UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » Chevalier Noir / Black Knight

Chevalier Noir / Black Knight

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 Chevalier Noir / Black Knight le 23.03.14 22:24

airnest


Non, ce n'est pas le fameux Batman dont il est question!
Je suis tombé ici et la sur des sites proclamant l'existence d'un 'satellite' inconnu appelé Chevalier Noir.Il n'y a aucune façon de vérifier les sources, c'est peut-être pour cela que je n'ai pas trouvé d'enquête sérieuse sur ce sujet.

En gros, la toute première évocation serait par notre super Nikola Tesla qui aurait capter un signal radio à la fin du 19 ème siècle. Beaucoup de sites en parlent, mais je n'ai rien trouvé qui prouve cette découverte de Tesla.

Puis une série de Pays prennent conscience de l'existence de cet objet dans le années 50 et le photographie. Comment savoir si ce sont bien les photos de cet objet ou d'autres photos détournées de leur vrai contexte.
On peut se demander depuis tout ce temps quels sont les moyens mis en place pour aller voir de plus près cet objet si cela s'avère réel. Soit ils n'ont pas été rendu public, soit cette histoire de satellite n'était que des débris de bon vieux satellites humains, mais pourquoi rester aussi discret si ce phénomène a bien existé?

Il y a bien un site qui concentre pas mal de données sur le sujet, et c'est la ou j'aimerai un oeil averti:
Il y a les dates, les sources, certaines photos, et même des coupures de journaux de l'époque:

http://lefirago.info/2013/10/le-chevalier-noir.html

'Lefirago', bon je ne pense pas que ce soit un site satirique comme LeGorafi, mais visiblement les annagrammes sont à la mode, et au moins, on sait que l'auteur a l'air convaincu de la véracité de son enquête. Wink

Voila ca changera des soucoupes et des triangles!

Invité


Invité
Bonsoir,
Au moins en Anglais : http://skeptoid.com/episodes/4365
La (ou plutôt les photos) sont identifiée(s) quant à la nature de cet objet sur la/les photos...
During one of the astronauts' EVAs, a thermal blanket was lost and drifted away — silver on one side and black on the other. It was photographed extensively. It was crumpled and formed an odd shape. If you didn't know what to expect, the average person would have no clue what it was. But, unfortunately for the legend and fortunately for the astronauts, it simply wasn't an alien satellite.
**
Un truc encore importé dans nos mythes modernes et celui des OVNI par R. Charroux et son ""Histoire Inconnue des Hommes depuis Cent Mille Ans" ?  

airnest


Merci pour le lien!

Beh déjà on peut se demander comment on peut dater de 13000 ans l'objet? Les méthodes de traduction du signal utilisées par Duncan Lunan consiste a 'décoder' ce signal, mais de quelle façon préçise? Exactement comme on tente de traduire une  langue morte?

J'ai remarqué dans les commentaires sur http://skeptoid.com/episodes/4365 que quelqu'un semble afirmer que Tesla (qui a donc bien entendu des signaux en 1899 et en a fait part lors d'une conférence) n'a pas pu entendre de Pulsar, car les moyens de l'époque étaient impossible:

google trad:

'C'est à peu près impossible que Tesla aurait détecté un pulsar, compte tenu de la radio brut et de la technologie de l'antenne de l'époque. Le radiotélescope qui a finalement découvert le premier pulsar de plusieurs ordres de grandeur plus sensible que tout ce que Tesla aurait eu en 1899. La radio de Tesla n'a même pas eu les tubes à vide, qui ont d'abord été développés pour une utilisation dans electonics dans la décennie qui a suivi. Je ne sais pas quels sont les signaux rythmiques Tesla peut-être entendu, mais ce n'était certainement pas un pulsar.'

Qu'en pensez-vous?

Sinon, concrètement tout repose sur l'intervention des journaux de 1954, alors que ce n'est qu'en 1960 qu'on prétend vraiment avoir investi l'espace en satellites? (selon skeptoid). Je n'ai pas vraiment compris l'explication de l'article pour démontrer la faille. Il parle d'un officier ayant eu un livre à vendre sur les ovnis,et donc ils ont monté un bateau paru dans plusieurs journaux qui parle d'engins inconnu en orbite, appuyé par l'armée? Je suis confus la, j'ai pas du bien comprendre la traduction!

hal9000

avatar
Modération
Modération
Oui c'est un mélange de plusieurs histoires complètement indépendantes...
Au sujet du message représentant une carte stellaire centrée sur Epsilon Bootis et datant de 13000 ans, c'était une interprétation intéressante mais réfutée de mystérieux échos de signaux radio par un amateur écossais d'astronomie et d'astronautique, Duncan Lunan.
Son article publié en 1974 dans la revue Analog avait connu un certain succès, et il avait repris l'idée dans son livre Man and the stars, traduit en français sous le titre A l'écoute des galaxies. Un livre très intéressant concernant en particulier les possibilités de voyage interstellaire, qui m'avait beaucoup marqué dans ma jeunesse.
Il est intéressant de lire maintenant ce que Duncan Lunan pense de cette histoire:
http://www.duncanlunan.com/epsilonbootis.asp


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

oncle dom

avatar
airnest a écrit:En gros, la toute première évocation serait par notre super Nikola Tesla qui aurait capter un signal radio à la fin du 19 ème siècle. Beaucoup de sites en parlent, mais je n'ai rien trouvé qui prouve cette découverte de Tesla.
Effectivement, il semble s'agir d'une légende moderne rajouté après coup. On a attribué bien des découvertes étranges à Tesla, comme on a attribué beaucoup d'aphorismes à Einstein.

Puis une série de Pays prennent conscience de l'existence de cet objet dans le années 50 et le photographie. Comment savoir si ce sont bien les photos de cet objet ou d'autres photos détournées de leur vrai contexte.
Je n'ai jamais étudie ces prétendues photographies.

On peut se demander depuis tout ce temps quels sont les moyens mis en place pour aller voir de plus près cet objet si cela s'avère réel. Soit ils n'ont pas été rendu public, soit cette histoire de satellite n'était que des débris de bon vieux satellites humains, mais pourquoi rester aussi discret si ce phénomène a bien existé?
Parce que c'était des conneries justement.
En fait, dès 1950, l'idée de créer des satellites artificiels à pris corps, surtout en 1952, quand Von Braun imaginait rien moins qu'une gigantesque station spatiale en forme de roue. Les américains durent réduire leurs ambitions, n'ayant pas de grosses fusées pour lancer des satellites lourds, et le premier satellite qu'ils aient tenté de lancer ne faisait que 15 cm (le lancement rata).
Mais entretemps, ils avaient commencé d'installer au sol des stations de détection pour leurs futurs satellites, la première ayant fonctionné dès 1954 à Flagstaff, et dirigé par rien moins que Clyde Tombaught, lui même.
Or, cette même année 1954, voila que diverses revues nous apprennent, sans confirmation officielle, qu'on aurait détecté un satellite inconnu de la terre, et même d'abord deux (ce sont les deux satellites mentionnés par Donald Keyhoe). Cette nouvelle sera reprise dans les revues françaises en 1955. Les hypothèses fantaisistes pullulèrent, et les rumeurs aussi, car depuis quelques années les esprits étaient largement préparés par les médias, au lancement de fusées vers l'espace. On retrouve la situation de 1896, quand les américains s'attendaient à voir des machines volantes. Aussi les rumeurs allaient elles bon train: engin américain, engin russe, engin extraterrestre....
Mais le plus extravagant était le diamètre qu'une revue italienne prétendait lui donner: 10 km.
Les journalistes qui relayèrent cette info s'appesantirent sur la catastrophe qu'il provoquerait en cas de crash, sans réfléchir un instant, qu'un tel satellite aurait été aussi visible que la lune!

Il y a bien un site qui concentre pas mal de données sur le sujet, et c'est la ou j'aimerai un oeil averti:
Il y a les dates, les sources, certaines photos, et même des coupures de journaux de l'époque:

http://lefirago.info/2013/10/le-chevalier-noir.html
Bof. Ce site compile différentes sources, de valeurs très inégales. Le plus intéressant étant les articles de 1954, qui me paraissent à la base de la légende. A la suite il y a divers rapports d'observation de SANI (Satellites artificiels non identifiés) mais ils ont exactement la même valeur que les rapports d'OVNI. Des informations très indirectes, probablement enrichies, laissant planer le mystère, sans jamais mentionner d'identification (et il y a bien du y en avoir). En plus on y mélange des affaires n'ayant rien à voir, comme celles de Nicolas Tesla et de Duncan Lunan.
Bref, c'est de la soupe.
Quand on voit cette image illustrant le dossier que tu cites

On se dit que ce n'est vraiment pas sérieux.

Par ailleurs, la légende a été utilisée en science fiction, comme ici:

J'avais déjà parlé du "chevalier noir" dans Le baron noir et ses ancètres. Il faudra que je fasse une page web la dessus quand j'aurais le temps.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Invité


Invité
oncle dom a écrit:
Quand on voit cette image illustrant le dossier que tu cites

On se dit que ce n'est vraiment pas sérieux.

====> http://ufo-scepticisme.forumactif.com/t3192-sigiburg-776-ap-jc

nablator

avatar
Administration
Administration
oncle dom a écrit:
airnest a écrit:En gros, la toute première évocation serait par notre super Nikola Tesla qui aurait capter un signal radio à la fin du 19 ème siècle. Beaucoup de sites en parlent, mais je n'ai rien trouvé qui prouve cette découverte de Tesla.
Effectivement, il semble s'agir d'une légende moderne rajouté après coup. On a attribué bien des découvertes étranges à Tesla, comme on a attribué beaucoup d'aphorismes à Einstein.
Des articles de journaux de 1901 existent à propos de son signal "martien". Le premier doit être celui-là : World Speaks to World with Mysterious Signals through Vast Space – Tesla, The Electrician, Says He Received a Message from Mars. San Francisco Examiner January 4th, 1901
http://www.teslauniverse.com/nikola-tesla-article-world-speaks-to-world-with-mysterious-signals-through-vast-space-tesla-the-electrician-says-he-received-a-message-from-mars?start=30

D'autres journaux y font référence plus brièvement :
http://cdnc.ucr.edu/cgi-bin/cdnc?a=d&d=SFC19010122.1.6&srpos=4&e=-------en--20--1--txt-txIN-%22Nikola+Tesla%22+Mars-----#
http://cdnc.ucr.edu/cgi-bin/cdnc?a=d&d=SFC19010105.1.9&srpos=5&e=-------en--20--1--txt-txIN-%22Nikola+Tesla%22+planet-----#

Margaret Cheney, Tesla - Man Out of Time p. 150 :
Another of Tesla's claimed discoveries at Colorado Springs came late one night as he was working at his powerful and sensitive radio receiver. Only elderly Mr. Dozier, the carpenter, remained on duty. Suddenly the inventor became aware of strange rhythmic sounds on the receiver. He could think of no possible explanation for such a regular pattern, unless it were an effort being made to communicate with Earth by living creatures on another planet Venus or Mars he supposed to be the more likely sources. No one at that time had ever heard of such phenomena as regular sounds from space. [16]

Thrilled and awestruck, he could only sit and listen. Soon he became obsessed with the idea of returning the signal: There must be a way.

The probable explanation of what he had heard was radio waves from the stars. Not until the 1920's were such counting codes again picked up by astronomers (and given official credence); and in the thirties they began to be transmitted as coded numbers into a digital recorder. Nowadays "listening" to the stars is commonplace.

[16] Nikola Tesla, "Talking With Planets," Current Literature, March 1901, p. 359; also Colorado Springs Gazette, March 9, 1901, p. 4, col. 2.

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom

avatar
nablator a écrit:
oncle dom a écrit:
airnest a écrit:En gros, la toute première évocation serait par notre super Nikola Tesla qui aurait capter un signal radio à la fin du 19 ème siècle. Beaucoup de sites en parlent, mais je n'ai rien trouvé qui prouve cette découverte de Tesla.
Effectivement, il semble s'agir d'une légende moderne rajouté après coup. On a attribué bien des découvertes étranges à Tesla, comme on a attribué beaucoup d'aphorismes à Einstein.
Des articles de journaux de 1901 existent à propos de son signal "martien". Le premier doit être celui-là : World Speaks to World with Mysterious Signals through Vast Space – Tesla, The Electrician, Says He Received a Message from Mars. San Francisco Examiner January 4th, 1901
http://www.teslauniverse.com/nikola-tesla-article-world-speaks-to-world-with-mysterious-signals-through-vast-space-tesla-the-electrician-says-he-received-a-message-from-mars?start=30
Ah, les signaux martiens. Mais je ne voyais pas ça dans le même registre. Ils s'inscrivent dans l'histoire des communications avec Mars. On a commencé par recevoir des signaux de feu, puis plus tard des signaux radio. Mais je ne vois pas très bien le rapport avec le "chevalier noir".

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator

avatar
Administration
Administration
oncle dom a écrit:Mais je ne vois pas très bien le rapport avec le "chevalier noir".
Pas de rapport, sauf que l'origine de ces signaux est inconnue. I don't know therefore aliens... Et puis chez les conspirozozos tout est lié : l'illustration bidon de l'ovni de Sigiburg, les satellites non trouvés par Clyde Tombaugh, les débris d'isolation thermique...

Pour les légendes spatiales il y a l'incontournable James Oberg :
http://www.jamesoberg.com/phantom_satellite.pdf

http://nabbed.unblog.fr/

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Gilles F. a écrit:Un truc encore importé dans nos mythes modernes et celui des OVNI par R. Charroux et son ""Histoire Inconnue des Hommes depuis Cent Mille Ans" ?

Oui. C'est lui qui a popularisé cette histoire en France, cf. mon intervention sur SdQ:
http://www.sceptiques.qc.ca/forum/chevalier-noir-black-knight-t11456.html#p362277

Roberto Charroux, victime de ses Ancêtres Supérieurs a écrit:Des carcasses de Russes et aussi dit-on, d'Américains se désècheraient sur la Lune après des essais secrets terminés en catastrophe. La presse des Etats Unis cite le chiffre de cinq cosmonautes dont un homme et une femme, passagers d'une fusée lancée le 17 mai 1961 qui, après avoir été suivie par les stations de Turin, Meudon, Bochum et Jodrell Bank, disparut corps et biens.
D'après Henry Ward (l'Enfer est dans le Ciel, ed. Del Duca, Paris) le premier satellite russe qui soit parvenu à quitter notre orbite et à s'élancer vers l'infini de l'espace a été largué de la base de départ d'Usum Bulak (Sin-Kiang, Chine orientale) le 2 mars 1956 à 0 h 17' 40'' - temps universel. Ce satellite avait à son bord trois hommes d'équipage.
"Nous savons de bonne source que les Russes ont effectivement envoyé des hommes sur la Lune et peut être sur Vénus."
Des astronomes américains, russes, italiens et sans doute aussi français, savent que, depuis le 26/11/1958, donc un an après le premier Spoutnik (Spoutnik I a été lancé le 4 oct 1957), un satellite inconnu, émettant en phonie dans une langue non identifiée souvent captée en Italie, tourne et navigue autour de la Terre. Ce satellite a reçu le nom de "Chevalier Noir".
Des savants de la base russe du Sin Kiang se déplaceraient à bord de ce satellite qui revient périodiquement à sa base.
Le 23 nov 1920, on vit sur le bord de la Lune une tache si lumineuse qu'une partie du cratère Funérius s'en trouva illuminé.
Le 12 août 1944, on observa dans le cratère Platon "quelque chose qui reflétait très fortement la lumière solaire.".


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

airnest


Merci pour vos précisions à tous je n'en attendai pas moins! Pour l'anecdote c'est quoi au final ce que captait Tesla? En prenant en compte la forte improbabilité qu'il aurait s'agit de pulsars?

nablator

avatar
Administration
Administration
airnest a écrit:Merci pour vos précisions à tous je n'en attendai pas moins! Pour l'anecdote c'est quoi au final ce que captait Tesla?
Comme Tesla a laissé peu de précisions ce n'est pas facile de deviner. On ne sait pas la gamme de fréquence, les caractéristiques du signal, le type d'antenne...

http://nabbed.unblog.fr/

nablator

avatar
Administration
Administration
Ça se répétait chaque nuit... on ne sait pas combien de temps... l'antenne n'était probablement pas parabolique ni directionnelle sinon Tesla aurait inventé la radioastronomie et saurait d'où venait le signal.

Phénomène tellurique, ionosphérique, centre de la Galaxie... peut-être même que c'était quelque chose d'inexpliqué, du genre de l'émission à 3 MHz enregistrée à Hessdalen : http://www.uapreporting.org/?p=1725

http://nabbed.unblog.fr/

hal9000

avatar
Modération
Modération
Ce qui est bizarre c'est qu'à l'époque Tesla ne croyait pas aux ondes radio: il a bien réalisé des communications à longue distance sans fil, mais il pensait le faire par des champs électriques qui se déplaçaient dans le sol, ou à la rigueur dans l'atmosphère. Alors je ne sais pas trop comment il pensait communiquer avec une autre planète.
A noter que Marconi aussi, le véritable pionnier de la radio, a pensé recevoir des messages de Mars en 1919 ou 21.


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

nablator

avatar
Administration
Administration
hal9000 a écrit:Ce qui est bizarre c'est qu'à l'époque Tesla ne croyait pas aux ondes radio
C'étaient des ondes longitudinales peut-être, pas transversales, contrairement aux ondes électromagnétiques usuelles. Aussi il prétendait avoir mis au point un petit appareil capable d'émettre dans l'espace interstellaire (!) sans aucune dispersion :
"I have devoted much of my time during the year past to the perfecting of a new small and compact apparatus by which energy in considerable amounts can now be flashed through interstellar space to any distance without the slightest dispersion."
(New York Times, Sunday, 11 July 1937)

Il pensait surtout à transmettre de l'énergie sans perte, pas un signal.

Exagération ou réalité ? Il y a peut-être moyen... au moins sur quelques longueurs d'ondes (ce qui ne suffit pas pour des distances de plus de quelques centaines de km aux fréquences de la voix 300-3000 Hz) :
Recently, Haifeng Wang et al. proposed a method that can generate a longitudinal electromagnetic (light) wave in free space, and this wave can propagate without divergence for a few wavelengths.
https://en.wikipedia.org/wiki/Longitudinal_wave#cite_ref-8
http://www.nature.com/nphoton/journal/v2/n8/full/nphoton.2008.127.html

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom

avatar
nablator a écrit:
hal9000 a écrit:Ce qui est bizarre c'est qu'à l'époque Tesla ne croyait pas aux ondes radio
C'étaient des ondes longitudinales peut-être, pas transversales, contrairement aux ondes électromagnétiques usuelles. Aussi il prétendait avoir mis au point un petit appareil capable d'émettre dans l'espace interstellaire (!) sans aucune dispersion :
En effet. Il faut tenir compte qu'aujourd'hui, à part les spécialistes, tout le monde ne comprend plus les idées de Tesla qu'à travers ce que nous savons aujourd'hui. Résultat: des signaux n'évoquent plus pour nous que des signaux radios.
Maintenant, pour son appareil, défiant les lois de la géométrie, l'avait il vraiment dit, ou lui a-t-on fait dire?  confused 

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator

avatar
Administration
Administration
oncle dom a écrit:Maintenant, pour son appareil, défiant les lois de la géométrie, l'avait il vraiment dit, ou lui a-t-on fait dire?  confused 
Le New York Times est un journal sérieux et puis Tesla était assez... euh... optimiste pour faire ce genre d'annonces. http://select.nytimes.com/gst/abstract.html?res=FA0E13FE35541B728DDDA80994DF405B878FF1D3

Il n'aurait pu tester la transmission sans dispersion que sur des distances assez courtes, quelques longueurs d'ondes max. surement pas "interstellaires", et ce dans une direction seulement. Il a un peu extrapolé...

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom

avatar
nablator a écrit: Il a un peu extrapolé...
De quelques longueurs d'onde à l'infini, c'est pas qu'un peu!  

http://oncle-dom.fr/index.htm

hal9000

avatar
Modération
Modération
nablator a écrit:
oncle dom a écrit:Maintenant, pour son appareil, défiant les lois de la géométrie, l'avait il vraiment dit, ou lui a-t-on fait dire?  confused 
Le New York Times est un journal sérieux et puis Tesla était assez... euh... optimiste pour faire ce genre d'annonces. http://select.nytimes.com/gst/abstract.html?res=FA0E13FE35541B728DDDA80994DF405B878FF1D3

Il n'aurait pu tester la transmission sans dispersion que sur des distances assez courtes, quelques longueurs d'ondes max. surement pas "interstellaires", et ce dans une direction seulement. Il a un peu extrapolé...

Bon ceci dit ça c'était en 1936, à ce moment les ondes radio il connaissait, mais c'était presque quarante ans après sa "réception" martienne.


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

nablator

avatar
Administration
Administration
hal9000 a écrit:Bon ceci dit ça c'était en 1936, à ce moment les ondes radio il connaissait, mais c'était presque quarante ans après sa "réception" martienne.
11 juillet 1937. Cet appareil était le résultat de ses recherches dans le but de communiquer avec "les planètes" (Martiens ? Vénusiens ?), donc de leur retourner le même type d'ondes, logiquement.

http://nabbed.unblog.fr/

nablator

avatar
Administration
Administration
http://en.wikiquote.org/wiki/Teslascope

http://nabbed.unblog.fr/

L.J. Silver


J'ai trouvé ce lien où il est fait une brève allusion au Chevalier Noir :
http://astro-notes.org/bobards.htm

"Le Chevalier Noir, apparaît bien vite dans la course à l'espace
dès le 10 février 1960. Un satellite mystérieux, car indécelable
optiquement, d'où son nom, est repéré par les radars de l'US-N
qui le voient sur une orbite (rétrograde) et polaire, les américains
lui donnent un label soviétique ; on lui attribue même une masse
de 15 tonnes ! Comme par hasard le Congrès américain doit
décider d'importantes dépenses militaires à ce moment là...
"

nablator

avatar
Administration
Administration
L.J. Silver a écrit:"Le Chevalier Noir, apparaît bien vite dans la course à l'espace dès le 10 février 1960"
C'est la date de l'article du New York Times :
A Mystery Polar Satellite, Believed Russian, Spotted; POLAR SATELLITE DETECTED BY D. S.

February 11, 1960, Thursday
By JOHN W. FINNEY Special to The New York Times.
Page 1, 1104 words

DISPLAYING FIRST PARAGRAPH - WASHINGTON, Feb. 10 -- An unidentified, silent satellite has been discovered circling the earth in a near-polar orbit by United States tracking stations, the Defense Department said today. The identity and origin of the mystery satellite -- which has been dubbed "the dark satellite" are not known despite nearly two weeks of tracking. ...
http://select.nytimes.com/gst/abstract.html?res=F2091FF93A5C16738DDDA80994DA405B808AF1D3

Life Magazine 22 février 1960 page 23 :
U.S. TRACKS SATELLITE THAT MAY BE A SPY

In a darkened room at its brand new Space Surveillance Control Center last week, the (U. S.) was trying to unravel a mystery which involved everybody in the world. A satelIite, clearly spotted on radar, was circling the earth every 104 minutes, but no one claimed it.

The mystery object gave out no identifying radio signals. It came orbiting over the US at times when it was imposible, because of lighting conditions, to observe it visually. As its path was charted by a series of light blips projected on a world map, U.S. scientists were convinced that the satellite must be of Russian origin.

But the Russians admitted to nothing. This raised the frightening possibility that the mystery object might be a Soviet spy satellite, launched to see if the U.S. could spot it. The U.S. has a spy satellite of its own in the works, the Air Force Samos (drawing, right) which is designed to carry a camera into space with fins which can be opened up when the camera is ready to shoot. But Samos is far from completion.

The mystery remained as the earthbound world wondered about its new visitor.
http://books.google.fr/books?id=gFUEAAAAMBAJ&pg=PA23

Une identification par le DoD avait été annoncée dans Time magazine le 7 mars 1960, c'était le satellite espion américain Discoverer V :
Space Watch's First Catch

Three weeks ago, headlines announced that the U.S. had detected a mysterious "dark" satellite wheeling overhead on a regular orbit. There was nervous speculation that it might be a surveillance satellite launched by the Russians, and it brought the uneasy sensation that the U.S. did not know what was going on over its own head. But last week the Department of Defense proudly announced that the satellite had been identified. It was a space derelict, the remains of an Air Force Discoverer satellite that had gone astray. The dark satellite was the first object to demonstrate the effectiveness of the U.S.'s new watch on space. And the three-week time lag in identification was proof that the system still lacks full coordination and that some bugs still have to be ironed out.

First Sighting.

The most important component of the space watch went into operation about six months ago with the construction of "Dark Fence," a kind of radar trip wire stretching across the width of the U.S. Designed by the Naval Research Laboratory to keep track of satellites whose radios are silent, it is a notable improvement on other radars, which have difficulty finding a small satellite unless they know where to look. Big, 50-kw. transmitters were established at Gila River, near Phoenix, Ariz, and Jordan Lake, Ala., spraying radio waves upward in the shape of open fans. Some 250 miles on either side, receiving stations pick up signals that bounce off any object passing through the fans. By a kind of triangulation, the operators can make rough estimates of the object's speed, distance and course.

On Jan. 31 Dark Fence detected two passes of what seemed to be an unknown space object. After detecting several passes during the following days, Captain W. E. Berg, commanding officer of Dark Fence, decided that something was circling overhead on a roughly polar orbit. He raced to the Pentagon and in person reported the menacing stranger to Chief of Naval Operations Arleigh Burke. Within minutes the news was communicated to President Eisenhower and marked top secret.

In the confusion, there was a delay before anyone took the step necessary to positively identify the strange satellite: informing the Air Force's newly established surveillance center in Bedford, Mass. It is the surveillance center's job to take all observations on satellites from all friendly observing centers, both optical and electronic, feed them into computers to produce figures that will identify each satellite, describe its orbit and predict its behavior. Says one top official, explaining the cold facts of the space age: "The only way of knowing that a new satellite has appeared is by keeping track of the old ones."

It took two weeks for Dark Fence's scientists to check back through their taped observations, and to discover that the mysterious satellite had first showed up on Aug. 15. The Air Force surveillance center also checked its records to provide a list of everything else that was circling in the sky, and its computers worked out a detailed description of the new object's behavior. The evidence from both Air Force and Navy pointed to Discoverer V, fired from Vandenberg Air Force Base, Calif, on Aug. 13.

Strayed Capsule.

In the Discoverer series, the Air Force's purpose is to fire a satellite into polar orbit, then bring it back by firing a retrorocket that detaches a recovery capsule, slows it and makes it dive into the atmosphere south of Hawaii. Airplanes towing trapezelike devices are to try to catch the parachuting capsule before it hits the water. On Aug. 14 the retrorocket of Discoverer V was fired by a ground signal, but the planes circled in vain. The capsule, an object 33 in. in diameter and weighing just over 300 lbs., had disappeared.

Last week the Department of Defense explained that the retrorocket had probably fired when it was pointing in the wrong direction. Instead of slowing the recovery capsule and bringing it down, the rocket's thrust had increased the capsule's speed and put it in a different and higher orbit, where it circled for five months before the still-inexperienced Dark Fence watchers noticed it.

With this experience behind them. the space watchers could be expected to do better the next time a silent, unknown satellite starts criss-crossing the sky.
http://www.time.com/time/magazine/article/0,9171,894745-2,00.html

P. S.
Brian Dunning mélange Discoverer V et VIII : http://skeptoid.com/episodes/4365

http://nabbed.unblog.fr/

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Les deux super-puissances ont développé des stations spatiales d'espionnage. Pour les américains, ce fut le Mol:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Manned_Orbital_Laboratory
Wikipédia a écrit:Le programme Manned Orbital Laboratory ou MOL est un projet de station spatiale habitée américaine qui devait essentiellement être utilisée pour des missions d'observation militaire. Lancé en 1963 par l'Armée de l'Air américaine après l'annulation de son programme X-20 Dyna-Soar[1],[2], le projet est abandonné en 1969 pour des raisons financières après un unique test en vol réalisé avec une maquette de la station.

Les léninistes ont réussi à lancer leur programme avec succès "Almaz":
http://fr.wikipedia.org/wiki/Almaz
Wikipédia a écrit:Le programme Almaz (russe : Алмаз - « diamant ») était une série de stations spatiales militaires lancées par l'Union soviétique sous le couvert du programme Saliout. Trois stations Almaz ont été lancées : Saliout 2, Saliout 3 et Saliout 5. Saliout 2 a échoué peu après avoir atteint son orbite, mais les Saliout 3 et 5 ont toutes deux conduits des tests habités réussis. Après Saliout 5, l'armée soviétique a estimé que le temps passé à la maintenance des stations dépassait les bénéfices.

Et la bête était armée  affraid 
Wikipédia, encore lui, a écrit:En plus de l'équipement de reconnaissance, Almaz embarquait un canon aérien Nudelmann NR-23 de 23 mm (d'autres sources affirment qu'il s'agissait d'un canon Nudelmann NR-30 de 30 mm) monté en position stationnaire au ventre avant de la station. Ce canon autolubrifiant a été modifié à partir du canon de queue du bombardier Tu-22, et a été capable de tirer 950 coups par minute. Chaque projectile de 200 grammes a volé à une vitesse de 690 m/s par rapport à la station. Pour viser, la station entière serait rapidement réorientée face à la menace.

Saliout 3 a conduit avec succès un test de tir sur un satellite missile, lorsque la station était inoccupée, à cause de préoccupations concernant les vibrations excessives et le bruit.

OPS-4 devait comporter deux missiles non guidés au lieu du canon d'avion, mais ce système n'a pas été montré publiquement et peut-être jamais été entièrement construit.

Le programme fut abandonné à la fois pour le coût de la maintenance et pour les cosmonautes qui devenaient dépressifs !


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

nablator

avatar
Administration
Administration
PhD Smith a écrit:Les deux super-puissances ont développé des stations spatiales d'espionnage.
Mais les lancements, les orbites n'étaient pas secrètes. Pas d'histoire de Black Knight associée alors... ?

http://nabbed.unblog.fr/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum