UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » MEPRISES » Les cas nocturnes où il pourrait d'agir d'oiseaux... Vos avis...

Les cas nocturnes où il pourrait d'agir d'oiseaux... Vos avis...

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Bonjour à tous!

J'ouvre ce sujet car je souhaiterais parler d'un sujet récurrent en ufologie et pour lequel je n'ai trouvé que très peu d'infos, et du même coup avoir votre avis.

J'ai aussi dans mes dossiers (photos et visuels) eu affaire à plusieurs reprises à des cas pouvant éventuellement s'expliquer de cette façon, sans jamais parvenir formellement à démontrer quoique ce soit.

Je parle des cas où le témoin observe un ou plusieurs "objet(s)", souvent de couleur orange et forme allongée ("ballon de rugby" par exemple), se déplacer en silence au-dessus de lui, dans un ciel nocturne.

La plupart du temps, l'observation déroule en ville. Le témoin ne parle pas de battements d'ailes, mais parfois d'une fluctuation régulière de la luminosité (ce qui est tout de même un indice). Il peut aussi évoquer le fait qu'un ou plusieurs objets de la formation se sépare provisoirement du reste du groupe, en effectuant des écarts plus ou moins importants (là aussi un indice).

Bien entendu, dans les cas où la couleur orange pourrait laisser penser à une confusion avec des lanternes thaï, la direction des vents permet de confirmer l'hypothèse. Cependant, je parle évidemment ici des cas où les objets se déplacent dans le sens inverse de celui du vent dominant.

L'hypothèse oiseau est à priori séduisante mais elle ne me semble insuffisamment solide et étayée pour expliquer ce modèle de cas.

En effet, en ce qui concerne les photographies, bien que j'ai quelques exemples dans mon catalogue d'oiseaux blancs reflétant la lumière des villes, les ailes sont toujours visibles. Je n'ai pas trouvé d'exemples où les ailes ne seraient pas visibles.

En ce qui concerne les cas visuels, je n'ai trouvé encore personne qui puisse me dire avoir déjà observé des oiseaux dans de telles circonstances.

Ainsi, pour que le corps blanc des oiseaux reste visible et pas leurs ailes, il faudrait une concordance de plusieurs facteurs (sans compter la sensibilité de l'oeil humain) :
- Que les lumières soupçonnées d'être à l'origine de l'éclairage des oiseaux soit suffisamment puissantes et/ou orientées vers le ciel (pollution lumineuse soit dit en passant!), genre éclairage public inadapté ou utilisation de projecteurs pour éclairer des monuments remarquables.
- Que les oiseaux soient de couleur suffisamment blanche ou claire.
- Que ces oiseaux volent à une altitude adéquate permettant à la fois que leurs ailes ne puissent pas être distinguées mais que leur corps puisse l'être.

Bref, pour les cas visuels, avez-vous personnellement déjà observé de tels oiseaux, en ville et prenant cette apparence? Ou alors avez-vous des témoignages ou exemples concrets?

Merci! Smile


_________________
IPACO

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Si le ventre est blanc et les ailes noires, ça peut expliquer que des témoins ne voient que la partie réfléchissante".
C'est le cas des oies cendrées :
http://www.photosariege.com/article-l-oie-cendree-50798467.html

Ensuite, il y a bien sur un certain nombre de questions (exemples) :
Est ce un couloir migratoire ?
Est ce une période de migration ?
(Bien qu'avec le réchauffement climatique il y a de gros changements par rapport à ce qui était connu à ce sujet ne serait ce qu'il y a une petite dizaine d'années)
Puis :
Quelle heure était-il ?
Pourquoi peu ou pas d'autres témoins dans une zone urbanisée ?
(Les autres témoins auraient ils reconnu des oiseaux ?)
Pourquoi pas de photos ? (Ne serait-ce pas parce que l'impression du témoin est plus "forte" que la luminosité réelle occasionnée par la pollution lumineuse ? etc.)

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Effectivement le cas des oies cendrées est intéressant.

Toutes les autres questions sont bien entendu posées et peuvent avoir des réponses ou pas, ce qui renforce éventuellement l'hypothèse (ou pas!).

Mon interrogation était surtout de savoir si, concrètement, vous avez pu observer ou avez déjà eu connaissance d'une observation concernant des oiseaux (avérés) prenant cette apparence visuelle.

En effet, les arguments allant dans le sens de l'hypothèse oiseaux sont un peu justes et me semblent insuffisants pour conclure qu'il s'agit bien de cela. J'aurais aimé une confirmation plus forte, car là on est dans "le mou", si j'ose dire.

Une expérimentation avec des drones (avec des ailes? Very Happy ) présentant un albédo identique à celui du plumage d'oiseaux serait instructive.




_________________
IPACO

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Déjà vu, et l'expérience était assez... troublante sur le coup. Smile

J'étais en soirée d'observation au camping de Soissons pour montrer le ciel aux campeurs. Tout d'un coup, du coin de l'oeil, j'aperçois à mon zénith un petit objet blanc filer à vive allure dans le ciel. Réflexe : je me dis aussitôt que c'est une étoile filante, aussi je dis aux personnes qui m'entourent "oh regardez, une étoile filante !".
Et au moment où le météore doit logiquement s'éteindre... Le point blanc se met à tourner ! Shocked
Qu'est-ce ? Sur le coup, stupeur, et devant mes yeux ébahis, je vois le point blanc faire une grande boucle dans le ciel, puis une deuxième.
Je ne suis pas le seul témoin de la scène : des campeurs sont fascinés, et j'entend même le président du club d'astronomie dire, d'un ton à la fois interrogatif et un peu inquiet : "Qu'est ce que... qu'est ce que c'est que ça ?"
Une idée me vient, j'ignore encore pourquoi : je pointe mon laser vert sur le "machin". Sûrement un réflexe pour m'assurer s'il s'agit d'un objet proche ou non. Mais le point blanc est un peu trop rapide pour moi. Il file en ligne droite et en silence en direction des grands arbres qui bordent la rive opposée de l'Aisne.
Et au moment où je me dis que je perdre le "machin" de vue, emportant avec lui tout son mystère, un bruit de feuilles se fait légèrement entendre, comme si quelque chose venait de se poser sur une branche. Un "croaaaa" sonore met finalement fin au mystère. Smile


J'ai vu que le GEIPAN vient de publier un cas probable de méprise avec un vol d'oiseaux nocturnes, je ne sais pas si tu l'as vu Eleven.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

L.J. Silver


Bob Rekin a écrit:
Une idée me vient, j'ignore encore pourquoi : je pointe mon laser vert sur le "machin". Sûrement un réflexe pour m'assurer s'il s'agit d'un objet proche ou non. Mais le point blanc est un peu trop rapide pour moi. Il file en ligne droite et en silence en direction des grands arbres qui bordent la rive opposée de l'Aisne.
Et au moment où je me dis que je perdre le "machin" de vue, emportant avec lui tout son mystère, un bruit de feuilles se fait légèrement entendre, comme si quelque chose venait de se poser sur une branche. Un "croaaaa" sonore met finalement fin au mystère. Smile


Il s'agissait donc d'un corbeau blanc, atteint d'albinisme ou de leucistisme ?
Personnellement, je n'en ai jamais vu, mais il paraît que cela existe.
Et pourtant au cours de ma vie il m'a été donné d'observer quelque chose d'encore plus rare, à savoir un Ovni parfaitement irréductible.

Comme quoi...

Et les ailes n'étaient pas visibles.



Dernière édition par L.J. Silver le 23.05.16 15:19, édité 1 fois

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Pas forcément un corbeau, le "croaaa" que j'ai écrit n'est qu'indicatif.

Il y a longtemps eu un corbeau blanc qui trainait sur Belleu, commune limitrophe de Soissons, mais je ne l'ai jamais vu, étant né trop tard.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

L.J. Silver


Bob Rekin a écrit:Pas forcément un corbeau, le "croaaa" que j'ai écrit n'est qu'indicatif.

Il y a longtemps eu un corbeau blanc qui trainait sur Belleu, commune limitrophe de Soissons, mais je ne l'ai jamais vu, étant né trop tard.

Ah ! merci pour cette précision.
Ainsi ce n'était pas un "croaaa" au sens strict, ok, je m'en doutais un peu aussi, compte tenu de la rareté du corbeau blanc.
Donc, un oiseau blanc d'espèce inconnue, on va dire,dont les ailes n'étaient pas visibles à ce moment là, et qui volait vite.

Dans le même ordre d'idées, je me rappelle que lorsque j'étais étudiant, j'avais un camarade qui se vantait d'avoir observé un aigle blanc !

Il nous en parlait souvent, et c'était, pour certains (mais pas pour moi qui respecte toujours les témoins), devenu un sujet de moqueries, pas bien méchantes au demeurant...

Le scepticisme dominait relativement à son observation.

Mais, peut être, après tout, avait il vraiment observé un aigle blanc...

Rosetta

avatar
Administration
Administration
L'éclairage sur le plumage clair des oiseaux peut ne pas être direct d'où des descriptions avec des mots comme "taches blanchâtres non éblouissantes":

http://www.anpcen.fr/docs/20130810134255_diqrsp_doc89.pdf

Je crois que Patrice a eu un ou peut être même plusieurs cas (anciens) mais il confirmera s'il a le temps car il est surbooké.

NEMROD34

avatar
Modération
Modération


_________________
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital: 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat (iso 21122012).

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Bob Rekin a écrit:J'ai vu que le GEIPAN vient de publier un cas probable de méprise avec un vol d'oiseaux nocturnes, je ne sais pas si tu l'as vu Eleven.

Merci pour ton témoignage et le signalement de ce cas, que je n'avais pas remarqué.

L'argumentaire de l'enquêteur GEIPAN allant dans le sens de l'hypothèse oiseau se base donc sur:
- La vitesse angulaire rapide du PAN compatible avec celle d'un oiseau (ici 56 km/h à 200 m d'altitude). Les ailes ne seraient donc plus discernable à cette altitude (mais cela dépend aussi de la taille de l'oiseau).
- La forme de la formation (ici en "V", la plus classique, mais d'autres formes sont possibles).
- L'aspect non ponctuel des spots lumineux caractérisant les PANs (décrits souvent comme effectivement des taches floues ou blanchâtres non éblouissantes).
- L'emplacement de l'observation à proximité de l'océan, pour l'hypothèse mouette ou goéland (cela peut être comme le disais Rosetta, dans des couloirs de migration pour les périodes et les oiseaux concernés).
- L'existence de sources lumineuses à proximité susceptibles d'éclairer le ciel.

Cela vous semble-t-il suffisant et justifié pour permettre de classer le cas en "B"? Pour moi oui, mais en l'absence de l'un ou de plusieurs de ces paramètres (hormis peut-être la forme de la formation, certains oiseaux blancs ne volant pas nécessairement en formation - mouettes, goélands...), ça me paraît plus compliqué.

Vos avis?


_________________
IPACO

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Le cas geipanesque cité est celui de Bidart (64), datant du 19 septembre 2015 : http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=2015-09-09317

Le PAN B me parait effectivement correct pour ce cas. Le plus difficile ayant été, amha, de déterminer l'heure de l'observation.


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

oncle dom

avatar
elevenaugust a écrit:Vos avis?
Puisque B correspond à une identification sans certitude, ça me parait correct.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Pas trop le temps Eleven. Mais oui confusion avec Oies cendrées mais aussi Grues et même Flamand Rose. Nous avons un dossier récent impliquant ce type de confusion (tu avais fait une première approche du dossier). Veux tu le dossier finalisé ?
J'ai quelques liens aussi instructifs pour méprises oiseaux.

http://sonotaco.com/sample/animal/index.html

http://cnegu.forumactif.org/t8-les-ovni-font-leur-show-par-patrice-seray

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Rosetta

avatar
Administration
Administration
Ce fil me donne l'occasion de dire que les PAN A et B mis en ligne par le GEIPAN sont très intéressants pour quiconque veut s'intéresser au phénomène ovni en général et n'a pas encore creusé le sujet (donc pas ceux inscrits dans ce forum mais, j'espère, certains qui lisent  Smile   )
D'aucuns pensent que seuls les PAN D sont intéressants, que nenni ! Les PAN A et B sont très instructifs !
Ils montrent bien ces cas de "identifiés avec certitude" ou "identification probable" le hiatus entre la relation de l'observation et le stimulus ou les stimuli peuvent être explorés avec ce que l'on peut savoir actuellement en sciences humaines (faux souvenirs, contamination psycho sociale ...) et être comparés à des cas classés D !
Fin de l’aparté.



Dernière édition par Rosetta le 24.05.16 19:24, édité 1 fois

L.J. Silver


elevenaugust a écrit:

Vos avis?


En ce qui me concerne, l'hypothèse "oiseaux" me paraît plutôt faible.

Ci dessous un extrait du rapport du Geipan :

"Tout au long de l'observation, qui a duré environs 8 secondes, les points lumineux sont restés à la même distance les uns des autres.
Le PAN était d'une magnitude comparable à celle de l'étoile Perkhad, c'est-à-dire de magnitude 3. Les spots lumineux n'étaient pas ponctuels mais avaient une taille apparente estimée par le témoin à 4' d'arc
."

En l'occurrence, il me semble que l'emploi de l'expression "spots non ponctuels" se rapporte non pas à des contours flous des spots en question, mais à leur taille angulaire, supérieure à celle qu'auraient présentés des "points".

Je ne vois pas dans le témoignage ce qui pourrait objectivement rattacher ces spots à des reflets sur le plumage d'oiseaux.

Les mouettes sont des oiseaux au caractère très grégaire, on imagine mal un groupe isolé de simplement trois oiseaux, a plus forte raison se maintenant à la même distance les uns des autres à vitesse égale en formant un triangle isocèle.

L'enquêteur lui même note, à l'encontre de son hypothèse : "pas de changement périodique de forme dû au vol battu".

Le vol battu entraînerait effectivement des différences de vitesse entre les oiseaux, d'où la déformation du triangle.

En admettant l'existence d'un "groupe" de mouettes aussi restreint, il aurait nécessairement été suivi par d'autres, plus nombreux, que le témoin n'aurait pas manqué de signaler.

L'absence de cris est également un peu surprenante.

Ensuite, la source lumineuse au sol ( camping de Berrua) doit être assez diffuse à une altitude de 200 m, trop diffuse pour donner les spots décrits par le témoin.

Des oiseaux à très basse altitude se déplaçant à travers la lumière d'un ou plusieurs lampadaires, oui, mais pas à 200 m...

Je n'accorderais pas une fiabilité "moyenne à forte" à cette hypothèse, comme le fait l'enquêteur.

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
J Silver a écrit:Des oiseaux à très basse altitude se déplaçant à travers la lumière d'un ou plusieurs lampadaires, oui, mais pas à 200 m...

Je n'accorderais pas une fiabilité "moyenne à forte" à cette hypothèse, comme le fait l'enquêteur.

Fiabilité d'une estim de 200 m d'alti la nuit ? Nada
Fiabiité d'une taille angulaire (sans comparaison avec la lune ni vérif de surestimation ou pas de la lune par ex) ? Nada.
Un vol d'oiseaux n'est pas forcément associé à des cris , ni suivi d'autres oiseaux en nombre.
J'ai déjà vu 3 canards , mouettes ou 3 grues ou 3 cigognes sans cortège à la suite.

Des points lumineux consistants et peu intenses qui volent en groupe supérieur à 3 et pas dans le sens du vent dans une zone avec des éclairages => vol d'oiseaux ou papillons. Fiabilité forte PAN B.
Si nombre inférieur ou égal à 3, avec luminosité inf à Vénus et doublet /triplet de satellites exclu => fiabilité forte aussi.

Sinon ce serait quoi ton hypothèse alternative L.J celle qui rendrait cette hypo "vol de biologiques" non valide ou faible ?

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Je dirais même Marcassite que le dossier nous donne parfaitement un vol d'oiseaux (j'ai plusieurs cas identiques dans mes dossiers - voir les cas publiés dans le document sur la PAF ! comme précédemment indiqué.
Il faut savoir aussi qu'autour de certains lacs (Leman par exemple) nombreux sont les oiseaux dits migrateurs qui ne migrent désormais que d'une rive à l'autre, d'où des vols très petits (3 ou 6 comme le mentionne Marcassite). Bref le dossier me parait assez cohérent avec un vol nocturne d'oiseaux.

Pour Silver qui imagine mal un groupe de trois oiseaux, voir sur le site déjà mis en lien plus bas : http://sonotaco.com/sample/animal/index.html  Il y a un exemple frappant avec trois volatiles justement...

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

L.J. Silver


marcassite a écrit:
J Silver a écrit:Des oiseaux à très basse altitude se déplaçant à travers la lumière d'un ou plusieurs lampadaires, oui, mais pas à 200 m...

Je n'accorderais pas une fiabilité "moyenne à forte" à cette hypothèse, comme le fait l'enquêteur.

Fiabilité d'une estim de 200 m d'alti la nuit ? Nada
Fiabiité d'une taille angulaire (sans comparaison avec la lune ni vérif de surestimation ou pas de la lune par ex) ? Nada.


Attention, il ne s'agit pas là des estimations fournies par le témoin.

Je rappelle à toutes fins utiles que les supputations mentionnées ci-dessus ( taille angulaire, altitude 200 m...) sont celles retenues par l'enquêteur du Geipan dans son rapport afin de soutenir son hypothèse du vol d'oiseaux.

Je suis bien d'accord sur leur absence de fiabilité, tout en soulignant que ce manque de fiabilité ne saurait, à l'évidence, appuyer l'hypothèse du Geipan !


marcassite a écrit:
Un vol d'oiseaux n'est pas forcément associé à des cris , ni suivi d'autres oiseaux en nombre.
J'ai déjà vu 3 canards , mouettes ou 3 grues ou 3 cigognes sans  cortège à la suite.

Dans les cas des mouettes, c'est très étonnant, compte tenu de leur comportement extrêmement grégaire.

A l'inverse, je ne prétends aucunement généraliser mes observations personnelles mais chaque fois que j'ai observé des mouettes, elles étaient en grand nombre et poussaient des cris.

Trois mouettes silencieuses, cela me parait insolite.


marcassite a écrit:

Sinon ce serait quoi ton hypothèse alternative L.J celle qui rendrait cette hypo "vol de biologiques" non valide ou faible ?

En fait, dans ce cas précis, je n'ai pas d'explication alternative à proposer.
L'attitude sceptique n'impose pas de fournir systématiquement une explication à toutes les observations.

En revanche, je trouve qu'ici l'hypothèse du vol d'oiseaux est gratuite en ce sens qu'aucun élément objectif issu du témoignage ne vient la soutenir.

Dans le rapport du Geipan, c'est une hypothèse qui vient après l'élimination de toutes les autres...

Une hypothèse par défaut, en quelque sorte, et j'ai l'habitude de me méfier de ce genre de raisonnement par élimination.


L.J. Silver


Dossiers de S.O a écrit:.

Pour Silver qui imagine mal un groupe de trois oiseaux, voir sur le site déjà mis en lien plus bas : http://sonotaco.com/sample/animal/index.html  Il y a un exemple frappant avec trois volatiles justement...

Admettons, pour le moment.
Mais quid du triangle isocèle ?
Quid des objections formulées par l'enquêteur lui même qui note, à l'encontre de son hypothèse : "pas de changement périodique de forme dû au vol battu" ?


Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Je place ici un grain de réflexion Silver,je n'ai aucunement l'intention de vouloir convaincre(moi c'est fait par expérience et cela vaut ce que cela vaut). Wink
Sinon en quoi les objections de l'enquêteur invalide l'hypothèse de trois oiseaux (isocèle ou pas ) ? Parce qu'il est enquêteur du GEIPAN ? Pige pô désolé.  Wink
Quid de la vidéo dans le lien, vous en voulez une autre ? (inutile en l’occurrence)...

PS- Un vol dit battu n'est par obligatoirement aperçu surtout sur 8 secondes ! Puis le témoin rapporte ce qu'il a vu (donc ce qu'il a enregistré par ses yeux et son cerveau) pas forcément ce qui a été ! Il est normal et logique que nos yeux et notre cerveau n'enregistrent pas l'exactitude des faits se déroulant devant lui, l'argument soumis ne tiens pas même s'il ne convint pas pour vous (et je le comprends croyez le).

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Jeansériel

avatar
Cher Bob, le croa que tu as entendu que tu as entendu ne signifie pas forcément que c'était un corvidé que tu avais vu voler. Étant donné que ton observation a eu lieu en soirée, à la tombée du jour les oiseaux diurnes regagnent leur dortoir. Ledit dortoir abrite généralement une population très hétéroclite d'oiseaux. Ceci me fait dire que le croa que tu as entendu a été émis par un corvidé qui a été gêné par l'arrivée de l'oiseau que tu as observé. Les corvidés alarment systématiquement lors qu'un intrus se présente...Ceci dit, il existe en été profusion de races d'oiseaux de couleur claire qui vont des oiseaux d'eau (aigrette, héron, sarcelle en passant par les rapaces, bondrée, busard. Tous ces oiseaux sont caractérisés par un vol rapide et habitent la région concernée.
En 45 d'ornithologie, j'ai vu de près un merle blanc et un crave blanc.

Bien à vous

Jean-Pierre

L.J. Silver


Dossiers de S.O a écrit:

PS- Un vol dit battu n'est par obligatoirement aperçu surtout sur 8 secondes ! Puis le témoin rapporte ce qu'il a vu (donc ce qu'il a enregistré par ses yeux et son cerveau) pas forcément ce qui a été ! Il est normal et logique que nos yeux et notre cerveau n'enregistrent pas l'exactitude des faits se déroulant devant lui, l'argument soumis ne tiens pas même s'il ne convint pas pour vous (et je le comprends croyez le).

Ok, je veux bien.
N'empêche que pour moi, l'hypothèse "vol d'oiseaux" est ici clairement une hypothèse "ad hoc", répondant parfaitement à la définition ci-dessous :

"Une hypothèse ad hoc (dans ce but en latin) est une hypothèse invérifiable avancée dans le but d'expliquer/résoudre l'incohérence apparente d'une théorie avec les observations.
A noter que l'utilisation d'une hypothèse ad hoc n'implique pas que la position défendue soit fausse. Il s'agit juste d'une mauvaise argumentation de cette dernière
."

Ici, l'enquêteur du Geipan applique la méthode réductionniste à l'observation étudiée.
Ne parvenant à aucun résultat probant/fiable avec les hypothèses astronautique,lancement fusée, aéronautique, il sort de son chapeau de magicien l'hypothèse ad hoc du "vol d'oiseaux", manifestement créée pour la circonstance, afin d'éviter le classement dans la catégorie des cas inexpliqués.

C'est dommage
, parce qu'il a fait de l'excellent travail initialement.

Consciemment ou non, l'enquêteur constate que la Théorie (ou Méthode, en l'occurrence) Réductionniste est ici mise en échec.
Pour la "sauver", il crée de toutes pièces son hypothèse "vol d'oiseaux" en lui accordant arbitrairement, une fiabilité moyenne à forte, sans que l'on sache pourquoi.

Aucun élément présent dans le dossier n'est susceptible d'étayer objectivement/rigoureusement cette hypothèse.
C'est peut être une démarche sceptique, mais sans caractère pragmatique ni scientifique.
C'est regrettable mais on y est habitué, dans le domaine de l'ufologie.

D'ailleurs, il serait intéressant de recueillir les remarques du témoin à ce sujet...c'est quand même lui qui a vu !

Evidemment, si l'on veut à tout prix faire de l'HSP/TRC une T.O.E. ( Théorie du Tout ) capable d'expliquer à elle seule la totalité des PAN observés, on se trouve dans l'obligation de recourir abusivement aux hypothèses "ad hoc".

En l'espèce,l'hypothèse intestable du "vol d'oiseaux", qui ne relève que de la croyance, ne convaincra que ceux qui sont prédisposés à l'être.

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Pas d'accord avec votre analyse. J'ai une grille de lecture totalement différente. Mais qu'importe, je pense sérieusement que les liens avec exemples de vidéos et l'analyse des autres cas dits similaires sont plus que parlants.
Après chacun fait comme il veut.
Au passage le théorie dite réductionniste n'est pas une théorie du tout (relire par exemple l'article de J Scornaux). Il n'y a rien d'arbitraire dans le choix de vouloir faire un travail d'analyse en cherchant une possible explication, l'enquêteur le sait lui. A la lecture beaucoup se méprenne sur les intentions (d'autant qu'ils n'ont même pas l'amorce du schéma de pensée du gars).

Merci en attendant
Je vous laisse
Patrice

PS- N'y voyez pas un abandon mais j'ai compris qu'il était inutile de chercher à convaincre, le temps suffit pour la réflexion je crois. :-)

PS-
D'ailleurs, il serait intéressant de recueillir les remarques du témoin à ce sujet...c'est quand même lui qui a vu !

Vous croyez qu'un témoin ne peut être dans l'erreur ? J'en connais des tas qui refusent une méprise lune même avec arguments et reconstitutions. Ils ne voient pas la lune, elle est pourtant là, mais non c'est du mimétisme car ils ne peuvent pas se tromper. Idem pour la PAF et... les méprises avec des oiseaux.

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

marcassite

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Alors oui, je croaaa ... que les oiseaux volent la nuit, que trois points peuvent former un triangle même isocèle. Je sais, c'est grave et pas scientifique parce que c'est une hypothèse qu'aurait pu faire le capitaine Adhoc (dans "le rasoir d'Ockam le rouge").
je sors

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Je croaaa, dit Marcassite donc un corbeau bien français, sinon il aurait dit : Je croate et là c'est plus Yougoslave comme oiseau...(je sors aussi ?) Rolling Eyes

http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum