UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.
Les adresses mail alternatives ne donneront plus lieu à validation de l'inscription.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES ET PHOTOS DE L'ESPACE » Le monde scientifique stupéfait par la condamnation de séismologues

Le monde scientifique stupéfait par la condamnation de séismologues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Sebastien


Modération
Modération
Rappel: la prédiction des séismes est encore aujourd'hui impossible.

http://actu.voila.fr/actualites/sciences/2012/10/23/l-aquila-colere-en-italie-apres-la-condamnation-des-sismologues_4175448.html

A noter que ce procès s'est déroulé avec un seul juge (tout puissant)


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

nablator


Administration
Administration
Sebastien a écrit:Rappel: la prédiction des séismes est encore aujourd'hui impossible.
Faut que je fasse des stats sur le nombre de séismes qui se produisent le dimanche. Si l'arme sismique de JPP est employée très souvent, et pas le week-end, ça devrait apparaitre. bom

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
Je ne trouve pas cette condamnation étonnante l’Italie n'est pas la France.

En Italie ce sont des organismes d'experts indépendants qui s'occupent des services de sismologie. En France ces mêmes experts sont rattachés aux pouvoirs publics.

Dans le cas présent les experts en sismologie ne sont pas rattachés à l'état et doivent donc répondre de leurs actes devant un tribunal. ( ce n'est pas l'état qui est jugé )

Ce n'est pas parceque se sont des "scientifiques" qu'ils ne peuvent répondre de leurs actes, je ne connais pas les tenants et les aboutissants, mais ont t'ils falsifiés leurs résultats ? y'à t'il eu laxisme ?

Seul le juge est apte à se prononcer , si la prison ferme est requise c'est que ils ont des choses à se reprocher.





nablator


Administration
Administration
lhommealacigarette a écrit:Dans le cas présent les experts en sismologie ne sont pas rattachés à l'état et doivent donc répondre de leurs actes devant un tribunal. ( ce n'est pas l'état qui est jugé )
Parce que les fonctionnaires sont au dessus des lois ? Rolling Eyes

Les 7 condamnés sont les membres de la commission gouvernementale «Grands risques» au moment du séisme meurtrier de L’Aquila le 6 avril 2009.

Enzo Boschi, alors président de l'Institut National de Géophysique et Volcanologie (INGV)

Franco Barberi, géophysicien de Université de Rome III

Mauro Dolce, directeur du service des risques sismiques et vulcaniques de la Protection Civile italienne

Claudio Eva, physicien de l’université de l'Université de Gènes

Giulio Selvaggi, directeur du centre national des séismes de l'INGV

Gian Michele Calvi, directeur d’Eucentre, un centre de formation et de recherche sur l’ingénierie antisismique

Bernardo De Bernardinis, alors vice directeur de la Protection Civile italienne.

Ce n'est pas parceque se sont des "scientifiques" qu'ils ne peuvent répondre de leurs actes, je ne connais pas les tenants et les aboutissants, mais ont t'ils falsifiés leurs résultats ? y'à t'il eu laxisme ?
Ils ont le tort de ne pas avoir prévu ni prévenu les populations et les autorités locales de l'imminence d'un tremblement de terre, lors d'une réunion qu'ils avaient tenu à L'Aquila le 31 mars 2009, six jours avant la catastrophe.

Plus de précisions :
http://www.liberation.fr/monde/01012365565-a-l-aquila-la-science-secouee

Seul le juge est apte à se prononcer , si la prison ferme est requise c'est que ils ont des choses à se reprocher.
C'est un problème d'obligation de résultat, qui ne peut exister dans ce cas. Ils obtiendront un non lieu en appel, j'espère.

http://nabbed.unblog.fr/

MasterRat


Sans vouloir jouer à l'ultra-sceptique de service, la lecture de l'article de Libé' fournit par Nablator m'inspire cela : "S'il y a un responsable dans cette histoire (ce qui contestable), c'est Giampaolo Giuliani".

Si l'on suit l'opinion du Pr. Giardini, qui est la suivante :
Pour le professeur Domenico Giardini, qui a remplacé Enzo Boschi à la présidence de l’INVG, le problème crucial est celui de la communication sur les risques : «Comment réussir à rendre compréhensible des données scientifiques complexes comportant autant d’incertitudes ? Comment les livrer à la protection civile qui, elle, doit retransmettre un message simple ?» Le professeur reconnaît que, s’il avait perdu ses enfants, il aurait peut-être lui aussi porté plainte. «Nous sommes tous préoccupés. Ils risquent quinze ans de prison. Il faut maintenant qu’il y ait une prise de conscience sur plusieurs fronts. Car il y a eu des morts à cause d’un message erroné.»

Alors la seule chose qu'on peut reprocher aux scientifiques et aux membres de la protection civile italienne est une communication déficiente.

Mais, au vu des faits qui ont déclenché leurs déclarations 'déficientes' en matière de communication, ces faits :
Mais voilà qu’à la mi-mars, Giampaolo Giuliani, technicien au laboratoire souterrain du Gran Sasso, tout proche de L’Aquila, assure dans les médias qu’un grand séisme va survenir à Sulmona, une ville située à 60 kilomètres de la cité. Il fonde sa prédiction sur une forte hausse d’émission de radon dans la région, enregistrée par des instruments de sa fabrication. Ces mesures sont, estime-t-il, un indéniable signe d’urgence. Giuliani n’a jamais publié d’article scientifique sur cette corrélation. Pour les sismologues, il n’a aucune légitimité. Mais la population panique. Et les autorités aussi : il faut démonter l’imposture, et vite.

... je me pose la question suivante : "Est-il possible de communiquer de manière optimale un avis scientifique nuancé après les affirmations de Giuliani?"

La situation qui débouche sur une mauvaise communication a pour origine une déclaration qui se prétend scientifique et certaine sans l'être réellement. Ce genre de chose ne vous rappelle-t-il rien ni personne...?

Un sujet classique pour le scepticisme scientifique... Que se passe-t-il quand un charlatan tombe juste, un peu par hasard? Ce sont les scientifiques qui trinquent.

nablator


Administration
Administration
MasterRat a écrit:La situation qui débouche sur une mauvaise communication a pour origine une déclaration qui se prétend scientifique et certaine sans l'être réellement. Ce genre de chose ne vous rappelle-t-il rien ni personne...?
Allez un lien vers le Figaro, pour changer. Smile
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/03/31/01016-20110331ARTFIG00823-tchernobyl-non-lieu-requis-pour-le-pr-pellerin.php

Il a eu un non lieu, lui.

http://nabbed.unblog.fr/

NEMROD34


Modération
Modération
http://blogs.rue89.com/storitalia/2012/10/26/laquila-les-dessous-du-proces-des-scientifiques-228759


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

Sebastien


Modération
Modération
rue89 a écrit:Selon des écoutes téléphoniques diffusées par Repubblica TV, une semaine avant la catastrophe

Repubblica TV a écrit: « De Bernardis [vice-président de la Protection civile], va t’appeler pour organiser une réunion à L’Aquila au sujet du “ buzz ” sismique.

Comme ça on fera taire les imbéciles, calmer les suppositions, préoccupations... Dis à tes employés que lorsqu’ils doivent préparer leurs communiqués, ils doivent voir avec mon bureau de presse.

Moi, je ne viens pas mais les stars du tremblement de terre en Italie seront là.

C’est une opération médiatique tu as compris ? Comme ça, ces supers experts des séismes diront : c’est une situation normale, ce sont des phénomènes qui se vérifient, mieux vaut 100 secousses de niveau 4 sur Richter plus que rien du tout car ces 100 secousses servent à libérer l’énergie et que donc il n’y aura jamais la secousse, celle qui fait mal. »

pseudo: ESTEVE a écrit:Comment se fait-il que le journal la Repubblica dispose d’écoutes téléphoniques des hauts responsables de la Sécurité Civile ?[...]en démocratie, il est interdit d’écouter les conversations téléphoniques sans autorisation d’un juge, dans le cadre d’une enquête pénale... Et huit jours avant le tremblement de terre, rien de tel ne pouvait se faire ! Avouez que cette histoire, de quelque côté qu’on l’aborde, sent terriblement la manipulation...

Estève a-t-elle raison dans son commentaire? scratch Comment pouvaient-ils avoir des écoutes en cours? Est-ce que tout le pays est enregistré en permanence?? Seulement les haut-responsables? C'est louche...


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

PhD Smith


Modération
Modération
Sebastien a écrit:

Estève a-t-elle raison dans son commentaire? scratch Comment pouvaient-ils avoir des écoutes en cours? Est-ce que tout le pays est enregistré en permanence?? Seulement les haut-responsables? C'est louche...

Selon la police politique de la sûreté de l'Etat, dans le film "enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupcon". Il semble qu'on écoutait illégalement les mouvements gauchistes.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

MasterRat


[quote="Sebastien"]
rue89 a écrit:Estève a-t-elle raison dans son commentaire? scratch Comment pouvaient-ils avoir des écoutes en cours? Est-ce que tout le pays est enregistré en permanence?? Seulement les haut-responsables? C'est louche...

De bêtes conversations téléphoniques commerciales (fréquent dans les call center) peuvent être enregistrées sur simple avertissement en début de conversation.

Dans le cadre de conversations sur des lignes 'officielles', il n'y a pas toujours besoin de juge ni d'avertissement. Les conversations téléphoniques entre le capitaine et les gardes-côtes lors de naufrage du Costa Concordia ont par exemple été enregistrées (c'est semble-t-il habituel dans ce genre de circonstances). Elles ont ensuite filtré jusqu'aux media.

Peut être que les employés de la protection civile italienne signent tous un document donnant leur accord pour que les conversations sur des lignes professionnelles soient enregistrées. Ou quelque chose dans le genre...

Que cela ne nous empêche pas de douter... mais la thèse du coup de fil enregistré n'est pas incroyable à ce point.

N'oublions pas que tous les pays européens n'appliquent pas les mêmes règles en matière de respect de la sphère privée.

MasterRat


Pour tous ceux qui parlent anglais, la page wikiepdia sur le détection précoce des tremblement de terre est assez complète. On y trouve notamment le tableau suivant, qui résument bien la problématique discutée :



Source : http://en.wikipedia.org/wiki/Earthquake_prediction

EDIT

Et je rajoute la partie sur la détection suivant les émissions de radon :

Most rock contains small amount of gases that can be isotopically distinguished from the normal atmospheric gases. There are reports of spikes in the concentrations of such gases prior to a major earthquake; this has been attributed to release due to pre-seismic stress or fracturing of the rock. One of these gases is composed of radon, an element produced by radioactive decay of the trace amounts of uranium present in most rock.[59]

Radon is attractive as a potential earthquake predictor because being radioactive it is easily detected),[60] and its short half-life (3.8 days) makes it sensitive to short-term fluctuations. A 2009 review[61] found 125 reports of changes in radon emissions prior to 86 earthquakes since 1966. But as the ICEF found in its review, the earthquakes with which these changes are supposedly linked were up to a thousand kilometers away, months later, and at all magnitudes. In some cases the anomalies were observed at a distant site, but not at closer sites. The ICEF found "no significant correlation".[62] Another review concluded that in some cases changes in radon levels preceded an earthquake, but a correlation is not yet firmly established.[63]

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum