UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.
Les adresses mail alternatives ne donneront plus lieu à validation de l'inscription.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES ET PHOTOS DE L'ESPACE » "Ils sont déjà parmi nous !" [sondes auto-réplicantes]

"Ils sont déjà parmi nous !" [sondes auto-réplicantes]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

klingon


Ben pisque on vous le dit ;>)

http://www.independent.co.uk/news/science/selfreplicating-alien-space-probes-could-already-be-in-our-solar-system-say-mathematicians-8716853.html

Des mathématiciens de l'université d' Edinburgh ont analysés une hypothèse, celle, un peu délirante j'entends bien, que des sondes auto-réplicantes seraient déjà arrivées dans notre système solaire.

L'idée est la suivante: Selon leurs modèle, des sondes auto-réplicantes n'auraient besoin que de voyager à 1/10 de la vitesse de la lumière pour explorer chaque partie de la galaxie en ... quelques millions d'années.

Pour rappel, le concept de la sonde "auto-réplicante" avait été émis voici bien longtemps par von Neumann, dans l'idée qu'elles étaient capables de se dupliquer en prenant de la matière dans les systèmes solaires, gaz, astéroides, et de s'accélérer en utilisant la gravitation des différentes étoiles.

En 1981, Frank Tipler avait mis cet argument en avant, arguant que l'intelligence extra-terrestre ne pouvait exister, par le fait que l'on avait jamais encore rencontré de sonde basée sur le modèle Von Neumann.

La réponse de Carl Sagan ne s'était pas fait attendre: Le taux de réplication de ces sondes serait si important qu'elles auraient déjà consommés une partie de la masse de notre galaxie, se répliquant tel un virus, et que les intelligences extra-terrestres les détruiraient à chaque fois qu'une serait détectée...

On voit bien qu'on flotte dans des niveaux interstellaires ;>)

Invité


Invité
salut


Les calculs si je me souviens bien de Sagan prennent en compte des "limites" très faibles 1 copie par machine von neumann par étoile de masse raisonnable. Malgré "ces limites" la conclusion est la même cette invention est exponentielle, C. Sagan parle de "cannibalisme des étoiles" et d'une conversion-destruction à terme de n'importe quelle galaxie de l'univers en machines auto-réplicantes sur plusieurs millions d'années.

De plus revenons à la réalité et quittons la Science fiction -> L'on parle d'une machine à croissance exponentielle évoluant en explosion exponentielle.

Discuter sur une altération de cet effet de croissance/explosion (pour x raisons valables) conduit effectivement à supprimer le principe de base même d'une machine de von neumann en altérant son fonctionnement.


ces machines auto répliquantes violent un principe physique : celui de la non exclusivité

Je ne pense pas que mathématiquement parlant ce principe de non exclusivité puisse s'appliquer avec le but final des sondes (la colonisation du vaste univers.) L'univers étant par définition ... infini et en expansion permanent.

les limites de l'univers connu sont sans cesse repoussées, une civilisation capable de fabriquer de telles machines devrait logiquement le savoir

Est ce que tu comprend ce principe simple Klingon  ???

Le lien que tu donnes est tape à l’œil afin d'impressionner le grand public, les adolescents gorgés de film de science fiction et qui sont ignorants de la réalité physique et de la violation du principe d'exclusivité qui font que cette invention ne peut exister dans les connaissances actuelles, et surtout ne doit pas être utilisé si elle est inventée dans un avenir lointain.

a+

klingon


Oui j'entends bien, mais il n'empêche que je trouve la réflexion intéressante.

Je ne fait pas partie des grands connaisseurs comme toi qui savent déjà tout, et pour moi la posture sceptique demande tout de même une certaine ouverture aux idées, tant qu'elles ont l'air assez bien construite.

Le scepticisme doit marcher dans les 2 sens, si tu peux comprendre ceci...

nablator


Administration
Administration
Salut l'HALC,

hommealacigarette a écrit:ces machines auto répliquantes violent un principe physique : celui de la non exclusivité


Daignerais-tu nous expliquer d'où sortent tes arguments "physiques" bizarres ? La dernière fois c'était ici :
http://ufo-scepticisme.forumactif.com/t1287p390-livre-roswell-rencontre-du-premier-mythe#71405

L'univers étant par définition ... infini et en expansion permanent.
Non.

Je n'ai pas compris ta diatribe, comme souvent. Pardon d'être un (ex-)adolescent gorgé de SF et ignorant de la réalité physique et de la violation du principe d'exclusivité.

Question n°1 : céquoidon ce principe ?

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
si tu ne comprend pas le Français je te renvois à ce lien Anglais alors :

Non-exclusivity :

http://www.sentientdevelopments.com/2007/12/problem-with-999-of-so-called-solutions.html

Je ne pas connais "pas tout" il faut se pencher sur les papiers de Tipler et des critiques que lui à fait Sagan.

Et aux dernières nouvelles l'univers est en expansion et il est infini, sauf si t'a des informations que la plupart des scientifiques n'ont pas ( lol )


a+

L.J. Silver



Si la Science actuelle en est réduite à imaginer ces sondes auto-réplicantes, c'est surtout pour tenter de trouver une solution au problème de la vitesse dans les voyages intergalactiques.
C'est un problème qui n'est pas résoluble dans l'état d'avancement actuel de la Science.
Selon la théorie en vigueur aujourd'hui, il n'est pas possible de dépasser la vitesse de la lumière.
A ce stade, il n'est pas inutile de rappeler :
- Que la théorie de la Relativité, à l'instar de toute théorie scientifique, n'est pas un dogme.
En conséquence, elle est destinée soit à évoluer, soit à être remplacée par une autre théorie.

- Que nul scientifique n'est en mesure de démontrer que la vitesse de la lumière est une limite.
Mais il y a pire encore : ce n'est même pas démontrable !
En effet, c'est un postulat !!

- Il serait étonnant que ce modèle dure éternellement, de même que le modèle de Ptolémée a dû laisser la place au modèle de Copernic, que celui de Newton a été revu et corrigé par Einstein, il devra disparaître un jour, si toutefois l'espèce humaine ne s'autodétruit pas avant d'en faire la découverte...

Ce jour là, les scientifiques évoqueront l'idée des sondes auto-réplicantes non sans quelque ironie...



NEMROD34


Modération
Modération
- Que nul scientifique n'est en mesure de démontrer que la vitesse de la lumière est une limite.
Mais il y a pire encore : ce n'est même pas démontrable !
En effet, c'est un postulat !!

Attention à l'inversion de a charge de preuve!
Ce qu'il faudrait faire c'est apporter la preuve que quelque chose est plus rapide, pour l'instant on constate que rien ne l'est et ça pourrait bien être comme ça pour l'éternité.
Ce n'est pas parce que quelques théories ont été revues que systématiquement une théorie (quelle qu'elle soit) le sera à son tour. Des choses sont immuables et définitives, ça n’empêche pas de tenter de démontrer l'inverse, mais rien ne dit que oui la démonstration est possible.

Que la démonstration arrive et la loi physique change, mais sans ça elle reste valable.


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

L.J. Silver


NEMROD34 a écrit:
- Que nul scientifique n'est en mesure de démontrer que la vitesse de la lumière est une limite.
Mais il y a pire encore : ce n'est même pas démontrable !
En effet, c'est un postulat !!

Attention à l'inversion de a charge de preuve!
Ce qu'il faudrait faire c'est apporter la preuve que quelque chose est plus rapide, pour l'instant on constate que rien ne l'est et ça pourrait bien être comme ça pour l'éternité.
Ce n'est pas parce que quelques théories ont été revues que systématiquement une théorie (quelle qu'elle soit) le sera à son tour. Des choses sont immuables et définitives, ça n’empêche pas de tenter de démontrer l'inverse, mais rien ne dit que oui la démonstration est possible.

Que la démonstration arrive et la loi physique change, mais sans ça elle reste valable.

Justement, comment pourrais je inverser la charge d'une preuve qui n'existe pas ?
Pour moi, et pour beaucoup d'autres je pense, un postulat, c'est tout sauf une preuve...
Ah, si la Science avait prouvé ce postulat, je pourrais abonder dans votre sens, mais en l'espèce ce n'est pas le cas.

Ce postulat n'est même pas discutable, en réalité c'est l'équivalent en Sciences de ce que l'on appelle dogme en religion.
Pour le discuter, il faudrait qu'il en existe a priori une démonstration. Laughing 

Ayant étudié la Relativité, je sais bien que la démonstration n'existe pas !
dans ce cas, pourquoi exiger que nous démontrions l'inverse ?



Dernière édition par L.J. Silver le 24.07.13 18:55, édité 1 fois

nablator


Administration
Administration
lhommealacigarette a écrit:Non-exclusivity :
Oh là là. C'est ça ton principe physique ? Cet article de blog explique simplement que la plupart des soi-disant solutions au paradoxe de Fermi ne peuvent s'appliquer dans tous les cas.

Et aux dernières nouvelles l'univers est en expansion et il est infini, sauf si t'a des informations que la plupart des scientifiques n'ont pas ( lol )
Tu as écrit "par définition".

http://nabbed.unblog.fr/

nablator


Administration
Administration
L.J. Silver a écrit:En effet, c'est un postulat !!
Il n'y a jamais eu de postulat d'indépassabilité de la vitesse de la lumière dans la relativité restreinte.
http://pages.infinit.net/mycroft/relativite/equations/postulats.htm

http://nabbed.unblog.fr/

L.J. Silver


nablator a écrit:
L.J. Silver a écrit:En effet, c'est un postulat !!
Il n'y a jamais eu de postulat d'indépassabilité de la vitesse de la lumière dans la relativité restreinte.
http://pages.infinit.net/mycroft/relativite/equations/postulats.htm

 

Sauf erreur de ma part, c'est un principe qui est directement déduit du second postulat de la relativité restreinte, dans le
lien que vous indiquez.
Si vous en trouvez une démonstration indépendante du postulat...

L'existence des tachyons n'a pas encore été démontrée,maintenant...
Et dans un référentiel non galiléen, que se passe t il ?

A mon humble avis, si quelque chose doit évoluer dans la Science, c'est bien dans ces domaines là.

nablator


Administration
Administration
L.J. Silver a écrit:Si vous en trouvez une démonstration indépendante du postulat...
Ca n'a pas de sens. Une démonstration c'est mathématique, il faut bien partir de quelque chose.

Et dans un référentiel non galiléen, que se passe t il ?
Je ne sais pas. Je suppose que ça doit faire partie de la relativité générale. L'effet de "frame dragging" a été testé récemment par Gravity Probe B dans un référentiel non galiléen (le satellite).

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom


klingon a écrit:L'idée est la suivante: Selon leurs modèle, des sondes auto-réplicantes n'auraient besoin que de voyager à 1/10 de la vitesse de la lumière pour explorer chaque partie de la galaxie en ... quelques millions d'années.

Pour rappel, le concept de la sonde "auto-réplicante" avait été émis voici bien longtemps par von Neumann, dans l'idée qu'elles étaient capables de se dupliquer en prenant de la matière dans les systèmes solaires, gaz, astéroides, et de s'accélérer en utilisant la gravitation des différentes étoiles.
Effectivement, c'est seulement à partir de Von Neumann qu'il devient possible de concevoir un système auto répliquant.
Avant lui, il fallait une machine B, pour fabriquer une machine A, mais il fallait alors une machine C pour fabriquer la machine B, etc...
Avec la dichotomie logiciel matériel, introduite par Neumann, le problème disparait. Une machine A fabrique une autre machine A, sous controle de son logiciel, puis recopie son logiciel dans la machine qu'elle vient de fabriquer.
Cela dit, cela ne fait que supprimer UNE des difficultés. La machine doit disposer de toutes les pièces nécessaires. Comme en pratique ce n'est pas le cas, elle doit les fabriquer. La machine doit donc avoir la taille d'un centre industriel, et ne peut travailler que si toutes les matières premires sont là.

En 1981, Frank Tipler avait mis cet argument en avant, arguant que l'intelligence extra-terrestre ne pouvait exister, par le fait que l'on avait jamais encore rencontré de sonde basée sur le modèle Von Neumann.
L'argument de Tipler était d'une belle stupidité. Il ignorait volontairement toutes les autres difficultés de construction d'une machine autorépliquante, et supposait qu'une civilisation finit toujours par construire de telles machines, alors que nous savons que les ambitions des différentes civilisations que nous avons vu sur terre, étaient toutes différentes. Nous savons aussi qu'une civilisation peut disparaitre en voulant réaliser un projet trop colossal ou trop stupide, en étant remplacé par une civilisation qui n'a pas les mêmes buts. Et nous savons qu'une machine autorépliquante doit trouver tout ce dont elle a besoin, faute de quoi aucune répliquation n'a lieu. Bref l'argument de Tipler c'était un peu comme d'affirmer que la Terre est plate, puisqu'on n'a jamais observé (à l'oeil nu) de planète sphérique.

La réponse de Carl Sagan ne s'était pas fait attendre: Le taux de réplication de ces sondes serait si important qu'elles auraient déjà consommés une partie de la masse de notre galaxie, se répliquant tel un virus, et que les intelligences extra-terrestres les détruiraient à chaque fois qu'une serait détectée...
C'est une idée, mais on est en plein dans l'ambiance d'un jeu vidéo

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom


L.J. Silver a écrit:Si la Science actuelle en est réduite à imaginer ces sondes auto-réplicantes, c'est surtout pour tenter de trouver une solution au problème de la vitesse dans les voyages intergalactiques.
Non la "Science actuelle" n'en est pas à imaginer des sondes auto répliquantes. C'est juste une rêverie que certains savants ont imaginé comme un exercice, mais absolument pas comme un modèle.
Et la Science n'a pas besoin de solution au voyages intergalactiques. Ce sont les romanciers de SF qui ont besoin de trouver des solutions à ce problème, pas la Science.

C'est un problème qui n'est pas résoluble dans l'état d'avancement actuel de la Science.
Pire: ce n'est tout simplement pas un problème

Selon la théorie en vigueur aujourd'hui, il n'est pas possible de dépasser la vitesse de la lumière.
A ce stade, il n'est pas inutile de rappeler :
- Que la théorie de la Relativité, à l'instar de toute théorie scientifique, n'est pas un dogme.
En conséquence, elle est destinée soit à évoluer, soit à être remplacée par une autre théorie.
- Que nul scientifique n'est en mesure de démontrer que la vitesse de la lumière est une limite.
Mais l'indépassabilité de la vitesse de la lumière de découle pas de la théorie de la relativité, comme le croit les ignorants, mais d'une constatation physique: Quelque soit la vitesse du mobile dans lequel on se trouve, la vitesse de la lumière qu'on mesure est toujours 299 792 458 m/s. On le sait car le Terre est animée d'une vitesse variant de -30 km/s à +30 km/s dans le référentiel solaire. Donc, si l'on se trouvait dans un vaisseau spatial capable d'accélérer à l'infini, le résultat serait toujours le même. La relativité ne fait que donner une expression mathématique à ce problème, avec les transformations de Lorentz-Poincaré

Mais il y a pire encore : ce n'est même pas démontrable !
En effet, c'est un postulat !!
Et qu'est ce que je viens de démontrer alors?
Les constations physiques sont maintenant des postulats?

- Il serait étonnant que ce modèle dure éternellement, de même que le modèle de Ptolémée a dû laisser la place au modèle de Copernic, que celui de Newton a été revu et corrigé par Einstein, il devra disparaître un jour, si toutefois l'espèce humaine ne s'autodétruit pas avant d'en faire la découverte...
C'est à dire qu'il serait étonnant qu'on continue de croire que la Terre est approximativement sphérique, et qu'elle orbite autour du soleil avec une vitesse d'environ 30 km/s, en même temps que les mesures de la vitesse de la lumière donnent toujours 299 792 458 m/s
Soyez en assurés bonne gens, tout ça c'est des rêveries de savants. En réalité, la  terre est plate, au centre du monde, et la vitesse de la lumière est une chimère

http://oncle-dom.fr/index.htm

L.J. Silver


oncle dom a écrit:
Mais l'indépassabilité de la vitesse de la lumière de découle pas de la théorie de la relativité, comme le croit les ignorants, mais d'une constatation physique: Quelque soit la vitesse du mobile dans lequel on se trouve, la vitesse de la lumière qu'on mesure est toujours 299 792 458 m/s. On le sait car le Terre est animée d'une vitesse variant de -30 km/s à +30 km/s dans le référentiel solaire. Donc, si l'on se trouvait dans un vaisseau spatial capable d'accélérer à l'infini, le résultat serait toujours le même. La relativité ne fait que donner une expression mathématique à ce problème, avec les transformations de Lorentz-Poincaré

- Il serait étonnant que ce modèle dure éternellement, de même que le modèle de Ptolémée a dû laisser la place au modèle de Copernic, que celui de Newton a été revu et corrigé par Einstein, il devra disparaître un jour, si toutefois l'espèce humaine ne s'autodétruit pas avant d'en faire la découverte...
C'est à dire qu'il serait étonnant qu'on continue de croire que la Terre est approximativement sphérique, et qu'elle orbite autour du soleil avec une vitesse d'environ 30 km/s, en même temps que les mesures de la vitesse de la lumière donnent toujours 299 792 458 m/s
Soyez en assurés bonne gens, tout ça c'est des rêveries de savants. En réalité, la  terre est plate, au centre du monde, et la vitesse de la lumière est une chimère

 
Pas tout à fait d'accord avec vous Oncle Dom.
 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse_supraluminique
 
Quelques extraits de ce lien :
 
(le dépassement de la vitesse de la lumière dans le vide ne crée de problèmes théoriques qu'à partir de la découverte de la relativité restreinte) "
 
"Le dépassement de la vitesse de la lumière dans le vide devient un problème théorique à partir de la création de la théorie de la relativité restreinte (en 1905), qui postule que cette vitesse est la même dans tout référentiel inertiel (hypothèse d'Einstein « par pure nécessité logique[5] »), ce qui la rend indépassable d'après les calculs théoriques"
 
"Les vitesses supraluminiques observées en astrophysique résultent d'un phénomène bien compris et en aucun cas des particules de masse non-nulle ne se déplacent réellement à des vitesses supérieures à c. Il n'y a donc pas violation du postulat de la relativité restreinte."
 
En connexion avec ces questions complexes, voir aussi le paradoxe EPR, et les expériences du physicien Alain Aspect qui ont donné tort à Einstein sur un point important.
 
En résumé, je veux souligner que rien n'est figé en sciences, surtout sur ces questions.
L'indépassabilité de la vitesse de la lumière découle bien de la relativité restreinte et de son second postulat.
 
Il suffirait qu'une expérience scientifique démontre que la vitesse de la lumière est dépassable pour que le second postulat s'effondre.
 
J'ai bien compris que pour vous c'est impossible, et que la relativité restreinte est une théorie scientifique qui restera valide pour l'éternité.
 
J'en suis beaucoup moins sûr que vous...d'autant plus qu'on n'est toujours pas parvenu à une physique du tout qui réunirait les théories relativistes et quantiques !
 
Il y a des chances pour que ce qui semble vrai aujourd'hui ne le soit plus dans 300 ans...ou plus tard.
 
Même les élites, même les plus grands scientifiques du XIX ème siècle ne pouvaient imaginer l'évolution scientifique du siècle suivant.
 
Quel savant de cette époque aurait cru qu'il serait possible de fabriquer des postes de radio, des centrales nucléaires, bombes atomiques, missiles etc..
 
Nous avons fait un bond énorme des énergies fossiles à l'énergie nucléaire, qui vous dit que l'humanité ne va pas découvrir encore une autre forme d'énergie autrement plus efficace.... et qui pourrait balayer tous nos concepts actuels ?
 
La vraie science n'aime pas les postures trop dogmatiques.
Toute théorie scientifique doit pouvoir être discutée, c'est ainsi que la science évolue.
 
Lorsqu'on invoque une impossibilité en matière scientifique, il faut être extrêmement prudent. Il y en a beaucoup qui se sont trompés, même avec un raisonnement qui paraît aussi solide que du béton.
 
Pour quelle raison les scientifiques ont nié durant des siècles l'existence des météorites, en dépit des faits, des échantillons recueillis et des témoignages ?
 
Parce qu'ils avaient un dogme en tête : " il n'y a pas de pierres dans le ciel" ! un dogme qui s'est avéré faux.
 
Voilà pourquoi j'essaie autant que possible de ne pas avoir un raisonnement dogmatique.
 
Ne vous fâchez pas, ceci est une réponse cordiale...  Very Happy

oncle dom


L.J. Silver a écrit:Pas tout à fait d'accord avec vous Oncle Dom.
 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse_supraluminique
 
Quelques extraits de ce lien :
 
(le dépassement de la vitesse de la lumière dans le vide ne crée de problèmes théoriques qu'à partir de la découverte de la relativité restreinte) "
Attention! Wiki n'est pas LA Science. Wiki, c'est nous qui la faisons. Que sais tu que je n'ai pas participé à cet article?
La relativité restreinte n'a pas vraiment été découverte, à l'instar des résultats de l'expérience de Michelson-Morley, où de ceux d'Ole Roemer. Elle a été énoncée.
 
"Le dépassement de la vitesse de la lumière dans le vide devient un problème théorique à partir de la création de la théorie de la relativité restreinte (en 1905), qui postule que cette vitesse est la même dans tout référentiel inertiel (hypothèse d'Einstein « par pure nécessité logique[5] »), ce qui la rend indépassable d'après les calculs théoriques"
C'est à peu près ce que j'ai dit, sauf que l'indépassabilité dépend plus de la nécessité logique que des calculs.
 
"Les vitesses supraluminiques observées en astrophysique résultent d'un phénomène bien compris et en aucun cas des particules de masse non-nulle ne se déplacent réellement à des vitesses supérieures à c. Il n'y a donc pas violation du postulat de la relativité restreinte."
 
Et donc, ça n'a rien à voir ici.

En connexion avec ces questions complexes, voir aussi le paradoxe EPR, et les expériences du physicien Alain Aspect qui ont donné tort à Einstein sur un point important.
Un point qui n'est pas la relativité restreinte.
 
En résumé, je veux souligner que rien n'est figé en sciences, surtout sur ces questions.
L'indépassabilité de la vitesse de la lumière découle bien de la relativité restreinte et de son second postulat.
Elle découle encore bien plus de l'invariance observée de la vitesse de la lumière.
 
Il suffirait qu'une expérience scientifique démontre que la vitesse de la lumière est dépassable pour que le second postulat s'effondre.
C'est une tautologie. Il suffirait de prouver que la terre est plate pour que toutes les théories astronomique s'effondrent.
 
J'ai bien compris que pour vous c'est impossible, et que la relativité restreinte est une théorie scientifique qui restera valide pour l'éternité.
C'est précisément parce qu'elle est restreinte, qu'elle peut espérer l'éternité. Ce n'est pas du tout le cas de la relativité généralisée, incompatible avec la mécanique quantique.
 
J'en suis beaucoup moins sûr que vous...d'autant plus qu'on n'est toujours pas parvenu à une physique du tout qui réunirait les théories relativistes et quantiques !
AMHA, on n'est pas près d'y parvenir, précisément parce que c'est une physique du tout, et pas une théorie restreinte. Faire une théorie du tout, c'est de l'orgueil. Se contenter de ce qui a été vérifié, comme l'invariance de la vitesse de la lumière, c'est la sagesse
 

Il y a des chances pour que ce qui semble vrai aujourd'hui ne le soit plus dans 300 ans...ou plus tard.
C'est un bon vieux sophisme, qui est un fait un non sequitur. Si on le suit, il n'y a tout simplement plus de science possible.
 
Même les élites, même les plus grands scientifiques du XIX ème siècle ne pouvaient imaginer l'évolution scientifique du siècle suivant.
Bon allez, SNIP la suite du raisonnement archiconnu, et qui, je le répète est un sophisme. Ce n'est pas parce que nous ignorons la vraie structure de l'univers que la Terre va redevenir plate, ni parce que nous ne savons pas bien concilier la RG et la MQ, que la vitesse de la lumière va se mettre à changer selon la saison.

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator


Administration
Administration
C'est une rhétorique éculée de railler les "dogmes" de la science. Un dogme est par définition incontestable. Tout est contestable en sciences, révisable et révisé si on a les billes : il ne suffit pas de crier à l'injustice, ni même d'avoir raison. Les exemples donnés habituellement, ceux de Biot (météorites) et Wegener (tectonique des plaques) le montrent bien : lorsque les preuves apportées ont été convaincantes, la nouvelle théorie est passée comme une lettre à la poste. C'est la partie en italique qui est souvent mal comprise.

http://nabbed.unblog.fr/

hal9000


Modération
Modération
L.J. Silver a écrit:
En résumé, je veux souligner que rien n'est figé en sciences, surtout sur ces questions.

Rien n'est figé en sciences, ça ne veut pas dire que tout sera possible un jour! On peut toujours espérer qu'on pourra dépasser la vitesse de la lumière, remonter le temps, se téléporter... Mais ça revient un peu à croire que l'Univers est conçu pour répondre à nos désirs... Pour l'instant, tout indique que le fonctionnement de l'Univers ne permet pas de telles choses. Ceci dit, si on arrive un jour à atteindre 70% de la vitesse de la lumière, ça me paraît déjà bien suffisant pour qu'on se lance à la conquête d'autres étoiles... Alors pourquoi vouloir plus?


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

Invité


Invité
oncle dom a écrit:En 1981, Frank Tipler avait mis cet argument en avant, arguant que l'intelligence extra-terrestre ne pouvait exister, par le fait que l'on avait jamais encore rencontré de sonde basée sur le modèle Von Neumann.

L'argument de Tipler était d'une belle stupidité. Il ignorait volontairement toutes les autres difficultés de construction d'une machine autorépliquante, et supposait qu'une civilisation finit toujours par construire de telles machines
.

Je ne sais pas si Tipler à raison ou il à tord en écrivant ceci mais il faut savoir néanmoins qu'il à raison sur une chose qui est vraiment loin d’être stupide :

en lisant « Tipler's Argument » Le sénateur William Proxmire avait utilisé cet argument à la fin des années 1980 pour tenter de mettre fin au programme SETI.



en 1977 il avait déjà prévenu la NASA de s'occuper de projets plus réalistes ...


Nous sommes en 2013 si le sénat n'avait pas écouté les arguments de Tipler les fonds publics auraient été gaspillés inutilement depuis 40 ans, et malheureusement une partie à été gaspillée.

Moins d’un an après la mise en service de Mega SETI en 1992, le sénateur Richard Bryan ayant lu également «intelligent life in the univers» de TIPLER  ainsi que « Tipler's Argument » pria poliment la NASA de s’occuper de sujets plus tangibles...  Le 22 septembre 1993 Richard Bryan introduisit un amendement à l'année fiscale 1994 pour annuler les 14,5 millions US $ prévus pour le projet  mega Seti.


Ces deux sénateur Américain considéraient que le gouvernement ne pouvait s'offrir un programme aussi distant et incertain que "la chasse aux martiens"

Je tiens aussi à rappeler aux lecteurs et aux jeunes adolescents fan de science fiction  Smile que Franck drake avait fait une prédiction qui s'est avéré fausse, il  avait l'habitude de dire que des signaux extraterrestres seraient enregistrés avant la fin du 20ieme siècle.


Cordialement

cancerman

L.J. Silver


lhommealacigarette a écrit:
oncle dom a écrit:En 1981, Frank Tipler avait mis cet argument en avant, arguant que l'intelligence extra-terrestre ne pouvait exister, par le fait que l'on avait jamais encore rencontré de sonde basée sur le modèle Von Neumann.

L'argument de Tipler était d'une belle stupidité. Il ignorait volontairement toutes les autres difficultés de construction d'une machine autorépliquante, et supposait qu'une civilisation finit toujours par construire de telles machines
.

Je ne sais pas si Tipler à raison ou il à tord en écrivant ceci mais il faut savoir néanmoins qu'il à raison sur une chose qui est vraiment loin d’être stupide :

en lisant « Tipler's Argument » Le sénateur William Proxmire avait utilisé cet argument à la fin des années 1980 pour tenter de mettre fin au programme SETI.



en 1977 il avait déjà prévenu la NASA de s'occuper de projets plus réalistes ...


Nous sommes en 2013 si le sénat n'avait pas écouté les arguments de Tipler les fonds publics auraient été gaspillés inutilement depuis 40 ans, et malheureusement une partie à été gaspillée.

Moins d’un an après la mise en service de Mega SETI en 1992, le sénateur Richard Bryan ayant lu également «intelligent life in the univers» de TIPLER  ainsi que « Tipler's Argument » pria poliment la NASA de s’occuper de sujets plus tangibles...  Le 22 septembre 1993 Richard Bryan introduisit un amendement à l'année fiscale 1994 pour annuler les 14,5 millions US $ prévus pour le projet  mega Seti.


Ces deux sénateur Américain considéraient que le gouvernement ne pouvait s'offrir un programme aussi distant et incertain que "la chasse aux martiens"

Je tiens aussi à rappeler aux lecteurs et aux jeunes adolescents fan de science fiction  Smile que Franck drake avait fait une prédiction qui s'est avéré fausse, il  avait l'habitude de dire que des signaux extraterrestres seraient enregistrés avant la fin du 20ieme siècle.


Cordialement

cancerman

 Mentionnons tout de même, pour mémoire, le signal Wow, dont l'origine semble incertaine :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Signal_Wow!

lw86


La science est la meilleure approche dont nous disposons pour appréhender le réel.
Qu'il y ait chez les scientifiques des mandarins, des égos surdimensionnés et parfois des gens qui persistent et signent dans l'erreur, c'est évident.
Mais c'est aussi le domaine où il y a le plus de remise en cause et finalement d'honnêteté intellectuelle.
C'est un peu facile de rêver sur "une réflexion intéressante", puis de demander aux autres une rigueur dont on ne fait pas preuve soi-même.
L.J. Silver a écrit:
 Mentionnons tout de même, pour mémoire, le signal Wow, dont l'origine semble incertaine

"semble", "incertaine"...on n'est pas un peu loin de la preuve scientifique, là?

Invité


Invité
L.J. Silver a écrit:

 Mentionnons tout de même, pour mémoire, le signal Wow, dont l'origine semble incertaine :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Signal_Wow!


Moi son origine m'inspire sa : ovni triangle 




Non on peut estimer r la puissance du signal a son point de départ et en fonction des astres présent dans le ciel en utilisant la formule formule 1/r2.

le signal est sinusoïdal ce qui fait qu'il s'agit soit d'une onde parasite, accidentel ou naturel ( voir en fonction des astres )

lw86


nablator a écrit:
Enfin bon, faites pas attention à moi, je défends aussi l'Inquisition dans le procès de Galilée... Laughing

Je propose d'ailleurs, pour montrer notre absence de dogmatisme, qu'à l'issue de nos procès en hérésie, nous utilisions le four à micro-ondes plutôt que le bon vieux bûcher. Soyons modernes, que diable!diablotin content 

nablator


Administration
Administration
lw86 a écrit:Je propose d'ailleurs, pour montrer notre absence de dogmatisme, qu'à l'issue de nos procès en hérésie, nous utilisions le four à micro-ondes plutôt que le bon vieux bûcher. Soyons modernes, que diable!diablotin content 
Ils ont été cools avec Galilée. C'était l'ami du Pape, ça aide. Pour Giordano Bruno, ce sont surtout ses croyances panthéistes et occultistes qui l'ont fait condamner. Dans les deux cas il faut se garder d'un jugement simpliste : ce n'est pas simplement le dogmatisme en matière d'astronomie qui a causé leur condamnation.

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
J'avais lu que Wegener attribuait comme "source" à sa dérive des continents, "les marées lunaires" et que c'est aussi cela qui amenait un certain "scepticisme", "frilosité" auprès de la communauté scientifique et ce sur quoi aurait sauté ses détracteurs. C'est relaté sur "sa" page wiki en Français.
Je suis méfiant de wiki. C'est "vrai" ?

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum