UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » Cas de Falcon Lake, Canada, 1967 (Stefan Michalak)

Cas de Falcon Lake, Canada, 1967 (Stefan Michalak)

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
[Divisé de http://ufo-scepticisme.forumactif.com/t3140p120-lhypothese-sociopsychologique-ce-quelle-est-et-ce-quelle-nest-pas#88664 --nab]

Tant que j'y suis ...

LJ SILVER écrit :
dans certaines affaires bien documentées par exemple Cash-Landrum ou Michalak, des dossiers médicaux ont établi la présence de lésions sur les témoins ( diagnostic : brûlures, perte de cheveux par irradiation ).
Dans l'affaire Cash-Landrum, ces diagnostics médicaux ont même donné lieu à des procès contre le gouvernement des Etats Unis.

A moins de pousser le bouchon jusqu'à contester le contenu de ces dossiers médicaux, et de se juger suffisamment compétent pour se substituer aux médecins 35 années après les faits, par ailleurs sans avoir vu les malades, pour établir un tout autre diagnostic médical, je pense que l'on devrait quand même se poser des questions..

Merci à LJ Silver de nous donner ses liens ou sources où nous pourrions lire le contenu des ces "dossiers médicaux" (signés d'un médecin donc!) pour Michalak ?
Je ne parle pas d'interview du témoin ou d'un enquêteur 'qui dit que' .. mais d'un dossier médical digne de ce nom !

Invité


Invité
Pour Michalak, la piste du canular est quand même, heu, à prendre en compte.

Il ne faut pas oublier qu'il était géologue / minéralogiste amateur et averti et mis plusieurs semaines à indiquer aux enquêteurs le site (au début, il se montre incapable de le retrouver, mouai...) : il aurait eu donc tout à fait le temps et le loisir de pouvoir répandre substances "radioactives" (Baryum ?) et argent, (? ainsi que les gants ?).

Quant à ses brûlures, nous avions tenté d'identifier plusieurs trucs "suspects" entre son Tee-short et les marques de son corps, mais vu la qualité des clichés, pas évident.
Hum, l'application d'une grille ou que sais-je faisant "patch" est tout à fait plausible, et ne peut pas être écartée d'un revers de la main à ce stade. Mieux (ou pire), je ne suis pas certain qu'il s'agisse de brûlures stricto sensu, mais simplement d'un "patch effect", style application d'une grille (assez chaude ou non pour légèrement brûler) avec charbon de bois faisant ces "marques" noires..

Il montra son chapeau brûlé à l'officier de la police monté et lorsque celui-ci lui demanda pourquoi sa tête n'était pas brûlée, il refusa de répondre. Il refusa que l'officier inspecta son Tee-short ou s'approche de trop près pour constater.
Je passe les bières commandées au Motel, alors qu'il indiqua avoir bu du café...
Pas de corroboration indépendante ou témoignage indépendant pour les engins = cas à témoin unique...
Bref :   à ce stade et sauf erreurs de ma part.
Edit : Ajout de 2 sources :
http://www.theironskeptic.com/articles/michalak/michalak.htm



Dernière édition par The Phantom le 17.12.14 16:52, édité 2 fois

nablator

avatar
Administration
Administration
marcassite a écrit:Merci à LJ Silver de nous donner ses liens ou sources où nous pourrions lire le contenu des ces "dossiers médicaux" (signés d'un médecin donc!) pour Michalak ?
http://data2.collectionscanada.gc.ca/e/e110/e002749654.jpg
Trouvé que ça mais pas tout lu, il y a plus de 200 pages.

http://nabbed.unblog.fr/

nablator

avatar
Administration
Administration
The Phantom a écrit:style application d'une grille (assez chaude ou non pour légèrement brûler) avec charbon de bois faisant ces "marques" noires..
"Encore cramé ce gaufrier, tabarnac !" (téflon pas encore banalisé en 1967).

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
On a quelque chose sur son "background" psychosocial et intérêt aux OVNI dans l'enquête ?

So if, as I suspect, this story is a big crock, why did he do it? Well, let’s go through the usual suspects. Did he become famous? Yes, extremely. In fact, he refused a ride home from a police officer, and then went and called a newspaper to ask for a ride home. That doesn’t sound like the actions of a guy that didn’t want to become famous. He went back to the site over and over with teams of investigators, went on talk shows, so on and so forth. He even got to be the subject of an episode of Unsolved Mysteries.

nablator

avatar
Administration
Administration
The Phantom a écrit:On a quelque chose sur son "background" psychosocial et intérêt aux OVNI dans l'enquête ?
Sais pas. Pas entendu parler.

Il a publié un opuscule pour raconter son aventure :
http://data2.collectionscanada.gc.ca/e/e110/e002749658.jpg
et suivantes.

L'analyse du morceau métallique :
http://data2.collectionscanada.gc.ca/e/e110/e002749694.jpg
http://data2.collectionscanada.gc.ca/e/e110/e002749695.jpg
http://data2.collectionscanada.gc.ca/e/e110/e002749696.jpg
http://data2.collectionscanada.gc.ca/e/e110/e002749697.jpg
http://data2.collectionscanada.gc.ca/e/e110/e002749698.jpg

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
Encore une fois, il est géologue/minéralogiste/prospecteur amateur, et aurait eu tout le temps de déposer tout cela eu égard au délai de plusieurs semaines à se rappeler du site pour donner quelque consistance et évidences matérielles à son récit/canular...

nablator

avatar
Administration
Administration
The Phantom a écrit:Encore une fois, il est géologue/minéralogiste/prospecteur amateur, et aurait eu tout le temps de déposer tout cela eu égard au délai de plusieurs semaines à se rappeler du site pour donner quelque consistance et évidences matérielles à son récit/canular...
Le morceau métallique n'a été découvert sur le site par Stephen Michalak que le 19 mai 1968 (exactement un an après). Aucune radioactivité n'a été remarquée avant par Eldon Jay Epp parait-il. Je cherche la référence à cette recherche de radioactivité dans les documents.

http://nabbed.unblog.fr/

Chris Isbert

avatar
Salut Marcassite,

Merci à LJ Silver de nous donner ses liens ou sources où nous pourrions lire le contenu des ces "dossiers médicaux" (signés d'un médecin donc!) pour Michalak ? Je ne parle pas d'interview du témoin ou d'un enquêteur 'qui dit que' .. mais d'un dossier médical digne de ce nom !

Il y a cela qui provient d'un Médecin militaire (Surgeon) ayant contacté le médecin qui a examiné le témoin :



Chris dit aussi qu'on peut retrouver facilement sur le net le rapport médical original, j'avoue ne pas avoir cherché car ce cas ne m'intéresse pas.

Concernant le fait que le témoin ait pu ou pas s'intéresser aux OVNI avant de déposer son histoire, il semblerait que ce n'est pas le cas car je viens de demander à Chris Rutkwoski (à l'instant) et il m'a affirmé que non en me proposant de lire son étude du cas :
http://www.ufoevidence.org/Cases/CaseSubarticle.asp?ID=1012

J'ai aussi demandé à Chris ce qu'il trouvait bizarre dans ce cas et il m'a répondu que le fait que les gardes champêtres (Forest Rangers) n'aient pas vu de fumée ou de feuilles carbonisées sur site + le fait que le bout de métal (en argent) radioactiif était de fabrication humaine.

Donc selon Chris, certaines analyses (il y en aurait eu plusieurs) auraient effectivement révélé la présence de traces de radioactivité.

Je vous invite à vous rendre sur UFO-Updates et sur UAP Observations Reporting Schemes sur FB pour en savoir plus et échanger avec Chris car il semble bien connaître le cas.


++
Chris

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Les débris fondus, sont comme par hasard, faits d'argent mélangé avec du sable/quartz banal et des oxydes d'uranium naturels (pechblende et uranophane) , le tout retrouvé un an plus tard ...
Voila qui m'incite logiquement à penser que ce minéraloge amateur s'est bien amusé pour simuler un débris ovniesque radioactif sur son site d'observation en utilisant ses récoltes de prospecteur (genre de blague aisée à faire avec des minéraux métalliques fusibles et un peu d'oxydes d'uranium local) :

". Michalak était un géologue amateur et avait prospecté dans ce secteur à de nombreuses reprises. D’autres avaient trouvé plusieurs veines de quartz près du lac Falcon, qui étaient associées à des dépôts argentifères, et Michalak avait eu lui-même l’occasion de trouver quelques emplacements prometteurs.
http://paranormalqc.com/2013/06/ovnis-la-rencontre-trop-rapprochee-de-stephen-michalak-a-falcon-lake-1967/

Le comportement du témoin juste après l'observation est déjà suspect et sa sobriété douteuse.

Un autre truc bizarre : essayez de regarder puis décrire une voiture et les lumières de son tableau de bord avec des lunettes de soudeur filtre UV rabattues sur les yeux..(parce que l'ovni était éblouissant).  Cool  Shocked
http://i34.tinypic.com/2ux4x.jpg

L.J. Silver


Voici une vidéo qui résume l'affaire :

http://www.dailymotion.com/video/x2ixz2_54-mysteres-l-ovni-de-falcon-lake_tech


Il nous manque, entre autres éléments, des précisions concernant les résultats des mesures de radioactivité effectuées sur le site.
Une forte radioactivité, c'est très imprécis.
Qui a fait les mesures et quels ont été les résultats ?

Ces mesures ont elles réellement donné lieu à des résultats compatibles avec la radioactivité naturelle du site, comme certains le prétendent ?

L.J. Silver


marcassite a écrit:
Voila qui m'incite logiquement à penser que ce minéraloge amateur s'est bien amusé pour simuler un débris ovniesque radioactif sur son site d'observation en utilisant ses récoltes de prospecteur (genre de blague aisée à faire avec des minéraux métalliques fusibles et un peu d'oxydes d'uranium local) :

". Michalak était un géologue amateur et avait prospecté dans ce secteur à de nombreuses reprises. D’autres avaient trouvé plusieurs veines de quartz près du lac Falcon, qui étaient associées à des dépôts argentifères, et Michalak avait eu lui-même l’occasion de trouver quelques emplacements prometteurs.
http://paranormalqc.com/2013/06/ovnis-la-rencontre-trop-rapprochee-de-stephen-michalak-a-falcon-lake-1967/


Raffiner du minerai d'argent, a fortiori pour l'amener à 98% de pureté, c'est tout à fait infaisable pour un particulier.
Il faudait non seulement posséder les connaissances en chimie et métallurgie, mais aussi le matériel et les produits chimiques nécessaires... sans oublier le temps.


Chris Isbert

avatar
Salut les gars,


J'ai décidé de reconstituer la partie frontale de son marcel à l'échelle (ou presque ^^) pour copier/coller le marcel ainsi reconstitué (approximativement) sur sa poitrine










A noter que le gros des marques, notamment les marques sphériques se situeraient plus sur la partie la plus à droite du marcel sur la photo de ce dernier. Ce qui ne correspond pas à ce que l'on observe sur les traces de son corps. A l'inverse le gros des marques si situe plus sur la partie la plus à gauche de son abdomen sur les deux photos dispo'.







Notez qu'au moins une des marques, celle qui se trouve le plus à gauche sur la dernière photo (à droite sur son abdomen) ne se trouve pas ou elle devrait être du tout. Je ne sais pas vous mais moi j'ai pris feu étant gamin et j'ai tenté d'éteindre mon gilet en acrylique avec ma main gauche et j'ai eu une belle cloque (poche d'eau à percer et désinfecter) puis une belle marque que j'ai gardé des années et surtout, une marque qui n'a pas mystérieusement changé de place même si de mémoire, son aspect avait effectivement sensiblement changé avec le temps.

Autre chose qui me turlupine, certaines traces que j'ai mis en évidence semblent indiquer qu'il s'agit du contours d'un objet (il y en a d'autres assez rectilignes à côté aussi). Je m'interroge donc et aussi sur cet aspect de la photo et sur les dires du témoin qui aurait parlé de gaz brûlant provenant peut-être du système de propulsion.



++
Chris



Dernière édition par Chris Isbert le 18.12.14 14:46, édité 1 fois

Invité


Invité
L.J. Silver a écrit:
Raffiner du minerai d'argent, a fortiori pour l'amener à 98% de pureté, c'est tout à fait infaisable pour un particulier.
Il faudait non seulement posséder les connaissances en chimie et métallurgie, mais aussi le matériel et les produits chimiques nécessaires... sans oublier le temps.
Pas besoin de "raffiner" si j'ai bien compris l'analyse !
that suggest strongly that they were originally pieces of thin sheet that has been crumpled and broken, and partly melted soit quelque chose comme : qui suggère fortement que c'était à l'origine des feuilles minces [d'argent ?] qui ont été froissées et brisées, et en partie fondues.

L.J. Silver


Sur la radioactivité du site :

"Le soir du 27 juillet 1967, Michalak reçoit la visite de MM. Hunt, Bissky (chef de l’escouade) et C.J. Davis, qui l’informent que le laboratoire a détecté la présence de matière radioactive.

Michalak accepte d’accompagner les trois hommes, le lendemain, sur les lieux de l’incident. Ils s’y rendent dans l’après-midi du 28 juillet, mais plus aucune trace n’est visible, sauf un demi-cercle de quatre mètres et demi de diamètre, où la mousse sur la pierre semble avoir été enlevée.

M. Hunt enregistre des radiations dans le dénivellement d’une pierre au centre du lieu d’atterrissage.

Les inspecteurs ne relèvent aucune trace de radiation dans le périmètre extérieur du cercle, ni dans la mousse ou l’herbe qui poussent sous la portion surélevée de la roche.

La matière radioactive trouvée dans la dénivellation est du radium 226, un isotope largement utilisé dans le commerce, et qu’on trouve également dans les déchets de réacteurs nucléaires.


Comme la contamination au sol est infime, M. Hunt décide que la région ne présente aucun danger pour qui voudrait s’y rendre.
"


https://area51blog.wordpress.com/2011/09/28/dossier-7ovni-%E2%80%93-stephen-michalk-%E2%80%93-falcon-lake-1967/

Contamination infime, aucun danger...on trouve exactement le contraire sur d'autres sources.

Quant au radium 226 utilisé dans le "commerce", j'aimerais bien savoir où l'on peut se le procurer, et son prix !
Le radium a longtemps été connu comme le métal le plus cher au monde, je n'ose même pas indiquer le prix du gramme...

En outre, je crois que depuis 1963 tout objet en radium doit être poinçonné avec un numéro d'identification.

Je pense qu'il doit être extrêmement difficile en pratique de se procurer du radium, à supposer qu'on ait soit assez riche pour se le payer.



Dernière édition par L.J. Silver le 18.12.14 15:02, édité 1 fois

L.J. Silver


The Phantom a écrit:
L.J. Silver a écrit:
Raffiner du minerai d'argent, a fortiori pour l'amener à 98% de pureté, c'est tout à fait infaisable pour un particulier.
Il faudait non seulement posséder les connaissances en chimie et métallurgie, mais aussi le matériel et les produits chimiques nécessaires... sans oublier le temps.
Pas besoin de "raffiner" si j'ai bien compris l'analyse !
that suggest strongly that they were originally pieces of thin sheet that has been crumpled and broken, and partly melted soit quelque chose comme : qui suggère fortement que c'était à l'origine des feuilles minces [d'argent ?] qui ont été froissées et brisées, et en partie fondues.

Je n'ai pas encore trouvé de référence à des feuilles, mais à un objet de forme assez différente, tel qu'on le peut notamment le voir sur la vidéo que j'ai postée ici.
Mais il y avait peut être aussi des feuilles ?

Mais, au delà de la forme présentée par ces objets, il est allégué que l'analyse a révélé 98 % d'argent, donc un argent relativement pur, ce qui n'exclut pas le canular bien entendu, mais le rend un peu plus difficile, surtout si l'on pense comme le suggère Marcassite que le témoin aurait lui même extrait cet argent métal à partir d'échantillons de minerai.

"Des traces de radiations extrêmement importantes furent  détectées à certains endroits de la zone et les pièces métalliques furent  identifiées comme de l’argent quasi-pur (98%)"

https://area51blog.wordpress.com/2011/09/28/dossier-7ovni-%E2%80%93-stephen-michalk-%E2%80%93-falcon-lake-1967/

L.J. Silver


marcassite a écrit:

Le comportement du témoin juste après l'observation est déjà suspect et sa sobriété douteuse.

Il semble que la crédibilité du témoin ait été très diversement appréciée.
Certains l'ont, au contraire, trouvé très crédible.

Sur cette question, il 'est difficile de se faire une opinion très objective.
Personnellement, je ne sais qu'en penser.


"Puis, le réalisateur déclare : Eh bien, Steve, je suppose que votre brûlure par l'ovni a été la chose la plus incroyable qui vous soit arrivée dans la vie. A la surprise de tout le monde sur le plateau, Michalak répond : Oh, non. Et poursuit en racontant l'histoire de ses expériences dans les camps de la mort nazis, parlant de manière crue et brute des atrocités qu'il avaient vues de ses yeux.

Personne n'ose l'interrompre, et une fois qu'il a fini rêgne un lourd silence ; l'équipe entière est sonnée.

Par la suite, un des membres de l'équipe dit à Rutkowski :

Ce gars est le plus crédible que nous ayons jamais interrogé.

Qu'est-ce qu'être brûlé par une soucoupe comparé aux fours nazis ? A partir de ce moment, Michalak est traité avec un grand respect et une grande dignité. La question concernant l'ovni, auparavant Est-ce vraiment arrivé ? devient Qu'est-il arrivé
?"

http://rr0.org/science/crypto/ufo/enquete/dossier/FalconLake/index.html#

nablator

avatar
Administration
Administration
L.J. Silver a écrit:Quant au radium 226 utilisé dans le "commerce", j'aimerais bien savoir où l'on peut se le procurer, et son prix !
Le radium a longtemps été connu comme le métal le plus cher au monde, je n'ose même pas indiquer le prix du gramme...

En outre, je crois que depuis 1963 tout objet en radium doit être poinçonné avec un numéro d'identification.

Je pense qu'il doit être extrêmement difficile en pratique de se procurer du radium, à supposer qu'on ait soit assez riche pour se le payer.
Le radium était extrêmement banal et accessible à l'époque, car employé pour les aiguilles de montres luminescentes. La quantité totale de radium dans l'échantillon de sol analysé était 1/3 de celle d'une montre selon le Canadian Department of National Defence.

Ceci dit il y a des doutes sur la nature du matériau radioactif. L'analyse avait trouvé du "Ra 226 ou un équivalent", ce qui a conduit à imaginer une source de contamination par des déchets radioactifs entreposés. La recherche de radioactivité sur le site de l'atterrissage n'a cependant permis de trouver aucune trace ailleurs que sur une toute petite surface (100 square inches = 0,065 m²).

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom

avatar
L.J. Silver a écrit:"[i]Puis, le réalisateur déclare : Eh bien, Steve, je suppose que votre brûlure par l'ovni a été la chose la plus incroyable qui vous soit arrivée dans la vie. A la surprise de tout le monde sur le plateau, Michalak répond : Oh, non. Et poursuit en racontant l'histoire de ses expériences dans les camps de la mort nazis, parlant de manière crue et brute des atrocités qu'il avaient vues de ses yeux.
Quelqu'un a-t-il vérifié que Michalak était réellement passé par un camp de concentration?

http://oncle-dom.fr/index.htm

L.J. Silver


oncle dom a écrit:
L.J. Silver a écrit:"[i]Puis, le réalisateur déclare : Eh bien, Steve, je suppose que votre brûlure par l'ovni a été la chose la plus incroyable qui vous soit arrivée dans la vie. A la surprise de tout le monde sur le plateau, Michalak répond : Oh, non. Et poursuit en racontant l'histoire de ses expériences dans les camps de la mort nazis, parlant de manière crue et brute des atrocités qu'il avaient vues de ses yeux.


Quelqu'un a-t-il vérifié que Michalak était réellement passé par un camp de concentration?

Excellente remarque !
Je ne sais pas si quelqu'un a eu l'idée de mener une enquête sur cette question.
Une telle vérification permettrait de savoir si oui ou non Michalak est crédible dans ses affirmations.

L.J. Silver


nablator a écrit:
L.J. Silver a écrit:Quant au radium 226 utilisé dans le "commerce", j'aimerais bien savoir où l'on peut se le procurer, et son prix !
Le radium a longtemps été connu comme le métal le plus cher au monde, je n'ose même pas indiquer le prix du gramme...

En outre, je crois que depuis 1963 tout objet en radium doit être poinçonné avec un numéro d'identification.

Je pense qu'il doit être extrêmement difficile en pratique de se procurer du radium, à supposer qu'on ait soit assez riche pour se le payer.
Le radium était extrêmement banal et accessible à l'époque, car employé pour les aiguilles de montres luminescentes. La quantité totale de radium dans l'échantillon de sol analysé était 1/3 de celle d'une montre selon le Canadian Department of National Defence.

Ceci dit il y a des doutes sur la nature du matériau radioactif. L'analyse avait trouvé du "Ra 226 ou un équivalent", ce qui a conduit à imaginer une source de contamination par des déchets radioactifs entreposés. La recherche de radioactivité sur le site de l'atterrissage n'a cependant permis de trouver aucune trace ailleurs que sur une toute petite surface (100 square inches = 0,065 m²).

Une toute petite surface en effet...  dans ce cas pourrions nous éliminer l'hypothèse d'une radioactivité naturelle, qui ne serait pas aussi localisée ?

1/3 de la quantité de radium d'une montre, c'est rien du tout, et il me semble que cela contredit l'allégation d'une "forte" radioactivité sur le site, non ?

Ne faudrait il pas également tenir compte du volume de l'échantillon de sol prélevé et par conséquent de sa concentration en radium ?

Je pensais à des quantités de radium beaucoup plus importantes donc beaucoup plus difficiles à se procurer.
Evidemment, s'il suffisait d'une seule aiguille de montre pour le récupérer, cela change tout !

Encore que...si je voulais monter un canular similaire, il me faudrait une bien plus "grande" quantité de radium que celle présente dans l'échantillon, ne pouvant deviner à quels endroits précis les enquêteurs feraient leurs prélèvements, pas plus que le volume de leurs prélèvements, il me faudrait disperser mon radium sur une large surface et même dans un certain volume d'où la nécessité d'une (relativement) grande quantité.

Ce qui explique pourquoi j'ai pensé à une "grande" quantité difficile à se procurer.
Le radium étant interdit dans les montres et réveils depuis 1963, il aurait fallu se procurer une grande quantité de vieux réveils.

Mais justement, le radium retrouvé par les enquêteurs couvre une toute petite surface...c'est un peu contradictoire avec
l'hypothèse d'un canular.

Dans le petit objet de métal recueilli sur le site, certains disent qu'il y avait également du radium.

Il semble que la quantité de radium contenue dans une montre s'évalue en nanogrammes :

"Procédure banale mais désormais impossible, sauf à provoquer les récriminations outragées des paranoïaques du risque radioactif ! Car cette montre – on l’aura compris – contient d’infimes quantités de sels de radium à l’origine du phénomène de luminescence!  User du qualificatif « infime » n’a rien ici d’un contresens car la « masse » de radium présente ne doit pas excéder quelques milliardièmes de grammes ! Une quantité qui est environ un million de fois plus faible que les teneurs en radium des aiguilles utilisées autrefois en curiethérapie, ]Procédure banale mais désormais impossible, sauf à provoquer les récriminations outragées des paranoïaques du risque radioactif !

Car cette montre – on l’aura compris – contient d’infimes quantités de sels de radium à l’origine du phénomène de luminescence!  


User du qualificatif « infime » n’a rien ici d’un contresens car la « masse » de radium présente ne doit pas excéder quelques milliardièmes de grammes ! Une quantité qui est environ un million de fois plus faible que les teneurs en radium des aiguilles utilisées autrefois en curiethérapie..."


http://6bisruedemessine.wordpress.com/2013/05/06/la-montre-au-radium-de-mon-pere-une-histoire-de-sentiment-doublee-dune-question-de-principe/

Ceci dit, à titre d'information il existe encore de nos jours des objets contenant des sources radioactives  :

http://www.20minutes.fr/planete/767760-20110808-objets-radium-trainent-greniers-francais

http://www.liberation.fr/vous/2009/11/19/les-aiguilles-de-votre-reveil-sont-peut-etre-radioactives_594545



Dernière édition par L.J. Silver le 18.12.14 18:46, édité 5 fois

nablator

avatar
Administration
Administration
L.J. Silver a écrit:1/3 de la quantité de radium d'une montre, c'est rien du tout, et il me semble que cela contredit l'allégation d'une "forte" radioactivité sur le site, non ?
C'est la quantité estimée dans l'échantillon analysé, dont on ne connait pas la taille.

"Forte" par rapport à quoi ? Dans le rapport de Chris Rutkowski je lis "Levels up to 1 mR/hr were detected" [Hunt 1967 5].

http://nabbed.unblog.fr/

L.J. Silver


nablator a écrit:
L.J. Silver a écrit:1/3 de la quantité de radium d'une montre, c'est rien du tout, et il me semble que cela contredit l'allégation d'une "forte" radioactivité sur le site, non ?
C'est la quantité estimée dans l'échantillon analysé, dont on ne connait pas la taille.

Oui, c'est bien la réflexion que je me suis faite, il faudrait tenir compte des volumes, notamment pour évaluer la quantité totale de radium nécessaire dans l'hypothèse du canular.



Dernière édition par L.J. Silver le 18.12.14 18:10, édité 1 fois

L.J. Silver


[quote="nablator"]
L.J. Silver a écrit:

"Forte" par rapport à quoi ? Dans le rapport de Chris Rutkowski je lis "Levels up to 1 mR/hr were detected" [Hunt 1967 5].

Bonne question, les sources évoquent sans autre précision une "forte" radioactivité.

Invité


Invité
Quelqu'un a-t-il vérifié que Michalak était réellement passé par un camp de concentration?
J'ai posé la question à Chris R. :
He was not deported. His family was interred at one, yes, and he was ordered to help carry bodies out of the gas chambers.
He was in the military. Polish army

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum