UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » PHOTOS ET VIDEOS D'OVNI » Etude de la vidéo d'Aguadilla, Porto Rico, 2013

Etude de la vidéo d'Aguadilla, Porto Rico, 2013

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 5]

nablator

avatar
Administration
Administration
william l'Ozone a écrit:Vous auriez parlé de 60 kms/h que ça m'aurait mieux parlé à vue de nez...
Illusion classique due à la parallaxe. Même une vitesse nulle par rapport au sol peut paraître élevée :



http://nabbed.unblog.fr/

Chris Isbert

avatar
Salut Nab'

nablator a écrit:
Comme ça, sans vidéo de comparaison, je dirais que les flous/flashs apparaissent au changement de zoom (affiché en haut 135, 675, 2024 mm) et que c'est du MWIR tout le temps. Le SWIR ressemble au visible et le LWIR, je ne le trouve pas dans la description des capteurs : http://www.militarysystems-tech.com/files/militarysystems/PDS%20MX-15D.pdf

J'ai comparé le nombre de frames nécessaires pour que le changement de zoom s'effectue et se stabilise versus le changement de mode (white-hot/black-hot et vice-versa). Le changement de mode est beaucoup plus rapide (1 frame et quelques frames pour la stabilisation/contraste) alors que le changement de zoom est plus lent (entre 15 et 20 frames au total, stabilisation y compris). Au début de la vidéo, il faut environ une petite dizaine de frames pour que la vidéo se stabilise, donc je pense aussi qu'il s'agit plutôt d'un changement de zoom que de mode mais rien n'est certain en l'état.

Le SWIR ressemble à du N&B et permet de voir à travers les vitres (et le brouillard) contrairement au MWIR et LWIR ou elles apparaissent opaques. Dans notre vidéo, on ne voit pas à l'intérieur des véhicules mais j'avais pensé que la distance pouvait aussi expliquer cela (limite des capteurs ?). Quoi qu'il en soit le MWIR, lui est recommandé pour observer des "point targets" de petites tailles et à grandes distances, ce qui est le cas à certains moments mais aussi suivant le nombre d'aérosols présents dans l'air.

Comme le Mylar réfléchit l'essentiel des IR, je ne comprends pas comment un ballon en Mylar pourrait apparaître plus sombre que son environnement, particulièrement le ciel. Ce ne serait pas plus cohérent avec la chaleur émise par un drone ? Bon, j'y connais rien, pas encore lu les arguments pour / contre, désolé je débute et puis TL;DR. Smile

A cela il faut ajouter le halo blanc visible autours de X à certains moments. J'ai contacté un spécialiste de ce type d'imagerie qui m'a assuré que le halo blanc est un artefact qui se produit quand la différence de température entre le milieux environnant et la target est grande. Il est d'ailleurs visible sur d'autres objets émettant de la chaleur. Ce même halo a permis de concevoir des algorithmes qui servent à isoler les silhouettes humaines (person detection in thermal imagery). C'est aussi à ce niveau que Viktor n'a pas assez approfondi les choses pour présenter sa théorie. Par exemple, rien ne prouve que même si un ballon a de l'air plus chaud emprisonné à l'intérieur (chauffé par le Soleil plus de 2 heures avant ou par une LED) que ce dernier sera détecté par le système. Au contraire, le Mylar est connu aussi pour ses propriétés isolantes (thermique) et comme tu l'as dit, il réfléchit une grande partie des IR.

Note : les voitures à 1:28 sont quasiment identiques à l'avant et l'arrière. je m'attendais à voir le pot d'échappement seul en noir à l'arrière, et le capot à l'avant. Bizarre.

D'après mes recherches, les pneus, capot (là ou se trouve le moteur, donc à l'arrière pour certains véhicules) sont visibles en gris foncé et noir en mode black hot quand cela est filmé avec le même système mais de beaucoup plus près (<0.5 mile), même le pare-choc se trouvant près du pot d'échappement est gris foncé, sans doute car chauffé par ces gaz lorsque le véhicule est à l'arrêt. Dans notre vidéo (plus éloignée), on peut voir que l'avant de 2 véhicules est chaud mais par leur capot, à l'avant mais sous le véhicule car je pense que la limite des capteurs est atteinte donc qu'ils ne repèrent pas la chaleur sur le capot mais celle qui se dégage sous le véhicule, via le moteur. Sur un autre véhicule, le moteur est à l'arrière et sur les autres véhicules, on peut voir de la chaleur sous les véhicules et à l'arrière, ce qui selon moi provient des gaz d'échappement. Tout dépend fortement de la distance selon moi et donc des limites des capteurs.

Illusion classique due à la parallaxe. Même une vitesse nulle par rapport au sol peut paraître élevée :

A cela, il faut ajouter le zoom et le déplacement du pod qui rappelons le peut tourner sur 360°, plus le zoom est grand, plus la vitesse de défilement augmente mais il y a quelques passages ou on peut se rendre compte du déplacement propre de X car le pod est stabilisé et que le fond ne bouge pratiquement plus.


++
Chris

nablator

avatar
Administration
Administration
Chris Isbert a écrit:Le SWIR ressemble à du N&B et permet de voir à travers les vitres (et le brouillard) contrairement au MWIR et LWIR ou elles apparaissent opaques. Dans notre vidéo, on ne voit pas à l'intérieur des véhicules mais j'avais pensé que la distance pouvait aussi expliquer cela (limite des capteurs ?). Quoi qu'il en soit le MWIR, lui est recommandé pour observer des "point targets" de petites tailles et à grandes distances, ce qui est le cas à certains moments mais aussi suivant le nombre d'aérosols présents dans l'air.
C'est le seul capteur IR d'ailleurs sur le MX-15Di : 3-5 µm = MWIR.

Il y a deux télémètres laser. La distance (en mètres ?) en haut à droite doit être la mesure faite par l'un d'entre eux.

http://nabbed.unblog.fr/

Chris Isbert

avatar
nablator a écrit:
Chris Isbert a écrit:Le SWIR ressemble à du N&B et permet de voir à travers les vitres (et le brouillard) contrairement au MWIR et LWIR ou elles apparaissent opaques. Dans notre vidéo, on ne voit pas à l'intérieur des véhicules mais j'avais pensé que la distance pouvait aussi expliquer cela (limite des capteurs ?). Quoi qu'il en soit le MWIR, lui est recommandé pour observer des "point targets" de petites tailles et à grandes distances, ce qui est le cas à certains moments mais aussi suivant le nombre d'aérosols présents dans l'air.
C'est le seul capteur IR d'ailleurs sur le MX-15Di : 3-5 µm = MWIR.

Il y a deux télémètres laser. La distance (en mètres ?) en haut à droite doit être la mesure faite par l'un d'entre eux.

Oui effectivement, c'est le seul, j'en étais encore à penser comme je l'avais fait avant d'être certain de connaître le modèle précis. Me réveil là. Smile

Possible pour le télémètre, cela serait déjà plus logique qu'un compteur d'images qui avance et recule so to speak.




++
Chris

Chris Isbert

avatar
Bingo Nab !!!

C'est exactement cela, cela indique la distance en m car par exemple quand TGT = 2.4 nm, on a 4 444 (m) en haut à droite !


Bien vu !


++
Chris

nablator

avatar
Administration
Administration
Chris Isbert a écrit:Bingo Nab !!!
Ouais, bon c'est marqué dans le rapport de la SCU page 121. Smile

http://nabbed.unblog.fr/

Flo78

avatar
Moi je veux aller me baigner dans ces vagues chaudes! 

Chris Isbert

avatar
Salut les gars,

@ Flo', te baigner, tu veux dire surfer  Very Happy   Aguadilla est connu mondialement pour ses spots de surf dont le fameux Gas Chambers, un des meilleurs spots de toute la Caraïbe.

@ Nab',

Pas tout lu... je ne trouve pas pourquoi l'affichage 01:22 UTC+1 sur la vidéo serait faux, décalé d'une heure. La description dans la base du MUFON "April 25, 2013 at 2122 Local/April 26, 2013 0122Z" pourrait être une erreur, non ?

Je suppose que c'est parce que les données radar sont pour 0122Z-0126Z (page 76 du rapport SCU)... Bizarre quand même que la différence entre la page 75 et la page 76 ne soit pas mentionnée autrement que pour dire que ça correspond parfaitement.

Perso', j'ai tjs pensé que leur horloge était à l'heure et donc qu'il était 08h22pm (UTC-4) mais bon le rapport affirme que l'heure est exprimée en Zulu alors qu'elle est clairement exprimée en Alpha Time Zone (code militaire), ce que je trouve bizarre. Du coup, je suis obligé de faire confiance aux données du radar et donc à l'heure indiquée (Zulu Time) mais aussi à l'avion de fret qui décolle à la fin de la vidéo et qui correspond bien à l'heure indiquée dans le chart concernant les vols au départ. Il était donc bien 09h22pm local time (UTC-4) au début de l'enregistrement

Allez donc savoir comment un organisme d'état Américain se plante sur le réglage de leur horloge alors qu'il n'y a même pas de DST à PR, ce qui aurait pu dans le pire des cas expliquer cette erreur  (?)... :crackpipe:

Il faut aussi savoir qu'il y a deux vidéo àma, une filmée avec un tel sur un ordinateur et une autre qui aurait été envoyée de manière anonyme à un des ufologues. Ufologue qui l'aurait ensuite "uploadé" sur YT  :






++
Chris

Jeansériel

avatar
...Au sujet d'Eole...

http://wind-data.ch/tools/profile.php?h=100&v=5&z0=3&abfrage=Actualiser

Sait-on à quelle hauteur a été mesuré la vitesse du vent?

nablator

avatar
Administration
Administration
Jeansériel a écrit:Sait-on à quelle hauteur a été mesuré la vitesse du vent?
L'anémomètre est normalement au sommet d'un mat de 10 m.

http://www.researchgate.net/publictopics.PublicPostFileLoader.html?id=55154546ef9713d3268b45f5&key=c2fc2357-975d-4909-bc5c-a7723e6a28d9
p.117

Il y a aussi des données en altitude pour un autre aéroport portoricain.

http://nabbed.unblog.fr/

Flo78

avatar
Jeansériel a écrit:...Au sujet d'Eole...

http://wind-data.ch/tools/profile.php?h=100&v=5&z0=3&abfrage=Actualiser

Sait-on à quelle hauteur a été mesuré la vitesse du vent?




Bonjour,
dans le rapport, ils utilisent les données de l'université du Wyoming pour tester l'hypothèse d'un ballon.
Ils disent qu'à 20h00, la vitesse du vent était similaire entre 400 pieds et 3200 pieds, entre 19 et 29 km/h, direction ENE

La trajectoire du ballon que j'ai établi donne une moyenne de 27 km/h, conforme à la direction du vent.


EDIT: Chris, ce que je voulais dire avec les vagues chaudes, c'est que selon moi vous faites une interprétation erronée de la supposée chaleur de l'objet (les vagues sont sombres, donc chaudes si on suit votre raisonnement). Il y a certainement d'autres facteurs à prendre en compte, distance, matières, réflexions, ...

Chris Isbert

avatar
Hello Flo',

Flo78 a écrit:
EDIT: Chris, ce que je voulais dire avec les vagues chaudes, c'est que selon moi vous faites une interprétation erronée de la supposée chaleur de l'objet (les vagues sont sombres, donc chaudes si on suit votre raisonnement). Il y a certainement d'autres facteurs à prendre en compte, distance, matières, réflexions, ...

Ce n'est pas ce que m'ont dit les deux personnes (spécialistes du sujet) que j'ai contacté dont un qui m'a expliqué ce qu'était le halo blanc que l'on observe autours de X. Il m'a même orienté vers une étude à ce niveau pour mieux comprendre la signification de cet artefact. Ces deux personnes sont formelles, il s'agit bien de chaleur. Concernant les vagues, c'est un autre sujet, en mode white hot et MWIR, la pente de la vague apparaitra tjs en blanc/gris clair et en plus sombre/noir en mode black hot. Cela fait partie du "clutter phenomena" et des "false targets". Il s'agit de fausses cibles qui ont une persistance qui peut varier de 10 à 60 secondes.

Tu peux essayer de prouver que X n'émet pas de la chaleur (chaleur = plus chaud que l'air environnant à l'altitude ou il se trouve), perso', je vais entre autre utiliser les explications précises de ces personnes et les documents qu'ils m'ont indiqué pour démontrer que X émet de la chaleur. Je ne m'étendrai pas plus à ce sujet ici cependant car j'en dit déjà pas mal.


++
Chris



Dernière édition par Chris Isbert le 21.08.15 17:06, édité 2 fois (Raison : fautes comme d'hab)

Chris Isbert

avatar
ps : pour la persistance, je tiens ces données d'une étude qui aborde ce sujet spécifiquement. Je ne veux pas qu'on imagine que j'invente ou m'improvise :






++
Chris

nablator

avatar
Administration
Administration
Super. Je prends ça pour une preuve de la technologie SEP* extraterrestre en action.

* Somebody Else's Problem : méthode décrite dans le Guide du routard galactique pour obtenir une invisibilité effective. Ici, le sujet de l'interprétation d'une image IR est si abscons qu'on préfère que l'analyse soit le problème de quelqu'un d'autre.

je sors



Dernière édition par nablator le 21.08.15 21:16, édité 1 fois

http://nabbed.unblog.fr/

Chris Isbert

avatar
T couillon Nab' Smile


Oui bon ben, disons que l'imagerie thermique est un sujet que l'on apprend pas à l'école so to speak, donc ma façon de procéder et d'analyser est simple quand je ne sais pas quelque chose :

1a. Je me renseigne sur le sujet afin de savoir qui contacter et j'isole les questions que je veux formuler
1b. Je contacte des spécialistes
2. Je leur demande des explications et des liens vers des études pour approfondir leurs explications (et les confirmer ou réfuter)
3. Je compare/croise ces informations
4. Je test l'H choisie en trouvant un moyen de vérifier sa prédictibilité et je cherche ce qui peut la réfuter ou la valider
5. Je compare le résultat obtenu avec celui des autres H pour lesquelles j'ai procédé de la même manière
6. J'établi ensuite une liste par ordre décroissant (probabilité qu'elle soit juste) des différentes H

Au moment ou je vous parle (cela peut changer), en fonction d'une multitude d'éléments à ma connaissance, l'H biologique est l'H1 au niveau de sa prédictibilité et en respect du principe de parcimonie.

Si vous avez des critiques, suggestions concernant ma pseudo*-méthodologie, merci de me le dire, je ne le prendrai pas mal du tout, au contraire car je suis là pour apprendre (de vous aussi, pas que des spécialistes).

* pseudo car je préfère rester raisonnable car je ne sais pas si elle est bonne à vrai dire mais il m'arrive de jongler et de ne pas respecter cet ordre. j\'ai rien fait

++
Chris



Invité


Invité
Le saviez-vous? La température moyenne du corps d'un pélican (par exemple) est de 106°-107° F.
Gilles

nablator

avatar
Administration
Administration
The Phantom a écrit:Le saviez-vous? La température moyenne du corps d'un pélican (par exemple) est de 106°-107° F.
Gilles

Premier résultat de googlage de "pelican minimum speed" :
Pennycuick (pers. comm.) estimated the minimum sink rate and the corresponding forward flight speed of an American White Pelican in straight gliding flight near sea level as 0.61 m/sec and 10.2 m/s.
http://www.earthspan.org/wp-content/uploads/2011/09/CondorPub.pdf

10 m/s c'est 36 km/h et il faut y ajouter la vitesse du vent.


http://nabbed.unblog.fr/

hal9000

avatar
Modération
Modération
Si l'ufologie n'est plus qu'une guéguerre entre ballonnistes et pélicanistes c'est quand même un peu triste!


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

nablator

avatar
Administration
Administration
hal9000 a écrit:Si l'ufologie n'est plus qu'une guéguerre entre ballonnistes et pélicanistes c'est quand même un peu triste!
Je dirais même plus, en tant que droniste je trouve que c'est scandaleux !

http://nabbed.unblog.fr/

Invité


Invité
Minimum sink rate and forward flight speed, Nab...
J'ai juste donné la température d'un zozio (par exemple pour un pélican)...

Invité


Invité
hal9000 a écrit:Si l'ufologie n'est plus qu'une guéguerre entre ballonnistes et pélicanistes c'est quand même un peu triste!

C'est pas de l'UFOfologie concernant ce cas, c'est de UAPhénoménologie ! Dans le rapport, il a bien été pris soin de remplacer UFO par UAP. Un des co-auteurs me l'a bien rappelé... Rolling Eyes

Chris Isbert

avatar
Bonsoir,

La debunkerie continue et cette fois avec une investigatrice du paranormal qui serait plutôt "pélicaniste" pour l'occasion :
http://udebunked.blogspot.fr/2015/08/homeland-security-ufo-video-analyzed.html

Des debunkeries, vous allez en lire d'autres àma, vu que certains "gros" noms comme Isaac Koi et J.Ritzmann pour ne citer qu'eux s'agitent un peu sur FB concernant ce cas.





++
Chris





nablator

avatar
Administration
Administration
Chris Isbert a écrit:Des debunkeries, vous allez en lire d'autres àma, vu que certains "gros" noms comme Isaac Koi et J.Ritzmann pour ne citer qu'eux s'agitent un peu sur FB concernant ce cas.
Scandaleux ! Je m'indigne d'avance ! Very Happy


Faudrait créer une Ligue pour la Protection des Ovnis, tiens.

http://nabbed.unblog.fr/

Chris Isbert

avatar
nablator a écrit:
Chris Isbert a écrit:Des debunkeries, vous allez en lire d'autres àma, vu que certains "gros" noms comme Isaac Koi et J.Ritzmann pour ne citer qu'eux s'agitent un peu sur FB concernant ce cas.
Scandaleux ! Je m'indigne d'avance ! Very Happy


Faudrait créer une Ligue de Protection des Zovnis, tiens.

Pas faux. Laughing

Perso', je m'attend à un véritable "Festival de debunkerie" et des deux côtés de l'Atlantique, pas qu'aux USA.

Oui moi aussi j'ai préparé les chips et la bière et à vrai dire, c'est carrément génial si on me demande.

En fait, je prédit que ce cas va faire autant de mal à certains debunkers qu'au panel du SCU car il est facile de se casser les dents sur ce dernier. Le nombre d'erreurs/pièges à éviter est (très) largement supérieur à tous les autres cas que j'ai un peu sondé. Certaines questions fondamentales qui méritent des réponses et des explications sont extrêmement complexes et nécessitent pour certaines des informations qui ne sont pas accessibles au grand public, c'est le premier gros problème. Un autre gros problème selon moi est que d'après une estimation que j'ai faite très récemment, ce cas nécessite un rapport de facilement plus de 200 pages. Autant dire que quasiment personne ne lirait un tel pavé en entier àma.

Il y en a d'autres mais ce problème est incontournable selon moi, impossible de bâcler le cas car les explications seraient incompréhensibles sans une réelle présentation de ce genre d'imagerie et du système en question rien que pour commencer (1/3 du document).

Bref, je parlais de pédagogie plus que de sensationnalisme et je ne pensais pas exagérer. Plus le temps passe et plus je trouve que cette vision des choses se confirme par mes recherches sur les différents sujets qui doivent être impérativement abordés pour avoir une vue d'ensemble cohérente et complémentaire.

Attention, le rapport du SCU est long lui aussi mais s'attarde bien trop sur des points qui n'en ont pas besoin alors que d'autres sujets sont totalement absents. Qui dit long ne veut pas forcément dire bon, ce n'est pas du tout cela que je voulais dire.


++
Chris

Invité


Invité
Hello,

Simplement pour signaler la mise en ligne du site de la Puerto Rico Research Review (PRRR) pour celles ou ceux que cela intéresserait.
A ce premier stade, vous y trouverez un outil bien utile concernant les "frames" de la vidéo, quelques liens concernant la couverture du cas.

Puerto Rico Research Review

Cordialement,

Gilles

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum