UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.
Les adresses mail alternatives ne donneront plus lieu à validation de l'inscription.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » MEPRISES » Les cas nocturnes où il pourrait d'agir d'oiseaux... Vos avis...

Les cas nocturnes où il pourrait d'agir d'oiseaux... Vos avis...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

oncle dom


L.J. Silver a écrit:Ici, l'enquêteur du Geipan applique la méthode réductionniste à l'observation étudiée.
Ne parvenant à aucun résultat probant/fiable avec les hypothèses astronautique,lancement fusée, aéronautique, il sort de son chapeau de magicien l'hypothèse ad hoc du "vol d'oiseaux", manifestement créée pour la circonstance, afin d'éviter le classement dans la catégorie des cas inexpliqués.

Apparemment tu n'as pas bien compris la différence entre PAN A et PAN B.  
Si l'hypothèse "oiseaux" est compatible avec l'observation, compte tenu de sa fiabilité, alors l'hypothèse d'un phénomène inconnu est inutile.
Certes, il n'est pas prouvé que c'était bien des oiseaux, mais cette preuve ne serait nécessaire que si c'était l'existence des oiseaux qui restait à prouver. Mais qui doute encore de l'existence des oiseaux?

http://oncle-dom.fr/index.htm

william l'Ozone


LJS a écrit:Ici, l'enquêteur du Geipan applique la méthode réductionniste à l'observation étudiée.
Ne parvenant à aucun résultat probant/fiable avec les hypothèses astronautique,lancement fusée, aéronautique, il sort de son chapeau de magicien l'hypothèse ad hoc du "vol d'oiseaux", manifestement créée pour la circonstance, afin d'éviter le classement dans la catégorie des cas inexpliqués.

l'hypothèse "la plus probable" parle de vol ou survol d'un groupe de volatiles, avec une altitude présumée de 200m?

Hem...je pensais qu'on ne peut décemment établir de distance la nuit s'agissant en plus de points lumineux ou réfléchissant la lumière?

Pour réfléchir des rayons lumineux la couleur importe peu, puisque par définition ce qui est vu ne provient pas directement de l'objet réflecteur, mais est lié aux propriétés réfléchissantes de l'objet cible par rapport à la source lumineuse , donc cela élargit notablement les probabilités en matière de volatiles.

les espèces qui se déplacent la nuit sont celles les plus faibles, tous comme leurs prédateurs ailés ou non , pour ceux que la nature à ailé, leur intérêt commun est de voler en toute discrétion, et pour les proies potentielles de voler et en groupe et discrètement et de nuit.

C'est une hypothèse qui à mon avis est conforme à ce qui n'est rien d'autres que des allégations, au mieux une observation en conditions de nuit, et sans tenir compte du profil de l'observateur?

Si je comprends bien il faudrait que l'hypothèse exotique soit systématiquement comparée à d'autres, au stade du mythe ou croyance, ou parce que c'est le GEIPAN qui est l'auteur de l'enquête?

Pourquoi pas une ballade de trois petites fées lucioles après tout?

nablator


Administration
Administration
LJS a écrit:il sort de son chapeau de magicien l'hypothèse ad hoc du "vol d'oiseaux", manifestement créée pour la circonstance

http://nabbed.unblog.fr/

william l'Ozone


S'agissant des propriétés réfléchissantes des plumages, la partie interne des ailes, celles qu'on voit par dessous, n'ont probablement pas les mêmes qualités comme l'imperméabilité.
Les plumes protègent également des radiations solaires...

Du coup les parties charnues du volatiles et recouvertes de plumes qui servent à protéger l'animal sont bien plus aptes à réfléchir de la lumière orangée provenant notamment d'astres ou d'éclairage public. Les pigeons ou tourterelles par exemple ont un vol bruyant et caractéristique...

Comme il n'y aucun repère pour établir des distances en hauteur par faible luminosité je ne vois pas pourquoi il y a reprise d'une notion de distance.

On peut aisément expliquer des réverbérations allant de la source à la cible, telles que lune/plan d'eau/oiseau en vol.

L'inexplicabilité d'une observation est une valeur relative mais est le vivier des fantasmeurs et vendeurs de SF...j'imagine qu'il est donc de bon ton de parler et d'envisager la compatibilité en se référant de préférence à un phénomène existant et alors que l'ensemble ne l'oublions jamais ne tient qu'à de simples allégations.

Rosetta


Administration
Administration
Bon, comme souvent, on repart dans les hypothèses et le rasoir d'Ockham mais ce serait effectivement mieux si l'on pouvait avoir des photos nocturnes de PAN présentant ces taches blanchâtres ou jaune clair et des photos nocturnes d'oiseaux présentant ce même aspect, le tout sourcé bien entendu.
Le problème est que malgré les qualité des appareils de prise de vues ou vidéos il faut d'abord un concours de circonstances ou se placer dans un couloir migratoire, dans une ville, à l'époque qui va bien et ... attendre, attendre, attendre pour avoir l'occasion d'un moche cliché qui ne rendra pas grand chose de probant. C'est d'ailleurs pourquoi il n'y a pas de telles photos sur le net même par les associations d’ornithologues.
Il en est de même pour les photos ratées qui peuvent présenter des artefacts pouvant intéresser les ufologues. Si un photographe loupe une photo il va la détruire et ne mettre que les beaux clichés ...


_________________
Conclusion d'un exoticien : "S'il n'y a pas de preuves c'est qu'on nous les cache". 
Question d'un sceptique : "Si les preuves sont cachées comment sais tu qu'il y en a ?"

L.J. Silver


Rosetta a écrit:Bon, comme souvent, on repart dans les hypothèses et le rasoir d'Ockham mais ce serait effectivement mieux si l'on pouvait avoir des photos nocturnes de PAN présentant ces taches blanchâtres ou jaune clair et des photos nocturnes d'oiseaux présentant ce même aspect, le tout sourcé bien entendu.

Tout à fait, cela permettrait d'évaluer objectivement la fiabilité de l'hypothèse "vol d'oiseaux".
L'enquêteur estime "moyenne à forte" cette fiabilité, sans justification, et c'est bien cela qui me dérange au niveau de la méthodologie.
Je ne le crois pas sur parole.

Rosetta a écrit:
Le problème est que malgré les qualité des appareils de prise de vues ou vidéos il faut d'abord un concours de circonstances ou se placer dans un couloir migratoire, dans une ville, à l'époque qui va bien et ... attendre, attendre, attendre pour avoir l'occasion d'un moche cliché qui ne rendra pas grand chose de probant. C'est d'ailleurs pourquoi il n'y a pas de telles photos sur le net même par les associations d’ornithologues.
Il en est de même pour les photos ratées qui peuvent présenter des artefacts pouvant intéresser les ufologues. Si un photographe loupe une photo il va la détruire et ne mettre que les beaux clichés ...

On est d'accord.
C'est bien pour ces raisons que je classe cette hypothèse, jusqu'à présentation d'éléments nouveaux, comme non testable/non vérifiable, au contraire des autres hypothèses envisagées par l'enquêteur.

Le rasoir d'Ockham ne permettant de trancher qu'entre des hypothèses testables.
Celle ci ne l'est pas.

L.J. Silver


william l'Ozone a écrit:

l'hypothèse "la plus probable" parle de vol ou survol d'un groupe de volatiles, avec une altitude présumée de 200m?

Hem...je pensais qu'on ne peut décemment établir de distance la nuit s'agissant en plus de points lumineux ou réfléchissant la lumière?

Là dessus, on est d'accord à 100% !

william l'Ozone a écrit:

Pour réfléchir des rayons lumineux la couleur importe peu, puisque par définition ce qui est vu ne provient pas directement de l'objet réflecteur, mais est lié aux propriétés réfléchissantes de l'objet cible par rapport à la source lumineuse , donc cela élargit notablement les probabilités en matière de volatiles.

D'accord également.

william l'Ozone a écrit:
C'est une hypothèse qui à mon avis est conforme à ce qui n'est rien d'autres que des allégations, au mieux une observation en conditions de nuit, et sans tenir compte du profil de l'observateur?

Dans cette optique, toute observation d'Ovni peut être réduite à des allégations.

william l'Ozone a écrit:

Si je comprends bien il faudrait que l'hypothèse exotique soit systématiquement comparée à d'autres, au stade du mythe ou croyance, ou parce que c'est le GEIPAN qui est l'auteur de l'enquête?

Non, je veux simplement dire que le Geipan devrait se limiter à examiner des hypothèses testables/vérifiables.
Comment pouvons nous tester l'hypothèse "vol d'oiseaux" ?
Ici, je renvoie à l'intervention de Rosetta qui aborde ce problème.

william l'Ozone a écrit:
Pourquoi pas une ballade de trois petites fées lucioles après tout?

Je me place au niveau strict de la méthodologie.
L'hypothèse des oiseaux a en commun avec celle de lucioles géantes ( Laughing) le fait de ne pas être testable.

L.J. Silver


oncle dom a écrit:

Apparemment tu n'as pas bien compris la différence entre PAN A et PAN B.  
Si l'hypothèse "oiseaux" est compatible avec l'observation, compte tenu de sa fiabilité, alors l'hypothèse d'un phénomène inconnu est inutile.

Précisément, la fiabilité de l'hypothèse "oiseaux" reste inconnue.
L'estimation de l'enquêteur ( moyenne à forte) ne repose que sur l'arbitraire.
Comment pouvons nous tester sérieusement/rigoureusement cette hypothèse ?

oncle dom a écrit:
Certes, il n'est pas prouvé que c'était bien des oiseaux, mais cette preuve ne serait nécessaire que si c'était l'existence des oiseaux qui restait à prouver. Mais qui doute encore de l'existence des oiseaux?

D'accord, les oiseaux existent, mais à elle seule cette existence ne nous permet pas de tester l'hypothèse.
Amha, même les hypothèses conventionnelles devraient nécessiter des preuves.

On exige des preuves extraordinaires pour les hypothèses "exotiques"/non conventionnelles, et quasiment aucune preuve
( ou très faible) pour les hypothèses réductrices.

Il me semble que c'est un biais d'attitude, n'est ce pas, si l'on veut rester neutre ?

Rosetta


Administration
Administration
Si je raconte que ce matin en allant chez ma boulangère, j'ai rencontré ma cousine qui achetait une religieuse, vas tu m'en demander la preuve ? En revanche si je raconte que ce matin en allant chez ma boulangère, j'ai rencontré un extraterrestre qui achetait une religieuse, je pense que tu auras un autre niveau d'exigence et c'est normal.


_________________
Conclusion d'un exoticien : "S'il n'y a pas de preuves c'est qu'on nous les cache". 
Question d'un sceptique : "Si les preuves sont cachées comment sais tu qu'il y en a ?"

nablator


Administration
Administration
Rosetta a écrit:j'ai rencontré un extraterrestre qui achetait une religieuse
Grâce à M. Paul Hellyer nous savons que les extraterrestres vont faire leurs courses déguisés en religieuses.

http://nabbed.unblog.fr/

william l'Ozone


Rosetta a écrit:Bon, comme souvent, on repart dans les hypothèses et le rasoir d'Ockham ....

Il s'agit surtout d'inversion de la charge de la preuve et nous en sommes toutes et tous responsables de cette aberration, un non sens en fait dans une procédure quelqu'elle soit, à rentrer dans le jeu des soucoupistes...à partir du moment où on fait des concessions on se fourvoie involontairement mais indéniablement , y compris donc au niveau du GEIPAN. Il serait plus simple de ne tenir compte que d'observations à caractère surprenant avec support ou témoins...le reste:

Poubelle...

Comme ça nul besoin de livrer une hypothese qui tiennent la route à 100% dans la mesure où tout le monde sait que l'observateur ne se satisfera jamais d'un d'autre explication (moins exotique) que celle qu'il s'est peaufinée, persuadé qu'il est d'avoir eu affaire à une chose extraordinaire...

Mais bon à ce compte là le GEIPAN peut aussi fermer boutique!

Perso je suis ok avec la thèse qui s'articule avec le fait que les soucoupes (crash notamment) sont nées d'un coup de bluff des usa pendant la guerre froide histoire de faire douter l'URSS quant à disposer d'une technologie qui pourrait s'avérer décisive en cas de conflit ...

Un mythe est né et soigneusement entretenu en guise d'obscurantisme ...toujours bien pratique pour manipuler la foule, surtout quand la religion perd du terrain (d'un point de vue général)... En plus de constituer dorénavant des enjeux commerciaux... à la poubelle

Si on avait parlé de lapins bleus à queue rouge il y aurait toujours des ......60 ans plus tard pour affirmer de bonne foi qu'ils en ont vu un! Surtout que la teloche ne lésine pas avec ses émissions quotidiennes sur les lapin bleus... ovni triangle  

Faut-il s'évertuer à leur faire piger qu'ils ont vu probablement Spiderman ou ....non...autre chose moins fantaisiste?

oncle dom


L.J. Silver a écrit:
oncle dom a écrit:Précisément, la fiabilité de l'hypothèse "oiseaux" reste inconnue.
Tu n'as pas compris. Je parlais de la fiabilité des éléments de l'observation, et non de la fiabilité de l'hypothèse.

http://oncle-dom.fr/index.htm

Rosetta


Administration
Administration
Rosetta a écrit:si l'on pouvait avoir des photos nocturnes de PAN présentant ces taches blanchâtres ou jaune clair et des photos nocturnes d'oiseaux présentant ce même aspect, le tout sourcé bien entendu.

Dans le message n° 13 il y en a.

Méa culpa Rolling Eyes


_________________
Conclusion d'un exoticien : "S'il n'y a pas de preuves c'est qu'on nous les cache". 
Question d'un sceptique : "Si les preuves sont cachées comment sais tu qu'il y en a ?"

elevenaugust


Modération
Modération
D'autres exemples ici :



Mais toutes ces vidéos sont faites avec des caméras à vision nocturne. De toute façon, et de manière générale, les capteurs CCD et CMOS couvrent nativement une plus large bande spectrale que l’œil humain :



Cela suffit-il pour rendre les oiseaux visible à "l’œil" de n'importe quelle caméra? Je n'en suis pas certain. En revanche, pour les caméras à vision nocturne, la réponse est oui.

Je pense pouvoir donc dire que les oiseaux observés volant en "V" (oies, grues...) dans les vidéos citées par Rosetta ne sont visibles que parce qu'ils sont filmés, qui plus est avec une caméra adaptée qui amplifie la lumière ambiante résiduelle, et non parce qu'ils renvoient la lumière provenant du sol (surtout lorsqu'ils sont situés à une altitude de plusieurs centaines de mètres voire plusieurs milliers).

Ce n'est donc pas tout à fait la même chose qu'un témoin (dont l’œil est incapable d'amplifier la lumière résiduelle nocturne - il s'adapte à la vision nocturne, ok, mais pas au point de "voir" comme une caméra à vision nocturne) observant visuellement des oiseaux de nuit. S'il s'agit donc bien d'oiseaux, il ne seraient visibles que parce qu'ils renverraient la lumière émise depuis le sol, à une altitude raisonnable donc et dans des conditions bien particulières liées à des paramètres aussi divers que la taille de ces oiseaux, leur altitude de vol, leur albédo, la puissance des lumières au sol... Mais aussi le style de vol (battu ou plané...), l'éventuelle différence entre la couleur du corps et des ailes, j'en oublie sans doute...

J'en reviens donc à mon interrogation initiale, moi qui aie passé des nuits entières à scruter le ciel, je n'ai jamais été témoin du passage d'oiseaux que j'aurais pu prendre pour des objets inconnus. Mais je n'ai peut-être pas eu de chance. Bob affirme certes qu'il l'a été, mais personne d'autre? Ou aucun témoignage d'ornithologues?

Et je persiste à penser qu'une expérimentation avec un drone par exemple pourrait grandement aider à trancher cette question.

Faire voler un drone de nuit sans lumières au-dessus d'une agglomération? Vous avez dit risqué?  Very Happy



Dernière édition par elevenaugust le 29.05.16 19:43, édité 5 fois


_________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr

Dossiers de S.O


Administration
Administration
Eleven, cela ne change pas grand chose. La mienne de caméra prends ce type d'oiseaux par exemple lorsque le réverbère dans la cour de notre maison dans la prairie est allumée, et la caméra n'est pas infrarouge).
Mais le plus important est OUI moi j'ai observé des vols d'oies cendrées, plus ou moins important, à assez basse altitude et éclairée par les lumières (lampadaires) de villes, mais aussi des flamands roses (voir l'opus n°1 des "Dossiers de SO, lien plus haut). Donc un témoin peu se méprendre bien entendu avec ce type de chose.
Il doit y avoir des ornithologues aussi (j'en connaissais un qui pestait dans le Var lorsqu'il voulait faire des photos de nuit et que certains volatiles reflétaient un peu trop la lumières des lampadaires proche). C'est lui (est-il encore vivant ?) qui m'avait mis sur la piste de ce type de méprises en 1979 ou 1980.


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Les petits gris je les aimes avec de l'ail et du persil, accompagné d'un bon verre de blanc !

"Avec une ou deux bouteilles de rosé, nous arrivons à apprendre des choses"  un aveu qui en dit long sur la façon de procéder  en ufologie de la part d'un conférencier.
http://ufo-scepticisme.forumactif.com

elevenaugust


Modération
Modération
Dossiers de S.O a écrit:Eleven, cela ne change pas grand chose. La mienne de caméra prends ce type d'oiseaux par exemple lorsque le réverbère dans la cour de notre maison dans la prairie est allumée, et la caméra n'est pas infrarouge).
Oui, mais en théorie, avec une caméra adaptée, il ne devrait pas y avoir de problèmes à capturer des oiseaux en vol, lampadaires ou pas.

En revanche, je ne suis pas certain qu'une caméra standard soit capable de le faire, bien que, comme je le disais dans mon post précédent, le spectre couvert par les capteurs CCD/CMOS soit bien plus large que celui de l’œil humain.

En aparté, je n'ai pas été assez clair dans mon post précédent (je corrige!). Une caméra "infrarouge" n'est pas la même chose qu'une caméra dite "à vision nocturne" ou à amplification de lumière qui ne fait, comme son nom l'indique, qu'amplifier la faible lumière ambiante nocturne. On parle souvent par abus de langage de "caméra infrarouge" pour tout type de caméra capable de "voir" la nuit. Or la technique n'est pas du tout la même et le rendu visuel différent:


Infrarouge


Amplification de lumière

Cette dernière est caractéristique et reconnaissable grâce à sa teinte verdâtre.

Mais le plus important est OUI moi j'ai observé des vols d'oies cendrées, plus ou moins important, à assez basse altitude et éclairée par les lumières (lampadaires) de villes...
A basse altitude et reflétant les lumières de la ville, oui! Mais à haute altitude? Pas certain que les oiseaux soient visibles.

Sinon, comment as-tu su qu'il s'agissait d'oiseaux? Dans les vidéos citées en exemple plus haut, à un moment ou à un autre, le battement d'aile est perceptible, ou la forme en "V" caractéristique donne un indice de poids, ou il peut y avoir des cris caractéristiques. En-dehors de ces critères comment reconnaître qu'il s'agit bien d'oiseaux? Si c'est uniquement parce que le témoin est situé dans une zone propice (réserve ornithologique, couloir migratoire, etc.), ou qu'il existe de fortes sources lumineuses au sol, ou encore que les mesures angulaires sont concordantes avec certaines espèces d'oiseaux en vol, ça me semble tout de même léger pour conclure qu'il s'agit d'oiseaux, non?

Si une majorité de ces critères sont respectés, ok, mais sinon, j'ai tout de même des doutes!


_________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr

Dossiers de S.O


Administration
Administration
Vois le texte complet sur site CNEGU (Les OVNI font leur show) Eleven.
Altitude moyenne moins de 200 mètres certain.
Vu que c'était des oiseaux car reproduit plusieurs fois (FR surtout), puis parfois mais pas toujours bruit des ailes ou des oiseaux eux-mêmes (dans secteur très calme). Bref ce type de méprise est récurrent (y compris avec des canards c'est dire).
Bref tes critères doivent être validés bien entendu dans une grande partie.
Après faut choisir entre objets exotiques ou oiseaux, et là je me retire illico Laughing
Disons que dans le dossier mis en exergue plus haut, je valide perso l'hypothèse oiseaux si on me demandait mon avis.



Dernière édition par Dossiers de S.O le 29.05.16 19:50, édité 1 fois


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Les petits gris je les aimes avec de l'ail et du persil, accompagné d'un bon verre de blanc !

"Avec une ou deux bouteilles de rosé, nous arrivons à apprendre des choses"  un aveu qui en dit long sur la façon de procéder  en ufologie de la part d'un conférencier.
http://ufo-scepticisme.forumactif.com

L.J. Silver


elevenaugust a écrit:
A basse altitude et reflétant les lumières de la ville, oui! Mais à haute altitude? Pas certain que les oiseaux soient visibles.

Sinon, comment as-tu su qu'il s'agissait d'oiseaux? Dans les vidéos citées en exemple plus haut, à un moment ou à un autre, le battement d'aile est perceptible, ou la forme en "V" caractéristique donne un indice de poids, ou il peut y avoir des cris caractéristiques. En-dehors de ces critères comment reconnaître qu'il s'agit bien d'oiseaux? Si c'est uniquement parce que le témoin est situé dans une zone propice (réserve ornithologique, couloir migratoire, etc.), ou qu'il existe de fortes sources lumineuses au sol, ou encore que les mesures angulaires sont concordantes avec certaines espèces d'oiseaux en vol, ça me semble tout de même léger pour conclure qu'il s'agit d'oiseaux, non?

Si une majorité de ces critères sont respectés, ok, mais sinon, j'ai tout de même des doutes!


Personnellement, j'ai de sérieux doutes moi aussi.
Les migrations d'oiseaux ne sont généralement pas observables à l'oeil nu, sauf lorsque les oiseaux passent devant la pleine Lune.
Sinon, il existe diverses méthodes pour étudier les vols migratoires, notamment à l'aide de radars, mais pas à l'oeil nu.

Voir le lien ci-dessous :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Migration_des_oiseaux#Observations_radars

L.J. Silver


Dossiers de S.O a écrit:
Après faut choisir entre objets exotiques ou oiseaux, et là je me retire illico Laughing
Disons que dans le dossier mis en exergue plus haut, je valide perso l'hypothèse oiseaux si on me demandait mon avis.

Mais ne s'agit il pas là d'une validation par défaut, je veux dire une validation pour éviter un vide explicatif parce qu'aucune autre hypothèse conventionnelle n'a été jugée assez fiable pour expliquer le PAN ?

Mais qui nous dit que toutes les hypothèses conventionnelles ont bien été envisagées ?
et que cette hypothèse des oiseaux soit réellement la plus fiable, surtout alors qu"elle n'a pas fait l'objet de tests, par exemple à l'aide d'un drône comme le suggère Eleven ?

La méthode par élimination présente toujours un risque, celui de ne pas avoir envisagé toutes les hypothèses.

nablator


Administration
Administration
elevenaugust a écrit:le spectre couvert par les capteurs CCD/CMOS soit bien plus large que celui de l’œil humain.
Oui, mais il y a un filtre qui empêche l'IR (proche) d'aller jusqu'au capteur.

http://nabbed.unblog.fr/

elevenaugust


Modération
Modération
nablator a écrit:
elevenaugust a écrit:le spectre couvert par les capteurs CCD/CMOS soit bien plus large que celui de l’œil humain.
Oui, mais il y a un filtre qui empêche l'IR (proche) d'aller jusqu'au capteur.
Oui exact! Merci Nab', j'avais oublié ce fameux filtre...


_________________
IPACO, le nouvel outil performant destiné aux analyses photos et vidéos d'ovnis est en ligne! www.ipaco.fr

william l'Ozone


Elevenaugust a écrit:J'en reviens donc à mon interrogation initiale, moi qui aie passé des nuits entières à scruter le ciel, je n'ai jamais été témoin du passage d'oiseaux que j'aurais pu prendre pour des objets inconnus.

Les probabilités d'observer des oiseaux reflétant une lumière sont d'autant plus importantes que l'observateur ou le promeneur se situe près d'un plan d'eau ou des vergers et pas besoin de trouver des spécialistes en tout genre ornithologiste et tutti quanti pour donner une explication qui tienne la route, surtout par rapport à une hypothese de zovni avec une intelligence exotique à bord!

Quelqu'un qui témoigne en pensant que son observation est d'origine exotique à peu de chance de voir son impression se modifier.

Comme disent les enquêteurs professionnels, "apportez-nous des éléments de preuves...

Si vous avez du temps à consacrer pour aller voir s'envoler des Spatz de nuit tous très discrets pour les raisons liées à la relation proie/prédateur, vous perdez donc doublement votre temps puisque vous ne parviendrez pas de toute façon à faire changer d'avis le témoin de soucoupe et autres objets fantasmatiques.

C'est d'ailleurs pour cette raison que le GEIPAN est mal considéré et par les témoins et les soucoupistes témoins la plupart du temps de rien du tout, juste faire avancer le compteur à "observations" et faire vivre le mythe qui n'a de toute façon plus besoin d'eux eu égard le nombre anormalement impressionnant d'émissions paranormal-ovni et autres ...ries sur la TNT...



Dernière édition par william l'Ozone le 29.05.16 20:53, édité 2 fois

Dossiers de S.O


Administration
Administration
JLS
[Les migrations d'oiseaux ne sont généralement pas observables à l'oeil nu, sauf lorsque les oiseaux passent devant la pleine Lune.[/b]

? Vous devriez venir chez nous (couloir important - voir halte parfois de milliers de milliers d'oiseaux). Vous pourriez alors en voir y compris de nuit. En prendre des photos et.... boire une bonne bière "avé nous".


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Les petits gris je les aimes avec de l'ail et du persil, accompagné d'un bon verre de blanc !

"Avec une ou deux bouteilles de rosé, nous arrivons à apprendre des choses"  un aveu qui en dit long sur la façon de procéder  en ufologie de la part d'un conférencier.
http://ufo-scepticisme.forumactif.com

Dossiers de S.O


Administration
Administration
WO
Les probabilités d'observer des oiseaux reflétant une lumière sont d'autant plus importantes que l'observateur ou le promeneur se situe près d'un plan d'eau ou des vergers et pas besoin de trouver des spécialistes en tout genre ornithologiste et tutti quanti pour donner une explication qui tienne la route, surtout par rapport à une hypothese de zovni avec une intelligence exotique à bord!

Sans compter que seul le témoin n'ayant pas reconnu l'exégèse va témoigner (ce qui provoque donc un cas exotique), les autres observant la scène, reconnaissant des oiseaux (puisque l'on cause oiseaux ici) ne témoigneront naturellement pas. C'est aussi le cas pour la PAF, les gens ayant reconnus la PAF n'ont pas témoignés. Et pourtant dieu sait qu'il y eu des centaines de témoins...
Voilà pourquoi j'ai écris : "Disons que dans le dossier mis en exergue plus haut, je valide perso l'hypothèse oiseaux si on me demandait mon avis."
Il ne s'agit pas d'un hasard ici, mais bel et bien d'une simple réflexion due à autre chose (mais je ne le dis pas sous peine de voir ma réponse très mal prise - amère expérience).

Bonne continuation



Dernière édition par Dossiers de S.O le 30.05.16 6:44, édité 1 fois


_________________
http://www.lulu.com/spotlight/PSY18

Les petits gris je les aimes avec de l'ail et du persil, accompagné d'un bon verre de blanc !

"Avec une ou deux bouteilles de rosé, nous arrivons à apprendre des choses"  un aveu qui en dit long sur la façon de procéder  en ufologie de la part d'un conférencier.
http://ufo-scepticisme.forumactif.com

william l'Ozone


Ah ben mon avis c'est que c'est un engin ou un truc venu d'ailleurs, que foutraient des zoziaux à cette heure et quelle idée saugrenue de refléter même furtivement quelque lueur innocente (par contre rester des nuits durant à essayer de chopper un ziti dans sa soucoupe ça c'est naturel...) il en va de même pour les hypothèses de dames blanches versus borne kmetrique ou reflets sur le pare brise, etc,  les lutins les fantômes les loups garou les vampires les yetis, puisque nous n'avons pas de preuve de leur inexistence il faut savoir se remettre en cause...même si ça défie l'entendement...

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum