UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » Le cas de Larmor-Plage (56) - 22.10.1977 - Méprise lune?

Le cas de Larmor-Plage (56) - 22.10.1977 - Méprise lune?

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Comme suggère par Marcassite, je reprend donc le fil de ce sujet: "un OVNI géant à Maubeuge (26.09.1975)"

marcassite a écrit:
Illustration encore par un extrait :
"22.10.1977 23.00HL-->00.30HL (56) LARMOR PLAGE
Source : LDLN n° 229 p. 40
Une dame de 50 ans, voit une sphère rouge ardent, fixe, de huit fois la taille de la P.L et basse sur l'horizon. Elle appelle ses voisins qui voient le phénomène se dissoudre progressivement . Deux photos sont prises qui resteront vierges. Dix minutes après, le phénomène réapparaît plus à droite et incliné différemment en s'allumant par le bas. Une zone d'ombre suit cette lumière. L'ovni s'éteint ensuite définitivement. La Lune, très brillante, était visible à gauche de l'ovni, au dessus du phare de Groix. Les voisins ne sont pas interrogés.

* Ce récit publié pose divers problèmes :
- La sphère n'est en réalité qu'un demi-disque horizontal sur le dessin que le témoin fait de la première phase d'observation.
- En dernière phase, l'ovni a le même aspect et est dans la même secteur que la Lune au PQ située entre 35 > h° > 33 et 199 <Az° < 207. A cette hauteur, elle est habituellement blanche.
- La Lune, en réalité, n'est pas du tout dans l'azimut du phare et pas non plus à gauche du témoin !
"
Ce cas est intéressant et mériterais que l'on s'y attarde davantage, à mon avis.

Je connais très bien les lieux pour y avoir habité longtemps d'une part, et j'ai l'exemplaire concerné de LDLN sous les yeux à l'instant, d'autre part.

La source est unique et je n'ai pas connaissance d'une quelconque contre-enquête ou vérification ayant pu être faite, mais pour la position de la lune (Bob! Smile) pour une vérification SAROS je serais tout à fait partant!

@Marcassite: as-tu fait des relevés d'azimut sur une carte?

Je me posais aussi plusieurs questions pratiques à la lecture comparative de l'article d'Eric Maillot et de LDLN:

1- pourquoi la différence de fourchette horaire? LDLN indique 23h-23h30 et Maillot 23h-00h30

2- est-on certain que c'est le témoin qui a fait le dessin et pas un des enquêteurs?

3- l'"ovni" a en dernière phase le même aspect, mais est cette fois-ci incliné "vers la droite", comme s'il avait fait une rotation de 135°. Je pense que cette précision peut être importante.

4- concernant l'azimut et l'élévation de la lune, j'y reviendrais + en détail demain, car ce point est important et intéressant.


_________________
IPACO

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Je reviens donc sur cette affaire, comme convenu.

Dans l'enquête de LDLN (je mettrais les scans dans mon prochain post) se trouve un plan sommaire des lieux, dont les éléments sont tout à fait reconnaissables encore aujourd'hui sur place, très peu de changement ayant eu lieu depuis 1977, principalement à cause (grâce à!) la loi littorale.

Dans la capture ci-dessous, nous pouvons ainsi matérialiser la maison isolée, le restaurant "les mouettes" (qui existe toujours) et l'ancienne épicerie-café rue de Belgique (maison d'habitation à présent).
A noter que les enquêteurs se sont trompés en orientant le plan d'un angle d'environ 45°, le sud étant plus "à gauche".



En aparté, aux quatre points énumérés dans mon post précédent, je rajouterais un cinquième:
5- Je ne trouve nulle part dans l'article de LDLN la mention que "la lune était au-dessus du phare de Groix". D'où vient cette affirmation?
Dans l'article LDLN il est plutôt dit: "...ce phénomène situé entre le phare de Groix et une maison à sa droite"

Pour revenir aux mesures d’azimuts, nous en avons trois à déterminer:
1- Celui du phare de Groix, qui est celui  de Pen-men, à l'extrémité occidentale de l'île. C'est de loin le plus puissant (du département du Morbihan) et celui que tous les Bretons reconnaissent facilement depuis la côte. Vu depuis l'emplacement du témoin, il se situe à 233° d'azimut.
2- Celui de la lune située à 22h UTC à 199°44'.
3- Celui de l'objet inconnu tel que matérialisé sur le plan des enquêteurs de LDLN, tracé en bleu ci-dessus, soit à 250° (marge d'erreur +/- 2°)

Reportons tout cela sur la carte géoportail:



En résumé, et sauf erreur de ma part:
- La lune n'est certes pas au-dessus du phare (qui a dit cela?), mais bel et bien à gauche du témoin (qui fait face au phénomène)
- L'ovni n'est pas du tout dans le même secteur que la lune, il y a + de 50° d'azimut de différence.

Pour conclure, il est possible comme je le disais que je n'ai pas tous les éléments en main et qu'une contre-enquête aie pu être faite entre-temps (et que j'ai pu par conséquent commettre des erreurs), mais il me semble en toute objectivité très difficile de conclure à une confusion avec la lune dans ce cas précis.

Cela ressemble plutôt à un phénomène atmosphérique restant à déterminer, la disparition et réapparition du phénomène progressive faisant penser à un voile de nuage épais masquant partiellement le phénomène.


_________________
IPACO

oncle dom

avatar
Avec Stellarium, les coordonnées de Larmor plage, et l'enquête LDLN, j'obtiens ceci.

Certes, la lune est visible, certes
Certes, on ne peut pas incriminer des lampadaires en pleine mer, certes
mais enfin...

http://oncle-dom.fr/index.htm

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Là tu as levé un bon gros bug ElevenAugust, il me semble hautement probable que je me sois planté magistralement et qu'il me faille écrire un errata à ce texte pour ce cas.
J'ai une petite idée sur le pourquoi de cette horrible bévue en te lisant... Il faut que je reprenne le LDLN et relise mes notes, si je les ai conservées. Je te répondrais donc en détail ce week-end.

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Pas de problème, c'est tout à ton honneur de reconnaitre l'erreur.

En revanche, je me demande, si ce n'est pas la lune, quel était donc ce phénomène/objet.

L'azimut 250° prolongé très loin n'aboutit nulle part ailleurs que dans l'océan.


_________________
IPACO

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Vu que l'OVNI était bas sur l'horizon, peut-être s'agissait-il d'une lumière de bateau ?

On pourra noter au passage que bien le cas ait eu lieu en 1977, il ne fait pas partie de la liste de cas SAROS potentiels que j'avais retenu. Lors de la sélection, je l'avais éliminé sans état d'âme, car il est peu précis, et la méprise Lune franchement pas évidente.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

oncle dom

avatar
Bob Rekin a écrit:Vu que l'OVNI était bas sur l'horizon, peut-être s'agissait-il d'une lumière de bateau ?
Environ 3° de diamètre allégué, tout de même
Maintenant si la hauteur sur l'horizon était mieux précisée, on pourrait suivre d'autres pistes.
nuage à haute altitude: le soleil état à 45° sous l'horizon
Mirage + ???

http://oncle-dom.fr/index.htm

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Bah on peut toujours vérifier la météo d'époque, ça ne coûte rien.

http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/22/octobre/1977/lorient-lann-bihoue/07205.html

Les données sont plutôt incomplètes (pas de relevé la nuit), mais a priori, le ciel était mitigé.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
En revanche, je me demande, si ce n'est pas la lune, quel était donc ce phénomène/objet.

L'azimut 250° prolongé très loin n'aboutit nulle part ailleurs que dans l'océan.
Après relecture du cas, mëme question et même constat mais pas la même conclusion de mon côté. Voici quelques pistes  dans l'ordre décroissant des probas pour la cause :

1/ J'avais à l'époque noté la présence d'un champ de tir au Sud de Plouhinec qui longe la plage ainsi que la proximité relative de la base de Lorient Lann Bihoué. Ce qui incite à penser à des exercices ou essais militaires en mer. J'ignorais à l'époque l'existence du GERBAM (recherche balistique, pyrotechnie) de Lorient, à Gâvres ! Là c'est proche avec aussi pas mal de "pyrochoses" lancées/tirées possibles (tir à 50km):
http://www.meretmarine.com/fr/content/lorient-lavenir-du-gerbam-sent-il-le-roussi
http://www.letelegramme.fr/local/morbihan/lorient/ville/ex-gerbam-optimiser-le-champ-de-tir-29-01-2010-760133.php

2/ Il faudrait aussi vérifier du côté du Centre d'Essai des Landes qui tire vers l'Atlantique (plus de 300km) pour des buts militaires (et parfois scientifiques).

2 bis/  On a aussi des possibilités de tirs scientifiques à partir de l'Espagne vers l'Atlantique  à partir d' El Arenosillo (Ma(r)zagon). Il y a eu des tirs de Centaure en 1977 mais en décembre.
http://www.capcomespace.net/dossiers/espace_europeen/ariane/espace_francais/listing_lancements_constellations.htm

Bref, un double tir de fusées avec du baryum (sodium, lithium, ammoniac,....) largué pour créer des nuages ionisés et tester les réactions de la haute atmosphère me semble aussi plausible.

3/ Si l'on continue dans l'azimut 250°? corrigé par ElevenAugust , on arrive plus loin vers les Açores. Là il y a avait un centre, de suivi des missiles français, basé à Florès. Et à Terceira, l'US NAF Lajes field qui surveillait les sousmarins lance-missiles.
Peut-être y avait-il un essai (OTAN ou URSS) de ce type en Atlantique (aux alentours des 38°N /27°W) ? Reste à savoir si oui et s'il pouvait être visible de Larmor Plage...
Et pourquoi pas des essais de tirs par une université ou centre scientifique en aéronomie/astrophysique (mais là faut causer le portugais pour fouiller) sur ces îles ...

Un tableau des altitudes possibles selon la distance kilométrique pour rester en dessous des 15° de hauteur (de 1à15°) permettrait de savoir si par ex un fusée montant à 65km, 120km ou 150km d'altitude tirée aux Açores aurait ou pas été visible de Larmor Plage (si météo OK!).

4/ Des fusées (ou fusée parachute) de détresse tirées d'un bateau, mais ce me semble improbable vu l'aspect et la durée , même avec brume ou nuage.

5/ Enfin, très improbable, mais juste pour faire bosser encore Bob Rekin, il y eut ce 22 octobre 1977 un tir de fusée avec 2 satellites scientifiques ISEE (1 et 2 ou B ?) (expés d'étude de la magnétosphère ?).

Je reviens demain en détail et en image sur les causes de mon erreur... de jeunesse (1983).

nablator

avatar
Administration
Administration
Ah les militaires et leurs tirs plus ou moins secrets depuis des sites plus ou moins secrets !

(Blaguounette involontaire vécue) Il y a un mois je montais à pied une piste escarpée dans les monts de l'arrière-pays toulonnais, et un camion (civil) me dépasse : le conducteur qui s'était perdu me demande si c'est le bon chemin pour aller au site pyrotechnique secret de l'armée. Shocked

Un site secret ! Et il me demande à moi ! Very Happy

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom

avatar
marcassite a écrit:
En revanche, je me demande, si ce n'est pas la lune, quel était donc ce phénomène/objet.

L'azimut 250° prolongé très loin n'aboutit nulle part ailleurs que dans l'océan.
Après relecture du cas, mëme question et même constat mais pas la même conclusion de mon côté. Voici quelques pistes  dans l'ordre décroissant des probas pour la cause :
En effet, l'hypothèse 1 parait la plus probable.
A 2290 Km de distance, il faut un objet à 435 km d'altitude pour qu'il paraisse à raz de l'horizon.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Invité


Invité
oncle dom a écrit: le soleil état à 45° sous l'horizon
Mirage + ???
Juste une petite question pour explorer cette piste "céleste/atmo/mirage": l'objet se situe-t-il là (azimut) où le soleil s'est couché ? J'avais vérifié et cela y correspondait + ou -, mais je n'ai pas Stellarium sur ce PC. J'aurais donc un autre candidat (le soleil).

oncle dom

avatar
Gilles F. a écrit:
oncle dom a écrit: le soleil état à 45° sous l'horizon
Mirage + ???
Juste une petite question pour explorer cette piste "atmo/mirage": l'objet se situe-t-il là (azimut) où le soleil s'est couché ? J'avais vérifié et cela y correspondait + ou -, mais je n'ai pas Stellarium sur ce PC.
Il s'est couché dans l'azimut 253°, donc à peu près celui de l'objet, mais à 23 H, il était dans l'azimut 316°
Mirage rémanent? Hum! Suspect

http://oncle-dom.fr/index.htm

Invité


Invité
Je trouvais juste "curieux" que l'azimut de l'objet corresponde à quelques degrés près à celui où le soleil s'est couché - on a la Lune à gauche aussi au moment du coucher, de mémoire -, même si, effectivement, l'horaire allégué permet difficilement d'envisager une observation liée au soleil. Reste à savoir si l'horaire donné est fiable (ou non) et donc si une méprise liée au Soleil est possible à invoquer (ou pas).   
Quand la dame a-t-elle été interrogée ? Car le numéro LDLN 229 est des années 80 (1983) si je ne m'abuse ?

oncle dom

avatar
Gilles F. a écrit:Je trouvais juste "curieux" que l'azimut de l'objet corresponde à quelques degrés près à celui où le soleil s'est couché - on a la Lune à gauche aussi au moment du coucher, de mémoire -, même si, effectivement, l'horaire allégué permet difficilement d'envisager une observation liée au soleil.
Quand la dame a-t-elle été interrogée ? Car le numéro 229 est des années 80 (1983) si je ne m'abuse ?
Tu as raison de soulever cet autre lièvre. En effet:
- L'enquête est attribuée à Mlle Lesellier et M. Gérard Champetier, délégué régional, mais aucune date n'est indiquée. On sait seulement que l'enquête a été publiée dans le numéro de juillet-Aout 1983.
- l'enquête indique:
Il est 23 H et Madame Legall sort de chez elle pour aller chercher du bois.
A 23 H? Bizarre...
Elle est d'autant plus étonnée que le soleil est couché à cette heure, et qu'à sa gauche, la lune brille de tout son éclat.
Or s'il avait fait nuit noire, il n'y aurait pas besoin de mentionner que le soleil était couché, et si le témoin parle de la gauche du soleil, c'est qu'on pouvait encore deviner sa position.
enfin:
elle a la riche idée de prévenir ses proches voisins, M. et Mme Marrec.
A plus de 23H, et pourtant, ils viennent tout de suite.
Tout ceci n'est vraiment pas compatible avec l'heure indiquée. Et si on pouvait deviner la position du soleil, c'est qu'il n'était encore qu'à quelques degrès sous l'horizon, et alors son azimut deviendrait assez voisin de celui de l'objet.
Je rappelle que la carte est mal orientée, et qu'on était dans l'ère post Monnerienne, ou LDLN essayait de supprimer les renseignements permettant une identification astronomique. On peut donc douter très fortement de la valeur des renseignements donnés. Si l'orientation est fausse, l'heure peut bien l'être aussi.

http://oncle-dom.fr/index.htm

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
[quote="marcassite"]Chose promise, chose due. Tout d'abord, le contexte :

Le texte, dont est extrait ce cas de Larmor-Plage, date de 1994 mais la base de donnée des cas de méprises lune certaines ou probable, utilisée pour l'illustrer,  à commencer à se créer avec quelques cas dans les années 83. J'ai alors 24 ans et je ne suis pas un sceptique (encore moins zet) mais juste un T/C qui est conscient que les méprises existent. Je reçois LDLN en abonnement. J' utilise le tout premier ordinateur maison (ZX 81 de Sinclair avec extension de 16ko de mémoire et d'avoir mon ZX Spectrum PAL couleur 48ko surboosté) pour vérifier de possibles méprises astro grâce un a un programme Basic de mon cru. En 83, je ne dispose comme base carto de la France que de l'Atlas routier Selection de Reader Digest au 1/250 000 et de quelques cartes routières Shell de mes parents... Y' a pas internet (Google map, Geoportail), juste les premiers MINITEL.  La préhistoire quoi !
http://fr.wikipedia.org/wiki/ZX_Spectrum
http://fr.wikipedia.org/wiki/Minitel

Même si je commençais à être conscient que des erreurs étaient commises par des enquêteurs (ex : heure TU/HL, lever d'astre sur calendrier PTT,...) je n'en étais pas au stade zététique de tout revérifier, si possible de A à Z.

Pour LArmor Plage, il y avait dans le rapport d'enquête un plan de site avec une rose des vents (chose rare mais normale aujourd'hui!) qui permettait un calcul de position de la lune dans le paysage/site. J'ai donc naîvement pensé que ces 2 enquêteurs étaient expérimentés et rigoureux. Hé bien non, leur Sud est faux de 45° ! Shocked  

Quand bien même j'aurai voulu vérifier leur plan et points cardinaux, il m'était impossible, habitant les Ardennes, de trouver la rue de Belgique à Larmor/Morbihan sur mon Atlas routier... Ah le bonheur aujourd'hui de trouver ça en 2 clics !

Et pas de bol, une coincidence m'a conforté dans l'erreur : il est question du "phare de Groix"... sans précision. J'avais regardé sur mon vieil Atlas carto, le phare des Chats se trouvait au 190/195 du secteur de Larmor (celui de Pen Men me semblant trop loin de l'azim ovni ou lune du plan de site). La lune selon mes calculs (199 à207°) et au vu de leur plan (erroné) se trouvait alors à droite du phare, comme l'ovni observé ! Ovni qui avait la forme PQ comme la phase de la lune (dessinée pleine dans la revue!) .
J'en conclus qu'il y avait coincidence suspecte entre position, forme et ovni/lune. Je notais donc ce cas suspect sur une fiche, plus tard insérée dans une base de données DBASEIII+ des méprises lune.  
En 1994, j'ai utilisé ce cas, en toute confiance, en le ressortant de ma base de donnée (plus de 200 cas) comme exemple, sans plus de vérification approfondie car l'esprit du texte n'était pas de travailler sur des cas bétonnés de méprise lune mais d'attirer l'attention des ufologues sur l'hétérogénéité des rapports, des situations vécues, des illusions et effets allégués pouvant être associés aux méprises lunaires potentielles.

En 1994, j'ai bien un gros doute sur les données du rapport car j'ajoutais en fin de ce cas de Larmor :
"- Sur la photo publiée, la dame indique une direction et une hauteur qui est celle de la Lune mais est différente de celle indiquée sur le plan et dans l'enquête. Effet de parallaxe ? Imprécision ? On nage dans le flou le plus complet. Erreur d'heure, erreur de localisation, erreur de plan, fabulation ? Et les autres témoins, pourquoi ne les a-t-on pas interrogés ? Il est pratique et de tradition chez le chasseur d'ovni de se contenter d'un témoignage "phare" et d'oublier les autres qui peuvent être gênants, divergents ou contradictoires. '"  


EDIT : ma conclusion ne semble elle pas aussi erronée que mon développement du cas. Et mes calculs de position de la lune étaient exacts. OUF !

Ce serait marrant que l'on passe d'une fausse méprise lune a une méprise soleil. Mais je n'y crois pas (elle dit que "la lune brille de tout son éclat", c'est bizarre au soleil couchant mais logique s'il fait nuit !).
La piste pyrotechnie militaire reste en 1/.

Merci O.D pour ton calcul => Si fusée expé tirée moins de 450km d'alti, hypothèse exclue. On avance.

Je vais joindre le plan du site du rapport que j'avais annoté. J'espère avoir répondu à tes interrogations critiques légitimes ElevenAugust.



Dernière édition par marcassite le 12.10.13 15:17, édité 2 fois (Raison : Ajout EDIT)

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Mes notes et tracés d'époque sur le rapport :




Ah, j'allais oublier : le 23h-00h30 est une erreur pleine de ma part (confusion de ligne sur un listing ??). Bob Rekin a pu constater sur la liste des 200 cas "ovni-lune" que je lui avais transmise l'an passé qu'un cas (Landivisiau) n'avait rien à voir avec la lune car absente du ciel. Sad Là c'est une belle bourde mais très vite arrivée : il suffit se planter d'une touche en saisissant la date ou l'heure.
Cela ne m'étonne pas car sur une BDonnées, il faut toujours estimer qu'il y a 5 voire 10% de coquilles/erreurs diverses commises. C'est bêtement humain et connu en stat (seuil acceptation/rejet).
Donc vérifier l'info est toujours utile quel que soit l'auteur et son sérieux.

oncle dom

avatar
marcassite a écrit:Ce serait marrant que l'on passe d'une fausse méprise lune a une méprise soleil. Mais je n'y crois pas (elle dit que "la lune brille de tout son éclat", c'est bizarre au soleil couchant mais logique s'il fait nuit !).
La piste pyrotechnie militaire reste en 1/.
Quoiqu'elle peut se combiner avec le soleil sous l'horizon.
Au pifomètre, je dirais qu'on devais être au voisinage du crépuscule civil. les étoiles brillantes apparaissent, la lune commence à briller, on devine la zone ou se trouve le soleil, et les objets à haute altitude sont encore éclairés par le soleil, qui pour eux est couchant.
Et je me demande toujours si les erreurs du rapport d'enquête étaient involontaires (incompétence de l'enquêteur), ou volontaires (falsifications de la rédaction).

http://oncle-dom.fr/index.htm

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
O.D , Essaie de nous poster 2 images de stellarium à 30 minutes d'intervalle pour visualiser ce moment dont tu parles STP.

Dans cette hypothèse "mirage solaire" le problème est aussi la cohérence avec la durée (fourchette de temps = fourchette azim/h° luminosité).

EDIT : L'autre problème est qu'en même temps, si le témoin est fiable, la position de la lune doit alors être respectée à 10° près et être à gauche et au dessus du phare Pen Men (=> elle donne l'heure de l'observation !). Contrainte logique de votre hypothèse ... sauf à admettre que le témoin ment en plus d'enquêteurs "boiteux"?

Pour les erreurs LDLN, je parie pour la première (incompétence des enquêteurs car amateurs non formés) maintes fois confirmée. La rédaction de LDLN n'était pas un modèle d'objectivité surtout avec Mesnard mais pas au point de falsifier sciemment. Au mieux, il évitait de donner les explications probantes qu'on lui envoyait.

Depuis que j'envisage la piste d'un essai balistique militaire, ce cas m'en rappelle un autre en bord de mer en Bretagne, dans un LDLN aussi, avec dessin de 2 apparitions dont une inclinée +un champ de tir proche. Mais pour le retrouver faudrait relire toute la collection. Argh...

Invité


Invité
Je ne veux pas faire une fixette sur "mon" hypothèse soleil, mais je pensais le décalage 10mn après (10 mn alléguées, une personne n'est pas une montre Suisse !) vers la droite "plus important" que ce que laisse apparaître finalement le dessin (merci pour le scan). Or, le soleil "va" vers la droite du témoin quand il se coucha ce jour-là (vers l'ouest). Des nuages/brumes peuvent-ils expliquer le changement de forme témoigné/apparent ?  
Bref, l'azimut semble bien celui du coucher de soleil, le déplacement aussi, la couleur est compatible, la hauteur angulaire (forcément puisque j'évoque un coucher de soleil)... Si l'enquête a été diligentée plusieurs années après l'observation, peut-être que la dame se trompe d'horaire ?  
Après faut voir la magnitude des étoiles, puisque le ciel est témoigné comme étoilé et la compatibilité avec le coucher, c'est ce qui me gêne un peu ici.
C'était juste une piste, hein... Trop simple ?

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Si l'enquête a été diligentée plusieurs années après l'observation, peut-être que la dame se trompe d'horaire ?
Au coucher du soleil ,le 22 octobre, la lune ne serait pas là où le témoin dit la voir (S/SW). => Faut trouver autre chose. Perso je ne fais aucune allergie aux hypos solaires Smile 
Même si tu trouves une position de la lune qui colle à une autre date (pour un horaire X) avec le soleil couché, il faut admettre cette fois une date fausse + heure fausse
ou heure fausse + position lune fausse donc beaucoup d'erreurs mémorielles => cas poubelle.à la poubelle 
Si les faits sont fiables reste d'autres hypos plus simples que la méprise astro. Mais pas forcément facilement démontrables...

oncle dom

avatar
marcassite a écrit:O.D , Essaie de nous poster 2 images de stellarium à 30 minutes d'intervalle pour visualiser ce moment dont tu parles STP.
En fait, il y a plusieurs moments à tester.
Si nous voulons que les étoiles soient déjà visibles, et qu'on puisse encore deviner la position du soleil, ce serait vers 19 H

Car vers 19 H 30, plus de traces de la position du soleil

Mais nous pouvons aussi essayer de respecter le croquis de l'enquêteur.

Si nous voulons respecter l'orientation de la lune par rapport au phare, ce serait cette fois vers minuit.

Enfin l'azimut de la maison paraissant être de 256° sur Géoportail, l'angle entre le phare et la maison est de 23°, et si nous voulons respecter l'échelle des azimuts, la lune doit être à 227 °, ce qui se produit à 0 H 44

Nous pourrions aussi essayer de respecter la hauteur angulaire de la lune à la même échelle, mais l'azimut ne serait plus bon, et l'heure encore plus tardive
Tout cela est évidemment incohérent, et nous pouvons soupçonner la compétence de l'enquêteur quand nous voyons la photo. Au lieu de nous montrer la photo du paysage ou est apparu l'OVNI, avec ses points de repère, phare et maison, et en dessinant dessus la position de l'OVNI, il nous sort la classique photo du témoin ( digne-de-foi, of course) montrant la direction de l'OVNI. Pire, il rajoute une photo prise sur la droite, alors qu'il en eut fallu une prise sur la gauche.
Et voila. Sachant qu'un enquêteur incompétent, a enquêté à une date inconnue sur un objet non identifié observé à une heure mal connue, trouvez l'age du capitaine. confused
Mais puisque manifestement les dates et/ou heures sont fausses. Nous pouvons essayer de les retrouver pour respecter les autres données. Nous trouvons que pour le 16 octobre vers 19H 15, nous avons une situation beaucoup plus compatible

http://oncle-dom.fr/index.htm

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Et si on considère que le phare de Pen Men pouvait être masqué par un bosquet d'arbres et qu'il s'agit de celui des Chats au 190°n du témoin ?

Pour la date une erreur de 7 jours/1 semaine est chose possible ; le témoin se souvient facilement du jour pas du quantième.

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
marcassite a écrit:Depuis que j'envisage la piste d'un essai balistique militaire, ce cas m'en rappelle un autre en bord de mer en Bretagne, dans un LDLN aussi, avec dessin de 2 apparitions dont une inclinée +un champ de tir proche. Mais pour le retrouver faudrait relire toute la collection. Argh...
Non, je peux te retrouver cela facilement si ça t'intéresse.
Bord de mer en Bretagne + champ de tir = Gâvres...

marcassite a écrit:Et si on considère que le phare de Pen Men pouvait être masqué par un bosquet d'arbres et qu'il s'agit de celui des Chats au 190°n du témoin ?
J'ai effectivement pensé aussi à cette possibilité, mais il faut tenir compte:
- des autres éléments fixes du paysage et en particulier de la maison isolée (je suis sûr que c'est la bonne maison) se trouvant semble t-il à un azimut très proche de celui de l'objet.
- de la visibilité du phare des Chats depuis la côte à cet endroit. Je ne le vois pas depuis chez moi, mais n'étant vraiment pas loin, je peux vérifier ce point si nécessaire.
Il me semble qu'il est bien visible, de mémoire, depuis Larmor-Plage, étant censé avertir les marins en partance de Lorient (tout proche de Larmor-Plage) des écueils de la côté est de Groix.
Ce serait à vérifier tout de même, car il est situé à l'extrémité sud-est de la côte et peut être masqué par l'île elle-même, malgré ses 18m d'élévation.

Ce phare est bien moins puissant et visible que celui de Pen-Men.


_________________
IPACO

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Non, je peux te retrouver cela facilement si ça t'intéresse.
Bord de mer en Bretagne + champ de tir = Gâvres...
Smile Mais ce n'est pas le lieu de l'observation ni avec ça que je saurais dans quel LDLN ni quelle page j'ai lu ce cas ressemblant. Sad 

Pour le phare des Chats c'est par acquis de conscience, tiens nous au courant. Je pense simplement, vu que cela coince pour le soleil couchant, qu'il faut envisager autre chose (cf hypos 1/ et suivantes)

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum