou même d’un véhicule de médecin urgentiste…

Deuxième constat : Ils observent le phénomène allant en s’amplifiant avec intervalle régulier du faisceau lumineux et éclairant une grande distance (prés de trois cent mètres). Là encore, rien d’inexplicable, bien au contraire. Notre première photo montre un vallon très dégagé et un gyrophare, de nuit, engloberait facilement cette étendue…

Troisième élément : La parfaite immobilité du phénomène et sa répétitivité durant une heure et demi, laisse à croire qu’une urgence sérieuse eu lieu ce jour là, mais pas forcément à l’endroit citer par nos deux témoins. Si nous regardons attentivement le plan, nous nous apercevons qu’en droite ligne de l’emplacement du dit phénomène, se trouve une maison…Egalement visible sur notre cliché n°1 (flèche). Cette dernière n’ai guère plus loin (trois cent mètres de plus), ce qui reste très acceptable par rapport aux mesures et aux circonstances du témoignage.Un figuier se trouve effectivement entre nos deux témoins et la maison situer plus en arrière. L’affirmation d’un objet prés du sol, derrière cet arbre particulier est juste, mais la distance est erronée…

Quatrième point : A un certain moment M et Mme D... constate des étincelles semblant provenir du compteur se trouvant dans leur propre cour ! En fait, l’enquête constatera que si étincelles il y a bien eues, elles se situaient en réalité plus à gauche que ne le montre notre photo n°2. Nous pensons à une réflexion due au balayement du faisceau sur la porte du compteur.

Cinquième et dernière interrogation : Le fameux bruit ! Il s'avère que je suis applicateur hygiéniste. Ce qui veut dire en langage clair qu’il effectue un travail de désinfection, désinsectisation et dératisation. Cette remarque a ici une importance bien spécifique. En effet, au cours de différents travaux, j’eu l’occasion d’effectuer des traitements spécifiques sur des compteurs et armoires EDF que des rongeurs squattaient allégrement ! Ils émanent souvent de ces endroits abritants les connexions indispensables à l’alimentation en énergie de la population, un bruit particulier, un peu semblable à celui qui nous est par ailleurs décrit. Un gémissement, une plainte…
Rien à voir avec le grésillement que nous avons tous constaté à l’approche d’une ligne haute tension percher sur des poteaux.
Il est en conséquence raisonnable d’émettre qu’un concours particulier de circonstances à mener nos témoins à lier l’ensemble des faits. Incapable de comprendre ce qui si passait cette nuit là et conforter dans leurs récits par les affirmations fort logique des techniciens EDF et de l’appel via les pompiers.
Cette affaire à beaucoup plus à votre humble enquêteur. Il apprit ici une source de méprise peu commune et venait d’enrichir un peu plus ses dossiers. Si les D... avaient patienté quelques temps encore (mais après 1h30mn, j’avoue que c’est bien long !), je reste persuadé qu’une description collant au départ du véhicule responsable des faisceaux bleutés nous aurait été fourni.
Le seul point négatif reste la preuve tangible de cette hypothétique ambulance. Le jour et le lendemain de l’enquête, la villa en cause était vide d’occupant…

Ce cas illustre bien la difficulté de receuillir certains élements après un laps de temps non négligeable.

Marius


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Pratique : :-)

https://www.youtube.com/watch?v=VqwzBeIEfdE
http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum