UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.
Les adresses mail alternatives ne donneront plus lieu à validation de l'inscription.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES ET PHOTOS DE L'ESPACE » Structure Extraterrestre ? L'étoile "KIC 8462852" intrigue !

Structure Extraterrestre ? L'étoile "KIC 8462852" intrigue !

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 5]

oncle dom


Chaton a écrit:Sans parler du dossier ovni, si les chercheurs trouvent un authentique signal extraterrestre, il est évident qu'on ne nous dirait absolument rien, vous ne pensez pas?
Quand on a découvert le premier pulsar, il est évident qu'on ne nous en a rien dit: nous ignorons toujours qu'il existent des pulsars.
Et il est évident aussi qu'on ne pensait pas à un signal extraterrestre, puisqu'on l'a baptisé LGM, pour Little Green Men.
Faut il te faire un dessin?

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator


Administration
Administration
Oncle Dom a écrit:Et il est évident aussi qu'on ne pensait pas à un signal extraterrestre, puisqu'on l'a baptisé LGM, pour Little Green Men.
Mais :
Ce nom ne fut jamais officiellement révélé, les auteurs de la découverte craignant que l'attrait de la presse pour la possible détection d'un signal extraterrestre ne les empêche de travailler sereinement. Ce n'est qu'après avoir identifié un possible processus physique à l'origine de ce signal (pulsations d'une naine blanche ou d'une étoile à neutrons) que l'annonce de la découverte fut faite, sans mention notable à l'hypothèse extraterrestre qui avait été exclue.
https://fr.wikipedia.org/wiki/LGM-1

Les MIB ne sont plus ce qu'ils étaient depuis que K est parti à la retraite. Cool

http://nabbed.unblog.fr/

lhommealacigarette


Le programme SETI à reçu une multitude de signaux et possède une liste de "candidats potentiels" qui n'ont pas été validés car le signal n'à pas été répété ou d'autres diverses raisons, ce n'est absolument pas caché, c'est un programme civil, pas militaire, ne pas tomber dans la parano.

chaton il y'en à un en qui à reçu une attention particulière récemment l'étoile: TYC 1220-91 cette étoile est relativement proche d'alpha arietis la plus lumineuse dans la constellation du bélier, ce signal pourrait provenir d'une lointaine source interstellaire n'ayant absolument rien d'extraterrestre, ou provenir d'un de nos satellites ? mais va savoir tu peux toujours t'occuper à fouiller si tu t'ennuis.  Very Happy

http://www.defense.gouv.fr

Chaton


Faut il te faire un dessin? a écrit:

Avec plaisir ! Mais sans condescendance, si possible.

L.J. Silver


Chaton a écrit:Bonjour,

Sans parler du dossier ovni, si les chercheurs trouvent un authentique signal extraterrestre, il est évident qu'on ne nous dirait absolument rien, vous ne pensez pas?

Qu'une civilisation extraterrestre perde son temps à envoyer des signaux dans l'Espace sous forme d'ondes électromagnétiques, dans l'espoir d'une réponse, voila qui me paraît très improbable.

En effet, compte tenu des distances astronomiques à parcourir, les ondes électromagnétiques, qui se propagent à la vitesse de la lumière, vont beaucoup trop lentement pour en faire un moyen efficace de communication interplanétaire.

Imaginez un peu, si vous deviez appeler par radio un type qui habite une planète située à 1000 années-lumière de distance de chez vous, il vous faudrait attendre un millénaire simplement que pour le type décroche, et un millénaire supplémentaire pour entendre le son de sa voix !

Une civilisation avancée qui voudrait établir des liaisons entre les planètes qu'elle a colonisées devrait utiliser un système de communication autrement plus performant et surtout plus rapide que les ondes radio, ce qui signifierait évidemment que la vitesse de la lumière ne serait pas la limite ultime, telle que la science humaine la conçoit actuellement.

Il n'est pas impossible, notamment, que la conception d'un Espace Temps à quatre dimensions soit un jour dépassée, et que le modèle doive être complété par des dimensions supplémentaires, ce qui pourrait remettre en cause la notion de vitesse de la lumière indépassable.

L'Espace pourrait bien être saturé de communications extra-terrestres sans que l'on s'en aperçoive...si nous ne possédons pas la technologie appropriée pour les capter !

Il pourrait exister des moyens de communication sophistiqués, en comparaison desquels les signaux radio feraient figure de signaux de fumée émis par des primitifs...

Je crois que le SETI ne détectera jamais de signal extraterrestre.

oncle dom


L.J. Silver a écrit:Qu'une civilisation extraterrestre perde son temps à envoyer des signaux dans l'Espace sous forme d'ondes électromagnétiques, dans l'espoir d'une réponse, voila qui me paraît très improbable.
Absolument, d'autant qu'il y faudrait une remarquable synchronicité de technologies:
Il y a deux siècles, on espérait communiquer avec la planète Mars, en dessinant de gigantesques figures géométriques dans le Sahara.
Il y a un siècle on guettait des signaux en morse venant de la planète Mars
Il y a un demi-siècle, on tentait de capter des signaux radios venant de planètes lointaines
Mais aujourd'hui, nous avons des fibres optiques et des signaux numérisés.
Comment croire que des E.T. nous enverraient des signaux avec la technologie d'il y a un demi-siècle?

Imaginez un peu, si vous deviez appeler par radio un type qui habite une planète située à 1000 années-lumière de distance de chez vous, il vous faudrait attendre un millénaire simplement que pour le type décroche, et un millénaire supplémentaire pour entendre le son de sa voix !
Argument raisonnable et souvent utilisé, mais qui ne vaut que pour les tentatives de communications interplanétaires. Le trafic intra-planétaire n'est pas concerné, mais tombe sous le coup de l'argument précédent.

Une civilisation avancée qui voudrait établir des liaisons entre les planètes qu'elle a colonisées devrait utiliser un système de communication autrement plus performant et surtout plus rapide que les ondes radio, ce qui signifierait évidemment que la vitesse de la lumière ne serait pas la limite ultime, telle que la science humaine la conçoit actuellement.
On peut même se demander si cela vaut la peine de communiquer avec une autre civilisation, si elle doit se révéler n'être qu'une civilisation de fous. Ce qui se passe sur Terre donne à réfléchir.

Il n'est pas impossible, notamment, que la conception d'un Espace Temps à quatre dimensions soit un jour dépassée, et que le modèle doive être complété par des dimensions supplémentaires, ce qui pourrait remettre en cause la notion de vitesse de la lumière indépassable.
Sur le plan théorique, c'est fait depuis longtemps: espace à 5 dimensions, puis 16 avec la théorie des cordes, puis 10 avec la théorie des supercordes, puis 11 avec la théorie des branes, en attendant la suivante.

L'Espace pourrait bien être saturé de communications extra-terrestres sans que l'on s'en aperçoive...si nous ne possédons pas la technologie appropriée pour les capter !
L'histoire des techniques rend le fait évident.  

Il pourrait exister des moyens de communication sophistiqués, en comparaison desquels les signaux radio feraient figure de signaux de fumée émis par des primitifs...
Ce n'est qu'une hypothèse, mais c'est ben vlai cha!

Je crois que le SETI ne détectera jamais de signal extraterrestre.
Plus exactement de signal intelligent. Après tout, on peut dire que les pulsars nous envoie des signaux.

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator


Administration
Administration
oncle dom a écrit:Plus exactement de signal intelligent. Après tout, on peut dire que les pulsars nous envoie des signaux.
Mais les pulsars sont intelligents !
http://www.bibliotecapleyades.net/universo/pulsars08.htm
http://www.amazon.com/Decoding-Message-Pulsars-Intelligent-Communication/dp/1591430623
What a Face

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom


nablator a écrit:Mais les pulsars sont intelligents !
Mais les pulsarologues le sont ils? Suspect

http://oncle-dom.fr/index.htm

lhommealacigarette


Bonsoir vous êtes bien pessimiste mon dieu. 

Il y'à pas longtemps Breakthrough Listen and Breakthrough Message initiatives à reçu 100 millions d'euros sur dix ans d'analyses par un généreux mécénat.

de quoi générer des données en 1 jour équivalente à une année pour l'ancien SETI.

Ils ne cherchent pas à "dialoguer avec ET" mais à détecter la source d'un émetteur radio / laser 

On s'en fou de communiquer peu importe si le message à été envoyé il y'à 10.000 ans, si l'on peut localiser la source d'un tel signal sa serait formidable

http://www.defense.gouv.fr

hal9000


Modération
Modération
L.J. Silver a écrit:
Qu'une civilisation extraterrestre perde son temps à envoyer des signaux dans l'Espace sous forme d'ondes électromagnétiques, dans l'espoir d'une réponse, voila qui me paraît très improbable.

En effet, compte tenu des distances astronomiques à parcourir, les ondes électromagnétiques, qui se propagent à la vitesse de la lumière, vont beaucoup trop lentement pour en faire un moyen efficace de communication interplanétaire.

Imaginez un peu, si vous deviez appeler par radio un type qui habite une planète située à 1000 années-lumière de distance de chez vous, il vous faudrait attendre un millénaire simplement que pour le type décroche, et un millénaire supplémentaire pour entendre le son de sa voix !

D'abord, pourquoi prendre l'exemple de 1000 années-lumière, comme s'il était nécessaire de disposer d'une dizaine de millions d'étoiles pour avoir envie de communiquer avec une d'entre elles! Il y en a déjà une centaine à moins de 20 années-lumière, ça suffit peut-être!

Et peut-être que vingt ans, ou même mille, ça ne paraît pas si long aux yeux d'un extraterrestre qui vivrait dans une civilisation stable, ou qui aurait une durée de vie beaucoup plus longue que nous...

Après tout, il n'y a pas si longtemps, ça ne paraissait pas dissuasif de mettre cent ans à construire une cathédrale... Il se pourrait bien que notre statut d'être intelligent pressé ne soit que transitoire, ou pas universel.

Une civilisation avancée qui voudrait établir des liaisons entre les planètes qu'elle a colonisées devrait utiliser un système de communication autrement plus performant et surtout plus rapide que les ondes radio, ce qui signifierait évidemment que la vitesse de la lumière ne serait pas la limite ultime, telle que la science humaine la conçoit actuellement.

Alors parce qu'elle DEVRAIT utiliser, parce que ça serait plus pratique, c'est la preuve que ce système existe? Il se pourrait bien que l'Univers ne soit pas conçu pour satisfaire à tous les désirs d'une civilisation avancée, et que la vitesse de la lumière soit bel et bien une limite infranchissable, que ce soit pour les déplacements ou simplement pour transmettre de l'information.

Alors oui, on peut tout imaginer, mais il se pourrait bien aussi que les ondes radio restent le moyen le plus efficace de communiquer entre les étoiles, et que la recherche SETI ne soit pas vaine... Tout comme d'ailleurs l'étude des ovnis dans l'espoir d'y trouver la preuve de visites extraterrestres (même si on peut y trouver bien d'autres motivations, personnellement c'est ce qui m'intéresse).


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

lhommealacigarette


salut hal9000 a tu lu cette news ?

du laser pour remplacer la radio dans l'espace

http://www.sciencesetavenir.fr/espace/exploration/20151016.OBS7791/du-laser-pour-remplacer-la-radio-dans-l-espace.html

http://www.defense.gouv.fr

hal9000


Modération
Modération
lhommealacigarette a écrit:salut hal9000 a tu lu cette news ?

du laser pour remplacer la radio dans l'espace

http://www.sciencesetavenir.fr/espace/exploration/20151016.OBS7791/du-laser-pour-remplacer-la-radio-dans-l-espace.html
Pas celle-là merci pour l'info... Mais il y a longtemps qu'on l'envisage et le SETI optique existe aussi.


_________________
Robert Alessandri, agitateur en ufologie
http://univers-ovni.com

nablator


Administration
Administration
Bonjour,

lhommealacigarette a écrit:Ils ne cherchent pas à "dialoguer avec ET" mais à détecter la source d'un émetteur radio / laser 
Pas de mention de laser dans ton lien arxiv. Les résultats ne sont peut-être pas encore (pré)publiés.

Our ATA observations are being augmented by a search for brief but powerful laser pulses.  These observations are being conducted by the Boquete Optical SETI Observatory in Panama, part of a nascent global network of optical SETI observatories.
http://www.seti.org/seti-institute/mysterious-star-kic-8462852

A une distance pareille, l'absence de détection ne signifie pas qu'il n'y a pas de source radio :
In addition, SETI’s Allen Telescope Array or ATA is looking for radio signals coming near or from the target star, although Dr. Shostak already said in an interview that the Kepler star is too far away, so if there are radio signals, they may not be able to pick them up “because they’re weak.”
http://stgist.com/2015/10/seti-to-search-for-laser-pulses-near-kepler-alien-mega-structure-star-4649

http://nabbed.unblog.fr/

lhommealacigarette


A la question " sommes nous seuls dans l'univers" cette question toute relative se résume à un cadre local qui dépend de notre technologie de détection, le MWA ne pourrait détecter la civilisation humaine que dans un rayon de 75 AL. Le LOFAR pourrait aller maximum jusqu'à 50 pc, quand à l’interféromètre SKA qui sera le plus puissant il pourrait théoriquement aller jusqu'à ~100 pc.


Selon Bernie Fanaroff (directeur du projet en Afrique du Sud), ce réseau sera telle qu'« une personne qui utiliserait le SKA en direction de la Terre depuis une étoile située à 50 années-lumière serait capable de détecter tous les radars d'aéroports et les émetteurs de télévision de la planète »


Après au vu des études récentes impliquant que la terre soit l'une des première planètes habitables à avoir émergé dans les 8% âpres le big bang il serait plus sage de penser que dans un lointain avenir nous détecterions de jeunes civilisations ( 92% des jumelles de la terre se sont pas encore formées ) et non pas des civilisations avancées comme certains le laissent penser dans les médias.

D'ailleurs cela à été décrit autrement par Tipler depuis 1980 dans  "Extraterrestrial intelligent beings do not exist" ou il encourageait le processus inverse, au lieu de chercher des extraterrestres intelligents il faudrait cherche le contraire justement, des planètes susceptibles d'héberger de 'futures" formes de vie intelligentes.

Sa me semble logique.

http://www.defense.gouv.fr

L.J. Silver


[quote="oncle dom"]
L.J. Silver a écrit:

Une civilisation avancée qui voudrait établir des liaisons entre les planètes qu'elle a colonisées devrait utiliser un système de communication autrement plus performant et surtout plus rapide que les ondes radio, ce qui signifierait évidemment que la vitesse de la lumière ne serait pas la limite ultime, telle que la science humaine la conçoit actuellement.

On peut même se demander si cela vaut la peine de communiquer avec une autre civilisation, si elle doit se révéler n'être qu'une civilisation de fous. Ce qui se passe sur Terre donne à réfléchir.


Oncle Dom, je vois avec plaisir que pour une fois, nous sommes d'accord sur tous les points évoqués, notamment celui-là.
Il n'y a aucune raison en effet pour que nous soyons la seule civilisation de "presque fous" dans l'Univers.
Sans doute, il serait plus sage de les éviter, mais peut être que des E.T. encore plus "fous " que nous pourraient nous suggérer quelques bonnes idées, histoire de nous faire progresser plus rapidement dans cette (fort mauvaise) voie...

Chaton


Que se passerait-il selon vous, si d'une façon ou d'une autre (peu importe que cela soit possible ou non à vos yeux) nous rentrions en contact avec une forme de vie extraterrestre intelligente ?

Si par exemple les scientifiques du SETI, après d'innombrables vérifications, déterminaient à l'unanimité la découverte d'une trace, d'un signal, ou ce que vous voulez, d'une intelligence extraterrestre, quels sont les protocoles existants pour ce genre de situation? Parce qu'ils en existe sûrement, le contraire serait étonnant, non ?

Si par exemple des ovni de nature extraterrestre (dont le caractère intelligent ne laisserait aucun doute) venaient jeter un oeil sur notre joyau bleu, en se manifestant par ci par là sans aucune timidité, comment les gouvernements réagiraient-ils d'après-vous? Ne pensez vous pas qu'on nous préserverait d'une telle découverte via un éventail de désinformation soigneusement choisi (tout comme dans rencontre du 3ème type, par exemple)?

L.J. Silver


lhommealacigarette a écrit:


D'ailleurs cela à été décrit autrement par Tipler depuis 1980 dans  "Extraterrestrial intelligent beings do not exist" ou il encourageait le processus inverse, au lieu de chercher des extraterrestres intelligents il faudrait cherche le contraire justement, des planètes susceptibles d'héberger de 'futures" formes de vie intelligentes.

Sa me semble logique.

Relativement aux éventuelles formes de vie E.T., l'usage du qualificatif "pensants" ne serait il pas préférable au mot "intelligents" ?

Depuis la réflexion d'Oncle Dom sur la possibilité d'existence d'E.T. "fous" tout en étant doués de pensée, ce qui n'est malheureusement pas incompatible, je suis devenu méfiant...

Et si le terrorisme n'était pas une activité, ou une spécialité, spécifiquement humaine ?

Je suis d'accord sur l'intérêt de découvrir des formes de vie primitives, qui pourraient notamment nous éclairer sur l'apparition et évolution de la vie vers la conscience et l'intelligence.

Au moins, de telles formes de vie ne feraient courir aucun danger pour l'humanité.

Mais, finalement, je pense que la curiosité scientifique devrait nous inciter à rechercher toute forme de vie E.T., quelle qu'elle soit.



Dernière édition par L.J. Silver le 17.11.15 23:44, édité 1 fois

L.J. Silver


Chaton a écrit:

Si par exemple des ovni de nature extraterrestre (dont le caractère intelligent ne laisserait aucun doute) venaient jeter un oeil sur notre joyau bleu, en se manifestant par ci par là sans aucune timidité, comment les gouvernements réagiraient-ils d'après-vous? Ne pensez vous pas qu'on nous préserverait d'une telle découverte via un éventail de désinformation soigneusement choisi (tout comme dans rencontre du 3ème type, par exemple)?

Je me suis souvent posé la même question.
Si nos gouvernements étaient composés de personnes honnêtes, intègres et irréprochables, je crois qu'ils ne pourraient pas cacher une telle nouvelle aux populations.
Mais, pour moi, ils sont loin de répondre aux critères précités...



Rosetta


Administration
Administration
Non mais, vous trouvez qu'ils se font des cadeaux entre eux ? Ecoutes non autorisées, fuites dans des affaires en cours d'instruction, morts suspectes (exemple suicidé dans une mare) etc. Si l'un d'entre eux avait des infos vérifiées et sensationnelles sur le sujet ovni, ne croyez vous pas que ça aurait déjà servi contre un autre ?


_________________
Conclusion d'un exoticien : "S'il n'y a pas de preuves c'est qu'on nous les cache". 
Question d'un sceptique : "Si les preuves sont cachées comment sais tu qu'il y en a ?"

nablator


Administration
Administration
Chaton a écrit:Si par exemple les scientifiques du SETI, après d'innombrables vérifications, déterminaient à l'unanimité la découverte d'une trace, d'un signal, ou ce que vous voulez, d'une intelligence extraterrestre, quels sont les protocoles existants pour ce genre de situation? Parce qu'ils en existe sûrement, le contraire serait étonnant, non ?
Pourquoi ne pas demander à l'ami Google ?
http://www.seti.org/post-detection.html

http://nabbed.unblog.fr/

Chaton


Bonne idée, merci Nablator. Malheureusement pour moi je ne parle anglais, il serait temps de m'y mettre. Si une âme charitable aurait l'amabilité de résumer les grandes lignes, vraiment de façon sommaire, ce serait très gentil de sa part. Je vais quand même traduire ça avec "reverso", mais je n'en attends pas grand chose.

Merci quand même de m'avoir répondu Smile

lhommealacigarette


L.J. Silver a écrit:
Je suis d'accord sur l'intérêt de découvrir des formes de vie primitives, qui pourraient notamment nous éclairer sur l'apparition et évolution de la vie vers la conscience et l'intelligence.

Au moins, de telles formes de vie ne feraient courir aucun danger pour l'humanité.

Tout à fait



Je vais développer un petit peu ce que je disais plus haut.

Dialoguer avec une civilisation distante s'apparente à converser dans le temps, le temps de la question et de la réponse pourrait probablement dépasser le millier d'années voir le centaine de milliers d'années, c'est une situation absurde en fin de compte.

de plus :

Si l'on s'en tient à la relativité restreinte d’Einstein il faut oublier le concept de simultanéité de part la séparation physique dans l'univers mais aussi de l'espace temps. Qui pourrait dire quelle civilisation à précédée l'autre ? ou laquelle est la plus en avance ou moins en avance?. On s'entend bien du point de vu de l'observateur.

On prend comme principal argument la taille globale de notre univers pour défendre l'idée de "civilisations extraterrestres" sa reste relatif selon la distance ( univers observable nous concernant ).

Au delà de l'horizon cosmologique d'éventuels signaux radio ne nous parviendront jamais car du fait de l’expansion de l'univers la physique l'interdit.

Si on s'en tient aux probabilités on pourrait presque parler de "messages fantôme" dans le sens ou la civilisation ayant envoyé un message dans l'espace pourrait ne plus exister quand un destinataire recevrait le message (envoyé des millions d'années avant).

http://www.defense.gouv.fr

oncle dom


Chaton a écrit:Bonne idée, merci Nablator. Malheureusement pour moi je ne parle anglais, il serait temps de m'y mettre. Si une âme charitable aurait l'amabilité de résumer les grandes lignes, vraiment de façon sommaire, ce serait très gentil de sa part. Je vais quand même traduire ça avec "reverso", mais je n'en attends pas grand chose.
Mais Google sait traduire:
Traduction

http://oncle-dom.fr/index.htm

Chaton


Merci bien (pardonnez-moi, je débarque...), pour ceux qui passent par là et qui comme moi ne maîtrisent pas la langue de shakespeare, je poste un copier-coller de la traduction google, ça vaut ce que ça vaut mais c'est toujours mieux que rien!

https://translate.google.com/translate?sl=la&tl=fr&js=y&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&u=http%3A%2F%2Fwww.seti.org%2Fpost-detection.html&edit-text=&act=url

En ce qui concerne les activités après la détection d'une intelligence extraterrestre

Nous, les institutions et les individus qui participent à la recherche d'une intelligence extraterrestre,

Reconnaissant que la recherche d'une intelligence extraterrestre est une partie intégrante de l'exploration spatiale et est entrepris à des fins pacifiques et dans l'intérêt commun de toute l'humanité,

Inspiré par la signification profonde pour l'humanité de détection des signes d'intelligence extraterrestre, même si la probabilité de détection peut être faible,

Rappelant le Traité sur les principes régissant les activités des États en matière d'exploration et d'utilisation de l'espace extra-atmosphérique, y compris la Lune et les autres corps célestes, qui engage les États parties à ce traité "d'informer le Secrétaire général des Nations Unies, ainsi que le public et la communauté scientifique internationale, dans la mesure du possible et réalisable, de la nature, la conduite, les emplacements et les résultats "de leurs activités d'exploration spatiale (article 11),

Reconnaissant que toute détection initiale peut être incomplets ou ambigus et exigent donc un examen attentif ainsi que la confirmation, et qu'il est essentiel de maintenir les plus hauts standards de responsabilité scientifique et la crédibilité,

Accepter de respecter les principes suivants pour la diffusion d'informations sur la détection d'une intelligence extraterrestre:

Toute personne, institution de recherche publique ou privée, ou un organisme gouvernemental qui croit qu'il a détecté un signal à partir de ou d'autres preuves d'une intelligence extraterrestre (le découvreur) devraient chercher à vérifier que l'explication la plus plausible de la preuve est l'existence d'une intelligence extraterrestre plutôt que un autre phénomène naturel ou anthropique phénomène avant de faire toute annonce publique. Si la preuve ne peut pas être confirmé comme indiquant l'existence d'une intelligence extraterrestre, le découvreur peut diffuser l'information le cas échéant à la découverte d'un phénomène inconnu.
Avant de faire une annonce publique que la preuve d'intelligence extraterrestre a été détecté, le découvreur doit informer rapidement tous les autres observateurs ou des organisations de recherche qui sont parties à cette déclaration, de sorte que ces autres parties peuvent demander de confirmer la découverte par des observations indépendantes sur d'autres sites et de sorte que le réseau peut être établi pour permettre un suivi continu du signal ou d'un phénomène. Parties à la présente déclaration ne devrait faire aucune annonce publique de cette information jusqu'à ce qu'il soit déterminé si cette information est ou non des preuves crédibles de l'existence d'une intelligence extraterrestre. Le découvreur doit informer son / ses ou de ses autorités nationales compétentes.
Après avoir conclu que la découverte semble être des preuves crédibles d'une intelligence extraterrestre, et après en avoir informé les autres parties à la présente déclaration, le découvreur doit informer les observateurs à travers le monde à travers le Bureau central de astronomiques télégrammes de l'Union astronomique internationale, et doit informer le Secrétaire Général de l'Organisation des Nations Unies conformément à l'article 11 du Traité sur les principes régissant les activités des États en matière d'exploration et d'utilisation de l'espace extra-atmosphérique, y compris la Lune et les autres corps. En raison de leur intérêt manifeste et de l'expertise concernant la question de l'existence d'une intelligence extraterrestre, le découvreur doit informer simultanément les institutions internationales suivantes de la découverte et devrait leur fournir toutes les données pertinentes et des informations enregistrées concernant la preuve: l'Union internationale des télécommunications, le Comité de la recherche spatiale, du Conseil international des unions scientifiques, la Fédération internationale d'astronautique, l'Académie internationale d'astronautique, l'Institut international de droit spatial, la Commission 51 de l'Union astronomique internationale et de la Commission J de l'Union internationale des sciences de la radio.
Une détection confirmée de l'intelligence extraterrestre devraient être diffusées rapidement, ouvertement, et largement par les voies scientifiques et les médias publics, en respectant les procédures décrites dans cette déclaration. Le découvreur devrait avoir le privilège de faire la première annonce publique.
Toutes les données nécessaires à la confirmation de la détection doivent être mis à la disposition de la communauté scientifique internationale par le biais de publications, de réunions, de conférences et d'autres moyens appropriés.
La découverte doit être confirmée et suivie et des données portant sur la preuve d'intelligence extraterrestre doit être enregistré et stocké de manière permanente dans la mesure du possible et réalisable, sous une forme qui rendra disponible pour une analyse plus approfondie et l'interprétation. Ces enregistrements doivent être mis à la disposition des institutions internationales énumérées ci-dessus et aux membres de la communauté scientifique pour approfondir l'analyse et l'interprétation objective.
Si la preuve de la détection est dans la forme de signaux électromagnétiques, les parties à la présente déclaration doit demander l'accord international visant à protéger les fréquences appropriées en exerçant des procédures disponibles par le biais de l'Union internationale des télécommunications. Avis immédiat doit être envoyée au Secrétaire général de l'UIT à Genève, qui peut comprendre une demande de réduire au minimum les émissions sur les fréquences pertinentes dans la Circulaire hebdomadaire. Le Secrétariat, en collaboration avec des conseils de Conseil d'administration de l'Union, devrait étudier la faisabilité et l'utilité de convoquer une Conférence administrative extraordinaire Radio pour faire face à la question, sous réserve de l'avis des administrations membres de l'UIT.
Pas de réponse à un signal ou une autre preuve de l'intelligence extraterrestre doit être envoyée jusqu'à ce que les consultations internationales appropriées ont eu lieu. Les procédures applicables à ces consultations feront l'objet d'un accord distinct, une déclaration ou arrangement.
Le Comité SETI de l'Académie internationale d'astronautique, en coordination avec la Commission 51 de l'Union astronomique internationale, procédera à un examen continue des procédures pour la détection de l'intelligence extraterrestre et la manipulation ultérieure des données. Si des preuves crédibles d'une intelligence extraterrestre être découvert, un comité international de scientifiques et d'autres experts devrait être créé pour servir de point focal pour l'analyse continue de toutes les preuves d'observation recueillies à la suite de la découverte, et aussi pour donner des conseils sur la libération de des informations au public. Ce comité devrait être constitué de représentants de chacune des institutions internationales énumérées ci-dessus et des autres membres que le comité peut juger nécessaire. Pour faciliter la convocation d'un tel comité à un moment inconnu dans l'avenir, le Comité SETI de l'Académie internationale d'astronautique devrait initier et maintenir une liste à jour des représentants désireux de chacune des institutions internationales énumérées ci-dessus, ainsi que d'autres individus avec compétences pertinentes, et devraient rendre cette liste disponible en permanence à travers le Secrétariat de l'Académie internationale d'astronautique. L'Académie internationale d'astronautique agira en tant que dépositaire de la présente déclaration et fournir chaque année une liste des parties à toutes les parties à la présente déclaration.

Protocols for an ETI Signal Detection

http://www.seti.org/post-detection.html

Chaton




Michio Kaku s'emballe:

http://ovnis-direct.com/michio-kaku-ce-doit-etre-une-structure-superstructure-alien-6589.html

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum