UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » LECTURES » "Curiosité" ufologique : "Jean Cocteau, ufologue" par Pierre Lagrange.

"Curiosité" ufologique : "Jean Cocteau, ufologue" par Pierre Lagrange.

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Invité


Invité
"Curiosité" ufologique : "Jean Cocteau, ufologue" par Pierre Lagrange.
http://humanites-spatiales.fr/jean-cocteau-ufologue/
P. Lagrange a écrit:jusqu’à ce qu’un enquêteur reprenne un à un les cas de cette journée du 24 septembre et ne finisse par découvrir que les dates ou les localisations fournies par la presse de l’époque pour plusieurs observations n’étaient pas toutes correctes.

Il aurait pu prendre la peine de nommer cet enquêteur ^^

PhD Smith

avatar
Modération
Modération


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

oncle dom

avatar
PhD Smith a écrit:
En fait, il aurait du écrire: "jusqu'à ce que de nouvelle investigations montrent que..."
Car nous sommes plusieurs à avoir remarqué que non seulement les dates, mais aussi les lieux étaient erronés. Pierre Guérin, par exemple, a remarqué que la ferme Lachassagne était à 7 km d'Ussel.
Dans la foulée, il aurait pu rajouter l'histoire de Jacques Bergier, faisant valoir la haute improbabilité d'un réseau en étoile, et signalant à Aimé Michel le cas de Sierra de Gardunha, prolongement portugais de BAVIC
... sauf que le cas de Sierra de Gardunha, était démystifié dès le lendemain, et que le lieu se trouve à 40 km du grand cercle BAVICois
La petite histoire de BAVIC mérite d'ètre écrite.

http://oncle-dom.fr/index.htm

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
Dans l'article de Lagrange, j'aime la BD de Lob et Gigi montrant les relations entre Cocteau et Michel. Je ne sais pas si Cocteau a vraiment suggéré cette idée d'orthoténie, mais l'article de Lagrange le suggère.
J'ai trouvé ce lien: http://cocteau.biu-montpellier.fr/index.php?id=500
Ce site a écrit:Face à une « science officielle » qu’il juge conformiste, Cocteau donne ostensiblement son appui à une « jeune science » parallèle, qui travaillerait avec talent sur les fronts de l’inconnu dans les marges inexplorées d’un savoir qui souvent s’aveugle et « déprogresse ».
Aimé Michel, pionnier français de la recherche « ufologique » (il est l’intervenant principal d’un documentaire que l’O.R.T.F. diffuse en 1965 sur les soucoupes volantes), fait partie de ces savants auxquels la société refuse le titre. Cocteau avait prévu de préfacer un de ses livres, Lueurs sur les soucoupes volantes (Mame, Tours, 1954). Le projet n’aboutit pas, mais l’article publié par Aimé Michel dans Le Monde et la Vie témoigne de leurs échanges.

Dans ses interventions publiques et jusque dans Le Discours d’Oxford (1956), Cocteau cite volontiers, pour justifier le crédit qu’il accorde à ces explorateurs de l’au-delà ou du paranormal, une anecdote que lui raconte un certain Dr Pobers, de l’université d’Utrecht en Hollande, le jour où il vient lui rendre visite (27 juillet 1954).
Il s’agit de parapsychologie. Dès 1952, la Parapsychology Fondation Inc., présidée par Eileen J. Garrett, encourage des recherches dans le monde entier. Après un 1er Colloque international de parapsychologie à l’université d’Utrecht (« La Science et le paranormal », 30 juillet-5 août 1953) ont lieu des Entretiens de Saint-Paul-de-Vence (20-30 avril 1954), que Cocteau suit avec attention. L’ensemble est réuni et publié en 1955 par Robert Amadou, auteur de La Parapsychologie (Denoël, 1954), avec qui Cocteau est aussi en relation.
Le passage ci-dessous vient d’une émission de radio suscitée par la publication de Clair-obscur. Cocteau s’entretient avec le poète André Fraigneau :

« Si vous voulez un exemple des directives des sciences dont je parle, je vous raconterai comment Michel Pobers, le Dr Pobers, chez qui se réunissent les Congrès parapsychologiques, à Saint-Paul-de-Vence, fut envoyé par l’université d’Utrecht pour enquêter sur la télépathie aux Antilles. Les paysannes des Antilles parlent à un arbre [André Fraigneau : …parlent à un arbre !] afin de correspondre en ville avec leur mari ou leur fils. “Rapportez-moi ceci, rapportez-moi ça.” Le fils et le mari entendent, et… rapportent. Pobers, témoin de ce phénomène, demande à la paysanne : “Pourquoi vous adressez-vous à un arbre ?” Et elle répond : “Parce que je suis pauvre. Si j’étais riche, j’aurais le téléphone !” Cette réponse étonnante nous laisse rêveurs. Peut-être un jour s’apercevra-t-on que les petites richesses du progrès ont atrophié en nous les richesses véritables. Car la jeune science s’efforce de retrouver ce génie de la nature, qui, au lieu de dire : “Je pense, donc je suis”, pourrait dire : “Je ne pense pas, donc je suis”. Car l’homme complique l’agir par la pensée, vous le savez, ses observations fragmentaires l’embrouillent, et il prend l’unité pour de la multiplicité. »
(« Clair-obscur. Poèmes de Jean Cocteau, lus et commentés par l’auteur », Paris Inter, 1er janvier 1955.)
Il y a aussi la célèbre préface de Cocteau pour "Black out sur les soucoupes volantes" de Guieu.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

DAR

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
The Phantom a écrit:Il aurait pu prendre la peine de nommer cet enquêteur ^^

D'une façon générale, P. Lagrange prend soin de ne jamais citer de nom d'ufosceptique ni de faire référence à leur écrit ni de faire de critiques précises à leur égard. Il les traite comme une sorte de nébuleuse indifférenciée ou s'il ne peut faire autrement il parle d'un "enquêteur" comme ici dans citer ses sources. Il cite en revanche à toute occasion des ufocrédules comme Aimé Michel ou B. Méheust.

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum