UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » La vague du 5 novembre 1990 vue par ...bof...

La vague du 5 novembre 1990 vue par ...bof...

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

hal9000

avatar
Modération
Modération
Sebastien a écrit:CC (nom enlevé à la demande de son titulaire) dit dans l'émission radio par ailleurs, que Greslé dans son livre, révèle que le CEMA a lancé le Commandement Interarmées de l’Espace (CIE) où dans l'un des articles est fait mention des OVNI/OANI.

Lorsque le commentateur de la radio lui demande "Et c'est écrit noir sur blanc?" C.C. répond "Noir sur blanc".

Est-ce vrai?
Ben je ne vois ça dans aucun article sur la création du CIE.
D'ailleurs je n'ai pas très bien compris ce que le CIE a à voir avec les ovnis... Apparemment tout ce buzz viendrait du fait qu'il serait écrit quelque part (pas compris ni trouvé où):

Parmi les missions du CIE, figurent en bonne place certaines missions dont l’importance n’échappera à personne dans le cas où le sujet des phénomènes aérospatiaux non-identifiés (PAN) deviendrait un jour prioritaire pour notre sécurité nationale, notamment celle relevant de la liberté de manoeuvre de nos moyens dans l’Espace et de la limitation de l’emploi de celui-ci par des adversaires potentiels.
Les PAN sont bien évoqués, mais pour dire que pour l'instant le sujet n'est pas prioritaire pour notre sécurité nationale, je ne vois pas comment les conspirationnistes arrivent à en conclure que le sujet est pris très au sérieux par la défense!
Moi ce que je comprends dans cette phrase c'est que si un jour il était avéré que des vaisseaux extraterrestres circulent dans notre espace aérien, le CIE aurait un rôle important à jouer, pas de quoi fouetter un chat...


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Il suffit de de naviguer sur le site du ministère de la défense pour voir les objectifs en matière spatiale, comme tu l'as fait pour le CIE:

http://www.defense.gouv.fr/actualites/dossiers/espace-militaire/les-fonctions-spatiales-au-service-des-operations

Et là:

Dans le domaine de la défense antimissile balistique, l’année 2012 verra la définition des orientations du programme d’alerte avancée, qui vise la mise en service d’un système opérationnel d’ici la fin de la décennie. Objectif : détecter un tir de missile balistique le plus tôt possible.

Rien à voir avec les soucoupes volantes donc, mais l'équivalent du Norad américain pour détecter les missiles balistiques. Les vaisseaux zitis ? Où ça ?


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

Sebastien

avatar
Modération
Modération
hal9000 a écrit:
Les PAN sont bien évoqués

Justement, d'où proviennent ces deux lignes que tu cites? Est-ce écrit sur un site .gouv ou bien le tiens-tu du livre de Greslé (là d'où CC (nom enlevé à la demande de son titulaire) tient son info)?


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

Rosetta

avatar
Administration
Administration

« Parmi les missions du CIE, figurent en bonne place certaines missions dont l’importance n’échappera à personne dans le cas où le sujet des phénomènes aérospatiaux non-identifiés (PAN) deviendrait un jour prioritaire pour notre sécurité nationale, notamment celle relevant de la liberté de manoeuvre de nos moyens dans l’Espace et de la limitation de l’emploi de celui-ci par des adversaires potentiels.

Ceci est sourcé source : http://www.defense.gouv.fr/content/view/full/78771

Or, en allant sur cette source indiquée, je n'ai pas trouvé le texte ci-dessus. Si vous le trouvez, merci de mettre le lien.

nablator

avatar
Administration
Administration
Rosetta a écrit:Or, en allant sur cette source indiquée, je n'ai pas trouvé le texte ci-dessus. Si vous le trouvez, merci de mettre le lien.
C'est tiré de la lettre 3AF N°9 d'octobre 2010 p.14
http://www.aaafasso.fr/DOSSIERSAAAF/DOSS.ACCES_LIBRE/Lettre_acces_libre/Lettres_2010/LETTRE_3AF_N-9_2010.pdf



Dernière édition par nablator le 12.04.12 16:28, édité 1 fois

http://nabbed.unblog.fr/

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Parmi les missions du CIE, figurent en bonne place certaines missions dont l’importance n’échappera à personne dans le cas où le sujet des phénomènes aérospatiaux non-identifiés (PAN) deviendrait un jour prioritaire pour notre sécurité nationale, notamment celle relevant de la liberté de manoeuvre de nos moyens dans l’Espace et de la limitation de l’emploi de celui-ci par des adversaires potentiels.
Est peut-être l'interprétation de :
Dans le domaine de la défense antimissile balistique, l’année 2012 verra la définition des orientations du programme d’alerte avancée, qui vise la mise en service d’un système opérationnel d’ici la fin de la décennie. Objectif : détecter un tir de missile balistique le plus tôt possible.
Qui lui a au moins une référence:
http://www.defense.gouv.fr/actualites/dossiers/espace-militaire/les-fonctions-spatiales-au-service-des-operations/detecter-un-tir-de-missile-balistique-le-plus-tot-possible

Intéressant sur cette page:
Ce système pourra reposer notamment sur un ou plusieurs satellites équipés d’une caméra infrarouge, permettant d’observer la chaleur dégagée par les moteurs pendant la propulsion du missile. Pour l’heure, deux satellites démonstrateurs Spirale, en orbite entre 2009 et 2011, ont permis d’acquérir des images de la terre en infrarouge, pour étudier l’influence des phénomènes naturels sur la détection des missiles : « par exemple, nous avons étudié dans quelle mesure la réflexion du soleil sur les nuages pourrait être confondue avec un tir ».

J'ai l'impression qu'on nous refait le coup du discours de reagan, comme c'est dans l'espace c'est des zitis que ça parle, voilà comment interprète les pro-het.

Sinon c'est peut-être là-dedans:
http://www.senat.fr/rap/r10-733/r10-733_mono.html


Rien dans le moteur de recherche du site:
http://www.defense.gouv.fr/actualites/rubriques_complementaires/recherche-simple?SearchText=PAN&subtree=2197


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

Invité


Invité
Bonsoir,
Merci vraiment pour ce feed-back, Robert.
J'avais écrit autrefois, "candidement" (mais pas trop) :
N'importe quel objet volant non identifiable sur le moment, peut devenir un objet volant non identifié (OVNI), pour peu qu'on l'entoure d'un cadre ufologique.
Je trouve que les cas - ! soit disant résiduels ! - concernant la ré-entrée atmosphérique du 5 novembre 1990 illustrent tout à fait bien cela.
Très franchement encore, heureusement qu'il existe des IFOlogues à côté de toute cette clique d'ufomanes!
J'espère qu'il y aura de moins en moins des seconds, et de plus en plus des premiers.
L'IFOlogie a de l'avenir à mon avis, et sans doute le passé casuistique pour elle aussi.
Amicalement,
Gilles Fernandez (disguted)

Invité


Invité
Bonjour,

Je témoigne :

J'ai pu discuter avec le célèbre ufologue CC (nom enlevé à la demande de son titulaire) hier soir et assez cordialement d'ailleurs sur le "chat" du forum M.O.

J'ai tenté d'expliquer que pour la ré-entrée du 5 novembre 90, il était "normal" et peu surprenant que les témoins décrivent ainsi un tel évènement pourtant prosaïque, fort déroutant en soi. Et que ceci était tout à fait légitime et que seuls certains ufologues ne l'avaient pas (encore) compris.

Puis, il m'a signalé que les directions indiquées parfois démontraient clairement -sic- qu'il ne s'agissait pas de la ré-entrée.
Je l'ai renvoyé au cas d'école de Robert Alessandri sur les élèves-officiers ( http://perso.numericable.fr/~wolf424/univers.ovni/ufologie/cas_d_ecole.html ) pour lui montrer que pour un même évènement ou stimulus, il existait une forte variabilité inter-individuelle en matière de témoignages. Visiblement, il faut toujours le rappeler.
De là, si les ufologues tapent sur les extrêmes de cette variabilité inter-individuelle, ils s'auto-illusionnent et auto-alimentent des cas d'OVNIs pour cet évènement de la ré-entrée (mais cela concerne àmha toute la casuistique plus généralement aussi).

Je ne suis pas certain que l'on se soit compris. Mais c'est un premier pas IFOlogique. J'espère que ce Monsieur s'intéressera à l'IFOlogie désormais aussi, et pas seulement aux contes.

Gilles

hal9000

avatar
Modération
Modération
hal9000 a écrit:Venons-en à CC (nom enlevé à la demande de son titulaire), qui ajoute quelques âneries mémorables au sujet de la rentrée atmosphérique:

Ensuite une autre information que je voudrais vous donner c'est que le 5 novembre 1990 tout le monde a parlé d'une rentrée atmosphérique d'un second étage de fusée Proton russe qui serait donc rentré dans l'atmosphère.
Pas deuxième, troisième!

Il se trouve que ce 2ème étage ça n'était pas une fusée Proton mais elle avait un autre nom,
Tiens c'est nouveau, et il tient ça d'où?

Ça y est j'ai trouvé d'où il tient ces révélations... C'est de son dieu-vivant Jean-Gabriel Greslé, auteur de la dernière Bible à destination des conspirationnistes Documents interdits. C'est dans cet ouvrage, page 258, qu'il écrit:

Le SEPRA, par la bouche de son directeur, trouva rapidement une explication facile, soufflée il est vrai par les Américains, car nous ne possédions pas, à cette époque, de réseaux de détection qui nous auraient permis de tirer nos propres conclusions. Il se serait agi du second étage d'une fusée Zond qui aurait brûlé en rentrait dans l'atmosphère. Hélas, le minuscule point lumineux aurait disparu en fin de combustion vers 55 000 mètres d'altitude. Même avec beaucoup d'imagination, même si le tube de la fusée s'était fragmenté en plusieurs morceaux, ils n'auraient pas été plus visibles que de banales étoile filantes.

Une rentrée atmosphérique a peut-être eu lieu mle soir du 5 novembre, mais elle n'explique aucune des observations réalisées, comme par exemple celle de Gretz-Armainvilliers, décrite dans OVNI, Un pilote de ligne parle
Notons que Zond est un programme de sondes soviétiques des années 60 (la dernière a été lancée en 1970), ça n'est pas le nom des fusées qui étaient des Proton ou des Soyouz. Puisqu'il a toujours été clair que la rentrée du 5 novembre 90 était le troisième étage de la fusée Proton ayant lancé le satellite Gorizont 21, il est vraisemblable que Greslé ait simplement confondu Zond avec Gorizont, mais comme Greslé est considéré par CC (nom enlevé à la demande de son titulaire) comme une référence infaillible, ce dernier en fait un nouveau mystère!

Notons qu'un peu avant Greslé répète son ânerie concernant la "double trajectoire":

Les témoignages se situent le long d'un premier axe qui va, à peu près, de Brest à Strasbourg, et d'un second, qui part des Landes pour arriver en Alsace.
Autre anecdote concernant Greslé au sujet du 5 novembre:
dans la liste Magonie, Serje P........ s'était indigné:

je ne peux pas accepter la façon dont vous avez traité monsieur JG Greslé lors de l'une de vos interventions précédentes.
Ce personnage aux qualités exceptionnelles ainsi que son cursus ne peuvent pas faire de cet homme ce que vous en faites.
Je vais donc lui communiquer vos observations, puisqu'il ne peut pas vous lire ni éventuellement intervenir.
Je lui avais répondu:

Je ne pense pas avoir manqué de respect envers Monsieur Greslé en écrivant "qu'il a sans le savoir parfaitement décrit la rentrée atmosphérique", mais je vous rappelle que l'article que j'ai publié n'est pas interne à la liste Magonie, il est tout à fait public, et en ce qui concerne le cas de Gretz-Armainvilliers ça se trouve ici :

http://perso.numericable.fr/~wolf424/univers.ovni/ufologie/5novembre40cas.html#gretz_armainvilliers

(cliquer sur "dérouler" pour lire l'article)

Ça n'a d'ailleurs pas beaucoup changé par rapport à ce que j'avait écrit dans "le Culte du 5 novembre 90" en 1997, sur internet depuis 2003, et dans le livre "le creux de la vague" en 1995, et je serais tout à fait ravi de savoir enfin ce qu'il pense de mon hypothèse.
C'était en novembre 2011, depuis pas de nouvelles...


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
mais comme Greslé est considéré par CC (nom enlevé à la demande de son titulaire) comme une référence infaillible, ce dernier en fait un nouveau mystère!
Justement m'est avis qu'au prochain dossier de sceptic-ovni, la tentative de Greslés et consort de monter un groupe équivalent à celui de Greer en france va tomber à l'eau ...

Beaucoup trop de conneries facilement vérifiables sont dites ...

Il est temps que les mensonges et manipulations minables soient connues.


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
CC avait recommandé aux membres des RU de lire les livres de Greslé, car il voulait en parler à leur prochaine réunion. Si Greslé voulait se défendre, il n'a qu'à s'inscrire sur Magonie.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Je disais l'autre jour que j'étais à la recherche de l'original du fameux journal tv disparu, je blague pas:


Pas de nouvelles de JGG en revanche , si quelqu'un sait comment le contacter ...


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum