UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.
Les adresses mail alternatives ne donneront plus lieu à validation de l'inscription.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES ET PHOTOS DE L'ESPACE » Les 86 cibles repérées par Kepler et écoutées par Seti sont muettes

Les 86 cibles repérées par Kepler et écoutées par Seti sont muettes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Invité


Invité
Bonjour je vous présente un document intéressant : L'examen des 86 étoiles ciblés par Kepler et écoutées à l'observatoire d'Arecibo.

Ces 86 étoiles ont été écoutées durant cinq minutes chacune dans une bande de fréquences comprises entre 1,1 et 1,9 GHz, le SETI à mis deux ans de recherches pour arriver à une conclusion négative.

http://arxiv.org/pdf/1302.0845v1.pdf


Cordialement

lilith_unique


m*rde alors
les planètes sont peut être encore à l'air des dynosaures !
et mes soucoupes volantes !!! Shocked

nablator


Administration
Administration
Ca prouve seulement qu'il n'y a pas eu d'émission très puissante dans cette gamme de fréquence et dirigée vers nous pendant ces 5 minutes-là.

http://nabbed.unblog.fr/

marcassite


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Tout à fait. Sur une de ces planètes ils communiquent peut etre encore avec des sons (tamtams) et sur une autre ils n'ont plus que de la fibre optique, fini la radio.
Le pari d'un même mode de com (radio) diminue enormement les proba de detection d'une vie intelligente, si elle existe dans ce périmètre "restreint" de recherche.

oncle dom


lhommealacigarette a écrit:Bonjour je vous présente un document intéressant : L'examen des 86 étoiles ciblés par Kepler et écoutées à l'observatoire d'Arecibo.

Ces 86 étoiles ont été écoutées durant cinq minutes chacune dans une bande de fréquences comprises entre 1,1 et 1,9 GHz, le SETI à mis deux ans de recherches pour arriver à une conclusion négative.
Oh comme ça m'étonne! Rolling Eyes
Nous utilisons la radio depuis un siècle. Aujourd'hui les progrès concernent la fibre optique, les réseaux cellulaires, et dans un siècle nous n'aurons probablement plus besoin de la radio.
Si on admet qu'il existe une plage de 5 milliards d'année pour l'apparition d'une planète, alors, en en admettant que toutes les planètes ciblées par Képler connaissent la vie intelligente, puis la technique radio (ce qui n'est pas évident du tout), alors la probabilité d'avoir un signal radio par SETI est 87*200/5000000000
Ca fait pas bézef...

http://oncle-dom.fr/index.htm

Invité


Invité
salut les gars

http://arxiv.org/PS_cache/astro-ph/pdf/0610/0610377v2.pdf
Eavesdropping on Radio Broadcasts from Galactic Civilizations with Upcoming Observatories for Redshifted 21cm Radiation (Loeb & Zaldarriaga, 2006)

D’après ce papier : Le LOFAR à la sensibilité suffisante pour détecter des émissions de radars, sur 50 parsecs, ce qui fait 36000 étoiles potentielles.

Sur les fréqueces VHF par contre ... un LOFAR "alien" similaire au notre sur Terre ne pourrait en aucun cas capter des fréquences VHF sur 163 années lumière, il faudrait qu'il soit situé à moins d'une année lumière pour capter votre musique préférée, mais certainement pas plus.

En matière de communication interstellaire performant je vous renvois à ces deux papiers :

http://www.icarusinterstellar.org/sun-gravitational-lens/

http://www.centauri-dreams.org/?p=10123


Par contre j'ai une question , je voudrais votre avis sur un sujet complètement différent: si l'on avait laissé beaucoup plus de temps aux dinosaures auraient t'ils finalement évolués?

Sachant que durant 160 millions d’années l'on observe aucune augmentation notable du coefficient d'encéphalisation sur les fossiles.

En comparaison: il a fallu deux millions d'années à la lignée des hommes pour passer de la boîte crânienne d'un homo erectus (400-600 cm³) à celle d'un homo sapiens (1400 cm³).

Bon d’après Gould c'était une sottise de penser à des "dinosaures intelligents" mais si on leur avait laissé 5 ou 10 milliards d'années en plus ?

nablator


Administration
Administration
lhommealacigarette a écrit:D’après ce papier : Le LOFAR à la sensibilité suffisante pour détecter des émissions de radars, sur 50 parsecs, ce qui fait 36000 étoiles potentielles.
Très intéressant mais il n'y a apparemment pas de papier décrivant ces études SETI/LOFAR qui étaient seulement envisagées en 2006-2008. On dirait que ce projet très prometteur a été abandonné : il y a eu des recherches en radio-astronomie uniquement, basées sur les données LOFAR recueillies.

Si ce n'est pas la preuve du complot, ça... je sors

http://nabbed.unblog.fr/

lilith_unique


sauf si on prend plutôt le point de vue d'un saut d'évolution.
on est cousin de l'homo érectus, de l'homme de cromagnon etc, mais on n'est pas descendant direct.

notre cerveau n'a pas évolué depuis la classification de l'humain dans la catégorie Homo-sapiens.

ensuite il y a l'intérêt de l'évolution.
Nous sommes une espèce qui changeons notre environnement pour vivre. Nous ne changeons pas pour nous adapter à notre environnement pour vivre.

si on garde cette logique, les ET qui ont la techno galactique sont basés sur le même principe : ils ont changé leur environnement pour vivre.

Après tu peux continuer la réflexion sur le degrés de changement de l'environnement.
Nous on est passé en mode : changer l'environnement pour assouvir notre désir de posséder une valeur non réelle : l'argent.
Est ce qu'une espèce qui change son environnement pour vivre mais qui ne le fait pas pour posséder aurait une évolution technologique inter galactique ?
moi je pense que non. illogique car cela demande trop d'effort pour quelque chose qui n'est pas nécessaire pour le bien être et la survie de l'espèce.

nablator


Administration
Administration
nablator a écrit:On dirait que ce projet très prometteur a été abandonné
Enfin quand je dis très prometteur... la probabilité estimée de détection par le SKA d'une civilisation comme la nôtre à une distance de moins de 300 A.L. est de 10^-7 :
http://arxiv.org/pdf/1007.0850.pdf

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
lilith_unique sa ne répond pas à la question, nombreux ont imaginés une dino intelligence ceci par exemple concernant les sténonychosaures:



Des universitaires canadiens Dale Russel et R. Seguin ont fait des études sur cette espèce de dinosaure qui d’après eux ( sources ??? ) tout comme l'homme avaient le cervelet et le bulbe rachidien anormalement développés.

Alors auraient t'ils pu construire des grattes ciel ou découvrir l'écriture ?

un article amusant

Do intelligent dinosaurs really rule alien worlds?

http://www.foxnews.com/scitech/2012/04/12/do-intelligent-dinosaurs-really-rule-alien-worlds/?intcmp=features

nablator


Administration
Administration
lhommealacigarette a écrit:Alors auraient t'ils pu construire des grattes ciel ou découvrir l'écriture ?
Bien sûr ! Aussi ils ont pu coloniser la Galaxie et se déguiser en George W. Bush.

http://nabbed.unblog.fr/

NEMROD34


Modération
Modération
Pitêtre même que c'est des chats ...


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

hal9000


Modération
Modération
lhommealacigarette a écrit:
Par contre j'ai une question , je voudrais votre avis sur un sujet complètement différent: si l'on avait laissé beaucoup plus de temps aux dinosaures auraient t'ils finalement évolués?

Sachant que durant 160 millions d’années l'on observe aucune augmentation notable du coefficient d'encéphalisation sur les fossiles.

En comparaison: il a fallu deux millions d'années à la lignée des hommes pour passer de la boîte crânienne d'un homo erectus (400-600 cm³) à celle d'un homo sapiens (1400 cm³).

Bon d’après Gould c'était une sottise de penser à des "dinosaures intelligents" mais si on leur avait laissé 5 ou 10 milliards d'années en plus ?
Hum "Aucune augmentation notable du coefficient d'encéphalisation sur les fossiles" ça s'appuie sur quoi? Il n'y a pas forcément une augmentation constante du coefficient d'encéphalisation pour l'ensemble des dinosaures, pas plus que pour l'ensemble des mammifères, mais les dinosaures ayant le cerveau le plus développé, comme le troodon dont tu parles plus loin ou le fameux velociraptor, sont apparus à la fin du règne des dinosaures... Et vu que leurs descendants sont les oiseaux, la question est "est-ce qu'il est possible qu'une lignée d'oiseaux développe un jour une forme d'intelligence avancée" ? A mon avis oui mais je ne vois pas trop lesquels : ceux qui volent resteront limités en masse, et ceux qui ne volent pas sont plutôt stupides en général...


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

oncle dom


Bon d’après Gould c'était une sottise de penser à des "dinosaures intelligents" mais si on leur avait laissé 5 ou 10 milliards d'années en plus ?
Hé bien, ils auraient disparu avec la vie sur Terre.
5 milliards d'années après les dinosaures ça nous place 4 milliards 800 millions d'années dans le futur.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Invité


Invité
oncle dom a écrit:
Bon d’après Gould c'était une sottise de penser à des "dinosaures intelligents" mais si on leur avait laissé 5 ou 10 milliards d'années en plus ?
Hé bien, ils auraient disparu avec la vie sur Terre.
5 milliards d'années après les dinosaures ça nous place 4 milliards 800 millions d'années dans le futur.


Oh la boulette mdr , merci de corriger le tir oncledom je sors

Invité


Invité
nablator a écrit:
nablator a écrit:On dirait que ce projet très prometteur a été abandonné
Enfin quand je dis très prometteur... la probabilité estimée de détection par le SKA d'une civilisation comme la nôtre à une distance de moins de 300 A.L. est de 10^-7 :
http://arxiv.org/pdf/1007.0850.pdf

Salut nablator

Si des ET écoutent la Terre dans le radio à une distance supérieure à ~88 a.-l., ils ne détecterons absolument rien on est d'accord


En en ayant discuté avec une personne (bien plus avisé que moi) il m'avait suggéré que si l'on devait chercher des sondes ET il fallait les chercher derrière la ligne focale solaire.

Invité


Invité
hal9000 a écrit:
lhommealacigarette a écrit:
Par contre j'ai une question , je voudrais votre avis sur un sujet complètement différent: si l'on avait laissé beaucoup plus de temps aux dinosaures auraient t'ils finalement évolués?

Sachant que durant 160 millions d’années l'on observe aucune augmentation notable du coefficient d'encéphalisation sur les fossiles.

En comparaison: il a fallu deux millions d'années à la lignée des hommes pour passer de la boîte crânienne d'un homo erectus (400-600 cm³) à celle d'un homo sapiens (1400 cm³).

Bon d’après Gould c'était une sottise de penser à des "dinosaures intelligents" mais si on leur avait laissé 5 ou 10 milliards d'années en plus ?
Hum "Aucune augmentation notable du coefficient d'encéphalisation sur les fossiles" ça s'appuie sur quoi? Il n'y a pas forcément une augmentation constante du coefficient d'encéphalisation pour l'ensemble des dinosaures, pas plus que pour l'ensemble des mammifères, mais les dinosaures ayant le cerveau le plus développé, comme le troodon dont tu parles plus loin ou le fameux velociraptor, sont apparus à la fin du règne des dinosaures... Et vu que leurs descendants sont les oiseaux, la question est "est-ce qu'il est possible qu'une lignée d'oiseaux développe un jour une forme d'intelligence avancée" ? A mon avis oui mais je ne vois pas trop lesquels : ceux qui volent resteront limités en masse, et ceux qui ne volent pas sont plutôt stupides en général...

En en revient au débat sur les évolutionnistes d'un coté ceux comme Gould qui mettent en avant que l'évolution n'est pas reproductible et ceux comme Simon Conway Morris qui parlent de convergence.

http://www.nick-lane.net/Part%201%20extract.htm

In his famous book Wonderful Life, Steven Jay Gould wondered what might happen if the film of life were to be replayed over and over again from the beginning: would history repeat itself, leading inexorably each time to the evolutionary pinnacle of mankind, or would we be faced with a new, strange and exotic world each time? In the latter case, of course, ‘we’ would not have evolved to see it. Gould has been criticised for not paying due respect to the power of convergent evolution, which is the tendency of organisms to develop similarities in physical appearance and performance, regardless of their ancestry, so that anything which flies will develop similar-looking wings; anything that sees will develop similar-looking eyes. This criticism was propounded most passionately and persuasively by Simon Conway Morris, in his book Life’s Solution. Conway Morris, ironically, was one of the heroes of Gould’s book, Wonderful Life, but he opposes that book’s sweeping conclusion. Play back the film of life, says Conway Morris, and life will flow down the same channels time and time again. It will do so because there are only so many possible engineering solutions to the same problems, and life will always tend to find the same solutions, whatever they may be. All of this boils down to a tension between contingency and convergence. To what extent is evolution ruled by the chance of contingency, versus the necessity of convergence? For Gould all is contingent; for Conway Morris, the question is, would an intelligent biped still have four fingers and a thumb?

Pour l'homme on peut parler d'accélérateur évolutif je pense, en effet la progression du taux d'encéphalisation GLOBAL chez les mammifères (par rapport à la progression des reptiles), ces derniers millions d'années est impressionnant. Mais rien ne peut se comparer à l'homme.

lilith_unique


moi dans SPORE, mes ET ressemblent tous à des rênes bipèdes, deux bras, deux mains !

quand j'optimise les caractéristiques en mode évolution animal, j'arrive toujours à un résultat s'approchant d'un rêne.

alors les dinosaures...

Invité


Invité
hal9000 a écrit:Et vu que leurs descendants sont les oiseaux, la question est "est-ce qu'il est possible qu'une lignée d'oiseaux développe un jour une forme d'intelligence avancée" ?
Da Korbak Master?
http://www.dailymotion.com/video/x3eygs_corbeau-tres-intelligent_fun#.UZNOu8rd6So
:(MRDgreen):
To what extent is evolution ruled by the chance of contingency, versus the necessity of convergence?
Je suis assez contingence radicale également par la raison, mais bon, mon cœur aimerait balancer convergence Wink

Invité


Invité
salut Gilles:

la plupart des spécialistes ne prennent pas de "camp" spécifique, il s'agit principalement du degrés spécifique propre à la contingence versus convergence à chaque situation particulière.

La ou sa se corse c'est quand on évoque lequel des deux est le dominant sur l'autre, la est le nerf de la discorde entre les évolutionnistes, alors peut être que l'on devrait faire entrer un autre facteur pour les arranger ?

a plus

klingon


oncle dom a écrit:
lhommealacigarette a écrit:Bonjour je vous présente un document intéressant : L'examen des 86 étoiles ciblés par Kepler et écoutées à l'observatoire d'Arecibo.

Ces 86 étoiles ont été écoutées durant cinq minutes chacune dans une bande de fréquences comprises entre 1,1 et 1,9 GHz, le SETI à mis deux ans de recherches pour arriver à une conclusion négative.
Oh comme ça m'étonne! Rolling Eyes
Nous utilisons la radio depuis un siècle. Aujourd'hui les progrès concernent la fibre optique, les réseaux cellulaires, et dans un siècle nous n'aurons probablement plus besoin de la radio.
Si on admet qu'il existe une plage de 5 milliards d'année pour l'apparition d'une planète, alors, en en admettant que toutes les planètes ciblées par Képler connaissent la vie intelligente, puis la technique radio (ce qui n'est pas évident du tout), alors la probabilité d'avoir un signal radio par SETI est 87*200/5000000000
Ca fait pas bézef...


Mhhh, l'homme moderne a au bas mot 20 000 ans, et on utilise la radio depuis 100 ans... De nombreux brevets ont été déposés pour utiliser l'éclairage afin de transmettre des informations (Oui, il faut du LED, pas une ampoule à filament, hein...)donc la radio, c'est bientôt mort... Bon, difficile à remplacer pour les systèmes connectés mobiles comme les téléphones, mais on suppose que cela va disparaitre...

Note: J'ai eu passé un examen de morse, et ce n'était pas si longtemps... Aujourd'hui cela pourrait ferai rire les gens, mais ils ne savent même pas ce que c'est...

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum