UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.
Les adresses mail alternatives ne donneront plus lieu à validation de l'inscription.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES ET PHOTOS DE L'ESPACE » La possibilité d'une vie extraterrestre... et l'exobiologie

La possibilité d'une vie extraterrestre... et l'exobiologie

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

NEMROD34


Modération
Modération
La conclusion:
Méfions-nous cependant d'un optimisme débordant. Les annonces fracassantes dans les médias pourraient engendrer la lassitude dans l'opinion publique si les promesses ne sont pas tenues. L'exobiologie et la communauté scientifique doivent conserver une approche patiente et raisonnée. Nous pouvons trouver à l'avenir des indices d'une une vie extraterrestre, peut-être d'ici 20 ans, mais des indices ne sont pas des preuves. La citation popularisée par Carl Sagan dans le programme américain Cosmos dans les années 1980: "les affirmations extraordinaires exigent des preuves extraordinaires" doit être enracinée dans l'approche exobiologique.
http://www.huffingtonpost.fr/herve-cottin/la-possibilite-dune-vie-extraterrestre_b_5637236.html?utm_hp_ref=france


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

nablator


Administration
Administration
NEMROD34 a écrit:des indices ne sont pas des preuves
Il n'y a pas vraiment de hiatus... un indice est plus ou moins probant, c'est tout, selon le contexte.

http://nabbed.unblog.fr/

L.J. Silver


D'après Max Tegmark, cosmologiste : "nous sommes sans doute seuls dans l’univers".

"Futura-Sciences : Il y a plus de 30 ans le mathématicien et cosmologiste Frank Tipler a affirmé que l’humanité était probablement seule dans la Voie lactée. Il était parvenu à cette conclusion en développant de façon originale le raisonnement conduisant au paradoxe de Fermi. Pour lui, une civilisation technologique avancée finit par être en mesure de construire ce qu’il appelle une sonde de Von Neumann. Il s’agit d’une IA capable de fabriquer des copies d’elle-même en voyageant entre les étoiles. Même si l’on admet que la technologie ne pourra jamais permettre d’utiliser la propulsion Alcubierre ou des trous de vers traversables, en voyageant d’étoiles en étoiles à des vitesses comparables à celles que l’on peut atteindre aujourd’hui et en se multipliant, de telles sondes pourraient coloniser la Galaxie entière en moins de 300 millions d’années selon ses calculs. Notre Voie lactée étant ancienne et contenant un grand nombre d’exoplanètes, on ne peut échapper à la conclusion que la Terre aurait dû faire partie d’un empire galactique depuis très longtemps, avant même l’apparition de l’Homme, sauf si, pour une raison ou pour une autre, la naissance et le développement des civilisations technologiques sont des phénomènes très rares.


Êtes-vous d’accord avec Tipler ?
Max Tegmark : Oui, et je vais même encore plus loin que lui. Dans le dernier chapitre de mon livre que je consacre à l’avenir de notre univers, de la vie et de notre civilisation j’ai donné des arguments qui me laissent penser que non seulement nous sommes seuls dans notre Galaxie mais aussi probablement dans tout l’univers observable. En tant que cosmologiste, je suis naturellement conduit à réfléchir sur des échelles de temps et d’espace très grandes et pas à me focaliser sur le court terme comme nous le faisons encore beaucoup trop souvent. Je crois que l’humanité a un énorme potentiel de développement et qu’un futur brillant nous attend. Mais si nous sommes vraiment uniques dans l’univers observable, ce serait vraiment une honte et une tragédie si nous ne faisions pas tout pour éviter de disparaître. "



http://www.futura-sciences.com/magazines/espace/infos/actu/d/univers-max-tegmark-cosmologiste-nous-sommes-doute-seuls-univers-54679/

NEMROD34


Modération
Modération
Ça n’engage que moi; mais ma réponse à l’affirmation (que je prends dans son contexte) est :
Oui et non.
Oui:
On est seul parce qu'on à encore rien trouvé, dire le contraire est croyance puisque le constat aujourd'hui à l'instant ou j'écris est "oui nous sommes seul".

Non:
Parce que l'univers est si immense qu'on en a pas vérifier tous les recoins, et quand bien même ! La vie pourrait apparaître quelque part juste a un moment où on part, et même ça pourrait être la conséquence de notre départ!
Je n'en sais rien, et encore une fois si la vie ailleurs que sur terre existe , si je l'affirme, alors c'est relativement simple à démontrer, l'inverse est logiquement indémontrable.
Je ne peux pas démontrer qu'il existe une vie ailleurs que sur terre, je ne crois pas qu'il n'y ait pas de vie ailleurs.
 


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

oncle dom


L.J. Silver a écrit:D'après Max Tegmark, cosmologiste : "nous sommes sans doute seuls dans l’univers".
Cette affirmation n'a pas de sens, car elle est basée sur la notion fausse de simultanéité. Les rares savants qui ont discuté de vie extraterrestre entre 1550 et 1650, avaient l'excuse de ne pas connaitre, ni même imaginer, la vitesse de la lumière. Mais aujourd'hui, se dire qu'il y a de la vie intelligente dans la galaxie d'Andromède (la plus proche) n'a aucun sens. Quand bien même nous en recevrions des signaux intelligents, cela voudrait seulement dire, qu'il y a 2 millions d'années, il y a eu de la vie intelligente.  Et nous sommes dans le cas de la galaxie la plus proche. Alors à des milliards d'années lumière...
Franchement, le pourcentage de cons chez les savants, est le même que partout ailleurs.

http://oncle-dom.fr/index.htm

L.J. Silver


oncle dom a écrit:
L.J. Silver a écrit:D'après Max Tegmark, cosmologiste : "nous sommes sans doute seuls dans l’univers".
Cette affirmation n'a pas de sens, car elle est basée sur la notion fausse de simultanéité. Les rares savants qui ont discuté de vie extraterrestre entre 1550 et 1650, avaient l'excuse de ne pas connaitre, ni même imaginer, la vitesse de la lumière. Mais aujourd'hui, se dire qu'il y a de la vie intelligente dans la galaxie d'Andromède (la plus proche) n'a aucun sens. Quand bien même nous en recevrions des signaux intelligents, cela voudrait seulement dire, qu'il y a 2 millions d'années, il y a eu de la vie intelligente.  Et nous sommes dans le cas de la galaxie la plus proche. Alors à des milliards d'années lumière...
Franchement, le pourcentage de cons chez les savants, est le même que partout ailleurs.


Oncle Dom, je suis d'accord relativement au pourcentage de PLR ( personnes à lucidité réduite) chez les savants !  Laughing
Cette affirmation n'a pas de sens, en effet.
Mais sur la notion de simultanéité, je me demande s'il ne faudrait pas distinguer le concept de l'existence d'une vie extraterrestre, et celui des problèmes techniques relatifs à la communication entre cette présumée "civilisation" et la nôtre ?

Autrement dit, le fait que la communication nous est aujourd'hui impossible nous empêche d'obtenir la preuve de l'existence d'une autre vie dans l'Univers, nous sommes d'accord.

Mais de l'impossibilité matérielle d'obtenir cette preuve, pouvons nous déduire l'inexistence d'autres formes de vie ?

Ne pourrait on imaginer de nombreuses formes de vie dans un espace immense, toutes isolées les unes des autres ?




L.J. Silver


NEMROD34 a écrit:

Je ne peux pas démontrer qu'il existe une vie ailleurs que sur terre, je ne crois pas qu'il n'y ait pas de vie ailleurs.
 

Je suis assez proche de votre point de vue, et très éloigné de celui de ce savant.

NEMROD34


Modération
Modération
Oups
:
je ne crois pas qu'il n'y ait pas de vie ailleurs.
J'ai fourché du clavier, je voulais dire: je crois qu'il y a (a eu et peut-être aura) de la vie ailleurs.  Very Happy


L.J. Silver je vous présente mes excuses.

Edit:1042
Sinon, si les zitis m’amène une Paméla Anderson de 25 ans je dis pas non ... Bon il faudra me forcer un peu parce que je suis intègre, je ne suis pas un garçon facile ni rien mais je reste un homme hein ?  diablotin content


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

nablator


Administration
Administration
« Considérer que la Terre est le seul monde habité est aussi absurde que de penser qu'un champ semé de grains de millet pourrait ne produire qu'un seul épi. » Metrodoros de Chio, philosophe sceptique grec (5ème siècle)
http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Metrodoros_de_Chio/182108

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom


L.J. Silver a écrit:Oncle Dom, je suis d'accord relativement au pourcentage de PLR ( personnes à lucidité réduite) chez les savants !  Laughing
Cette affirmation n'a pas de sens, en effet.
Mais sur la notion de simultanéité, je me demande s'il ne faudrait pas distinguer le concept de l'existence d'une vie extraterrestre, et celui des problèmes techniques relatifs à la communication entre cette présumée "civilisation" et la nôtre ?

Autrement dit, le fait que la communication nous est aujourd'hui impossible nous empêche d'obtenir la preuve de l'existence d'une autre vie dans l'Univers, nous sommes d'accord.

Mais de l'impossibilité matérielle d'obtenir cette preuve, pouvons nous déduire l'inexistence d'autres formes de vie ?

Ne pourrait on imaginer de nombreuses formes de vie dans un espace immense, toutes isolées les unes des autres ?
Oui, mais cela nous sert juste à retrouver le point de vue de Lucrétius, dans de natura rerum. Son déterminisme l'inclinait à penser qu'il existait d'autres mondes et d'autres espèces vivantes, mais il savait bien que c'était invérifiable. On peut donc dire qu'on n'a pas progressé beaucoup depuis 2000 ans.

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom


nablator a écrit:« Considérer que la Terre est le seul monde habité est aussi absurde que de penser qu'un champ semé de grains de millet pourrait ne produire qu'un seul épi. » Metrodoros de Chio, philosophe sceptique grec (5ème siècle)
http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Metrodoros_de_Chio/182108
Mais cet article de Larousse est il fiable?
on y lit
Il expliquait la succession des jours et des nuits, et les éclipses, par la pluie qui, en tombant sur le Soleil, l'éteignait mais que la raréfaction qui succédait à cette extinction le rallumait bientôt. Il fut l'un des premiers représentants de l'école sceptique.
Ha le beau sceptique que voila: Il aurait réussi à pondre une explication des nuits encore plus stupide que celle de Cosmas indicopleustes.
L'Encyclopédie de Diderot, ou Wikipédia ne nous disent rien de tel. Nous apprenons au contraire que, comme plus tard Isidore de Séville, Métrodore croyait que les étoiles étaient éclairés par le soleil. Or si le soleil s'éteignait la nuit, les étoiles se seraient éteintes aussi.

En fait cette stupidité vient d'une mauvaise compréhension d'une remarque de J.B. Levée, traducteur des questions académiques de Cicéron, au moment ou Cicéron cite les opinions des philosophes de Thalès à Aristote (livre 2, ch 37). Le traducteur, ajoute d'autres opinions de philosophes, en particulier Métrodore:
Métrodore de Chios, affirme que l'univers est éternel, parce que, s'il avait été fait, il l'aurait été de ce qui n'existait pas; que puisqu'il est éternel, il est infini, n'ayant ni commencement ni fin; que l'univers est immobile, parce qu'il ne peut pas se movoir sans passer d'un lieu dans un autre, et que nécessairement il devrait passer dans le plein ou dans le vide: que l'air épaissi forme d'abord les nuages, et ensuite la pluie, qui tombant dans le soleil, en éteint le feu; et que ce feu se rallume par la raréfaction;
Cette opinion de Métrodore, le traducteur la tire de la théologie des philosophes grecs, que l'abbé d'Olivet avait ajouté à sa traduction de De la nature des dieux, de Cicéron.
Mais que faut il comprendre? Tout simplement qu'un nuage de pluie intercepte le rayonnement solaire, et c'est tout.
Zéro pour Larousse.
maintenant, le raisonnement de Métrodore sur la vie extraterrestre est il correct? Son analogie suppose une insémination. Mais cette insémination n'est évidemment qu'une hypothèse.
On peut comparer son raisonnement à celui de Voltaire, qui faisait remarquer:
Nous n'avons sur cela d'autre degré de probabilité que n'en aurait un homme qui a des puces et qui en conclurait que tous ceux qu'il voit passer dans la rue en ont comme lui; il se peut très-bien faire qu'en effet ces passants aient des puces, mais il n'est point du tout prouvé qu'ils en aient réellement.
On n'a pas beaucoup avancé depuis Voltaire non plus.

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom


nablator a écrit:« Considérer que la Terre est le seul monde habité est aussi absurde que de penser qu'un champ semé de grains de millet pourrait ne produire qu'un seul épi. » Metrodoros de Chio, philosophe sceptique grec (5ème siècle)
http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Metrodoros_de_Chio/182108
La plupart des auteurs attribuent ce passage à Métrodore de Chio. Il fut disciple de Démocrite, mais son oeuvre est perdue, et il n'en reste que des citations d'autres auteurs.
Flammarion penche pour Métrodore de Lampsaque, et donne sa source: Lalande, l'Astronomie, tome 3, article 3376.
Malheureusement c'est faux. Heureusement, c'est bien dans le tome 3, mais à l'article 3246: De la pluralité des mondes.
Lalande donne sa source: Plutarque, les opinions des philosophes, livre I, ch.5
Et c'est exact!
Plutarque a écrit:Métrodore dit qu'il est aussi absurde de supposer un seul monde dans un espace infini, que de vouloir qu'il n'y ait qu'un seul épi dans un vaste champ
Mais si Plutarque, parle deux fois de Métrodore, il ne dit pas duquel il s'agit. Nous savons seulement que son argumentation fut aussi utilisé par Epicure. Métrodore de Lampsaque était l'ami d'Epicure, mais écrivit un traité contre Démocrite. Tous ses traités sont perdus, et il n'en reste que quelques citations, comme pour l'autre.
Mais nous lisons aussi
Plutarque a écrit:Leucippe, Démocrite, Démétrius, Métrodore et Épicure disent que les atomes sont infinis en nombre, et que le vide l'est en grandeur.
Cette fois Métrodore parait être disciple de Démocrite, comme Métrodore de Chio.
Il nous reste encore les citations d'Aetius, le pseudo Plutarque, collationné par Hermann Diels, ou nous trouvons:
Aetius a écrit:METRODORE dit, que ce serait chose bien hors de propos que de dire, qu'en un grand champ il ne crût qu'un épis de blé, & qu'autant étrange serait-il qu'en l'infini il n'y eût qu'un monde
Le problème est qu'Aetius non plus ne dit pas de quel Métrodore il s'agit. Diels classe cette citation avec celle de Métrodore de Chio, mais est-ce sûr?

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator


Administration
Administration
oncle dom a écrit:Est-ce sûr?
Sais pas, mais ça ne m'empêchera pas de dormir. Wink

http://nabbed.unblog.fr/

PhD Smith


Modération
Modération
Aetius, le pote à Attila ?


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

L.J. Silver


NEMROD34 a écrit:Oups
:
je ne crois pas qu'il n'y ait pas de vie ailleurs.
J'ai fourché du clavier, je voulais dire: je crois qu'il y a (a eu et peut-être aura) de la vie ailleurs.  Very Happy


L.J. Silver je vous présente mes excuses.


J'accepte vos excuses Nemrod, il n'y a rien de grave !  Very Happy 
Mais, je me demande si cela change grand-chose...


"Je ne crois pas qu'il n'y ait pas de vie ailleurs" :
Il y a deux négations dans cette proposition.
Si on inverse tout, cela ne revient il pas à " je crois qu'il y a de la vie ailleurs " ?  Very Happy 


L.J. Silver


oncle dom a écrit:
nablator a écrit:« Considérer que la Terre est le seul monde habité est aussi absurde que de penser qu'un champ semé de grains de millet pourrait ne produire qu'un seul épi. » Metrodoros de Chio, philosophe sceptique grec (5ème siècle)
http://www.larousse.fr/encyclopedie/personnage/Metrodoros_de_Chio/182108
La plupart des auteurs attribuent ce passage à Métrodore de Chio. Il fut disciple de Démocrite, mais son oeuvre est perdue, et il n'en reste que des citations d'autres auteurs.
Flammarion penche pour Métrodore de Lampsaque, et donne sa source: Lalande, l'Astronomie, tome 3, article 3376.
Malheureusement c'est faux. Heureusement, c'est bien dans le tome 3, mais à l'article 3246: De la pluralité des mondes.
Lalande donne sa source: Plutarque, les opinions des philosophes, livre I, ch.5
Et c'est exact!
Plutarque a écrit:Métrodore dit qu'il est aussi absurde de supposer un seul monde dans un espace infini, que de vouloir qu'il n'y ait qu'un seul épi dans un vaste champ
Mais si Plutarque, parle deux fois de Métrodore, il ne dit pas duquel il s'agit. Nous savons seulement que son argumentation fut aussi utilisé par Epicure. Métrodore de Lampsaque était l'ami d'Epicure, mais écrivit un traité contre Démocrite. Tous ses traités sont perdus, et il n'en reste que quelques citations, comme pour l'autre.
Mais nous lisons aussi
Plutarque a écrit:Leucippe, Démocrite, Démétrius, Métrodore et Épicure disent que les atomes sont infinis en nombre, et que le vide l'est en grandeur.
Cette fois Métrodore parait être disciple de Démocrite, comme Métrodore de Chio.
Il nous reste encore les citations d'Aetius, le pseudo Plutarque, collationné par Hermann Diels, ou nous trouvons:
Aetius a écrit:METRODORE dit, que ce serait chose bien hors de propos que de dire, qu'en un grand champ il ne crût qu'un épis de blé, & qu'autant étrange serait-il qu'en l'infini il n'y eût qu'un monde
Le problème est qu'Aetius non plus ne dit pas de quel Métrodore il s'agit. Diels classe cette citation avec celle de Métrodore de Chio, mais est-ce sûr?


Hynek,dans l'un de ses bouquins, écrit quelque chose comme ( je n'ai pas le temps de rechercher l'expression exacte) :
" équivaut à la probabilité de ne trouver sur Terre de glands qu'au pied d'un seul chêne" !

Je pense qu'il a été inspiré par Métrodore... son expression apparait comme une variante de celle de Métrodore.

Alors, Métrodore de Chio ou de Lampsaque ?
Rien ne ressemble plus à un épi de blé qu'un autre épi de blé...ou un Métrodore à un autre Métrodore !  Laughing 

L.J. Silver




Après réflexion,je trouve terriblement pessimiste l'idée que des formes de vie puissent exister dans l'Univers et qu'à jamais l'Homme ne pourra en obtenir la moindre preuve, à cause du barrage opposé par le temps et la limite de la vitesse de la lumière.

nablator


Administration
Administration
L.J. Silver a écrit:Hynek,dans l'un de ses bouquins, écrit quelque chose comme ( je n'ai pas le temps de rechercher l'expression exacte) :
" équivaut à la probabilité de ne trouver sur Terre de glands qu'au pied d'un seul chêne" !
Mais c'était à propos des planètes. Pas trop pris de risque, là.

http://nabbed.unblog.fr/

L.J. Silver


nablator a écrit:
L.J. Silver a écrit:Hynek,dans l'un de ses bouquins, écrit quelque chose comme ( je n'ai pas le temps de rechercher l'expression exacte) :
" équivaut à la probabilité de ne trouver sur Terre de glands qu'au pied d'un seul chêne" !
Mais c'était à propos des planètes. Pas trop pris de risque, là.


Très juste !!
Je vous félicite pour votre excellente mémoire.
En effet, c'était à propos des planètes.

PhD Smith


Modération
Modération
Pour les philistins, voici Diels, prénom Germain: http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Hermann_Diels
Wikipédia a écrit:Hermann Alexander Diels, né à Biebrich le 18 mai 1848 et mort à Dahlem le 4 juin 1922, est un philologue allemand, spécialiste de la philosophie antique. Il est enterré au cimetière de Dahlem.
Diels a publié le fruit de ses recherches dans ses Doxographi græci (1879), qui comprennent des Prolégomènes labyrinthiques (p. 1-263) où il fait la part de ce qui revient à chaque étage de son stemma doxographique, depuis Théodoret de Cyr, Stobée et le pseudo-Plutarque en aval jusqu'à Théophaste en amont ; le texte d'Aetius reconstitué par la mise en parallèle, sur deux colonnes, des notules correspondantes à chaque thème doctrinal chez le pseudo-Plutarque et Stobée (p. 273-444) ; l'édition critique des principaux textes doxographiques de l'Antiquité (p. 445-646) ; et enfin des Indices nominum et verborum très complets (p. 657-842). L'ensemble constitue une application magistrale des procédés de critique textuelle hérités de Lachmann (stemmatologie), mais souffre d'un défaut majeur, le manque de clarté du scénario aétien tel qu'il est détaillé (le latin érudit et passablement opaque des Prolégomènes, leur structure complexe, les références elliptiques aux prédécesseurs de Diels, tout cela n'aide guère à y voir clair) ; en outre, Diels intervient trop au goût actuel sur les textes qu'il édite, si bien que les éditeurs plus récents, notamment du pseudo-Plutarque, préfèrent serrer le texte des manuscrits davantage qu'il ne l'a fait.

J'adore le titre "Prolégomènes labyrinthiques"  cheers ça fait Lovecraft avec un côté "Manuscrits pnakothiques" ou "unaussprechlichen kulten". Diels était en contact avec les grands anciens ?   


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

oncle dom


L.J. Silver a écrit:Si on inverse tout, cela ne revient il pas à " je crois qu'il y a de la vie ailleurs " ?  Very Happy 
Bof! Ca veut simplement dire que Nemrod pense qu'il y a de la vie en dehors de chez lui. C'est tout   

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom


L.J. Silver a écrit:Rien ne ressemble plus à un épi de blé qu'un autre épi de blé...ou un Métrodore à un autre Métrodore !  Laughing 
Tu as tout compris  Wink

http://oncle-dom.fr/index.htm

PhD Smith


Modération
Modération
oncle dom a écrit:
Ha le beau sceptique que voila: Il aurait réussi à pondre une explication des nuits encore plus stupide que celle de Cosmas indicopleustes.

Cosmas était moine, cénobite et géographe aux alentours du VIe s. Quant à Lucrètius, on l'appelle aussi Lucrèce pour ne pas le confondre avec Borgia. Lucrèce était aussi un pote à Cicéron.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

oncle dom


PhD Smith a écrit:
oncle dom a écrit:
Ha le beau sceptique que voila: Il aurait réussi à pondre une explication des nuits encore plus stupide que celle de Cosmas indicopleustes.
Cosmas était moine, cénobite et géographe aux alentours du VIe s.
Et surtout, il ne s'appelait pas Cosmas. Personne ne connaît son vrai nom. Mais il est l'auteur d'une théorie, ou le soleil se cache la nuit derrière une grande montagne située au Nord. Une grande montagne qui aurait du faire des centaines de km de haut, et que personne n'a jamais vu. Ce que décrit Cosmas ne respecte pas les apparences, et n'a donc pas droit au nom de système.

Quant à Lucrètius, on l'appelle aussi Lucrèce pour ne pas le confondre avec Borgia.
Ca ne serait pas plutôt l'inverse? On évite de l'appeler Lucrèce.

http://oncle-dom.fr/index.htm

PhD Smith


Modération
Modération
Il y a eu un mouvement en lettres pour latiniser les noms des auteurs comme chez les allemands et les anglo-saxons: Cicéron/Cicero, Sylla/Sulla, Jules César/Julius Caesar, Tite-Live/Livius, etc. Ça n'a pas pris et on continue à utiliser le nom français de Lucrèce : http://www.lesbelleslettres.com/livre/?GCOI=22510100757490

Le nom français est pour les noms connus. Les autres conservent leur nom latin. En grec, c'est la même chose: Cosmas n'est pas appelé Côme L'Indien. Toutefois, ce n'est pas une règle générale: en italien on l'appelle Cosma Indicopleuste.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum