UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.
Les adresses mail alternatives ne donneront plus lieu à validation de l'inscription.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » RESSOURCES SCEPTIQUES SUR LE NET » The Real Foo Fighters - A Historical and Physiological Perspective on a World War Il Aviation Mystery

The Real Foo Fighters - A Historical and Physiological Perspective on a World War Il Aviation Mystery

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

nablator


Administration
Administration
Un article de Jeffery A. Lindell: "The Real Foo Fighters - A Historical and Physiological Perspective on a World War II Aviation Mystery" paru dans le dernier Skeptic (édition US) vol. 17, n. 2 (pp. 38-43).

On le trouve sur le web ici en intégralité :
http://www.readperiodicals.com/201201/2679587911.html

... ou sur le site de l'auteur (avec plein de fautes de frappe) :
http://jeff.lindell.home.comcast.net/~jeff.lindell/The%20Sparticani.htm

L'explication, selon Jeff Lindell, est l'effet (ou illusion) autocinétique et d'autres, intraduisibles (?), je tente : "oculogyre" et "oculogravitique".

scratch

Il y a le nystagmus, petit mouvement oculaire interprété comme un petit déplacement de l'objet :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nystagmus

Un point lumineux, libre de tout cadre de référence semble se déplacer même lorsque l’observateur sait qu’il est immobile.
http://www.psychologie-sociale.com/index.php?option=com_content&task=view&id=53&Itemid=33

... qui est un effet différent du "syndrome de la boule suiveuse" [(c) Bob Rekin], alors lequel des deux est l'"effet autocinétique" ?

L'illusion autocinétique vous donnera l'impression qu'un objet stationnaire est en mouvement devant l'aéronef. Ceci est du en fixant un point lumineux (au sol ou une étoile) dans le noir total. Cette illusion peut causer une perception de conflit avec cet objet.
http://www.airinstruction.com/cours/index.php?id=23&idtype=0&dig=0

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
Merci d'avoir partagé cet article Nablator !
La page wiki (en Anglais) ici indique les principales illusions que les pilotes peuvent rencontrer.
C'est vrai que les pilotes à l'époque ne semblaient pas être formés/prévenus quant à ces illusions. Alors que désormais, les protocoles de formation les abordent (ie pour la France : http://ftp.rta.nato.int/public//PubFullText/RTO/MP/RTO-MP-086///MP-086-22.pdf )

Je pense qu'il y a d'autres pistes prosaïques autre que celles-ci pouvant être invoquées/évoquées et potentiellement pouvant expliquer les foo-fighters aussi (munitions éclairantes de DCA, fusées-missiles, par exemple - mais je ne me rappelle plus des noms de ces munitions). On avait donné des liens ici, il me semble sur un sujet consacré aux "soucoupes Nazi".
Bref, mici !

nablator


Administration
Administration
Gilles F. a écrit:Je pense qu'il y a d'autres pistes prosaïques autre que celles-ci pouvant être invoquées/évoquées et potentiellement pouvant expliquer les foo-fighters aussi
J'aime bien l'idée de Larry Robinson que la Résistance française faisait voler des lanternes, comme celles qui sont régulièrement sources d'ovnis actuellement.
http://midimagic.sgc-hosting.com/howifoof.htm

Il se rappelle avoir vu un film qui le montre. Quelqu'un connait ? Ce serait énorme d'arriver à résoudre un cas célèbre de 1944.

Dans le premier article publié ("The Foo Fighter Mystery", American Legion Magazine, novembre 1945) la description correspond plutôt bien, à part la vitesse, qui peut être illusoire :

[...] eight or ten of them in a row -- orange balls of fire moving through the air at a terrific speed. [...] They ascended almost vertically, and eventually burst.
http://www.project1947.com/articles/amlfoo.htm

([...] des boules de feu orange, 8 ou 10 alignées, se déplaçant dans les airs à une vitesse fantastique [...] Elles montaient presque verticalement et finalement éclataient.)

http://nabbed.unblog.fr/

nablator


Administration
Administration
Oooooh Jeffery Lindell a soumis son article à la critique des ATSers aujourd'hui :
http://www.abovetopsecret.com/forum/thread880609/pg1

Ca va être intéressant... diablotin content

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom


nablator a écrit:
Gilles F. a écrit:Je pense qu'il y a d'autres pistes prosaïques autre que celles-ci pouvant être invoquées/évoquées et potentiellement pouvant expliquer les foo-fighters aussi
J'aime bien l'idée de Larry Robinson que la Résistance française faisait voler des lanternes, comme celles qui sont régulièrement sources d'ovnis actuellement.
http://midimagic.sgc-hosting.com/howifoof.htm

Il se rappelle avoir vu un film qui le montre. Quelqu'un connait ? Ce serait énorme d'arriver à résoudre un cas célèbre de 1944.
Ca serait plutôt des montgolfières. Le beuvrygeois qui s'amusait à en lancer en 1954, a révélé qu'il en lançait depuis 1922


([...] des boules de feu orange, 8 ou 10 alignées, se déplaçant dans les airs à une vitesse fantastique [...] Elles montaient presque verticalement et finalement éclataient.)
L'éclatement ne correspond pas. Ca correspondrait mieux à des fusées

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator


Administration
Administration
oncle dom a écrit:Ca serait plutôt des montgolfières. Le beuvrygeois qui s'amusait à en lancer en 1954, a révélé qu'il en lançait depuis 1922
Les lanternes de type "thaï" (sac + bougie) sont bien des montgolfières, non ? Si on pouvait trouver une trace de cas près de Strasbourg en 1944 ce serait parfait.

L'éclatement ne correspond pas. Ca correspondrait mieux à des fusées
S'il y avait une description d'explosion, oui, mais ici ça me semble être une interprétation journalistique d'une simple disparition, décrite dans l'article, avec réapparition ailleurs : "The lights disappeared -- then reappeared far off".

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
J'aime bien l'idée de Larry Robinson que la Résistance française faisait voler des lanternes, comme celles qui sont régulièrement sources d'ovnis actuellement.
http://midimagic.sgc-hosting.com/howifoof.htm
Il se rappelle avoir vu un film qui le montre. Quelqu'un connait ? Ce serait énorme d'arriver à résoudre un cas célèbre de 1944.
Non, du tout.
Il y a encore une mention ici :
American GIs apparently flew fire balloons too. French Resistance fighers probably flew paper fire balloons, possibly for signalling, and to draw ground fire and confuse the enemy.
http://www.overflite.com/history.html
Le lien indiqué est mort ( http://php.indiana.edu/%7Elrobins/howifoof.htm )

Sur UFO-Updates :
Another explanation advanced is the "Fire Balloon" theory. Here the French Resistance fighters released fire balloons in order to confuse the Germans. That the bulk of the encounters took place over Germany and Austria, usually near factories involved in the manufacture of aircraft, seems to have escaped the attention of the author of the fire balloon theory. If the Foo Fighters had only appeared over France, "fire balloons" would be an acceptable explanation for the reports.
http://ufoupdateslist.com/1999/jul/m01-006.shtml


***

Fin bon, l'histoire des munitions éclairantes m'avait paru une excellente piste aussi. Faudra je tente de retrouver cela (on en avait déjà causé ici il me semble, à propos des soucoupes nazi de mémoire, ou je l'ai lu dans un lien consacré à celles-ci).

Il peut y avoir des causes, des stimuli multiples aux foo-fighters, et non pas un seul ! Sur UFO-Updates, la piste des lanternes est écartée sous le bon prétexte que les foo-fighters se produisaient ailleurs que là où la Résistance Française opérait. L'argument est bon et pertinent au premier abord, mais je le trouve trop réducteur. Certains évènements OVNI sont des systèmes complexes en ce sens qu'il n'y a jamais (ou très rarement) 1 et un seul stimulus prosaïque expliquant ce qui est ou serait non identifié. Cela ne fonctionne(rait) pas du tout de la sorte pour les vagues. Pour celles-ci et pour les cas identifiés, on se rend bien compte que différents stimuli prosaïques sont en cause, célestes ou artificiels.

Les "vagues" d'OVNI ou les évènements OVNI type fusées Scandinaves /Foo-fighters, pris sous cet angle, auraient donc des stimuli prosaïques multiples.
Dans ce cadre là, on n'écarte pas une piste sous ce simple prétexte géographique (genre ok pour ici, mais votre candidat ne marche pas là-bas). C'est une erreur monumentale àmha de croire que pour expliquer prosaïquement de tels évènements "de masse", un stimulus et un seul devrait être avancé ou invoqué ou en serait responsable. Et que, dans le cas ou un stimulus et un seul ne peut pas expliquer toute la vague, alors il faut le rejeter et l'écarter d'un revers de la main.

En effet, on a de bonnes raisons de penser (selon l'approche sociopsychologique) que dans de tels cas "de masse", et impliquant un "grand" nombre de témoins sous un espace temporel donné, ce sont différents stimuli prosaïques qui deviennent OVNI et ils prennent alors l'étiquette "fourre-tout" en cours (le signifiant linguistique du moment, si j'ose dire) : Soucoupes Volantes, Foo-fighters, fusées, etc. Alors qu'en réalité, les sources de mésinterprétation étaient multiples, diverses et variées, d'un témoin à un autre, d'un groupe de témoins à un autre groupe.

Rosetta


Administration
Administration
Certains évènements OVNI sont des systèmes complexes en ce sens qu'il n'y a jamais (ou très rarement) 1 et un seul stimulus prosaïque expliquant ce qui est ou serait non identifié.

Tout à fait. C'est également la raison pour laquelle certains parlent du comportement "intelligent" du phénomène. Par exemple l'ovni est monté rapidement dans le ciel puis s'est arrêté au loin et n'a disparu qu'au petit matin, "comme s'il voulait ne pas être observé de près et pouvoir continuer à surveiller de loin". En l’occurrence : lanterne céleste qui s'éteint dans un ciel étoilé et étoile qui s'éteint au matin. Mieux encore, une poursuite par un objet lumineux qui accélère, ralenti, croise la trajectoire d'une voiture et moteur qui cale. Grace à la vulgarisation du cycle du SAROS par le CNEGU, tout un chacun sait maintenant que la lune peut être une boule suiveuse et que la panique peut déconcentrer un conducteur au point qu'il peut faire caler lui même son moteur.
Alors, certes on s'éloigne du sujet de ce fil, mais je ne pouvais pas ne pas rebondir aux méprises complexes. Wink c'est un aspect du phénomène fascinant. Il oblige à réfléchir au contexte, à rechercher différentes causes prosaïques et comme maintenant nous avons de multiples outils, c'est un plaisir à la S Holmes.


_________________
Conclusion d'un exoticien : "S'il n'y a pas de preuves c'est qu'on nous les cache". 
Question d'un sceptique : "Si les preuves sont cachées comment sais tu qu'il y en a ?"

NEMROD34


Modération
Modération
Je vais sûrement dire (encore) une connerie, mais certaines photos de foofighters ne pourraient elles ne pas être simplement un obus de dca qui vient d'éclater et paf la photo est prise pile à ce moment là ?
Je sais que ça ne va pas avec les témoignages mais je parle de photos seules, sans chercher à les faire coller avec les témoignages.


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

nablator


Administration
Administration
Gilles F. a écrit:Il peut y avoir des causes, des stimuli multiples aux foo-fighters, et non pas un seul !
Bien sûr! Je faisais référence uniquement à deux cas particulièrement lanternesques de 1944.

http://nabbed.unblog.fr/

nablator


Administration
Administration
NEMROD34 a écrit:Je sais que ça ne va pas avec les témoignages mais je parle de photos seules, sans chercher à les faire coller avec les témoignages.
Les photos seules, sans témoignage, ça peut être beaucoup de choses.

http://nabbed.unblog.fr/

NEMROD34


Modération
Modération
Oui mais justement! Est-ce ça ne serait pas dans certains cas ce que je propose et qu'on s'en soit servit pour illustrer les témoignages, jusqu'à ce l'un soit systématiquement associé à l'autre ?
Je pense en particulier à une photo que là je n'ai pas le temps de chercher mais je me pose cette question sur cette photo depuis longtemps, en principe quand on lis sur les foofighters on échappe pas à cette photo.


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

nablator


Administration
Administration
NEMROD34 a écrit:Je pense en particulier à une photo que là je n'ai pas le temps de chercher mais je me pose cette question sur cette photo depuis longtemps, en principe quand on lis sur les foofighters on échappe pas à cette photo.
Faudrait trouver la source pour voir s'il y a un témoignage qui va avec. Je parie que la plupart des photos qu'on voit illustrer les articles montrent diverses lumières banales ou des défauts photographiques. Tout et n'importe quoi a été amalgamé en privilégiant la quantité, pas la qualité, comme d'hab.

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
nablator a écrit:Oooooh Jeffery Lindell a soumis son article à la critique des ATSers aujourd'hui :
http://www.abovetopsecret.com/forum/thread880609/pg1

Lindell a précisé une chose dans les commentaires, je traduis à l'arrache :

So far as EM effects and RADAR contact with Foo fighters, I found absolutely on evidence of any. According to the 23 members of the 415th and 416th NFSs that I interviewed, which were the only squadrons that had the name foo fighter in their unit records, none reported any RADAR contact. This is what was so puzzling to them, they could never get close enough to them. The SCR-720 RADAR had an effective range of about 5 miles. One of the 415ths engineers that I interviewed recieved his training at MIT's top secret Radiation Lab. He had never heard of these things being reported on RADAR.

Pour ce qui est d'effets ÉlectroMagnétiques ou de contact RADAR avec des foo-fighters, je n'ai absolument pas trouvé d'évidences/preuves [je suppose que on evidence est en fait une typo pour no evidence vu la suite]. Selon les 23 membres des 415ème et 416ème Escadrons de Chasseurs de Nuit que j'ai interrogés, qui étaient les seuls qui avaient de mentionner le nom de "Foo-fighter" dans leur dossier d'unité, aucun n'a rapporté de contact radar. C'est d'ailleurs ce qui était si déconcertant pour eux, ils n'ont jamais pu s'approcher assez près d'eux. Le RADAR SCR-720 présente une portée efficace d'environ 5 miles [environ 8 km]. Un des ingénieurs du 415ème que j'ai interviewé avait reçu sa formation au Radiation lab top secret du MIT : il n'avait jamais entendu parlé que ces choses comme ayant été rapportées au radar.

Given the fact that these were visual sightings, we certainly can not dismiss the fact that pilots flying at night are in an ideal situation for producing illusions. Even if they had sighted an alien space craft, we still are going to be plagued with the problems of human perception.

Compte tenu du fait que c'était des observations visuelles, nous ne pouvons certainement pas écarter le fait que les pilotes qui volent la nuit sont dans une situation idéale pour que des illusions se produisent. Même s'ils avaient aperçu un vaisseau spatial extra-terrestre, nous serions avec les problèmes de la perception humaine.

Gilles

nablator


Administration
Administration
Tout le monde répète, probablement d'après l'article de 1945 de Jo Chamberlin, que le terme foo fighter vient du comic strip Smokey Stover qui raconte les aventures burlesques d'un pompier inventeur foufou. Une sorte de Gaston Lagaffe à l'humour quelque peu obsolète.



Il y a des scans ici :
http://www.smokey-stover.com/smokeycomics.html

Je n'ai pas encore trouvé de "where there's foo there's fire" qui est censé être la "catch phrase" (slogan / leitmotiv).

D'après http://catb.org/jargon/html/F/foo.html et d'autres sources l’étymologie française "feu" peut être abandonnée. Pourtant Smokey est un "foo fighter", un pompier, qui combat (fight) le feu (prononcé "foo" par un Américain moyen).



C'est un scandale !!!
Smile

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
Gilles F. a écrit:
La page wiki (en Anglais) ici indique les principales illusions que les pilotes peuvent rencontrer.
C'est vrai que les pilotes à l'époque ne semblaient pas être formés/prévenus quant à ces illusions. Alors que désormais, les protocoles de formation les abordent (ie pour la France : http://ftp.rta.nato.int/public//PubFullText/RTO/MP/RTO-MP-086///MP-086-22.pdf )

Lindell propose à la lecture ce manuel de 1992 à propos de la vision de nuit, manuel à l'usage des médecins de l'Armée de l'Air US (en version pdf). J'ai parcouru, on retrouve les principales illusions, effets perceptifs & physiologiques, facteurs externes (liés au matériel, à l'environnement), etc. concernant le vol de nuit. Ressource intéressante donc.
http://www.dtic.mil/dtic/tr/fulltext/u2/a257059.pdf

nablator


Administration
Administration
NEMROD34 a écrit:Je pense en particulier à une photo que là je n'ai pas le temps de chercher mais je me pose cette question sur cette photo depuis longtemps, en principe quand on lis sur les foofighters on échappe pas à cette photo.
C'est celle-là n'est-ce pas ?

http://www.lookandlearn.com/history-images/XM10042916/Foo-Fighters-Pacific?img=4

Une photographie censée montrer deux 'foo fighters' accompagnant un vol de chasseurs Takikawa-Kawasaki 98 au dessus des montagnes de Suzuka, au centre du Japon en 1945. © Mary Evans Picture Library

Difficile d'en savoir plus. Je ne trouve pas ce modèle d'avion. C'est peut-être Tachikawa...

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
Huhu, en puzzle !! Cela devrait plaire à un collectionneur que je connais, s'il nous lit : http://www.amazon.co.uk/Jigsaw-Fighters-Pacific-Mary-Evans/dp/B001PRNGCQ !!!
Ou encore, encadrée : http://www.amazon.co.uk/kitchen-home/dp/B001CYRF74

nablator


Administration
Administration
nablator a écrit:Difficile d'en savoir plus. Je ne trouve pas ce modèle d'avion. C'est peut-être Tachikawa...
D'après la forme de l'avion sur la photo c'est l'avion japonais que les américains ont nommé Seversky 98 parce qu'il est dérivé des Seversky P-35 américains vendus au Japon avant guerre.

http://en.wikipedia.org/wiki/Seversky_P-35
http://www.awm.gov.au/collection/F02283/
http://fr.scribd.com/doc/102590450/Japanese-Aircraft-Recognition-1942



L'identification des foo fighters risque d'être plus difficile... Smile

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
nablator a écrit:Une photographie censée montrer deux 'foo fighters' accompagnant un vol de chasseurs Takikawa-Kawasaki 98

C'est ce modèle : http://en.wikipedia.org/wiki/Tachikawa_Ki-36 . C'est un petit avion de coopération (reconnaissance et bombardement léger), pas un chasseur.

Il peut aussi s'agir d'un Ki-55, version d'entraînement du même appareil.

Il y avait plusieurs façon de nommer les avions dans l'armée impériale japonaise : ou bien une typologie basée sur l'année (ici, "Type 98" parce que l'avion a été mis en service en 1938, soit l'an 2598 après l'avènement du premier empereur - abrégé en "98"), ou bien une seule série de numéros pour tous les modèles, "Ki-NN". La marine avait, naturellement, sa propre nomenclature.

Le nom de code utilisé par les Alliés pour désigner cet avion était "Ida" (les prénoms masculins étaient réservés aux chasseurs).

nablator


Administration
Administration
D'accord merci, c'est bien ça.

Japan's Tachikawa Ki-36 army cooperation, Army Type 98; Tachikawa Ki-55 trainer, Army Type 99; Allied code name: Ida
http://www.wwiivehicles.com/japan/aircraft/cooperation/tachikawa-ki-36-ki-55-ida.asp

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
Simplement pour signaler un nouveau billet de Kevin Randle : Foo Fighters and the USS New York

What the hell are you shooting at? That’s Venus…
http://kevinrandle.blogspot.fr/2013/07/foo-fighters-and-uss-new-york.html
Des Hommes de l'US Navy tirant sur Vénus ? Encore un truc de pseudo-sceptiques !

Invité


Invité
Je discute des Foo-Fighters sur une liste US...

Savez-vous si les plus fameuses photos de FF étaient déjà dans les articles de journaux de 1944/45 ou bien si elles sont apparues après (by ufological process??). A part un article du NYT de décembre 1944 (pour lequel j'ai un gros doute, voir après *), je ne connais pas d'articles parlant de FF où l'on trouve ces fameuses photos.
En effet, je me demande si la plupart d'entre elles non pas été déclarées "ce sont des foo-fighters" a posteriori, alors qu'en 1944/45 le lien n'était pas fait (juste des témoignages de pilotes dans la presse).

Aussi, quand on fouille un peu des photos d'époques, "je" peux aussi dire qu'il s'agit de FF, alors que ce sont ou seraient certainement que de simples artefacts photographiques (et DCA - comme sur la photo de la bataille de L.A.).
Quelques exemples que j'avais stockés sur mon DD à l'époque (depuis un article d'UFORIA de mémoire) :

http://www.allposters.com/-sp/Egyptian-WWII-Pilots-from-Middle-East-Command-Training-Posters_i4176152_.htm?AID=811684743
http://www.allposters.com/-sp/Formation-of-Spitfires-Over-North-Africa-circa-1943-Posters_i3733581_.htm?AID=811684743



Au total, je cherche à savoir quand et par qui ces photos ont été liées ou reliées aux foo-fighters.

* Voici l'article. Le pb que j'ai, c'est que l'on voit des "caractères" près de la ligne verticale séparant l'article en deux "colonnes" (et ailleurs), dans la partie où figurent les deux "photos" donc. Du coup, je me demande s'il ne s'agit pas d'un "montage" et donc que l'article original n'avait pas ces photos...  



Je vous tiens au jus de la discussion Smile

PS : confirmé : j'avais vu juste pour le NYT de décembre 1944, il s'agit d'un montage. Les deux photos ont été ajoutées (copier coller) sur le texte de la colonne de gauche Smile

Gilles

PS : Par exemple, je peux décréter Foo-Fighters les photos de la WWI suivantes. Or...




Etc..
Smile

Invité


Invité
nablator a écrit:
Je n'ai pas encore trouvé de "where there's foo there's fire" qui est censé être la "catch phrase" (slogan / leitmotiv).
Hello,
Pareil, même si "foo" apparaît très souvent.


Smile

william l'Ozone


J'entends déjà les soucoupistes pondérés et moins, puristes,  s'exclamer "et les photos, c'est des hallucinations?"
Ces fameuses taches blanches, à l'évidence sur les clichés disponibles sur la toile, n'ont à l'évidence pas suscité le réflexe photographique chez les  soldats chargés de rapports photos en missions, de reconnaissance ou en combat.
Ces taches sont toutes ou presque excentrées comme pour ces photos qui inondent la sphère exotique où apparaissent une image inattendue.

Or vendredi soi la chaîne #23  a diffusé une émission consacrée  à une substance utilisée de manière pléthorique sous le règne nazi et en particulier lors du conflit mondial sy rapportant.
cette substance est une amphétamine, psychostimulant classée aujourd'hui dans les produits dits stupéfiants en France, on la trouve sur la toile, à priori sa commercialisation n'a jamais cessée.

Elle serait selon certaines sources utilisée par l'EI et ses kamikazes.
le reportage dit que la Pervitin* servait à remonter le moral du peuple allemand de manière générale, mais en particuliers des troupes nazies et particulièrement lors des combats aériens, avec de longues période de veille puisque la substance le permet, en état également un coupe faim et un insensibilisant notamment au froid et autres agressions physiques comme mentales.

Drogue ultra utile en ces temps et donc ultra utilisée, faisant des citoyens et soldats allemands d'après ce reportage des drogués chroniques à leur insu, certains médecins ayant la charge notoire de trouver le meilleur compromis en matière de dosage.
j'ajouterai pour l'anecdote, que le Radium* a été utilisé en raison de soi disant vertus universelles dans nos contrées y compris dans les aliments de première nécessité comme le pain!  Mais rien à voir avec une dépendance, sauf éventuellement induite de manière psychologique et non physiologique.

On les trouvait dans des barres chocolatées dans les rations de guerre etc...

Les américains ont eu assez rapidement conscience de la chose et ont procédé à des études sur la substance en question versus des dérivés sur l'armée et le reportage dit qu'ils n'auraient pas continué son utilisation au terme de l'étude.
De la part des américains, on peut se poser la question sur le sort qui lui a été réellement réservé, il n'y a qu'à se référer aux malaises assez nébuleux que présentaient les soldats après le premier conflit en Irak...
Pour arriver aux faits, les pilotes de combats étaient des accros de la substance car permettant un moral d'acier avec de longue période veille avec une vigilance accrue, et le reportage relève des témoignages d'apparitions d'hallucinations diverses et variées lors des missions.

je noterai que la simple veille prolongée au delà de 48H est coutumière du fait (hallucinations visuelles), exacerbée à priori par ces neuroanaleptiques qui en permettaient 96 et plus, sans compter leurs effets "propres" sur le système nerveux.

Alors n'ayant rien trouvé sur ce sujet, je m'étonne un peu que personne n' ait songé aux "foo fighters", arrivés comme par hasard au même moment, en plein combat avec à l'appui des photos dont on peut légitimement se demander leur motivation puisque les objets excentrés ne sont pas à l'évidence le motif des clichés.

Sont-elle venues au secours du dossier bien famélique du dossier OVNI et ses défenseurs invétérés?

Quand à l'aviation civile, par extension, on pourrait se demander aussi si le surmenage professionnel, les impératifs du low cost, les décalages horaires, les veilles prolongées non ou mal compensées,  ne seraient pas non plus à l'origine de certaines observations de bonne foi, voire éventuellement  induites  par la prise concomitante de médicaments pour simplement venir à bout d'un coup de pompe ou de l'automédication?


Qu'en pensez-vous?

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum