UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » PHOTOS ET VIDEOS D'OVNI » Les photographies du Lac Chauvet

Les photographies du Lac Chauvet

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 16 ... 27  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 6 sur 27]

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Soeur Pétard a écrit:Mes frères, c'est affreux, il ne reste plus que 5 pages de ce topic !
Very Happy

Rassurez-vous ma sœur, une âme charitable l'a scindé en deux pour éviter toute perte inopinée...


_________________
IPACO

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
oncle dom a écrit:
julien.arlandis a écrit:Je vois mal en quoi monter un tel canular serait un moyen de gagner de l'argent. À la limite il aurait pu revendre ses clichés à la presse pour quelques sous, et encore...
Justement!
D'après Michel Monnerie, qui s'occupait des photos d'OVNI à LDLN, Frégnale écrivait systématiquement aux médias qui publiaient ses photos pour réclamer son du (Quelque chose comme 250 francs, me semble-t-il)
Tiens! Info intéressante.

Ne serait-ce pas Michel Monnerie justement qui aurait fait l'intermédiaire entre LDLN et Guérin père pour l'obtention des négatifs originaux auprès de Frégnale?

J'ai un peu creusé cette piste pour tenter de retrouver sa trace, sans succès...


_________________
IPACO

julien.arlandis


elevenaugust a écrit:
elevenaugust a écrit:En toutes circonstances, vous êtes bien certain?

Je reviens quelques pages en arrière:

julien.arlandis a écrit:Il y a bien une petite homothétie, si je mesure le ratio entre les deux premières images, il est à peine de 1,03 :
http://www.u-sphere.com/images/a/ae/Chauvet_reconstitution_photomontage.jpg

Ce qui au passage nous permet d'évaluer l'éloignement entre l'appareil photo et l'arbuste entre les deux premières photos :
D = L * 0,03 où L désigne la longueur entre l'appareil photo et l'arbuste.
Si L = 4m, l'appareil photo s'est rapproché de l'arbuste de seulement 12 cm sur la seconde photo.
Montrez moi qu'avec un déplacement aussi faible et une maquette suspendue dans les airs on peut reproduire le déplacement apparent de la maquette tout en préservant un facteur d'agrandissement maximal de 1,03.
Pourquoi n'avoir considéré que le seul cas l'appareil photo s'est rapproché de l'arbuste? Je l'ai déjà évoqué plus haut sans que personne ne le relève.

On ne peux pas négliger la possibilité que Frégnale se soit également déplacé latéralement, dans une certaine mesure, sans que cela ne modifie sa distance à l'arbre d'une part, ni ne change drastiquement l'apparence de l'arbre d'autre part (à vérifier en comparant l'apparence de l'arbre sur les deux images).

L'impact en termes de déplacement angulaire de l'objet immobile serait tout autre, en fonction de son éloignement à l'arbre bien entendu... (parallaxe).

Bien entendu, cela demande vérifications.

Il aurait bien sûr pu tourner autour de l'arbre sans s'en éloigner, mais ça aurait été complètement absurde car le déplacement angulaire de l'ovni entre les deux photos aurait exactement été l'équivalent d'une rotation du même angle de l'arbuste sur lui même.



Dernière édition par julien.arlandis le 22.08.16 23:25, édité 1 fois

Soeur Pétard

avatar
elevenaugust a écrit:
Rassurez-vous ma sœur, une âme charitable l'a scindé en deux pour éviter toute perte inopinée...

Ouf !  prostern
J'espère que le post 946 de Flo n'aura pas subi de dommages collatéraux.



Dernière édition par Soeur Pétard le 22.08.16 23:27, édité 1 fois

julien.arlandis


oncle dom a écrit:
julien.arlandis a écrit:Je vois mal en quoi monter un tel canular serait un moyen de gagner de l'argent. À la limite il aurait pu revendre ses clichés à la presse pour quelques sous, et encore...
Justement!
D'après Michel Monnerie, qui s'occupait des photos d'OVNI à LDLN, Frégnale écrivait systématiquement aux médias qui publiaient ses photos pour réclamer son du (Quelque chose comme 250 francs, me semble-t-il)

Réflexe de photographe...
Mais à part la Montagne, quel média aurait publié ses photos? Les ovnis ça n'intéresse pas grand monde...
Quand LDLN s'est intéressé à cette affaire, Frégnale était déjà mort.

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
julien.arlandis a écrit:Il aurait bien sûr pu tourner autour de l'arbre sans s'en éloigner, mais ça aurait été complètement modéré car le déplacement angulaire de l'ovni entre les deux photos aurait exactement été l'équivalent d'une rotation du même angle de l'arbuste sur lui même.
Même modéré, 14.5° de rotation de l'arbuste (on ne parle pas de 45° ni même de 30°) ce n'est pas extraordinaire et n'aurait pas probablement pas d'impact significatif à 5m de distance sur l'apparence de l'arbuste, mais permettrait d'obtenir un déplacement apparent de l'objet immobile de cet angle, en fonction de son éloignement, bien entendu.

Cela demande vérifications, mais impossible d'évacuer l'idée d'un revers de main sans que ce soit examiné.


_________________
IPACO

julien.arlandis


elevenaugust a écrit:
julien.arlandis a écrit:Il aurait bien sûr pu tourner autour de l'arbre sans s'en éloigner, mais ça aurait été complètement modéré car le déplacement angulaire de l'ovni entre les deux photos aurait exactement été l'équivalent d'une rotation du même angle de l'arbuste sur lui même.
Même modéré, 14.5° de rotation de l'arbuste (on ne parle pas de 45° ni même de 30°) ce n'est pas extraordinaire et n'aurait pas probablement pas d'impact significatif à 5m de distance sur l'apparence de l'arbuste, mais permettrait d'obtenir un déplacement apparent de l'objet immobile de cet angle, en fonction de son éloignement, bien entendu.

Admettons, mais dans ce cas l'effet simulé est une rotation de l'ovni et pas une translation.

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
julien.arlandis a écrit:
elevenaugust a écrit:
julien.arlandis a écrit:Il aurait bien sûr pu tourner autour de l'arbre sans s'en éloigner, mais ça aurait été complètement modéré car le déplacement angulaire de l'ovni entre les deux photos aurait exactement été l'équivalent d'une rotation du même angle de l'arbuste sur lui même.
Même modéré, 14.5° de rotation de l'arbuste (on ne parle pas de 45° ni même de 30°) ce n'est pas extraordinaire et n'aurait pas probablement pas d'impact significatif à 5m de distance sur l'apparence de l'arbuste, mais permettrait d'obtenir un déplacement apparent de l'objet immobile de cet angle, en fonction de son éloignement, bien entendu.

Admettons, mais dans ce cas l'effet simulé est une rotation de l'ovni et pas une translation.
Si l'ovni est derrière l'arbre, l'effet de parallaxe fait qu'il semble également se déplacer.

Le test peut être fait facilement avec deux photos, un arbre proche et un objet fixe plus loin (sans davantage d'objets en arrière-plan encore plus loin), le photographe se déplaçant latéralement par rapport à l'arbre tout en conservant sa distance.

L'objet immobile donne l'illusion de se déplacer sur les photos, relativement à l'arbre.

Sur une composition des deux images faites sur l'arbre, il y aura nécessairement une valeur angulaire "fictive" si j'ose dire qui ne correspondra à aucune réalité physique de déplacement.


_________________
IPACO

julien.arlandis


elevenaugust a écrit:
julien.arlandis a écrit:
elevenaugust a écrit:
julien.arlandis a écrit:Il aurait bien sûr pu tourner autour de l'arbre sans s'en éloigner, mais ça aurait été complètement modéré car le déplacement angulaire de l'ovni entre les deux photos aurait exactement été l'équivalent d'une rotation du même angle de l'arbuste sur lui même.
Même modéré, 14.5° de rotation de l'arbuste (on ne parle pas de 45° ni même de 30°) ce n'est pas extraordinaire et n'aurait pas probablement pas d'impact significatif à 5m de distance sur l'apparence de l'arbuste, mais permettrait d'obtenir un déplacement apparent de l'objet immobile de cet angle, en fonction de son éloignement, bien entendu.

Admettons, mais dans ce cas l'effet simulé est une rotation de l'ovni et pas une translation.
Si l'ovni est derrière l'arbre, l'effet de parallaxe fait qu'il semble également se déplacer.

Le test peut être fait facilement avec deux photos, un arbre proche et un objet fixe plus loin (sans davantage d'objets en arrière-plan encore plus loin), le photographe se déplaçant latéralement par rapport à l'arbre tout en conservant sa distance.

L'objet immobile donne l'illusion de se déplacer sur les photos, relativement à l'arbre.

Sur une composition des deux images faites sur l'arbre, il y aura nécessairement une valeur angulaire "fictive" si j'ose dire qui ne correspondra à aucune réalité physique de déplacement.

Le liseré lumineux trahira la rotation de l'observateur, ainsi que la tache sombre qui va forcément changer de direction. Cette hypothèse nous amène dans une impasse, elle n'apporte pas de compréhension nouvelle du phénomène, les difficultés qu'elle soulève peuvent être contournées en rajoutant des nouveaux paramètres qui apportent eux même de nouvelles difficultés...

Tous les faisceaux d'indices montrent qu'un objet en forme de disque a traversé le ciel et qu'il était situé à une distance minimale de plusieurs dizaines de mètres de Frégnale, sa bonne tenue de la trajectoire montre qu'il a été spécifiquement conçu ou pour voler ou pour planer ou pour se laisser emporter par le vent.
Soit Frégnale a fabriqué cet objet et dans ce cas il a peut être profilé une aile discoïdale pour planer.
Soit Frégnale est de bonne foi, et dans ce cas je n'exclues pas qu'il ait été malgré lui un témoin de l'Histoire, une percée technologique d'une nation dans le domaine aéronautique, une expérience scientifique qui ne nous est jamais parvenu, un ballon stratosphérique spécifique ou plus simplement une maquette perdue?
Si c'est un canular, on parviendra tôt ou tard à l'expliquer, mais aujourd'hui on est loin, très loin du compte.

Flo78

avatar
julien.arlandis a écrit:C'est très simple, dans la version de Frégnale, l'ovni est toujours situé en arrière plan.
Dans l'hypothèse d'un fil, l'ovni serait situé en arrière plan seulement sur les deux premières photos, il passe en premier plan dans la 3ème photo, avant de passer en second plan sur la 4ème photo.
C'est moins économique.

julien.arlandis a écrit:C'est effectivement impossible si l'ovni est situé en arrière plan donc derrière l'arbre, je ne pensais pas que vous auriez le culot de positionner l'ovni entre l'arbre et l'objectif, à combien de cm est il de l'appareil photo ?"


Julien, ça fait une semaine qu'on discute de mon hypothèse, et je constate que vous n'avez même pas pris le temps de la lire correctement (comme beaucoup d'autres intervenants récents ici), ni de chercher à la comprendre...
Vous avez pourtant cru l'avoir réfutée au moins à 3 reprises, alors que vous n'y compreniez rien. Pour quelqu'un qui donne des leçons de méthodes scientifiques et d'objectivité, on repassera...
Je vous invite à y réfléchir.





julien.arlandis a écrit:Si l'ovni avait été au niveau de l'arbre, pour un déplacement de l'appareil d'environ 20 cm, l'angle n'aurait pas excédé 2°. Et ne me demande pas de te montrer le calcul c'est de la trigo de collège !
Pour expliquer un angle de de 14,5°, il fallait que l'ovni soit situé à moins de 80 cm de l'objectif sur la première photo, moins de 1m20 sur la dernière photo !
L'ovni aurait été plus petit qu'une pièce de 5 centimes.
Au point où on en est pourquoi pas, et le fil à moins d'un mètre on le masque comment ?


C'est n'importe quoi! Comme le dit Elevenaugust, ce n'est pas parce que vous calculez un rapprochement Frégnale/arbre d'environ 20 cm, qu'il n'a pas fait en plus une rotation de quelques centimètres pour simuler le déplacement de l'objet. Revoyez donc le test que j'ai posté hier.


PS: Je reprécise pour ceux qui n'auraient pas lu mon hypothèse: l'objet suspendu serait bien entendu devant les arbres.

PPS: peut-on savoir pourquoi le fil d'origine a été verrouillé svp?



Dernière édition par Flo78 le 23.08.16 12:25, édité 3 fois

Soeur Pétard

avatar
Flo, mon fils, te serait-il possible de répondre à mes questions précédentes, je te prie, notamment le post 101.
Merci.

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Bonjour Julien,

julien.arlandis a écrit:Le liseré lumineux trahira la rotation de l’observateur
A votre avis la réflexion sur l’objet se traduisant par le liseré lumineux est-elle diffuse ou spéculaire ?

julien.arlandis a écrit:ainsi que la tache sombre qui va forcément changer de direction.
Ce n’est pas ce qu’elle fait ?
Soyez plus précis, des chiffres, des mesures… Vous les avez certainement. Sinon ce que vous dites n’est ni vérifiable ni acceptable en termes de démonstration.

julien.arlandis a écrit:Cette hypothèse nous amène dans une impasse, elle n'apporte pas de compréhension nouvelle du phénomène, les difficultés qu'elle soulève peuvent être contournées en rajoutant des nouveaux paramètres qui apportent eux même de nouvelles difficultés...
1- Vous n’en savez rien. Vous l’affirmez sans aller au bout de la démarche consistant à épuiser toutes les possibilités de l’explication que vous rejetez et en plus on doit vous croire sur parole puisqu’il faut bien souvent vous solliciter pour obtenir justification mesurée/calculée de des éléments que vous rejetez.
2- On progresse néanmoins puisque vous reconnaissez implicitement que le déplacement latéral de Frégnale est possible et que donc, par effet de parallaxe, il n’est plus impossible d’obtenir une variation angulaire de 14.5° entre les deux positions respectives de l’objet sur LC3 et LC4.
3- Au fil de la discussion, on a pu voir que toutes les hypothèses impliquant un objet petit et proche restent ouvertes et possibles, hormis celle d’un objet lancé affecté d’une rotation qui n’est pas impossible mais improbable.
4-Je pourrais exactement dire la même chose de votre hypothèse « objet grand et lointain », avec ceci en plus par rapport aux hypothèses que nous avons formulées relativement aux objets ayant pu avoir été utilisés par Frégnale, que vous n’avez jamais trouvé/expérimenté un objet qui puisse correspondre aux caractéristiques physiques telles qu’observées sur les photos.

julien.arlandis a écrit:Tous les faisceaux d'indices montrent qu'un objet en forme de disque a traversé le ciel et qu'il était situé à une distance minimale de plusieurs dizaines de mètres de Frégnale, sa bonne tenue de la trajectoire montre qu'il a été spécifiquement conçu ou pour voler ou pour planer ou pour se laisser emporter par le vent.
Ahh, nous y voilà enfin! Smile Je serais intéressé de lire vos réponses aux questions suivantes (les vôtres issues de votre propre travail et de vos recherches, pas celles empruntées à d’autres) relativement à cette hypothèse que vous chérissez tant :
1- Quels faisceaux d’indices ?
2- Comment obtenez-vous (des mesures, calculs, svp) le chiffre de « plusieurs dizaines de mètres » ?
3- Quels paramètres objectifs et vérifiables (en-dehors du témoignage de Frégnale) vous permettent de quantifier « la bonne tenue de trajectoire » ?

Concernant l’objet emporté par le vent (60 km/h), si nous nous fions à l’intervalle de temps entre chaque photo tel que le donne Frégnale (8s), pour une distance angulaire de 14.5° entre les deux positions de l’objets sur les deux premières photos, alors l’objet aurait parcouru environ 16m à une distance de 65m. Plus le vent considéré est faible, plus la distance parcourue (en m) l’est également pour le même déplacement angulaire de 14.5° et le même laps de temps, et donc plus la distance à Frégnale est réduite.

Toutes ces mesures sont à augmenter si l’on considère un intervalle de temps plus court entre les deux photos.

julien.arlandis a écrit:Soit Frégnale a fabriqué cet objet et dans ce cas il a peut être profilé une aile discoïdale pour planer
Une aile discoïdale située à « plusieurs dizaines de mètres », cela nous donne une dimension de cette aile pour une distance de 10m de 16cm, pour 30m d’environ  48cm. Quelles distances/dimensions seraient « acceptables » ?

Il ne vous reste plus qu’à expliquer comment elle volerait, comment  il l’aurait lancé puis photographié (seul ?). Je ne doute pas que les difficultés soulevées par cette hypothèse «peuvent être contournées en rajoutant des nouveaux paramètres qui apportent eux-mêmes de nouvelles difficultés».


julien.arlandis a écrit:Soit Frégnale est de bonne foi, et dans ce cas je n'exclues pas qu'il ait été malgré lui un témoin de l'Histoire, une percée technologique d'une nation dans le domaine aéronautique, une expérience scientifique qui ne nous est jamais parvenu, un ballon stratosphérique spécifique ou plus simplement une maquette perdue?
Explications fourre-tout bien commodes lorsque l’on n’a pas d’exemples concrets à proposer, ce qui permet d’évacuer le problème de façon élégante.

De plus il aurait été le seul témoin de cet évènement extraordinaire ? Tout aussi farfelu que de la poussière cosmique agglomérée.

julien.arlandis a écrit:Si c'est un canular, on parviendra tôt ou tard à l'expliquer, mais aujourd'hui on est loin, très loin du compte.
Plus près en tous les cas qu’une méprise, qu’absolument rien de concret ne justifie.



Dernière édition par elevenaugust le 23.08.16 12:43, édité 1 fois


_________________
IPACO

julien.arlandis


Flo78 a écrit:
julien.arlandis a écrit:C'est très simple, dans la version de Frégnale, l'ovni est toujours situé en arrière plan.
Dans l'hypothèse d'un fil, l'ovni serait situé en arrière plan seulement sur les deux premières photos, il passe en premier plan dans la 3ème photo, avant de passer en second plan sur la 4ème photo.
C'est moins économique.

julien.arlandis a écrit:C'est effectivement impossible si l'ovni est situé en arrière plan donc derrière l'arbre, je ne pensais pas que vous auriez le culot de positionner l'ovni entre l'arbre et l'objectif, à combien de cm est il de l'appareil photo ?"


Julien, ça fait une semaine qu'on discute de mon hypothèse, et je constate que vous n'avez même pas pris le temps de la lire correctement (comme beaucoup d'autres intervenants récents ici), ni de chercher à la comprendre...
Vous avez pourtant cru l'avoir réfutée au moins à 3 reprises, alors que vous n'y compreniez rien. Pour quelqu'un qui donne des leçons de méthodes scientifiques et d'objectivité, on repassera...
Je vous invite à y réfléchir.

Devant chaque contradiction tu changes la configuration du modèle en rajoutant un nouveau degrés de liberté.
Au départ la maquette était sensée être fixe et Frégnale reculer, puis ensuite la maquette doit être déplacée, la mise au point doit être ajustée sur chaque photo avec un nuage lointain mis au point sur la photo 3 et un arbuste flou situé juste à quelques mètres sur la photo 4, et à présent il faut tourner autour de l'arbre.
À un moment il faut savoir s'arrêter, fais une liste exhaustive de tous les degrés de liberté de ton modèle, une fois que tu auras calé tous tes épicycles, reviens nous voir avec 4 clichés qui tiennent la route et on en discutera.

Flo78 a écrit:
julien.arlandis a écrit:Si l'ovni avait été au niveau de l'arbre, pour un déplacement de l'appareil d'environ 20 cm, l'angle n'aurait pas excédé 2°. Et ne me demande pas de te montrer le calcul c'est de la trigo de collège !
Pour expliquer un angle de de 14,5°, il fallait que l'ovni soit situé à moins de 80 cm de l'objectif sur la première photo, moins de 1m20 sur la dernière photo !
L'ovni aurait été plus petit qu'une pièce de 5 centimes.
Au point où on en est pourquoi pas, et le fil à moins d'un mètre on le masque comment ?

C'est n'importe quoi! Comme le dit Elevenaugust, ce n'est pas parce que vous calculez un rapprochement Frégnale/arbre d'environ 20 cm, qu'il n'a pas fait en plus une rotation de quelques centimètres pour simuler le déplacement de l'objet. Revoyez donc le test que j'ai posté hier.

Et allez, encore un nouveau paramètre.
Mais si Frégnale a fait une rotation de quelques centimètres pour simuler le déplacement de l'objet, il aura dans le même temps modifié l'orientation du liseré lumineux et l'orientation de la tâche ce qui va à l'encontre de son propre témoignage d'une trajectoire rectiligne et uniforme.

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
julien.arlandis a écrit:Mais si Frégnale a fait une rotation de quelques centimètres pour simuler le déplacement de l'objet, il aura dans le même temps modifié l'orientation du liseré lumineux et l'orientation de la tâche ce qui va à l'encontre de son propre témoignage d'une trajectoire rectiligne et uniforme.
Ok, merci! Very Happy

PS: dois-je comprendre que vous faites davantage confiance au témoignage de Frégnale qu'à tout le reste?



Dernière édition par elevenaugust le 23.08.16 12:42, édité 1 fois


_________________
IPACO

Flo78

avatar
D'accord avec tes remarques Elevenaugust.


julien.arlandis a écrit:Soit Frégnale est de bonne foi, et dans ce cas je n'exclues pas qu'il ait été malgré lui un témoin de l'Histoire, une percée technologique d'une nation dans le domaine aéronautique, une expérience scientifique qui ne nous est jamais parvenu, un ballon stratosphérique spécifique ou plus simplement une maquette perdue?

Donc Julien, selon toi, l'hypothèse d'un engin extraordinaire (au sens premier - un ballon pas du tout ordinaire) est plus probable ou "naturelle" (sic) qu'un canular très simple.  



julien.arlandis a écrit:Devant chaque contradiction tu changes la configuration du modèle en rajoutant un nouveau degrés de liberté.
Au départ la maquette était sensée être fixe et Frégnale reculer, puis ensuite la maquette doit être déplacée, la mise au point doit être ajustée sur chaque photo avec un nuage lointain mis au point sur la photo 3 et un arbuste flou situé juste à quelques mètres sur la photo 4, et à présent il faut tourner autour de l'arbre.
À un moment il faut savoir s'arrêter, fais une liste exhaustive de tous les degrés de liberté de ton modèle, une fois que tu auras calé tous tes épicycles, reviens nous voir avec 4 clichés qui tiennent la route et on en discutera.

Je n'ai rien changé depuis avril, date de la première "publication" de mon hypothèse, et je n'ai ajouté aucun paramètre.
La rotation et l'impossibilité de déterminer la distance d'un objet dans le ciel sont les bases de mon hypothèse (que visiblement vous n'avez toujours pas lu ou compris).

julien.arlandis a écrit:...
Mais si Frégnale a fait une rotation de quelques centimètres pour simuler le déplacement de l'objet, il aura dans le même temps modifié l'orientation du liseré lumineux et l'orientation de la tâche ce qui va à l'encontre de son propre témoignage d'une trajectoire rectiligne et uniforme.

C'est ce que j'ai fait sur ma reconstitution (même si je me rapproche un peu trop de l'arbre). Or vous pouvez voir que le liseré ne pose aucun problème, au contraire, c'est très ressemblant, même sur ma première reconstitution (faite sans ajout d'un seul paramètre).



Dernière édition par Flo78 le 23.08.16 12:43, édité 1 fois

Soeur Pétard

avatar
Bonjour frère Elevenaugust,

Pourrais-tu nous mettre à disposition les photos du dernier test de Flo en résolution d'origine, celles qu'il a fournies en public sont trop petites pour effectuer des mesures précises.
Merci.

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Soeur Pétard a écrit:Bonjour frère Elevenaugust,

Pourrais-tu nous mettre à disposition les photos du dernier test de Flo en résolution d'origine, celles qu'il a fournies en public sont trop petites pour effectuer des mesures précises.
Merci.
Bonjour ma Sœur, vous n'avez pas demandé à Flo?


_________________
IPACO

Soeur Pétard

avatar
Frère Flo ignore toutes mes questions.
Cela te dérange-t-il de les mettre à disposition, frère Elevenaugust ?

julien.arlandis


elevenaugust a écrit:
julien.arlandis a écrit:Mais si Frégnale a fait une rotation de quelques centimètres pour simuler le déplacement de l'objet, il aura dans le même temps modifié l'orientation du liseré lumineux et l'orientation de la tâche ce qui va à l'encontre de son propre témoignage d'une trajectoire rectiligne et uniforme.
Ok, merci! Very Happy

PS: dois-je comprendre que vous faites davantage confiance au témoignage de Frégnale qu'à tout le reste?

Non, pas du tout. Simplement si canular il y a, Frégnale est assez intelligent pour ne pas faire tourner l'objet pour ensuite venir affirmer que sa trajectoire est rectiligne.

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
julien.arlandis a écrit:Non, pas du tout. Simplement si canular il y a, Frégnale est assez intelligent pour ne pas faire tourner l'objet pour ensuite venir affirmer que sa trajectoire est rectiligne.
re- Very Happy

Ok merci bien Julien.

Je laisse le soin à d'autres plus spécialistes que moi de juger de la pertinence de ce propos.



Dernière édition par elevenaugust le 23.08.16 13:02, édité 1 fois


_________________
IPACO

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Soeur Pétard a écrit:Frère Flo ignore toutes mes questions.
Cela te dérange-t-il de les mettre à disposition, frère Elevenaugust ?
Je suis navré ma sœur, mais il m'a demandé de ne pas partager ses clichés. Sans doute vous répondra t-il plus tard?


_________________
IPACO

Soeur Pétard

avatar
elevenaugust a écrit:
Je suis navré ma sœur, mais il m'a demandé de ne pas partager ses clichés. Sans doute vous répondra t-il plus tard?

Pas autant que moi. Nous verrons. S'il refuse de les fournir, je prendrai ce refus comme un signe de rétention d'information.
S'il accepte, j'y verrai un signe de bonne volonté.

julien.arlandis


Flo78 a écrit:D'accord avec tes remarques Elevenaugust.


julien.arlandis a écrit:Soit Frégnale est de bonne foi, et dans ce cas je n'exclues pas qu'il ait été malgré lui un témoin de l'Histoire, une percée technologique d'une nation dans le domaine aéronautique, une expérience scientifique qui ne nous est jamais parvenu, un ballon stratosphérique spécifique ou plus simplement une maquette perdue?

Donc Julien, selon toi, l'hypothèse d'un engin extraordinaire (au sens premier - un ballon pas du tout ordinaire) est plus probable ou "naturelle" (sic) qu'un canular très simple.  

Tout dépend de ce que tu entends pas canular très simple. L'hypothèse pigeon d'argile est tellement simple qu'elle est incompatible avec Chauvet, alors oui dans ce cas l'extraordinaire est plus probable que l'impossible.
Pour l'hypothèse du fil, il y a sur cette page : http://adelmon.free.fr/Chauvet/Lac_Chauvet_5.html des arguments qui montrent que l'objet est situé à une distance minimale de 30m. Sur ce point précis, je suis plutôt d'accord avec les calculs d'Alain Delmon, si vous trouvez une erreur il vous appartient à vous de les réfuter.

julien.arlandis


elevenaugust a écrit:

julien.arlandis a écrit:Si c'est un canular, on parviendra tôt ou tard à l'expliquer, mais aujourd'hui on est loin, très loin du compte.
Plus près en tous les cas qu’une méprise, qu’absolument rien de concret ne justifie.

Et qu'as tu de concret à ce jour pour justifier un canular?
Tester une hypothèse ce n'est pas lui donner du crédit.
Si je me réfère au dernier rapport en date, une fois retirés les calculs erronés, les erreurs de raisonnements et la conclusion risible du pigeon d'argile, il ne reste plus rien sinon le discrédit total de son auteur.
Pour justifier une éventuelle méprise avec un objet de grande taille, je pourrais invoquer les calculs de profondeur du champ d'Alain Delmon :
http://adelmon.free.fr/Chauvet/Lac_Chauvet_5.html
Comme ce calcul n'a jamais été réfuté, jusqu'à preuve du contraire il est toujours valide.
Note bien qu'il peut aussi bien être interprété dans le cadre d'un canular avec une maquette de 50cm que dans le cadre d'une méprise avec un objet de taille inconnue.

Flo78

avatar
Julien, je n'ai pas dit un mot sur l'hypothèse pigeon. Ca fait largement plus d'un an qu'elle est exclue pour moi, en raison des 4 photos prises à la suite avec la tache approximativement alignée.
Mon hypothèse est autrement moins coûteuse (pas d'achat nécessaire, pas de complice, besoin de rien d'extraordinaire, juste un fil et un petit objet facilement transportable, ...) et beaucoup plus simple à réaliser (moins de 5 minutes pour ma première reconstitution, faite très naturellement puisque c'est mon premier essai de série - censée n'être qu'un test).


Finalement les seuls arguments que tu as contre mon hypothèse se basent sur l'analyse de Guérin, et sont légers.
A savoir:
_ le nuage serait trop net: je répète qu'un nuage ne me semble pas être le repère idéal pour déterminer la netteté/mise au point. Il n'y a que ça, donc ils font avec ce qu'ils ont, c'est légitime, mais qu'en est-il de la fiabilité de ces calculs/mesures basées sur un nuage? J'ajouterais que personnellement sur les scans d'A. Delmon, je ne vois pas le nuage aussi net que l'objet.
_ Guérin n'a pas détecté de fil: a t-il vraiment cherché un fil? Si oui a t'il cherché ailleurs qu'au-dessus de l'objet? Etant donné son biais en faveur de l'HET, je pense qu'il faut être prudent à ce sujet. Les négatifs n'étant plus disponibles, tout repose sur la confiance que vous accordez à Guérin pour la recherche d'un fil.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 6 sur 27]

Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 16 ... 27  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum