UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » MEPRISES » Les satellites en rotation rapide

Les satellites en rotation rapide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Si vous êtes amenés à regarder ou à montrer le ciel et ses merveilles, une séance d'observation de plusieurs minutes vous amène généralement différents types d'objets en déplacement.
Les identifier est facile, puisque si ce sont des avions, ça clignote, et si ce sont des satellites, ça défile sans clignoter.

Et bien ce n'est pas complètement vrai : certains satellites clignotent, et même très rapidement. Les confondre avec des avions n'est pas franchement évident : certains ont des rythmes irréguliers, ils ne suivent pas les couloirs aériens, et surtout il n'y a pas les fameuses lumières vertes et rouges caractéristiques des avions.

Les satellites qui clignotent, que nous appelerons pour plus de commodités des "rotateurs rapides", peuvent donc être des sources de confusions ufologiques.
Un exemple ?
L'observation de Vendays-Montalivet (33), datant du 12 décembre 2015 : http://www.cnes-geipan.fr/index.php?id=202&cas=2015-12-09371

Les rotateurs rapides sont généralement des satellites hors d'usage, qui partent en vrille, suite à une collision ou une explosion à bord. Comme pourrait le dire Audiard, "c'est même à ça qu'on les reconnait".
Deux exemples : en 2015, un cargo Progress est tombé en panne juste à son insertion sur orbite. Ses variations d'éclats rapides trahissaient un objet tournant sur lui-même, ce qui est anormal pour un cargo Progress. Début 2016, c'est le télescope spatial japonais Hitomi qui présentait de telles variations : http://www.lefigaro.fr/sciences/2016/03/30/01008-20160330ARTFIG00291-le-telescope-spatial-japonais-hitomi-en-perdition-un-mois-apres-son-lancement.php
Mais ce n'est pas une règle générale : les étages de fusées qui viennent d'être lancés tournent souvent très vite sur eux-même. Et certains satellites ressemblent à des boules à facettes, qui les fait clignoter à l'oeil nu.

Le site Calsky permet de suivre quelques uns de ces rotateurs rapides, en montrant même leurs cycles de variations. Pour cela, c'est facile, il suffit d'aller dans la rubrique "Satellites", puis dans "Tumbling Iridium" (car à l'origine, cette section a été créé pour suivre les satellites Iridium en panne, mais depuis 2/3 ans, d'autres rotateurs rapides sont régulièrement ajoutés à la liste).
Voici par exemple ce qu'on peut voir :


Et voici quelques exemples de questionnements, pris sur Ciel des Hommes :
http://www.cidehom.com/question.php?_q_id=5019
http://www.cidehom.com/question.php?_q_id=7455
http://www.cidehom.com/question.php?_q_id=5997


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Il semblerait bien qu'OTV 4, nom de code de la mission actuelle du X-37, mini navette spatiale de l'armée américaine, rencontre des problèmes. Hier soir, Mike McCants, traqueur de satellites d'Austin (Texas) a observé que l'objet variait en magnitude de manière spectaculaire (magnitude 0 à magnitude 5) suivant un cycle de 12 secondes environ.
http://www.satobs.org/seesat/Apr-2017/0161.html
I had a favorable pass of OTV 4 from Austin and Ed Cannon
saw the same pass from San Antonio.

OTV 4 tumbled from about magnitude zero to about magnitude 5
with a period of about 12 seconds or so.


We observed at least 3 cycles.

Pour Kevin Fetter, ce n'est pas bon signe.
http://www.satobs.org/seesat/Apr-2017/0162.html
Oh Oh, that's sure, not a good sign.

It was fine, the other day, when I observed it.

So I wonder, what went wrong.

Panne ou éventuel de l'engin sur orbite ? Difficile à savoir tant la mission du X-37 est secrète.
http://www.satobs.org/seesat/Apr-2017/0166.html
maybe nothing went wrong... maybe they have it in a longitudinal spin for some
testing purposes? that's the easiest thing i can see but possibly they also have
it in a nose-over-tail flip for the same reason? possibly attitude recovery
testing with limited control jets testing?

De futures observations lèveront sûrement ce mystère.

Malheureusement, avec une orbite de 319 x339 km inclinée de seulement 38° sur l'équateur, OTV 4 est très mal placée pour être visible depuis la France métropolitaine


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Bob Rekin

avatar
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Les fortes variations de luminosité du X-37B n'étaient sans doute qu'une manoeuvre : l'engin s'est posé sain et sauf en Floride dimanche
https://spaceflightnow.com/2017/05/08/photos-sundays-return-of-x-37b-after-718-days-in-space/


_________________
C'est pas de la magie, c'est de la science !
DéPANeur de père en fille, depuis 2009.  8)

"Rien n'est aussi fascinant qu'un mystère qui a pris de l'âge. (...) Encore que je puisse ajouter que rien ne serait plus satisfaisant qu'un mystère définitivement résolu" (Stephen Jay Gould)

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum