UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.
Les adresses mail alternatives ne donneront plus lieu à validation de l'inscription.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES ET PHOTOS DE L'ESPACE » Structure Extraterrestre ? L'étoile "KIC 8462852" intrigue !

Structure Extraterrestre ? L'étoile "KIC 8462852" intrigue !

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 5]

oncle dom


hal9000 a écrit:Ah, et c'est quand qu'on aura "tout l'équipement dont nous aurons besoin"? Tu définis ça comment?  
grosso modo, par le fait que nos besoins en confort sont satisfaits: perso, j'ai réduit ma consommation: plus de chauffage éléctrique, deux véhicules au lieu de quatre., un logement au lieu de trois locaux. etc
Pour augmenter ma consommation, je pourrais bien sûr, chauffer le garage, la cave et le grenier, éclairer le jardin "a giorno", etc... mais ce ne sont plus des besoins.
Par ailleurs le fait que seule une partie de la population des pays occidentaux soit satisfaite, implique qu'à l'échelon mondial le consommation continue d'augmenter.
Il n'empêche que le doublement tous les dix ans ne peut avoir de sens que pour quelques décennies, et que si la consommation d'énergie est toujours un problème, la disparition de la terre par "e=mc²" n'est qu'une vue de l'esprit

http://oncle-dom.fr/index.htm

lhommealacigarette


salut tu est bien mal informé la consommation du G20 à stagné l'an dernier (+ 0,3 %) en chine c'est un recul spectaculaire " historique" enregistré alors que la croissance mondiale est de 3,5%.

La faute à une consommation effrénée depuis 1800 des hydrocarbures fossiles, le trio charbon pétrole gaz responsable du réchauffement climatique.

Sur le site du medef tu trouves également une étude qui parle de la stabilisation d'énergie en Chine vers 2050.


http://www.medef.com/medef-tv/dossiers/agenda/article/vers-une-stabilisation-a-long-terme-de-la-consommation-energetique-de-la-chine.html

http://www.defense.gouv.fr

oncle dom


lhommealacigarette a écrit:salut tu est bien mal informé la consommation du G20 à stagné l'an dernier  (+ 0,3 %) en chine c'est un recul spectaculaire " historique" enregistré alors que la croissance mondiale est de 3,5%.
C'est a peu près ce que je dis: stabilisation pour les pays développés.

http://oncle-dom.fr/index.htm

lhommealacigarette


En fait concernant l'énergie et en particulier les énergies renouvelables on voit bien que l'avenir est plus dans le stockage et la distribution régulée ( en fonction de la demande ) que dans la consommation frénétique de l'énergie comme on le fait depuis un siècle.

lors de la tempête Xaver en Allemagne  le parc éolien allemand à assumé 40% de la totalité de la production électrique du pays, ce qui représente l'équivalent de 15 centrales nucléaires fonctionnant en une heure de temps ( 27 gigawatts ont été enregistrés entre 16h et 17h ) cela à produit beaucoup beaucoup trop d'énergie , les allemands ont du stopper en urgence les centrales thermiques et vendre à perte l'énergie produite aux pays voisins.

le surplus d'énergie est problématique pour les gestionnaires ( l'offre et la demande )

http://www.defense.gouv.fr

hal9000


Modération
Modération
oncle dom a écrit:
Il n'empêche que le doublement tous les dix ans ne peut avoir de sens que pour quelques décennies, et que si la consommation d'énergie est toujours un problème, la disparition de la terre par "e=mc²" n'est qu'une vue de l'esprit
Bien sûr, si on reste sur Terre!
On finira forcément, de gré ou de force, par limiter notre consommation à ce que peut nous offrir notre planète... Mais ça sera en dessous de ce qu'on peut considérer comme "confortable"... Les Américains consomment à peu près cinq fois plus que la moyenne mondiale (les Européens un peu moins, mais quand même trop), et il est clair que si cette moyenne atteignait le niveau considéré comme normal par une Américain ou un Européen, la situation serait vite catastrophique.
Et comme il est difficile de concevoir que les Américains renonceront à leur confort, les prospectives actuelles considèrent qu'il y aura éternellement des pays où on vivra beaucoup mieux que dans d'autres, ça n'est pas très égalitaire comme vision de l'avenir!
Si on veut satisfaire les envies de tout le monde, il faudra outrepasser ce que nous offre notre planète, et exploiter les ressources extérieures... Et dès lors, il n'y a pas de raison non plus que la population reste limitée au nombre de personnes qui peuvent vivre confortablement sur Terre, et oui on finira très vite par consommer l'équivalent énergétique de notre petite planète... Nous ou la forme d'intelligence qui succèdera à l'humanité.


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

lhommealacigarette


salut j'ai un graphique estimé par Laherrère qui expliquera bien mieux que des mots :



Pour des informations plus fines je vous renvois à ce document que je trouve passionnant
http://aspofrance.viabloga.com/files/JL_2014Nicelong.pdf


je me répète mais c'est une question de démographie et de ressources principalement, le confort n'est pas un élément principal, on connait bien le fossé qui existe entre les pays du G20 et les pays sous développés.

Je vois mal une explosion de la démographie sur la planète Mars démographie -> exploitation des ressources -> production d'énergie

dois je te rappeler que la terre est la seule planète du système solaire ou l'on puisse respirer à l'air libre, les autres astres proches sont hostiles à la vie il n'y à aucun confort "minimum" envisageable.

Les bases scientifiques des pôles ne sont pas un paradis, loin de la il y fait froid (-80) on souffre de l'isolement de troubles du sommeil, du manque de lumière, on y travaille beaucoup, les machines s’abîment régulièrement à cause du froid extrême, c'est pas destiné à un "grand public" qui rêve de colonisation ...

http://www.defense.gouv.fr

hal9000


Modération
Modération
Oui la Terre est ce qu'il y a de mieux dans la nature pour abriter l'homme... Mais enfin avec un facteur de 10^13 entre la masse du logement et celle de l'habitant c'est quand même pas un modèle d'habitabilité, on peut sûrement faire beaucoup mieux!
Ce que tes courbes montrent c'est que les ressources de la Terre sont très limitées, qu'on ne va pas tarder à en voir le bout et que si on veut que l'humanité vive confortablement au lieu de se contenter de survivre on devra exploiter les ressources de l'espace, et d'abord du système solaire, qui sont autrement plus abondantes!


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

lhommealacigarette


certe tu as raison de mentionner les exploitations des ressources spatiales (comme les astéroïdes) mais pour l'instant ce n'est pas d'actualité. Si je te parle des océan c'est car la France vient de signer depuis la semaine dernière 4 décrets avec l'OTAN étendant son territoire maritime de 579.000 km2, c'est presque autant que la surface de notre pays, c'est pour cela que je te parle des ressources de l'océan, avant que l'on ai fini d'exploiter les ressources en métaux riches en hydrocarbure des océans de l'eau aura coulé sous les ponts.

Les marchés de l'économie maritime sont en pleine croissance, alors qu'on est plongé dans une grave crise économique, il s'agit de promouvoir les générations futures.

Les courbes à ma connaissance ne prennent pas en compte les gisements sous marins.


Les terriens resteront encore longtemps sur Terre, non pas parce qu’ils en ont forcément envie, mais car ils en auront pas le choix tout simplement

http://www.defense.gouv.fr

L.J. Silver


L'apocalypse financière qui pointe son nez, à travers l'effondrement du système monétaire international, aura quand même quelques aspects positifs, notamment en réduisant la demande industrielle mondiale pour un moment.
Aussi, les réserves devraient durer plus longtemps que prévu, reculant les échéances.

oncle dom


L.J. Silver a écrit:L'apocalypse financière qui pointe son nez, à travers l'effondrement du système monétaire international, aura quand même quelques aspects positifs, notamment en réduisant la demande industrielle mondiale pour un moment.
Bienvenue au CPA (Club des Prophètes de l'Apocalypse) cheers

http://oncle-dom.fr/index.htm

L.J. Silver


oncle dom a écrit:
L.J. Silver a écrit:L'apocalypse financière qui pointe son nez, à travers l'effondrement du système monétaire international, aura quand même quelques aspects positifs, notamment en réduisant la demande industrielle mondiale pour un moment.
Bienvenue au CPA (Club des Prophètes de l'Apocalypse) cheers

Merci Oncle Dom !
Smile

lhommealacigarette


salut

le physicien gabriel chardin à développé une approche sur le paradoxe de fermi qui contredit totalement l'idée d'une civilisation gourmande en énergie


je vous fais lire quelques citations:

"Un point semble toutefois avoir peu été discuté par Fermi : le délai dont nous disposons avant d’épuiser les ressources à notre disposition"


"une croissance de 2 % par an poursuivie pendant quelques millénaires grille presque nécessairement le système planétaire qui en subit l’expérience"


 "la durée d’épuisement des ressources de la Terre est de quelques centaines d’années, avec une large marge d’incertitude. Pour l’Univers observable tout entier, curieusement, l’estimation est plus précise : entre 5 000 et 6 000 ans, à très peu de chose près"


Cette approche des ressources à été confronté  entre Gabriel chardin et l'économiste alexandre delaigue pour qui croissance économique est compatible avec une baisse de la consommation d'énergie

http://rue89.nouvelobs.com/2015/02/28/croissance-a-quelle-distance-est-limites-257868

Cordialement

http://www.defense.gouv.fr

L.J. Silver




Bonjour,

C'est un débat intéressant, merci.
Personnellement, j'ai trouvé l'analyse de Gabriel Chardin plus pertinente que celle de l'économiste.
La baisse de la consommation d'énergie dans une perspective de croissance économique et démographique est un concept qui me paraît très utopique, à mon avis.

Ceci dit, il ne me parait pas impossible que la science découvre un jour une nouvelle forme d'énergie beaucoup moins coûteuse, moins polluante, et plus abondante que les énergies fossiles ou nucléaires utilisées aujourd'hui.

Dans ces conditions, ce serait le coût de la production d'énergie qui baisserait, mais pas sa consommation.
Du reste, si les ressources de cette nouvelle énergie sont suffisamment abondantes, il y aurait de quoi alimenter la croissance de l'espèce humaine encore longtemps.

La croissance des XIX ème et XX ème siècle a été en grande partie due à la découverte et l'exploitation d'énergies relativement peu coûteuses et abondantes à ces époques, à savoir le charbon, le pétrole, et l'énergie nucléaire.

La science humaine découvrira t-elle cette hypothétique forme d'énergie ?
Je ne sais pas, mais je crois que cela vaudrait mieux si l'on désire conserver le paradigme actuel fondé
sur la croissance éternelle.

L'éolien et le photovoltaïque ne sauraient nous mener très loin.

Il resterait aussi à résoudre le problème de l'épuisement d'autres matières premières, comme certains métaux par exemple.

Vous connaissez le dicton : " Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel".

Mais avant cette échéance là, un autre danger, plus grave et plus imminent, nous menace.

Le système bancaire a créé 4 fois plus de dettes que la progression de l'économie mondiale, entre 2008 et 2014.

D'après le rapport Mc Kinsey :
En 2008, la dette mondiale s'élevait à 140 000 milliards de dollars.
En 2014 elle s'élevait à 200 000 milliards de dollars.

Or, entre ces deux dates, le PIB mondial n'a augmenté que de 15 000 milliards de dollars. ( et encore, en manipulant quelque peu les chiffres à la hausse)

Ces chiffres, et tous les autres qui peuvent être fournis, nous démontrent que l'économie mondiale est déjà en forte récession, même si un usage intensif de la planche à billets et des dettes publiques retarde encore l'effondrement monétaire.

En conclusion, deux grands dangers menacent le concept de croissance, semble t il de manière indépendante.

Cordialement


lhommealacigarette


salut

 il ne mentionne pas le pic de hubbert et bon si l'on y réfléchis un petit peu les ressources naturelles pourraient subir ce pic comme le subissent les hydrocarbures maintenant, quand l'exploitation dépasse la capacité de renouvellement comme les nappes phréatiques  ou comme l'agriculture gravement sur-exploité. on perd ce caractère "renouvelable" "durable".

comme le disait plus haut l'oncle dom shématiquement on se dirige vers une tendance à effet débond alors que le 19ieme 20ieme  et début 21ième siècle avaient un phénomène d'effet rebond les habitudes de la société ont profondément changés, on peut le voir sur les sociétés 2.0.

tu parles de l'énergie nucléaire mais l'uranium subit également ce fameux pic passé 2050 les gisements seront épuisés tu te doute certainement pourquoi l'on fait tellement de recherche sur la fusion ou les réacteurs hybrides.

Si tu veux mon avis peut être va t'on va atteindre une croissance zéro milieu du siècle car dans un contexte de ressources limitées d'une dette mondiale colossale c'est presque sur.

Après il reste les ressources marines, les astéroïdes etc ...

http://www.defense.gouv.fr

L.J. Silver


Salut,


On est d'accord sur la croissance zéro au milieu du siècle, ou même un peu avant, le scénario me parait en effet très probable.
Entre autres problèmes, le système monétaire et financier ne peut pas supporter la moindre décroissance, et encore moins une croissance zéro.
Les Banques Centrales et les gouvernements surveillent la croissance comme du lait sur le feu.

Le système financier étant par nature essentiellement inflationniste, il suffit que le taux d'endettement se réduise pour que les dettes deviennent impossibles à rembourser.

C'est facile à comprendre, l'argent n'existe que sous forme de dette, et le banquier exige des intérêts tout en étant, suite à son monopole, le seul créateur autorisé à créer la monnaie.

Il est donc obligé de créer constamment la masse monétaire nécessaire au remboursement des intérêts de la dette, une dette qui ne cesse de croître.

et ceci quelle que soit la croissance réelle de l'économie (des PIB).

D'où la nécessité de baisser les taux d'intérêt directeurs quasiment à zéro, mais cela ne suffit pas puisqu'ils envisagent sérieusement de passer en taux négatifs, une première dans toute l'histoire monétaire.

La tournure des événements me parait inquiétante.

Cordialement

lhommealacigarette


j'ai trouvé une super vidéo qui va plaire à Hal9000 

http://www.defense.gouv.fr

42 divisé le 27.10.15 18:00

oncle dom


nablator a écrit:De même la solidité de l'argument selon lequel la variabilité surprenante de l'étoile KIC 846285 indique une construction artificielle dépend de ce qu'on sait des systèmes planétaires naturels, des possibilités d'erreur de mesure et d'interprétation.
Surtout ici:
- on sait qu'il existe des disques protoplanétaires qui suffiraient à expliquer le phénomène
- Il serait bien plus facile pour une civilisation avancée de construire des réacteurs nucléaires à fusion (comme leur étoile) que de construire une sphère de Dyson.
explication naturelle: 2
explication artificielle: 0

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator


Administration
Administration
oncle dom a écrit:- on sait qu'il existe des disques protoplanétaires qui suffiraient à expliquer le phénomène
Non, pas d'infrarouges qui indiqueraient une énorme quantité de poussières dans un système planétaire en cours de formation (ou après une collision de planètes) et l'étoile n'est (apparemment) pas jeune. Il n'y a que l'hypothèse des comètes qui bien qu'improbable est cohérente avec l'observation.

- Il serait bien plus facile pour une civilisation avancée de construire des réacteurs nucléaires à fusion (comme leur étoile) que de construire une sphère de Dyson.
C'est pas évident. Faudrait leur demander, aux Zitis. Wink

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom


nablator a écrit:
oncle dom a écrit:- on sait qu'il existe des disques protoplanétaires qui suffiraient à expliquer le phénomène
Non, pas d'infrarouges qui indiqueraient une énorme quantité de poussières dans un système planétaire en cours de formation (ou après une collision de planètes) et l'étoile n'est (apparemment) pas jeune. Il n'y a que l'hypothèse des comètes qui bien qu'improbable est cohérente avec l'observation.
Pas de poussières d'accord, mais l'hypothèse de comètes (analogues aux comètes de notre système) ne marche pas non plus. On n'a jamais vu une comète provoquer une diminution mesurable de l'éclat en passant devant le disque solaire. En 1910 le noyau de la comète de Halley est passé devant le disque solaire sans que personne arrive à le voir. Je pense donc que la réalité est entre les deux: pas vraiment un disque protoplanétaire, mais pas vraiment des comètes non plus. Une seule chose est sure: c'est suffisamment opaque pour diminuer l'éclat de l'étoile de façon mesurable. On est peut-être en train de découvrir un nouveau (?) type d'objet.

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator


Administration
Administration
oncle dom a écrit:Pas de poussières d'accord, mais l'hypothèse de comètes (analogues aux comètes de notre système) ne marche pas non plus. On n'a jamais vu une comète provoquer une diminution mesurable de l'éclat en passant devant le disque solaire.
Parce que là ce n'est pas une comète, c'est censé être un énorme troupeau de comètes qui descend de l'alpage et pouf, plus rien. Suspect

Une étoile proche (connue) serait venue perturber la ceinture de Kuiper locale...

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom


nablator a écrit:Parce que là ce n'est pas une comète, c'est censé être un énorme troupeau de comètes qui descend de l'alpage et pouf, plus rien. Suspect
faudrait demander au ziti berger...

Une étoile proche (connue) serait venue perturber la ceinture de Kuiper locale...
le nuage de Oort, peut être?

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator


Administration
Administration
oncle dom a écrit:le nuage de Oort, peut être?
Oui, pardon.

http://nabbed.unblog.fr/

nablator


Administration
Administration
Une nouvelle hypothèse pour expliquer la forme inhabituelle des pics : des transits de planètes sur un disque aplati plus lumineux au pôles.

http://www.techinsider.io/alien-megastructure-explained-oblate-star-2015-10

Question

Mouais, les courbes n'ont pas l'air très semblables...

SETI researcher Doug Vakoch told Business Insider that we should know if it's aliens within the next week or so.

http://nabbed.unblog.fr/

lhommealacigarette


Bonsoir

Je vous donne les résultats d'écoute du SETI qui sont tombés:

Ils sont nuls, aucunes ondes électromagnétiques entre 1 à 10 HGZ n'ont étés captées par les antennes de l'ATA.

Radio SETI Observations of the Anomalous Star KIC 8462852
http://arxiv.org/abs/1511.01606


Cordialement

http://www.defense.gouv.fr

Chaton


Bonjour,

Sans parler du dossier ovni, si les chercheurs trouvent un authentique signal extraterrestre, il est évident qu'on ne nous dirait absolument rien, vous ne pensez pas? Donc dans ce sens inutile d'espérer quoi que ce soit. Les prochaines générations, plus sages, auront peut-être si découverte il y a, cet énorme privilège d'apprendre que nous ne sommes pas seuls. Mais à l'heure actuelle, l'humanité dans sa globalité est à des années lumières d'être prête à absorber ce genre de nouvelle, vous connaissez la musique. D'ailleurs sans s'étaler, Stanley Kubrick en quelques mots expliquait bien cela dans 2001 l'Odyssée de l'espace, je ne vous apprend rien. Moralité qu'on ait trouvé ou non à notre époque une forme de vie intelligente dans l'Univers, nous avons très peu de chance d'apprendre quoi que ce soit, nous, citoyens lambda.

Mais d'un autre côté, sans rentrer dans les détails, j'ai vraiment l'impression qu'on nous conditionne à petit feu, de façon préventive. Comment se fait-il qu'on laisse les chercheurs contacter la presse pour balancer ce genre de nouvelle foireuse? Ça ne choque personne?





Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum