UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » ARCHEOVNI » Gary Konk est optimiste

Gary Konk est optimiste

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Gary Konk est optimiste le 30.11.14 0:40

oncle dom

avatar
Depuis que j'étudie les prodiges antiques mentionnés par Gary Kronk, comme comètes, je lui trouve un bel optimisme: Il fait une confiance exagérée à des auteurs qui ne le méritent pas.
Pour la comète de -302 (303 av JC), il nous nous affirme:
Gary Kronk a écrit:  The Parian Marble of Greece is a marble stele which records events occurring between the time of Cecrops (the legendary king of Athens) and Diognetus (archon during -263/-262). During the archonship of Leostratus (-302/-301) it said that a comet appeared.
Ah ouais?
Le marbre de Paros, est presque complètement effacé pour ces passages là. Voila la traduction de ce qu'il en reste:
le marbre de Paros a écrit:à partir de ... brilla , et que Lysimaq...
Et c'est tout. Le texte dont s'est inspiré Kronk est simplement supposé, voire inventé.
en savoir plus

http://oncle-dom.fr/index.htm

2 Re: Gary Konk est optimiste le 30.11.14 2:13

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Tu pinailles. Je ne suis pas épigraphiste, mais la restitution et la lecture sont le résultat des conclusions de celui qui édité le texte id est d'une étude scientifique du XIXè, étude ancienne, mais pas remise en cause par le traducteur épigraphiste Gillian Newing. Pour en savoir plus: http://lespierresquiparlent.free.fr/conseilsauxdebutants.html
- On écrit en minuscules, avec esprits et accents.

- [ abc ] : lettres restituées par l'épigraphiste.

- [....] : lettres illisibles, un point par lettre.

- un point sous une lettre indique une lettre incomplète et douteuse.

- [ ----] : nombre de lettres manquantes inconnu.

- ( abc ) : lettres volontairement omises par le graveur (abréviations),
et restituées par l'épigraphiste.

- { abc } : lettres en trop (erreur de gravure)

- < abc > : erreurs corrigées (lettres manquantes ou une lettre pour une autre).

- [[ abc ]] : lettres volontairement effacées par le graveur ou plus tard,
dans l'Antiquité (= rasure).

http://lespierresquiparlent.free.fr/index.html

On trouve toujours le même genre de formule pour des des inscriptions, donc reconnaître des lignes entières: http://lespierresquiparlent.free.fr/images1/edoxe.jpg


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

3 Re: Gary Konk est optimiste le 30.11.14 2:45

oncle dom

avatar
PhD Smith a écrit:Tu pinailles. Je ne suis pas épigraphiste, mais la restitution et la lecture sont le résultat des conclusions de celui qui édité le texte id est d'une étude scientifique du XIXè, étude ancienne, mais pas remise en cause par le traducteur épigraphiste Gillian Newing. Pour en savoir plus: http://lespierresquiparlent.free.fr/conseilsauxdebutants.html
Quand il s'agit de savoir exactement ce qui s'est passé, on ne peut pas se contenter d'un texte supposé.
D'accord que s'y connaitre en épigraphie permet de reconstituer un texte moderne à partir d'un texte en capitales jointives, mais pas de deviner sans boule de cristal un texte effacé.
Qu'est ce qui brilla? Une comète? Un bolide? On confondait souvent les deux, et encore aujourd'hui.
Le plus bel exemple de reconstruction fautive que je connaisse est celui ci:
A partir de cette inscription:
RES
ER
VO
IR
Un prétendu épigraphiste reconstitua:
RESpublica ERigere VOluit (ad) IRrigandum
Alors qu'il fallait simplement lire: reservoir

http://oncle-dom.fr/index.htm

4 Re: Gary Konk est optimiste le 30.11.14 18:22

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
oncle dom a écrit:D'accord que s'y connaitre en épigraphie permet de reconstituer un texte moderne à partir d'un texte en capitales jointives, mais pas de deviner sans boule de cristal un texte effacé.

Quand la formule est stéréotypée et qu'on peut reconstituer le texte avec le nombre de lettres, c'est possible. Et si on peut croiser avec une source extérieure, comme la chinoise on peut proposer un texte possible/vraisemblable, pas une pure invention. C'est le travail de l'historien.

Qu'est ce qui brilla? Une comète? Un bolide? On confondait souvent les deux, et encore aujourd'hui.

Oui, qu'est-ce que c'est ? Les sources ne le disent pas. Je suis d'accord avec toi: Kronk ne se distancie pas assez des sources alors qu'il aurait dû rester aux hypothèses.

Un prétendu épigraphiste reconstitua:
RESpublica ERigere VOluit (ad) IRrigandum
Alors qu'il fallait simplement lire: reservoir

Tu fais de l'hypercritique: le marbre de Paros n'est pas le papyrus Tulli.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

5 Re: Gary Konk est optimiste le 30.11.14 19:24

oncle dom

avatar
PhD Smith a écrit:Quand la formule est stéréotypée et qu'on peut reconstituer le texte avec le nombre de lettres, c'est possible.
Oui, et je ne me gène pas pour le faire à l'occasion

Et si on peut croiser avec une source extérieure, comme la chinoise on peut proposer un texte possible/vraisemblable, pas une pure invention. C'est le travail de l'historien.
Mais c'est alors un texte, non pas reconstitué comme précédemment, mais supposé. C'est un peu l'équivalent des reconstitutions de Julius Obsequens par Lycosthènes, qui parfois devaient être équivalentes au texte initial à une lettre près quand il copiait Tite live, et parfois seulement corrélé quand il copiait un auteur qui s'inspirait de Tite Live.
De toutes façons, peu nous importe ce que l'inscription initiale disait de Lysimaque. Ce qui nous intéresse, c'est ce qui brilla, et que nous ignorons.

Qu'est ce qui brilla? Une comète? Un bolide? On confondait souvent les deux, et encore aujourd'hui.
Oui, qu'est-ce que c'est ? Les sources ne le disent pas. Je suis d'accord avec toi: Kronk ne se distancie pas assez des sources alors qu'il aurait dû rester aux hypothèses.
C'est pour ça que je parle d'optimisme. De mauvaises langues parlerait de naïveté, mais Kronk n'est tout de même pas un ufologue

Tu fais de l'hypercritique: le marbre de Paros n'est pas le papyrus Tulli.
Manquerait plus que ca!

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom

avatar
Je viens de compléter mon dossier sur la comète de 372 AC
J'y montre que Pingré, Galle, et finalement Kronk on fait preuve de beaucoup de naïveté d'optimisme, en reconsituant une orbite, basée sur une erreur de traduction.
Le seul témoin connu est Aristote, qui nous donne une description de la queue, qui montait jusqu'à la ceinture d'Orion (c'était une comète rasante, comme Ikeya-Seki)
Mais Pingré a compris qu'Aristote (qui n'avait que 11) ans décrivait la trajectoire de la comète, ce qui aurait impliqué un parcours de plusieurs jours, alors qu'Aristote ne l'observa guère que deux jours.
Résultat: Pingré tente une reconstitution complètement illusoire  des paramètres de l'orbite, qui Inspirera Galle, et ensuite Kronk, qui présente un tableau de paramètres (que Pingré n'a jamais montré), avec une longitude du noeud précise à 0.5° près, alors que Pingré lui même hésitait entre le Cancer et le Lion.
Qui dit mieux? Wink

http://oncle-dom.fr/index.htm

7 Gary King Konk. le 02.12.14 16:54

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
oncle dom a écrit:Je vois à ton avatar d'aujourd'hui que tu as bien lu ma chronique des prodiges célestes. diablotin content

En effet, je me suis dit qu'un buste beau de l'antique, cela aurait de la classe. Pour en revenir à la cométographie, j'avais observé la terrifiantissime et très espouvantable comète Hyakutake: était-ce une comète rasante ?


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

8 Re: Gary Konk est optimiste le 02.12.14 17:34

oncle dom

avatar
PhD Smith a écrit:Pour en revenir à la cométographie, j'avais observé la terrifiantissime et très espouvantable comète Hyakutake: était-ce une comète rasante ?
Ah ben, tu as eu une chance que je n'ai jamais eu: en observer une horrible & espouventable, engendrant si grande terreur au vulgaire que certains en meurent de peur, et les autres tombent malades.  What a Face
Pour en revenir à Kronk, à ses pompes et à ses oeuvres, je remarque qu'il récupère les "sparkling stars" des chroniques chinoises, en voulant ignorer qu'une étoile qui laisse des étincelles, c'est un bolide. Va falloir que j'en fasse le recensement. Il y a beaucoup de ses "comètes" que je ne mentionne pas, car elles n'ont été observées qu'en Chine.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum