UFO SCEPTICISME
Avertissement : UFO SCEPTICISME est un forum indépendant de toute association, groupe, structure, traitant du phénomène ovni.

Son administration se démarque et condamne fermement les activités prosélytes de partisans d'hypothèses exotiques non testables, non vérifiables à propos des PAN.

Avant l'inscription, merci de lire le règlement de l'hébergeur et le règlement particulier du forum. Pour cela, voir la rubrique "A lire avant de s'inscrire ou de poster".

Aucune inscription n'est plus acceptée sans l'adresse mail du fournisseur d'accès internet. Les adresses mail restent totalement confidentielles.

Pour que l'inscription soit pérenne, le nouvel inscrit doit poster au moins un message dans les 8 jours après la validation de celle-ci.

Le forum UFO SCEPTICISME privilégie la participation par rapport au nombre d'inscrits.

UFO SCEPTICISME

UFOLOGIE ET SCEPTICISME


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

UFO SCEPTICISME  » BIBLIOTHEQUE D' U S. » Que dit Sider du cas de Loctudy?

Que dit Sider du cas de Loctudy?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

oncle dom

avatar
Patrick Gross nous apprend ce que Jean Sider aurait dit à propos du cas de Loctudy

Patrick Gross a écrit:Jean Sider résume le cas en disant que selon Figuet page 123, le 5 octobre 1954 à Loctudy dans le Finistère, Pierre Lucas puise de l'eau dans la cour de la boulangerie où il travaille quand il voit un engin circulaire posé au sol à quelques mètres de lui. Un petit être poli sort de l'engin et s'approche de lui, Pierre Lucas appelle son patron mais avant que le patron n'arrive, l'étrange créature a réintégré son véhicule qui a décollé et disparu rapidement.

Il indique ensuite qu'une enquête de LDLN a démontré que le témoin était de bonne foi mais que Barthel et Brucker en page 78 affirment que le cas est une plaisanterie par un alcoolique notoire. Jean Sider déclare que c'est faux puisqu'il avait 23 ou 24 ans à l'époque ce qui "aurait fait de lui un alcoolique un peu jeune." Il ajoute que Mr. Le Goff, patron de Pierre Lucas, s'était porté garant de son sérieux et avait précisé que son employé avait insisté pour que l'on appelle les gendarmes, un comportement en contradiction avec celui d'un plaisantin.
Mais quel numéro de LDLN peut bien parler de ce cas?
J'ai trouvé la trace d'un numéro 374, mais qui serait bien postérieur à la parution du livre de Sider. Donc ce n'est pas ça.
Quelqu'un peut il me scanner la page ou Sider parle du cas de Loctudy?

http://oncle-dom.fr/index.htm

Dossiers de S.O

avatar
Administration
Administration
Pas avant le 10 janvier Oncle Dom. Si personne ne le fait avant je t'envoie cela ensuite.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pratique : :-)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
http://ufo-scepticisme.forumactif.com

nablator

avatar
Administration
Administration
"petit être poli"

Pas plus de précision dans le livre.

http://nabbed.unblog.fr/

oncle dom

avatar
nablator a écrit:"petit être poli"

Pas plus de précision dans le livre.
Ah, bien alors, il faut créer une nouvelle catégorie pour les ufonautes polis:
- J'peux voir votre soucoupe?
- Mais certainement, montez donc.
- Mais vous montez aussi?
- Après vous, je n'en ferai rien.

Bon, sans rire, la question est de savoir si il cite un numéro de LDLN qui crédibiliserait l'affaire.

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator

avatar
Administration
Administration
oncle dom a écrit:Bon, sans rire, la question est de savoir si il cite un numéro de LDLN qui crédibiliserait l'affaire.
Non, c'est une paraphrase du livre sur ufologie.net.

http://nabbed.unblog.fr/

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
Il y a eu un addenda dans LDLN n°299, page 33 qui dit ceci:

"Loctudy (Finistère), le 5 octobre 1954. Version Barthel et Brucker: ... on m'a fait voir ce qu'il n'y avait pas... oui une histoire, c'était pas sérieux... (page 72 de leur livre).
Version LDLN: interrogé en 1976, M. Le Goff, fils du patron de la boulangerie, nous a relaté les faits avec beaucoup de précision. Pour lui, qui se trouvait sur les lieux lors de l'événement, il dormait (ce qui n'a rien d'étonnant à 4h du matin). Il n'y a aucune raison particulière de mettre en doute le témoignage de M. Lucas. Il a notamment insisté sur le fait que son père, qui connaissait bien Pierre Lucas, n'avait pas eu de doutes, lui non plus, en constatant sa très grande frayeur, et sur le fait que c'est le témoin lui-même qui avait tenu à prévenir les Gendarmes. L'"aveu" arraché par B&B, compte tenu de ce que nous savons sur le cas de Mertrud, ne nous paraît guère probant, d'autant que, si effectivement l'affaire se résumait à un canular, on aimerait savoir qui l'a monté, dans quelles circonstances, et dans quel but, toutes questions auxquelles B&B n'apportent aucun élément de réponse.

Doit-on conclure qu'eux qui critiquent tant les enquêtes des ufologues, ont fait le voyage de Loctudy pour recueillir, en trente secondes, une aussi brève déclaration?"

A noter que Joël Mesnard a évoqué le cas lors d'une émission sur France-Inter en août 1978 (je ne sais pas si j'ai encore l'enregistrement).

Dans mes archives j'ai la trace d'une enquête effectivement faite sur place par LDLN en 1976, mais sans qu'aucune parution n'ait eu lieu. Malgré des recherches perso extensives dans les années 80 et 90 sur ce cas, impossible d'en trouver un exemplaire nulle part...

Le "poli" est probablement une coquille de Gross pour "poilu"...

Les scans des livres de Sider (Le dossier 1954 et l'imposture rationaliste + cahier iconographique, éd. RAMUEL, 1997):

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


_________________
IPACO

PhD Smith

avatar
Modération
Modération
oncle dom a écrit:Ah, bien alors, il faut créer une nouvelle catégorie pour les ufonautes polis:
- J'peux voir votre soucoupe?
- Mais certainement, montez donc.
- Mais vous montez aussi?
- Après vous, je n'en ferai rien.

Ce serait une urbanité bienvenue chez les ufologues


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Praedicator veredicus, inquisitor intrepidus, doctor egregius[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

oncle dom

avatar
elevenaugust a écrit:Il y a eu un addenda dans LDLN n°299, page 33 qui dit ceci:

"Loctudy (Finistère), le 5 octobre 1954. Version Barthel et Brucker: ... on m'a fait voir ce qu'il n'y avait pas... oui une histoire, c'était pas sérieux... (page 72 de leur livre).
Version LDLN: interrogé en 1976, M. Le Goff, fils du patron de la boulangerie, nous a relaté les faits avec beaucoup de précision. Pour lui, qui se trouvait sur les lieux lors de l'événement, il dormait (ce qui n'a rien d'étonnant à 4h du matin). Il n'y a aucune raison particulière de mettre en doute le témoignage de M. Lucas. Il a notamment insisté sur le fait que son père, qui connaissait bien Pierre Lucas, n'avait pas eu de doutes, lui non plus, en constatant sa très grande frayeur, et sur le fait que c'est le témoin lui-même qui avait tenu à prévenir les Gendarmes. L'"aveu" arraché par B&B, compte tenu de ce que nous savons sur le cas de Mertrud, ne nous paraît guère probant, d'autant que, si effectivement l'affaire se résumait à un canular, on aimerait savoir qui l'a monté, dans quelles circonstances, et dans quel but, toutes questions auxquelles B&B n'apportent aucun élément de réponse.

Doit-on conclure qu'eux qui critiquent tant les enquêtes des ufologues, ont fait le voyage de Loctudy pour recueillir, en trente secondes, une aussi brève déclaration?"
Merci.
En examinant bien les textes, les infos de Sider et de B & B ne sont pas vraiment incompatibles
A en croire B & B le témoin dit qu'on lui a fait voir ce qu'il n'avait pas vu. Il ne dit pas qu'il a inventé cette histoire. Il y a donc eu invention des journalistes, ce que Sider reconnait partiellement.
D'après l'enquète LDLN, le témoin n'aurait pas inventé cette histoire, et son patron aurait eu confiance en lui.
Ces deux versions s'accordent, si on admet que le témoin a bien vu quelque chose d'insolite, qui l'a inquiété, qui lui a fait appeler son patron, mais qui a disparu avant l'arrivée du dit patron. Quelque chose que les journalistes ont ensuite transformé en martien poilu ( pardon: poli Wink  )
Et c'est là qu'apparait l'histoire de la chèvre savante. En bon rationaliste dogmatique, Sider nie cette hypothèse absurde: Comment voulez vous qu'on confonde une chèvre avec un martien? C'est évidemment une invention d'un plaisantin.
Mais examinons l'hypothèse de l'invention: Quel animal de cirque inventerions nous pour rendre compte de l'observation d'un petit être velu? Un singe évidemment! Pas une chèvre.
Par contre, la chèvre savante d'un cirque pourrait bien porter un costume de fantaisie, qui la rendrait méconnaissable, surtout la nuit. Donc l'hypothèse de la chèvre n'est pas idiote. Ce qui est ennuyeux, c'est que nous n'en connaissons pas l'origine. Nous savons seulement que Guieu, Sider et Boedec s'en gausse. Boedec, surtout, invente un plaisantin dans une joyeuse attablée le dimanche 8 (c'était le 10) sans citer aucune source.
Autrement tout ces gens font ce qu'ils reprochent à leurs adversaires: nier pour cause d'invraisemblance.

http://oncle-dom.fr/index.htm

elevenaugust

avatar
Modération
Modération
oncle dom a écrit:Ce qui est ennuyeux, c'est que nous n'en connaissons pas l'origine. Nous savons seulement que Guieu, Sider et Boedec s'en gausse. Boedec, surtout, invente un plaisantin dans une joyeuse attablée le dimanche 8 (c'était le 10) sans citer aucune source.
C'est effectivement Boëdec le plus prolixe à ce sujet, Guieu et Sider ne faisant que reprendre plus ou moins ce qu'il a dit à ce sujet. Cela n'a jamais été évoqué en tous les cas en ces termes par la presse de l'époque, qui ne parle que "d'une chèvre savante échappée d'un cirque" sans évoquer le joyeux drille du restaurant. Une invention de Boëdec? Je n'en sais rien mais aussi peut-être le résultat d'une enquête personnelle à Loctudy, comme Boëdec aimait en faire souvent dans la région.

Concernant l'enquête LDLN de 1976, c'était l'époque où existait en Bretagne un petit groupe d'enquêteurs que Boëdec cite souvent dans ses livres (la "CNR" pour Commission Nationale de Recherches basée à Quimper). J'ai longtemps cherché à retrouver ces enquêteurs dans les années 80-90 sans succès (Rémy Guéguen, Christian Sévère, Christian Choaler, Jean-Yves Nicolas...) ainsi que JL Brochard le délégué breton de LDLN, qui faisait la plupart des enquêtes LDLN des années 70 et 80.

L'une de ces personnes (ou plusieurs d'entre elles) a sûrement mené cette enquête mais il est sans doute trop tard pour savoir qui...

Dommage!




_________________
IPACO

10 terminé avec Loctudy le 12.12.16 16:17

oncle dom

avatar
Je remercie tous ceux qui m'ont aidé à compléter mon dossier

Le cas de Loctudy est consultable ici

Le fait que le témoin ait pu être de bonne fois n'implique nullement qu'un martien poilu ait visité la cour de sa boulangerie.

http://oncle-dom.fr/index.htm

nablator

avatar
Administration
Administration
Comme je suis à cours de nains poilus indignés et que les chats et les écureuils, ça va une fois, je passe au chien. la prochaine fois vous aurez un koala.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

http://nabbed.unblog.fr/

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum