UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » MEPRISES » Double détonation : Bolide ou avion

Double détonation : Bolide ou avion

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

hal9000

avatar
Modération
Modération
oncle dom a écrit:
nablator a écrit:
Bob Rekin a écrit:Il s'agissait de deux Mirage 2000-5 en manoeuvre, mais le passage du mur du son était involontaire : il était dû à un fort vent arrière.
Shocked
Quel rapport ?
Ben, la vitesse par rapport à l'air n'est pas la même que celle par rapport au sol.  
Ça serait plutôt un fort vent avant qui pourrait tromper les pilotes: dépassement du mur du son dans l'air alors que la vitesse est inférieure à la vitesse habituelle.


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Ça serait plutôt un fort vent avant qui pourrait tromper les pilotes

Ca va pas non ? Le vent tromper des pilotes ? Non mais la tu fais de la provoc non ?  Very Happy 

nablator

avatar
Administration
Administration
hal9000 a écrit:
oncle dom a écrit:
nablator a écrit:
Bob Rekin a écrit:Il s'agissait de deux Mirage 2000-5 en manoeuvre, mais le passage du mur du son était involontaire : il était dû à un fort vent arrière.
Shocked
Quel rapport ?
Ben, la vitesse par rapport à l'air n'est pas la même que celle par rapport au sol.  
Ça serait plutôt un fort vent avant qui pourrait tromper les pilotes: dépassement du mur du son dans l'air alors que la vitesse est inférieure à la vitesse habituelle.
Oui et je suis surpris que les pilotes ne tiennent pas compte de leur vitesse anémométrique quand ils ne veulent pas dépasser Mach 1. Bizarre.

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom

avatar
nablator a écrit:
hal9000 a écrit:
oncle dom a écrit:
nablator a écrit:
Bob Rekin a écrit:Il s'agissait de deux Mirage 2000-5 en manoeuvre, mais le passage du mur du son était involontaire : il était dû à un fort vent arrière.
Shocked
Quel rapport ?
Ben, la vitesse par rapport à l'air n'est pas la même que celle par rapport au sol.  
Ça serait plutôt un fort vent avant qui pourrait tromper les pilotes: dépassement du mur du son dans l'air alors que la vitesse est inférieure à la vitesse habituelle.
Oui et je suis surpris que les pilotes ne tiennent pas compte de leur vitesse anémométrique quand ils ne veulent pas dépasser Mach 1. Bizarre.
Faut voir aussi quelles manoeuvres ils ont à effectuer. Si elles prévoient un piqué, l'avion peut dépasser Mach 1 en fin de piqué.
Ajoutons aussi que quand on frole Mach 1, la température de l'air différente au sol et en altitude, influe sur la vitesse du son, et peut jouer un tour au pilote.

http://oncle-dom.fr/index.htm

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
oncle dom a écrit:
nablator a écrit:
hal9000 a écrit:
oncle dom a écrit:
nablator a écrit:
Bob Rekin a écrit:Il s'agissait de deux Mirage 2000-5 en manoeuvre, mais le passage du mur du son était involontaire : il était dû à un fort vent arrière.
Shocked
Quel rapport ?
Ben, la vitesse par rapport à l'air n'est pas la même que celle par rapport au sol.  
Ça serait plutôt un fort vent avant qui pourrait tromper les pilotes: dépassement du mur du son dans l'air alors que la vitesse est inférieure à la vitesse habituelle.
Oui et je suis surpris que les pilotes ne tiennent pas compte de leur vitesse anémométrique quand ils ne veulent pas dépasser Mach 1. Bizarre.
Faut voir aussi quelles manoeuvres ils ont à effectuer. Si elles prévoient un piqué, l'avion peut dépasser Mach 1 en fin de piqué.
Ajoutons aussi que quand on frole Mach 1, la température de l'air différente au sol et en altitude, influe sur la vitesse du son, et peut jouer un tour au pilote.

Moi je provoque une tornade de citations  je sors 


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

L.J. Silver




Est ce que l'on connait l'intervalle de temps qui séparait les deux détonations ?

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Pour ma part, je dirais maxi 2 secondes.

L.J. Silver


Rosetta a écrit:Pour ma part, je dirais maxi 2 secondes.

Merci pour votre réponse.
En fait, je posais cette question pour tenter d'établir une comparaison avec les "double bang" autrefois produits par les avions dans les années 1960, que j'entendais pour ma part, assez fréquemment, et qui faisaient trembler les vitres de notre maison.
Vers le début des années 1970, ces "bang" ont disparu, on ne les entendait plus.
Il me semble que l'intervalle entre les deux "bang" était justement de cet ordre de grandeur.
Maintenant, je ne sais pas si cette remarque peut être utile.

oncle dom

avatar
L.J. Silver a écrit:
Rosetta a écrit:Pour ma part, je dirais maxi 2 secondes.

Merci pour votre réponse.
En fait, je posais cette question pour tenter d'établir une comparaison avec les "double bang" autrefois produits par les avions dans les années 1960, que j'entendais pour ma part, assez fréquemment, et qui faisaient trembler les vitres de notre maison.
Vers le début des années 1970, ces "bang" ont disparu, on ne les entendait plus.
Il me semble que l'intervalle entre les deux "bang" était justement de cet ordre de grandeur.
Maintenant, je ne sais pas si cette remarque peut être utile.
Ta mémoire te trompe. Les bangs dont me souviens étaient séparés par un intervalle de moins d'un dixième de seconde, presque confondus. Et c'est logique puisque les deux ondes de choc étaient centrés sur le nez et la queue de l'appareil. Si 15 m les séparaient, cet espace était parcouru à 340 m/s en 0.044 s
Si les deux bangs étaient séparés de 2 s, c'est qu'ils étaient causés par deux avions différents
Et ceux que tu as entendu autrefois étaient probablement causés aussi par deux avions différents

http://oncle-dom.fr/index.htm

L.J. Silver


oncle dom a écrit:
L.J. Silver a écrit:
Rosetta a écrit:Pour ma part, je dirais maxi 2 secondes.

Merci pour votre réponse.
En fait, je posais cette question pour tenter d'établir une comparaison avec les "double bang" autrefois produits par les avions dans les années 1960, que j'entendais pour ma part, assez fréquemment, et qui faisaient trembler les vitres de notre maison.
Vers le début des années 1970, ces "bang" ont disparu, on ne les entendait plus.
Il me semble que l'intervalle entre les deux "bang" était justement de cet ordre de grandeur.
Maintenant, je ne sais pas si cette remarque peut être utile.
Ta mémoire te trompe. Les bangs dont me souviens étaient séparés par un intervalle de moins d'un dixième de seconde, presque confondus. Et c'est logique puisque les deux ondes de choc étaient centrés sur le nez et la queue de l'appareil. Si 15 m les séparaient, cet espace était parcouru à 340 m/s en 0.044 s
Si les deux bangs étaient séparés de 2 s, c'est qu'ils étaient causés par deux avions différents
Et ceux que tu as entendu autrefois étaient probablement causés aussi par deux avions différents


Merci Oncle Dom pour ces explications.
Je dois me tromper, en effet.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum