UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.
Les adresses mail alternatives ne donneront plus lieu à validation de l'inscription.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » RESSOURCES SCEPTIQUES SUR LE NET » Combien de temps avant que la théorie d’un complot se révèle être fausse ?

Combien de temps avant que la théorie d’un complot se révèle être fausse ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

DAR


Membre d'honneur
Membre d'honneur
Conspirationnisme : combien de temps faut-il avant que la théorie d’un complot se révèle être fausse ?

Il est difficile de garder une conspiration cachée car, tôt ou tard, l’un des conspirateurs révèlera sa couverture et plus il y en a, plus le mensonge sera dévoilé rapidement.

Une étude a examiné combien de temps les présumées conspirations pourraient “survivre” avant d’être révélées, délibérément ou inconsciemment, au grand public.

Les astronautes de la NASA, Neil Armstrong et Buzz Aldrin, ont-ils vraiment marché sur la lune en 1969, ou était-ce une ruse élaborée par le gouvernement américain et réalisée par Stanley Kubrick ? Des avions laissent-ils des “chemtrails” dans le ciel, des agents chimiques pulvérisés à des fins mystérieuses et néfastes ? Y a-t-il, en fait, un remède contre le cancer, caché par les compagnies pharmaceutiques afin de protéger les médicaments alternatifs plus chers et moins performants ?

Malheureusement, pour les plus imaginatifs théoriciens de la conspiration, la réponse à toutes ces questions est susceptible d’être un non retentissant. Et ce n’est pas seulement en fonction de la grande quantité de preuves disponibles , mais désormais également à partir d’une équation élaborée par le mathématicien David Grimes de l’université d’Oxford, qui estime le temps d’existence des complots présumés avant d’être révélés comme étant faux.

L’équation, publiée dans une récente étude (lien plus bas), est constituée de trois facteurs : le nombre de conspirateurs impliqués, le temps passé depuis que la présumée conspiration a eu lieu et la "probabilité intrinsèque d’un défaut de conspiration". Cette mesure intrinsèque a été estimée en examinant les données de conspirations qui s’étaient plus tard révélées être vrai, comme le programme de surveillance PRISM, qui a été révélé par Edward Snowden plusieurs années après, le scandale de l’étude de Tuskegee sur la syphilis, qui a empêché l’accès à un traitement de la syphilis à des Afro-Américains et qui a été révélé 25 ans après et un scandale impliquant le FBI et qui a conduit à l’exécution de personnes innocentes, dévoilées par un médecin après six ans.

Les données de ces exemples ont notamment permis au Pr Grimes de calculer la probabilité de la révélation d’un complot, qu’il a déterminé comme étant d’environ quatre sur un million. Cela peut sembler très faible, mais ce chiffre augmente à mesure que le nombre de conspirateurs s’accroit et que le temps passe.

Grimes a testé son équation sur quatre des plus célèbres théories du complot :

L’atterrissage sur la Lune a été truqué
Le changement climatique est un mensonge
Les vaccins engendrent l’autisme
Un remède contre le cancer est caché

L’équation a montré que si l’un de ces complots était réel, il serait très susceptible d’avoir déjà été révélé : l’atterrissage sur la Lune en seulement 3,7 années, le mensonge sur les changements climatiques en 3,7 à 26,8 années, le vaccin causant l’autisme en 3,2 à 34,8 ans et le remède contre le cancer en 3,2 années.

Selon les conclusions de l’étude :

Même s’il y avait un effort concerté, l’ampleur du nombre de personnes requises pour d’hypothétiques tromperies saperait inextricablement ces conspirations naissantes. Pour une conspiration comportant quelques milliers d’acteurs, l’échec intrinsèque émergerait en quelques décennies. Pour des centaines de milliers de personnes impliquées, un tel échec serait assuré en moins de la moitié d’une décennie.

Grimes a également mis en garde contre les “chambres d’écho polarisées" de débat en ligne mal informé : que les personnes qui sont profondément investies dans un récit particulier… sont fermées à toute autre source d’information.

La triste réalité est qu’il semble y avoir une cohorte si idéologiquement investie dans la croyance de leurs convictions qu’ils sont imperméables aux intrusions de la réalité. Dans ces cas, il est hautement improbable qu’une simple démonstration mathématique de l’inconsistance de leur croyance change leur point de vue.

L’étude publiée dans Plos One : On the Viability of Conspiratorial Beliefs.

nablator


Administration
Administration
"Une simple démonstration mathématique"
Sauf que non.
http://www.scilogs.fr/raisonetpsychologie/on-na-pas-demontre-que-les-complots-ne-peuvent-pas-tenir/

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom


DAR a écrit:    La triste réalité est qu’il semble y avoir une cohorte si idéologiquement investie dans la croyance de leurs convictions qu’ils sont imperméables aux intrusions de la réalité. Dans ces cas, il est hautement improbable qu’une simple démonstration mathématique de l’inconsistance de leur croyance change leur point de vue.
On le sait depuis assez longtemps.  Et malheureusement, c'est cette cohorte qui fait le plus de bruit, et peut finir par emporter l'adhésion des ignorants.

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator


Administration
Administration
You've been had.
http://littleatoms.com/david-grimes-conspiracy-theory-maths
http://skepchick.org/2016/02/no-scientists-didnt-disprove-conspiracy-theories-with-math/

http://nabbed.unblog.fr/

L.J. Silver


Avant tout, il faudrait définir précisément que ce l'on entend par le mot "complot".
Est ce un secret ? une désinformation ?

Voici ce que donne le Larousse sur Internet :

"Atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation.
Résolution concertée de commettre un attentat et matérialisée par un ou plusieurs actes.
Par extension, projet plus ou moins répréhensible d'une action menée en commun et secrètement
."

Dans tous les domaines, il y a des vérités qui ne sont pas bonnes à dire, et que le peuple immature ne doit pas savoir.
C'est normal et ce n'est pas nécessairement un complot.

Vous avez notamment un exemple actuel avec la guerre en Syrie.
Est il réellement nécessaire de déballer en public tous les intérêts en jeu ?

Il y a partout des intérêts en jeu, des profiteurs et des gens qui manipulent les autres...notamment pour s'enrichir et augmenter leurs pouvoirs.

Je ne suis pas sûr que les mathématiques aient leur mot à dire dans un tel domaine.

william l'Ozone


Trop de complot tue le complot...

le conspirationnisme comme concept "excessif", émanant assez souvent de personnalités paranoïaques (borderline) et/ou manipulateurs...et vient donc à l'aide de ceux, qui, politiques au pouvoir ou d'autres sous leur férule,  complotent mais seulement avec parcimonie.

Ce qui leur permet, le moment venu,  de rire au nez de ceux qui en voient partout...et de continuer...un comble! Cool

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum