UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » LES PAN DU GEIPAN » Statistiques des méprises avec la Lune dans la base de données du GEIPAN

Statistiques des méprises avec la Lune dans la base de données du GEIPAN

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Si vous avez le plaisir de lire le nouveau dossier de SO, Des OVNI au clair de Lune, vous pourrez constater au chapitre 2 que je me suis amusé à calculer le nombre de méprises Lune dans la base de données du GEIPAN, après correction par mes soins.
Un dossier étant ce qu'il est, il y a des impératifs d'écriture, mais la base de données du GEIPAN continue elle à évoluer avec le temps. Aussi, vous retrouverez dans ce fil les dernières statistiques en date des méprises Lune dans les dossiers du GEIPAN, au fur et à mesure des mises à jour de leur site. Smile


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Quantifier le nombre exact de méprises avec la Lune est particulièrement difficile, tant les catalogues ufologiques sont disparates et différents les uns des autres. Néanmoins, il existe en France un organisme officiel s’occupant de l’étude des OVNI, à savoir le GEIPAN. Il est intéressant de savoir combien de cas de méprises avec la Lune se « cachent » dans la base de données de cet organisme, afin d’avoir une idée du pourcentage de ce type de méprise. La base de données du GEIPAN représente-t-elle un échantillon tout à fait représentatif de la casuistique ufologique ? Peut-être pas, car avec « seulement » un peu plus de 2000 cas mis en ligne sur son internet (http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202 ), le catalogue GEIPAN peut paraître bien faible par rapport à d’autres catalogues affichant plusieurs milliers de cas enregistrés. Néanmoins, et on ne le dira jamais assez, « quantité n’est pas qualité », et nous préférons baser notre petite étude statistique (sans prétention aucune !) sur la base de données du GEIPAN, car le mode de recueillement des témoignages suit une méthodologie assez précise, ne se contentant pas, comme peuvent le faire certains ufologues avides de chiffres, de recueillir le moindre échantillon de récit d’observation.
Pour une plus grande clarté, les cas du GEIPAN sont classés par année, puis par catégories : PAN A, B, C, D, D1 et D2. Il est à rappeler qu’un PAN A est un cas parfaitement expliqué, un PAN B un cas probablement expliqué, un PAN C un cas inexplicable par manque de données, et enfin, un PAN D est un cas resté inexpliqué après enquête. Du moins… en théorie ! Car vous allez voir que tout n’est pas si simple, et que par le passé, le GEIPAN et ses avatars (GEPAN, SEPRA) ont commis bon nombre d’erreurs d’identification. Depuis 2011, le GEIPAN a pris conscience du trop grand nombre de cas classés en PAN D, et publie depuis assez régulièrement des reclassifications d’anciens cas. De plus, deux nouvelles sous-catégories ont été créées, à savoir les PAN D1 et les PAN D2. Toutes deux représentent des cas normalement non-expliqués, présentant une étrangeté. Ainsi, les D1 correspondent par définition à des phénomènes étranges, mais de consistance moyenne, associés à un témoignage unique, sans enregistrement photo ou vidéo (ce qui explique pourquoi je les surnomme des « PAN C de luxe »). Les D2 représentent le Graal des soucoupistes, à savoir des phénomènes très étranges et de consistance forte : plusieurs témoins indépendants et/ou enregistrements photo ou vidéo et/ou trace au sol. Il n’y a l’heure actuelle aucun PAN D2 dans la base de données du GEIPAN. Pour une meilleure définition des catégories de PAN, n’hésitez pas à consulter le site du GEIPAN : http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=201
Après avoir passé au crible les cas du GEIPAN un par un (travail harassant m’ayant pris près de quatre années), je ne suis pas peu fier de vous présenter cette petite étude statistique.
Bien entendu, le GEIPAN continuant à étudier les cas d’observation d’OVNI, sa base de données va s’étoffer dans les années à venir. De même, les reclassifications de vieux cas mal enquêtés vont modifier les chiffres entre différentes catégories de PAN. Les chiffres sont valables pour des cas mise en ligne jusqu’en date du 1er octobre 2015.

1937 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1947 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1951 : 2 cas (1 PAN C, 1 PAN D1). Pas de méprise Lune.

1952 : 2 cas (1 PAN C, 1 PAN D1). Pas de méprise Lune.

1953 : 2 cas (1 PAN A, 1 PAN D1). Pas de méprise Lune.

1954 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1955 : 4 cas (2 PAN B, 2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1956 : 3 cas (2 PAN B, 1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1957 : 3 cas (1 PAN B, 2 PAN C). 1 méprise Lune avec le PAN C des Ardennes (08) 30.10.1957

1959 : 3 cas (1 PAN B, 2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1960 : 4 cas (3 PAN B, 1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1963 : 1 cas (1PAN D1). Pas de méprise Lune.

1964 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1965 : 4 cas (1 PAN B, 2 PAN C, 1 PAN D). 1 méprise Lune possible avec le PAN C de De Moustiers-Ste-Marie (04) à Manosque (04) de juillet 1965, mais le cas est tellement mal décrit que la méprise Lune ne peut être que possible.

1969 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1970 : 2 cas (2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1972 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1973 : 2 cas (2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1974 : 2 cas (2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1975 : 6 cas (2 PAN A, 1 PAN B, 3 PAN C). 2 méprises Lune (1 PAN B, 1 PAN C) :
Castelnau-de-Montmiral (81) 18.02.1975 (PAN C) et Jeumont (59) 26.09.1975 (PAN B)

1976 : 75 cas (7 PAN A, 22 PAN B, 44 PAN C, 2 PAN D1). 10 méprises Lune (1 PAN A, 2 PAN B, 7 PAN C) :
Domène (38) 08.01.1976 (PAN C), Vimy (62) 17.01.1976 (PAN C), Lauzet-Ubaye (04) 03.02.1975 (PAN C), Les Sables d’Olonne (85) 09.02.1976 (PAN A), Criel-sur-Mer (76) 15.04.1976 (PAN C), Mirande (32) 19.05.1976 (PAN C), Rambervillers (88) 10.07.1976 (PAN C), Void-Vacon (55) 13.07.1976 (PAN B), St-Vérand (38) 12.09.1976 (PAN B) et St-Raphaël (83) 07.12.1976 (PAN C)

1977 : 78 cas (11 PAN A, 15 PAN B, 52 PAN C). 10 méprises Lune (4 PAN A, 2 PAN B, 4 PAN C) :
Villebois-Lavalette (16) 05.01.1977 (PAN C), Privas (07) 28.05.1977 (PAN B), Vitteaux (21) 30.05.1977 (PAN A), St-Bonnet (05) 07.08.1977 (PAN C), Malaucene (84) 18.09.1977 (PAN C), Sarthe (72) 02.10.1977, Montmorillon (86) 19.11.1977 (PAN B), St-Calais (72) 26.11.1977 (PAN C), Ste-Cérotte (72) 18.12.1977 (PAN A) et D109 de Chemilla vers St-Julien-sur-Suran (39) 19.12.1977 (PAN A)

1978 : 85 cas (11 PAN A, 23 PAN B, 38 PAN C, 12 PAN D, 1 PAN D1). 7 méprises Lune (2 PAN A, 1 PAN B, 1 PAN C, 3 PAN D) :
Gordes (84) 15.01.1978 (PAN C), Arras (62) 17.03.1978 (PAN A), Caen (14) 29.04.1978 (PAN C), Précy-sous-Thil (21) 18.07.1978 (PAN D), Castres (81) 30.07.1978 (PAN D), St-Dizier (52) 20.08.1978 (PAN D), Lhuis (01) 06.10.1978 (PAN B) et Niergnies (59) 08.10.1978 (PAN A)

1979 : 111 cas (18 PAN A, 24 PAN B, 51 PAN C, 18 PAN D). 11 méprises Lune (8 PAN A, 2 PAN C, 1 PAN D) :
Boulay (57) 04.02.1979 (PAN A), Villefranche de Lauragais (31) 21.03.1979 (PAN A), Sellières (39) 08.05.1979 (PAN A), Loivre (51) 29.05.1979 (PAN A), Gentilly (94) 31.05.1979 (PAN A), Nuits St-Georges (21) 03.06.1979 (PAN C), Candé (49) 10.06.1979 (PAN C), Collons (45) 30.06.1979 (PAN A), Foix (09) 04.07.1979 (PAN A), Annot (04) 01.12.1979 (PAN D) et Neuvy le Roi (37) 07.12.1979 (PAN A)

1980 : 102 cas (16 PAN A, 29 PAN B, 35 PAN C, 22 PAN D). 12 méprises Lune (2 PAN A, 3 PAN B, 6 PAN C, 1 PAN D)
Chambly (60) 03.01.1980 (PAN B), Remiremont (88) 28.01.1980 (PAN C), St-Haon le Chatel (42) 13.02.1980 (PAN B), Châteaudun (28) 18.02.1980 (PAN A), St-Vit (25) 03.03.1980 (PAN B), La Source (45) 27.03.1980 (PAN D), Louhans (71) 07.04.180 (PAN C), Loches (37) 19.06.1980 (PAN C), Le Blanc (37) 25.07.1980 (PAN C), Pinols (43) 17.08.1980 (PAN A), La Chambre (73) 24.08.1980 (PAN C) et Ampuis (69) 05.09.1980 (PAN C)

1981 : 59 cas (9 PAN A, 11 PAN B, 22 PAN C, 17 PAN D). 5 méprises Lune (2 PAN A, 1 PAN B, 1 PAN C)
Reims (51) 23.01.1981 (PAN A), St-Denis (974) 07.06.1981 (PAN A), Auzebosc (76) 01.07.1981 (PAN B), Vacqueriette-Erquières (62) 11.08.1981 (PAN C) et Pontvallain (72) 05.09.1981 (PAN A)

1982 : 34 cas (2 PAN A, 6 PAN B, 15 PAN C, 11 PAN D). 5 méprises Lune (2 PAN A, 3 PAN D)
Charleville-Mézières (08) 17.01.1982 (PAN D), Hombourg-Haut (57) 27.01.1982 (PAN A), Groix (56) 13.04.1982 (PAN D), Suippes (51) 16.05.1982, Palaiseau (91) 06.09.1982 (PAN D)

1983 : 37 cas (3 PAN A, 19 PAN B, 11 PAN C, 4 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN D de Nay-Bourdettes (64) 29.04.1983

1984 : 16 cas (2 PAN A, 5 PAN B, 6 PAN C, 3 PAN D). 3 méprises Lune (1 PAN A, 1 PAN C, 1 PAN D)
Coudray Saint-Germer (60) 03.09.1984 (PAN D), Comines (59) 28.09.1984 (PAN A), Hagetmau (40) 02.10.1984 (PAN C)

1985 : 35 cas (6 PAN A, 8 PAN B, 15 PAN C, 6 PAN D). Pas de méprise Lune.

1986 : 13 cas (2 PAN A, 2 PAN B, 9 PAN C). 1 méprise Lune avec le PAN A de Vendin-le-Vieil Hénin-Beaumont (62) 12.11.1986.

1987 : 13 cas (3 PAN A, 3 PAN B, 4 PAN C, 3 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN D de Montfort-sur-Meu (35) 27.11.1987

1988 : 31 cas (4 PAN A, 8 PAN B, 12 PAN C, 7 PAN D). 2 méprises Lune (1 PAN A, 1 PAN C)
Givry (71) 06.02.1988 (PAN C), Montdardier (30) 18.12.1988 (PAN A)

1989 : 25 cas (2 PAN A, 11 PAN B, 5 PAN C, 7 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN B de Pleuneuf Val André (22) 08.10.1989

1990 : 30 cas (7 PAN A, 4 PAN B, 7 PAN C, 11 PAN D, 1 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN D d’Etables sur Mer (22) 22.03.1990

1991 : 18 cas (3 PAN A, 6 PAN B, 8 PAN C, 1 PAN D). Pas de méprise Lune.

1992 : 19 cas (1 PAN A, 4 PAN B, 10 PAN C, 4 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN C de Criquetot L’Esneval (76) 03.07.1992

1993 : 59 cas (10 PAN A, 15 PAN B, 16 PAN C, 17 PAN D, 1 PAN D1). 3 méprises Lune (1 PAN A, 2 PAN C)
Saint-Gilles-Croix-de-Vie (85) 02.03.1993 (PAN A), Herserange (54) 31.05.1993 (PAN C), Fos sur Mer (13) 21.10.1993 (PAN C)

1994 : 47 cas (5 PAN A, 13 PAN B, 18 PAN C, 10 PAN D, 1 PAN D1). 3 méprises Lune (2 PAN A, 1 PAN C)
Tintry (71) 16.03.1994 (PAN A), Tarascon (13) 01.04.1994 (PAN C), Marseille (13) 31.07.1994 (PAN A)

1995 : 27 cas (1 PAN A, 10 PAN B, 12 PAN C, 4 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN C du Thoronet (83) 14.05.1995

1996 : 22 cas (2 PAN A, 7 PAN B, 11 PAN C, 2 PAN D). Pas de méprise Lune.

1997 : 41 cas (5 PAN A, 15 PAN B, 5 PAN C, 16 PAN D). 2 méprises Lune (1 PAN A, 1 PAN D)
Béziers (34) 21.06.1997 (PAN D), Metz (57) 07.09.1997 (PAN A)

1998 : 28 cas (7 PAN A, 5 PAN B, 10 PAN C, 6 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN D de Saint-Pourcain sur Sioule (03) 05.12.1998

1999 : 19 cas (1 PAN A, 4 PAN B, 11 PAN C, 3 PAN D). Pas de méprise Lune.

2000 : 22 cas (3 PAN A, 8 PAN B, 6 PAN C, 5 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN D de Lille (59) 20.08.2000

2001 : 19 cas (2 PAN A, 8 PAN B, 6 PAN C, 3 PAN D). Pas de méprise Lune.

2002 : 23 cas (1 PAN A, 10 PAN B, 9 PAN C, 3 PAN D). Pas de méprise Lune.

2003 : 13 cas (6 PAN B, 5 PAN C, 2 PAN D). Pas de méprise Lune.

2004 : 19 cas (3 PAN A, 10 PAN B, 3 PAN C, 3 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN C de Casteljaloux (47) 06.10.2004

2005 : 16 cas (5 PAN B, 11 PAN C). Pas de méprise Lune.

2006 : 10 cas (2 PAN A, 4 PAN B, 3 PAN C, 1 PAN D). Pas de méprise Lune.

2007 : 48 cas (16 PAN A, 18 PAN B, 13 PAN C, 1 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN C de Biarritz (64) 01.05.2007

2008 : 96 cas (18 PAN A, 41 PAN B, 35 PAN C, 2 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN C de Tournefeuille (31) 23.06.2008

2009 : 193 cas (37 PAN A, 69 PAN B, 84 PAN C, 3 PAN D1). 3 méprises Lune (2 PAN A, 1 PAN C)
Albias (82) 17.01.2009 (PAN A), Marseille (13) 04.02.2009 (PAN A), Chauvigny (86) 16.09.2009 (PAN C)

2010 : 134 cas (35 PAN A, 60 PAN B, 37 PAN C, 2 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN A de (D8) de Valentine (31) vers Martres-de-Rivière (31) 17.03.2010

2011 : 130 cas (18 PAN A, 69 PAN B, 38 PAN C, 5 PAN D1). Pas de méprise Lune.

2012 : 133 cas (32 PAN A, 73 PAN B, 25 PAN C, 3 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN A de Mauguio (34) 27.01.2012

2013 : 178 cas (48 PAN A, 99 PAN B, 30 PAN C, 1 PAN D1). 3 méprises Lune (1 PAN A, 2 PAN B)
Gisors (27) 21.07.2013 (PAN B), Campan (65) 23.07.2013 (PAN A), Steinbach (68) 29.12.2013 (PAN B)

2014 : 123 cas (31 PAN A, 70 PAN B, 20 PAN C, 2 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN B (en fait A) de Chatelay (39) 07.03.2014

2015 : 44 cas (24 PAN A, 17 PAN B, 3 PAN C). Pas de méprise Lune.

Bilan et réflexions :
Au 1er octobre 2015, la base de données du GEIPAN compte 2271 cas, répartis comme suit :
- 411 PAN A, soit 18,10 % des cas
- 847 PAN B, soit 37,30 % des cas
- 782 PAN C, soit 34,43 % des cas
- 202 PAN D, soit 8,89 % des cas
- 29 PAN D1, soit 1,28 % des cas
- 0 PAN D2, soit 0 % des cas

Sur 411 PAN A, il y a 34 méprises Lune, soit 8,27 % des PAN A
Sur 847 PAN B, il y a 14 méprises Lune, soit 1,65 % des PAN B
Sur 782 PAN C, il y a 38 méprises Lune, soit 4,86 % des PAN C
Sur 202 PAN D, il y a 16 méprises Lune, soit 7,92 % des PAN D (chiffre aberrant s’il en est, puisqu’en toute logique, un PAN D ne devrait pas pouvoir s’expliquer par une cause astronomique aussi simple que la Lune)
Sur 29 PAN D1, il n’y a pas de méprise Lune.

Pour les 2271 cas de la base de données du GEIPAN, le nombre total de méprises avec la Lune est de 102, soit 4,49 % des cas. On pourra reprocher que ce chiffre est faible, mais il est néanmoins loin d’être négligeable : près d’un cas du GEIPAN sur 22 s’explique donc par une méprise avec la Lune ! Or, quand on sait (cela ce ne sera pas détaillé dans ce dossier) que le nombre de méprises avec la planète Vénus est à peu près identique au nombre de méprises avec la Lune dans les cas du GEIPAN, on s’aperçoit que près de 10% de l’ensemble des cas s’explique grâce à seulement deux astres parfaitement connus. Ajoutons à cela toutes les autres causes prosaïques, et le taux de cas vraiment inexpliqués peut descendre en flèche.
Ce n’est d’ailleurs pas tout : depuis 2007, nombre d’observations d’OVNI résultent de lâchers de lanternes thaïlandaises. Si on s’amuse à calculer les statistiques des méprises Lune antérieures au 1er janvier 2007, le taux de cas d’OVNI/Lune est bien plus important : sur 1193 cas au total, le nombre de méprises lunaires est de 90, soit une proportion de 7,54 % (soit près d’un cas sur 13).


Enfin, on pourra noter au passage que le « camembert » statistique visible sur la page d’accueil du site du GEIPAN, annonçant fièrement que « les Phénomènes Aérospatiaux Non Identifiés de type D représentent 22% des témoignages » est erroné, puisque basé sur des statistiques anciennes.


Il suffit de cliquer (comme indiqué) sur le camembert pour aboutir sur cette page, nous apprenant que ces statistiques se basent sur des données datant du… 28 novembre 2011 ! Au moment de l’écriture de ces lignes, près de 4 ans se sont écoulés, et la base de données du GEIPAN a bien évolué : ajouts de nouveaux cas, nouvelles analyses d’anciens cas, création des PAN D1 et PAN D2 à l’été 2012, etc.



Les chiffres du 28 novembre 2011 se basent sur un nombre de 1170 cas, contre 2271 aujourd’hui. La différence est loin d’être négligeable, car nous passons presque du simple au double !
Fort heureusement, le GEIPAN tient à jour des statistiques dynamiques sur son site, tenant compte des évolutions de la base. Il suffit de cliquer sur l’icône « Statistiques dynamiques » pour obtenir ce camembert bien plus réaliste :


Comme nous l’avons vu un peu plus haut, et comme cela apparaît clairement ici, les PAN de type D et D1 représentent au maximum seulement 10% des témoignages, un chiffre moitié moindre qu’annoncé en page d’accueil ! Et cette diminution est loin d’être terminée : nombre de PAN C et D mal classifiés demandent encore à être réexaminer (pour rappel : 16 observations classées en PAN D relèvent de méprises avec la Lune, par exemple).
On pourra néanmoins regretter que ces statistiques dynamiques n’apparaissent pas directement en page d’accueil (ce qui paraîtrait logique !), mais bien indirectement : il faut cliquer deux fois sur des liens pour obtenir la bonne information. Or, régulièrement, ce taux de 22% de PAN D est cité dans la presse, induite en erreur par la page d’accueil du GEIPAN. N’oublions pas que le sigle GEIPAN signifie Groupe d’Etudes et d’Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés : force est de constater que l’information donnée est datée et erronée. Gageons que cette erreur méthodologique sera rectifiée à l’avenir sur le site du GEIPAN.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

oncle dom

avatar
Bob Rekin a écrit: La base de données du GEIPAN représente-t-elle un échantillon tout à fait représentatif de la casuistique ufologique ?
Hum! il suffit de voir la statistique par année et la comparer avec celle de RR0 ou de Patrick Gross pour avoir de grands doutes.
La base de données du GEIPAN ne commence vraiment qu'avec la création du GEPAN


1954 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.  
Un seul cas, à Mers el Kébir, révélé, bien plus tard. La vague de 1954 n'aurait elle jamais existé? Les livres qui en rapportent des centaines de cas auraient ils tout inventé? Aurais je moi même réenquêté sur des cas qui n'ont jamais existé? Les journaux de l'époque auraient ils tout inventé?
10 000 observations estimées (d'après la remarque que 1 cas sur 5 est rapporté à la presse)
2 000 cas rapportés par les journaux
1 400 cas environ repris dans le catalogue de Patrick Gross
Des centaines de cas rapportés dans les années suivantes par Aimé Michel, Charles Garreau et Jimmy Guieu
Et rien de tout ça dans les archives du GEIPAN, qui, bien sûr ne peut pas tout faire: enregistrer et enquêter sur des observations modernes, et en même temps, rechercher et réenquéter sur des observations anciennes.
2 cas seulement pour la vague de 1974.
Vu d'après la base de données du GEIPAN, et depuis celles des ufologues, on n'a pas l'impression d'étudier la même partie du phénomène.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
La vague de 1954 sera traitée d'ici peu par le GEIPAN Wink
Arrow http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=181&no_cache=1&tx_ttnews[tt_news]=184&tx_ttnews[backPid]=211
Après un travail opiniâtre et méticuleux, nous avons le plaisir de publier aujourd’hui l’ensemble de ces cas anciens (21), sauf l’année 1954, particulièrement fertile, qui fera l’objet d’une autre publication dans les mois qui viennent.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Patrice

avatar
Administration
Administration
1954 avec l'affaire DEWILDE ! Va y avoir des grincements de dents.... Smile

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Ca y est, les cas de l'année 1954 sont publiés ! Very Happy
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=181&no_cache=1&tx_ttnews[tt_news]=194&tx_ttnews[backPid]=211

Grâce à cela, le nombre de PAN D1 dans la base de données du GEIPAN s'étoffe de trois nouveaux cas... qui n'ont visiblement pas été très fouillés ! Shocked

On commence par le cas de Prémanon (39) du 27 septembre 1954.
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1954-09-09112
Ce cas s'avère d'une bonne consistance grâce à plusieurs témoins, certes jeunes mais ayant la confiance de leur institutrice. Les traces qui n'ont pas forcément de lien avec l'observation ont paru étranges aux gendarmes. Cette observation rapprochée revêt un haut niveau d'étrangeté. Le GEIPAN classe ce cas D1 : phénomène non identifié étrange.
Aïe aïe aïe ! Oui oui, vous ne rêvez pas. Le célèbre cas de Prémanon est classé D1 ! Le cas est connu comme une mystification enfantine (une histoire de rédaction en classe qui s'est emballée à cause de l'institutrice et de son mari) depuis très très longtemps...

Et on continue avec le cas de Doullens (80) du 19 octobre 1954.
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1954-10-09217
La lune, dans ce ciel nuageux, est à l’Est (azimut 84°) et pourrait être une source de méprise : elle se trouve dans la direction d'observation donnée par les témoins (NE). De plus elle était ce soir là très proche de Jupiter (écart de 2,5°environ) qui était particulièrement brillante (magnitude -1,78). En outre les témoins ne mentionnent pas la Lune dans leur champ de vision. Cependant les changements de couleur et les déplacements perçus sont difficiles à expliquer pour cette hypothèse.


Misère ! Sad


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

oncle dom

avatar
Bob Rekin a écrit:Ca y est, les cas de l'année 1954 sont publiés !  Very Happy
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=181&no_cache=1&tx_ttnews[tt_news]=194&tx_ttnews[backPid]=211.
19 cas du 1 septembre au 15 novembre? J'en ai 400 pour la seule région du nord
.
On commence par le cas de Prémanon (39) du 27 septembre 1954.
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1954-09-09112
Ce cas s'avère d'une bonne consistance grâce à plusieurs témoins, certes jeunes mais ayant la confiance de leur institutrice. Les traces qui n'ont pas forcément de lien avec l'observation ont paru étranges aux gendarmes. Cette observation rapprochée revêt un haut niveau d'étrangeté. Le GEIPAN classe ce cas D1 : phénomène non identifié étrange.
Aïe aïe aïe ! Oui oui, vous ne rêvez pas. Le célèbre cas de Prémanon est classé D1 !
Aaaaah... Prémanon, ou l'innocence...
Mais l'innocence de qui? Suspect

http://oncle-dom.fr/index.htm

DAR

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Bob Rekin a écrit:
On commence par le cas de Prémanon (39) du 27 septembre 1954.
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=1954-09-09112
Ce cas s'avère d'une bonne consistance grâce à plusieurs témoins, certes jeunes mais ayant la confiance de leur institutrice. Les traces qui n'ont pas forcément de lien avec l'observation ont paru étranges aux gendarmes. Cette observation rapprochée revêt un haut niveau d'étrangeté. Le GEIPAN classe ce cas D1 : phénomène non identifié étrange.



J'hésite entre No et

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
oncle dom a écrit:
19 cas du 1 septembre au 15 novembre? J'en ai 400 pour la seule région du nord.

Avec la complicité des journaux de l'époque


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

Rosetta

avatar
Modération
Modération
Je me souviens m'être "offusquée" d'un cas classé D2 alors que c'était un canular avéré et avoué or il s'agissait d'une erreur d'indexation du GEIPAN.

Thibaut Bob Rekin a écrit: il y a quelques mois, nous avions remarquer que le cas de Bertre (81) du 4 septembre 1989 avait été reclassé en PAN D2, en faisant par la même l'unique exemplaire de sa catégorie : http://ufo-scepticisme.forumactif.com/t1540p280-les-pan-d-du-geipan#72055
Comme signalé par Rosetta le 22 avril, ce classement était une erreur d'indexation du GEIPAN.

Donc à voir. Qui se charge de ressortir les arguments montrant que le classement en D1 ne se justifie pas svp ? Si personne n'a le temps, je le ferai mais je ne peux pas de suite.

EDIT : Patrice a retrouvé, dans "vers une anthropologie d'un mythe contemporain p122-145 : canular Je transmets au GEIPAN.

oncle dom

avatar
Rosetta a écrit:Je me souviens m'être "offusquée" d'un cas classé D2 alors que c'était un canular avéré et avoué or il s'agissait d'une erreur d'indexation du GEIPAN.
Mais ici, le commentaire correspond bien à un classement en D1

http://oncle-dom.fr/index.htm

oncle dom

avatar
Bob Rekin a écrit:Ca y est, les cas de l'année 1954 sont publiés !  Very Happy
http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=181&no_cache=1&tx_ttnews[tt_news]=194&tx_ttnews[backPid]=211
Pour la région Nord, il y a 3 cas, (et cinq pour la Somme)

Le premier cas est celui de Wimereux, du 2/10. Il est dit que le témoin aurait envoyé ses clichés à Radar, qui ne les aurait pas publié.
C'est bizarre puisque Radar avait précisément promis un million pour une vraie photo de soucoupe volante.
En fait, il s'agit de l'affaire de La pointe aux oies, qui a été publiée avec ses deux photos dans la revue Semaine du Nord n° 30, du 21 octobre 1954, avec le portrait du photographe en couverture, publié avec une des photos dans La Voix du Nord du 14/10 p 1, et mentionné dans les pages locales de l'édition de Boulogne du 15/10 p 5. Il a été réenquêté dans Lumières dans la nuit n° 128 de novembre 1973.

Pour le cas du 21/10 de Ardres vers Guines, c'est effectivement un bolide, et j'en ai 11 observations, mais il y a eu davantage d'observations pour les bolides du 16/10 et du 18/10

Pour le cas du 27/10 à Oye Plage, Vallée cite ce cas dans Un siècle d'atterrissage, p 315 (personnel)
Mais il est paru dans la presse locale, savoir Nord Matin du 29/10 p 12, Le Journal des Flandres, du 6/11 p 5, et Le Nouveau Nord Maritime, du 29/10 p 6. le témoin était le secrétaire de mairie et les journaux donne son nom. Rien de particulier au niveau astronomique, mais l'objet mystérieux se trouvait dans la direction de l'aérodrome de Marck

En supposant que le GEIPAN a pu disposer de tous les rapports de gendarmerie, il y aurait eu alors bien peu de cas signalés à la gendarmerie. Le cas le plus intéressant signalé aux autorités est évidemment celui de Quarouble, dont les archives dorment au commissariat central de Valenciennes, et non à la gendarmerie.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Rosetta

avatar
Modération
Modération
Oncle Dom a écrit:Mais ici, le commentaire correspond bien à un classement en D1

Oui, mais comme c'est un canular il devrait être classé en A.

Donc, avant tout, je vois avec le GEIPAN si ce n'est pas une erreur d'indexation comme le cas pour lequel certains commentaires, dont le mien, avaient été peu diplomates quant à la classification.

Me suis-je mieux expliquée Oncle Dom ? J'ai peut être mal compris.

DAR

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Rosetta a écrit:Donc, avant tout, je vois avec le GEIPAN si ce n'est pas une erreur d'indexation comme le cas pour lequel certains commentaires, dont le mien, avaient été peu diplomates quant à la classification.

Après, il est très possible qu'on t'ai répondu qu'il s'agissait d'une erreur d'indexation dans le cas de Bertre juste pour sauver la face, lorsqu'ils se sont aperçus qu'ils avaient réellement fait une boulette. J'aurais probablement répondu quelque chose comme ça moi aussi si je m'étais trouvé dans la même situation Laughing

Après il n'y a pas mort d'homme, le sujet n'intéresse plus grand monde actuellement, les enjeux sont très faibles : errare humanum est. :crackpipe:

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Ca y est, enfin ! Un journal (Ouest-France en l'occurence) emploie les bonnes statistiques des PAN dans un article : http://www.ouest-france.fr/sciences/depuis-40-ans-des-scientifiques-francais-enquetent-sur-les-ovnis-3931727
10% des cas non élucidés

Le Geipan a ainsi commencé en 2007 la publication de ses archives sur un site internet, qui recense aujourd'hui 2 343 cas, dont des PV de gendarmerie qui remontent jusqu'en 1937.

Parmi ces cas, 55% sont parfaitement expliqués (catégorie A) ou expliqués sans que la source n'ait été clairement identifiée (B), les cas en C (35%) sont sans diagnostif faute d'informations. Environ 10% des cas (D), pourtant bien renseignés, restent mystérieux.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

oncle dom

avatar
Bob Rekin a écrit:Ca y est, enfin ! Un journal (Ouest-France en l'occurence) emploie les bonnes statistiques des PAN dans un article : http://www.ouest-france.fr/sciences/depuis-40-ans-des-scientifiques-francais-enquetent-sur-les-ovnis-3931727
Bravo Ouest-France
Peut-on espérer que le successeur de Xavier Passot mettra le vrai "camenbert" en ligne? jocolor

http://oncle-dom.fr/index.htm

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Il est même temps que ce camembert soit mis à jour : aujourd'hui, la base de données du GEIPAN compte 2343 cas, alors que ce fichu camembert est valable pour une époque où il n'y avait que 1170. On est donc maintenant au double !

Au début du fil, j'avais promis de tenir à jour les statistiques des méprises Lune dans les cas GEIPAN. J'avais zappé la mise à jour du 29 octobre, faute de temps, et je n'avais pas encore tout recalculé depuis la dernière mise à jour, datant du 2 décembre. C'est maintenant chose faite ! Very Happy (je ne remet pas les images)

Les chiffres sont valables pour des cas mise en ligne jusqu’en date du 2 décembre 2015.

1937 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1947 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1951 : 2 cas (1 PAN C, 1 PAN D1). Pas de méprise Lune.

1952 : 2 cas (1 PAN C, 1 PAN D1). Pas de méprise Lune.

1953 : 2 cas (1 PAN A, 1 PAN D1). Pas de méprise Lune.

1954 : 21 cas (3 PAN B, 15 PAN C, 3 PAN D1). 2 méprises Lune (1 PAN C, 1 PAN D1) :
Poncey-sur-l'Ignon (21) 04.10.1954 (PAN C) et Doullens (80) 19.10.1954 (PAN D1).

1955 : 4 cas (2 PAN B, 2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1956 : 3 cas (2 PAN B, 1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1957 : 3 cas (1 PAN B, 2 PAN C). 1 méprise Lune avec le PAN C des Ardennes (08) 30.10.1957

1959 : 3 cas (1 PAN B, 2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1960 : 4 cas (3 PAN B, 1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1963 : 1 cas (1PAN D1). Pas de méprise Lune.

1964 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1965 : 4 cas (1 PAN B, 2 PAN C, 1 PAN D). 1 méprise Lune possible avec le PAN C de De Moustiers-Ste-Marie (04) à Manosque (04) de juillet 1965, mais le cas est tellement mal décrit que la méprise Lune ne peut être que possible.

1967 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1969 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1970 : 2 cas (2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1972 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1973 : 2 cas (2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1974 : 2 cas (2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1975 : 6 cas (2 PAN A, 1 PAN B, 3 PAN C). 2 méprises Lune (1 PAN B, 1 PAN C) :
Castelnau-de-Montmiral (81) 18.02.1975 (PAN C) et Jeumont (59) 26.09.1975 (PAN B)

1976 : 75 cas (7 PAN A, 22 PAN B, 44 PAN C, 2 PAN D1). 10 méprises Lune (1 PAN A, 2 PAN B, 7 PAN C) :
Domène (38) 08.01.1976 (PAN C), Vimy (62) 17.01.1976 (PAN C), Lauzet-Ubaye (04) 03.02.1975 (PAN C), Les Sables d’Olonne (85) 09.02.1976 (PAN A), Criel-sur-Mer (76) 15.04.1976 (PAN C), Mirande (32) 19.05.1976 (PAN C), Rambervillers (88) 10.07.1976 (PAN C), Void-Vacon (55) 13.07.1976 (PAN B), St-Vérand (38) 12.09.1976 (PAN B) et St-Raphaël (83) 07.12.1976 (PAN C)

1977 : 78 cas (12 PAN A, 15 PAN B, 51 PAN C). 10 méprises Lune (4 PAN A, 2 PAN B, 4 PAN C) :
Villebois-Lavalette (16) 05.01.1977 (PAN C), Privas (07) 28.05.1977 (PAN B), Vitteaux (21) 30.05.1977 (PAN A), St-Bonnet (05) 07.08.1977 (PAN C), Malaucene (84) 18.09.1977 (PAN C), Sarthe (72) 02.10.1977, Montmorillon (86) 19.11.1977 (PAN B), St-Calais (72) 26.11.1977 (PAN C), Ste-Cérotte (72) 18.12.1977 (PAN A) et D109 de Chemilla vers St-Julien-sur-Suran (39) 19.12.1977 (PAN A)

1978 : 85 cas (11 PAN A, 23 PAN B, 38 PAN C, 12 PAN D, 1 PAN D1). 7 méprises Lune (2 PAN A, 1 PAN B, 1 PAN C, 3 PAN D) :
Gordes (84) 15.01.1978 (PAN C), Arras (62) 17.03.1978 (PAN A), Caen (14) 29.04.1978 (PAN C), Précy-sous-Thil (21) 18.07.1978 (PAN D), Castres (81) 30.07.1978 (PAN D), St-Dizier (52) 20.08.1978 (PAN D), Lhuis (01) 06.10.1978 (PAN B) et Niergnies (59) 08.10.1978 (PAN A)

1979 : 110 cas (18 PAN A, 24 PAN B, 50 PAN C, 18 PAN D). 10 méprises Lune (8 PAN A, 1 PAN C, 1 PAN D) :
Boulay (57) 04.02.1979 (PAN A), Villefranche de Lauragais (31) 21.03.1979 (PAN A), Sellières (39) 08.05.1979 (PAN A), Loivre (51) 29.05.1979 (PAN A), Gentilly (94) 31.05.1979 (PAN A), Nuits St-Georges (21) 03.06.1979 (PAN C), Collons (45) 30.06.1979 (PAN A), Foix (09) 04.07.1979 (PAN A), Annot (04) 01.12.1979 (PAN D) et Neuvy le Roi (37) 07.12.1979 (PAN A)

1980 : 102 cas (16 PAN A, 29 PAN B, 35 PAN C, 22 PAN D). 9 méprises Lune (2 PAN A, 2 PAN B, 5 PAN C)
Remiremont (88) 28.01.1980 (PAN C), St-Haon le Chatel (42) 13.02.1980 (PAN B), Châteaudun (28) 18.02.1980 (PAN A), St-Vit (25) 03.03.1980 (PAN B), Louhans (71) 07.04.180 (PAN C), Loches (37) 19.06.1980 (PAN C), Le Blanc (37) 25.07.1980 (PAN C), Pinols (43) 17.08.1980 (PAN A) et Ampuis (69) 05.09.1980 (PAN C)

1981 : 59 cas (9 PAN A, 11 PAN B, 22 PAN C, 17 PAN D). 5 méprises Lune (2 PAN A, 1 PAN B, 1 PAN C)
Reims (51) 23.01.1981 (PAN A), St-Denis (974) 07.06.1981 (PAN A), Auzebosc (76) 01.07.1981 (PAN B), Vacqueriette-Erquières (62) 11.08.1981 (PAN C) et Pontvallain (72) 05.09.1981 (PAN A)

1982 : 34 cas (2 PAN A, 6 PAN B, 15 PAN C, 11 PAN D). 5 méprises Lune (2 PAN A, 3 PAN D)
Charleville-Mézières (08) 17.01.1982 (PAN D), Hombourg-Haut (57) 27.01.1982 (PAN A), Groix (56) 13.04.1982 (PAN D), Suippes (51) 16.05.1982, Palaiseau (91) 06.09.1982 (PAN D)

1983 : 38 cas (3 PAN A, 19 PAN B, 12 PAN C, 4 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN D de Nay-Bourdettes (64) 29.04.1983

1984 : 16 cas (2 PAN A, 5 PAN B, 6 PAN C, 3 PAN D). 3 méprises Lune (1 PAN A, 1 PAN C, 1 PAN D)
Coudray Saint-Germer (60) 03.09.1984 (PAN D), Comines (59) 28.09.1984 (PAN A), Hagetmau (40) 02.10.1984 (PAN C)

1985 : 36 cas (6 PAN A, 8 PAN B, 16 PAN C, 6 PAN D). Pas de méprise Lune.

1986 : 13 cas (2 PAN A, 2 PAN B, 9 PAN C). 1 méprise Lune avec le PAN A de Vendin-le-Vieil Hénin-Beaumont (62) 12.11.1986.

1987 : 13 cas (3 PAN A, 3 PAN B, 4 PAN C, 3 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN D de Montfort-sur-Meu (35) 27.11.1987

1988 : 31 cas (4 PAN A, 8 PAN B, 12 PAN C, 7 PAN D). 2 méprises Lune (1 PAN A, 1 PAN C)
Givry (71) 06.02.1988 (PAN C), Montdardier (30) 18.12.1988 (PAN A)

1989 : 25 cas (2 PAN A, 11 PAN B, 5 PAN C, 7 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN B de Pleuneuf Val André (22) 08.10.1989

1990 : 30 cas (7 PAN A, 4 PAN B, 7 PAN C, 11 PAN D, 1 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN D d’Etables sur Mer (22) 22.03.1990

1991 : 18 cas (3 PAN A, 6 PAN B, 8 PAN C, 1 PAN D). Pas de méprise Lune.

1992 : 19 cas (1 PAN A, 4 PAN B, 10 PAN C, 4 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN C de Criquetot L’Esneval (76) 03.07.1992

1993 : 59 cas (10 PAN A, 15 PAN B, 16 PAN C, 17 PAN D, 1 PAN D1). 3 méprises Lune (1 PAN A, 2 PAN C)
Saint-Gilles-Croix-de-Vie (85) 02.03.1993 (PAN A), Herserange (54) 31.05.1993 (PAN C), Fos sur Mer (13) 21.10.1993 (PAN C)

1994 : 47 cas (5 PAN A, 13 PAN B, 18 PAN C, 10 PAN D, 1 PAN D1). 3 méprises Lune (2 PAN A, 1 PAN C)
Tintry (71) 16.03.1994 (PAN A), Tarascon (13) 01.04.1994 (PAN C), Marseille (13) 31.07.1994 (PAN A)

1995 : 27 cas (1 PAN A, 10 PAN B, 12 PAN C, 4 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN C du Thoronet (83) 14.05.1995

1996 : 22 cas (2 PAN A, 7 PAN B, 11 PAN C, 2 PAN D). Pas de méprise Lune.

1997 : 41 cas (5 PAN A, 15 PAN B, 6 PAN C, 15 PAN D). 2 méprises Lune (1 PAN A, 1 PAN C)
Béziers (34) 21.06.1997 (PAN C), Metz (57) 07.09.1997 (PAN A)

1998 : 28 cas (7 PAN A, 5 PAN B, 10 PAN C, 6 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN D de Saint-Pourcain sur Sioule (03) 05.12.1998

1999 : 19 cas (1 PAN A, 4 PAN B, 11 PAN C, 3 PAN D). Pas de méprise Lune.

2000 : 22 cas (3 PAN A, 8 PAN B, 6 PAN C, 5 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN D de Lille (59) 20.08.2000

2001 : 19 cas (2 PAN A, 8 PAN B, 6 PAN C, 3 PAN D). Pas de méprise Lune.

2002 : 23 cas (1 PAN A, 10 PAN B, 9 PAN C, 3 PAN D). Pas de méprise Lune.

2003 : 13 cas (6 PAN B, 5 PAN C, 2 PAN D). Pas de méprise Lune.

2004 : 20 cas (3 PAN A, 10 PAN B, 4 PAN C, 3 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN C de Casteljaloux (47) 06.10.2004

2005 : 16 cas (5 PAN B, 11 PAN C). Pas de méprise Lune.

2006 : 10 cas (2 PAN A, 4 PAN B, 3 PAN C, 1 PAN D). Pas de méprise Lune.

2007 : 48 cas (16 PAN A, 18 PAN B, 13 PAN C, 1 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN C de Biarritz (64) 01.05.2007

2008 : 96 cas (18 PAN A, 41 PAN B, 35 PAN C, 2 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN C de Tournefeuille (31) 23.06.2008

2009 : 193 cas (37 PAN A, 69 PAN B, 84 PAN C, 3 PAN D1). 3 méprises Lune (2 PAN A, 1 PAN C)
Albias (82) 17.01.2009 (PAN A), Marseille (13) 04.02.2009 (PAN A), Chauvigny (86) 16.09.2009 (PAN C)

2010 : 134 cas (35 PAN A, 60 PAN B, 37 PAN C, 2 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN A de (D8) de Valentine (31) vers Martres-de-Rivière (31) 17.03.2010

2011 : 130 cas (18 PAN A, 69 PAN B, 38 PAN C, 5 PAN D1). Pas de méprise Lune.

2012 : 133 cas (32 PAN A, 73 PAN B, 25 PAN C, 3 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN A de Mauguio (34) 27.01.2012

2013 : 179 cas (49 PAN A, 99 PAN B, 30 PAN C, 1 PAN D1). 3 méprises Lune (1 PAN A, 2 PAN B)
Gisors (27) 21.07.2013 (PAN B), Campan (65) 23.07.2013 (PAN A), Steinbach (68) 29.12.2013 (PAN B)

2014 : 133 cas (32 PAN A, 76 PAN B, 23 PAN C, 2 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN B (en fait A) de Chatelay (39) 07.03.2014

2015 : 82 cas (33 PAN A, 33 PAN B, 15 PAN C). Pas de méprise Lune.

Bilan et réflexions :
Au 2 décembre 2015, la base de données du GEIPAN compte 2343 cas, répartis comme suit :
- 423 PAN A, soit 18,05 % des cas
- 872 PAN B, soit 37,22 % des cas
- 814 PAN C, soit 34,74 % des cas
- 201 PAN D, soit 8,58 % des cas
- 32 PAN D1, soit 1,37 % des cas
- 0 PAN D2, soit 0 % des cas

Sur 423 PAN A, il y a 34 méprises Lune, soit 8,04 % des PAN A
Sur 872 PAN B, il y a 13 méprises Lune, soit 1,49 % des PAN B
Sur 814 PAN C, il y a 38 méprises Lune, soit 4,67 % des PAN C
Sur 201 PAN D, il y a 14 méprises Lune, soit 6,97 % des PAN D (chiffre aberrant s’il en est, puisqu’en toute logique, un PAN D ne devrait pas pouvoir s’expliquer par une cause astronomique aussi simple que la Lune)
Sur 32 PAN D1, il y a une méprise Lune, soit 3,12% des PAN D1.

Pour les 2343 cas de la base de données du GEIPAN, le nombre total de méprises avec la Lune est de 100, soit 4,27 % des cas. On pourra reprocher que ce chiffre est faible, mais il est néanmoins loin d’être négligeable : près d’un cas du GEIPAN sur 23 s’explique donc par une méprise avec la Lune ! Or, quand on sait (cela ce ne sera pas détaillé dans ce dossier) que le nombre de méprises avec la planète Vénus est à peu près identique au nombre de méprises avec la Lune dans les cas du GEIPAN, on s’aperçoit que près de 10% de l’ensemble des cas s’explique grâce à seulement deux astres parfaitement connus. Ajoutons à cela toutes les autres causes prosaïques, et le taux de cas vraiment inexpliqués peut descendre en flèche.
Ce n’est d’ailleurs pas tout : depuis 2007, nombre d’observations d’OVNI résultent de lâchers de lanternes thaïlandaises. Si on s’amuse à calculer les statistiques des méprises Lune antérieures au 1er janvier 2007, le taux de cas d’OVNI/Lune est bien plus important : sur 1215 cas au total, le nombre de méprises lunaires est de 88, soit une proportion de 7,24 % (soit près d’un cas sur 14).


Enfin, on pourra noter au passage que le « camembert » statistique visible sur la page d’accueil du site du GEIPAN, annonçant fièrement que « les Phénomènes Aérospatiaux Non Identifiés de type D représentent 22% des témoignages » est erroné, puisque basé sur des statistiques anciennes.


Il suffit de cliquer (comme indiqué) sur le camembert pour aboutir sur cette page, nous apprenant que ces statistiques se basent sur des données datant du… 28 novembre 2011 ! Au moment de l’écriture de ces lignes, près de 4 ans se sont écoulés, et la base de données du GEIPAN a bien évolué : ajouts de nouveaux cas, nouvelles analyses d’anciens cas, création des PAN D1 et PAN D2 à l’été 2012, etc.



Les chiffres du 28 novembre 2011 se basent sur un nombre de 1170 cas, contre 2343 aujourd’hui. La différence est loin d’être négligeable, car nous passons du simple au double !
Fort heureusement, le GEIPAN tient à jour des statistiques dynamiques sur son site, tenant compte des évolutions de la base. Il suffit de cliquer sur l’icône « Statistiques dynamiques » pour obtenir ce camembert bien plus réaliste :


Comme nous l’avons vu un peu plus haut, et comme cela apparaît clairement ici, les PAN de type D et D1 représentent au maximum seulement 10% des témoignages, un chiffre moitié moindre qu’annoncé en page d’accueil ! Et cette diminution est loin d’être terminée : nombre de PAN C et D mal classifiés demandent encore à être réexaminer (pour rappel : 14 observations classées en PAN D relèvent de méprises avec la Lune, par exemple).
On pourra néanmoins regretter que ces statistiques dynamiques n’apparaissent pas directement en page d’accueil (ce qui paraîtrait logique !), mais bien indirectement : il faut cliquer deux fois sur des liens pour obtenir la bonne information. Or, régulièrement, ce taux de 22% de PAN D est cité dans la presse, induite en erreur par la page d’accueil du GEIPAN. N’oublions pas que le sigle GEIPAN signifie Groupe d’Etudes et d’Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés : force est de constater que l’information donnée est datée et erronée. Gageons que cette erreur méthodologique sera rectifiée à l’avenir sur le site du GEIPAN.


Qu'est-ce qui a changé depuis la dernière fois ?
- Le PAN D de Béziers (34) du 21 juin 1997 est maintenant classé PAN C, car rappelons qu'il n'y a aucun témoin direct, et que le cas repose uniquement sur un témoignage de deuxième main.
- Le PAN C de Candé (49) du 10 juin 1979 a disparu corps et bien dans la nature Laughing
- Le PAN C de Guise (02) du 24 octobre 1977 est maintenant classé PAN A, méprise certaine avec le Soleil. Merci qui ? Smile
- J'ai pu obtenir les infos manquantes des cas potentiellement explicables par la Lune pour l'année 1980. Après relecture, j'ai éliminé 3 de ces cas :
Arrow Chambly (60) 03.01.1980, classé à l'époque comme probable méprise avec la Lune par le GEPAN. Tenez vous bien, la Lune est à l'Ouest, l'OVNI lui est... plein Est ! Exit donc l'hypothèse lunaire
Arrow La Source (45) 27.03.1980, PAN D. L'hypothèse Lune + Jupiter + Mars + Saturne est trop douteuse pour être retenue
Arrow La Chambre (73) 24.08.1980, PAN C. Faute de nom de repère, j'hésitais entre méprise Lune et méprise Vénus. C'est finalement la seconde solution qui est la bonne Wink


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

DAR

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Bravo Bob pour ce travail très intéressant.

Patrice

avatar
Administration
Administration
diablotin content

Pour :
1965 : 4 cas (1 PAN B, 2 PAN C, 1 PAN D). 1 méprise Lune possible avec le PAN C de De Moustiers-Ste-Marie (04) à Manosque (04) de juillet 1965, mais le cas est tellement mal décrit que la méprise Lune ne peut être que possible.

L'hypothèse méprise avec un tracteur ou engin agricole ne peut être évacuée non plus. Je n'ai hélas pas d'autres infos dessus non plus.

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Patrice

avatar
Administration
Administration
Il fallait juste un peu de patience. Bravo à Xavier Passot.

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
100 % des méprises soucoupiques avec la lune sont expliquées par la Lune


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Les nouvelles stats donnent ceci :

Les chiffres sont valables pour des cas mise en ligne jusqu’en date du 2 février 2016.

1937 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1947 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1951 : 2 cas (1 PAN C, 1 PAN D1). Pas de méprise Lune.

1952 : 2 cas (1 PAN C, 1 PAN D1). Pas de méprise Lune.

1953 : 2 cas (1 PAN A, 1 PAN D1). Pas de méprise Lune.

1954 : 21 cas (3 PAN B, 16 PAN C, 2 PAN D1). 2 méprises Lune (1 PAN C, 1 PAN D1) :
Poncey-sur-l'Ignon (21) 04.10.1954 (PAN C) et Doullens (80) 19.10.1954 (PAN D1).

1955 : 4 cas (2 PAN B, 2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1956 : 3 cas (2 PAN B, 1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1957 : 3 cas (1 PAN B, 2 PAN C). 1 méprise Lune avec le PAN C des Ardennes (08) 30.10.1957

1959 : 3 cas (1 PAN B, 2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1960 : 4 cas (3 PAN B, 1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1963 : 1 cas (1PAN D1). Pas de méprise Lune.

1964 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1965 : 4 cas (1 PAN B, 2 PAN C, 1 PAN D). 1 méprise Lune possible avec le PAN C de De Moustiers-Ste-Marie (04) à Manosque (04) de juillet 1965, mais le cas est tellement mal décrit que la méprise Lune ne peut être que possible.

1967 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1969 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1970 : 2 cas (2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1972 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1973 : 2 cas (2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1974 : 2 cas (2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1975 : 6 cas (2 PAN A, 1 PAN B, 3 PAN C). 2 méprises Lune (1 PAN B, 1 PAN C) :
Castelnau-de-Montmiral (81) 18.02.1975 (PAN C) et Jeumont (59) 26.09.1975 (PAN B)

1976 : 75 cas (7 PAN A, 22 PAN B, 44 PAN C, 2 PAN D1). 10 méprises Lune (1 PAN A, 2 PAN B, 7 PAN C) :
Domène (38) 08.01.1976 (PAN C), Vimy (62) 17.01.1976 (PAN C), Lauzet-Ubaye (04) 03.02.1975 (PAN C), Les Sables d’Olonne (85) 09.02.1976 (PAN A), Criel-sur-Mer (76) 15.04.1976 (PAN C), Mirande (32) 19.05.1976 (PAN C), Rambervillers (88) 10.07.1976 (PAN C), Void-Vacon (55) 13.07.1976 (PAN B), St-Vérand (38) 12.09.1976 (PAN B) et St-Raphaël (83) 07.12.1976 (PAN C)

1977 : 78 cas (12 PAN A, 15 PAN B, 51 PAN C). 10 méprises Lune (4 PAN A, 2 PAN B, 4 PAN C) :
Villebois-Lavalette (16) 05.01.1977 (PAN C), Privas (07) 28.05.1977 (PAN B), Vitteaux (21) 30.05.1977 (PAN A), St-Bonnet (05) 07.08.1977 (PAN C), Malaucene (84) 18.09.1977 (PAN C), Sarthe (72) 02.10.1977, Montmorillon (86) 19.11.1977 (PAN B), St-Calais (72) 26.11.1977 (PAN C), Ste-Cérotte (72) 18.12.1977 (PAN A) et D109 de Chemilla vers St-Julien-sur-Suran (39) 19.12.1977 (PAN A)

1978 : 85 cas (11 PAN A, 23 PAN B, 38 PAN C, 12 PAN D, 1 PAN D1). 7 méprises Lune (2 PAN A, 1 PAN B, 1 PAN C, 3 PAN D) :
Gordes (84) 15.01.1978 (PAN C), Arras (62) 17.03.1978 (PAN A), Caen (14) 29.04.1978 (PAN C), Précy-sous-Thil (21) 18.07.1978 (PAN D), Castres (81) 30.07.1978 (PAN D), St-Dizier (52) 20.08.1978 (PAN D), Lhuis (01) 06.10.1978 (PAN B) et Niergnies (59) 08.10.1978 (PAN A)

1979 : 109 cas (18 PAN A, 24 PAN B, 50 PAN C, 17 PAN D). 10 méprises Lune (8 PAN A, 1 PAN C, 1 PAN D) :
Boulay (57) 04.02.1979 (PAN A), Villefranche de Lauragais (31) 21.03.1979 (PAN A), Sellières (39) 08.05.1979 (PAN A), Loivre (51) 29.05.1979 (PAN A), Gentilly (94) 31.05.1979 (PAN A), Nuits St-Georges (21) 03.06.1979 (PAN C), Collons (45) 30.06.1979 (PAN A), Foix (09) 04.07.1979 (PAN A), Annot (04) 01.12.1979 (PAN D) et Neuvy le Roi (37) 07.12.1979 (PAN A)

1980 : 103 cas (16 PAN A, 30 PAN B, 35 PAN C, 22 PAN D). 9 méprises Lune (2 PAN A, 2 PAN B, 5 PAN C)
Remiremont (88) 28.01.1980 (PAN C), St-Haon le Chatel (42) 13.02.1980 (PAN B), Châteaudun (28) 18.02.1980 (PAN A), St-Vit (25) 03.03.1980 (PAN B), Louhans (71) 07.04.180 (PAN C), Loches (37) 19.06.1980 (PAN C), Le Blanc (37) 25.07.1980 (PAN C), Pinols (43) 17.08.1980 (PAN A) et Ampuis (69) 05.09.1980 (PAN C)

1981 : 59 cas (9 PAN A, 11 PAN B, 22 PAN C, 17 PAN D). 5 méprises Lune (2 PAN A, 1 PAN B, 1 PAN C)
Reims (51) 23.01.1981 (PAN A), St-Denis (974) 07.06.1981 (PAN A), Auzebosc (76) 01.07.1981 (PAN B), Vacqueriette-Erquières (62) 11.08.1981 (PAN C) et Pontvallain (72) 05.09.1981 (PAN A)

1982 : 34 cas (2 PAN A, 6 PAN B, 15 PAN C, 11 PAN D). 5 méprises Lune (2 PAN A, 3 PAN D)
Charleville-Mézières (08) 17.01.1982 (PAN D), Hombourg-Haut (57) 27.01.1982 (PAN A), Groix (56) 13.04.1982 (PAN D), Suippes (51) 16.05.1982, Palaiseau (91) 06.09.1982 (PAN D)

1983 : 38 cas (3 PAN A, 19 PAN B, 12 PAN C, 4 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN D de Nay-Bourdettes (64) 29.04.1983

1984 : 16 cas (2 PAN A, 5 PAN B, 6 PAN C, 3 PAN D). 3 méprises Lune (1 PAN A, 1 PAN C, 1 PAN D)
Coudray Saint-Germer (60) 03.09.1984 (PAN D), Comines (59) 28.09.1984 (PAN A), Hagetmau (40) 02.10.1984 (PAN C)

1985 : 36 cas (6 PAN A, 8 PAN B, 16 PAN C, 6 PAN D). Pas de méprise Lune.

1986 : 13 cas (2 PAN A, 2 PAN B, 9 PAN C). 1 méprise Lune avec le PAN A de Vendin-le-Vieil Hénin-Beaumont (62) 12.11.1986.

1987 : 13 cas (3 PAN A, 3 PAN B, 4 PAN C, 3 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN D de Montfort-sur-Meu (35) 27.11.1987

1988 : 31 cas (4 PAN A, 8 PAN B, 12 PAN C, 7 PAN D). 2 méprises Lune (1 PAN A, 1 PAN C)
Givry (71) 06.02.1988 (PAN C), Montdardier (30) 18.12.1988 (PAN A)

1989 : 25 cas (2 PAN A, 11 PAN B, 5 PAN C, 7 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN B de Pleuneuf Val André (22) 08.10.1989

1990 : 30 cas (7 PAN A, 4 PAN B, 7 PAN C, 11 PAN D, 1 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN D d’Etables sur Mer (22) 22.03.1990

1991 : 18 cas (3 PAN A, 6 PAN B, 8 PAN C, 1 PAN D). Pas de méprise Lune.

1992 : 19 cas (1 PAN A, 4 PAN B, 10 PAN C, 4 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN C de Criquetot L’Esneval (76) 03.07.1992

1993 : 59 cas (10 PAN A, 15 PAN B, 16 PAN C, 17 PAN D, 1 PAN D1). 3 méprises Lune (1 PAN A, 2 PAN C)
Saint-Gilles-Croix-de-Vie (85) 02.03.1993 (PAN A), Herserange (54) 31.05.1993 (PAN C), Fos sur Mer (13) 21.10.1993 (PAN C)

1994 : 47 cas (5 PAN A, 13 PAN B, 18 PAN C, 10 PAN D, 1 PAN D1). 3 méprises Lune (2 PAN A, 1 PAN C)
Tintry (71) 16.03.1994 (PAN A), Tarascon (13) 01.04.1994 (PAN C), Marseille (13) 31.07.1994 (PAN A)

1995 : 27 cas (1 PAN A, 10 PAN B, 12 PAN C, 4 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN C du Thoronet (83) 14.05.1995

1996 : 22 cas (2 PAN A, 7 PAN B, 11 PAN C, 2 PAN D). Pas de méprise Lune.

1997 : 41 cas (5 PAN A, 15 PAN B, 6 PAN C, 15 PAN D). 2 méprises Lune (1 PAN A, 1 PAN C)
Béziers (34) 21.06.1997 (PAN C), Metz (57) 07.09.1997 (PAN A)

1998 : 28 cas (7 PAN A, 5 PAN B, 10 PAN C, 6 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN D de Saint-Pourcain sur Sioule (03) 05.12.1998

1999 : 19 cas (1 PAN A, 4 PAN B, 11 PAN C, 3 PAN D). Pas de méprise Lune.

2000 : 22 cas (3 PAN A, 8 PAN B, 6 PAN C, 5 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN D de Lille (59) 20.08.2000

2001 : 19 cas (2 PAN A, 8 PAN B, 6 PAN C, 3 PAN D). Pas de méprise Lune.

2002 : 23 cas (1 PAN A, 10 PAN B, 9 PAN C, 3 PAN D). Pas de méprise Lune.

2003 : 13 cas (6 PAN B, 5 PAN C, 2 PAN D). Pas de méprise Lune.

2004 : 20 cas (3 PAN A, 10 PAN B, 4 PAN C, 3 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN C de Casteljaloux (47) 06.10.2004

2005 : 16 cas (5 PAN B, 11 PAN C). Pas de méprise Lune.

2006 : 10 cas (2 PAN A, 4 PAN B, 3 PAN C, 1 PAN D). Pas de méprise Lune.

2007 : 48 cas (16 PAN A, 18 PAN B, 13 PAN C, 1 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN C de Biarritz (64) 01.05.2007

2008 : 98 cas (19 PAN A, 42 PAN B, 35 PAN C, 2 PAN D1). 2 méprises Lune (1 PAN A, 1 PAN C)
Lyon (69) 12.04.2008 (PAN A), Tournefeuille (31) 23.06.2008 (PAN C)

2009 : 193 cas (37 PAN A, 69 PAN B, 84 PAN C, 3 PAN D1). 3 méprises Lune (2 PAN A, 1 PAN C)
Albias (82) 17.01.2009 (PAN A), Marseille (13) 04.02.2009 (PAN A), Chauvigny (86) 16.09.2009 (PAN C)

2010 : 134 cas (36 PAN A, 59 PAN B, 37 PAN C, 2 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN A de (D8) de Valentine (31) vers Martres-de-Rivière (31) 17.03.2010

2011 : 130 cas (18 PAN A, 69 PAN B, 38 PAN C, 5 PAN D1). Pas de méprise Lune.

2012 : 135 cas (33 PAN A, 74 PAN B, 25 PAN C, 3 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN A de Mauguio (34) 27.01.2012

2013 : 179 cas (49 PAN A, 99 PAN B, 30 PAN C, 1 PAN D1). 3 méprises Lune (1 PAN A, 2 PAN B)
Gisors (27) 21.07.2013 (PAN B), Campan (65) 23.07.2013 (PAN A), Steinbach (68) 29.12.2013 (PAN B)

2014 : 136 cas (33 PAN A, 74 PAN B, 23 PAN C, 2 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN B (en fait A) de Chatelay (39) 07.03.2014

2015 : 118 cas (44 PAN A, 53 PAN B, 19 PAN C). Pas de méprise Lune.

Bilan et réflexions :
Au 2 février 2016, la base de données du GEIPAN compte 2343 cas, répartis comme suit :
- 439 PAN A, soit 18,42 % des cas
- 893 PAN B, soit 37,47 % des cas
- 819 PAN C, soit 34,37 % des cas
- 200 PAN D, soit 8,39 % des cas
- 31 PAN D1, soit 1,30 % des cas
- 0 PAN D2, soit 0 % des cas

Sur 439 PAN A, il y a 35 méprises Lune, soit 7,97 % des PAN A
Sur 893 PAN B, il y a 13 méprises Lune, soit 1,46 % des PAN B
Sur 819 PAN C, il y a 38 méprises Lune, soit 4,64 % des PAN C
Sur 200 PAN D, il y a 14 méprises Lune, soit 7,00 % des PAN D (chiffre aberrant s’il en est, puisqu’en toute logique, un PAN D ne devrait pas pouvoir s’expliquer par une cause astronomique aussi simple que la Lune)
Sur 31 PAN D1, il y a une méprise Lune, soit 3,23% des PAN D1.

Pour les 2383 cas de la base de données du GEIPAN, le nombre total de méprises avec la Lune est de 101, soit 4,24 % des cas. On pourra reprocher que ce chiffre est faible, mais il est néanmoins loin d’être négligeable : près d’un cas du GEIPAN sur 23 s’explique donc par une méprise avec la Lune ! Or, quand on sait (cela ce ne sera pas détaillé dans ce dossier) que le nombre de méprises avec la planète Vénus est à peu près identique au nombre de méprises avec la Lune dans les cas du GEIPAN, on s’aperçoit que près de 10% de l’ensemble des cas s’explique grâce à seulement deux astres parfaitement connus. Ajoutons à cela toutes les autres causes prosaïques, et le taux de cas vraiment inexpliqués peut descendre en flèche.
Ce n’est d’ailleurs pas tout : depuis 2007, nombre d’observations d’OVNI résultent de lâchers de lanternes thaïlandaises. Si on s’amuse à calculer les statistiques des méprises Lune antérieures au 1er janvier 2007, le taux de cas d’OVNI/Lune est bien plus important : sur 1214 cas au total, le nombre de méprises lunaires est de 88, soit une proportion de 7,25 % (soit près d’un cas sur 14).

Nous rediscuterons à l'occasion de la différence entre statistiques dynamiques et consolidées Smile

Qu'est-ce qui a changé depuis la dernière mise à jour :
- Le cas de Prémanon (39) 27.09.1954 a été déclassé de PAN D1 à PAN C
- Le cas de Tenteling (57) 29.08.2010 est passé de PAN B à PAN A (donc de probable méprise avec des lanternes thaï à méprise certaine avec des lanternes thaï... Un véritable exploit ! )
- Un PAN D a disparu de la liste, à savoir le cas de Thivars (28) 25.10.1979. Sera-t-il (enfin) reclassé en PAN A comme méprise certaine avec le lever du Soleil ? Smile
- Une nouvelle méprise Lune a fait son apparition, à savoir le PAN A de Lyon (69) 12.04.2008
-


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Faute de temps, je n'avais pas mis à jour les statistiques suite à la mise en ligne de 29 nouveaux cas le 9 mars 2016. Je profite de la toute dernière mise à jour de la base de données du GEIPAN (et la première du mandat de M. Aguttes) pour rattraper ce retard. Smile

Les chiffres sont valables pour des cas mise en ligne jusqu’en date du 3 mai 2016.

1937 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1947 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1951 : 2 cas (1 PAN C, 1 PAN D1). Pas de méprise Lune.

1952 : 2 cas (1 PAN C, 1 PAN D1). Pas de méprise Lune.

1953 : 2 cas (1 PAN A, 1 PAN D1). Pas de méprise Lune.

1954 : 21 cas (3 PAN B, 16 PAN C, 2 PAN D1). 2 méprises Lune (1 PAN C, 1 PAN D1) :
Poncey-sur-l'Ignon (21) 04.10.1954 (PAN C) et Doullens (80) 19.10.1954 (PAN D1).

1955 : 4 cas (2 PAN B, 2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1956 : 3 cas (2 PAN B, 1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1957 : 3 cas (1 PAN B, 2 PAN C). 1 méprise Lune avec le PAN C des Ardennes (08) 30.10.1957

1959 : 3 cas (1 PAN B, 2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1960 : 4 cas (3 PAN B, 1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1963 : 1 cas (1PAN D1). Pas de méprise Lune.

1964 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1965 : 4 cas (1 PAN B, 2 PAN C, 1 PAN D). 1 méprise Lune possible avec le PAN C de De Moustiers-Ste-Marie (04) à Manosque (04) de juillet 1965, mais le cas est tellement mal décrit que la méprise Lune ne peut être que possible.

1967 : 2 cas (2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1969 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1970 : 2 cas (2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1972 : 1 cas (1 PAN C). Pas de méprise Lune.

1973 : 2 cas (2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1974 : 2 cas (2 PAN C). Pas de méprise Lune.

1975 : 6 cas (2 PAN A, 1 PAN B, 3 PAN C). 2 méprises Lune (1 PAN B, 1 PAN C) :
Castelnau-de-Montmiral (81) 18.02.1975 (PAN C) et Jeumont (59) 26.09.1975 (PAN B)

1976 : 75 cas (7 PAN A, 22 PAN B, 44 PAN C, 2 PAN D1). 10 méprises Lune (1 PAN A, 2 PAN B, 7 PAN C) :
Domène (38) 08.01.1976 (PAN C), Vimy (62) 17.01.1976 (PAN C), Lauzet-Ubaye (04) 03.02.1975 (PAN C), Les Sables d’Olonne (85) 09.02.1976 (PAN A), Criel-sur-Mer (76) 15.04.1976 (PAN C), Mirande (32) 19.05.1976 (PAN C), Rambervillers (88) 10.07.1976 (PAN C), Void-Vacon (55) 13.07.1976 (PAN B), St-Vérand (38) 12.09.1976 (PAN B) et St-Raphaël (83) 07.12.1976 (PAN C)

1977 : 78 cas (12 PAN A, 15 PAN B, 51 PAN C). 10 méprises Lune (4 PAN A, 2 PAN B, 4 PAN C) :
Villebois-Lavalette (16) 05.01.1977 (PAN C), Privas (07) 28.05.1977 (PAN B), Vitteaux (21) 30.05.1977 (PAN A), St-Bonnet (05) 07.08.1977 (PAN C), Malaucene (84) 18.09.1977 (PAN C), Sarthe (72) 02.10.1977, Montmorillon (86) 19.11.1977 (PAN B), St-Calais (72) 26.11.1977 (PAN C), Ste-Cérotte (72) 18.12.1977 (PAN A) et D109 de Chemilla vers St-Julien-sur-Suran (39) 19.12.1977 (PAN A)

1978 : 85 cas (11 PAN A, 23 PAN B, 38 PAN C, 12 PAN D, 1 PAN D1). 7 méprises Lune (2 PAN A, 1 PAN B, 1 PAN C, 3 PAN D) :
Gordes (84) 15.01.1978 (PAN C), Arras (62) 17.03.1978 (PAN A), Caen (14) 29.04.1978 (PAN C), Précy-sous-Thil (21) 18.07.1978 (PAN D), Castres (81) 30.07.1978 (PAN D), St-Dizier (52) 20.08.1978 (PAN D), Lhuis (01) 06.10.1978 (PAN B) et Niergnies (59) 08.10.1978 (PAN A)

1979 : 109 cas (18 PAN A, 24 PAN B, 50 PAN C, 17 PAN D). 10 méprises Lune (8 PAN A, 1 PAN C, 1 PAN D) :
Boulay (57) 04.02.1979 (PAN A), Villefranche de Lauragais (31) 21.03.1979 (PAN A), Sellières (39) 08.05.1979 (PAN A), Loivre (51) 29.05.1979 (PAN A), Gentilly (94) 31.05.1979 (PAN A), Nuits St-Georges (21) 03.06.1979 (PAN C), Collons (45) 30.06.1979 (PAN A), Foix (09) 04.07.1979 (PAN A), Annot (04) 01.12.1979 (PAN D) et Neuvy le Roi (37) 07.12.1979 (PAN A)

1980 : 103 cas (16 PAN A, 30 PAN B, 35 PAN C, 22 PAN D). 9 méprises Lune (2 PAN A, 2 PAN B, 5 PAN C)
Remiremont (88) 28.01.1980 (PAN C), St-Haon le Chatel (42) 13.02.1980 (PAN B), Châteaudun (28) 18.02.1980 (PAN A), St-Vit (25) 03.03.1980 (PAN B), Louhans (71) 07.04.180 (PAN C), Loches (37) 19.06.1980 (PAN C), Le Blanc (37) 25.07.1980 (PAN C), Pinols (43) 17.08.1980 (PAN A) et Ampuis (69) 05.09.1980 (PAN C)

1981 : 59 cas (9 PAN A, 11 PAN B, 22 PAN C, 17 PAN D). 5 méprises Lune (2 PAN A, 1 PAN B, 1 PAN C)
Reims (51) 23.01.1981 (PAN A), St-Denis (974) 07.06.1981 (PAN A), Auzebosc (76) 01.07.1981 (PAN B), Vacqueriette-Erquières (62) 11.08.1981 (PAN C) et Pontvallain (72) 05.09.1981 (PAN A)

1982 : 34 cas (2 PAN A, 6 PAN B, 15 PAN C, 11 PAN D). 5 méprises Lune (2 PAN A, 3 PAN D)
Charleville-Mézières (08) 17.01.1982 (PAN D), Hombourg-Haut (57) 27.01.1982 (PAN A), Groix (56) 13.04.1982 (PAN D), Suippes (51) 16.05.1982, Palaiseau (91) 06.09.1982 (PAN D)

1983 : 38 cas (3 PAN A, 19 PAN B, 12 PAN C, 4 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN D de Nay-Bourdettes (64) 29.04.1983

1984 : 16 cas (2 PAN A, 5 PAN B, 6 PAN C, 3 PAN D). 3 méprises Lune (1 PAN A, 1 PAN C, 1 PAN D)
Coudray Saint-Germer (60) 03.09.1984 (PAN D), Comines (59) 28.09.1984 (PAN A), Hagetmau (40) 02.10.1984 (PAN C)

1985 : 36 cas (6 PAN A, 8 PAN B, 16 PAN C, 6 PAN D). Pas de méprise Lune.

1986 : 13 cas (2 PAN A, 2 PAN B, 9 PAN C). 1 méprise Lune avec le PAN A de Vendin-le-Vieil Hénin-Beaumont (62) 12.11.1986.

1987 : 13 cas (3 PAN A, 3 PAN B, 4 PAN C, 3 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN D de Montfort-sur-Meu (35) 27.11.1987

1988 : 31 cas (4 PAN A, 8 PAN B, 12 PAN C, 7 PAN D). 2 méprises Lune (1 PAN A, 1 PAN C)
Givry (71) 06.02.1988 (PAN C), Montdardier (30) 18.12.1988 (PAN A)

1989 : 25 cas (2 PAN A, 11 PAN B, 5 PAN C, 7 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN B de Pleuneuf Val André (22) 08.10.1989

1990 : 30 cas (7 PAN A, 4 PAN B, 7 PAN C, 11 PAN D, 1 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN D d’Etables sur Mer (22) 22.03.1990

1991 : 18 cas (3 PAN A, 6 PAN B, 8 PAN C, 1 PAN D). Pas de méprise Lune.

1992 : 19 cas (1 PAN A, 4 PAN B, 10 PAN C, 4 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN C de Criquetot L’Esneval (76) 03.07.1992

1993 : 59 cas (10 PAN A, 15 PAN B, 16 PAN C, 17 PAN D, 1 PAN D1). 3 méprises Lune (1 PAN A, 2 PAN C)
Saint-Gilles-Croix-de-Vie (85) 02.03.1993 (PAN A), Herserange (54) 31.05.1993 (PAN C), Fos sur Mer (13) 21.10.1993 (PAN C)

1994 : 47 cas (5 PAN A, 13 PAN B, 18 PAN C, 10 PAN D, 1 PAN D1). 3 méprises Lune (2 PAN A, 1 PAN C)
Tintry (71) 16.03.1994 (PAN A), Tarascon (13) 01.04.1994 (PAN C), Marseille (13) 31.07.1994 (PAN A)

1995 : 27 cas (1 PAN A, 10 PAN B, 12 PAN C, 4 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN C du Thoronet (83) 14.05.1995

1996 : 22 cas (2 PAN A, 7 PAN B, 11 PAN C, 2 PAN D). Pas de méprise Lune.

1997 : 41 cas (5 PAN A, 15 PAN B, 6 PAN C, 15 PAN D). 2 méprises Lune (1 PAN A, 1 PAN C)
Béziers (34) 21.06.1997 (PAN C), Metz (57) 07.09.1997 (PAN A)

1998 : 28 cas (7 PAN A, 5 PAN B, 10 PAN C, 6 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN D de Saint-Pourcain sur Sioule (03) 05.12.1998

1999 : 19 cas (1 PAN A, 4 PAN B, 11 PAN C, 3 PAN D). Pas de méprise Lune.

2000 : 22 cas (3 PAN A, 8 PAN B, 6 PAN C, 5 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN D de Lille (59) 20.08.2000

2001 : 19 cas (2 PAN A, 8 PAN B, 6 PAN C, 3 PAN D). Pas de méprise Lune.

2002 : 23 cas (1 PAN A, 10 PAN B, 9 PAN C, 3 PAN D). Pas de méprise Lune.

2003 : 13 cas (6 PAN B, 5 PAN C, 2 PAN D). Pas de méprise Lune.

2004 : 20 cas (3 PAN A, 10 PAN B, 4 PAN C, 3 PAN D). 1 méprise Lune avec le PAN C de Casteljaloux (47) 06.10.2004

2005 : 16 cas (5 PAN B, 11 PAN C). Pas de méprise Lune.

2006 : 10 cas (2 PAN A, 4 PAN B, 3 PAN C, 1 PAN D). Pas de méprise Lune.

2007 : 48 cas (16 PAN A, 18 PAN B, 13 PAN C, 1 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN C de Biarritz (64) 01.05.2007

2008 : 100 cas (20 PAN A, 42 PAN B, 36 PAN C, 2 PAN D1). 2 méprises Lune (1 PAN A, 1 PAN C)
Lyon (69) 12.04.2008 (PAN A), Tournefeuille (31) 23.06.2008 (PAN C)

2009 : 193 cas (37 PAN A, 69 PAN B, 84 PAN C, 3 PAN D1). 3 méprises Lune (2 PAN A, 1 PAN C)
Albias (82) 17.01.2009 (PAN A), Marseille (13) 04.02.2009 (PAN A), Chauvigny (86) 16.09.2009 (PAN C)

2010 : 136 cas (37 PAN A, 59 PAN B, 38 PAN C, 2 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN A de (D8) de Valentine (31) vers Martres-de-Rivière (31) 17.03.2010

2011 : 130 cas (18 PAN A, 69 PAN B, 38 PAN C, 5 PAN D1). Pas de méprise Lune.

2012 : 144 cas (34 PAN A, 78 PAN B, 28 PAN C, 4 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN A de Mauguio (34) 27.01.2012

2013 : 184 cas (50 PAN A, 101 PAN B, 32 PAN C, 1 PAN D1). 3 méprises Lune (1 PAN A, 2 PAN B)
Gisors (27) 21.07.2013 (PAN B), Campan (65) 23.07.2013 (PAN A), Steinbach (68) 29.12.2013 (PAN B)

2014 : 142 cas (34 PAN A, 80 PAN B, 25 PAN C, 3 PAN D1). 1 méprise Lune avec le PAN B (en fait A) de Chatelay (39) 07.03.2014

2015 : 142 cas (46 PAN A, 68 PAN B, 27 PAN C). Pas de méprise Lune.

2016 : 1 cas (1 PAN A). Pas de méprise Lune.

Bilan et réflexions :
Au 3 mai 2016, la base de données du GEIPAN compte 2432 cas, répartis comme suit :
- 446 PAN A, soit 18,34 % des cas
- 916 PAN B, soit 37,66 % des cas
- 836 PAN C, soit 34,37 % des cas
- 200 PAN D, soit 8,22 % des cas
- 33 PAN D1, soit 1,36 % des cas
- 0 PAN D2, soit 0 % des cas

Sur 446 PAN A, il y a 35 méprises Lune, soit 7,85 % des PAN A
Sur 916 PAN B, il y a 13 méprises Lune, soit 1,42 % des PAN B
Sur 836 PAN C, il y a 38 méprises Lune, soit 4,55 % des PAN C
Sur 200 PAN D, il y a 14 méprises Lune, soit 7,00 % des PAN D (chiffre aberrant s’il en est, puisqu’en toute logique, un PAN D ne devrait pas pouvoir s’expliquer par une cause astronomique aussi simple que la Lune)
Sur 33 PAN D1, il y a une méprise Lune, soit 3,03% des PAN D1.

Pour les 2432 cas de la base de données du GEIPAN, le nombre total de méprises avec la Lune est de 101, soit 4,15 % des cas. On pourra reprocher que ce chiffre est faible, mais il est néanmoins loin d’être négligeable : un cas du GEIPAN sur 24 s’explique donc par une méprise avec la Lune ! Or, quand on sait (cela ce ne sera pas détaillé dans ce dossier) que le nombre de méprises avec la planète Vénus est à peu près identique au nombre de méprises avec la Lune dans les cas du GEIPAN, on s’aperçoit que près de 10% de l’ensemble des cas s’explique grâce à seulement deux astres parfaitement connus. Ajoutons à cela toutes les autres causes prosaïques, et le taux de cas vraiment inexpliqués peut descendre en flèche.
Ce n’est d’ailleurs pas tout : depuis 2007, nombre d’observations d’OVNI résultent de lâchers de lanternes thaïlandaises. Si on s’amuse à calculer les statistiques des méprises Lune antérieures au 1er janvier 2007, le taux de cas d’OVNI/Lune est bien plus important : sur 1212 cas au total, le nombre de méprises lunaires est de 88, soit une proportion de 7,26 % (soit près d’un cas sur 14).

Deux mises à jour importantes ce mois-ci :
- le fameux cas de Golfech, auparavant classé PAN B, est maintenant considéré comme un PAN C
- la rentrée atmosphérique du 21 décembre 1988 a été étoffée.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
J'ai une idée de cadeau MUFON pour Bob:


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum