UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.
Les adresses mail alternatives ne donneront plus lieu à validation de l'inscription.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES ET PHOTOS DE L'ESPACE » L'étrange théorie qui soutient que nous serions seuls dans l'univers !

L'étrange théorie qui soutient que nous serions seuls dans l'univers !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

L.J. Silver



Pour information, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'y a pas unanimité des chercheurs sur la question de la probabilité d'existence d'autres espèces intelligentes dans l'Univers :

http://www.huffingtonpost.fr/2016/08/04/vie-espace-trouve-premiers-extraterrestres_n_11329238.html?utm_hp_ref=france&ir=France

"Quand l'improbable devient courant

Si le modèle qui sert de base aux chercheurs pose question, cet article apporte surtout "plus de confusion qu'il ne donne d'informations", estime Frances Westall, directrice de recherche au CNRS.

Pour la géologue, il est évident que plus la durée de vie d'une étoile augmente, plus la vie a de chance d'apparaître. Mais cela ne veut pas dire que nous sommes une exception ou un événement rare.

"La vie, c'est de la chimie, je pense que c'est quelque chose d'inévitable. Il y a beaucoup de planètes telluriques dans l'univers. Il y a probablement eu de la vie sur Mars, sur Europe, le satellite de Jupiter", poursuit la géologue.

En effet, même si l'on considère que la vie a mille fois plus de chances de se développer d'ici des milliards d'années, cela ne veut pas dire qu'elle n'est pas déjà très répandue dans l'univers.

Une autre étude, publiée en mai, affirmait d'ailleurs qu'au vu du nombre d'étoiles et de planètes habitables orbitant autour de celles-ci, la probabilité qu'une espèce intelligente soit apparue avant nous était énorme.

A vrai dire, eux estimaient que les chances que l'humanité soit la première et seule espèce intelligente de l'univers sont d'une sur 10 milliards de billions. Soit un 1 suivi de 22 zéros. C'est incroyablement faible."

Dans le même registre, voir le lien ci-dessous :

http://www.huffingtonpost.fr/2016/07/20/independence-day-resurgence-rencontre-extraterrestres_n_11072036.html?utm_hp_ref=espace

Soeur Pétard


Comme dirait Coluche, c'est pas plus mal que si c'était pire.
Amen.

william l'Ozone


C'est superposable au loto en pire...

Il est impossible de retrouver une espèce humaine au sens de la notre, du fait de conditions tout à fait uniques.

Autres formes de vie intelligentes? Càd?
capables de se poser la question de l'existencitude, de s'adapter ou de subsister simplement en bonne intelligence? La notre ne répondant déjà pas aux trois critères, ou que très imparfaitement.

Sommes nous nous-mêmes intelligents ...par exemple en bouffant de la barbaque en fermant les yeux sur l'abattage, en sachant que des millions de tonnes de bouffe sont jetés par surproduction alors que beaucoup par milliards survivent chichement ( notamment avec la bénédiction et les larmes des religions...)

Posons nous déjà la question de l'intelligence !



Dernière édition par william l'Ozone le 05.08.16 14:07, édité 1 fois

Soeur Pétard


Que quoi ? Le végétarisme serait un signe d'intelligence supérieure ?
Des tonnes de légumes invendus sont jetés.

william l'Ozone


Soeur Pétard a écrit:Que quoi ? Le végétarisme serait un signe d'intelligence supérieure ?
Des tonnes de légumes invendus sont jetés.

Des céréales aussi

Des millions de bestioles sont élevées précairement et tuées souvent pour...rien. Juste du fric. Loi du marché forme d'intelligence vue par ses concepteurs.



Dernière édition par william l'Ozone le 05.08.16 15:35, édité 1 fois

L.J. Silver


william l'Ozone a écrit:C'est superposable au loto en pire...

Il est impossible de retrouver une espèce humaine au sens de la notre, du fait de conditions tout à fait uniques.


Pas sûr du tout que les "conditions" soient uniques, compte tenu de l'immensité de l'Univers.

Soeur Pétard


- Dis papa, y'a quoi après l'univers ?
- Euh rien, fiston.
- Ah bon... Beaucoup de rien ?

william l'Ozone


L.J. Silver a écrit:
william l'Ozone a écrit:C'est superposable au loto en pire...

Il est impossible de retrouver une espèce humaine au sens de la notre, du fait de conditions tout à fait uniques.


Pas sûr du tout que les "conditions" soient uniques, compte tenu de l'immensité de l'Univers.

Si les grands sauriens avaient prospéré,
Il n'y aurait pas eu d'évolution au sens que l'on connaît.

Ça fait beaucoup d'aléas pour finalement aller où en veulent en venir les Zitimaniaques.



Dernière édition par william l'Ozone le 05.08.16 15:53, édité 1 fois

Henri Pierre


Si on en revient à notre hypothétique solitude dans l'univers, vu ses dimensions, la possibilité que nos éventuels plus proches voisins fréquentables soient à jamais inaccessibles est similaire... Non ?
Sans compter que des espèces vivantes et intelligentes (donc qui auraient la faculté de "comprendre" ) ne seraient pas obligatoirement communicantes .

Posons nous déjà la question de l'intelligence...Disait-on. C'est relatif aussi.
A la base, l'intelligence c'est la faculté de comprendre grâce à l'observation, l'expérimentation et la mémoire de façon à survivre.
C'est ce que mettent en pratique nombre d'animaux sauvages selon leurs moyens et c'est aussi ce qui a été mis en pratique à l'aube de l'humanité n'en déplaise aux "créas".

Après ça, il y a le reste et ça peut pêcher là aussi. Imaginez une planète habitable dans un système assez proche, à porté de com. radio sans trop de décalage temporel.
Imaginez une espèce assez proche de la notre mais qui, vu les facilités de vie aurait évolué vers une culture plutôt contemplative tournée vers elle même sans nécessité de religiosité ou autre interrogation du genre "sommes nous seuls dans l'univers ?"
Une civilisation très avancée pourtant mais pas dans les mêmes domaines que les nôtres...

On peut tout imaginer. Alors je pense que le mieux c'est d'attendre les premiers signaux de fumée, la première sonde, une qu'on peut toucher, faire la queue pour la voir etc..
Pas une chiure lumineuse filmée par un portable à deux balles.

Tout ce qui peut se dire autrement n'est que discutions sur le sexe des ummites.



Dernière édition par Henri Pierre le 05.08.16 15:47, édité 1 fois (Raison : putain d'ortaugraffe !!)

william l'Ozone


HPH
PH a écrit:
On peut tout imaginer. Alors je pense que le mieux c'est d'attendre les premiers signaux de fumée

Comme dirait l'autre: indien vaut mieux que deux tu l'auras...

Un problème en matière d'ufologie c'est que l'anticipation semble être la règle!

Henri Pierre


william l'Ozone a écrit:Un problème en matière d'ufologie c'est que l'anticipation semble être la règle!

Oui, c'est vrai dans un sens mais je dirais plutôt extrapolations outrancières

qu'anticipation.

D'ailleurs, N'en déplaise à "lapinou hystérique", je ne suis pas concerné puisque non

ufologue (U) depuis 1983. Cool

nablator


Administration
Administration
https://arxiv.org/abs/1606.08448

We find that unless habitability around low mass stars is suppressed, life is most likely to exist near 0.1 solar-mass stars ten trillion years from now.

(Nous trouvons que, à moins que l'habitabilité autour d'étoiles de faible masse ne soit supprimée, la vie est la plus susceptible d'exister près d'étoile de 0,1 masse solaire dans dix mille milliards d'années.)

Ah bon. J'aime les chiffres ronds. Cool

----

Je viens de parcourir l'article. La densité de probabilité P de l'événement apparition de la vie en fonction du temps cosmologique (de probabilité 1, la fonction P est normalisée pour avoir une intégrale unitaire) n'a rien à voir avec le fait que nous soyons seuls ou pas dans l'univers (ce qui n'a aucun sens théorique ni pratique) ni dans la Galaxie.

Un exemple : si la probabilité d'un bébé de naitre grand prématuré est connue, ça ne dit rien sur le nombre de bébés qui naissent grands prématurés : il faut connaitre le nombre totale de naissances pour calculer une estimation.

http://nabbed.unblog.fr/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum