UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » MEDIA » Survol de périmètres de sécurité et sites (nucléaires) par des drones

Survol de périmètres de sécurité et sites (nucléaires) par des drones

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 26  Suivant

Aller en bas  Message [Page 2 sur 26]

Flo78

avatar
14 centrales visitées (parfois à plusieurs reprises) sur 19, sans se faire choper, ça démontre soit une grande compétence de la part des auteurs, soit l'incompétence de ceux qui sont chargés de la sécurité des sites et des enquêteurs.

Patrice

avatar
Administration
Administration
Ou encore un phénomène de contagion Flo ! Wink
Un oiseau passe, et hop, mince un drone....

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

L.J. Silver


nablator a écrit:

Durant près de 9 km le drone ayant survolé illégalement la centrale nucléaire de Golfech (cette nuit) a été suivi par les gendarmes tarn-et-garonnais. L'engin étant doté de lumière, les militaires ont ainsi pu suivre sa course jusqu'en en direction du département voisin. C’est en direction du Lot-et-Garonne à Saint-Jean-de-Thurac que le pilote chevronné de ce drone aurait fait décoller son engin et l’aurait par la suite récupéré ; les gendarmes mobilisés dans les deux départements ne parvenaient toutefois pas à trouver le point de chute. Avec la centrale de Penly survolée la même nuit, le site nucléaire de Golfech est le 9e dont l’espace aérien a été violé. EDF et la centrale nucléaire de Golfech ont conjointement déposé plainte.
http://www.google.com/gwt/n?_gwt_pg=0&_gwt_noimg=1&hl=fr&mrestrict=xhtml&u=http://www.ladepeche.fr/article/2014/10/31/1982729-drone-ayant-survole-centrale-nucleaire-golfech-82-serait-pose-saint.html

Merci pour ces informations.

Il me vient une question d'ordre pratique :
Je n'ai jamais personnellement piloté de drône, mais il y a un peu plus de trente ans, passionné de modélisme, j'ai construit et piloté des modèles réduits d'avions, comme on les construisait à l'époque, c'est à dire classiquement en balsa avec entoilage (fragile) des ailes au papier "japon".
Soit dit en passant, méthode de construction particulièrement "chronophage"...

J'imagine qu'on a beaucoup évolué depuis au niveau de la construction et qu'aujourd'hui les réparations doivent être plus aisées.

Les avions que l'on pilotait à l'époque présentaient une envergure ( d'une extrémité de l'aile à l'autre) variant d'environ
1m 20 à 1m 50.
On pouvait certes construire des modèles plus gros, mais les moteurs plus puissants devenaient coûteux, gourmands en carburant, et se posait le problème du transport par voiture...certes il y a les galeries de toits...

La question que je pose :

Ces drônes sont relativements petits ( quelques dizaines de centimètres, nous dit on).

Les gendarmes ont suivi le drône durant 9 km.

Mais comment fait un pilote,  pour suivre visuellement, d'aussi loin, la trajectoire d'un drône de quelques dizaines de cm ?

Je me souviens que de mon temps, la taille du modèle réduit limitait le "rayon d'action".
Il fallait quand même voir l'avion pour le piloter !  et plus il était petit...Laughing

Bon, je conçois bien que ces drônes ne se pilotent pas comme des avions, mais tout de même, il faut les voir...

Certes, si le drône est porteur de lumières et qu'il vole de nuit,  on va me rétorquer que  l'oeil humain peut voir les lumières de très loin la nuit; mais cela suffit il pour estimer la position du drône, son inclinaison, etc ?

Il me semble que dans ces conditions le pilotage doit être difficile, non ?

L.J. Silver


Administrateur a écrit:Ou encore un phénomène de contagion Flo ! Wink
Un oiseau passe, et hop, mince un drone....

C'est exactement ce que je pense !

Peut être qu'à la base, il y a eu un vrai survol par drône, le mimétisme ou plutôt la contagion pouvant expliquer la suite ?

L.J. Silver


Flo78 a écrit:14 centrales visitées (parfois à plusieurs reprises) sur 19, sans se faire choper, ça démontre soit une grande compétence de la part des auteurs, soit l'incompétence de ceux qui sont chargés de la sécurité des sites et des enquêteurs.

En effet...ce serait une performance, et de surcroît en vol de nuit !
La seconde hypothèse n'est pas très rassurante...

Flo78

avatar
Administrateur a écrit:Ou encore un phénomène de contagion Flo ! Wink
Un oiseau passe, et hop, mince un drone....


Je ne vois pas le rapport avec Ebola?  Smile

Plus sérieusement, l'hypothèse est à considérer!  diablotin content

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
ça démontre soit une grande compétence de la part des auteurs, soit l'incompétence de ceux qui sont chargés de la sécurité des sites et des enquêteurs.

En effet...ce serait une performance, et de surcroît en vol de nuit !
La seconde hypothèse n'est pas très rassurante...
Et pourtant ... Dans un tas de domaine on surestime la sécurité (et je suis d'accord sur le fait que ce n'est pas joyeux), et la sécurité oublie aussi des choses extrêmement simples, par exemple utiliser un simple filet comme dans les prisons évite qu'un parachutiste se pose ou envoie un engin explosif par exemple, et il en va de même pour les drones.



Dernière édition par NEMROD34 le 01.11.14 14:29, édité 1 fois


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

Sebastien

avatar
Modération
Modération
L.J. Silver a écrit:Il me semble que dans ces conditions le pilotage doit être difficile, non ?

Vraiment pas difficile car ils peuvent utiliser des lunettes retransmettant ce que le drone voit.

Comme dans cette vidéo:


9km par contre, ça me parait beaucoup. La portée est limité à 1 ou 2km, d'après les vidéos les plus impressionnantes où les possesseurs de ces engins les font monter parfois au-dessus de nuages bas. Je pense que les gendarmes feraient mieux de controler les véhicules qu'ils voient circuler autour d'eux lorsqu'ils suivent ces drones.

En tous cas je connais pas de forum sur les drones, mais ça doit jaser!


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

Sebastien

avatar
Modération
Modération
Quelques idées et commentaires lus sur modelisme.com.

Didier2702 a écrit:on se retrouve avec tout un tas de gars qui echappent a tout controle [...] quel est l'interet d'aller voler a 10 bornes avec en prime des videos au dessus de villes ou lieux avec population dense
[Note]Apparemment, la portée peut effectivement être de 10 bornes? Même en FPV?

Atunix a écrit: Un bon brouilleur de fréquence et le probleme est réglé.

Dobro a écrit:En meme temps, il vont vite se faire coincer
car il existe un moyen "simple" pour reperer le manipulateur (le pilote?) ça s’appelle la triangulation !

c'est un moyen facile de reperer un Émetteur ... tres employé a l'epoque des Cibistes indélicats ...

une antenne directionnel .. un véhicule... une carte.. voila ça suffit pour retrouver le gars !
la voiture se poste a un endroit au hasard ... pointe le signal .. ça donne une direction .. qu'on trace sur une carte par rapport a la position du vehicule ...

on se deplace avec la voiture de quelque centaines de metres ...
on recommence, on vise le signal avec l'antenne directionnel

on trace sur la carte ... tiens.. les droites se recoupent ..
voila ou se trouve le Vilain !

les Renseignement generaux, les militaires, etc ... connaissent tres bien la methode ... et ils disposent du materiel !!!
je me demande juste .. pourquoi cela n'a pas encore été fait ....

ou alors .. ils attendent d'avoir tout le reseau

JPGO a écrit:Dans ce cas, si c’était moi, j'aurais collé une carte qui permet d'établir un parcours basé par des points GPS, plus simple et plus précis que du vol piloté. Et dans ce cas le brouilleur ... ça marche pas.

Alex Calibur a écrit:Ou encore faux signaux GPS pour faire poser le drone là ou l'on veut ! (Technologie bientôt en vente sur tout les bon fournisseurs chinois pour récupérer les colis amazon !)


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

Sebastien

avatar
Modération
Modération
En gros, les gendarmes ont le choix...

Si c'est un vol piloté avec ou sans FPV: Le brouillage serait possible et permettrait de récupérer le mulitcoptère sans dommages pour remonter jusqu'au vendeur et acheteur. Mais la triangulation serait plus intelligente, le pilote étant repéré et filé à son insu, ses complices retrouvés.

Par contre s'il s'agit d'un vol autonome par GPS, seul la poursuite pourrait porter ses fruits, ou bien l'utilisation d'un brouilleur GPS si ça existe bien, pour récupérer l'engin et remonter au vendeur et acheteur.

Je suppose aussi qu'ils doivent avoir mis la cyberpolice sur le coup pour épier les MP sur les forums spécialisés...


_________________
Tout se passe comme si l'HSP/TRC était vraie, ou que l'HET était rare.

L.J. Silver


Sebastien a écrit:


Je suppose aussi qu'ils doivent avoir mis la cyberpolice sur le coup pour épier les MP sur les forums spécialisés...

Pourquoi faire ? je pense que les responsables de ces vols n'échangent pas sur les forums spécialisés, à moins d'être complètement naïfs !

L.J. Silver


Sebastien a écrit:
Mais la triangulation serait plus intelligente, le pilote étant repéré et filé à son insu, ses complices retrouvés.

Normalement, les "pilotes" en question devraient maintenant se méfier et stopper leurs "exploits".
Mais si cela continue, il me semble que les gendarmes, même prêts, devraient agir vite,parce que ces vols ne doivent guère durer plus de cinq à dix minutes.
C'est un peu juste pour repérer les coupables.

AdolphePierre


NEMROD34 a écrit:par exemple utiliser un simple filet comme dans les prisons évite qu'un parachutiste se pose ou envoie un engin explosif par exemple, et il en va de même pour les drones.
Un filet haut d'un kilomètre (la hauteur d'interdiction de vol apparemment) ?!
Là ce sont des drones qui narguent ou qui prennent, ou font semblant de prendre, des informations (informations qu'ils pourraient avoir facilement sur Internet donc l'hypothèse de la provocation me semble plus probable). Et en cas de réel attaque, puisqu'au delà des vaisseaux spatiaux dont on attend toujours qu'ils passent à l'action, c'est surtout ce risque qui est posé dans cette histoire, les terroristes auraient tout de même une petite idée qu'il y a un filet juste au-dessus et trouveraient la parade.

Le truc qui pourrait laisser penser à des provocations de type "attaques de faux clowns", c'est la grande disproportion des formats et des types de drones utilisés. Reste que les informations ne sont pas forcément fiables, mais d'après ce que j'ai compris, il ne s'agit pas seulement de témoignages visuels. Si les services de sécurité n'ont pas les moyens d'intercepter ces engins, en revanche, ils seraient parfaitement capables de le voir à travers leurs instruments et donc connaître le type des appareils utilisés. Il y en aurait eu notamment un de très grande dimension qui aurait fait du surplace pendant une heure et aurait même projeté des lumières sur le sol... Ça rappelle assez l'histoire de Golfech et sur le site des mystères des zovnis ils sont pas contents parce que les médias, encore et toujours, ne parlent pas du tout de l'hypothèse ET^^.

Le truc que j'ai du mal à comprendre, c'est la raison des poursuites judiciaires. Même si EDF est en parti détenue par l'État, on pourrait imaginer que ce type d'informations procède à un veto du service des armées ou de l'exécutif pour cause de secret défense. Pas sûr que tout ça ait été fait en concertation. Du coup le ministre de l'intérieur se sent obligé de dire qu'ils ont des moyens de se défendre digne de James Bond avant que... les vols reprennent de plus belle pour bien lui mettre le nez dans son caca (qu'est-ce qu'on fait pour avoir des dirigeants aussi stupides ça fait peur...). Et pour la coup les zozotistes ne relèvent pas vraiment cette information allant à l'encontre de leur idée que tout est contrôlé.

L.J. Silver a écrit:Pourquoi faire ? je pense que les responsables de ces vols n'échangent pas sur les forums spécialisés, à moins d'être complètement naïfs !
Sauf que pour le coup ce serait de l'incompétence de négliger une piste aussi "simple".

Normalement, les "pilotes" en question devraient maintenant se méfier et stopper leurs "exploits".
Mais si cela continue, il me semble que les gendarmes, même prêts, devraient agir vite,parce que ces vols ne doivent guère durer plus de cinq à dix minutes.
C'est un peu juste pour repérer les coupables.
Mouais, j'ai entendu jusqu'à une heure. Et si tu peux pas intercepter l'engin tu peux pas. C'est moins une question de pouvoir agir rapidement que de ne pas pouvoir agir du tout. Il faudrait l'intercepter comment le drone ? Au lance-pierre ? à la kalachnikov ? au lance-flamme ? au missile ? Y a rien, c'est trop petit. La seule solution ce serait sans doute des drones de défense automatisés. Il va falloir y venir et développer très vite ces technologie. Parce que tu peux pas employer un avion de chasse pour attaquer un drone.

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
L.J. Silver a écrit:Pourquoi faire ? je pense que les responsables de ces vols n'échangent pas sur les forums spécialisés, à moins d'être complètement naïfs !

Aux States, les agents de la maréchaussée espionnent FB dont les membres s'invitent le vendredi soir à sortir dans les bars.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

L.J. Silver


Une hypothèse :

http://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20141030.OBS3722/vols-de-drones-au-dessus-des-centrales-nucleaires-faut-il-avoir-peur.html

"Jacques dumon a posté le 1 novembre 2014 à 15h07
Un drone, même militaire, devrait emporter une bombe de plusieurs centaines de kg pour avoir une chance de percer plusieurs mètres de béton, et encore...
Les abris des sous-marins allemands de la base de Kéroman sont là pour témoigner de l'invulnérabilité d'un béton suffisamment épais mais fait pourtant avec une technologie ancienne. Construits en 1942, personne ne sait aujourd'hui comment les démolir.
Ne rêvons pas: Ces drones sont une sorte de provocation pour exciter la vindicte populaire contre le nucléaire. Un survol de nuit à des fins d'espionnage parait peu vraisemblable. Ces centrales sont dans le domaine public depuis des décennies
."
"

"Abdul Archiduc a posté le 30 octobre 2014 à 21h17
Un drone pèse combien ?
On nous a assuré que les bâtiments réacteurs des centrales nucléaires peuvent résister à des impacts d'avions genre Airbus ou Boeing.
Moi je n'en suis pas si sûr que ça mais ce dont je suis sûr c'est qu'un drone est inoffensif sur un de ces bâtiments.
Son poids est de quelques kilos et l'enceinte de confinement des réacteurs en béton armé épaisse de plusieurs mètres.
A moins d'envoyer un drone militaire mais c'est là une autre histoire.
En revanche l'impact psychologique serait considérable
."


"Jacques dumon a posté le 1 novembre 2014 à 14h58
Dans ma naïveté, je m'étais imaginé que les services de sécurité d'EDF s'étaient déjà équipés pour que ces survols ne se renouvellent pas, je me suis trompé:
- Abattre un drone au fusil de chasse ou avec une arme plus sophistiquée mais guère plus onéreuse est à mon avis à la porté de la première fine gâchette venue.
- Brouiller le téléguidage ne doit pas être très sorcier, y compris en brouillant localement les signaux GPS si le drone est sous contrôle d'un programme préenregistré.
- Scanner les fréquences du poste de téléguidage et le repérer par gonio ne me semble pas non plus hors de portée de nombreux spécialistes.
Mais non: L'EDF se ridiculise et persiste dans le ridicule.
Mais elle n'oublie pas tout de même d'augmenter ses tarifs aujourd'hui. Pour renforcer la sécurité des centrales, peut-être?"

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Le truc qui pourrait laisser penser à des provocations de type "attaques de faux clowns", c'est la grande disproportion des formats et des types de drones utilisés.
Ma théorie simpliste qui vaut ce qu'elle vaut:
Des militants GreenPeace un peu "ultras", qui veulent démontrer les failles de sécurité, en oubliant les conséquences possibles.
Ou des ufologues acharnés, mais là c'est pour déconner quoi qu'en l'écrivant ...

Je reviendrais plus tard sur ma notion de la surestimation de la sécurité en général, mais là mon rdv galant va arriver ...  Cool

Ps:
"Jacques dumon a posté le 1 novembre 2014 à 15h07
Un drone, même militaire, devrait emporter une bombe de plusieurs centaines de kg pour avoir une chance de percer plusieurs mètres de béton, et encore...
Pas s'ils transportent des bombes d'anti-matière de la taille d'une balle de golf ... Shocked

Bon là je lis mais n'interviens plus, il y a plus important que les zovnis et les zitis.


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

Corwin

avatar
NEMROD34 a écrit:il y a plus important que les zovnis et les zitis.

Les ovnis d'accord, mais les zitis...

C'est pas gentil de dire ça!

Patrice

avatar
Administration
Administration
D'après la presse du centre, un drone aurait survolé la centrale de Belleville..... mais en dehors des zones de sécurité....
Je vais recevoir l'article de presse.
Lorsque je dis qu'il faut garder mesure et se méfier de l'effet de contagion, rumeur etc... Des survols de centrale il doit y en avoir moins qu'annoncé je vous le prédits...

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Chris Isbert

avatar
Salut les gars,

Même si aujourd'hui, je ne place plus du tout l'H terroriste en #1, je ne suis pas d'accord avec ce qui est affirmé ci-dessous car c'est oublier un élément important en se focalisant uniquement sur le coeur du réacteur :

"Jacques dumon a posté le 1 novembre 2014 à 15h07
Un drone, même militaire, devrait emporter une bombe de plusieurs centaines de kg pour avoir une chance de percer plusieurs mètres de béton, et encore...
Les abris des sous-marins allemands de la base de Kéroman sont là pour témoigner de l'invulnérabilité d'un béton suffisamment épais mais fait pourtant avec une technologie ancienne. Construits en 1942, personne ne sait aujourd'hui comment les démolir.
Ne rêvons pas: Ces drones sont une sorte de provocation pour exciter la vindicte populaire contre le nucléaire. Un survol de nuit à des fins d'espionnage parait peu vraisemblable. Ces centrales sont dans le domaine public depuis des décennies."
"

"Abdul Archiduc a posté le 30 octobre 2014 à 21h17
Un drone pèse combien ?
On nous a assuré que les bâtiments réacteurs des centrales nucléaires peuvent résister à des impacts d'avions genre Airbus ou Boeing.
Moi je n'en suis pas si sûr que ça mais ce dont je suis sûr c'est qu'un drone est inoffensif sur un de ces bâtiments.
Son poids est de quelques kilos et l'enceinte de confinement des réacteurs en béton armé épaisse de plusieurs mètres.
A moins d'envoyer un drone militaire mais c'est là une autre histoire.
En revanche l'impact psychologique serait considérable."

Voici l'élément :

à côté des réacteurs nucléaires, les piscines d’eau réfrigérée dans lesquelles on entrepose le combustible nucléaire usé avant son retraitement ne bénéficient d’aucune protection solide contre les chutes d’avions ou une attaque terroriste.

Une enquête des Inrocks avait déjà pointé cette faille dans la sécurité de chaque centrale française. Preuve de ce talon d’Achille, dans les futurs réacteurs EPR, que Nicolas Sarkozy est en train de vendre en Asie, en Europe ou en Afrique, les piscines seront désormais intégrées sous une coque de béton antiaérienne.

Source et plus de détails sur ce risque : http://www.reporterre.net/spip.php?article2207

Un ou plusieurs multirotors (gros porteurs) en protocole automatique avec jusqu'à 20 kg de C4 ou autre pourraient faire l'affaire vu sous cet angle.

Mais bon, j'en doute. Maintenant si Greenpeace voulait vraiment faire parler d'eux, justement, ils auraient pu poser un drone sur le toit d'une de ces piscines juste pour dire, "coucou, votre sécurité, c'est de la daube".

"La vérité est ailleurs" selon moi mais ou ? (copycat ?)

++
Chris

Rosetta

avatar
Modération
Modération
Nous savions qu'une certaine mouvance ufologique allait s'emparer de cette histoire de survols de centrales mais je suis à nouveau sidérée par le peu de sérieux de vérifications et des hypothèses qu'ils commencent à répandre. A relayer de la fausse information, le danger peut venir d'eux. Pauvres gendarmes ... ils n'ont pas fini et pour ce qui concerne l'armée de l'air, ça risque de coûter un bras aux français s'ils continuent à crier "au loup". Cette mouvance de l'ufologie n'apprendra donc jamais qu'il faut comprendre ce qui est lu et vérifier les sources ni ce qu'est un phénomène de contagion.



Dernière édition par Rosetta le 02.11.14 12:06, édité 1 fois

freefighter

avatar
C dans l'air sur France 5 en a parlé !

http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air/diffusions/31-10-2014_275319

Emission intéressante !

Rosetta

avatar
Modération
Modération
Les socio-psychos doivent se régaler, ils vivent en direct un phénomène qu'ils ont étudié en différé.

Michel Piccin

avatar
Je viens de recevoir ce mail, il s'agit probablement d'une erreur d'adresse :


"Bonjour,

Nous venons de recevoir de nouveaux éléments (engin triangulaire gigantesque, alertes quotidiennement dans les centrales, témoins qui affirment que ce ne sont pas des drones, témoignages à l'étude en privé...) qui nous permettent de penser qu'il n'y a pas que des drones qui survolent les centrales nucléaires. Nous sommes peut être devant une nouvelle vague d'ovnis. Étant donné que ce genre d'évènement est de plus en plus rare nous avons envie de réagir. Ainsi nous demandons à tous les membres qui le souhaitent de se munir de jumelles, appareil photo avec zoom, bonnettes à réseau, caméscope ... et de se rendre aux alentours des centrales pour obtenir des éléments de preuve indiscutables. Il y a fort à parier que si des ovnis comme lors de la vague belge sont en cause les autorités ne communiqueront pas.

Rendez-vous sur ce sujet pour que l'on puisse organiser les observations:  http://www.forum-ovni-ufologie.com/t19338-surveillance-des-centrales-nucleaires-et-des-alentours

Si vous voyez quelque chose ou si vous connaissez un témoin voici un formulaire anonyme :  http://www.forum-ovni-ufologie.com/h32-formulaire-de-temoignage-ovni

Cordialement "

Bingo !

NEMROD34

avatar
Modération
Modération
Il y a un aspect positif: on est entrain d'assister à la création d'une "vague d'ovnis survolant les centrales nucléaires" dont ont parlera peut-être encore dans 40 ans peut-être même 60 avec en fait rien, du vent comme d'hab ...

Encore positif : c'est le moment d'étudier la chose puisqu'on la vit! Cool


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 26]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 14 ... 26  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum