UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » CAS UFOLOGIQUES » Le combat de George F. Gorman / Fargo / 1948

Le combat de George F. Gorman / Fargo / 1948

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Chaton




Bonjour,

Je viens vous faire part d'un cas similaire à celui de Jack Krine (avec 3 témoins dignes d'intérêt, en plus du pilote impliqué), qui n'aurait pas laissé indifférent le capitaine Edward J. Ruppelt. Vous ne l'avez apparemment jamais élucidé (ce n'est pas un reproche) et il m'apparaît plus qu'important de mentionné cette histoire sur votre site. Ce cas implique un jeune pilote dénommé George F. Gorman, de la North Dakota Air National Guard. Les faits se sont déroulés le 1er octobre 1948 dans le Dakota du nord. J'ai découvert cette affaire via la saison 2 de l'excellente série Fargo qui comporte plusieurs passages à caractère ufologique (plus ou moins explicites). En tapant ensuite "Fargo ovni" sur google, je suis directement tombé sur ce lien wikipedia, puis sur un autre lien, peut-être plus intéressant par son contenu. Mais commençons d'abord avec le lien wikipedia:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Combat_de_Gorman_avec_un_ovni

Combat de Gorman avec un ovni

Le combat de Gorman avec un ovni ((en) Gorman Ufo Dogfight) est un cas recensé d'observation d'un ovni qui s'est produit le 1er octobre 1948 dans le ciel de Fargo (Dakota du nord). Le protagoniste était George F. Gorman, un pilote de la North Dakota Air National Guard, qui selon son témoignage a livré un combat aérien tournoyant ((en) Dogfight) avec un ovni. En 1956, le capitaine de l'USAF Edward J. Ruppelt a écrit dans sont livre à succès The Report on Unidentified Flying Objects, que le combat tournoyant de Gorman était un des trois cas d'observation d'ovnis de la fin des années 1940 qui selon lui témoignait de la réalité des ovnis.

Circonstances

Bien qu'il ne soit alors âgé de de 25 ans, George Gorman était un chasseur aérien vétéran de la Seconde Guerre mondiale. Après la guerre il gérait une entreprise de construction et servait comme lieutenant dans la Garde nationale du Dakota du Nord. Le 1er octobre 1948 il devait participer à un vol de routine avec d'autres pilotes; il;pilotait un F-51 Mustang. Lui et ses collègues ont atteint l'espace aérien au-dessus de Fargo vers 20:30 Uhr. Ses camarades ont choisi d'atterir à Fargo mais Gorman a décidé de rester en l'air, en constatant les conditions favorables : absence des nuages, clarté du ciel. Vers 21:00 heures, il a volé au-dessus d'un terrain de football, où se déroulait un match. C'est alors qu'il a aperçu un petit Piper Cub, qui volait 500 mètres sous lui.

Peu après il aperçu un autre objet à l'ouest. Il ne lui était pas possible de distinguer les contours d'une aile alors qu'il voyait parfaitement celle du Piper Cub. L'objet avait l'apparence d'une lumière clignotante. À 21 heures 07, Gorman a contacté la tour de contrôle de Fargo pour demander si en dehors de lui et du Piper Cub, d'autres avions se trouvaient dans l'espace aérien. La tour a répondu par le négative et a contacté le pilote du Piper Cub, Dr A.D Cannon. Celui-ci et son passager répondirent qu'ils avaient vu un objet en feu à l'ouest.

Combat aérien avec un ovni

Gorman a déclaré à la tour de contrôle qu'il allait essayer de suivre l'objet dans le but d'établir son identité. Il a poussé son Mustang à pleine puissance (350 à 400 mph), mais il a rapidement réalisé que l'objet allait trop vite pour le rattraper en ligne droite. Il a alors tenté de couper la trajectoire de l'objet en virant. Il a viré à droite et s'est rapproché de face à 5 000 pieds, de telle manière que l'objet soit éloigné d'environ 500 pieds sur son avion. Gorman a décrit l'objet comme une simple Balle de lumière  d'environ six à huit pouces (environ 15 à 20 cm) de diamètre. Plus tard il a aussi remarqué que l'objet ne clignotait plus quand sa vitesse augmentait mais qu'il devenait plus clair.

Après avoie frôlé la collision, Gorman a perdu le contact visuel avec l'objet. Quand il l'a vu à nouveau, il semblait faire un virage à 180 degrés, se rapprocher de lui et monter verticalement. Gorman a suivi l'objet par une manœuvre similaire. À une altitude de 14 000 pieds son F-51 était au point mort, mais l'objet était 2000 pieds au-dessus de lui. Deux autres tentatives de raccourcir la distance ont été infructueuses. L'objet a semblé à nouveau se diriger devant lui, mais s'est arrêtée avant à proximité de l'avion. A ce point, il était déjà en mouvement vers l'aéroport de Fargo, où il était observé à la jumelle depuis la tour par le contrôleur de la circulation aérienne, LD Jensen. Lui aussi, ne voyait aucune forme que ce soit autour de la lumière que dégageait l'objet. En attendant, le pilote du Piper Cub et son passager ont atterri et sont allés à la tour, pour avoir une meilleure vue de l'objet.

Gorman a suivi l'objet jusqu'à ce qu'il soit situé à environ 25 miles de Fargo. A 14 000 pieds de hauteur, il a remarqué la lumière à 3000 pieds en dessous. Cependant, l'objet à nouveau fait une montée verticale. Gorman a essayé de le poursuivre, mais a rapidement du abandonner. Il était alors 21 heures 29.


Rapport de Gorman

Le 23 octobre 1948 Gorman a témoigné sur l'honneur. Son témoignage a été repris dans plusieurs ouvrages :

I am convinced that there was definite thought behind its maneuvers. I am further convinced that the object was governed by the laws of inertia because its acceleration was rapid but not immediate and although it was able to turn fairly tight at considerable speed, it still followed a natural curve. When I attempted to turn with the object I blacked out temporarily due to excessive speed. I am in fairly good physical condition and I do not believe that there are many if any pilots who could withstand the turn and speed effected by the object, and remain conscious. The object was not only able to out turn and out speed my aircraft… but was able to attain a far steeper climb and was able to maintain a constant rate of climb far in excess of my aircraft.

En français: Je suis convaincu qu'il y avait une intelligence derrière ces manœuvres. Je suis également convaincu que l'objet était régi par les lois de l'inertie parce que son accélération a été rapide, mais pas immédiate et même s'il était capable de tourner de façon assez serrée à une vitesse considérable, il a toujours traçé une courbe naturelle. Quand j'ai essayé de tourner avec l'objet je me suis évanoui temporairement en raison d'une vitesse excessive. Je suis en assez bonne condition physique et je ne crois pas qu'il y ait beaucoup de pilotes qui pourraient résister à la rotation et la vitesse de l'objet tout en restant conscients. L'objet était non seulement capable de tourner bien mieux et d'aller beaucoup plus vite que mon avion... mais a été en mesure d'atteindre une montée bien raide et a réussi à maintenir un taux constant de montée bien au-delà des capacités de mon aéronef.



Enquête de l'US Air Force

Quelques heures après l'observation, sont arrivés des officiers du Projet Sign pour interroger Gorman et les autres témoins. Le Projet Sign avait été fondée fin 1947 par l'US Air Force pour enquêter sur les rapports d'OVNI. Les agents ont interrogé Gorman, le Dr Cannon et son passager ainsi que le personnel de la tour à Fargo. En outre, ils ont passé le P-51 Mustang de Gorman au compteur Geiger. La mesure a montré que son Mustang avait un niveau de radioactivité nettement plus important que les autres avions qui n'avaient pas volé pendant plusieurs jours ; cela a été considéré comme une preuve que Gorman avait volé dans le voisinage d'un objet à propulsion nucléaire. Les enquêteurs de l'Armée de l'air n'ont pas exclu la possibilité qu'il s'agisse d'un chasseur canadien de Havilland ou un ballon météorologique. La première conclusion était toutefois que "que quelque chose de remarquable s'était passé".

Notes et références

Edward J. Ruppelt: The Report on Unidentified Flying Objects page 30



-----------------------------------



En poursuivant mes recherches j'ai atterri sur un autre site dont l'article me semble un peu plus clair, un peu plus précis et un peu mieux écrit. Il y est donc mentionné clairement que cette poursuite a durée 27 minutes. Il y est reprécisé que Gorman a cherché à rentrer en collision avec l'ovni lorsque celui-ci lui fonça dessus (Gorman à très certainement "cherché la collision" pour vérifier si l'objet en question était doté de réflexe de survie). Attention, il semble y avoir des discordances entre les deux articles concernant le balai aérien entre Gorman et l'ovni, à vérifier. Il est aussi indiqué ceci:

Observant cette action se trouvaient  Lloyd D. Jensen and H.E. Johnson, deux contôleurs aériens dans la tour à Hector. Autre témoin occulaire : le  Dr. Cannon, un physicien de Fargo, qui était le pilote du Piper Cub. Les deux contrôleurs aériens remarquèrent la vitesse élevée de l’objet et la facilité avec laquelle il a distancé le P-51.

L’Air Force a conclu que l’objet était un ballon météo avec une bougie dedans qui avait déjà été libérés de l’aérodrome. Gorman a découvert plus tard par l’observateur météorologique George Sanderson  que « le temps et l’altitude ne cadrait pas, et que  la direction du vent était fausse. » Avec cette preuve, Gorman a insisté sur le fait que ce n’était pas un ballon météo.
Le commandement le l’armée de l’air avertit alors Gorman de ne plus divulguer d’information ou il passerait en cour martiale.
Gorman garda le silence.  Il a été transféré à la base aérienne de Langley en Virginie et a ensuite été stationnés à la base aérienne d’Aviano à Lonigo, Italie, pendant cinq ans. Après son retour aux Etats-Unis, Gorman était en poste à Washington, DC; Lincoln, au Nebraska, Hampton, NH; Abilene, au Texas, et enfin New Braunfels, Texas.
Il se retira de la Force aérienne avec le grade de lieutenant-colonel. Après sa retraite, Gorman est devenu entrepreneur en construction à New Braunfels.
Gorman n’a jamais parlé publiquement de son expérience avec l’OVNI, même s’il a été contacté par un journaliste du magazine Life qui a écrit une histoire sur les ovnis pour une édition d’avril 1952.
Il a révélé à des amis que, jusqu’à sa mort le 31 Juillet, 1982, «il n’a jamais été convaincu qu’il avait fait un duel avec un ballon allumé pendant 27 minutes. »

Je vous laisse découvrir cet autre lien qui m'apparaît comme plus pertinent, ou du moins complémentaire.

Il y est mentionné comme source: KEN PFEIFER, du MUFON NEW JERSEY

https://mediathequedelufologie.wordpress.com/2011/07/16/combat-aerien-acharne-avec-un-ovni-au-dessus-de-fargo-dakota-du-nord/


-----------------------------------

En poursuivant encore mes petites recherches, je suis tombé sur ce que je crois être un compte-rendu du témoignage du Dr. Cannon, vraisemblablement un document bluebook, mais on n'y voit pas grand chose et je ne parle pas anglais Crying or Very sad. Il sera néanmoins très facile de décrypter son contenu (cela à surement déjà du être fait sur des sites anglophones), j'aimerais vraiment avoir une traduction de ces notes.



Je m'excuse d'avance pour les éventuelles fautes d'orthographe.

nablator

avatar
Administration
Administration
Bonjour,

La page Wikipédia française évite soigneusement de mentionner les explications que l'on trouve dans l'encyclopédie de Jerome Clark et dans le livre de Curtis Peebles. (Pourtant, il parait que Wikipédia est noyauté par les méchants ufosceptiques.) Voir la page anglaise plus complète.

Chaton a écrit:Je vous laisse découvrir cet autre lien qui m'apparaît comme plus pertinent, ou du moins complémentaire.

Il y est mentionné comme source: KEN PFEIFER, du MUFON NEW JERSEY
Misère. Les moines copistes du web ont repris en fait cet article de Curt Eriksmoen : http://www.inforum.com/content/eriksmoen-north-dakota-national-guard-pilot-ufo-dogfight-over-fargo

Les sources primaires de cet article me semblent être Donald Keyhoe, qui cite Gorman dans The Flying Saucers are Real, et des racontars journalistiques comme la menace de cour martiale, d'ailleurs démentie par Gorman lui même dans le livre de Keyhoe.

Flo78 a traduit quelques bouts d'un article de Ruppelt :
http://ufo-scepticisme.forumactif.com/t5075p100-analyse-du-cas-julio-guerra-ota-alenquer-du-2-novembre-1982-encercle-par-un-ovni#88824

A la suite de ces 4 cas de "combat aérien":

Ruppelt a écrit:The following night, a lighted balloon was sent up and the pilot was ordered up to compare his experiences. He duplicated his "dogfight" - illusions and all. The Navy furnished us with a long analysis of the affair, explaining how the pilot had been fooled. It is recommended to anyone who believes that an experienced pilot cannot be fooled by what he sees.
In each of our four cases of "dog-fights", including Gorman's, a balloon was known to be in the vicinity.

(La nuit suivante, un ballon éclairé a été lâché et un pilote a reçu l'ordre de décoller pour comparer ses expériences. Il a dupliqué son "combat aérien", les illusions et le reste. La Marine nous a fourni une longue analyse de l'affaire, expliquant comment le pilote a été trompé. Il est recommandé à ceux qui croient qu'un pilote expérimenté ne peut être trompé par ce qu'il voit. Dans chacun des quatre cas de "combat aérien", y compris celui de Gorman, on sait qu'un ballon était à proximité.)

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom

avatar
nablator a écrit:(La nuit suivante, un ballon éclairé a été lâché et un pilote a reçu l'ordre de décoller pour comparer ses expériences. Il a dupliqué son "combat aérien", les illusions et le reste. La Marine nous a fourni une longue analyse de l'affaire, expliquant comment le pilote a été trompé. Il est recommandé à ceux qui croient qu'un pilote expérimenté ne peut être trompé par ce qu'il voit. Dans chacun des quatre cas de "combat aérien", y compris celui de Gorman, on sait qu'un ballon était à proximité.)
On connait le coup du "pilote chevronné" mais pas celui du "conducteur chevronné". Néanmoins on cite des cas ou le témoin d'OVNI, qui conduit alors une voiture est un témoin "digne-de-foi", parce qu'ingénieur, médecin ou gendarme.
Mais nous connaissons le syndrome de la "boule suiveuse", quand le témoin est un automobiliste roulant sur une route rectiligne, et celui des mouvements illusoires, quand la route comporte des virages.
Pourtant, le témoin de la boule suiveuse n'évolue qu'en une dimension, et en deux dimensions en cas de virages. Que dire alors des illusions générées par un mouvement en trois dimensions?
Conclusion: un pilote de chasse est moins fiable, qu'un automobiliste, qui est lui même moins fiable qu'un témoin lambda à poste fixe, lui même moins fiable qu'un observateur expérimenté disposant de repères.

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator

avatar
Administration
Administration
Au début du dossier Gorman :
https://www.fold3.com/image/6388068
illisible sauf "GORMAN, BALLOON"

https://www.fold3.com/image/6388069  (pas daté, pas signé)
Il n'y a pas d'explication astronomique concevable pour cet incident très examiné et très discuté.
L'analyse par un psychologue et un expert en météorologie serait importante ici.
Il semble significatif à cet enquêteur [?] que les autres témoins de l'incident n'ont pas observé les tactiques complexes décrites par le lieutenant Gorman, bien qu'ils voyaient vraisemblablement la même chose. Est-il possible, alors, que le pilote ait "attaqué" un ballon météo éclairé ?

L'évaluation finale du cas est ici : https://www.fold3.com/image/9668029
1. Balloon
2. Astro (Jupiter)

C'est donc l'explication de Menzel (ballon météo éclairé + mirage de Jupiter) qui a été retenue :
https://www.fold3.com/image/6388087 à https://www.fold3.com/image/6388092

Chaton a écrit:
Il a révélé à des amis que, jusqu’à sa mort le 31 Juillet, 1982, «il n’a jamais été convaincu qu’il avait fait un duel avec un ballon allumé pendant 27 minutes. »
C'est bon pour Jupiter alors. What a Face


Le bonjour de George Sanderson

http://nabbed.unblog.fr/

nablator

avatar
Administration
Administration

http://nabbed.unblog.fr/

nablator

avatar
Administration
Administration
Chaton a écrit:
Wikipédia traduit de l'allemand a écrit:La mesure a montré que son Mustang avait un niveau de radioactivité nettement plus important que les autres avions qui n'avaient pas volé pendant plusieurs jours ; cela a été considéré comme une preuve que Gorman avait volé dans le voisinage d'un objet à propulsion nucléaire.
Je me demande où Peebles a trouvé ça. scratch

https://www.fold3.com/image/6388102 : (6 octobre 1948) test de radiations négatif en comparaison avec 5 autres F-51 qui avaient volé à la même période.

Les enquêteurs de l'Armée de l'air n'ont pas exclu la possibilité qu'il s'agisse d'un chasseur canadien de Havilland ou un ballon météorologique.

C'est à peu près le contraire : https://www.fold3.com/image/6388102 "Les possibilités d'autres avions, de lancé de ballon météo et d'avion canadien Vampire à proximité ont été discréditées" (6 octobre 1948). Une phrase similaire se trouve dans l'Air Intelligence Report 100-203-79 p.15 (10 décembre 1948).

Pour la présence d'un ballon météo il y a : https://www.fold3.com/image/6388070 (24 janvier 1949) et le livre de Menzel.

http://nabbed.unblog.fr/

L.J. Silver


nablator a écrit:

A la suite de ces 4 cas de "combat aérien":

Ruppelt a écrit:The following night, a lighted balloon was sent up and the pilot was ordered up to compare his experiences. He duplicated his "dogfight" - illusions and all. The Navy furnished us with a long analysis of the affair, explaining how the pilot had been fooled. It is recommended to anyone who believes that an experienced pilot cannot be fooled by what he sees.
In each of our four cases of "dog-fights", including Gorman's, a balloon was known to be in the vicinity.

(La nuit suivante, un ballon éclairé a été lâché et un pilote a reçu l'ordre de décoller pour comparer ses expériences. Il a dupliqué son "combat aérien", les illusions et le reste. La Marine nous a fourni une longue analyse de l'affaire, expliquant comment le pilote a été trompé. Il est recommandé à ceux qui croient qu'un pilote expérimenté ne peut être trompé par ce qu'il voit. Dans chacun des quatre cas de "combat aérien", y compris celui de Gorman, on sait qu'un ballon était à proximité.)

Un ballon était prétendument "à proximité", selon les allégations de la Navy...
Un :
Cela reste à démontrer... la Navy ne présentant pas, en matière d'enquête sur les Ovnis, plus de garanties de fiabilité que les pilotes.

Il suffit, pour s'en convaincre, de se reporter aux ouvrages du Dr Hynek pour comprendre à quel point ont été bâclées, à cette époque, les enquêtes relatives au phénomène Ovni.

Hynek citait le "théorème de l'Air Force", il a oublié de mentionner son pendant : " le théorème de la Navy"...

Deux :
En admettant que dans les quatre cas, un ballon était à proximité, cela nous avance à quoi ?
En aucun cas, cela ne suffirait à démontrer logiquement un hypothétique lien de corrélation !

Cet exemple est parfaitement emblématique d'un raisonnement irrationnel.

Revenons aux dires du pilote :

"Il a révélé à des amis que, jusqu’à sa mort le 31 Juillet, 1982, «il n’a jamais été convaincu qu’il avait fait un duel avec un ballon allumé pendant 27 minutes."

Si l'hypothèse du ballon présentait quelque caractère sérieux, le pilote, à l'évidence, n'aurait jamais tenu de tels propos.

C'est toujours pareil, voilà des gens qui n'étaient pas sur place, qui n'ont rien vu, et qui prétendent en savoir plus que le témoin...

La polémique relative aux Ovnis, dans de telles conditions, n'est pas prête de s'éteindre...








oncle dom

avatar
L.J. Silver a écrit:Cela reste à démontrer... la Navy ne présentant pas, en matière d'enquête sur les Ovnis, plus de garanties de fiabilité que les pilotes.
Théorème: les témoins sont plus fiables que leurs réfutateurs

"Il a révélé à des amis que, jusqu’à sa mort le 31 Juillet, 1982, «il n’a jamais été convaincu qu’il avait fait un duel avec un ballon allumé pendant 27 minutes."
Mme Nelly Mansart, le gendarme de Marcoing, qui plus tard commanda la brigade, et tous les autres témoins du 3 octobre 1954, n'ont jamais voulu admettre qu'ils n'avaient jamais vu que la lune. En pratique, les témoins qui admettent qu'ils ont pu se tromper sont plus rares que ceux qui ne l'admettent pas

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator

avatar
Administration
Administration
L.J. Silver a écrit:Un ballon était prétendument "à proximité", selon les allégations de la Navy...
Non, relire (mieux) SVP, c'était un test pour comparer les impressions des pilotes, selon Ruppelt. J'ai donné les liens pour les sources (difficiles à vérifier) de l'USAF/Blue Book dans le cas Gorman plus haut (la Navy n'y est pour rien). On peut critiquer leur fiabilité comme celle de l'allégation de Sanderson selon Keyhoe parce que finalement on n'a que ça, des allégations. Des personnes qui répètent ce qu'elles ont vu, entendu et compris en modifiant et inventant plus ou moins. Keyhoe était particulièrement connu pour tout interpréter à sa manière conspirationniste... Menzel voyait des mirages partout...

http://nabbed.unblog.fr/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum