UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » PHOTOS ET VIDEOS D'OVNI » Les photographies du Lac Chauvet

Les photographies du Lac Chauvet

Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 39 sur 40]

oncle dom

avatar
L.J. Silver a écrit:Dans ces conditions, comment expliquer que l'objet photographié ait si peu bougé sous l'effet du vent sur les photos 1 et 2 de Frégnale, contrairement aux feuilles de l'arbre ?

Alors que la prise au vent d'un petit disque en carton devrait être bien supérieure à celle des feuilles de l'arbre et que le petit disque en question est en réalité très proche de l'arbre, donc soumis au même vent que les feuilles ?
Conclusion: si c'était un petit disque, il n'était pas en carton.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Soeur Pétard

avatar
oncle dom a écrit:
Conclusion: si c'était un petit disque, il n'était pas en carton.

Mais même avec un disque en métal, le fil et le support du fil étaient soumis au vent et pouvaient faire balancer le disque.

julien.arlandis


oncle dom a écrit:
L.J. Silver a écrit:Dans ces conditions, comment expliquer que l'objet photographié ait si peu bougé sous l'effet du vent sur les photos 1 et 2 de Frégnale, contrairement aux feuilles de l'arbre ?

Alors que la prise au vent d'un petit disque en carton devrait être bien supérieure à celle des feuilles de l'arbre et que le petit disque en question est en réalité très proche de l'arbre, donc soumis au même vent que les feuilles ?
Conclusion: si c'était un petit disque, il n'était pas en carton.

En carton non, mais ...

Et si notre ami Frégnale était tout simplement en train de s'amuser à faire planer sa maquette de soucoupe volante comme il était de mode à cette époque?
Quelle maquette? Une simple aile discoïdale profilée en balsa (diamètre environ 50 cm).
La tache sombre? Un décor rudimentaire.
Son alignement apparent? Un petit aileron sur l'extrados de l'aile pour limiter la dérive, positionné près du centre donc invisible sur les photos.
Le lancé? À la main, ou avec un tendeur accroché entre deux arbres comme un lance pierre.
Le vent? Une aubaine pour augmenter la distance de parcours.
Le terrain en pente? Idéal pour lancer un planeur.
Un fil? Pas besoin.
L'analyse de Guérin? Elle n'est pas remise en cause, quoique la dimension minimale de la maquette ait été légèrement surestimée.

Dans son interview dans La Montagne, Frégnale prétend avoir travaillé dans l'aviation. Il connaissait donc le principe aérodynamique d'une aile volante, il ne lui était donc pas trop difficile de concevoir une telle maquette, ça lui aura pris tout au plus 1 ou 2 jours de travail.

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Julien vous écrivez:
Bonjour,

Bien que mon nom apparaisse dans cette liste, je tiens à clarifier que je n'ai en aucune façon participé ni à la rédaction ni à la relecture de ce rapport avant publication. J'en ai pris connaissance la semaine dernière, après avoir émis de sérieuses réserves sur la méthodologie utilisée sur le forum site_non_fiable:ufo-scepti....forumactif.com, je précise que je ne cautionne ni le caractère apparemment scientifique de ce rapport, ni les conclusions qui en découlent.

Source: http://www.forum-ovni-ufologie.com/t20868p250-lac-chauvet-l-enquete-et-l-analyse-par-ipaco#ixzz4HxFMGtMz

Pourtant dans le document les choses sont claires et ne demandent pas de précision:



Et vous êtes dans Crédits et sources:



La question que je me pose c'est : trouveriez vous plus honnête d'utiliser en partie votre travail sans dire que c'est le votre ? Shocked


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
NEMROD34 a écrit:La question que je me pose c'est : trouveriez vous plus honnête d'utiliser en partie votre travail sans dire que c'est le votre ? Shocked
C'est regrettable, mais il est de son droit de demander le retrait de son nom, s'il s'estime lésé ou s'il pense que sa réputation est mise en cause, ce qu'il croit apparemment. Toute mention à JAS va donc être rapidement enlevée du rapport.

En aparté, je m'étonne encore que JAS, prompt à voir son nom dans "Crédits" n'ai pas fait le rapprochement quelques lignes plus haut entre "Elevenaugust" mon pseudonyme avec lequel je suis intervenu en lui répondant ici même et "Antoine Cousyn", mon identité avec laquelle je l'ai contacté sur Facebook et où nous avons discuté quelques temps (où je lui précisait d'emblée qui j'étais et ce que je faisais relativement à IPACO et à Chauvet).

Mais bon c'est secondaire, l'important étant de discuter du cas et non des auteurs ou des personnes créditées.


_________________
IPACO

julien.arlandis


elevenaugust a écrit:
NEMROD34 a écrit:La question que je me pose c'est : trouveriez vous plus honnête d'utiliser en partie votre travail sans dire que c'est le votre ? Shocked
C'est regrettable, mais il est de son droit de demander le retrait de son nom, s'il s'estime lésé ou s'il pense que sa réputation est mise en cause, ce qu'il croit apparemment. Toute mention à JAS va donc être rapidement enlevée du rapport.

En aparté, je m'étonne encore que JAS, prompt à voir son nom dans "Crédits" n'ai pas fait le rapprochement quelques lignes plus haut entre "Elevenaugust" mon pseudonyme avec lequel je suis intervenu en lui répondant ici même et "Antoine Cousyn", mon identité avec laquelle je l'ai contacté sur Facebook et où nous avons discuté quelques temps (où je lui précisait d'emblée qui j'étais et ce que je faisais relativement à IPACO et à Chauvet).

Mais bon c'est secondaire, l'important étant de discuter du cas et non des auteurs ou des personnes créditées.

J'ai fait le rapprochement plus tard, mais peu importe...

Ce qui me dérange c'est d'apparaitre dans un rapport dont les conclusions :
-apparaissent sans précaution comme catégoriques et définitives,
-dérivent de développements mathématiques erronés et d'hypothèses qui contiennent dès le départ la conclusion du rapport,
-privilégient une explication irréaliste qui a déjà été explorée et réfutée il y a une dizaine d'années (le pigeon d'argile),
-sont susceptibles de changer à chaque nouvelle édition au vu du peu d'exigences dont vous vous contentez pour asseoir vos conclusions.
Et pour couronner le tout, vous osez classer le cas dans la rubrique des cas expliqués alors que vous savez tout aussi bien que moi qu'il en est absolument rien.

Quelle conclusion établirez vous demain si on vous livre en analyse un phénomène météorologique encore inconnu?

Soeur Pétard

avatar
julien.arlandis a écrit:
Et si notre ami Frégnale était tout simplement en train de s'amuser à faire planer sa maquette de soucoupe volante comme il était de mode à cette époque?
Quelle maquette? Une simple aile discoïdale profilée en balsa (diamètre environ 50 cm).

Alors il aurait menti, mon fils ? je sors




Edition pour rajout :

Flo a écrit:D'ailleurs je ne prétends pas que ma reconstitution est parfaite sur tous les plans.

Oui, j'imagine que cela a été fait un peu à l'arrache. Du coup, je suis tenté de dire que ce n'était pas une reconstitution, mais une simulation de reconstitution, qui permet d'avancer ceci-dit et de conclure temporairement : il est possible de photographier une maquette ressemblant à l'OVNI de Chauvet, suspendue à un fil, 4 fois dans un court lapse de temps, dans le vent (force ?), sans bouger la maquette de place mais en donnant l'illusion grossière d'un déplacement, et sans réussir à établir de lien logique (direction de la tache noire) entre les 2 premières photos.

Combien de photos as-tu prises en tout, pendant cette simulation de reconstitution ?



Dernière édition par Soeur Pétard le 21.08.16 13:37, édité 1 fois

julien.arlandis


Soeur Pétard a écrit:
julien.arlandis a écrit:
Et si notre ami Frégnale était tout simplement en train de s'amuser à faire planer sa maquette de soucoupe volante comme il était de mode à cette époque?
Quelle maquette? Une simple aile discoïdale profilée en balsa (diamètre environ 50 cm).

Alors il aurait menti, mon fils ? je sors


Des maquettes de ce type on en a retrouvé des dizaines dan les années 50.
Une aile annulaire non motorisée est encore plus facile à réaliser, plus légère, moins chère, pas de radio, pas de guidage par fil, pas de mécanique. En bénéficiant d'un vent de dos et d'un terrain en pente adapté, la maquette doit pouvoir planer la centaine de mètres dont Frégnale avait besoin pour réaliser ses 4 clichés.
Maintenant il ne faut pas se contenter d'affirmer, il faut reconstituer et montrer que :
-le terrain en pente a été exploité au mieux an fonction de la trajectoire et la direction du vent ce jour là,
-reproduire l'alignement de la tache sombre dans le sens de la trajectoire,
-le liseré lumineux dans les mêmes conditions horaires et de prise de vue est reproductible sur les 4 photos,
-la maquette puisse aisément être lancée soit à la main soit avec un élastique rudimentaire,
-la maquette tient bien au vent et reproduit une trajectoire approximativement rectiligne,
-Frégnale a matériellement eu le temps de prendre les 4 clichés étant donné la vitesse de dérive de la maquette.

Si on y parvient, et c'est loin d'être gagné, alors oui on pourra considérer ce cas comme expliqué.

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
julien.arlandis a écrit:J'ai fait le rapprochement plus tard, mais peu importe...
Oui, bien entendu...

julien.arlandis a écrit:
-privilégient une explication irréaliste qui a déjà été explorée et réfutée il y a une dizaine d'années (le pigeon d'argile)
Ah oui? Explorée sur le terrain? Donc si j'ai bien compris, nous devrions nous passer de tester toutes les hypothèses sur le terrain juste parce qu'elles ont été soi-disant "explorée et réfutée il y a une dizaine d'année?". Vous n'êtes pas sérieux, rassurez-moi.

julien.arlandis a écrit:
-sont susceptibles de changer à chaque nouvelle édition au vu du peu d'exigences dont vous vous contentez pour asseoir vos conclusions.
Non, certainement pas. Sont susceptibles de changer selon les nouvelles données obtenues et selon les expérimentations et critiques constructives des uns et des autres.

Vous ne pouvez pas à la fois nous critiquer pour une conclusion que vous seul jugez définitive et critiquer notre volonté de la faire évoluer. Où est-il écrit dans le rapport que c'est définitif? N'avons-nous jamais dit (et qui ici à part vous dira le contraire?) que nous sommes prêt à la faire évoluer?

julien.arlandis a écrit:Et pour couronner le tout, vous osez classer le cas dans la rubrique des cas expliqués alors que vous savez tout aussi bien que moi qu'il en est absolument rien.
Vous n'êtes pas cohérent avec vous-même. Un coup vous dites qu'il s'agit d'un canular (dois-je rapporter ici même ce que vos m'avez dit à ce sujet au début de nos échanges? Et vous oubliez aussi ce qu'il est dit à propos de votre idée sur le cas sur le site d'Alain Delmon) et un coup vous réfutez l'hypothèse parce que celle d'une méprise avec un hypothétique objet plus léger que l'air ferait mieux l'affaire sans apporter le moindre début du commencement d'un travail d'analyse.

On en reparlera de façon plus sérieuse quand vous serez plus cohérents avec vous-même.

Je note que vous nous accusez de tous les torts et de tous les travers sans nous accorder le bénéfice ni le droit (c'est tout de même assez fort) à l'erreur d'une part et de remanier notre rapport d'autre part. Vous avez aussi peu d'indulgence envers Frégnale?


_________________
IPACO

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
elevenaugust a écrit:...hypothétique objet plus léger que l'air ferait mieux l'affaire sans apporter le moindre début du commencement d'un travail d'analyse.
Au contraire de Flo, qui a pris la peine de faire une reconstitution très réaliste et la meilleure que j'ai jamais vue à ce jour.

Et vous votre reconstitution, montrait-elle une ressemblance fidèle avec l'objet de Frégnale? Autant fidèle que celle d'un pigeon d'argile ou que celle de la maquette de Flo? Postez donc ici vos résultats que tout le monde puisse en juger sur pièces.

Je précise par ailleurs que la reconstitution de Flo s'est faite après la publication de notre rapport et que, avec Louange, nous étions d'accord (et Flo est au courant) pour quasiment jeter toute la partie analyse du rapport sans aucun problème s'il le fallait, au regard des résultats obtenus par cette reconstitution.

Cela aussi vous pose un problème?



Dernière édition par elevenaugust le 21.08.16 13:43, édité 1 fois


_________________
IPACO

julien.arlandis


elevenaugust a écrit:
julien.arlandis a écrit:J'ai fait le rapprochement plus tard, mais peu importe...
Oui, bien entendu...

julien.arlandis a écrit:
-privilégient une explication irréaliste qui a déjà été explorée et réfutée il y a une dizaine d'années (le pigeon d'argile)
Ah oui? Explorée sur le terrain? Donc si j'ai bien compris, nous devrions nous passer de tester toutes les hypothèses sur le terrain juste parce qu'elles ont été soi-disant "explorée et réfutée il y a une dizaine d'année?". Vous n'êtes pas sérieux, rassurez-moi.

julien.arlandis a écrit:
-sont susceptibles de changer à chaque nouvelle édition au vu du peu d'exigences dont vous vous contentez pour asseoir vos conclusions.
Non, certainement pas. Sont susceptibles de changer selon les nouvelles données obtenues et selon les expérimentations et critiques constructives des uns et des autres.

Vous ne pouvez pas à la fois nous critiquer pour une conclusion que vous seul jugez définitive et critiquer notre volonté de la faire évoluer. Où est-il écrit dans le rapport que c'est définitif? N'avons-nous jamais dit (et qui ici à part vous dira le contraire?) que nous sommes prêt à la faire évoluer?

julien.arlandis a écrit:Et pour couronner le tout, vous osez classer le cas dans la rubrique des cas expliqués alors que vous savez tout aussi bien que moi qu'il en est absolument rien.
Vous n'êtes pas cohérent avec vous-même. Un coup vous dites qu'il s'agit d'un canular (dois-je rapporter ici même ce que vos m'avez dit à ce sujet au début de nos échanges? Et vous oubliez aussi ce qu'il est dit à propos de votre idée sur le cas sur le site d'Alain Delmon) et un coup vous réfutez l'hypothèse parce que celle d'une méprise avec un hypothétique objet plus léger que l'air ferait mieux l'affaire sans apporter le moindre début du commencement d'un travail d'analyse.

On en reparlera de façon plus sérieuse quand vous serez plus cohérents avec vous-même.

Je note que vous nous accusez de tous les torts et de tous les travers sans nous accorder le bénéfice ni le droit (c'est tout de même assez fort) à l'erreur d'une part et de remanier notre rapport d'autre part. Vous avez aussi peu d'indulgence envers Frégnale?

Je ne privilégie aucune piste, je teste des hypothèses de travail. Je n'ai jamais affirmé que telle hypothèse de travail avait valeur de conclusion, au contraire j'ai toujours privilégié deux pistes simultanées : le ballon expérimental et la maquette volante.
Faire des hypothèses, tester, ce n'est pas conclure. Pour le moment je n'ai jamais conclu quoique ce soit.

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
julien.arlandis a écrit:Je ne privilégie aucune piste, je teste des hypothèses de travail. Je n'ai jamais affirmé que telle hypothèse de travail avait valeur de conclusion, au contraire j'ai toujours privilégié deux pistes simultanées : le ballon expérimental et la maquette volante.
Faire des hypothèses, tester, ce n'est pas conclure. Pour le moment je n'ai jamais conclu quoique ce soit.
Nous aussi avons testé longtemps des hypothèses de travail. A un moment ou à un autre il a bien fallu écrire noir sur blanc ce qui a été fait, proposer un travail d'analyse et donc conclure, quitte à y revenir plus tard s'il s'avérait que cette conclusion était erronée.

Et donc cela fait plus de 10 ans (15 ans?) que vous testez des hypothèses de travail sans arriver à démontrer quoique ce soit...

Contrairement à vous, je ne vous critique pas pour ne pas avoir émis de conclusion à un moment ou à un autre. Laissez moi donc, avec votre permission, le droit de conclure quand bon me semble à l'issue d'un travail d'analyse et de recherche, et le droit d'y revenir plus tard si cela s'avère utile et nécessaire.


_________________
IPACO

julien.arlandis


elevenaugust a écrit:
elevenaugust a écrit:...hypothétique objet plus léger que l'air ferait mieux l'affaire sans apporter le moindre début du commencement d'un travail d'analyse.
Au contraire de Flo, qui a pris la peine de faire une reconstitution très réaliste et la meilleure que j'ai jamais vue à ce jour.

Et vous votre reconstitution, montrait-elle une ressemblance fidèle avec l'objet de Frégnale? Autant fidèle que celle d'un pigeon d'argile ou que celle de la maquette de Flo? Postez donc ici vos résultats que tout le monde puisse en juger sur pièces.

Je précise par ailleurs que la reconstitution de Flo s'est faite après la publication de notre rapport et que, avec Louange, nous étions d'accord (et Flo est au courant) pour quasiment jeter toute la partie analyse du rapport sans aucun problème s'il le fallait, au regard des résultats obtenus par cette reconstitution.

Cela aussi vous pose un problème?

Mes reconstitutions ne sont pas probantes, et je ne conclues pas qu'elles le sont, où est donc le problème?
Quand vous écrivez que vous êtes prêt à jeter toute la partie analyse du rapport, cela signifie tout de même que vous accordez une confiance relativement faible à la fiabilité des résultats que vous avez obtenus.
Si votre travail avait été rigoureux et la méthodologie scientifique correctement appliquée, vous ne pourriez pas revenir aussi facilement sur la conclusion laquelle devrait être rigoureusement encadrée d'une fourchette d'incertitude qui ne devrait pas permettre de s'en échapper. Au mieux les évolutions successives du rapport devraient permettre de resserrer la fourchette pour se rapprocher asymptotiquement de la vérité, et ce conformément à toute démarche scientifique.

Par exemple si vous concluez que telle direction vaut 120° avec une incertitude de 20°, on vous félicitera si dans la prochaine édition du rapport, vous affinez votre résultat en écrivant que la direction est de 105° avec une incertitude de 4°. L'impression que vous donnez, c'est qu'il ne vous gênera pas de conclure à une direction à 300°.
C'est potentiellement ce que vous apprêtez à faire, puisque vous n'excluez pas d'écarter la conclusion du canular si l'hypothèse d'un ballon devait s'avérer concluante. Or votre rapport n'a pas pris la précaution d'anticiper un tel virage puisque vous avez écrit noir sur blanc
"L’ensemble des quatre photos doit être classé comme un faux". Comme votre conclusion actuelle ne contient aucun angle d'ouverture, elle sera automatiquement contredite par conclusions futures, vos détracteurs ne manqueront alors pas de vous rappeler que vos conclusions sont sans valeur puisqu'elles se contredisent mutuellement.

julien.arlandis


elevenaugust a écrit:
julien.arlandis a écrit:Je ne privilégie aucune piste, je teste des hypothèses de travail. Je n'ai jamais affirmé que telle hypothèse de travail avait valeur de conclusion, au contraire j'ai toujours privilégié deux pistes simultanées : le ballon expérimental et la maquette volante.
Faire des hypothèses, tester, ce n'est pas conclure. Pour le moment je n'ai jamais conclu quoique ce soit.
Nous aussi avons testé longtemps des hypothèses de travail. A un moment ou à un autre il a bien fallu écrire noir sur blanc ce qui a été fait, proposer un travail d'analyse et donc conclure, quitte à y revenir plus tard s'il s'avérait que cette conclusion était erronée.

NON, NON, NON et NON.
Ce n'est pas conforme à la méthodologie scientifique, si vous devez conclure il faut le faire en laissant un angle d'ouverture suffisant pour que les conclusions futures ne contredisent pas les précédentes.
Votre conclusion ne doit jamais être erronée, elle peut être imprécise et à préciser mais jamais erronée sauf si une erreur s'est glissée dans votre analyse.

william l'Ozone


La plus grosse erreur était probablement l'auteur de la supercherie...suivi de près par les disciples de l'HET.



Dernière édition par william l'Ozone le 21.08.16 14:38, édité 1 fois

julien.arlandis


elevenaugust a écrit:
julien.arlandis a écrit:Je ne privilégie aucune piste, je teste des hypothèses de travail. Je n'ai jamais affirmé que telle hypothèse de travail avait valeur de conclusion, au contraire j'ai toujours privilégié deux pistes simultanées : le ballon expérimental et la maquette volante.
Faire des hypothèses, tester, ce n'est pas conclure. Pour le moment je n'ai jamais conclu quoique ce soit.
Nous aussi avons testé longtemps des hypothèses de travail. A un moment ou à un autre il a bien fallu écrire noir sur blanc ce qui a été fait, proposer un travail d'analyse et donc conclure, quitte à y revenir plus tard s'il s'avérait que cette conclusion était erronée.

Et donc cela fait plus de 10 ans (15 ans?) que vous testez des hypothèses de travail sans arriver à démontrer quoique ce soit...

Je me suis intéressé à ce cas il y a une douzaine d'années, pendant quelques mois et seulement à mes heures perdues.
Il n'est pas déshonorable de ne pas être parvenu à conclure, c'est aussi le cas de nombreuses enquêtes policières en sommeil et c'est préférable car mieux vaut l'impunité que l'injustice. Une conclusion à la hâte n'est jamais trop vertueuse.

Flo78

avatar
Soeur Pétard, le challenge était évidemment de ne réaliser que peu de séries.

Pour la première reconstitution (avec ciel voilé), j'avais fait quelques essais pour chaque config (sans série), il s'agissait d'une de mes toutes premières séries (peut-être même la première). C'était seulement un test, car le ciel était voilé, et ma maquette n'était pas terminée. Mais le résultat m'a semblé assez parlant.
Pour la reconstitution finale, après vérif, j'ai fait en tout 5 séries. La meilleure (la finale) étant la deuxième, mais la première était bonne aussi. Les ciels dégagés se faisaient très rares à cette période, c'était le premier jour avec un ciel sans nuage.

Concernant le vent, notez que mon objet était suspendu de manière à ce qu'aucun déplacement important ne soit possible et que l'angle de la tache reste toujours fixe. Il y avait un vent d'environ 12 km/h (avec rafales d'environ 20 km/h).
Le vent demande simplement de la patience (j'ai pris la première reconstitution en moins de 5 minutes entre la première et la dernière photo, et 13 minutes pour la finale).

Flo78

avatar
J'ajoute cette comparaison entre l'angle de la tache sur les originales et l'angle sur ma première reconstitution.
Notez que je n'ai pas du tout tenu compte de l'angle de la tache lorsque j'ai pris cette série, c'est par la suite que j'ai remarqué cette troublante ressemblances.



La tache étant fixe, l'angle de la tache dépend du déplacement de l'objectif. Sacrée coïncidence.



Dernière édition par Flo78 le 21.08.16 15:19, édité 1 fois

julien.arlandis


Soeur Pétard a écrit:
julien.arlandis a écrit:
Et si notre ami Frégnale était tout simplement en train de s'amuser à faire planer sa maquette de soucoupe volante comme il était de mode à cette époque?
Quelle maquette? Une simple aile discoïdale profilée en balsa (diamètre environ 50 cm).

Alors il aurait menti, mon fils ? je sors




Il serait intéressant d'accéder au contenu de ce magazine d'époque :

histoire de vérifier si on y trouve pas une source d'inspiration ou la trace d'un certain Frégnale.

Soeur Pétard

avatar
Flo78 a écrit:
Pour la première reconstitution (avec ciel voilé), j'avais fait quelques essais pour chaque config (sans série), il s'agissait d'une de mes toutes premières séries (peut-être même la première). C'était seulement un test, car le ciel était voilé, et ma maquette n'était pas terminée. Mais le résultat m'a semblé assez parlant.

Oui, mon fils, parlant sur certains points, le résultat.
Mais pourquoi ne pas avoir essayé d'aligner la direction de la tache sombre dans tes différentes reconstitutions. Je crois que c'est un détail important à mettre en valeur dans les reconstitutions, cet alignement.

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
julien.arlandis a écrit:Mes reconstitutions ne sont pas probantes, et je ne conclues pas qu'elles le sont, où est donc le problème?
Vous êtes bien entendu libre de faire toutes les reconstitutions que vous jugez utiles. Je ne vois pas en quoi cela me poserait problème.

Non, le problème est que vous critiquez l'hypothèse pigeon d'argile sans développer aucun argument. Hypothèse qui était celle (avant celle proposée par Flo) qui nous semblait la plus ressemblante aussi bien en terme d'apparence que de stabilité dans la cadre d'un objet lancé (et bien plus en tous les cas que tout autre objet plus léger que l'air.). Hypothèse qui a été testée sur le terrain, en présence d'un vent soutenu, alors qu'il a été impossible de faire de même aussi bien avec une casquette qu'un ballon ou même qu'un Frisbee.

julien.arlandis a écrit:Quand vous écrivez que vous êtes prêt à jeter toute la partie analyse du rapport, cela signifie tout de même que vous accordez une confiance relativement faible à la fiabilité des résultats que vous avez obtenus.
Vous avez un problème avec la chronologie des faits, je pense, sans doute du à une relecture trop rapide et incomprise de ce qui a été dit et fait depuis les années où vous êtes intervenu la dernière fois.

Avant que nous ne publions le rapport, nous étions confiants en l'hypothèse pigeon d'argile car elle nous semblait la plus plausible pour toutes les raisons exposées dans le rapport.
Après publication et discussion sur les forums, il s'est avéré au fur et à mesure que ce n'était pas si simple et la reconstitution de Flo m'a personnellement convaincu plus que tout le reste que l'hypothèse pigeon d'argile devait passer au second plan.

Si nous pensons donc à présent qu'elle est la plus réaliste, économique, etc. nous devrions donc ne pas réviser notre rapport en conséquence juste parce que Julien Arlandis à décrété que ce n'était ainsi que cela devait se faire?  Shocked


_________________
IPACO

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
julien.arlandis a écrit:NON, NON, NON et NON.
Ce n'est pas conforme à la méthodologie scientifique, si vous devez conclure il faut le faire en laissant un angle d'ouverture suffisant pour que les conclusions futures ne contredisent pas les précédentes.
Votre conclusion ne doit jamais être erronée, elle peut être imprécise et à préciser mais jamais erronée sauf si une erreur s'est glissée dans votre analyse.
Inutile d'écrire en gros et en gras, cela donne l'impression que vous criez, ce qui est désagréable.

1- Qui a dit que notre rapport avait une quelconque valeur scientifique? Certainement pas nous.
2- Même dans des publications scientifiques, si des auteurs produisent un rapport, concluent, et s'aperçoivent des mois ou des années plus tard que cette conclusion était fausse suite à l'apport de nouveaux éléments, ils devraient selon vous ne pas publier de nouveau rapport et/ou corriger en conséquence l'ancien? Ils devraient donc rester muer? Vous n'êtes pas sérieux!!
3- Pour prendre l'exemple du GEIPAN, combien de cas classés A, B, C, ou D ont vu leur classement révisé et la conclusion du rapport initial faire un virage à 180° après une nouvelle enquête, ou l'apport de nouveaux éléments...



Dernière édition par elevenaugust le 21.08.16 16:21, édité 1 fois


_________________
IPACO

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
julien.arlandis a écrit:Je me suis intéressé à ce cas il y a une douzaine d'années, pendant quelques mois et seulement à mes heures perdues.
Il n'est pas déshonorable de ne pas être parvenu à conclure, c'est aussi le cas de nombreuses enquêtes policières en sommeil et c'est préférable car mieux vaut l'impunité que l'injustice. Une conclusion à la hâte n'est jamais trop vertueuse.
Une révision de conclusion vaut toujours mieux qu'une conclusion qui restera figée.

Cela peut-être aussi une conclusion qui ... ne conclue pas.


_________________
IPACO

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Flo78 a écrit:Concernant le vent, notez que mon objet était suspendu de manière à ce qu'aucun déplacement important ne soit possible et que l'angle de la tache reste toujours fixe. Il y avait un vent d'environ 12 km/h (avec rafales d'environ 20 km/h).
Le vent demande simplement de la patience (j'ai pris la première reconstitution en moins de 5 minutes entre la première et la dernière photo, et 13 minutes pour la finale).
Flo, il y a aussi je pense la valeur de la vitesse d'obturation qui rentre en ligne de compte.

Un objet soumis au vent n'aura pas nécessairement la même apparence sur une photo (ou une série de photos) faite au 1/500e que sur une photo faite au 1/10e par exemple. Un bougé sera plus ou moins présent, avec davantage de chance qu'il soit plus visible pour un temps d'exposition allongé.


_________________
IPACO

Soeur Pétard

avatar
elevenaugust a écrit:
Après publication et discussion sur les forums, il s'est avéré au fur et à mesure que ce n'était pas si simple et la reconstitution de Flo m'a personnellement convaincu plus que tout le reste que l'hypothèse pigeon d'argile devait passer au second plan.

Si nous pensons donc à présent qu'elle est la plus réaliste, économique, etc. nous devrions donc ne pas réviser notre rapport en conséquence juste parce que Julien Arlandis à décrété que ce n'était ainsi que cela devait se faire?  Shocked

Excuse-moi, frère Elevenaugust, je ne voudrais pas te froisser, mais l'hypothèse de Flo ne me semble pas si économique:  avec un appareil argentique, il faut déjà développer la série des 4 photos avant de se rendre compte si les taches noires de la 1ère et 2ème photo sont cohérentes.

Frère Flo : As-tu utilisé l'écran LCD de ton appareil photo pour vérifier la logique entre les 2 premières photo au moment de la reconstitution, ou t'es-tu mis dans les conditions de l'époque : cadrage par le viseur de l'appareil, prise des 2 premières photos, puis vérification de la logique après avoir extrait les photos sur ton ordinateur ?

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 39 sur 40]

Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum