UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » ARCHEOVNI » Chronique des aéronefs fantômes

Chronique des aéronefs fantômes

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

oncle dom

avatar
Je suis en train de refaire pour le Web la Chronique des aéronefs fantômes que j'avais faite pour la revue Communications n° 52
J'ai terminé le dossier sur les aérostats fantômes
Vos commentaires sont les bienvenus

http://oncle-dom.fr/index.htm

Flo78

avatar
Bonsoir,
pas mal!

Peut-être un peu court en exemples d'observations?
Une petite conclusion aussi peut-être, ça finit un peu de manière abrupte là (même si j'ai bien compris que ce n'était pas fini).

oncle dom

avatar
Flo78 a écrit:Bonsoir,
pas mal!

Peut-être un peu court en exemples d'observations?
Une petite conclusion aussi peut-être, ça finit un peu de manière abrupte là (même si j'ai bien compris que ce n'était pas fini).
Ouaip, je pourrais rajouter le pseudo ballon de Natal
Il y a aussi, en sens inverse, une montgolfière prise pour un bolide double
Pour la conclusion, ça n'ira oas loin, car c'est juste un sous dossier.

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom

avatar
Comme je fais les dossiers de front, ils ne sont pas dans l'ordre chronologique. Le dossier sur les dirigeables fantômes n'est pas encore prêt.
En attendant, voici les avions fantômes

http://oncle-dom.fr/index.htm

5 les dirigeables fantômes le 25.06.16 2:07

oncle dom

avatar
Ma page sur les dirigeables fantômes est prête. Mais il y manque le sous dossier sur la vague d'airship de 1896-1897
http://oncle-dom.fr/paranormal/ovni/ufologie/chronique/dirigeables/dirigeables.htm

http://oncle-dom.fr/index.htm

Patrice

avatar
Administration
Administration
Gros boulot (une fois encore). Voilà une page utile sur un truc pas très connus. Merci et respect. Je partage via facebook.
prostern prostern prostern prostern prostern

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

oncle dom

avatar
J'en découvre de belles au cours de mes recherches.
En cherchant les projets américains d'airships antérieurs à 1863, je tombe sur l'Aereon de Solomon Andrews.
Voici ce que dit le wikipédia anglo-saxon (je traduis)
wikipédia a écrit:Son premier "Aereon" a survolé Perth Amboy le 1er Juin, 1863. C'était trois ballons en forme de cigare de 80 pieds, avec un gouvernail et une nacelle. La flottabilité était contrôlée par largage de  ballast de sable ou libération de gaz  hydrogène. Le Dr Andrews a écrit plus tard à Abraham Lincoln, cet été, en offrant l'utilisation  de l'Aereon dans la guerre civile américaine, au cours de laquelle il a servi pendant un certain temps comme un chirurgien bénévole dans l'Armée Unioniste.
Après beaucoup de discussions, il a organisé une manifestation au début de 1864 devant la Smithsonian Institution. Il a été informé, près d'un an plus tard, que le gouvernement avait peu d'intérêt dans son invention, et à ce moment la guerre était presque terminée.
Andrews a ensuite créé la Compagnie de navigation aérienne pour construire des dirigeables commerciaux et établir une ligne régulière entre New York et Philadelphie.
Mais quand on voit son engin

Quand on sait qu'il n'était pas motorisé, mais utilisait le procédé de la glissade montante ou descendante, essayé sans résultats convaincants depuis trois quart de siècle, On comprend que son projet n'était qu'une réverie de plus, comme celle de l'Eagle ou du navire aérien de Pétin.
Mais il y a pire:
Les journaux américains ne se souviennent pas d'un expérience réussie à Perth-Amboy (près de New-York) le 1 juin 1863. Tout ce qu'on trouve, pour l'année 1863, est un article de propagande dans le New-York-Herald, du 8 septembre 1863, repris in extenso par d'autres journaux:

le New-York Herald a écrit:We have this week the pleasure to record the success of the most extraordinary invention of the age, if not the most so of any that the world ever saw - at least the greatest stride in invention ever made by a single individual.
...
After a few short flights, to satisfy himself and a few friends that all was right, and that she would do all he had contemplated, he set her off in a spiral course upward, she going at a rate of not less than one hundred and twenty miles per hour, and describing circles in the air of more than one and a half miles in circumference. She made twenty revolutions  before she entered the upper strata of clouds and was lost to view. She passed through the first strata of dense white clouds, about two miles high, scattering them as she entered, in all directions. In her upward flight could be distinctly seen her rapid movement in a contrary direction to the moving clouds, and as she came before the wind, passing by them with great celerity.
Notons au début l'usage du superlatif, si typiquement américain.
Mais notons surtout que le journal prétend qu'en s'élevant vers les nuages, l'engin a parcouru une hélice d'une vingtaine de cercles d'environ 800 m de diamètre, à plus de 190 km/h! Et sans moteur, s'il vous plait! Shocked
On comprend que l'auteur avait besoin d'arguments pour convaincre le président Lincoln. Mais on comprend aussi que sa prétendue expérience du 1 juin 1863 n'a jamais eu lieu, et que tous les biographes de Solomon Andrews feraient mieux de vérifier leurs sources, plutôt que de jouer au moine copiste.

http://oncle-dom.fr/index.htm

8 L'imposture du Harper's weekly le 29.06.16 11:49

oncle dom

avatar
Solomon Andrews n'est pas le seul cas d'imposture dans l'histoire de l'aéronautique américaine.
Voyez cette image de couverture du Harper's Weekly du 13 juillet 1878.

légende: The new flying machine-  photographed by Pach

Photographed? Devons nous vraiment croire que le Harper's Weekly disposait d'une autre machine volante d'où il a pu prendre la photographie?
Et comment admettre que ce ballon ridicule, de quelques mètres cubes ait pu supporter l'inventeur et sa machine?
C'est "hénaurme", et comme plus c'est gros, mieux ça passe, cette illustration apparait sur des dizaines de sites.

En réalité, le ballon faisait 12 pieds de diamètre, mais ne cubait encore que 85 mètres cubes et c'est le jeune Mark Quinlan, qui ne pesait que 48 kg, qui fit l'essai, dans une salle.
Mais que n'a-t-on pas raconté? Que l'essai eut bien lieu en plein air, à Hartford, que l'engin franchit le fleuve Connecticut, que le jeune Mark Quinlan fut en grave difficulté, mais que finalement il put revenir à son point de départ.

Tremblez bonne gens! Le jeune Quinlan risque sa vie pour l'honneur de l'Amérique!

le jeune Mark Quinlan est entré dans la légende
Q. Who was the pilot of the first american dirigible flight, in Hartford in 1878?
R. Mark Quinlan.
(Connecticut trivia, 2001)

En réalité, l'engin de Ritchel ne risquait pas de pouvoir lutter contre le vent avec sa minable propulsion à manivelle.

une autre imposture est celle de Pennington. Le 22 octobre 1891 fut fondé la  Mt. Carmel Aeronautic Navigation Company, cherchant à collecter 20 millions de dollars pour construire un airship en aluminium qui devait faire 200 pieds de long, et voler à 250 mph!
En réalité, on ne vit jamais qu'un modèle réduit de 24 pieds de long, qui s'éléva à 25 pieds en volant à 6 mph...

J'ai fait une page sur ces projets avortés:
Galerie du rêve aéronautique américain
Et j'ai modifié en conséquence ma page sur
les dirigeables fantômes

Donc:
Les inventeurs américains, ont pris des tas de brevets sans réaliser grand chose.
Quand ils ont tenté de réaliser leur engin, ils échouèrent.
Néanmoins, parfois, ils prétendirent avoir réussi avec une belle effronterie.
Dans tous les cas, on avait largement parlé d'eux et de leurs projets.
C'est donc tout le contraire de ce que prétendait Jean Giraud, avec ses inventeurs qui travaillaient chacun dans leur coin, sans rien dire à personne.

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom

avatar
Je viens d'enrichir ma page sur les dirigeables fantômes
http://oncle-dom.fr/paranormal/ovni/ufologie/chronique/dirigeables/dirigeables.htm
j'ai développé le thème de la frustration des américains en matière de navigation aérienne, car le désir de voir des airships dans le ciel est un élément incontournable de la vague de 1896.

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom

avatar
http://oncle-dom.fr/paranormal/ovni/ufologie/chronique/dirigeables/airship/conditionnement.htm

Finalement, ce qui eut été étonnant, c'est que personne ne pense à cet airship en voyant Vénus naviguer entre les nuages...

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom

avatar
Et quel crash! Il a réveillé tout le quartier!

http://oncle-dom.fr/paranormal/ovni/ufologie/chronique/dirigeables/airship/crash.htm

Environ 200 kg de tôles, qui on fait un boucan comme la collision de deux trains chargés de jerrycans.
Et pas dans un endroit désertique, en plein milieu de San Francisco!
Merci le San Francisco Call, ça c'est du crash! diablotin content

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom

avatar
Le canular de William Gordon

http://oncle-dom.fr/paranormal/ovni/ufologie/chronique/dirigeables/airship/gordon.htm

ressemble étrangement à celui de John A. Horen  Suspect

http://oncle-dom.fr/paranormal/ovni/canulars/horen/horen.htm

Vous avez dit bizarre?

http://oncle-dom.fr/index.htm

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum