UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » Vérification SAROS » Cas 1979 (double SAROS)

Cas 1979 (double SAROS)

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 Cas 1979 (double SAROS) le 27.11.14 17:22

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
L'année 2015 arrive, et avec elle l'opportunité de pouvoir tester une « deuxième » fois (s'ils l'ont déjà été) des cas de méprises avec la Lune datant de 1979, à l'issue d'un deuxième cycle de SAROS (pour rappel : http://ufo-scepticisme.forumactif.com/t3297-le-saros-qu-est-ce ).
Comme pour ce qu'il s'était passé les années précédentes, il y a un détail très intéressant pour ces reconstitutions : la veille de la date normale du double SAROS, la phase lunaire n'est bien entendu pas tout à fait la même (mais globalement, c'est ça), mais la Lune est exactement là où elle était 36 ans et 20 jours plus tôt (même hauteur angulaire, même azimut). Les reconstitutions double SAROS offrent donc deux opportunités à chaque fois pour tester les méprises lunaires : la veille de la date du double SAROS, où la position de la Lune colle parfaitement à la position de la Lune précédente, et celle du double SAROS, où la phase lunaire est bonne, mais la position de notre satellite naturel légèrement décalée.
Pour plus de renseignements sur cette affaire de date, lire ceci : http://ufo-scepticisme.forumactif.com/t3298-cas-1976-double-saros#57927

Petite « innovation » cette année : l’observation est placée dans un contexte astronomique (minutage par rapport au lever ou au coucher de la Lune)

Note au passage : le cas OVNI de l’année 1979 est sans conteste l’affaire de Cergy-Pontoise (faux enlèvement de Franck Fontaine par des ET). Très médiatisée, elle a influencé directement plusieurs cas de fin novembre / début décembre, considérés à leur tour comme très étranges a priori (depuis, certains ont été résolus, d’autres moins) : « Christelle » du 27 novembre, Annot (04) du 1er décembre, Sion-les-Mines (44) du 4 décembre, etc.

La liste suivante que j'ai dressé n'est sûrement pas exhaustive, et demande à être complétée. Mais elle présente néanmoins quelques cas auxquels, s'ils vous sont proches géographiquement et si la météo est clémente, je ne peux que vous encourager à participer. Histoire de vérifier si oui ou non l'hypothèse méprise Lune était effectivement la bonne.

Dans la liste qui suit, vous trouverez pour chaque cas :
- Le nom du lieu et le département.
- La localisation du cas
- heure de l'observation en 1979, avec phase lunaire et position de la Lune correspondante
- les données météo d'époque
- les documents sources pour avoir des détails sur ces cas (ma bibliothèque ufologique étant encore pauvre, une aide n'est pas de refus !)
- quelques remarques sur le cas
- la date de reconstitution en J-1 (date à laquelle la position de la Lune est parfaite). Avec phase lunaire et position de la Lune correspondante + la date du double SAROS.
Pour des raisons pratiques, les heures sont données en heure légale française.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

2 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 27.11.14 17:24

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Boulay (57) :
D25 à Boulay-Moselle, lieu-dit Hohwaeldchenberg.
4 février 1979, 1h15. Lune à 1,4° de hauteur, azimut de 286°. Premier Quartier, lunaison 6,7 jours. 15 minutes avant le coucher de la Lune.

Données météo : http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/3/fevrier/1979/metz-frescaty/07090.html
Nuages devenant de moins en moins épais à 22h00 à Metz, signe qu’il devait y avoir des éclaircies au moment de l’observation (le témoin parle d’ailleurs d’un ciel dégagé, avec présence d’étoiles).

Source : GEIPAN, cas classé PAN C (http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1979-02-00601 )

Remarques :
- le lieu d’observation n’a pas changé depuis 1979, si ce n’est l’installation de plusieurs éoliennes.
- d’après le plan fourni par la gendarmerie, l’OVNI est repéré alors que le témoin est situé à la limite des communes de Boulay-Moselle et Denting (il revenait du camp du Ban St-Jean). Une reconstitution sur Google Maps montre qu’il s’agit d’un haut de côte. Des conditions idéales pour être surpris par l’apparition d’un OVNI/Lune au coucher
- la description et de la direction d’observation de l’OVNI collent parfaitement avec celles de la Lune au moment de l’observation
- le camarade du témoin, au poste de garde de caserne de Boulay, n’a pas voulu croire à l’observation. Et pourtant, le témoin disait vrai ! Il y avait bel et bien une demi-sphère rouge juste au Sud de Boulay, vue depuis le lieu d’observation.

Dates de reconstitution envisagées :
- (double SAROS -1 jour) lundi 23 février 2015, à 23h55. Lune à 1,1° de hauteur angulaire, azimut de 288°. Deux jours avant le Premier Quartier, lunaison 5 jours.
- (double SAROS) mercredi 25 février 2015, à 1h00. Lune à 1,5° de hauteur angulaire, azimut de 292°. Veille du Premier Quartier, lunaison 6 jours.

Carte :


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

3 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 27.11.14 17:29

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Villefranche de Lauragais (31) :
D16 d’Ayguevives à Gardouch + domicile du témoin (anonymat de principe)
21 mars 1979, 2h00. Lune à 0,8° de hauteur, azimut de 117°. Dernier Quartier, lunaison 22,3 jours. 10 minutes après le lever de la Lune.

Données météo : http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/21/mars/1979/toulouse-blagnac/07630.html
Présence d’un orage à Toulouse à 1h00 du matin, mais nuages devenant de moins en moins épais à 4h00 : la présence d’éclaircies est donc probable, d’autant que l’enquête du GEPAN d’époque montre un ciel un peu dégagé (6/8 de couverture nuageuse) à 2h pour Toulouse.

Sources :
- GEIPAN, cas classé PAN A (http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1979-03-00611 )
- La Dépêche du Midi du 23 mars 1979
- cas n°169 liste Eric Maillot
- Lumières dans la Nuit n°188, pages 20 à 23.
- Lumières dans la Nuit n°205, pages 23 à 26.

Remarques :
- fait rare, même pour l’époque : ce cas a fait l’objet d’une enquête sur le terrain par le GEPAN (3 enquêteurs). Les premiers éléments montraient qu’il s’agissait d’une probable méprise avec la Lune au lever, et c’est la proximité du lieu d’observation avec les locaux du GEPAN qui a motivé cette enquête. Celle-ci a confirmé l’hypothèse de départ. Le rapport d’enquête est à lire ici : http://www.cnes-geipan.fr/fileadmin/geipan-doc/VILLEFRANCHE_DE_LAURAGAIS__31___E-Cgep_CR_T_S___compte_rendu-R.pdf
- l’observation se passe en deux phases : tout d’abord en voiture entre les communes d’Ayguevives et de Gardouch, puis au domicile du témoin. A Ayguvives, l’OVNI/Lune est repéré en plein centre de la commune, dans le virage de la D16. Il est vu au-dessus du toit du collège (encore présent de nos jours). L’OVNI/Lune est perdu à l’entrée de Gardouch. Pour des raisons d’anonymat, l’emplacement du domicile du témoin n’est pas donné (de toute façon, il s’agit d’un détail, car le cas n’est plus mystérieux depuis son origine).
- c’est depuis son domicile que le témoin a pris l’OVNI/Lune en photo. Celles-ci sont floues, mais montrent bien une forme de demi-sphère, ce qui est tout à fait logique avec la phase de la Lune, alors en Dernier Quartier.
- les lieux ont peu changé depuis 1979, si ce n’est la construction de l’autoroute A66 (ouverture en 2002) qui enjambe la D16. L’A61, non visible sur les cartes d’époque, venait d’être ouverte l’année précédente (en 1978).

Dates de reconstitution envisagées :
- (double SAROS -1 jour)samedi 11 avril 2015, à 2h25. Lune à 0,5° de hauteur angulaire, azimut de 117°. Veille du Dernier Quartier, lunaison 21,6 jours.
- (double SAROS) dimanche 12 avril 2015, à 3h15. Lune à 0,7° de hauteur angulaire, azimut de 115°. Dernier Quartier, lunaison 22,7 jours.

Carte :


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

4 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 27.11.14 17:31

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Sellières (39) :
D468 de Sellières à Vers-sous-Sellières, puis D58 en direction de Bletterans.
8 mai 1979, 4h40. Lune au coucher, azimut de 271°. 4 jours après le Premier Quartier, lunaison 11,6 jours.

Données météo : http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/8/mai/1979/geneve-cointrin/06700.html
A priori, peu nuageux.

Source : GEIPAN, cas classé PAN A (http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1979-05-00622 )

Remarques :
- le lieu d’observation (près du stade de Sellières) a un peu changé depuis 1979, car l’autoroute A39 a depuis été construite (ouverture dans le secteur en 1998.
- le témoin principal tente de justifier que l’OVNI observé n’est pas la Lune, car « elle se trouvait à ce moment-là sur notre gauche ». Un bien beau mensonge que voilà : cela situerait la Lune plein Sud, ce qui est physiquement impossible. La mécanique céleste est implacable.
- les témoins sont retournés à l’endroit de l’observation le lendemain, a priori à la même heure. Le deuxième témoin justifie que l’OVNI ne pouvait pas être la Lune, car la Lune ne se trouvait pas au même endroit. La justification tombe à plat, dans la mesure où en 24 heures, la Lune a parcouru une partie de son orbite autour de la Terre : elle ne peut donc être exactement au même endroit que la veille.
- fort heureusement, le GEPAN a pu noter les erreurs des témoins et identifier la Lune.

Dates de reconstitution envisagées :
- (double SAROS -1 jour) jeudi 28 mai 2015, à 3h15. Lune au coucher, azimut de 268°. 2 jours après le Premier Quartier, lunaison 9,9 jours.
- (double SAROS) vendredi 29 mai 2015, à 3h40. Lune au coucher, azimut de 263°. 3 jours après le Premier Quartier, lunaison 10,9 jours.

Carte :


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

5 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 27.11.14 17:33

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Loivre (51) :
Commune de Merfy (51). Route communale reliant Reims à Merfy, à proximité de la ferme des Eaux-Vannes (domaine des Maretz).
29 mai 1979, 23h30. Lune à 7° de hauteur angulaire, azimut de 288°. 4 jours avant le Premier Quartier, lunaison 3,9 jours. 55 minutes avant le coucher de la Lune.

Données météo : http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/29/mai/1979/reims-champagne/07070.html
Nuages en développement à 23h00, mais la visibilité horizontale de 10 km (à comparer aux 7 km de 20h00) montre qu’il y avait quelques éclaircies.

Source : GEIPAN, cas classé PAN A (http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1979-05-00627 )

Remarques :
- le cas est déjà résolu comme étant une méprise Lune.
- les lieux d’observations n’ont pas changé, hormis la construction en 1990 à proximité de la section de l’A26 (décidément !) contournant la ville de Reims.
- le témoin a fait une nouvelle observation le lendemain (le 30 mai donc), mais l’heure n’est pas précisée.

Dates de reconstitutions envisagées :
- (double SAROS – 1 jour) jeudi 18 juin 2015, à 22h05. Lune à 7,5° de hauteur angulaire, azimut de 286°. Deux jours après la Nouvelle Lune, lunaison 2,2 jours.
- (double SAROS) vendredi 19 juin 2015, à 22h40. Lune à 8° de hauteur angulaire, azimut de 282°. Trois jours après la Nouvelle Lune, lunaison 3,3 jours.

Carte :


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

6 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 27.11.14 17:34

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Gentilly (94) :
Gentilly (94), au domicile des témoins, situé rue Benoit Malon, section située entre les rues Lafouge et Jean-Baptiste Clément.
31 mai 1979, 0h40. Lune à 3,1° de hauteur, azimut de 289°. Trois jours avant le Premier Quartier, lunaison 4,9 jours. 25 minutes avant le coucher de la Lune.

Données météo : http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/31/mai/1979/orly/07149.html
Nuages devenant de moins en moins épais, après une averse enregistrée peu avant 23h00. Le ciel devait donc être assez encombré, avec néanmoins la présence de quelques éclaircies.

Source : GEIPAN, cas classé PAN A (http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1979-05-00629 )

Remarques :
- le cas est déjà résolu comme étant une méprise Lune.
- l’OVNI est vu plein Ouest, directement dans l’axe où est la Lune (c’est logique).

Dates de reconstitutions envisagées :
- (double SAROS -1 jour) vendredi 19 juin 2015, à 23h20. Lune à 2,6° de hauteur angulaire, azimut de 288°. Trois jours après la Nouvelle Lune, lunaison 3,3 jours.
- (double SAROS) samedi 20 juin 2015, à 23h50. Lune à 3° de hauteur angulaire, azimut de 283°. Trois jours avant le Premier Quartier, lunaison 4,3 jours.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

7 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 27.11.14 17:37

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Candé (49) :
Challain-la-Potherie (49), lieu-dit la Méturie.
10 juin 1979, 3h30. Lune à 19,7° de hauteur, azimut de 208°. Pleine Lune, lunaison 15,1 jours. 2h55 avant le coucher de la Lune (mais cf remarques).

Données météo : http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/10/juin/1979/angers-beaucouze/07230.html
Journée très orageuse, ce qui confirme les dires du témoin.

Source : GEIPAN, cas classé PAN C (http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1979-06-00632 )

Remarques :
- le lieu d’observation étant privé, il faudra certainement l’autorisation des propriétaires pour enquêter sur place.
- le témoin s’est sûrement trompé d’heure pour son observation, si l’OVNI qu’il a observé est bel et bien la Lune. En effet, si la description de l’OVNI principal colle bien avec la Lune (lumière puissante, couleur jaune, déplacement lent), la direction d’observation ainsi que la hauteur angulaire ne collent pas avec la Lune. Tout porte à croire que l’OVNI était très bas sur l’horizon : « se trouvant à l’horizontale au dessus de l’horizon », « par plusieurs fois, j’ai vu cette lumière descendre tellement bas qu’elle se situait entre l’horizon et mon domicile ». De plus, on connaît l’estimation assez précise de l’azimut de l’OVNI, puisque les gendarmes qui ont mené l’enquête sur place en 1979 ont dressé un plan précis :

Grâce à Géoportail et sa règle à azimut, cela permet de déduire que l’OVNI était situé entre 234° et 242° d’azimut. Avec un azimut de 208° et une hauteur angulaire de 20° à 3h30, la Lune peut difficilement expliquer l’observation. Mais détail très intéressant : à 5h30, la Lune n’était plus qu’à 6,9° de hauteur angulaire et un azimut de 233°, c’est-à-dire exactement ce que décrit le témoin. Pourquoi se serait-il trompé d’heure ? Facile, et il y a deux bonnes raisons à cela : d’une part, le témoin ne s’est présenté en gendarmerie que le 15 juin 1979, soit 5 jours après les faits (de quoi brouiller quelque peu les souvenirs), et d’autre part, il y avait un orage la nuit de l’observation, avec coupure d’électricité (le témoin dit bien qu’il est allé remettre le compteur électrique qui venait de sauter).
- si l’heure de l’observation n’est pas sûre, le jour de l’observation l’est en revanche : dans les archives météo d’Angers et de Nantes, le 10 juin 1979 est le seul jour où un orage est signalé.
- au cours de l’observation, il y a eu un deuxième OVNI qui ressemble fort à un avion : clignotements, déplacement rapide du Nord vers le Sud, etc…
- étant donné que la position de la Lune à 5h30 le 10 juin 1979 colle parfaitement avec la description de l’OVNI, nous nous baserons sur cet horaire pour la reconstitution. Le but est de vérifier que la Lune était bien visible à 5h30, car la commune de Challain-la-Potherie est située dans une cuvette.

Dates de reconstitution envisagées :
- (double SAROS -1 jour) mercredi 1er juillet 2015, à 4h55. Lune à 6,5° de hauteur angulaire, azimut de 232°. Veille de la Pleine Lune, lunaison 14,4 jours.
- (double SAROS) jeudi 2 juillet 2015, à 5h55. Lune à 6,4° de hauteur angulaire, azimut de 233°. Pleine Lune, lunaison 15,5 jours.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

8 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 27.11.14 17:40

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Coullons (45)
D54 entre St-Florent et Villemurlin, plus précisément au carrefour du chemin menant au lieu-dit Pierrefitte (lieu-dit Plaine des Malacots, commune de St-Florent)
30 juin 1979, 0h30. Lune à 0,2° de hauteur, azimut de 281°. Trois jours avant le Premier Quartier, lunaison 5,4 jours. 5 minutes avant le coucher de la Lune.

Données météo : http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/30/juin/1979/orleans-bricy/07249.html
Nuageux, mais la visibilité horizontale de 15 km à 2h00 montre qu’il y avait quelques éclaircies. De plus, on peut noter la présence d’éclaircies plus importantes le 29 juin à 20h00 : le ciel était tout doucement en train de se couvrir.


Source : GEIPAN, cas classé PAN A (http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1979-06-00635 )

Remarques :
- Sur le site du GEIPAN, le cas est nommé « Collons ». Petite erreur d’orthographe car il manque le u.
- Le cas est classé PAN A, non pas comme une méprise Lune, mais comme une méprise avec une « observation lointaine d’un tourbillon d’escarbilles provenant d’un feu de broussailles ». Le GEPAN d’époque s’est contenté de reprendre cette explication, sans chercher plus loin. Plusieurs soucis cependant : l’enquête de gendarmerie sur les lieux a permis de trouver, le 30 juin dans la journée, le foyer d’un feu allumé l’avant-veille par des agriculteurs. La cendre est encore tiède. Bizarrement, lors de leur première venue sur les lieux, vers 1h20, les gendarmes n’avaient rien remarqué. Si l’hypothèse du feu de broussailles était bonne, les cendres auraient dû être encore rougeoyantes, et attirer l’attention par une nuit bien sombre. De plus, les gendarmes ne sont pas certains qu’il s’agisse de la bonne explication (« il est possible »). La description fournie par les témoins colle bien mieux avec une méprise Lune au coucher : l’OVNI est décrit comme une banane pointée vers le ciel (forme exacte du croissant de Lune au moment de l’observation) et présence de l’OVNI sur la route en ligne droite (et pas sur le bas-côté, comme l’était le foyer du feu). Et enfin, détail qui tue : l’azimut de la D54 sur les lieux de l’observation est de 280,4°, à comparer à l’azimut de la Lune (281°). C’est le même !
- Une reconstitution à l’avant-veille du Double Saros offre de meilleures conditions.
- L’horizon est parfaitement plat vu depuis le lieu d’observation :


Dates de reconstitution envisagées :
- (double SAROS -2 jours) samedi 18 juillet 2015, à 22h40. Lune au coucher, azimut de 283°. Trois jours après la Nouvelle Lune, lunaison 2,8 jours.
- (double SAROS -1 jour) dimanche 19 juillet 2015, à 23h05. Lune à 0,1° de hauteur angulaire, azimut de 278°. Quatre jours après la Nouvelle Lune, lunaison 3,8 jours.
- (double SAROS) lundi 20 juillet 2015, à 23h30. Lune à 0,2° de hauteur angulaire, azimut de 272°. Trois jours avant le Premier Quartier, lunaison 4,8 jours.

Carte :


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

9 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 27.11.14 17:41

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Foix (09) :
Hameau de la Coume (commune de Foix), plus précisément juste à côté des ruines de Jean-Gernia
4 juillet 1979, 2h00. Lune à 4° de hauteur, azimut de 256°. Lendemain du Premier Quartier, lunaison 9,5 jours. 25 minutes avant le coucher de la Lune.

Données météo : http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/4/juillet/1979/saint-girons-antichan/07627.html
Ciel peu nuageux.

Source : GEIPAN, cas classé PAN A ( http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1979-07-00637 )

Remarque :
- Ce cas fut longtemps considéré comme un PAN C, avant d’être reclassé PAN A (méprise Lune) par le GEIPAN en 2013. Le cas étant expliqué, une reconstitution Saros n’est donc pas forcément nécessaire, mais peut être très intéressante pour les curieux.

Dates de reconstitution envisagées :
- (double SAROS -1 jour) vendredi 24 juillet 2015, à 0h40. Lune à 3,2° de hauteur angulaire, azimut de 254°. Premier Quartier, lunaison 7,9 jours.
- (double SAROS)samedi 25 juillet 2015, à 1h10. Lune à 3,4° de hauteur angulaire, azimut de 249°. Lendemain du Premier Quartier, lunaison 8,9 jours.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

10 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 27.11.14 17:45

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Annot (04) :
D110 entre Braux et la N202, près d’Annot
1er décembre 1979, 19h35. Lune à 37,4° de hauteur, azimut de 114°. 2 jours avant la Pleine Lune, lunaison 12 jours. 3h40 après le lever de la Lune.

Données météo : http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/1er/decembre/1979/nice-cote-d-azur/07690.html
Nuageux, mais avec présence d’éclaircies.

Sources :
- GEIPAN, cas classé PAN D : http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1979-12-01705
- OVNI les vérités cachées de l’enquête officielle de Robert Roussel. Chapitre « Occlusion intestinale », pages 333 et 334
- Alerte dans le ciel de Charles Garreau, page 183.
- Base Ovni France : http://baseovnifrance.free.fr/listgen.php?typlist=2&page=0&numobs=1297
- Le Provençal du 3 décembre 1979
- Le Provençal du 4 décembre 1979 (pas à ma disposition)
- Le Provençal du 5 décembre 1979
- Le Provençal du 6 décembre 1979 (pas à ma disposition)
- Le Méridional du 3 décembre 1979
- Contre-enquête de Francine Cordier-Seray, Gilles Munsch et Patrice Seray
- Lumières dans la Nuit n°192, pages 33 et 34.
- La Nouvelle République de la Vienne du 7 décembre 1979

Remarques :
- Concernant la date de l’observation, c’est le délire complet selon la source ufologique utilisée. Base Ovni France (se basant sur le livre de Charles Garreau, Alerte dans le ciel) parle du 10 décembre 1979 ( !). Le livre ne donne pas de date exacte, juste une estimation : « quelques jours après le « retour sur terre » du disparu du Val d’Oise, les gendarmes d’Annot, chef-lieu de canton des Alpes de Haute-Provence, reçoivent les déclarations d’un boucher de la localité ». Le « retour » de Frank Fontaine ayant eu lieu le 3 décembre, on pourrait donc s’attendre à ce que les gendarmes entendent parler de l’observation d’Annot après cette date. Que nenni ! Quand on lit le PV de gendarmerie visible sur le site du GEIPAN, on peut s’apercevoir que les gendarmes apprennent l’affaire via la rumeur publique dès le 2 décembre (soit le lendemain de l’observation). Il apparaît également que le témoin est entendu dans la même journée.
- Poursuite par un OVNI bruyant (« bip-bip » à répétition), effets allégués sur le témoin (occlusion intestinale), traces dans la neige (à croire que Neil Armstrong, 10 ans après son épopée lunaire, est venu dans les Alpes…) : tout pourrait faire de ce cas un OVNI parfait ! Parfait, pas si sûr quand on replace l’observation dans son contexte médiatique d’alors. Nous étions alors en pleine affaire de « l’enlèvement » hyper-médiatisé de Cergy-Pontoise (http://oncle.dom.pagesperso-orange.fr/paranormal/ovni/cas/cergy/cergy.htm ), et bien des éléments de l’affaire d’Annot peuvent alors être expliqués en partie : surpris par la Lune qu’il n’aurait pas reconnu pour une raison banale (conduite de nuit, fatigue, présence d’un voile nuageux, relief masquant une partie de la Lune, etc…), le témoin aurait alors paniqué, craignant d’être enlevé par la même boule lumineuse de Cergy-Pontoise. Paniqué, le témoin l’était, incontestablement !
- Lorsque le témoin est parti de Braux, il dit avoir vu la Lune. Par la suite, il n’en parle plus, alors qu’elle était directement dans l’axe indiqué de l’OVNI… Pourtant elle aurait dû être bien observable pour lui et lui fournir un excellent point de repère et de comparaison !
- L’OVNI aurait-il réussi, par quelque rayonnement ou autre effet que ce soit, à bloquer les intestins du témoin ? Et si tout simplement la cause ne serait pas à chercher dans le grand stress du témoin ?
- Concernant les « bip-bip » de l’OVNI, la cause serait à chercher au niveau des acouphènes pulsatiles, souvent associés au stress ou à l’anxiété (http://www.france-acouphenes.org/site/index.php ). Le témoin en souffrait-il ? Impossible de le savoir, et l’enquête de gendarmerie d’époque aurait pu approfondir le sujet…

Dates de reconstitutions envisagées :
- (double SAROS -1 jour) mardi 22 décembre 2015, à 18h55. Lune à 38° de hauteur angulaire, azimut de 114°. Trois jours avant la Pleine Lune, lunaison 11,3 jours.
- (double SAROS)mercredi 23 décembre 2015, à 19h45. Lune à 40° de hauteur angulaire, azimut de 107° Deux jours avant la Pleine Lune, lunaison 12,3 jours.

Carte :


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

11 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 27.11.14 17:48

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Sion-les-Mines (44) :
Sion-les-Mines, route communale reliant les hameaux de la Benestais à la Haute Noë, puis D34 vers Sion, route communale vers la Benestais, D44 vers Sion puis D34 vers la Haute-Noë (voir remarques et carte).
4 décembre 1979, 18h20. Lune au lever (à 18h23), azimut de 61°. Lendemain de la Pleine Lune, lunaison 15 jours.

Données météo : http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/4/decembre/1979/rennes-st-jacques/07130.html
Nuages devenant de moins en moins épais, signe que le ciel se dégageait.

Sources :
- « L’enlèvement » de Cergy-Pontoise sur la Page de l’Oncle Dom : http://oncle.dom.pagesperso-orange.fr/paranormal/ovni/cas/cergy/cergy.htm
- Les Archives su savoir Perdu : http://lesarchivesdusavoirperdu.over-blog.com/article-23386383.html
- Les OVNIS vus de près : http://ufologie.patrickgross.org/press/journaldelouest7dec1979f.htm
- Le Journal de l’Ouest du 7 décembre 1979
- Cas n°174 liste Eric Maillot
- Lumières dans la Nuit n°192, page 34.
- Lumières dans la Nuit n°208, pages 25 à 30.
- Presse Océan du 6 décembre 1979 (pas à ma disposition)
- La Nouvelle République de la Vienne du 6 décembre 1979
- La Nouvelle République de la Vienne du 7 décembre 1979

Remarques :
- Le cas est identifié depuis longtemps comme étant une méprise Lune. Dans la presse du 7 décembre, l’hypothèse d’un canular est d’ailleurs évoquée. On y apprend également que l’un des éléments « troublants » de l’affaire, à savoir la présence de traces au sol, ne sont que celles d’un bulldozer des Ponts et Chaussées.
- Les lieux ont peu changé depuis 1979 (comparatif photos LDLN 208 et Street View), si ce n’est l’installation d’éoliennes. De plus, l’épave du fourgon Citroën servant de repère a depuis été enlevée.
- Encore un cas d’OVNI fortement inspiré par l’affaire de Cergy-Pontoise !
- L’itinéraire emprunté par les témoins principaux (le père et ses 3 enfants) est le suivant : route communale entre les hameaux de la Benestais et la Haute-Noë (maison des témoins). C’est au carrefour avec la D44 que l’OVNI est vu (et la voiture disparue…), vers l’Est. Arrivé à la Haute-Noë, les témoins reviennent sur les lieux environ 10 minutes plus tard. L’OVNI est toujours là, à la même place. Les témoins prennent ensuite la D44 en direction de Sion. L’OVNI semble les suivre. Au hameau de la Maladrerie, les témoins empruntent la D34 pour rentrer chez eux. L’OVNI est face à eux, sur la gauche. Il disparait au niveau du hameau Launay.
- Les reconstitutions à l’avant-veille ou la veille du Double Saros offrent les mêmes conditions de visibilité. Elles tombent en plein pendant les fêtes de Noël, mais restent circonscrites au début de soirée.

Dates de reconstitution envisagées :
- (double SAROS -2 jours) jeudi 24 décembre 2015, à 17h00. Lune au lever, azimut de 62°. Veille de la Pleine Lune, lunaison 13,2 jours.
- (double SAROS – 1 jour) vendredi 25 décembre 2015, à 17h55. Lune au lever, azimut de 62°. Pleine Lune, lunaison 14,3 jours.
- (double SAROS) samedi 26 décembre 2015, à 18h55. Lune au lever, azimut de 64°. Lendemain de la Pleine Lune, lunaison 15,3 jours.

Carte :


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

12 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 27.11.14 17:53

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Neuvy-le-Roi (37) :
Pour T1 : D2 depuis Neuvy-le-Roi en direction de La Charte-sur-le-Loir, puis D33 en direction d’Epeigné-sur-Dême. Passage près des fermes Maugenest et des Bruères. Après cette dernière, voie communale sur la droite (imprécision dans le témoignage)
Pour T2 et T3 : départ de la gare de Tours, puis D2 en direction de Neuvy-le-Roi (avec traversée de Rouziers-de-Touraine)
7 décembre 1979, 21h15. Lune à 1,4° de hauteur, azimut de 67°. 4 jours avant le Dernier Quartier, lunaison 18,1 jours. 15 minutes après le lever de la Lune.
Données météo : http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/7/decembre/1979/tours-st-symphorien/07240.html
Ciel couvert à Tours (à une vingtaine de km) à 19h00, mais il est possible que des éclaircies se soient développées dans la soirée (présence d’éclaircies à 1h00 du matin le 8 décembre). L’un des témoins parle de la présence d’étoiles dans le ciel, ce qui conforte cette hypothèse. Dans les tous les cas, les témoins sont d’accord : il ne pleuvait pas lors de l’observation.

Source : GEIPAN, cas classé PAN A : http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1979-12-00695

Remarques :
- Voici un joli cas avec transformation de l’OVNI/Lune : lueur, forme de L, parachute, boule…
- Les deux groupes de témoins ayant vu le même OVNI dans le même temps, mais dans des lieux différents distants de plusieurs km, il faudra constituer deux groupes pour une reconstitution sur le terrain. Le premier partira de Neuvy-le-Roi, en direction d’Epeigné (trajet de T1). Le deuxième partira de Tours, en direction de Neuvy-le-Roi (trajet de T2 et T3), 20 minutes avant l’heure de reconstitution.
- On pourrait considérer que les hurlements de chiens près de la ferme des Bruères seraient un effet direct de l’OVNI (ex : un objet volant inconnu affolant les chiens). En fait, mais cela est impossible à prouver (nous resterons donc sur une simple spéculation), ces hurlements pourraient être un effet indirect de l’observation d’OVNI, car il est à rappeler qu’à l’heure des hurlements, T1 se baladait sur une voie communale toute proche : elle aurait donc pu par inadvertance faire aboyer ces chiens.
- Ce cas a longtemps été considéré comme un PAN C avant d’être reclassé très récemment (septembre 2014) en PAN A (méprise certaine avec la Lune).

Dates de reconstitution envisagées :
- (double SAROS – 1 jour) lundi 28 décembre 2015, à 21h05. Lune à 1,2° de hauteur angulaire, azimut de 74°. Trois jours après la Pleine Lune, lunaison 17,3 jours.
- (double SAROS) mardi 29 décembre 2015, à 22h10. Lune à 1,6° de hauteur angulaire, azimut de 79°. Trois jours avant le Dernier Quartier, lunaison 18,3 jours.

Cartes :

Trajet du témoin T1


Carte générale de l’observation de T1


Reconstitution du trajet de T2 et T3 (note : l’autoroute A28 n’existait pas au moment des faits)


Carte générale des deux trajets (en rouge : itinéraire de T1 ; en bleu : itinéraire de T2 et T3)


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

13 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 27.11.14 17:58

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Cas non retenus ou demandant à être complétés :
Si vous avez les informations nécessaires, merci de les partager !

Entraygues vers Mur de Barrez (12) : 18 février 1979, 2h30.
Sources :
- CIGU 4 (pas à ma disposition)
- Lumières dans la Nuit n°184, page 33.
- Centre Presse du 6 mars 1979 (pas à ma disposition)
- Centre Presse du 8 mars 1979 (pas à ma disposition)
- Cas n°167 liste Eric Maillot
- Waterufo.net : http://www.waterufo.net/item.php?id=570

Aix en Provence vers Arles (13) : 6 mars 1979, 1h30.
Cas identifié à la Lune, mais il me manque sa localisation précise, ainsi qu’une description plus complète.
Sources :
- Presse de la Manche du 8 mars 1979 (pas à ma disposition)
- Enquête Magonia « Trait d’union » (pas à ma disposition)
- Analyse clinique de cas de méprises ovnis avec la Lune d’Eric Maillot : http://www.unice.fr/zetetique/articles/meprises_lune.html
- Cas n°168 liste Eric Maillot
- Ufomania n°1 (pas à ma disposition)
- CIGU 4 (pas à ma disposition)
- Lumières dans la Nuit n°184, page 34.
- Centre Presse du 8 mars 1979 (pas à ma disposition)
- Le Méridional du 7 mars 1979 (pas à ma disposition)

Château-des-Près (39) : 15 mai 1979, 1h00.
Un agriculteur accompagné par « une sorte de gros phare rond, de la taille du soleil, et éblouissant comme 5 ou 6 phares de camion », voilà qui fleure bon la méprise lunaire, d’autant plus qu’elle était à une dizaine de degrés de hauteur au Sud-Est. L’OVNI est vu en direction du rocher de la Madone. Malheureusement, je ne dispose pas de la localisation exacte du témoin pour valider ou non cette hypothèse.
A noter que LDLN n°187 cite la commune (qui n’existe pas !) de Châteauneuf des Près en Côte d’Or ! Une recherche Google avec « rocher de la Madone » confirme qu’il s’agit bien de Château-des-Près, dans le Jura.
Sources :
- Alerte dans le ciel de Charles Garreau, page 180.
- Base Ovni France : http://baseovnifrance.free.fr/listgen.php?typlist=2&page=0&numobs=1294
- Cas n°172 liste Eric Maillot
- CIGU 4 (pas à ma disposition)
- Est Républicain du 24 mai 1979 (pas à ma disposition)
- Lumières dans la Nuit n°187, page 33.

Surville, D133 (27) : 28 octobre 1979, 23h30.
Cas identifié à la Lune, mais il me manque sa localisation précise, ainsi qu’une description plus complète.
Sources :
- Lumières dans la Nuit n°263, page 39 (pas à ma disposition)
- Analyse clinique de cas de méprises ovnis avec la Lune d’Eric Maillot : http://www.unice.fr/zetetique/articles/meprises_lune.html
- Cas n°173 liste Eric Maillot

Marcols les Eaux (07) : 7 novembre 1979, 21h00.
Le cas a été reconnu par le GEPAN d’époque comme une méprise Lune un peu spéciale : le témoin était sous l’influence d’un médicament aux effets hallucinatoires, le Tagamet. Il serait néanmoins intéressant de connaître l’itinéraire du témoin, histoire de pouvoir reconstituer la déformation de sa vision de la Lune.
Sources :
- OVNI les vérités cachées de l’enquête officielle de Robert Roussel, pages 117 à 124.
- Base Ovni France : http://baseovnifrance.free.fr/listgen.php?typlist=2&page=0&numobs=2537
- Note technique n°7 du GEPAN, « A propos d’une rencontre » (pas à ma disposition)
- Les OVNI du CNES d’Eric Déguillaume, Eric Maillot et David Rossoni, page 141.

Bernay (27) : 8 novembre 1979, 19h50.
Vraiment pas sûr du tout qu’il s’agisse d’une méprise lunaire, car la Lune se lève un peu plus d’une heure après l’observation alléguée, et l’OVNI se situe a priori vers l’Ouest, soit à l’opposé de la direction de la Lune. Malgré cela, le cas présente des caractéristiques typiques d’une méprise Lune.
Sources :
- Lumières dans la Nuit n°223-224, pages 42 et 43.
- Base Ovni France : http://baseovnifrance.free.fr/listgen.php?typlist=2&page=0&numobs=2587

Montalieu Vercieu (38) – « Christelle » : 27 novembre 1979, 17h15.
La Lune n’explique pas à elle seule l’ensemble de ce célèbre cas « non identifié ». La deuxième phase de l’observation correspond néanmoins à une observation de la Lune. Le cas étant cependant plus complexe que ça, une reconstitution Saros n’est pas nécessaire.
Sources :
- Les OVNI du CNES d’Eric Déguillaume, Eric Maillot et David Rossoni, pages 283 à 295
- Base Ovni France : http://baseovnifrance.free.fr/listgen.php?typlist=2&page=0&numobs=2126

Villeny, La Motte-Beuvron (41) : 5 décembre 1979, 7h15
Sources :
- Cas n°175 liste Eric Maillot
- Lumières dans la Nuit n°192, page 34.
- Nouvelle République du Centre Ouest du 6 décembre 1979 (pas à ma disposition)

Nogent-en-Bassigny (52) : 5 décembre 1979, 19h00.
La description et la direction de l’OVNI collent très bien avec la Lune, mais il me manque une description plus complète du cas.
Sources :
- catalogue CNEGU, année 1979
- enquête du groupe 5255 (pas à ma disposition)
- Chroniques de la CLEU spécial CNEGU n°2, décembre 1980 (pas à ma disposition)


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

14 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 27.11.14 19:09

Patrice

avatar
Administration
Administration
Pour Annot (cas sur lequel nous avons travaillé cela fait environ un an Surprised ) nous devrions, Rosetta et moi, être sur les lieux pour la reconstitution, accompagnant un incontournable participant au document Saros et un invité de marque. Wink Espérons que rien ne dérangera cette perspective et que le temps sera de notre côté.

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

15 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 27.11.14 20:50

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
J'espère que la météo sera de la partie ! diablotin content


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

16 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 27.11.14 22:02

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Bob , pour lire la note technique n°7 GEPAN sur le cas Tagamet :
http://www.ldi5.com/ovni/sepra/nt7.php

17 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 28.11.14 4:53

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Merci bien ! cheers


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

18 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 28.11.14 14:41

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Bob Rekin a écrit:Merci bien ! cheers

Qu'est-ce que tu fiches devant l'ordinateur à 4 h 53 ? Shocked


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

19 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 28.11.14 20:59

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Bah c'est simple : je petit-déjeune avant de partir au boulot ! Laughing


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

20 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 02.12.14 1:46

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Bob Rekin a écrit:Bah c'est simple : je petit-déjeune avant de partir au boulot ! Laughing

T'as déjeuné à 4 h 53 pour ta conférence à Bruxelles ?


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

21 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 02.12.14 2:26

oncle dom

avatar
PhD Smith a écrit:
Bob Rekin a écrit:Bah c'est simple : je petit-déjeune avant de partir au boulot ! Laughing

T'as déjeuné à 4 h 53 pour ta conférence à Bruxelles ?
Je vois à ton avatar d'aujourd'hui que tu as bien lu ma chronique des prodiges célestes. diablotin content

http://oncle-dom.fr/index.htm

22 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 02.12.14 10:32

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
PhD Smith a écrit:
Bob Rekin a écrit:Bah c'est simple : je petit-déjeune avant de partir au boulot ! Laughing

T'as déjeuné à 4 h 53 pour ta conférence à Bruxelles ?
Oui, et sans faire de sieste entre les deux. Mais revenons plutôt aux cas Saros, qui sont rudement plus intéressants, non ? Smile


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

23 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 24.02.15 4:19

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Up ! Cette nuit avait lieu la première date de reconstitution double Saros du PAN C de Boulay-Moselle (57) du 4 février 1979.
Malgré des prévisions météo peu engageantes, je viens d'apprendre qu'un volontaire s'est déplacé sur le terrain. D'après la photo que j'ai pu apercevoir, je pense pouvoir dire que l'opération est un succès... Very Happy

Affaire à suivre !


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

24 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 24.02.15 6:44

Rosetta

avatar
Modération
Modération
Merci à toi pour avoir rappelé la date et merci à celui qui s'est déplacé en pleine nuit pour effectuer la vérification.
J'ai eu aussi l'honneur de voir ce matin une photo déjà transmise dès son retour par XX et la comparaison avec ce qu'a décrit fort bien d'ailleurs, le témoin, me semble également sans appel.
Une xième fois, on peut constater que la fiabilité de la description du PAN par le témoin est tout à fait correcte.
J'ai tendance à dire que cette méprise comme bien d'autres tient à deux facteurs essentiels : le manque de bases dans l'observation du ciel et la branche de l'ufologie qui véhicule des hypothèses de visiteurs extraterrestres. Ce dernier facteur est du domaine de la facilité puisqu'il prétend expliquer de nombreux témoignages, sans effort aucun, alors que la démarche pragmatique demande des recherches, des vérifications. Certes ça fait moins rêver, parfois ça ne permet pas de dormir tout son soûl, comme dans le cas présent, mais que c'est enrichissant !

25 Re: Cas 1979 (double SAROS) le 25.02.15 13:57

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Tout à fait, c'est d'ailleurs pour ça que j'écrivais dans les remarques :
- le camarade du témoin, au poste de garde de caserne de Boulay, n’a pas voulu croire à l’observation. Et pourtant, le témoin disait vrai ! Il y avait bel et bien une demi-sphère rouge juste au Sud de Boulay, vue depuis le lieu d’observation.
Et après, on dit que les sceptiques se fichent des témoins... Rolling Eyes

Bon, en tout cas, je suis content, car une fois de plus, j'avais deviné l'identité de l'OVNI "à l'aveugle" : pour rappel, les noms de lieux sont caviardés sur le site du GEIPAN, et c'est pas la carte visible en page 4 du PV qui aide beaucoup.
Heureusement, l'année dernière, j'ai pu avoir les infos manquantes, directement par le GEIPAN (merci à eux Very Happy ).
Je ne vais pas dire que j'ai tout le temps bon dans mes propositions d'explications dans la rubrique des PAN du GEIPAN (j'ai fait quelques erreurs), mais le taux de réussite est excellent. Cool


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum