UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » ARCHEOVNI » La révélation des pyramides

La révélation des pyramides

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 20 ... 39  Suivant

Aller en bas  Message [Page 2 sur 39]

oncle dom

avatar
hal9000 a écrit:
Jeansériel a écrit:...Quelle est sa véritable orientation?
Les faces vers les points cardinaux, avec une précision de l'ordre de 3 minutes. Couloir descendant orienté vers le nord.
En fait, la base n'est pas rigoureusement un carré, mais plutôt un trapèze, et les orientations des faces est et ouest ne sont pas identiques, à la précision à l'oeil nu près.
voici un schéma que j'avais fait dans les années 70, sur la base du livre de I.E.S. Edwards

(les carreaux font 5 mm sur l'original)
On voit que le coin nord-ouest peut être considéré comme parfaitement droit. Le coin sud-ouest comme pratiquement droit. Mais les deux coins de l'est ne sont pas droit, l'un est plus grand que l'angle droit, et l'autre plus petit d'une valeur supérieure à la précision à l'oeil nu.
Résultat: les cotés nord et sud sont pratiquement parallèles, pas les cotés est et ouest.
C'est même légèrement pire car les faces ne sont pas rigoureusement planes. L'une au moins forme un dièdre, comme le montre une photo en lumière rasante, et tous les cotés du trapèze ne sont donc sont pas droits


Ce phénomène dit "de l'éclair" (probablement à cause de la brièveté de son observation)est abondamment discuté sur ce forum
Au total c'est donc au moins cinq orientations que nous avons à considérer (et, peut-être huit), puisqu'il y en a deux pour chaque face en dièdre.
Signalons que pour expliquer le défaut d'orientation, on a invoqué la dérive des continents, mais cela n'expliquerait pas le défaut de parallélisme des faces est et ouest.
Sans aller chercher une intention des constructeurs, cette concavité des faces s'expliquerait si la construction avait commencé à partir de chaque coin, les alignements de bloc se rejoignant ensuite au milieu de chaque face.
Pochan estimerait la concavité à 92 cm, ce qui ferait un écart de plus 27' à partir de chaque angle, et d'environ 55' entre les deux demi-cotés, ce qui parait beaucoup, d'autant que le phénomène dit de l'éclair durerait alors près de quatre minutes.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Robert.G

avatar

Bonjour

Une interview des deux réalisateurs de ce documentaire à été faite le 20 Novembre 2012 sur la radio Ado-FM. Si vous désirez l'écouter:

Interview audio de Jacques Grimault et Patrice Pooyard (1h46) sur leur documentaire La révélation des pyramides : L'enquête qui change le monde, à l'émission Toute la vérité de radio Ado-FM présentée par Bob, le 20 novembre 2012.

http://www.inexplique-endebat.com/article-la-revelation-des-pyramides-interview-de-jacques-grimault-et-patrice-pooyard-112812264-comments.html


PhD Smith

avatar
Modération
Modération
J'ai trouvé cette vidéo sur YT qui résume en 12 minutes tout !

https://www.youtube.com/watch?v=IbK4Hz-Lvkw

Coïncidences et des extra-terrestres avec l'OVNI de Rendelsham :mrgreen: et la "révélation des pyramides" et on a JP Adam qui répond aux objections et faites le calcul vous-même, on trouve π avec un truc pas compréhensible :crackpipe:


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Jeansériel a écrit:Nicht Freiburg, aber Fribourg in Schweiz.

Ach ! Heftiger Akzent ! Shocked


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
nablator a écrit:
Si l'on considère que c'est une erreur/imprécision d'alignement. Selon cet article que je ne retrouve plus en entier sur le web, de l'archéologue Kate Spence, ça correspondait parfaitement à un alignement stellaire vertical au moment où les étoiles sont le plus haut dans le ciel, étoiles qui se trouvaient alors au nord à 3' près au moment de la construction de la grande pyramide, méthode qui a été utilisée pour orienter les autres pyramides avec une déviation encore plus grande par rapport au nord géographique parce que les astronomes de l'époque ne connaissaient pas la précession des équinoxes. Si c'est vrai ça clash un peu avec la thèse du documentaire sur "l'horloge de Gizeh" utilisant la précession.


dans mes souvenirs, Spence avait montré que les égyptiens avaient utilisé cette méthode durant une longue période de temps et on note un décalage qu'on peut remarquer sur les autres constructions égyptiennes. Dans un article du "Monde inconnu", un article a enflammé les travaux de Spence en déclarant "Les conclusions de Kate Spence ont été rejeté par les chercheurs Bauval et Hancock" :(MRDgreen):


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

nablator

avatar
Administration
Administration
PhD Smith a écrit:"Les conclusions de Kate Spence ont été rejeté par les chercheurs Bauval et Hancock" :(MRDgreen):
Bauval a de bons arguments :
http://robertbauval.co.uk/articles/articles/spence.html

Bottom line il estime l'âge de la grande pyramide à 2478 BC +/- 25 d'après des alignements stellaires avec les conduits, qui dépendent également de la précession. Cette estimation correspond bien à la date proposée par Spence compte tenu de l'incertitude sur le décalage entre l'alignement exact et le début de la construction, et une erreur (à laquelle je n'ai rien compris) découverte par l'astronome Owen Gingerich qui repousserait la date de l'alignement à 2463 BC (+/- ?).

10500 av. J.C. est la date d'un autre alignement (avec Orion et la constellation du Lion) ce qui aurait une signification selon Hancock et Bauval, mais Bauval se garde bien de dire que les édifices datent de cette période très ancienne :

This astronomical conjunction, which only occurs in c. 10,500 BC, does not, of course, mean that the monuments themselves were constructed in that remote epoch.
http://robertbauval.co.uk/articles/articles/anchor.html

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom

avatar
nablator a écrit:
Bottom line il estime l'âge de la grande pyramide à 2478 BC +/- 25 d'après des alignements stellaires avec les conduits, qui dépendent également de la précession. Cette estimation correspond bien à la date proposée par Spence compte tenu de l'incertitude sur le décalage entre l'alignement exact et le début de la construction, et une erreur (à laquelle je n'ai rien compris) découverte par l'astronome Owen Gingerich qui repousserait la date de l'alignement à 2463 BC (+/- ?).
J'ai toujours été sceptique (je sais, ici, c'est normal) sur les calculs astronomiques à propos de la grande pyramide. Quand on me parle de Thuban, je remarque qu'elle fut vraiment polaire (à 7 ' du pole) vers 2830 av JC.
Pour ce qui est de l'erreur mentionnée par Gingerich, elle est liée à la confusion entre trigonométrie sphérique et trigonométrie plane.
Suppose que nous soyons au pôle. Les azimuts se comptent selon des arcs de grand cercles descendant du pôle. Prenons une étoile proche du pôle, la polaire, par exemple. Théoriquement son déplacement séculaire sur la voute céleste peut se mesurer en minutes d'arc. Mais les deux arcs de grand cercles partant du pôle, et passant par les deux positions successives de la plaire, vont s'écarter d'un angle bien plus grand. D'autant plus grand que l'étoile est proche du pôle.
Prenons le cas extrème de Thuban en -2830. Au bout de 10 ans, elle s'était déplacée d'une cinquantaine de ", sur la voute céleste, mais au niveau de l'horizon les deux grands cercles divergeaient de plus de 8°. Pour une étoile proche de quelques " du pôle, l'écart d'azimut pourrait même atteindre 90° au bout d'un an!
Ici, comme la latitude est peu élevée, l'erreur est plus faible, mais le fait de l'avoir commise montre que les auteurs n'étaient pas des astronomes.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Ted


Je vous recommande un décryptage du documentaire "La révélation des pyramides" écrit dans un article en 3 parties par un professeur de mathématiques du secondaire (Sebastien L'hermite), sur son blog:


Ceci pourra servir de base plus intéressante à une discussion sur les arguments les plus déconcertants du film.
ATTENTION: la version anglophone a été modifiée et tronquée par rapport à la version française, de meilleure qualité. Le réalisateur a mis en procès les responsables de ce détournement, ne confondez donc pas les deux! De plus, Guy Mouny n'est pas l'informateur laissé sous anonymat. Vous saurez de qui il s'agit en lisant les premiers commentaires laissés sous les parties 1 et 3 en lien ci-dessus.

oncle dom

avatar
Ted a écrit:Je vous recommande un décryptage du documentaire "La révélation des pyramides" écrit dans un article en 3 parties par un professeur de mathématiques du secondaire (Sebastien L'hermite), sur son blog:
Bof, tout cela a été démystifié depuis longtemps, par Gérard de Vaucouleurs, Jean-Pierre Adam et d'autres, et on doit en avoir déjà discuté sur SO.

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator

avatar
Administration
Administration
Ted a écrit:ATTENTION: la version anglophone a été modifiée et tronquée par rapport à la version française, de meilleure qualité.
Jamais ! Ni citée ni aucun lien ni rien d'autre sur ce fil.

http://nabbed.unblog.fr/

nablator

avatar
Administration
Administration
Des relations remarquables il y en a beaucoup. Même dans la nature.

Exemple :



Je ne vois qu'une explication : la Lune a été construite par les Égyptiens.

farao

http://nabbed.unblog.fr/

Ted


oncle dom a écrit:Bof, tout cela a été démystifié depuis longtemps, par Gérard de Vaucouleurs, Jean-Pierre Adam et d'autres, et on doit en avoir déjà discuté sur SO.
Jean Pierre Adam a proposé une interprétation réductrice des proportions divines et valeurs particulières inscrites dans la géométrie de la pyramide de Khéops, comme la vitesse de la lumière ou le nombre pi, qu'il ne rattache qu'au simple hasard. Oui, il dit qu'on peut trouver à peu près n'importe quelle valeur souhaitée dans n'importe quel objet, que ce soit une brosse à dents ou plus hasardeux encore, la guérite d'une marchande de billets de loterie. Il en a justement testée une à Paris, avenue de Wagram, qu'il a soumise à une analyse par logiciel. Qu'a t-il trouvé?

  • Largeur de la tablette = 149 mm. 149 mm fois 100 milliards = 149 millions de kilomètres = distance Terre-Soleil. Simple et direct.
  • Hauteur arrière sur largeur fenêtre = 176/56 = 22/7 = 3,142... = PI (formule d'Archimède).
  • Hauteur avant = 1,90m, soit 19 décimètres; or, 19 est le nombre d'années du cycle lunaire grec, dit «cycle de Meton».
  • Somme des hauteurs avant + hauteurs arrière = 190+190+176+176 = 732= Poitiers.
  • Épaisseur de la tablette et largeur encadrement = 3,10 cm + 8,8 cm. En remplaçant le chiffre de l'unité par la lettre alphabétique prise dans l'ordre chronologique, on a 3 = C et 8 = H; restituons l'ensemble : C10H8 = formule chimique de la naphtaline.

Les deux premières valeurs, obtenues respectivement par le produit d'une longueur avec un multiple de 10 (en base décimale) puis par le rapport de deux longueurs, sont plutôt intuitives et percutantes, les suivantes relèvent en revanche de la numérologie. Il serait intéressant de reproduire cette expérience avec un maximum d'objets courants, brosse à dents compris, car dans ce dernier cas, mes essais n'ont rien montré de concluant. Il faut ensuite se poser la question de la pertinence des distances utilisées dans les rapports. Par exemple, dans une librairie, on peut prendre à peu près n'importe quelle hauteur d'objets, largeur, épaisseur, ajouter des cercles, des droites, faire des produits, divisions, additions et soustractions dans tous les sens, utiliser des puissances (de 1/2, 2 ou plus), et effectivement retrouver à peu près tout ce qu'on désire.
Mais, ce qui est frappant dans le cas de la grande pyramide, c'est la quantité de valeurs remarquables sur base de distances intuitives, évidentes et liées entre elles (il n'est pas là question d'effectuer des opérations combinées entre des périmètres, des diamètres, des hauteurs et des distances sélectionnées au hasard, mélangées à des surfaces ou des volumes, mais d'effectuer le même type d'opération sur des grandeurs de même nature). Je reprends les relations traitées dans l'article de Sebastien l'Hermite et d'autres, à comparer à l'exemple de Jean Pierre Adam (en négligeant les faibles marges d'erreur):

  • Demi périmètre de la base sur hauteur visible = 3,142... = Pi
  • Demi périmètre de la base / hauteur totale = 2,6... = Nombre d'or au carré
  • Surface visible sur surface invisible (de la base) = 1,618... = Nombre d'or
  • Hauteur / demi coté = 1,272... = racine carré du nombre d'or
  • Aire du niveau de la chambre du roi = moitié de l'aire de la base de la pyramide
  • Périmètre de la base de la pyramide = circonférence du cercle dont le rayon est la hauteur de la pyramide
  • Aire de chacune des faces de la pyramide = hauteur de la pyramide élevée au carré.

Nous avons donc là des valeurs remarquables obtenues par le rapport de longueurs entres elles et de surfaces entre elles (rapport indépendant de l'unité de mesure), ainsi que des égalités de surfaces et de longueurs étonnantes.
On notera ensuite, concernant la chambre haute (pavé droit), que ses dimensions en METRES sont les suivantes:

  • Largeur = 2x(nombre d'or)²
  • Diagonale du plus petit rectangle = 3x(nombre d'or)²
  • Longueur = 4x(nombre d'or)²
  • Diagonale du pavé droit = 5x(nombre d'or)²

D'autres particularités, certes moins spectaculaires, peuvent être mentionnées:

  • h/2 = hauteur du sommet des chevrons de la chambre haute
  • h/3 = hauteur du plafond de la chambre haute
  • h/4 = hauteur du sommet des chevrons de la chambre médiane
  • h/5 = hauteur du plancher de la chambre basse
  • h/7 = hauteur du plancher de la chambre médiane

Tout ceci ne représente qu'un aspect du film et de l'article en 3 parties de Sebastien L'hermite, laissant dans l'ombre bien d'autres aspects, que ce soit la grande précision des constructions, les similitudes entre sites, les alignements géographiques, la disparition du pyramidion, etc, etc. Je citerais notamment une importante réflexion de ce dernier, sur un lien possible entre la coudée et le mètre:

La chambre principale a des distances exprimées en coudées avec des valeurs entières très simples : 10 de large, 20 de long et 11,172 de haut qui permet avec les 10 de large d’avoir une diagonale précisément de 15 coudées.
On a donc les données suivantes en coudées et mètres :
Longueur L = 20 coudées = 10,47m
Largeur l = 10 coudées = 5,23m
Le granit est immuable dans le temps, et la chambre à été faite avec une extrême précision (paroi lisses), on peut ainsi avoir une valeur de la coudée très fiable.
On obtient avec ces mesures :

5,23 / 10 = 0,523m pour une coudée.
10,47 / 20 = 0,5235m pour une coudée.

En utilisant cette valeur, on retrouve avec une bonne précision les 280 coudées de hauteur pour 440 de large. L’ensemble est cohérent.

Résultat mathématique étonnant car très proche de cette valeur.

Maintenant qu’on dispose d’une valeur de la coudée au millimètre, on nous fait remarquer les résultats suivant :
π - φ² = 0,52356
π / 6 = 0,52360
Par conséquent on a aussi : 5π / 6 ≈ φ²
Il faut bien comprendre ce qui se passe ici : Une relation simple entre pi et le nombre d’or au carré est presque égale à une portion de pi. C’est un résultat mathématique remarquable et indépendant de toute unité de mesure.
Ce qui est surprenant c’est que cette valeur est très proche de celle qu’on vient d’énoncer pour la coudée EN MÈTRES !!!
Pourtant, dans un article de l'AFIS, on peut lire:

Aucun traité d’architecture, de l’Antiquité ou du Moyen Âge, ne mentionne le nombre d’or. Pour l’historien de l’art Rudolph Wittkower, « aussi loin que nous puissions voir, [√2] est le seul nombre irrationnel d’importance impliqué dans la théorie architecturale des proportions à la Renaissance ». S’il devait être retrouvé dans une construction, ce serait donc, soit par pur hasard, soit en faisant l’hypothèse d’un savoir secret transmis hors de tout support écrit.
Alors, cette accumulation d'apparentes "coïncidences" est-elle dû uniquement au seul hasard, sans une volonté chez les bâtisseurs de faire apparaître des nombres divins (si particuliers qu'on retrouve effectivement le nombre d'or dans les rapports de rayon entre la Terre et la Lune :-) )?
Il est précisé dans l'encadré concernant la grande pyramide de Gizeh, dans l'article de l'AFIS, que:

Il n’est pas plus difficile de retrouver le chiffre 5 que le nombre d’or dans un monument quelconque, comme l’indique Martin Gardner
avec à l'appui, l'extrait d'un article publié dans Fads and Fallacies in the Name of Science en 1957 concernant notamment des trouvailles numériques qui peuvent être faites dans le Washington Monument:

Ce monument mesure 555 pieds 5 pouces de haut, 55 pieds carrés à la base ; ses fenêtres s’ouvrent à 500 pieds du sol ; le produit de la base par 60 (soit 5 fois le nombre de mois dans l’année) donne 3 300 soit le poids exact de la pierre de faîte en livres anglaises. De plus, le mot Washington se compose exactement de dix lettres (deux fois cinq). Et si l’on multiplie la base par le poids de la pierre de faîte, on a 181 500, une approximation très poussée de la vitesse de la lumière en miles par secondes. Si on prend pour unité le « pied monumental », légèrement plus court que le pied étalon, la base mesurera 56 pieds 1/2 de côté. Ce chiffre, multiplié par 33 000, donne cette fois un résultat plus approché encore de la vitesse de la lumière.
Non seulement il s'agit là de numérologie entre des grandeurs incompatibles, mais, même si des valeurs incroyables pouvaient être retrouvées avec la même facilité que dans la grande pyramide, ça ne prouverait pas qu'il s'agisse de pur hasard, puisque les francs maçons si friands de symboles, ont contribué à son édification. Il en est de même pour le Capitole, ou la ville même de Washington. Comme l'explique Alain Bauer, ancien grand maître du Grand Orient de France (2000 à 2003) dans un article de l'Express:

La capitale, Washington, est-elle un rébus sacré bâti sur un plan maçonnique ?

Elle a été dessinée par un architecte français, Pierre Charles L'Enfant, de manière géométrique, avec une dimension maçonnique évidente, des carrés, des triangles et des orientations particulières. Cela se voit de façon éclatante avec le plan d'origine. Depuis, l'évolution urbaine a pris le dessus.

Le Capitole, siège du Parlement américain, repose-t-il sur une pierre maçonnique ?

La première pierre du Capitole a été mise en place par des frères, au terme d'une cérémonie purement maçonnique, avec George Washington, vêtu de son tablier et truelle à la main, ainsi que ses collègues en tenue, au vu et au su de tout le monde. D'ailleurs, beaucoup de bâtiments américains affichent une "première pierre" offerte par une loge maçonnique, comme le célèbre obélisque du Washington Monument.
L'argument consistant à repérer des particularités dans l'architecture de grands monuments, pour le reléguer au hasard, ne tient donc pas compte de la volonté des architectes comme les bâtisseurs des grandes cathédrales, à intégrer dans leurs constructions, des proportions divines et autres symboliques troublantes.
En définitive, l'interprétation de Jean Pierre Adam me parait très insuffisante pour expliquer l'ensemble des faits (car oui, on parle bien de FAITS) abondamment relevés dans le documentaire...



Dernière édition par Ted le 05.01.13 5:55, édité 7 fois (Raison : Correction)

oncle dom

avatar
Ted a écrit:Non seulement il s'agit là de numérologie entre des grandeurs incompatibles, mais, même si des valeurs incroyables pouvaient être retrouvées avec la même facilité que dans la grande pyramide, ça ne prouverait pas qu'il s'agisse de pur hasard, puisque les francs maçons si friands de symboles, ont contribué à son édification.
Aaaaah.... les francs maçons... :\\
Donc Nab a tort. La Lune n'a pas été construite par les Egyptiens. Elle a été construite par les francs maçons.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Jeansériel

avatar
...je lis et je relis le post...Finalement quelle était la question? Les dimensions de la pyramide sont-elles le fruit du hasard?
Son orientation? Les égyptiens de l'époque connaissaient-ils le fameux nombre Pi, la non mois fameuse section dorée?

Ce post ne répond à aucune de ces questions avec sérieux, quant à J-P Adam c'est pas sérieux à contrario de l'Hermite.

Ted


oncle dom a écrit:Aaaaah.... les francs maçons... :\\
Donc Nab a tort. La Lune n'a pas été construite par les Egyptiens. Elle a été construite par les francs maçons.
Si vous contestez les apports de la Franc maçonnerie ou des Templiers dans l'architecture gothique, je vous renvoie sur des articles de la bibliothèque maçonnique du net, écrits par des francs-maçons, comme celui-ci, je cite:

Les Templiers furent aussi les principaux instigateurs de la construction des grandes cathédrales gothiques, en particulier celle de Chartres. On les trouve aussi à l'origine des Guildes de Bâtisseurs, notamment celles des maçons, et leur écriture codée correspondait à une connaissance ésotérique templière.

SAINT-BERNARD, Patron des Templiers, avait défini Dieu comme étant "longueur, largeur, hauteur et profondeur", et les Templiers étaient eux-mêmes de grands bâtisseurs et de grands architectes.

Le plan des Cathédrales était conçu pour prendre en compte les principes d'une géométrie sacrée, dont certaines proportions géométriques sont en résonance avec l'harmonie divine. Voilà qui éclaire la déclaration de PYTHAGORE : "tout est nombre" et conforte l'idée que les mathématiques sont le langage par lequel Dieu ou les Dieux s'adressent à l'homme. Cette architecture ésotérique utilisait "la proportion dorée", c'est-à-dire la proportion parfaite, étant en quelque sorte une forme de panacée. Il y avait donc un sens dans la forme et une harmonie dans la proportion.

Le légendaire Temple de Salomon était pour les Templiers, comme aujourd'hui pour les Maçons, le plus beau fleuron de la géométrie sacrée. Il provoquait une réaction qui transcendait les 5 sens. Il était en résonance unique avec l'harmonie céleste. Sa longueur et sa largeur, sa hauteur et sa profondeur reproduisaient les proportions idéales de l'univers, le nombre d'or. Le Temple de Salomon était, en d'autres termes, l'âme même de Dieu, burinée dans la pierre.

Les Templiers étaient des êtres pragmatiques, qui recherchaient toujours l'application pratique d'une connaissance ésotérique. D'après eux, Dieu avait véritablement enseigné l'application pratique de la géométrie sacrée par le biais de l'architecture. Ils gravaient ainsi des messages codés dans la pierre afin de rappeler les principes hermétiques des maçons et des chevaliers.

(...)

La décoration des Cathédrales nous fournit des indications sur l'idée que les Templiers se faisaient de "l'Arche". Les allusions bizarres de ces constructions gothiques nous renvoie à l'Alchimie, pratiquée par les Templiers.

L'Alchimie nous viendrait des anciens égyptiens, via les arabes dont le mot dérive. Il englobait un ensemble d'activités et des modes de pensée : "magie, chimie, philosophie, hermétisme, géométrie sacrée et cosmologie".

(...)

Le symbole alchimique du Grand Ouvre est l'hermaphrodite, qui est littéralement la fusion du Dieu HERMES et de la Déesse APHRODITE. Certains imaginent que la réussite alchimique produirait une transformation si profonde, que celui qui y parviendrait risquerait de changer de sexe, ce qui est une pure légende médiévale.
Les cathédrales gothiques abritent nombre de curieux personnages, des démons aux hommes végétaux. Une sculpture de la cathédrale de Nantes représente une femme qui se regarde dans un miroir, l'arrière de sa tête étant le visage d'un vieillard. A Chartres, la pseudo Reine de SABA porte la barbe. On trouve ainsi des symboles alchimiques dans toutes les cathédrales associées aux Chevaliers du Temple.

Les Templiers connaissaient les propriétés de la terre et choisissaient un lieu en raison de la nature spécifique de son sol. Ils gravaient des symboles alchimiques dans ses pierres et laissaient des traces d'influences cathares et musulmanes. Ils fondèrent ainsi un hôpital pour Templiers en un lieu où le sol avait des propriétés curatives, et bien sûr on y trouvait des symboles alchimiques. En France, les anciennes propriétés templières sont d'ailleurs devenues des centres alchimiques majeurs.
Ce que je dis, n'est pas que toutes les constructions ou monuments avec proportions divines sont d'inspiration franc-maçonnique (spéculative-opérative), mais qu'il faudrait vérifier de tels liens avant de s'extasier devant la présence éventuelle de proportions liées au nombre d'or: elles peuvent ne pas être dû au hasard! Sachant que même sans être franc-maçon, des architectes peuvent s'inspirer justement de constructions anciennes comme... les pyramides d'Egypte!

Dans ce dernier cas, il n'est effectivement pas exclu que les bâtisseurs avaient une certaine connaissance du nombre d'or, de pi et du mètre, vu la redondance de ces valeurs dans une construction d'aussi grande taille et de si grande précision que la pyramide de Kheops, bien qu'aucune trace écrite ne soutienne directement cette hypothèse. Je pose ensuite la question, que Jean Pierre Adam s'est aussi posée: par qui et pourquoi diable le pyramidion de Stadelmann a t-il été falsifié (changé par un pyramidion de proportions et de taille différente), malgré son rôle peut-être important dans la compréhension du rôle des pyramides, dont la fonction n'était vraisemblablement pas celle d'un simple tombeau?

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
mais qu'il faudrait vérifier de tels liens avant de s'extasier devant la présence éventuelle de proportions liées au nombre d'or: elles peuvent ne pas être dû au hasard!
Est-ce que tu as lus le pendule de foucault ?
Si non tu devrais. Very Happy


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
nablator a écrit:
Bauval a de bons arguments :
http://robertbauval.co.uk/articles/articles/spence.html

Il a révisé sa théorie depuis 1994 ? L'intérêt de Bauval et Hancock se porte sur le Sphinx d'abord, qui est d'aprés eux orienté et déjà sculpté en - 10 5000 vers la constellation du lieu, mais comment:
1) la constellation du Lion porte-t-elle déjà ce nom à l'époque ?
2) comment sait-on que le sphinx était déjà sculpté à la même époque ?

post hoc ergo propter hoc


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

Jeansériel

avatar
....Pour le sphinx mon collègue (archéologue) m'indique que le visage est trop intact pour avoir été sculpté en même temps que le reste. Il tient cette théorie du boss du musée du Caire ( qui la sans doute empruntée. Selon lui, la base du sphinx et les alentours directs ne sont pas érodés comme les autres monuments. Cela pourrait provenir d'un usure due à l'eau...

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Partant du fait que le sphinx est une colline ciselée (comme le mont rushmore), je ne vois pas ce que ça a d'étonant


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

Jeansériel

avatar
...je pense que tu n'as pas capté (désolé). L'érosion par eau n'a pas pu se produire de puis 15'000 ans dans le désert.

J'ai trouvé ça...

http://creationsdcp.centerblog.net/4554497-Le-Mystere--du-Sphinx-

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Je ne discute pas l'érosion ça ne m’intéresse pas, je dis juste qu'un tas de conneries sont très vite renvoyées dans les cordes.
Autre exemple dans le document cité il est dit que la pyramide de khéops et les autres auraient duent s'enfoncer et que c'est un "miracle" que ce ne soit pas le cas.
Moi le cul sur ma chaise et sans aucun diplôme qui serait en rapport je sais que les pyramides de gizeh sont construites sur un plateau rocheux, que le sphinx est taillé dans une formation naturelle.
Du coup je vois plus de charlatans, de cinglés, que de mystères et miracles. diablotin content


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

Jeansériel

avatar
Tu as raison, elles ne sont pas peintes en noire.

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Juste parce que con comme je suis, je doute donc je pose la question:
- Tu réponds à qui ?
- Qu'est-ce qui est peint en noir (peint en noir, elles sont noires, mais pas "peintes en noires", ça c'est mal Very Happy ).


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

Jeansériel

avatar
...si elles étaient peintes en noire, elles seraient effectivement "en foncées"...j'ai pas pu m'empêcher...

Jeansériel

avatar

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 39]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 20 ... 39  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum