UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » PHOTOS ET VIDEOS D'OVNI » Destruction de la fusée SpaceX Falcon-9 par un OVNI

Destruction de la fusée SpaceX Falcon-9 par un OVNI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

bouba




Un frelon Very Happy détruit la fusée SpaceX Falcon-9 Israélienne (EDIT)

L'affaire commence à s'ébruiter via les médias de dés(ré)information foufoulogiques



Dernière édition par bouba le 05.09.16 12:47, édité 3 fois

william l'Ozone


Des corbeaux apprivoisés piégés plutôt, vandalisme = assurance...

nablator

avatar
Administration
Administration
bouba a écrit:la fusée SpaceX Falcon-9 Israélienne
Le satellite était israélien pas la fusée, américaine bien sûr.

http://nabbed.unblog.fr/

bouba


nablator a écrit:
bouba a écrit:la fusée SpaceX Falcon-9 Israélienne
Le satellite était israélien pas la fusée, américaine bien sûr.

En effet, titre modifié.

nablator

avatar
Administration
Administration

http://nabbed.unblog.fr/

bouba






bouba


Sur cette image on devine sans mal le battement d'ailes (en fin de course d'élévation) d'un OVNI.
Un Oiseau Volant Non Identifiable




à la poubelle

Elea Missa


Compte tenu de la taille apparente et de la vitesse il est surement plus probable qu'il s'agisse d'insectes plutôt que d'oiseaux.

On en voit effectivement plusieurs dans la séquence entière du film.

Jeansériel

avatar
...Encore le mot "oiseaux"...et cette fois il contient toutes les voyelles et en plus le début et la fin...a et x...C'est digne des contes de Grimault

laurent quark


salut, un autre point de vue

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Bonjour et merci Laurent pour l'info.

Je me permet d'intervenir sur ce debunking pour faire les remarques suivantes:

1- Concernant la vitesse de "l'oiseau/l'ovni/whatever" on aimerait bien connaître le détail des calculs et mesures ayant amené à cette affirmation "il m'était difficile de descendre en-dessous de 600 km/h". C'est le principal seul argument de l'auteur pour à la fois rejeter l'hypothèse d'un oiseau "passant par là" au moment de la destruction de la fusée et appuyer sur l'idée du trucage vidéo par incrustation d'un oiseau.

Cette idée est intéressante mais je suis très circonspect sur les arguments avancés en ce sens, sans compter que c'est bien se compliquer la vie par rapport à l'hypothèse toute simple d'un oiseau passant simultanément à l'explosion.

2- A 2'58", l'auteur parle "du détourage qui apparaît et qui ressemble beaucoup à du Photoshopping":



Hum! A-t'il vérifié que cet effet de "détourage" n’apparaît pas sur d'autres objets de la scène, en appliquant les mêmes filtres? On pourra noter la présence des gros artefacts (ici colorés l'auteur ayant torturé les images) bien typiques des effets causés par la compression appliquée aux vidéos Youtube.

3- A 3'14", il est question de "cercles concentriques qui s'éloignent et qui sont très certainement l'utilisation d'un flou pour lisser l'image".



Là encore, l'auteur a-t'il vérifié que cet effet ne se trouvait pas présent autour d'autres objets de la scène, après application des mêmes filtres? Par ailleurs, si par hasard cela traduit bien l'utilisation d'un flou, en quoi cela différerait-il d'un flou "naturel". Il me semble d'ailleurs que le même effet est visible sur la tour immédiatement à gauche de l'objet. Cette tour est-elle également "trafiquée"?

4- A 3'56", l'auteur parle de l'absence du reflet sur l'objet causé par la luminosité de l'explosion qui devrait se trouver éclairé par le dessous.



C'est exact, mais uniquement si on place cet objet sur un même plan (ou à proximité) que celui de l'explosion. S'il s'agit d'un objet petit et proche (comme un oiseau), éloigné de plusieurs centaines de mètres, voire kilomètres, du lieu de l'explosion, il va de soi que ce reflet ne sera pas présent.

5- A 4'46", l'auteur affirme que la caméra va "enregistrer l'onde de choc de l'explosion".



C'est possible, mais cela amène plusieurs remarques:
a- A-t'il fait des calculs (distance caméra/fusée vs temps écoulé et vitesse de l'onde de choc) pour vérifier que la chronologie était exacte?
b- Plus loin, il se base sur le fait que les vibrations ne sont pas visibles autour de l'objet mais le sont autour de la tour pour appuyer sa thèse du trucage. Il affirme par ailleurs que ces vibrations sont causées par le mouvement de la caméra subissant le passage de l'onde de choc, mais pourquoi ne serait-ce pas les vibrations de la tour elle-même? D'autre part a-t'il vérifié (en premier lieu) que ces "vibrations" n'étaient pas présentes sur la tour avant le décollage/l'explosion? Dans le cas contraire, alors cet effet de "tremblement" visible autour de cette tour n'est pas un effet des vibrations causées par le décollage/l'explosion de la fusée, que ce soit sur la tour ou sur la caméra, mais est causé par les filtres employés et/ou l es artefacts de compression.
c- S'il s'agit néanmoins bien de l'effet des vibrations, et plus prosaïquement, il est possible encore une fois que l'objet soit bien plus proche de la caméra et qu'il n'ai pas encore subi l'effet de l'onde de choc, au contraire de la tour, bien plus proche de la fusée que ne l'est l'objet.

Bref, je me méfie de l'utilisation de tout un tas de filtres qui donnent des résultats dont l'interprétation est sujette à caution. Cela me rappelle ce que faisait le GSW à une époque:



Pour moi, en ce qui concerne cette vidéo, et de manière tout à fait subjective, l'hypothèse de l'oiseau est la plus probable. Objectivement, sans la vidéo originale, tout et n'importe quoi peut être dit (et travailler sur une vidéo Youtube... bof bof...) et je me garderais bien d'essayer de prouver quoique ce soit.


_________________
IPACO

laurent quark


merci pour votre réponse, vous avez raison, votre critique est intéressante, mon ignorance dans le traitement d'image m'a empêché d'avoir de la critique sur les points techniques et j'ai fais l'erreur de passer à côté de celle qui était à ma portée (sur les comparaisons).

Ce qui clarifie la question du sujet de ce post et aussi sur celle la fiabilité de la méthode employée par l'auteur de cette vidéo. Il serait intéressant de connaitre les réponses sur les méthodes employées par la personne.


ps: il semble utiliser d'autres techniques sur des vidéos (hors thème ovni), je ne sais pas ce qui est valable ou pas non plus, car la question que je me pose à ce jour, dans un contexte plus général, est , est il possible de pouvoir distinguer des incrustations, des "gommages" (superposition de 2 plans identiques pour cacher des éléments) dans une vidéo lors d'effet spéciaux ?

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
laurent quark a écrit:...la question que je me pose à ce jour, dans un contexte plus général, est , est il possible de pouvoir distinguer des incrustations, des "gommages"  (superposition de 2 plans identiques pour cacher des éléments) dans une vidéo lors d'effet spéciaux ?

Pour les incrustations, la méthode "classique" est de stabiliser la vidéo ce qui permet bien souvent de détecter l'élément rajouté (pour peu que l'arrière-plan et l'objet lui-même ne soient pas totalement statiques) qui montre des oscillations ou micro-mouvements aberrants et hors contexte. Mais ce n'est pas toujours possible, il suffit par exemple de ne pas avoir de points de référence fixe (ou pas assez) pour pouvoir effectuer correctement la stabilisation.

Pour les autres méthodes de trucage, à vrai dire je n'ai en pratique jamais eu à chercher à les mettre en évidence. La plupart du temps, il suffit de demander à l'auteur la vidéo originale pour régler le problème...

Mais si l'occasion se présentait un jour, c'est au niveau de l'analyse fine des pixels que ça se passe, ce qu'IPACO ne sait pas (encore faire) de façon approfondie. Là aussi, les outils et méthodes plus classiques déjà existants (ceux que vous citez comme par exemple l'étude des ombres et des lumières...) suffisent la plupart du temps.

L'outil Tungstène, plus technique dans ce domaine qu'IPACO (mais dont le développement n'est plus assuré depuis 2011-2012), avait également prévu de se pencher sur l'analyse fine des vidéos. Voir à ce sujet ce que j'en disais dans le forum IPACO en 2012.

De notre côté, François Louange et moi-même avons prévu de nous pencher plus sérieusement sur le sujet dans les mois et années à venir, car autant l'authentification des photos est bien avancée autant celle des vidéos est plus délicate et difficile à mettre en oeuvre.

Quoiqu'il en soit, je répète que, si l'on ne tient pas compte des vidéos Youtube et de celles dont l'auteur refuse de nous fournir la version originale, il ne reste plus grand chose à étudier... Et pour réduire encore le nombre de vidéos vraiment intéressantes, parmi celle qui restent, la plupart du temps une petite étude (comme celle excellente réalisée par Bob sur ce fil) et quelques recherches suffisent à trouver une explication prosaïque, qu'il s'agisse d'une méprise ou d'un trucage.


_________________
IPACO

laurent quark


merci pour la réponse.

j'ai du mal à comprendre cette histoire de tremblement à corriger, la méthode en fait qui permet de dire si oui ou non il y a un problème, par contre, techniquement,à l'heure actuelle, nos appareils allant de smartphone à du matériel pro n'ont il pas intégré un stabilisateur d'image qui rendrait incohérentes certaines vidéos?

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Oui les stabilisateurs d'images sont bien intégrés maintenant dans la plupart des smartphones et caméras.

Il n'y a pas de solution miracle générale pour dire si une vidéo stabilisée est douteuse ou pas; c'est au cas par cas en se posant au préalable les bonnes questions:

1- la vidéo est-elle originale fournie par le témoin directement?

Si non, inutile d'aller plus loin. Pas de vidéos Youtube et consorts.

2- si oui, connaît-on le modèle de caméra utilisée?

Si non, inutile d'aller plus loin. Difficile de mener une étude sérieuse sans même connaître le modèle utilisé. Je l'ai déjà fait avant, mais je considère que c'est une perte de temps à présent tant cette donnée est (ou devrait être) facilement accessible: pourquoi un témoin de bonne foi refuserait-il de fournir la marque et le modèle de sa caméra?).

3- si oui, sait-on si elle possède un stabilisateur?

Si la caméra n'en possède pas, une stabilisation avec l'analyse peut révéler un éventuel trucage comme je le disais plus haut.

4- si elle en possède sait-on si il était enclenché? Ce n'est pas systématique sur tous les modèles.

Si non idem qu'au point 3.

5- si oui, alors l'analyse devra tenir compte, pour évaluer la stabilisation, du contexte environnemental du témoin et de la prise de vue pour tenter de discerner le vrai du faux (mesures de distances, évaluation des ombres, comparaison après stabilisation des divers éléments de la scène si présents, etc.). Dans l'idéal et plus techniquement on devrait aussi pouvoir utiliser une base de données comparative de vidéos effectuées avec et sans stabilisation par diverses caméras.

C'est un projet à long terme (et pour l'instant je me focalise sur la base de données d'images pour CamCAT pour l'authentification par IPACO) que je n'ai que très vaguement effleuré avec François Louange, car en pratique ce n'est absolument pas prioritaire. Mais on y viendra et en particulier sur la façon de discerner une stabilisation artificielle d'une stabilisation disons... "intégrée" ou native. Pour l'instant je n'ai pas vraiment creusé le sujet, car pas prioritaire donc.

Mais encore une fois, je n'ai, toujours en pratique (en appliquant les points énumérés ci-dessus), jamais eu à traiter une vidéo stabilisée par le système de la caméra et pour laquelle j'avais un doute.

J'ai donné un avis une fois à des journalistes qui insistaient pour me montrer une vidéo Youtube - Mad  pour la chaîne W9 sur ce sujet en expliquant bien tout cela en long en large et en travers, mais ils n'ont retenu que ce qu'ils ont voulu et montré au montage la seule partie où je dis que c'est une inscrustation.


_________________
IPACO

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
elevenaugust a écrit:J'ai donné un avis une fois à des journalistes qui insistaient pour me montrer une vidéo Youtube - Mad  pour la chaîne W9 sur ce sujet en expliquant bien tout cela en long en large et en travers, mais ils n'ont retenu que ce qu'ils ont voulu et montré au montage la seule partie où je dis que c'est une inscrustation.

Quel boulot en perspective ! Il faut du temps pour faire les bonnes méthodologies. Quant aux journalistes, ils prennent seulement ce qui les intéresse: vox clamat in deserto comme on dit vulgairement.


_________________
Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius

laurent quark


merci pour tes réponses

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum